Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 

 Pot de colle [Glebber]

AuteurMessage
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Valder
Poison qui dort, futur Darth Va(l)der ?


Messages : 177
Date d'inscription : 09/04/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: Pot de colle [Glebber]   Mer 2 Nov - 17:03

Ce Grotadmorv le faisait exprès ? Ne pouvait-il pas reconnaitre quelque chose ? Ca commençait à agacer un peu Valder. Ou bien c’était à cause de ce que Moldgath lui avait dit ? Les avantages d’avoir un dresseur ? Peut-être ne voulait-il pas reconnaître qu’un dresseur pouvait apporter bien des choses ? Comment savoir ? Lui demander ne le ferait mettre que plus en rogne à tous les coups. Quelle était la probabilité de tomber sur un Pokémon aussi fier ? C’était limite il ne savait plus trop quoi dire. Comme si une envie de le laisser en plan, de fuir à toutes jambes, le prenait pour s’éloigner de ce Pokémon qui commençait à lui prendre la tête. Mais il répondit à nouveau, haussant légèrement le ton.

- Elle connait Feu Follet et Lance-Flamme ! Elle aurait réduit ton attaque à néant ! Si tu avais des attaques comme Tonnerre, Ball’Ombre, ou je sais pas, Vibrobscur ou Lance-Flamme, là oui d’accord... Mais je suppose que tu ne connais pas de telles attaques vu ton combat contre Moldgath.

Et puis, c’était des attaques qu’on apprenait via CT. Les Pokémons sauvages savaient-ils se servir de CTs ? A la connaissance de Valder, non. L’ironie, c’était qu’un certain nombre d’entre eux avait réussi à les utiliser. Mais ça, le dresseur l’ignorait. Quoiqu’il en soit, sachant que les Smogogos avaient une faible défense spéciale contrairement à leur défense, il savait que des attaques comme cela, même utilisées par un Pokémon à faible attaque spéciale, pouvaient les mettre en danger. Même si la Bombe Acide ne suffirait pas pour les aider à cause du Bain de Smog et de la Buée Noire.

- Je ne place pas les Smogogos au-dessus des Grotadmorvs. Je pense que chacun est bon dans leur domaine. Les Smogogos sont particulièrement puissant en termes de défense, mais leur vitalité et défense spécialité leur font défaut. Les Grotadmorvs sont justement meilleurs dans la résistance spéciale. Vous ne possédez certes pas de Buée Noire naturellement, ou de Lévitation, mais vous possédez des capacités comme Entrave, Acidarmure et autre. Vous êtes plus versatiles en termes de défenses. Mais que ce soit pour l’un ou pour l’autre, il vous faut avoir les outils nécessaires. Et en tant que tel, je pense que ma Smogogo possède actuellement plus d’outils que toi, c’est tout. Je ne veux pas avoir un raisonnement binaire et dire que tel Pokémon est forcément plus fort qu’un autre.

Sa connaissance des Pokémons poisons parlait. Tout ce temps passé dans les bouquins à étudier les Pokémons de ce type lui servait finalement dans cette sorte de débat. Le Grotadmorv comprendrait-il son point de vue ? On ne pouvait pas dire qui était le meilleur entre un Smogogo et un Grotadmorv, parce que chacun avait ses compétences et ses défauts. Ça dépendait des capacités qu’ils apprenaient chacun, et un combat ne suffirait pas à dire que telle espèce est meilleure qu’une autre. Par contre, oui, il était possible en un combat de dire qu’un tel Smogogo était meilleur qu’un tel Grotadmorv, et vice-versa. En l’occurrence, si le Pokémon sauvage ne connaissait pas des outils comme des attaques spéciales redoutables comme Ball’Ombre ouTonnerre, il ne pourrait probablement pas vaincre Styx.

_________________



:bsol: :bten: :beau:
Revenir en haut Aller en bas
Glebber
Trop collant malgré lui


Messages : 40
Date d'inscription : 28/10/2016
Age : 29

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: Pot de colle [Glebber]   Mer 2 Nov - 17:59

VALDER – Elle connaît Feu Follet et Lance-Flammes !

« Elle » ? C'était donc aussi une femelle. Qu'importe. Soit elle connaissait ces deux attaques par reproduction – Glebber était incapable de dire si c'était possible pour un Smogogo – soit son dresseur les lui avait enseignées. Glebber voulait bien reconnaître ça de vrai dans ce qu'avait dit Moldgath : l'avantage – et sûrement le seul – d'avoir un dresseur, est que ce dernier pouvait apprendre aux Pokemons des capacités par capsules, enrichissant ainsi leur potentiel, outrepassant les limites de ce que le Pokemon était capable d'apprendre par lui-même avec l'expérience. Glebber jalousait un peu cette Smogogo de connaître une attaque comme Lance-Flammes. Voilà qui pouvait facilement surprendre !

VALDER – Elle aurait réduit ton attaque à néant ! Si tu avais des attaques comme Tonnerre, Ball'Ombre, ou je sais pas, Vibrobscur ou Lance-Flammes, là oui d'accord... Mais je suppose que tu ne connais pas de telles attaques vu ton combat contre Moldgath.

Le dresseur haussait le ton, visiblement agacé par cette conversation. Glebber se sentit coupable, et cela calma la colère qu'il avait ressentie par vexation. Il n'avait pas voulu agacer ce dresseur, qui prenait la peine de lui parler sans montrer de dégoût alors qu'à la base, il avait dit ne pas avoir envie de s'attarder avec un Grotadmorv. Glebber espérait que dans cette conversation, il ne donnait pas une mauvaise image des Grotadmorvs en général. Il allait devoir calmer le jeu et changer de refrain. Glebber savait prendre du recul sur lui-même, et là, il voyait bien qu'il insistait trop sur ses aptitudes à battre tel ou tel Pokemon. Finalement, la confrontation contre Moldgath était restée un peu plus dans sa tête qu'il n'en avait conscience. Certes, Glebber était un Grotadmorv fier, certes il aimait le combat... mais il n'était pas que ça ; Glebber était aussi quelqu'un qui savait parler d'autres choses et se livrer à toutes autres activités que le combat, même si ça restait sa préférée. S'il ne renvoyait pas une mauvaise image des Grotadmorvs en général, il donnait au moins une mauvaise image de lui à ce dresseur. Il ne voulait pas.

VALDER – Je ne place pas les Smogogos au-dessus des Grotadmorvs. Je pense que chacun est bon dans leur domaine. Les Smogogos sont particulièrement puissants en terme de défense, mais leur vitalité et défense spéciale leur font défaut. Les Grotadmorvs sont justement meilleurs dans la résistance spéciale. Vous ne possédez certes pas de Buée Noire naturellement, ou de Lévitation, mais vous possédez des capacités comme Entrave, Acidarmure et autre. Vous êtes plus versatiles en termes de défenses.

Glebber écouta très attentivement les propos du dresseur, afin de mieux comprendre son point de vue et pourquoi celui-ci lui disait qu'il serait désavantagé contre sa Smogogo. Le dresseur sut citer certains des points forts des Grotadmorvs, preuve donc qu'il en avait conscience et en tenait compte. Il faisait mieux la part des choses que Glebber ne l'avait pensé.
Glebber se détendit, et eut même un sourire amusé quand le dresseur imagina un Grotadmorv sachant léviter. Preuve que Glebber avait finalement le sens de l'humour.

VALDER – Mais que ce soit pour l'un ou pour l'autre, il vous faut avoir les outils nécessaires. Et en tant que tel, je pense que ma Smogogo possède actuellement plus d'outils que toi, c'est tout. Je ne veux pas avoir un raisonnement binaire et dire que tel Pokemon est forcément plus fort qu'un autre.

Le dresseur avait tout dit. Glebber comprenait beaucoup mieux son point de vue, et il était finalement d'accord avec lui. Il se sentit ainsi d'autant plus coupable de l'avoir visiblement agacé. Il tint tout de suite à s'en excuser :

GLEBBER – Excuse-moi de t'avoir agacé. Vraiment. Je comprends beaucoup mieux maintenant pourquoi tu penses que je serais désavantagé contre Smogogo. J'ai tellement l'habitude d'entendre les Humains mésestimer mon espèce, et l'exemple de Smogogo est un exemple typique. J'ai cru que tu faisais pareil. Excuse-moi. J'avoue que j'ai souvent une fierté mal placée. Et en plus de ça, j'ai... été un peu traumatisé par les Humains, je crois. J'ai un peu trop besoin de montrer aux Humains que nous, les Grotadmorvs et les Tadmorvs, on mérite le même respect que tous les Pokemons. Enfin, tout ça pour dire que je suis d'accord avec tout ce que tu viens de dire. Excuse-moi encore.

Au ton de Glebber, à l'expression de son visage dégoulinant, l'on ne pouvait pas mettre en doute sa sincérité. Il espérait que Célébi allait bien traduire ses mots.

GLEBBER – C'est sûr que si je pouvais apprendre des capacités grâce à quelqu'un, je veux dire, des capacités que je ne saurai pas apprendre seul, ce serait un avantage. J'aimerais savoir apprendre plus d'attaques physiques notamment, et de différents types. Je pense par exemple qu'une attaque de type Combat comme Casse-Brique me serait vraiment très utile, ça me rendrait plus polyvalent.
Revenir en haut Aller en bas
Valder
Poison qui dort, futur Darth Va(l)der ?


Messages : 177
Date d'inscription : 09/04/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: Pot de colle [Glebber]   Mer 2 Nov - 20:39

Le miracle ! Valder avait su trouver les mots justes pour apaiser le Grotadmorv ! Et il put en apprendre un peu plus, qui lui faisait remettre en cause son ton qui avait légèrement haussé. Il souffla discrètement, avant de finalement adresser un sourire au Pokémon sauvage. Ça faisait du bien de réussir à s’entendre finalement, d’autant plus que Celebi traduisait fidèlement ses paroles. Un peu comme le serveur récupérant des données pour les redistribuer à un autre système.

- Ah, merci... Je ne voulais juste pas qu'il y est d'incompréhension. Je m’intéresse beaucoup aux différents Pokémons poisons, et je vois en chacun d’eux des qualités. Je suis d’accord avec toi, un Grotadmorv ou Tadmorv mérite autant de respect qu'un autre. Mais tu dis que tu as été, euh, traumatisé ? Ou quelque chose comme ça ? Si j’avais su...

Il fit un peu la moue. C’était le cas de pas mal de Pokémons. Des Pokémons ayant subis de mauvaises expériences avec des dresseurs. Peut-être que dans le cas d’un Grotadmorv, c’était malheureusement moins surprenant. Cependant, Valder avait encore trop une vision monde de bisounours, dans le sens où il ne pensait pas forcément à ce genre de choses. Mais les propos de Celebi se vérifiaient, propos qu’il avait eu lorsqu’ils étaient encore à Bordeciel. Le monde tel qu’il le connaissait pouvait être bercé d’illusions.

- J’aimerai pouvoir t’aider d’une manière ou d’une autre concernant ces capacités. Bien qu’en l’état des choses, je doute pouvoir faire grand-chose... Mais je pense qu’il est toujours possible de trouver des gens qui s’occupent de ça ? Tous les Hommes ne sont pas cruels. Peut-être qu’en te renseignant auprès de Pokémons environnant les villes, tu pourras être renseigné ?

Concernant Casse-Brique, était-ce le meilleur choix ? Ça pouvait, tout dépendait des besoins du Grotadmorv. Valder décida quand même d’en discuter un peu.

- Casse-Brique ? Il me semble aussi que tu peux apprendre Poing Boost, je crois. C’est aussi une option intéressante si tu veux augmenter ta force tout en étant offensif. Mais c’est vrai que Casse-Brique tape plus fort... Mais je ne possède aucune de ces deux CTs, malheureusement. Je ne pourrais pas t’aider pour ça.

Le jeune homme haussa les épaules. S’il avait pu faire quelque chose, au final, il l’aurait certainement fait. Le fait de savoir que ce Grotadmorv avait été possiblement persécuté par des humains l’attristait, et il voulait lui donner l’espoir d’en trouver des bons comme lui faisait en sorte de l’être. Si ça pouvait aider le Pokémon à se sentir plus à l’aise avec des personnes humaines.

_________________



:bsol: :bten: :beau:
Revenir en haut Aller en bas
Glebber
Trop collant malgré lui


Messages : 40
Date d'inscription : 28/10/2016
Age : 29

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: Pot de colle [Glebber]   Jeu 3 Nov - 9:40

VALDER – Ah, merci... Je ne voulais juste pas qu'il y ait d'incompréhension. Je m’intéresse beaucoup aux différents Pokemons Poison, et je vois en chacun d’eux des qualités. Je suis d’accord avec toi, un Grotadmorv ou Tadmorv mérite autant de respect qu'un autre.

Voilà qui confirmait que Glebber s'était mépris sur ce dresseur. Il sourit et sentit sa colère s'évacuer bien vite. Il avait besoin d'entendre ce genre de phrases, car dans son passé, notamment du temps où il avait vécu parmi les siens, il avait trop souvent entendu le contraire, et les évènements étaient allés en ce sens, de mal en pis.
Quant à l'intérêt global du dresseur pour le type Poison, Glebber ne pouvait pas en douter. Il n'avait pas en réalisé jusque là, mais le dresseur avait énoncé certains Pokemons : Drascore, Smogogo, Dardargnan, Nostenfer... En effet, que des Pokemons Poison. Seul Célébi sortait du lot, mais Glebber était si émerveillé de rencontrer un Célébi qu'il ne se posait même pas la question des raisons de sa présence parmi l'équipe de ce dresseur.

VALDER – Mais tu dis que tu as été, euh, traumatisé ? Ou quelque chose comme ça ? Si j’avais su...

Le dresseur fit une moue peinée. Il était assez gentil, lui. Vraiment, que faisait-il avec quelqu'un comme ce dénommé Moldgath dans son équipe ? Glebber espérait que la Dardargnan soit aussi gentille que son dresseur.

GLEBBER – Je ne veux pas trop exagérer les choses. Mais maintenant j'ai toujours une appréhension quand j'approche un Humain. Je te raconterai, si tu le veux.

Glebber ne voulait pas changer tout de suite de sujet. Ca l'intéressait d'avoir l'avis du dresseur sur, par exemple, l'apprentissage de Casse-Brique. Contre des Pokemons de type Roche ou Acier, qui étaient résistants voire immunisés à ses attaques de type Poison, ce serait sans doute utile. Quoiqu'en y réfléchissant, ces Pokemons avaient souvent une très grande résistance physique ; il valait donc peut-être mieux jouer sur des attaques spéciales, d'autant que Coud'Boue et Boue-Bombe restaient aussi efficaces contre eux. Alors, tout bien réfléchi, que lui apporterait de connaître Casse-Brique ? C'était en fait simplement le premier nom d'attaque physique qui lui était venu en tête, d'autant qu'il avait parlé du type Combat. A la limite, Casse-Brique serait très efficace sur un Pokemon Ténèbres, mais bon, si c'était juste pour ça... Glebber n'était pas non plus en danger naturellement contre ce type. Et puis un Pokemon comme Drascore n'était pas particulièrement vulnérable au type Combat, et avait une bien meilleure résistance physique que spéciale.

VALDER – J’aimerais pouvoir t’aider d’une manière ou d’une autre concernant ces capacités. Bien qu’en l’état des choses, je doute pouvoir faire grand-chose... Mais je pense qu’il est toujours possible de trouver des gens qui s’occupent de ça ? Tous les Hommes ne sont pas cruels. Peut-être qu’en te renseignant auprès de Pokemons environnant les villes, tu pourras être renseigné ?

Pas bête. Serait-il vraiment possible pour Glebber d'apprendre des capacités variées sans avoir à se laisser capturer par un dresseur ? Ce serait assez fantastique, il fallait bien le dire. Glebber retenait l'idée d'en parler à des Pokemons vivant en ville. Ils seraient sans doute mieux placés pour le renseigner que des Pokemons sauvages errant comme lui en pleine nature.

VALDER – Casse-Brique ? Il me semble aussi que tu peux apprendre Poing Boost, je crois. C’est aussi une option intéressante si tu veux augmenter ta force tout en étant offensif. Mais c’est vrai que Casse-Brique tape plus fort... Mais je ne possède aucune de ces deux CTs, malheureusement. Je ne pourrais pas t’aider pour ça.

Glebber fut surpris. Il ne s'attendait pas à ce que le dresseur lui montre une CT contenant cette attaque pour la lui apprendre, et pourtant le dresseur parlait comme s'il aurait été prêt à le faire le cas échéant. Si ça, ce n'était pas de la gentillesse...

GLEBBER – Oh, c'est vraiment gentil.

Glebber tendit le bras pour déposer une caresse dans le dos du dresseur, touché par la gentillesse et la générosité de ce dernier. La caresse ne dura que deux secondes, mais si le dresseur voulait un vrai câlin, Glebber ne serait pas le dernier à accepter de lui en donner un.

GLEBBER – Mais après, j'ai dit “Casse-Brique” comme ça, c'est le premier nom qui m'est venu, sans avoir réfléchi. Je ne pense même pas que ce serait un bon choix, en fait. Mais il y a plein d'autres capacités qui pourraient m'être intéressantes à apprendre : Larçin, Façade, Force, Eboulement, Direct Toxik... L'idée est non seulement que j'aie plus de variété dans mes attaques physiques, mais aussi de varier les types pour être capable de polyvalence en faisant face à des Pokemons de tous les types.
Revenir en haut Aller en bas
Valder
Poison qui dort, futur Darth Va(l)der ?


Messages : 177
Date d'inscription : 09/04/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: Pot de colle [Glebber]   Jeu 3 Nov - 19:11

Le Grotadmorv lui accordait bel et bien sa confiance, lui accordant même une caresse dans le dos. Valder se rendait compte à quel point il pouvait être en réalité un Pokémon sympathique, gentil. Le jeune homme lui sourit, puis réfléchissait à ce que disait celui-ci concernant ses capacités. C’est vrai qu’un Pokémon seul pouvait possiblement privilégier la polyvalence pour pouvoir se défendre contre un peu tout. Cependant, Valder ne se voyait pas attribuer des capacités comme ça à ses Pokémons. Il préférait penser à ce qui leur correspondrait le plus, que ce soit en termes de personnalité et de style de combat. Par exemple, Antasma, son Nostenfer, était un Pokémon intelligent, fourbe, capable de prendre le temps qu’il faut pour mettre son adversaire au tapis tout en assénant des assauts rapides. De ce fait, en plus des capacités Giga-Sangsue et Machination, Valder comptait lui apprendre Atterrissage. Cela lui permettrait de beaucoup mieux jouer dans ce sens là, d’agir intelligemment, prendre son temps, épuiser l’adversaire pour mieux le prendre de court en le soignant. Le fait de posséder toute une équipe faisait que l’un pouvait être complémentaire à l’autre en plus. Son Spectrum était fragile, mais sa Smogogo pouvait le compléter grâce au puissant mur défensif qu’elle était.

- C’est une manière de voir les choses, oui. Peut-être serait-ce intéressant d’avoir une ou deux capacités spéciales en réserve dans ton cas ? Avec des Bombe-Acides, ça peut toujours être efficace.

Avait-il une manière précise de se battre ? Dans le sens où, désirerait-il des capacités particulières pour adopter un style en particulier ? Après tout, les Grotadmorvs pouvaient globalement être polyvalent. Bon, après, il fallait voir au cas par cas niveau adversaire, mais voilà. Il pouvait jouer sur la défense spéciale adverse, augmenter sa résistance physique, possède de l’endurance, de la force physique, de la défense spéciale... De plus, il avait accès à pas mal d’attaques à type divers, physique ou spécial, en plus d’attaques de soutiens tel qu’Entrave ou la possibilité d’apprendre Buée Noire. Bref, tout ça pour dire qu’un Grotadmorv pouvait plutôt facilement se spécialiser dans un domaine en particulier. A entendre ce qu’il disait, Valder songeait au fait qu’il préférait jouer sur un de ses atouts naturels, soit sa force physique. Avec son côté très collant, ça pouvait faire sens. Et donc, il semblait vouloir y ajouter la diversité des types à sa force physique.

- Sinon, si tu souhaites parler de pourquoi tu as une appréhension envers les Hommes, je suis prêt à t’écouter. A vrai dire, j’avoue être assez curieux, je sais si c’est une bonne chose mais voilà...

Autant être honnête avec celui-ci. Si ce Grotadmorv lui accordait sa confiance, alors, du point de vue de Valder, il se devait de lui dire honnêtement ce qui lui passait par la tête le concernant. C’était la même chose qu’avec ses Pokémons, il avait récemment préféré mettre carte sur table ce qu’il pouvait penser à propos d’eux.

_________________



:bsol: :bten: :beau:
Revenir en haut Aller en bas
Glebber
Trop collant malgré lui


Messages : 40
Date d'inscription : 28/10/2016
Age : 29

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: Pot de colle [Glebber]   Ven 4 Nov - 14:46

Glebber était un Pokemon câlin et tactile, mais ses marques d'affection étaient assez rarement appréciées à leur juste valeur, tout simplement parce que le contact physique d'un Grotadmorv était dégoûtant pour à peu près tout le monde, Humains et Pokemons confondus. Seuls des Pokemons Poison, notamment Miasmax, n'allaient pas s'en plaindre ; mais à part ces exceptions, qui aimait toucher un gros tas de mélasse gluante et visqueuse, à la puanteur atroce descriptible comme un mélange d'ordures alimentaires et d'égouts ? Pourtant, là encore, le dresseur qui avait pourtant au départ manifesté le désir de vite en finir avec le Grotadmorv, ne broncha pas, se laissant caresser le dos par la main liquide poisseuse pendant deux secondes. Sans y réagir, il poursuivit la discussion :

VALDER – C'est une manière de voir les choses, oui. Peut-être serait-ce intéressant d'avoir une ou deux capacités spéciales en réserve dans ton cas ? Avec des Bombe Acide, ça peut toujours être efficace.

Glebber n'avait pas dit qu'il ne voulait plus utiliser que des attaques physiques. Justement, l'effet secondaire d'une Bombe Acide était intéressant, puisque cela permettait aux attaques spéciales suivantes d'être encore plus efficaces. Seulement, pour le moment, des attaques spéciales, le Grotadmorv n'en manquait pas. Pourtant, il était doté d'une très bonne puissance physique, et avait donc le potentiel de faire plus mal avec des attaques physiques, d'autant plus si son adversaire s'avérait avoir une bonne résistance spéciale.

GLEBBER – Bien sûr ! Je ne parle là que de ce que je désire apprendre pour l'instant, afin de compléter mon potentiel. J'ai déjà des capacités spéciales en réserve.

En discutant, à force de se détendre, les bras du Grotadmorv se fondaient un peu avec le reste de son corps, devenant à peine visible. Un peu comme si une tortue rétractait ses membres dans son plastron. Contrairement à une certaine idée reçue sur les Grotadmorvs, Glebber n'était pas capable de modeler sa morphologie à volonté, pour se faire pousser un troisième bras par exemple, ou des tentacules. Il aurait toujours deux bras et aucun membre en plus ou en moins. Il était simplement capable de faire “rentrer” ses bras dans son corps. C'était notamment le cas lorsqu'il dormait. Alors, les yeux fermés, la bouche fermée et les bras invisibles, il pouvait être confondue avec une vulgaire grosse masse de vase putride.

VALDER – Sinon, si tu souhaites parler de pourquoi tu as une appréhension envers les Hommes, je suis prêt à t'écouter. A vrai dire, j'avoue être assez curieux, je sais si c'est une bonne chose mais voilà...

En général, Glebber n'avait pas trop de difficultés ni de réticence à parler de lui, que ce soit de sa personnalité ou de son vécu. Ce n'était pas quelqu'un de particulièrement pudique ou timide ; c'était même plutôt l'inverse. Il n'avait donc pas de problème avec les gens curieux, et s'il arrivait que son interlocuteur aborde un sujet qui le mettait mal à l'aise, alors il le signifiait simplement, sans se fâcher.

GLEBBER – Eh bien... Je vivais dans une communauté, avec d'autres Tadmorvs et Grotadmorvs, dans une zone industrielle de banlieue de Mégapagopolis, maintenant désaffectée à cause de la première grande irruption volcanique. Pour faire simple, les Humains nous ont traités comme des nuisibles, comme les déchets toxiques qu'ils rejetaient et qu'ils cherchaient à éliminer en considérant la pollution alors que justement nous nous en nourrissions. Nous sommes des monstres polluants à leurs yeux. Ils ont fait appel à plusieurs dresseurs pour nous chasser. J'ai vécu encore ce même... dégoût et ce même mépris plusieurs fois après m'être séparé de la communauté. Une fois, je mangeais des ordures dans la cour interne d'un restaurant, je pensais que je ne dérangerais personne, puisque j'éliminais les déchets et que les Humains veulent justement s'en débarrasser ; mais un cuisinier m'a vu et m'a projeté de l'eau de Javel pour me faire partir. Je ne sais jamais comment un Humain va réagir en me voyant et si je m'approche. Si j'étais un Evoli, tout le monde me trouverait mignon et voudrait me caresser. Mais les gens trouvent que les Grotadmorvs sont moches, puent, sont faibles et polluent. Voilà ce que nous sommes pour les Humains. Des horreurs, des abominations. Et je ne parle pas de tous ces dresseurs qui utilisent les Pokemons comme des jouets ou des armes, qui ne nous voient que comme des outils basiquement.

Glebber espérait que son interlocuteur n'allait pas se sentir visé. Il faisait justement attention à ne pas employer de formulation accusatrice du genre « Vous, les dresseurs... » ou « Les Humains comme toi... ».

GLEBBER – Et toi, pourquoi cet attrait pour le type Poison ?
Revenir en haut Aller en bas
Valder
Poison qui dort, futur Darth Va(l)der ?


Messages : 177
Date d'inscription : 09/04/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: Pot de colle [Glebber]   Sam 5 Nov - 1:00

Oh. Le Grotadmorv avait donc vécu ce genre de choses... En y repensant, Valder n’en était malheureusement pas si étonné. Les gens pouvaient être bien cruels  envers certains Pokémons quand ceux-ci étaient peu appréciés. Et encore, ils avaient eu de la chance que les Pokémons sauvages en question ne s’étaient pas rebellés... Sinon qui sait ce qu’il se serait passé. On s’étonnait après quand il y avait des rébellions comme l’armée de Deoxys, avant l’éruption, ou encore plus récemment la folie de New Lakit. Valder comprenait donc mieux certaines qu’avaient pu lui raconter sa Smogogo, elle qui avait fait partie de l’armée du virus. D'ailleurs, elle y était pour quelque chose si Valder n'avait pas du tout à se sentir concerné par des propos qui pouvaient être accusateurs.

Néanmoins, tous les humains n’étaient pas comme ça. Et les Pokémons pouvaient eux-mêmes être très désagréables envers les Hommes quand ils s’y mettaient. Valder en avait fait l’expérience en s’aventurant par inadvertance dans les Terres Désolés, là où un Maganon avait bien brûlé sa chauve-souris et où Styx, avant d’être capturée, avait bien failli le tuer...

Malgré la question que Glebber avait posé à Valder, Celebi ne put s’empêcher de prendre la parole, pensant à quelque chose qui peut-être pourrait être une source de solution pour le Grotadmorv.


- Il y a bien le Village Pokémon qui existe, non ?
- Le Village Pokémon ?
- Un lieu légendaire entre ces monts et le volcan. Un village protégé par la nature où les Pokémons sauvages peuvent venir y habiter ou s’y reposer. C’est un lieu de paix où les Pokémons se sont organisés. Les humains n’y sont pas tolérés, à part de très rares exceptions... Les personnes comme toi, Valder.
- ... Comme moi ?
- Oui. Parce que je suis avec toi. Accompagné d’un Pokémon célèbre, fabuleux ou légendaire, ils sont autorisés à passer. A moins que la personne en question soit réputée comme mauvaise, ça peut toujours se faire savoir au village.
- Donc ça voudrait dire que... Cette femme qui m’avait sauvé dans les terres, qui possédait Shaymin, y aurait accès ? Et le maître aussi ?
- Exactement. Et ça ne m’étonnerait pas là-bas qu’ils se soient organisés afin que les Pokémons sauvages puissent profiter de repos après des violences subis par des humains, d’écoute... Mais aussi un endroit où ils sauraient enseigner des capacités via CT par exemple. Ou des maîtres de capacités. Tu devrais y faire un tour, ça pourrait t’être très instructif.


Si le Pokémon sauvage ne connaissait pas encore, ce serait l’occasion pour lui d’aller chercher ça. Il pourrait être guidé par d’autres Pokémons sauvages, et en plus étant dans les Hauts Monts, il ne devrait pas se trouver très loin de ce fameux village.

- Peut-être que je devrais essayer d’y aller un jour avec toi, Celebi...

Maintenant que le fabuleux avait raconté ça, Valder était potentiellement intéressé. Non pas parce qu’il voudrait déranger la quiétude de ce village, mais parce que peut-être qu’il pourrait y retrouver ce Minidraco chromatique ou cette Mysdibule chromatique également, qu’il avait rencontré à ses débuts sur l’île... De plus, grâce à Celebi, il pouvait se faire comprendre des autres Pokémons et les comprendre. Ce serait très bon pour lui aussi, dans le sens où il aurait enrichi son voyage en découvrant des choses uniques. Entre les concours où il avait un certain succès, le tournoi spectral où il avait vaincu le Sharpedo la fameuse Lyndia Dukos, ex-conseillère aux types ténèbres, la possession de Celebi, la rencontre de cette dresseuse avec Shaymin ou bien les Pokémons chromatiques qu’il avait pu croiser, il avait déjà pu profiter de bien de bonnes choses. Sans compter ses victoires aux arènes. Victoires qu’il comptait bien maintenir. Peut-être que sa revanche sur ce qui l’avait poussé à partir et à s’associer aux Pokémons poisons avait déjà été réalisée.

- Pour en revenir à ta question... Et bien, eeeuh, la raison de base est un peu idiote, je dois dire... Je crois. Déjà, j’apprécie ce type au naturel. Sûrement grâce au Nosferapti qui a été mon premier Pokémon, qui s’est associé à moi de lui-même. Et ensuite... Bah, disons que j’ai voulu jouer l’ironie avec mes parents. Pour tout te dire, disons que je suis un homme qui aime les hommes, et c’est mal vu dans ma famille. Ils considèrent que c’est une sorte de maladie, alors j’ai décidé pour me venger un peu de ça, d’eux, de voyager avec des Pokémons poisons parce qu’ils sont ceux capables de provoquer des maladies, justement grâce à leur poison. Un peu comme pour montrer qu’on pouvait très bien vivre avec ce qui est mal vu ou qui peut être considéré comme une maladie, quoi. Et puis, bah, au final, voilà, c’est partit de là et je me suis vraiment beaucoup attaché à ce type et aux divers Pokémons de ce type, que je trouve tellement intéressant par bien des aspects.

C’était rare qu’il s’exprime sur ce qu’il a poussé à se spécialiser dans le type poison, notamment son homosexualité. Mais bon, le Grotadmorv avait été, semble-t-il, parfaitement honnête avec Valder. Pourquoi lui ne le serait-il pas en retour ? Si le Pokémon sauvage lui avait accordé sa confiance, alors lui aussi pouvait très bien le faire. Et puis bon, les Pokémons, ça n’avaient pas forcément la même mentalité qu’un humain. Que ce soit pour le meilleur ou pour le pire.

- Tu ne m’avais pas raconté ça, Valder, intervint le légendaire sur un ton accusateur, mais gentillet, amical.
- Quoi ? Bah euh, tu ne me l’as pas demandé, aussi, hein. J’en ai déjà parlé d’ailleurs à d’autres membres du groupe, à part Antasma... ? Bon Doopliss doit le savoir, mais lui... Aaah bref, voilà voilà...

_________________



:bsol: :bten: :beau:
Revenir en haut Aller en bas
Glebber
Trop collant malgré lui


Messages : 40
Date d'inscription : 28/10/2016
Age : 29

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: Pot de colle [Glebber]   Sam 5 Nov - 9:41

Le dresseur écoutait l'histoire de Glebber avec attention, et le Pokemon se doutait bien qu'il voudrait y réagir avant de répondre à sa question. Pourtant, la première réaction vint de Célébi, dont on ne pouvait de toute manière ignorer la présence puisqu'il était sollicité durant tout le dialogue en traduisant tous les mots du Pokemon :

CELEBI – Il y a bien le Village Pokemon qui existe, non ?

Glebber avait déjà entendu parler de ce village fabuleux, dont on ne connaissait que vaguement la localisation mais dont l'entrée était gardée secrète aux profanes. Cela paraissait incroyable de pouvoir camoufler tout un village entier, qui devait comporter plusieurs écosystèmes différents afin que les Pokemons de tous types puissent vivre dans leur milieu naturel.
Le dresseur, lui, n'avait apparemment pas entendu parler du Village Pokemon, aussi Célébi se chargea-t-il de lui expliquer de quoi il s'agissait. Glebber écouta mais au final, il n'y eut rien qu'il ne savait pas déjà dans ce qu'en dit Célébi.

CELEBI – Et ça ne m’étonnerait pas là-bas qu’ils se soient organisés afin que les Pokemons sauvages puissent profiter de repos après des violences subis par des Humains, d’écoute... Mais aussi un endroit où ils sauraient enseigner des capacités via CT par exemple. Ou des maîtres de capacités. Tu devrais y faire un tour, ça pourrait t’être très instructif.

Glebber avait déjà pensé très brièvement à l'idée de gagner le Village Pokemon pour y mener probablement une vie meilleure. A chaque fois, cette idée avait été très vite balayée de son esprit, comme si, instinctivement, il savait au fond de lui qu'il n'en avait pas envie. Cependant, Célébi ne parlait pas là d'aller s'installer vivre dans le Village Pokemon, mais d'y faire un tour pour y trouver des CT. Glebber n'avait par contre jamais pensé à cela. Cette idée n'était pas si bête. En plus, le Village Pokemon était dit localisé quelques part près des Hauts Monts. C'était donc peut-être justement l'occasion pour Glebber de le visiter. Mais pas longtemps.

Une fois le sujet abordé, le dresseur revint à la question de Glebber qui était resté muet sous la réflexion, une réflexion qu'il cessa aussitôt d'avoir pour prêter toute son attention, à son tour, à l'histoire de son interlocuteur.

VALDER – Pour en revenir à ta question... Et bien, eeeuh, la raison de base est un peu idiote, je dois dire... Je crois.

Son ton baissa d'un cran alors qu'il parut embarrassé. Il avait apparemment honte de la raison pour laquelle il était attiré par les Pokemons Poison, ce qui ne fit que rendre Glebber plus curieux. Ce dernier ne dit rien, laissa l'Humain chercher ses mots.

VALDER – Déjà, j’apprécie ce type au naturel. Sûrement grâce au Nosferapti qui a été mon premier Pokemon, qui s’est associé à moi de lui-même. Et ensuite... Bah, disons que j’ai voulu jouer l’ironie avec mes parents. Pour tout te dire, disons que je suis un homme qui aime les hommes, et c’est mal vu dans ma famille. Ils considèrent que c’est une sorte de maladie, alors j’ai décidé pour me venger un peu de ça, d’eux, de voyager avec des Pokemons Poison parce qu’ils sont ceux capables de provoquer des maladies, justement grâce à leur poison. Un peu comme pour montrer qu’on pouvait très bien vivre avec ce qui est mal vu ou qui peut être considéré comme une maladie, quoi.

Eh bien ! Glebber ne se rendait pas compte que cela demandait un brin de courage et de confiance à l'Humain de dévoiler cela. En effet, Glebber faisait montre d'ingénuité sur la question. Il avait été lui-même maltraité par les Humains voire par d'autres Pokemons de par sa simple nature, mais jamais par son orientation sexuelle, alors qu'il avait pourtant quelque chose à dire à son interlocuteur. En somme, Glebber n'avait jamais pensé que l'homosexualité pouvait être mal vue par certaines personnes. Il se demanda s'il existait des Pokemons qui pensaient de la même manière... Quoique se dire d'emblée que l'homophobie était propre aux Humains, n'était-ce pas une forme de racisme ?

VALDER – Et puis, bah, au final, voilà, c’est parti de là et je me suis vraiment beaucoup attaché à ce type et aux divers Pokemons de ce type, que je trouve tellement intéressant par bien des aspects.

Glebber se sentit en quelque sorte flatté que ce dresseur trouvât son type si intéressant. Il avait maintenant une explication, mais qui soulevait chez lui d'autres interrogations. Célébi fut apparemment touché par ce que son dresseur dévoila, et s'étonna qu'il ne lui en eût jamais parlé. Le dresseur bafouilla une réponse et Glebber ne comprit pas tout ce qu'il dit.

GLEBBER – Je ne comprends pas : quel est le problème avec ton homosexualité ? Pourquoi ce serait une maladie ?

Les questions ingénues de Glebber montrèrent sa surprise et son incompréhension. En tout cas, il comprenait à peu près ce qui avait en premier lieu poussé le dresseur à se tourner vers le type Poison. Il voyait que le dresseur avait, comme lui, était discriminé dans son passé, non pas à cause de sa nature d'Humain mais de son orientation sexuelle, quelque chose de toute façon que l'on ne choisit pas non plus, qui s'impose à un moment ou à un autre à notre esprit.

GLEBBER – Je vais te dire quelque chose : moi-même, je suis bisexuel. Je suppose que cela n'est pas écrit sur mon visage, alors personne ne le sait tant que je ne le dis pas, mais c'était su dans ma communauté, et jamais personne n'a pensé que ça pouvait être une maladie, ou ne m'as... “mal vu” à cause de ça. Il y a beaucoup d'Humains qui pensent du mal de ça ?

Il fallait expliquer à Glebber pourquoi certaines personnes pouvaient mal voir l'homosexualité. Et pourquoi, lui, n'a-t-il jamais souffert de discrimination sur son orientation sexuelle ?

GLEBBER – Peut-être que nous sommes... enfin, “nous” les Pokemons, nous sommes... je ne sais pas, plus tolérants, car après tout nous sommes de centaines d'espèces différentes et nous pouvons nous mettre en couple avec une espèce très différente de la nôtre et avoir des enfants ensemble, ce n'est pas rare que ça arrive et ça a été accepté. Je suis un Grotadmorv et pourtant je pourrais me mettre en couple avec, au hasard, une Gardevoir ou une Tritosor par exemple, deux espèces qui n'ont absolument rien à voir avec la mienne, je pourrais même lui faire des enfants, et cela ne serait absolument pas mal vu. Enfin, après, la xénophilie et l'homosexualité sont deux choses totalement différentes mais... J'essaie de comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Valder
Poison qui dort, futur Darth Va(l)der ?


Messages : 177
Date d'inscription : 09/04/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: Pot de colle [Glebber]   Sam 5 Nov - 13:57

En quoi c’était un problème ? Valder aurait bien dit que c’était sensé ne pas être un problème. Cependant, cela était quand même mal vu chez beaucoup de gens en fait. C’était assez... Complexe. Difficile de trouver une véritable cause à ça. Peut-être était-ce selon le développement de la société, que c’était mal vu, mal compris par le passé.

- Eh bien... Je pense que ça s’est fait lors de l’évolution de la société humaine. Par le passé, c’était quelque chose de mal compris, les mentalités étaient différentes. On considérait ça comme contre-nature, parce que voilà, un homme avec un homme ça fait pas d’enfant, tout comme une femme avec une femme. Certaines valeurs étaient mises en avant, je pense, par le passé, les gens ont été habitués de telle ou telle manière... Et il y a encore des restes aujourd’hui. Enfin, je me trompe peut-être, mais je pense qu’il y a une part de ça. J’ai pas trop cherché plus à comprendre pourquoi plusieurs voient mal ça, après. Enfin bon, je pense quand même que la majorité n’a pas de problèmes avec ça. Mais pas ma famille malheureusement.

Ça ne semblait pas être un problème chez les Pokémons. Tant mieux après tout. Bon, ils n’avaient pas vécu d’évolution à la manière des êtres humains. C’était certes des êtres doués de pensée et de capacités exceptionnelles, mais ils n’avaient pas été dotés des mêmes facultés que les Hommes. Les uns ont su développer leurs propres capacités pour atteindre un stade, un potentiel incroyable allant jusqu’à la téléportation pour certains, les autres ont su développer les villes et la technologie, par exemple. Ils n’avaient pas évolué de la même façon. Les uns avaient su développer des qualités et des tares, les autres aussi. C’était comme ça. Le plus important, c’est que les deux partis sachent coopérer plutôt que de se faire la guerre, comme il y a environ 3000 ans à Kalos.

- C’est possible que vous soyez plus tolérants à ce propos, oui. Je ne pourrai pas dire, en fait. Je n’ai pas fais des choses comme des études sur le comportement humain ou Pokémon, ce genre de trucs. Et à vrai dire, aujourd’hui, j’ai pas trop envie de me prendre la tête avec ce genre d’histoire. Le fait est que mon attrait pour le type poison est parti de là, et qu’aujourd’hui, à force d’en côtoyer et d’étudier ça, j’adore ce type, tout simplement.

Pourquoi se prendre plus la tête après tout ? Le jeune homme n’aimait pas torturer son esprit à chercher le pourquoi du comment certaines personnes sont intolérantes à telle chose ou non. Ca ne le concernait pas vraiment, en un sens.

_________________



:bsol: :bten: :beau:
Revenir en haut Aller en bas
Glebber
Trop collant malgré lui


Messages : 40
Date d'inscription : 28/10/2016
Age : 29

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: Pot de colle [Glebber]   Sam 5 Nov - 15:42

Cette fois-ci, Célébi se tut, laissant le dresseur chercher seul à expliquer les mœurs de la société humaine. Apparemment, cette mauvaise vision de l'homosexualité datait de longtemps. C'était vu comme une tare, car deux personnes de même sexe ne peuvent pas avoir d'enfants. Le dresseur resta assez brouillon dans cette explication. L'on voyait bien que lui-même n'en savait en réalité pas grand-chose. Il supposa de toute façon que chez la plupart des Humains, il n'y avait plus de problème avec l'homosexualité, que les mœurs avaient évolué... sauf dans sa famille.

Glebber était de toute façon bien mauvais sur les questions d'histoire ou de sociologie. Il ne savait pas comment le monde était avant sa naissance, et il s'en était forgé une image par ses propres expériences, sa communauté n'ayant pas voyagé et n'ayant donc pas pu lui apprendre beaucoup de choses.

VALDER – Le fait est que mon attrait pour le type Poison est parti de là, et qu'aujourd'hui, à force d'en côtoyer et d'étudier ça, j'adore ce type, tout simplement.

Glebber sourit un peu bêtement : cela faisait toujours plaisir d'entendre que son type était apprécié.
En tout cas, voilà qui concluait le sujet. Glebber espérait en effet que la famille du dresseur était un cas isolé, ou du moins assez rare. Il n'était pourtant qu'à moitié étonné en fait, il était bien placé pour savoir l'intolérance dont pouvait faire preuve les Humains. Malgré tout, ils composaient ce monde. Difficile de dire qui étaient les plus nombreux entre les Humains et les Pokemons en Maïlys, mais il fallait compter avec les deux. Et malgré tout, Glebber gardait la curiosité de rencontrer toujours de nouveaux Humains. Il se rendait compte que malgré leurs ressemblances physiques – comparés aux Pokemons et à leurs centaines d'espèces toutes différentes les unes des autres – les Humains étaient eux aussi différents. Ce n'est pas un dresseur comme son interlocuteur du jour qui aurait attaqué sa communauté, par exemple. Glebber avait besoin et envie de surmonter son traumatisme.

GLEBBER – Comme quoi, une simple question innocente, et voilà qu'on se livre nos blessures du passé.

Glebber sourit.

GLEBBER – Ce serait peut-être une bonne idée pour moi d'aller au Village Pokemon, ne serait-ce que pour y trouver des CT, mais... je ne pense vraiment pas y aller. En fait, pour tout dire, je n'aime pas ce village. Je n'y suis jamais allé, mais je trouve dommage qu'il existe. Humains et Pokemons vivent ensemble en Maïlys, c'est ainsi, et je pense qu'ils s'enrichissent ainsi dans leur culture. Je n'aime pas l'idée d'une communauté fermée. Je suis né et j'ai grandi dans une communauté, et voilà où ça a mené : c'était Humains contre Tadmorvs, des tensions jusqu'à l'affrontement. Pourquoi interdire un village entier aux Humains ? Qu'est-ce que l'on dirait, nous, si les Humains faisaient pareil, une ville entière interdite à tout Pokemon ? On verrait ça d'un mauvais œil, on dénoncerait de la discrimination, du communautarisme. Si on vit chacun de son côté, alors on finit par se méfier les uns des autres, par développer de la rancœur, jusqu'au moment où on se fait la guerre. A cause de ce que j'ai vécu, j'ai du mal avec les Humains ; mais en même temps, je veux pouvoir en rencontrer, les découvrir dans leurs différences. Je n'ai pas quitté ma communauté pour rien. Je ne l'ai pas quittée pour entrer dans une autre communauté.
Revenir en haut Aller en bas
Valder
Poison qui dort, futur Darth Va(l)der ?


Messages : 177
Date d'inscription : 09/04/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: Pot de colle [Glebber]   Sam 5 Nov - 16:09

Pourquoi avoir un village où les humains étaient exclus ? Ce n’était pas le seul endroit au monde fermé au public. D’ailleurs, il existait bien un autre village de ce genre, à Kalos. Si Valder ne pouvait répondre à cela, Celebi, lui, le pouvait.

- Parce que c’est un lieu de repos pour les Pokémons rejetés par leurs dresseurs. Un lieu qui doit être épargné de la présence des Hommes pour ne pas que ces Pokémons subissent d’autres traumatismes en étant forcé à être capturé. Mais ce n’est pas que pour ça. C’est aussi un endroit où les Pokémons trop dangereux peuvent vivre paisiblement au lieu de risquer de causer de gros problèmes contre leur gré dans des zones habités par les humains, ou de subir des menaces et autres actions pour les repousser alors qu’ils n’ont encore rien fait. On raconte par exemple que dans le village Pokémon de Kalos, Mewtwo s’y serait isolé un temps à cause de sa trop grande puissance, par exemple. Tout comme il s’était apparemment isolé dans la Caverne Azurée, autre lieu interdit aux humains à cause des Pokémons trop puissants. Mais aussi, le Village Pokémon est un lieu où les espèces de Pokémons les plus fragiles ou les plus menacer peuvent vivre, sans craindre de subir des effets secondaires de la technologie humaine, tel que la pollution par exemple.

Ce village était en réalité important. Surtout vu les événements de l’île. Les Pokémons sauvages pouvaient désirer rester hors des conflits après tout, ou de subir d’autres choses.

- Ce village a permis de sauver un grand nombre de Pokémons sauvages de l’éruption, d’ailleurs. Et cela leur évite de subir la violence des êtres nuisibles vivant sur cette île, la Team Némésis. Des gens qui ne semblent se soucier du bien-être des Pokémons, sauvages ou non, utilisant tout ce qui est à leur portée pour parvenir à leurs fins. Enfin, ce village est un lieu qui semble être protégé d’effets néfastes comme l’étrange brume qui a sévi dans la zone de New Lakit. Une brume qui a bizarrement rendu les Pokémons du coin particulièrement violent et agressif, alors que les humains ne semblaient pas en être affectés de la même manière.

Cela répondait-il au questionnement du Grotadmorv quant à l’existence de ce village ? On pouvait faire le choix de vivre en liberté loin des Hommes. Tout comme on pouvait faire le choix de vivre avec eux. Le problème, c’est que les Hommes avaient la capacité de capturer les Pokémons sans savoir leur avis. Le contraire n’était pas possible. C’était d’ailleurs une des raisons de l’existence de l’armée de Deoxys par le passé.

- Et puis, peut-être existe-t-il des villages où seuls des humains y vivent, et ce sans craindre d'être pointé du doigt ?

Valder n’avait pas pensé à toutes ces choses. Mais c’est vrai qu’il n’était pas en désaccord avec le fabuleux Pokémon. Cependant, quelque chose lui venait à l'esprit suite à cela.

- Je vois bien où tu veux en venir. Mais je crois que je suis plutôt d’accord avec Celebi, en fait. Et puis, vivre dans une communauté à part ne veut pas dire forcément être en conflit avec autrui, non ? Il y a bien des communautés d’Hommes et de Pokémons qui vivent à part sans que cela ne créé des conflits. Ce n’est pas comme si tous les Pokémons sauvages vivaient là-bas, ou ont envie d’y vivre. Je trouve que c’est bien d’avoir ce choix. Si ça leur fait plaisir de vivre comme ça, je trouve que ce serait dommage de leur retirer ça parce que ce serait mal vu. Ça vaut aussi pour une ville qui serait constitué de seulement des humains et non de Pokémons, je pense. On m’a souvent dit qu’il ne faut pas se soucier du regard des autres après tout.

_________________



:bsol: :bten: :beau:
Revenir en haut Aller en bas
Glebber
Trop collant malgré lui


Messages : 40
Date d'inscription : 28/10/2016
Age : 29

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: Pot de colle [Glebber]   Sam 5 Nov - 16:34

A nouveau, Célébi prit la parole, et pas qu'un peu, pour expliquer avec un semblant d'objectivité les raisons d'être du Village Pokemon. Il mit en avant deux raisons essentielles. La première est que le Village Pokemon servait de refuge pour les Pokemons ayant subi des maltraitances de la part d'Humains, ou ayant été rejetés par leurs dresseurs. Cette raison n'aida pas Glebber à avoir une bonne image des Humains. L'on aurait presque pu dire que sa communauté aurait en fait pu aller s'installer vivre dans le Village Pokemon. Les dresseurs et autres Humains qui se comportaient mal envers les Pokemons, ce n'était vraiment pas si rare, puisqu'un village entier avait été construit et interdit aux Humains pour cette raison. Cela faisait en fait froid dans le dos. Et il était sûr que ce n'est pas en allant vivre dans un village pareil que Glebber allait pouvoir surmonter son traumatisme.
La seconde raison citée par Célébi, concernait à l'inverse les Pokemons qui, même contre leur gré, pouvaient causer des problèmes, que ce soit aux Humains ou à d'autres Pokemons. Célébi raconta l'exemple de Mewtwo qui avait fait ce choix de s'isoler. Vraiment ? Mewtwo avait décidé de s'isoler pour ne pas causer de tort au monde ? Cela ne ressemblait pas du tout à ce que Glebber avait entendu de ce Pokemon.

Célébi expliqua aussi que, sans que le village n'eût été créé pour cela, il avait aussi permis de sauver beaucoup de Pokemons de l'irruption, car il n'avait pas été touché. Il protégeait aussi d'autres espèces qui étaient menacées par la pollution engendrée par les Humains. Ironique de raconter cela à un Grotadmorv, qui se nourrissait justement de cette même pollution et en était considéré comme une conséquence indésirable. Autre menace dont le Village Pokemon protégeait ses habitants : des phénomènes étranges et mauvais comme cette brume qui avait envahi Lakit dernièrement. Glebber en avait vaguement entendu parler.

GLEBBER – Que sait-on d'ailleurs au sujet de cette brume ? A-t-on découvert ce qui l'a causée ?

Le discours de Célébi sur le Village Pokemon fit prendre conscience à Glebber qu'il n'avait pas été créé et fondé dans un esprit de communautarisme et de repli, ni par réel mépris des Humains. Il avait peut-être finalement ses raisons d'être. Mais Glebber avait-il des raisons, lui, d'y vivre ? Non, et le discours de Célébi ne changeait pas le fait qu'il n'en avait pas envie. Si c'était vraiment une question de choix, alors Glebber confirmait son choix de rester hors de ce village particulier et de continuer à côtoyer des Humains.

Valder y alla de son opinion, avançant l'idée que vivre dans une communauté à part ne signifiait pas forcément être en conflit avec autrui. Très ironiquement, pour le coup, c'est Glebber qui le trouva naïf. Son expérience personnelle lui avait montré qu'il n'était pas bon de vivre les uns à part des autres. Si certains Pokemons avaient besoin de vivre dans ce village pour les raisons citées par Célébi, Glebber n'y voyait pas de mal ; mais faire le choix de s'isoler des Humains, pour de mauvaises raisons, c'était autre chose.

GLEBBER – De toute façon, je ne fais pas partie des cas cités par Célébi. Et même si c'est un choix offert, je trouve dommage ceux qui font le choix de s'isoler pour de mauvaises raisons. Si je m'étais isolé, je n'aurais pas pu rencontrer et parler à des gens comme toi.

Cette conversation était très enrichissante et Glebber prenait beaucoup de plaisir à l'avoir avec cet Humain. Néanmoins, il avait aussi une autre envie.

GLEBBER – Bon, ne devais-tu pas me présenter une Dardargnan pour m'affronter ?

Glebber déglutit nerveusement à la fin de sa phrase. Se rappeler qu'il s'était dit prêt à affronter une Dardargnan le mit en état de stress, comme un réflexe de Pavlov.
Revenir en haut Aller en bas
Valder
Poison qui dort, futur Darth Va(l)der ?


Messages : 177
Date d'inscription : 09/04/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: Pot de colle [Glebber]   Sam 5 Nov - 17:45

C’est sur, certains s’isolés pour de mauvaises raisons, et c’était dommage. Bah, qu’est-ce qu’on y pouvait ? Quoiqu’il en soit, le Grotadmorv n’avait pas envie d’y vivre, et ça c’était son choix. Néanmoins, ça ne l’empêchait pas d’y faire un tour, ne serait-ce que pour mieux comprendre ce qu’il s’y passé ou pour tenter de trouver un moyen d’apprendre les capacités via CT. Tous les Pokémons sauvages étaient, à ce qu’il parait, le bienvenue même si c’était en tant que simple « touriste ».

La cause de la brume restait un mystère pour Valder. Ça se passait actuellement, non ? Peut-être que c’était déjà terminé. Quoiqu’il en soit, il savait que ça s’était déroulé grâce aux récentes informations de Claire Chaglam qui a alerté la population sur le phénomène de la ville.


- Personnellement je n’ai aucune idée de ce qu’il se passe là-bas, avec cette brume. C’est vraiment bizarre.

Enfin bref, le Grotadmorv était enfin prêt ! Prêt à la seconde manche, contre le second insecte en la possession du jeune homme. Cette fois-ci, le Pokémon sauvage devait s’attendre à un bon défi, vu que Valder savait qu’il ne voulait pas qu’il y ait de la retenue. Le jeune homme lui sourit, se relevant.

- Tu es prêt à la rencontrer ? Alors voici Queen Poison.

Sur ces mots, il prit sa Pokéball, laissant la guêpe sortir dans un éclat lumineux. Elle était encore à terre, fixant alors ce Grotadmorv de ses yeux rouges menaçants.

- Queen Poison, j’espère que tu es prête à te battre. J’ai proposé un combat à ce Grotadmorv, et celui-ci l’a accepté.
- Mmphf. Evidemment que je suis prête !!


Elle avait vu le combat de Moldgath tout à l’heure, sans que le jeune homme le sache. Et elle savait donc comment se comporter en présence de Celebi. Elle ferait certes sa petite reine, mais elle n’entrerait pas dans une sorte de rage incontrôlée. Elle allait jouer le jeu et écouter Valder de bout en bout. Bien qu’elle ferait tout pour s’assurer la victoire selon les ordres du dresseur. La guêpe commença à prendre son envol, restant à quelques centimètres au-dessus du sol.

- Très bien ! J’espère que vous mettrez tout deux le meilleur de vous-mêmes, alors pour cela...

Enfin Valder allait pouvoir sérieusement profiter de ce qu’il voulait. Il tapota la boucle de sa ceinture, une ceinture spéciale qu’il avait achetée assez récemment, pour déclencher un certain mécanisme. Deux pierres entrant en résonnance. L’une attachée à cette ceinture, l’autre détenue par l’insecte. Une enveloppe cristalline entoura le Pokémon, avant de se briser en une poussière cristalline, dévoilant une guêpe beaucoup plus grosse qu’un simple Dardargnan, doté de deux dards en plus. Elle se tenait tout dard tendu, en étoile, avant de pointer chacun d’eux vers celui qui allait être son adversaire.

- Inclinez-vous devant votre reine ! S’écria-t-elle, enthousiasmée par l’idée de se battre contre ce Grotadmorv. Elle serait telle la prédatrice, prête à soumettre sa proie à ses dards. En ayant Méga-Evolué ainsi, elle détenait une force monstrueuse. Même ses attaques insectes et poison deviendraient redoutables face à un type poison, grâce à son talent.

Valder avait promis au Grotadmorv qu'il ne le sous-estimerait pas. Alors il avait décidé faire Méga-évoluer son Pokémon. Néanmoins, celui-ci pouvait entamer le combat, dès qu'il serait bel et bien prêt. Le jeune homme n'avait pas idée du stress qui pouvait habiter l'adversaire, mais il ne voulait pas entamer le combat sans qu'il n'indique qu'ils pouvaient commencer.

_________________



:bsol: :bten: :beau:
Revenir en haut Aller en bas
 
Pot de colle [Glebber]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Flip 7 ans1/2, adorable pot de colle - cani seniors - DECEDE
» 17h: Heure de Colle pour Clara
» Ça colle pas !!!
» Mister pot de colle :3 [V: Perle de Miel]
» Ça colle à la peau.

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: