Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Partagez | 

 Cameron Deauclaire [Validé]

AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Cameron Deauclaire [Validé]   Dim 3 Avr - 21:14


Identité : Cameron Deauclaire
Rang désiré : Le torrent de Maïlys
Âge : 20 ans
Sexe : Homme
Origine : Hoenn
Groupe principal : Champion
Spécialité/badge : Eau / Badge Marée
Arène occupée : Arène de Mégapagopolis


L'arène Eau de Mégapagopolis, un bijou architecturale qui fait la fierté de son champion.

Cette ancienne piscine municipale qu'a fait rénover Cameron après sa prise de fonction est certainement l'un des plus grands bâtiments de la capitale mais aussi l'un des plus fréquentés. En effet, situé au centre de la ville, non loin des quartiers d'affaires, l'arène a été bâti de façon à pouvoir s'ouvrir à un maximum de personnes. C'est pourquoi en plus du stade dédié aux combats, on y trouve une piscine olympique qui accueille des compétitions de natation, une multitude de petits bassins pour les nageurs occasionnels et un gigantesque aquarium. Les touristes peuvent ainsi admirer l'indénombrable collection de pokémons aquatiques appartenant à la Ligue, mais aussi les perles rares du champion en titre.

Malgré une liste d'attente qui peut être parfois très longue, surtout en été, les challengers qui souhaitent défier Cameron sont rapidement pris en charge. Une hôtesse les dirige vers des vestiaires où ils doivent se changer. En effet, le port du maillot de bain est obligatoire à l'intérieur de l'arène.

Le stade se situe au dernier étage du bâtiment. Au centre de celui-ci, on y trouve un grand bassin profond de cinq mètres. C'est là où ont lieu les combats. Pour les pokémons qui ne sauraient pas nager, sont disposés ici et là des petits socles de pierre. Le plafond de verre, qui est en fait le toit de l'édifice, peut s'ouvrir pour avantager les pokémons vol et accueillir les altérations météorologiques. Tout autour du bassin, on trouve des tribunes pour les curieux qui souhaitent observer le match.

Histoire;

L'histoire de Cameron commence à Hoenn. Ses parents étaient originaires de Atalanopolis, cette ville qui est uniquement accessible par voie maritime et qui, selon la légende, serait née suite à la chute d'une énorme météorite. Son père était un médecin respecté de la petite cité tandis que sa mère était dresseuse ; cette dernière connaissait d'ailleurs très bien Marc, le champion en titre, mais n'avait jamais réussi à le vaincre. Lorsqu'elle tomba enceinte, elle préféra mettre sa carrière entre parenthèses et se concentrer sur l'éducation de son fils. Les parents de Cameron étaient plutôt strictes : ce dernier devait se concentrer sur ses études et il avait interdiction de s'approcher de ce qui ressemblait de près ou de loin à un pokémon. Une prohibition qui pouvait sembler étrange quand on savait que sa mère était une ancienne dresseuse, mais c'était certainement ses défaites successives qui l'avaient poussé à faire en sorte que son fils choisisse une voie différente. Le problème était que l'école, ce n'était pas ce qui intéressait le petit. Ce qu'il aimait par dessus tout, c'était nager. En effet, on s'ennuie rapidement près du Lac quand on a ni le droit d'avoir un compagnon ni le droit de sortir avec ses amis, alors Cameron apprit rapidement à faire l'école buissonnière pour rejoindre les immenses étendues d'eau qui entouraient la ville. Il prenait plaisir à se baigner. Quand il avait la tête dans l'eau, il oubliait tous les petits soucis de la vie, tout ce qui l'entourait. Un plaisir que n'appréciait pas ses parents, mais qu'ils toléraient quand même. C'était toujours mieux que le dressage.

Un jour, alors qu'il n'avait que dix ans, tandis qu'il nageait au milieu du Lac, Cameron tomba sur Marc, perché sur une barque. Ce dernier s'entraînait avec pokémons. C'était en remarqua son Milobellus que Cameron s'était approché. Ce pokémon était d'ailleurs d''une beauté époustouflante. Il n'y en avait qu'un seul dans la ville et il appartenait bien entendu au champion. D'après sa mère - qui était d'ailleurs très énervée que son fils lui pose la question, Milobellus était la carte maîtresse de Marc. Seuls les dresseurs les plus forts étaient capables de l'abattre ; ce n'était pas pour rien que Marc était le dernier champion que les challengers devaient vaincre avant d'accéder à la Ligue. Le champion fut tout d'abord surpris qu'un garçon aussi jeune puisse nager aussi loin, puis, lorsque Cameron lui exposa ses motivations, il décida de le prendre sous son aile. Il ne comprenait pas pourquoi on pouvait condamner un enfant à ne jamais fréquenter le monde des pokémons. Il lui proposa de l'entraîner deux fois par semaine et de lui donner quelques leçons sur le dressage à condition qu'il trouve un pokémon. Un défi que Cameron accepta.

Il était clair que notre garçon ne pouvait pas demander à ses parents de l'aider. Ils aurait été capables de débarquer à l'arène et de suspendre Marc par les pieds. Il ne pouvait pas non aller en chercher un qui était sauvage, c'était la mort assurée ; il était peut-être jeune, certainement pas idiot. Il devait donc se débrouiller tout seul pour trouver un premier pokémon. Il pensa tout d'abord à en dérober un au centre de soins de la ville, mais c'était trop risqué. Il finirait par se faire prendre à tous les coups. Il y avait peut-être une solution : les anciens compagnons de sa mère. Beaucoup d'entre eux avaient été libérés, mais Cameron savait, pour avoir écouter aux portes, qu'elle avait garder un nénupiot shiney. Il ne savait pas ce que c'était vraiment, mais il savait qu'il était assez précieux pour que sa mère ne l'abandonne pas. Il avait fait des recherches sur internet et c'était certainement à cause de sa couleur singulière. Il attendit que ses parents sortent une après-midi pour retourner toute la maison. Il finit par retrouver la pokéball, cachée dans le bureau de son père.

Marc lui apprenait les fondamentaux. Le courant semblait bien passer entre Cameron et son nouveau camarade, mais la petite créature semblait avoir développé une méfiance envers les dresseurs. Quand les leçons étaient terminées et qu'il devait rentrer à l'intérieur de sa balle, il finissait toujours pas se cacher. Il avait certainement été traumatisé après avoir passé toutes ces années enfermées. Était-il seulement nourri régulièrement ? Le nénupiot était parfois tellement têtu qu'il finissait pas rentrer avec son dresseur, caché dans son sac de sport. En effet, pour ne pas attiser la méfiance de ses parents et sous les conseils du champion, Cameron continuait les compétitions de natation. Il était d'ailleurs devenu très bon et s'entraînait parfois avec Nénupiot. Il fut qualifié plusieurs fois au championnat régional, ce qui attirait l'attention de plusieurs sponsors. Il finit par rejoindre, à l'âge de seize ans seulement, l'équipe de natation de Hoenn.

Cameron était devenu une véritable star dans la région. Il enchaînait les victoires et même si Marc avait arrêté de l'entraîner - il était en effet devenu Maître de la Ligue -, il continuait à s'entraîner avec Bacchus, le nom qu'il avait donné à son Lombre fraîchement évolué. Il avait beau nager, il savait que le dressage était aussi une passion qu'il ne pouvait pas balayer d'un simple revers de la main. Néanmoins, si il voulait d'autres pokémons, il allait devoir annoncer la vérité à ses parents. En effet, il ne leur avait encore rien avouer ; il voyageait beaucoup, ce qui lui avait permis de cacher autant de temps Bacchus à ses parents, mais ce jeu risquait de devenir difficile si il devait cacher plusieurs pokémons dans sa petite chambre. Ça se passa moins bien qu'il ne l'avait prévu : déjà que ses parents étaient déçus que leur seul fils ait abandonner l'école pour l'école, ils étaient complètement choqués qu'il fasse les mêmes erreurs que sa mère. Pourtant, ce n'était pas leur déception qui allait rebuter Cameron. Il était bien trop grand pour qu'on puisse le faire changer d'avis.

Il préféra finalement, à ses dix-huit ans, quitter Hoenn. Les projecteurs semblaient aller en direction de Maïlys et Cameron aimait être sur le devant de la scène. Il s'excusa une dernière fois auprès de ses parents et prit le premier bateau en direction de ce que certains aventuriers surnommaient « le nouveau monde ». Il était assez connu pour que les gens s'arrêtent dans la rue, mais il voulait se faire une nouvelle image. À Hoenn, il s'était spécialisé - comme sa mère mais aussi comme son premier professeur - dans le type Eau et il avait fini par obtenir par les huit badges requis pour affronter la Ligue. Toutefois, les compétitions de natation l'empêchaient de tenter le coup - elles lui prenaient trop de temps. Maintenant qu'il avait mis sa carrière de professionnel entre parenthèses, il pouvait pleinement se consacrer à carrière de dresseur. Cependant, il avait d'autres aspirations que celle d'affronter la ligue. Il souhaitait devenir un champion, s'installer dans la région et se faire une nouvelle image.

En dépit des différentes catastrophes qui frappèrent Maïlys, la vie dans la région ne s'arrêta pas pour autant. Un tournoi fut organisé à Mégapagopolis afin de désigner qui prendrait la place de l'ancien champion. Cameron se démarqua nettement des autres dresseurs, notamment grâce à sa célébrité mais aussi grâce aux capacités de ses compagnons. Il eut la chance d'affronter un dresseur spécialisé dans le type feu en final, et même si le combat fut de courte durée, il n'en resta pas moins spectaculaire.

Depuis sa nomination, il vit sa vie tranquillement dans la capitale. Même si il doit partagé son trône avec Nyssa, une adoratrice de dragons, il s'est vite accommodé à cette vie mondaine. De garçon de la campagne, il était devenu une étoile montante, et maintenant, en multipliant les apparitions publiques, il s'affirme comme une célébrité internationale. Une réalité qui était devenue un rêve.

Caractère;

Cameron est le soleil de la capitale ; du moins c'est ce que son entourage affirme. Il aime faire le show, c'est un fait indéniable. Il a beau être plus jeune que la plupart de ses collègues, il reste un ancien athlète de renommée internationale et de fait, il a l'habitude d'enchaîner les plateaux de télévision et de faire la couverture des tabloïds. Les champions préfèrent souvent être reclus et se dévoilent qu'aux potentiels challengers, mais ce n'est pas le choix de notre nageur. Il voit dans l'exhibition un moyen de redorer le blason de la Ligue, de lui donner une image davantage positive. N'était-ce pas pour qu'il avait été recruté au départ ? Certes, il reste un excellent dresseur qui a fait ses preuves, mais personne ne peut nier que sa réputation a eu un poids important lors de sa nomination. Ainsi, il a pris la décision de ne rien cacher à ses  « spectateurs » : entraînements publics et combats retransmis sur les chaînes de télévision locales et ouverts aux curieux, tout est fait pour Cameron apparaisse sous son meilleur jour. Pourtant, derrière sa lubie de toujours se montrer, ce dernier met un point d'honneur à garder sa vie privée. Il ne communique jamais sur ses proches et ses fréquentations, et refuse systématiquement de répondre à toute question trop personnelle. Il sait, par expérience, à quel point la célébrité peut être dangereuse. L'erreur n'est pas permise.

Même si il s'amuse à laisser penser le contraire, notre champion n'est pas parfait. Son pire défaut est sans aucun doute sa trop grande impatience. Cameron est en effet incapable de réfléchir plus de deux minutes. Il se sent toujours obligé d'agir le plus rapidement possible. Un mal qui peut s'avérer parfois problématique, surtout quand on est champion. Il lui arrive donc souvent d'attaquer dans le mile, sans penser aux conséquences. Il aime se voir comme une vague déferlante : il détruit tout sur son passage et ne se préoccupe ni des dégâts ni des répercussions de son acte. Néanmoins, il ne faut pas croire qu'il est bête. Certes, il n'est pas particulièrement plus intelligent que les autres, mais ce n'est pas pour autant qu'il ne fait jamais marcher ses méninges. Il est malin et ça lui suffit ; il arrive toujours à faire preuve de stratagèmes et d'inventivité pour arriver à ses fins.

Cameron a une véritable passion pour la natation. Il est capable de nager pendant des heures sans éprouver la moindre lassitude. C'est donc naturellement qu'il a acquis une préférence pour le type eau : ses pokémons, à son instar, sont plus puissants une fois immergés et c'est sur ce fait qu'il a bâti son arène. Avec ses compagnons, il ne voit ni comme un dresseur ni comme un pêcheur, mais plutôt comme un simple ami. D'ailleurs, mise à part son équipe personnelle, les pokémons avec lesquels il combat ne lui appartiennent pas - du moins, il ne possède pas leurs pokéballs. Il a uniquement tissé un lien de confiance avec eux et, au fil de plusieurs entraînements plus ou moins difficiles, a appris à se faire respecter. C'est comme ça que notre champion fonctionne.

Apparence physique;

Cameron est un bel homme. Affirmer le contraire attirerait les foudres d'une grande partie de la gente féminine. Il le sait et il aime en jouer. Il est plutôt grand, a un visage angélique, et ses yeux, de la couleur de l'émeraude, ne laissent pas indifférent. Pourtant, même si il ne les montre jamais en publique, il possède quelques défauts. Il a par exemple la fâcheuse manie de se ronger les ongles, parfois jusqu'au sang, lorsqu'il est stressé. Il a aussi le malheur d'avoir régulièrement les yeux rouges, notamment à cause du chlore de la piscine. Ainsi, il lui arrive souvent de opter pour une paire de lunettes de soleil, histoire de ne pas laisser penser aux enfants comme aux parents qu'il passe ses journées à fumer de l'herbe.

Notre champion est un athlète. Même si désormais, il n'enchaîne plus les compétitions, il a pris l'habitude de s'entraîner quotidiennement. Ainsi, toutes ces heures de natation lui ont permis de développer une musculature sèche et de larges épaules. Des cadeaux qu'il ne se gêne pas de montrer. En effet, à l'intérieur de son arène (et parfois même dehors, les jours chauds de l'année), il ne se montre presque jamais avec un t-shirt ; le seul haut qui s'autorise parfois, quand il doit rencontrer des journalistes ou des responsables de la Ligue, est une veste qu'il laisse de toute façon ouverte. On pense souvent que Cameron est naturiste - qui prendrait autant de plaisir à s'exhiber ? -, mais ce sont tous ces moments passés la tête sous l'eau qui lui ont fait perdre l'intérêt pour les habits et la mode. Ainsi, même en soirée, il ne va jamais plus loin que le simple short et le polo.

Pokémons possédés;


Bacchus - Ludicolo Chromatique - ♂ - Niveau Max - Cuvette

Ariel - Milobellus - ♀ - Niveau Max - Joli sourire

Titan - Tartard - ♂ - Niveau Max - Absorb Eau

Prince - Crustabri - ♂ - Niveau Max - Envelocape

Neptune - Roigada - ♂ - Niveau Max - Tempo Perso

Maléfique - Moyade - ♀ - Niveau Max - Corps Maudit
Revenir en haut Aller en bas
Daeron
Roi des serpents


Messages : 34
Date d'inscription : 01/04/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: Cameron Deauclaire [Validé]   Dim 3 Avr - 22:12

Ploupi !

La fiche est bien, tout comme ta collègue Nyssa, tu seras validé en essai. N'ait pas peur, c'est juste pour éviter les cas de grosbillismes et autre. Si tu as des questions lors de tes combats d'arène, n'hésite pas.

Je tiens aussi à préciser que si Marc était un jour joué sur le forum, il ne serait pas obligé de te prendre en considération dans sa fiche, pour laisser le libre arbitre. Pour le reste tout va !

Je te donne donc tes couleurs, ton pognon et bon jeu !

:doge:
Revenir en haut Aller en bas
 
Cameron Deauclaire [Validé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Amiral Cameron McVenner [Validé]
» Présentation de Cameron Grimbald [Validée]
» [Validée]Les techniques de Akari Hadashi
» [Validée]Un Joyeux Hey de la part de Sora =)
» Rose (Pré-validé par Wolf Print)

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Sauter vers: