Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 

 [Terminé] Pot de colle [Glebber]

AuteurMessage
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
Valder
Poison qui dort, futur Darth Va(l)der ?
avatar

Messages : 271
Date d'inscription : 09/04/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: [Terminé] Pot de colle [Glebber]   Dim 4 Déc - 13:20

Ça avait fonctionné cette fois-ci. La Dardargnan avait pu placer son ultime attaque avant que le Grotadmorv ne puisse à nouveau placer un coup. Heureusement, car celui-ci aurait signé la fin de la guêpe. L’adversaire s’était bien battu. Mais vraiment, malgré sa peur. Qu’en serait-il si Queen Poison n’avait pas appris Représailles via CT ? Le résultat n’aurait peut-être pas été le même. Quoiqu’il en soit, Valder rappela son Pokémon. Bon, évidemment, il félicita son Pokémon, mais il voulait éviter qu’elle en fasse des tonnes. Il prit un Rappel afin de l’appliquer sur la masse empoisonnée. Il n’allait pas le laisser KO. Ca ne lui ressemblait pas.

S’approchant, il attendait que le Grotadmorv reprenne vraiment conscience avant de prendre la parole. Ce serait peut-être pris pas comme le jeune homme le voulait, c’est-à-dire pris comme des paroles pour rassurer le Pokémon plutôt que de véritables compliments, mais bon. Mieux valait dire ce qu’il pensait.


- Tu t’es vraiment bien battu. J’ai vu que tu semblais avoir bien peur contre elle, et malgré ça tu l’as mise au bord du KO. Je ne sais pas pour toi, mais quand je vois ça, personnellement, je trouve qu’il n’y a pas vraiment de gagnant ni de perdant.

Valder avait un sourire sincère. Il pensait vraiment ce qu’il disait. Ce Grotadmorv l’avait vraiment bien surpris. Dans le bon sens du terme. Le temps qu’il avait perdu ici avait été au final pour quelque chose de précieux, qui en valait le coup. Pouvait-il faire quelque chose pour ce Pokémon en retour ? Désirait-il quelque chose en particulier ? D’ailleurs, Valder avait une question aussi.

- Dis-moi, j’étais assez ignorant de ça jusqu’à récemment... Mais j’ai pu savoir grâce à ma Smogogo que vous aussi, Pokémon, vous vous donniez des noms, parfois. Ou bien vous conservez un nom qui vous aurez été donné. C’est le cas, pour toi ? Si oui, je ne le connais même pas... Et peut-être qu’il y a quelque chose pourrait faire pour toi maintenant ?

_________________



:bsol: :bten: :beau: :bspec: :bdra:
Revenir en haut Aller en bas
Glebber
Trop collant malgré lui
avatar

Messages : 76
Date d'inscription : 28/10/2016
Age : 30

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: [Terminé] Pot de colle [Glebber]   Lun 5 Déc - 20:29

Glebber ouvrit lentement les yeux. Ses sens lui revinrent. C'est comme s'il se réveillait simplement après une sieste, avec en plus les bienfaits réparateurs du médicament pokemon. Les Humains ne connaissaient pas ça pour eux, un médicament qui pouvait les sortir de l'inconscience après avoir encaissé des coups violents. Ca n'existait pas pour la même raison qu'ils étaient incapables de lancer des attaques élémentaires de feu, d'eau, de foudre, de roche, de terre... Aux yeux des Humains, les Pokemons étaient des êtres magiques. Un rocher n'avait pas d'âme, à moins d'être un Pokemon. Un tas de mélasse gluante ne se mouvait pas d'elle-même, à moins d'être un Pokemon. Une fleur ne marchait pas, à moins d'être un Pokemon. Une pieuvre ne se battait pas hors de l'eau, à moins d'être un Pokemon. Un être vivant ne régénérait pas ses blessures en trois secondes après avoir avalé un médicament, à moins d'être un Pokemon.
Ca devait être bien triste, d'être un Humain. Et pourtant, c'est bien eux qui dominaient les Pokemons, et pas l'inverse. Après tout, ils avaient développé la technologie pour soumettre les Pokemons. Que serait la domination humaine sur les Pokemons sans les pokeballs ?
En ça, par cette capacité à survivre et à dominer le monde sans avoir le moindre atout naturel, les Humains étaient fascinants.

VALDER – Tu t'es vraiment bien battu. J'ai vu que tu semblais avoir bien peur contre elle, et malgré ça tu l'as mise au bord du KO. Je ne sais pas pour toi, mais quand je vois ça, personnellement, je trouve qu'il n'y a pas vraiment de gagnant ni de perdant.

Vraiment ? Disait-il cela juste pour réconforter Glebber ? Difficile d'imaginer le contraire, car il y avait bien un gagnant et un perdant. Et entre le Dardargnan et le Grotadmorv, le perdant avait encore une fois été le Grotadmorv. Comme si c'était l'ordre des choses inéluctable. C'est bien Glebber qui avait été mis KO, pas Queen Poison. Glebber avait un instant cru à l'exploit, mais non, ce n'est pas ce jour qu'il vaincrait pour la toute première fois un Dardargnan.
Ca le faisait rager. Il avait de quoi se sentir tellement vexé, au nom de son espèce... Il avait le sentiment d'avoir prouvé qu'un Grotadmorv ne pouvait rien contre un Dardargnan, qu'il était définitivement sa proie, sans défense face à un prédateur insaisissable pour lui.
Dans un moment comme celui-là, il avait donc plus que jamais besoin d'être réconforté, par des mots comme ceux que venait de dire le dresseur de Queen Poison. Glebber s'était « vraiment bien battu », il avait mis Queen Poison « au bord du KO ». Glebber ne pouvait pas penser qu'il n'était pas le perdant de ce combat, mais les mots du dresseur lui évitèrent de s'enrager contre sa faiblesse et de déprimer ensuite.

GLEBBER – Tu dis ça juste pour me réconforter, mais... merci !

Le Grotadmorv se “jeta” sur le jeune homme et l'enlaça, le serrant contre sa masse gluante ; il prouva ainsi que, contrairement à une idée reçue, un Grotadmorv était parfaitement capable de maîtriser ses toxines pour ne pas infecter tout ce qu'il touchait. Glebber ne serra pas le dresseur fort au point de l'étouffer, mais ce fut un vrai câlin spontané.

Il relâcha son étreinte au bout de quelques secondes. Il se sentait déjà mieux, prêt à assumer sa défaite et à continuer à s'entraîner pour devenir meilleur. Il rêvait de vaincre un Dardargnan de son niveau. Il se jura que si ce n'était pas aujourd'hui, ce serait un autre jour. Il ne lâcherait rien.

VALDER – Dis-moi, j'étais assez ignorant de ça jusqu'à récemment... mais j'ai pu savoir grâce à ma Smogogo que vous aussi, Pokemons, vous vous donniez des noms, parfois. Ou bien vous conservez un nom qui vous aurait été donné. C'est le cas, pour toi ? Si oui, je ne le connais même pas... Et peut-être qu'il y a quelque chose pourrait faire pour toi maintenant ?

C'était une question pas si étonnante que ça. En fait, Glebber avait déjà une fois parlé avec un Humain qui la lui avait posée. Comme les Humains ne comprenaient jamais rien de ce que disaient les Pokemons, et qu'ils les voyaient souvent comme des animaux ou des monstres gentils, ils ne se doutaient pas qu'ils avaient un langage aussi développé que le leur, des personnalités aussi distinctes et qu'ils se donnaient bien sûr des noms.
D'ailleurs, Célébi était de nouveau mis à contribution pour traduire ce que disait Glebber, qui n'avait plus entendu le son de sa voix depuis le début du combat contre Queen Poison.

GLEBBER – Tu n'es pas le premier Humain que j'entends s'étonner de ça. C'est un peu vexant de se dire que vous, les Humains, vous avez tellement pris l'habitude de nous traiter comme des êtres inférieurs et soumis que vous n'imaginez même pas qu'on se donne des noms aussi bien que vous vous en donnez entre vous.

Glebber s'efforça de garder le sourire : il ne put pas s'empêcher de faire cette réflexion à voix haute mais il ne voulait surtout pas donner l'impression de se fâcher contre le dresseur. Son interlocuteur était gentil. Il avait malheureusement été élevé dans une culture très... “humaine”, justement, mais il était gentil. Glebber ne voulait pas se fâcher contre lui.

GLEBBER – Je m'appelle Glebber !

Le dresseur lui avait aussi demandé s'il pouvait faire quelque chose pour lui. En fait, cette question fut plus surprenante que la précédente. Pourquoi voulait-il faire quelque chose pour Glebber ?

GLEBBER – Et toi, tu t'appelles comment ? Et Queen Poison, c'est toi qui lui as donné ce nom ou c'est vraiment comme ça qu'elle s'appelle ? Et... pourquoi est-ce que tu veux faire quelque chose pour moi ?
Revenir en haut Aller en bas
Valder
Poison qui dort, futur Darth Va(l)der ?
avatar

Messages : 271
Date d'inscription : 09/04/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: [Terminé] Pot de colle [Glebber]   Lun 5 Déc - 23:24

Valder s’attendait à ce genre de réaction, mais il ne put s’empêcher de soupirer quand même. Il n’aimait pas quand ce qu’il disait n’était pas considéré comme vrai. Ce n’était pas quelqu’un qui mentait. Il n’était pas doué avec les mots, les dialogues, mais il était sincère, au moins. Mais ce qui l’agaça surtout, c’était la généralité que le Grotadmorv avait fait.

- C’’est ce que je pense vraiment... Et non, les humains n’ont pas pris pour habitude de considérer les Pokémons comme des êtres inférieurs et soumis. Déjà, nos dieux sont des Pokémons. Puis il y a un nombre incalculable d’Hommes vénérant les Pokémons ou qui ne cessent de rappeler à autrui à quels points vous nous êtes égaux etc. La différence, c’est que sans Pokémon psy ou je ne sais quel autre moyen pour nous faire de la traduction, on peut pas comprendre ce que vous dites. Ce que notre oreille perçoit, ce sont surtout des cris, si je peux dire ça comme ça, ou le nom de votre espèce. Et puis tous les Pokémons ne se donnent pas de nom à ce que j'ai pu comprendre suite à ma discussion avec ma Smogogo.

Pour dire, ce serait même étonnant qu'une majorité d'Hommes pensent qu'ils sont supérieurs aux Pokémons. C'était le meilleur moyen pour déclencher une guerre, comme celle de Kalos il y a environ 3000 ans de cela. Et il ne fallait pas oublier que le contraire pouvait exister. Le jeune homme se voulait être d’ailleurs honnête envers ce Pokémon.

- A vrai dire, même si avec ce que tu m’as raconté je comprends pourquoi tu penses ça, je trouve ça aussi assez vexant de généraliser à ce point. Surtout quand bien des Pokémons ont considéré, et considèrent, les humains comme inférieur. Je sais pas si toi tu étais là à ce moment, mais on a bien vu ce que ça a donné lorsque Deoxys est arrivé sur l’île avec son armée... Enfin bref. Je m’appelle Valder.

Quant à sa Dardargnan, il ne savait pas trop si elle avait un autre nom de base. Mais elle était habituée à ce nom, et elle l’appréciait en sachant ce que ça signifiait. Même si ça pouvait paraître absolument pas inspiré, pas super beau, ce que vous voulez. Au final, ça la définissait bien, et c’était tout ce qui comptait pour elle.

- J’ai choisi ce nom pour ma Dardargnan. Depuis que je peux réellement communiquer avec elle, elle ne m’a jamais dit qu’elle avait un autre nom. Il y a juste ma Smogogo qui m’a fait cette remarque en fait, et encore elle ne s’est donnée un nom que pour une occasion particulière.

Et pourquoi vouloir faire quelque chose pour le Grotadmorv ? Valder haussa les épaules. Pour lui c’était quelque chose de naturel dans ce genre de cas de demander ça.

- Pourquoi je te demande ça... ? Bah, je sais pas, je trouve ça normal de demander si quelqu’un qu’on apprécie a besoin de quelque chose en particulier. Il se trouve que je vais bientôt devoir repartir, et je me disais qu’il serait dommage de partir alors que peut-être je pourrais faire quelque chose si tu en as besoin.

_________________



:bsol: :bten: :beau: :bspec: :bdra:
Revenir en haut Aller en bas
Glebber
Trop collant malgré lui
avatar

Messages : 76
Date d'inscription : 28/10/2016
Age : 30

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: [Terminé] Pot de colle [Glebber]   Mar 6 Déc - 8:31

Glebber s'était efforcé de parler calmement et avec le sourire, mais peut-être que pour un Humain, le ton de ses mots n'était pas plus perceptible que leur signification, et Célébi ne pouvait pas traduire un ton. Malgré l'intention de ne pas paraître réprobateur ou accusateur, Glebber vexa quand même le dresseur avec sa généralisation sur les Humains. Son sourire s'effaça un peu, il eut l'air désolé. Il était désolé. Il n'avait pas voulu vexer son interlocuteur.
Le dresseur, après avoir affirmé qu'il pensait vraiment qu'il n'y avait pas de perdant dans le combat qui venait de s'achever par le KO de Glebber, rappela à ce dernier que les Humains vénéraient des dieux Pokemons, et qu'un grand nombre d'entre eux avaient même comme philosophie de considérer les Pokemons comme leurs égaux.

Le vécu de Glebber ne lui permettait pas d'être convaincu si rapidement, le temps d'une conversation avec ce gentil dresseur. Il le sentait sincère, mais il lui en faudrait plus pour vraiment penser que les Humains étaient majoritaires à ne pas traiter les Pokemons de haut. Il existait bien des Humains dresseurs de Pokemons, il en existait même énormément, mais pas un seul Pokemon dresseur d'Humains. Les Humains avaient le pouvoir technologique de capturer et de soumettre les Pokemons pour les utiliser... et ils ne s'en privaient pas.

Il y avait donc une vision des choses dans l'esprit de Glebber bien différente de celle du dresseur, et cela semblait irréconciliable. Cela n'empêchait pas Glebber d'apprécier cet Humain avec qui il parlait, parce qu'il le sentait sincère quand il parlait de traiter les Pokemons avec respect. Et son dernier compliment l'avait beaucoup touché.

Enfin, le dresseur rappela un autre événement à Glebber : l'armée de Deoxys. Il pointa cet épisode historique pour dénoncer le fait qu'à l'inverse, un certain nombre de Pokemons considéraient les Humains comme inférieurs. Glebber ne put s'empêcher de se dire que cela ne devait pas être la majorité, bien au contraire.

Sur ce débat, le dresseur se présenta à son tour : Valder. Glebber avait un peu perdu son sourire. Non pas qu'il n'aimait pas le débat, au contraire, mais il s'en voulait d'avoir vexé Valder. Ce dernier n'avait au demeurant pas du tout réagi à son câlin, comme si de rien n'était. Glebber, attristé, l'écouta donc vaguement dire que Queen Poison n'avait jamais révélé son vrai nom.
Il fut plus attentif à la réponse à sa dernière question, car Valder dit l'apprécier. Le dresseur n'avait pas envie de quitter Glebber comme ça, sans rien faire pour lui. Glebber retrouva le sourire.

GLEBBER – C'est vraiment gentil. Je ne sais pas vraiment ce que je peux te demander... C'est gênant... D'autant que je ne vois pas pourquoi c'est toi qui devrait me faire une faveur, et pas l'inverse. En plus, je t'ai vexé, et je ne le voulais pas. Je suis désolé. Comme je t'ai dit, j'ai... une assez mauvaise image des Humains, à cause de tout ce que j'ai vécu. Mais tu es la preuve que je ne dois pas généraliser.

Glebber eut envie de refaire un câlin à Valder, mais il hésita... Vu comment l'Humain était resté sans réaction, Glebber se demanda si ça ne lui avait pas déplu tout simplement mais qu'il était trop poli pour l'avoir montré.
Revenir en haut Aller en bas
Valder
Poison qui dort, futur Darth Va(l)der ?
avatar

Messages : 271
Date d'inscription : 09/04/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: [Terminé] Pot de colle [Glebber]   Mar 6 Déc - 17:07

Celebi remarquait ce côté de Glebber qui désirait quelque chose comme un câlin au vu de son attitude. Le fabuleux fit une petite remarque discrète seulement dans l’esprit de Valder, lui conseillant de le réconforter ainsi après lui avoir dit que cette fois-ci, c’était le Pokémon qui avait vexé l’humain. Le jeune homme n’était pas rancunier, et était clairement prêt à passer sur ça. Il fallait juste que le Grotadmorv ait conscience de ça. Selon l’humain avec qui il parlait, peut-être était-ce bien de faire attention aux mots qu’on employait.

- Bah, si tu ne veux rien de particulier, c’est pas grave.  Quant à moi, je suis prêt à faire les efforts nécessaires pour comprendre les Pokémons comme il se doit. Je découvre encore des choses, et on voit sur quels malentendus ça peut mener...
- Si je peux me permettre... Peut-être que tu pourrais aussi penser à nous et faire attention lorsque tu rencontres un humain qui ne te veut pas de mal ? Enfin, je ne te demande pas non plus de faire confiance aux Hommes comme ça, tu as vécu ce que tu as vécu, mais juste de réfléchir à deux fois, et de ne pas généraliser un cas. Personnellement, ça me ferait plaisir même si je ne serais pas là pour voir ça. Et je pense qu’à Valder aussi ça lui ferait plaisir.


En y repensant, ce fut plus les Pokémons du jeune homme, enfin Moldgath et Queen Poison, qui furent les plus virulents, et non pas l’homme. Comme quoi, il y avait trop de diversité pour pouvoir juger au premier coup d’œil.

Le jeune homme restait accroupi devant le Grotadmorv – il l’était depuis qu’il avait utilisé le Rappel – et se risqua à avancer sa main pour caresser le Pokémon. Il était un peu hésitant parce que le Pokémon pouvait toujours refuser, mais bon. Ce ne serait pas avec un autre Homme qu’il ferait ça, autre différence entre humains et Pokémons. Les mœurs, on pouvait dire ça comme ça.


- Euh ça te dérange pas si je fais ça... ?

Beaucoup étaient repoussés à l’idée de faire une caresse à un Grotadmorv. La matière n’était pas si visqueuse que ce qu’on pouvait s’imaginer. En fait, en un sens, ça avait même une certaine douceur.

_________________



:bsol: :bten: :beau: :bspec: :bdra:
Revenir en haut Aller en bas
Glebber
Trop collant malgré lui
avatar

Messages : 76
Date d'inscription : 28/10/2016
Age : 30

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: [Terminé] Pot de colle [Glebber]   Mar 6 Déc - 19:29

VALDER – Bah, si tu ne veux rien de particulier, c’est pas grave. Quant à moi, je suis prêt à faire les efforts nécessaires pour comprendre les Pokemons comme il se doit. Je découvre encore des choses, et on voit sur quels malentendus ça peut mener...

Valder se remettait en question, ce qui donnait le devoir à Glebber de faire de même de son côté. Il devait remettre en question ses préjugés sur les Humains. Il venait de le dire lui-même : Valder était la preuve que l'on ne pouvait pas généraliser. De toute façon, toute généralisation était fausse. Enfin, pas toute, évidemment... Dire qu'un Grotadmorv pue et est lent, ce n'est pas une généralisation, c'est un fait, personne ne pourra trouver une exception à cela. Et encore... Peut-être existe-t-il un Grotadmorv qui ne pue pas ? Un Grotadmorv qui se déplace rapidement, ça par contre, ça reste vraiment encore plus inimaginable...

CELEBI – Si je peux me permettre... Peut-être que tu pourrais aussi penser à nous et faire attention lorsque tu rencontres un Humain qui ne te veut pas de mal ? Enfin, je ne te demande pas non plus de faire confiance aux Hommes comme ça, tu as vécu ce que tu as vécu, mais juste de réfléchir à deux fois, et de ne pas généraliser un cas. Personnellement, ça me ferait plaisir même si je ne serais pas là pour voir ça. Et je pense qu’à Valder aussi ça lui ferait plaisir.

Glebber ne voulait pas non plus que l'on aille jusqu'à le traiter de “raciste” envers les Humains, lui qui justement se battait contre le racisme envers sa propre espèce pokemon. Et puis, il se défendit intérieurement en se disant qu'il avait parlé à Valder avec le sourire, sans lui reprocher quoi que ce soit directement, mais malgré tout ses propos avaient été mal pris et il l'avait vexé alors même qu'il avait voulu l'éviter. Enfin, Glebber encaissa le conseil de Célébi, formulé comme une demande.

Valder ne s'était pas remis debout. Toujours accroupi face à Glebber, il tendit lentement le bras vers le Grotadmorv, hésitant à le toucher. Glebber le regarda faire avec une expression de légère surprise. Il se demanda s'il interprétait bien ce geste.
Et en fait, oui : Valder commença doucement à le caresser.

VALDER – Euh ça te dérange pas si je fais ça... ?

Le large sourire qui se dessina immédiatement sur le visage du Grotadmorv en dit long sur sa réponse.

GLEBBER – Au contraire...

Les doigts du dresseur glissaient lentement sur la substance si gluante. Valder put sentir cette substance constituant le corps du Grotadmorv avoir tendance à légèrement adhérer à sa peau. C'était visqueux, ni chaud ni froid, ça semblait malléable, un peu comme une pâte poisseuse que l'on pouvait pétrir, qui collait un peu mais avec laquelle on ne risquait pas de se salir pour autant.

Pour Glebber, c'était très agréable, et pour peu que Valder n'en ressente aucun dégoût en réalisant ce qu'il touchait, ce devait être très agréable pour lui aussi en fait. Le Grotadmorv se laissa complètement faire. Si Valder voulait le caresser, le serrer dans ses bras ou le masser, il ne devait surtout pas hésiter : Glebber était très câlin, et serait tout à lui.
Revenir en haut Aller en bas
Valder
Poison qui dort, futur Darth Va(l)der ?
avatar

Messages : 271
Date d'inscription : 09/04/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: [Terminé] Pot de colle [Glebber]   Mer 7 Déc - 15:09

Glebber approuva totalement. Valder eut un sourire en voyant ça. S’il appréciait autant que ça rien que de simples caresses, alors c’était encore plus compréhensible pourquoi le rejet lui fait d’autant plus mal. Le jeune homme n’était cependant pas au point de faire un câlin au Pokémon. C’était quelque chose qu’il ne faisait quasiment jamais de base avec ses Pokémons – il n’y avait que sa Smogogo qui avait implicitement demandé cela pour lui prouver qu’il avait toute sa confiance – alors avec un Pokémon qui n’était même pas dans son équipe...

Bon, c’était déjà pas mal que le jeune homme se permette de caresser ainsi le Grotadmorv. Voyant comment celui-ci appréciait cela, il ne les limita pas – à part si celui-ci le demandait, mais voilà. Ce n’était pas désagréable. Cette matière visqueuse restait au final sur le Pokémon, et ne se déposait pas autre part. On pouvait malaxer ça, un peu comme une balle anti-stress. Ce n’était pas désagréable, pour peu qu’on savait faire abstraction de ce côté visqueux.

Au final, après avoir pris le temps de caresser le Pokémon, Valder s’arrêta, retirant doucement sa main, puis se relevant, regardant un peu autour de lui, se faisant une réflexion sur le paysage qui l’entourait et ce qu’il devait faire. Il ne pouvait pas rester plus longtemps ici. Il devait se dépêcher d’atteindre l’Imaginarium pour ensuite rejoindre Esperantown. Il n’avait pas tout son temps car il avait une raison précise qui le mènerait jusqu’à la sinistre ville.


- Bon, je dois repartir. Il y a bientôt un concours qui doit avoir lieu, il faut que je rejoigne la ville et que je prépare notre prestation avec mes autres Pokémons... Ça va demander pas mal de boulot.

Les concours étaient un moyen de voir humains et Pokémons agir de concert sur un plan de parfaite égalité. Chacun avait son rôle, l’un n’était pas plus important que l’autre. Tous devait exécuter des mouvements précis, créer une harmonie s’inscrivant dans un thème et une catégorie. Tous pouvaient se préparer aussi bien visuellement que mentalement. Glebber connaissait-il ça ? Peut-être que ça lui ferait un peu de bien de voir ce genre de choses ?

Quoiqu’il en soit, réaliser une prestation, même d’une minute ou deux, demander beaucoup de boulot en peu de temps selon. C’est pourquoi le jeune homme n’avait pas tout son temps.


- J’espère qu’on se reverra rapidement. Je suis content d’avoir fait ta connaissance. En attendant, je te souhaite une bonne continuation. Qui sait, tu auras peut-être droit à ta revanche si on se croise à nouveau ?

Le jeune homme lui sourit à nouveau, le saluant comme il se devait. Celebi en fit de même, tout joyeux. Ils ne s’étaient pas attendus à une telle rencontre, et bien qu’elle pouvait paraître anodine, elle avait en réalité beaucoup apporter à Valder. Et tout ça grâce à qui au final ? A Moldgath.

HRP:
 

_________________



:bsol: :bten: :beau: :bspec: :bdra:
Revenir en haut Aller en bas
 
[Terminé] Pot de colle [Glebber]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
 Sujets similaires
-
» Flip 7 ans1/2, adorable pot de colle - cani seniors - DECEDE
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: