Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 

 [Terminé] Sermons et évasion. [Lyndia]

AuteurMessage
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Bahia
Waifu officielle de Lyndia Théna


Messages : 187
Date d'inscription : 01/04/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: [Terminé] Sermons et évasion. [Lyndia]   Mar 5 Avr - 0:36

-' Mademoiselle, j'entends encore la musique de votre... compagnon dans mon appartement! Ce n'est pourtant pas difficile de baisser la stéréo... '

Après moultes excuses pour sa désagréable voisine, Bahia continua son ascension des escaliers. Déjà que cette journée avait été l'enfer, la demoiselle n'avait pas besoin de sermons en plus. Suivie de près par Mercure, la lune aidait à porter son épicerie, toujours aussi silencieux. Ils gravirent ensemble jusqu'au deuxième étage de l'immeuble, la jeune femme s'approchant d'un pas rapide de sa porte d'appartement. Elle entendait la musique de l'autre côté du mur, serrant les dents alors qu'elle cherchait sa clé dans sa poche. La chercheuse lui avait pourtant souvent dit de faire attention au son, même si les autres voisins ne s'étaient jamais plains. Pourtant elle avait fait de nombreux travaux avant d'emménager, dont une nouvelle insonorisation. Enfin, la dame était reconnue dans le bâtiment pour mordre pour toute sorte de raisons, Bahia essayait de ne pas trop s'en faire. Tournant la clé dans la serrure, elle se glissa rapidement dans son chez-soi, laissant le Séléroc entrer avec les sacs. Celui-ci se dirigea directement vers la cuisine, la porte du réfrigérateur s'ouvrant toute seule à son passage. Le Pokémon psy avait l'habitude de s'occuper des courses, prenant tout son temps pour les placer. La rousse ne comprenait pas trop pourquoi il aimait tellement cette tâche ménagère, mais elle n'allait pas s'en plaindre. La chercheuse décida de le laisser faire et traversa le salon à grands pas, allant cogner à la porte close juste à côté. Son appartement était plutôt grand et elle avait décidée avec Cogneur de reconvertir l'une des pièces en salle de gym, qu'il utilisait tous les jours. La musique venait clairement de là et elle ouvrit la porte à la volée, cherchant du regard son paternel adoptif. Celui-ci était en train de soulever des poids énormes, regardant tranquillement par la fenêtre sans se rendre compte qu'il était épié. Bahia marmonna en se rapprochant de la radio, le son lui vrillant les tympans.

Can't hold us

Baissant le volume, la jeune femme reposa son regard sur le Blindépique. Celui-ci n'avait pas cessé son entrainement pour autant, Bahia croyant apercevoir un sourire en coin sur son visage. Elle soupira et alla se planter devant lui, les mains sur les hanches. Le sourire du Pokémon s'élargit, aussi goguenard que d'habitude. C'était tout ce qu'il pouvait faire pour sa défense? Roulant des orbites, la jeune femme alla s'asseoir contre la fenêtre, prenant la parole alors qu'il posait ses poids au sol.

-' Tu sais que la voisine en bas ne me lâche pas. Fait un effort, on peut pas vivre comme si on était encore à la maison. ' Elle soupira en voyant que Cogneur ne semblait pas concentré sur elle, celui-ci se passant une serviette sur le visage pour enlever la sueur. -' Évidemment, c'est pas toi qu'elle ira engueuler, c'est moi qui se prend toute la mer... '

Bahia ne termina pas sa phrase, voyant Rubis entrer dans la pièce. Celui-ci venait clairement de se lever, même s'il était quatre heure passé... de l'après-midi. Frottant ses yeux brillants, il bailla au point qu'il aurait pu avaler un Yanma au complet. Posant ses fesses sur le tapis roulant, il leva une main et salua la chercheuse, celle-ci ne pouvant s'empêcher de sourire. Bien vite ils furent rejoint par la lune volante, son regard s'illuminant en entrant dans la pièce. D'un seul coup les pensées de son compagnon déferlèrent dans son crâne, le Séléroc s'occupant de traduire ce que les autres voulaient lui dire.

* Arrête de t'en faire avec la vieille mégère. Parle nous donc plutôt de ta journée. *

La rousse haussa un sourcil, n'appréciant pas vraiment que Cogneur change aussi rapidement de sujet. Il allait probablement se tenir tranquille quelque jours, après ce serait retour aux bonnes vieilles habitudes. C'était comme ça depuis des mois et même si cela irritait les nerfs de la chercheuse, elle était incapable de lui en vouloir bien longtemps. Celle-ci se laissa donc prendre au jeu, décrivant rapidement sa journée à son auditoire. L'un des chercheurs de l'université avait réussis à se mettre à mal tout un groupe de Sharpedo et en voulant l'aider, elle avait perdue un bout de chemise. Elle montra la manche déchirée au chromatique et celui-ci grogna, lui disant la prochaine fois de laisser cet idiot se débrouiller tout seul. Ils continuèrent la conversation de longues minutes, l'estomac de la demoiselle finissant par gronder de faim. Ils passèrent à la cuisine, un déclic se faisant dans sa tête alors que Bahia regardait l'aquarium vide dans le salon. Elle n'avait pas vu Derpy depuis qu'elle était rentrée, Rubis avait pourtant promis de la surveiller. Posant la question au Pokémon ténébreux, celui-ci haussa les épaules.

-'... Tu n'es pas sérieux j'espère ? '
-' Téné. '


Pour l'amour d'Arceus. Fouillant l'appartement avec l'aide des autres, Bahia fut soulagée de voir que la Gobou était simplement dans la cuvette des toilettes. La demoiselle lui avait souvent dit d'arrêter d'essayer de tirer la chasse d'eau alors qu'elle était dedans, que cela ne fonctionnerait pas. Frottant le Pokémon tout mouillé avec une serviette, elle proposa à ses compagnons d'aller manger à un restaurant pas loin, pour fêter le début du week-end. Ce fut accepté à l’unanimité et la chercheuse décida de transporter son Ténéfix et sa Gobou en Pokéballs pour se rendre. Ensembles ils avaient tendance à faire les idiots et elle avait envie de se rendre au restaurant sans trop de problème. Accompagnée par Cogneur et Mercure, elle verrouilla la porte de l'appartement et descendit avec sa canne. Le chemin n'était pas très long, mais elle sentait déjà sa jambe fourmiller de douleur. La vieille mégère était toujours assise sur son balcon, mais en apercevant le grand Blindépique, elle n'osa rien rajouter. Ils continuèrent leur chemin tranquillement, discutant de tout et rien. Cogneur lui dit qu'il avait reçu un appel pendant la journée et qu'il avait répondu, la personne au bout du fils semblant surpris de n'avoir que des 'Blindé' pour réponse. Bahia se mit à rire, manquant de se prendre le pied sur le trottoir. Heureusement le Pokémon plante la rattrapa de justesse par la chemise, grognant d'un air découragé.

-' Merci. '
* Ton sac s'est ouvert. *


Surprise, la chercheuse se rendit compte que ses Pokéballs avaient roulés en dehors. Se penchant pour les attraper, l'une d'elle s'ouvrit rapidement, libérant Derpy. Celle-ci ouvrit grand la bouche, l'air surprise. Cela ne dura que quelque secondes, celle-ci se rendant vite compte qu'elle était libre en pleine rue. Bahia se rapprocha doucement, tendant les doigts pour l’attraper. Plus que quelque millimètres, et tout irait pour le mieux... Et non. Ses mains se refermèrent sur du vide, la Gobou filant comme le vent vers les boutiques en face. Poussant un cri qui aurait pu se transformer en juron, cela attira Rubis, qui sortit de sa Pokéball à son tour. Il était le plus rapide du lot et sans attendre d'ordre, se lança à la poursuite du bébé Pokémon, comme il avait l'habitude de le faire. Cogneur grogna et attrapa la jeune femme, suivant de près le Ténéfix. Mercure flottait sans soucis, suivant le groupe sans se presser. Rubis disparu rapidement dans la foule et le Blindépique fut obligé de ralentir, trop gros pour se faufiler entre les gens. Il déposa Bahia, qui s'appuyait sur sa canne d'un air paniquée.

-' Tu le sens encore, Mercure? '
* Trop loin.*
-' Merde. '


Ils continuèrent de marcher, espérant se rendre dans la même direction que la petite Gobou et Rubis.

De son côté Derpy avait beaucoup de plaisir, celle-ci s'arrêtant proche d'un centre Pokémon. Elle fut vite rejoint par le mangeur de gemmes, qui se dépêcha de lui mettre les griffes dessus. Ils avaient couru de longues minutes et comme il l'avait prévu, les autres n'étaient plus derrière. Marmonnant des jurons dans sa tête, le Ténéfix ignorait les regards autour de lui, marchant lentement dans le sens inverse de sa course. Il était trop concentré à tenir tranquille la Gobou, fonçant directement dans les jambes de quelqu'un. Il releva la tête et fixait la dite personne de longues secondes, lui tirant finalement la langue. Puis il la contourna et lâcha un 'Téné!' assez vénéneux.

Il devait se dépêcher de retourner auprès de Bahia.

_________________



Dernière édition par Bahia le Mar 5 Avr - 23:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lyndia
Justice Aveugle - Papa du forum (つ☯ᗜ☯)つ


Messages : 503
Date d'inscription : 08/03/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: [Terminé] Sermons et évasion. [Lyndia]   Mar 5 Avr - 12:42


Lyndia était perdue.

C'était en général ce qui arrivait quand on laissait déambuler dans une ville à haut potentiel touristique une jeune femme qui avait passé sa vie dans un patelin de montagne avec 300 habitants, Tauros inclus.  

Après s'être vu refuser l'entrée des arènes de Mégapagopolis pour cause de "ahahaha. non." qu'elle avait très mal vécu, la justicière en devenir ne s'était pas laissé abattre, et avait décidé de commencer plus bas. Elle avait donc décidé de commencer par Port Lieucca. Le fait que, suite à l'éruption, cette ville avait fermé ses arènes pour se focaliser sur l'accueil des touristes et autres voyageurs qui y amarraient, elle n'en n'avait pas la moindre idée. Du point de vue de la brune, c'était le lieu rêvé pour rencontrer de nouveaux adversaires, se renforcer, mais aussi et surtout découvrir le monde, rencontrer des gens, se familiariser avec ce qui faisait le cœur, l'âme de Maïlys : sa population. Elle avait donc enfilé ses chaussures plates les plus confortables, une robe blanche sous laquelle elle ne portait qu'un pantacourt bleu marine, et avait tout de même enfilé une écharpe bleue nuit en laine épaisse pour se protéger du vent de la mer, sur les conseils avisés de ses parents.

Car même si quatre-vingt pour cent des individus qui traversaient Port Lieucca n'étaient pas originaires de l'île, nul doute que bon nombre d'entre eux seraient amenés à y rester.

Mais le problème de la foule, c'est qu'elle en a rien à foutre de vous. La foule est une masse informe et dénuée d'intelligence. Le QI d'une foule est égale au QI du plus bête participant, divisé par le nombre de participants. La foule, elle veut pas rencontrer une petite fille de montagne qui n'a aucune d'idée de ce qu'elle fait là, et qui s'accroche à son Venalgue comme si sa vie en dépendant, pendant que son Ténéfix et son Poussifeu restent glués à ses jambes, terrorisés par cette masse grouillante et bruyante qui les entoure.

C'était rare, mais Lyndia avait peur. Privée de ses repères, la jeune fille solaire et confiante se retrouvait à errer, bousculée  par les passants qui ne tenaient aucun cas de sa condition ou de son air affolé. Tant et si bien que lorsque quelque chose de plus petit et de plus... "immatériel" qu'un humain lambda lui percuta la jambe, elle ne put retenir un petit cri de surprise en sursautant.

Devant ses yeux ébahis, un petit Ténéfix la toisait de toute son insolence et alla même jusqu'à lui tirer la langue avant de décamper. Le Gobou déchainé qu'il tenait dans les bras semblait aussi heureux que lui d'être là.

D'ordinaire, Lyndia aurait repris sa route et aurait cherché à tout prix à sortir du flot infernal qui lui donnait des tendances agoraphobes, mais pour une raison qui lui échappa totalement Skull Kid se détacha de son emprise et se mit à courir après l'autre Ténéfix qui venait de croiser leur chemin.


"Hey! Attend!"

Dès lors qu'il s'agissait de ses Pokémons, le comportement de Lyndia changea du tout au tout. Elle se rua à la poursuite de son compagnon (le plus jeune du trio qui plus est) et n'hésita pas, à son tour, à rentrer dans les épaules de nombreuses silhouettes inconnues pour garder son Ténéfix en vue. Au final, elle devait se faire bien plus mal que ceux qui croisaient son chemin. Derrière elle, courrant à toutes jambes, le petit Poussifeu crachait des petites flammèches qui ne manquaient pas de surprendre les gens et de libérer un peu de place sur son passage. Juste assez pour ne pas se faire écraser ou rouler dessus par une valise un peu trop imposante. Et il fallait bien ça.

Après quelques minutes de course qui lui parurent une éternité, Lyndia mit enfin la main sur son Pokémon et se laissa tomber à genoux pour lui donner une tape sur le crâne, l'air franchement contrarié.


"Bon sang, Skull! Qu'est-ce qui t'a pris?"

"Téné!"
cracha-t-il simplement, pointant du doigt l'autre Ténéfix et le Gobou qui s'étaient désormais arrêté dans leur fuite insensée. En relevant les yeux, Lyndia tomba nez à nez avec une jeune femme et un Blindépique qu'elle devina être les propriétaires des deux petits fuyards. Ca n'est qu'alors qu'elle se rendit compte que cette course poursuite les avait fait sortir du flot de la foule et que l'air était de nouveau respirable. Un petit rugissement plaintif s'échappa de son dos. Derrière elle, Volga cracha une dernière flammèche avant de rejoindre sa maîtresse, exténué et ayant toutes les peines du monde à reprendre son souffle.

Dans les bras de la brune, la Venalgue gardait son air impassible.


"Hem! Bonjour heu, il est à vous ce Pokémon?"

Okay, c'était minable comme entrée en matière. Il était temps de se reprendre. Le flot de foule était passé et ses idées étaient de nouveau assez claires pour que son tempérament reprenne le dessus. Se relevant vivement, Lyndia rentra les lèves dans une moue déterminée, tendit une main crispée qui se voulait un signe de salutation, et lança à la belle inconnue qui lui faisait face :

"Bonjourjem'appelleLyndiajeviensdelamontagneetjecherchelarenepokemonmaisjemesuisperdue savezvousoujepeuxlatrouversilvousplait?"

Elle voulut reprendre sa respiration, mais était encore beaucoup trop stressée pour réussir à se détendre. Ses épaules relevées, sa main tendue et son dos cambré trahissaient sans aucun doute possible son état d'esprit.


Dernière édition par Lyndia le Mer 6 Avr - 22:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://pa-saison3.forumactif.org/t119-carnet-de-lyndia#342
Bahia
Waifu officielle de Lyndia Théna


Messages : 187
Date d'inscription : 01/04/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: [Terminé] Sermons et évasion. [Lyndia]   Mar 5 Avr - 17:39

-' Derpy ! Rubis ! '

Bahia cherchait ses amis des yeux, toujours aussi inquiète. Et si un jour elle ne retrouvait plus Derpy du tout? Cette pensée lui serra le cœur, mais elle ne savait pas quoi faire pour calmer la curiosité de la Gobou. Le Blindépique lui tapotait l'épaule pour la rassurer, sa haute taille lui permettant de voir plus loin qu'elle dans la foule. La lune flottait dans son dos, lui disant toute les dix secondes qu'ils allaient dans la bonne direction. Puis au coin d'une boutique de vêtement, le Ténéfix sorti de la ruelle, la fugueuse dans les bras. La rousse s'appuya sur sa canne, marchant plus vite pour les rejoindre. Elle était tellement soulagée, oubliant même de réprimander le Pokémon eau tout excité. La prenant dans ses bras, la chercheuse la cajola quelque secondes, sous l'emprise de ses petits yeux humides tellement mignons. Bahia remercia son Pokémon ténébreux, celui-ci faisant une petite courbette d'un air ravi. Il était devenu maître dans l'art de rattraper les petits têtards récalcitrants, heureusement pour sa dresseuse handicapée. La demoiselle allait proposer aux autres de continuer leur route, mais un autre Ténéfix déboula de la rue. Tiens, il s'était fait un ami en route? Rubis se retourna et fixa le nouveau venu, lui tirant de nouveau la langue. Puis le Pokémon gemme fut suivi par ce qui semblait être sa dresseuse, chacune cherchant visiblement à rattraper des petits fuyards. Un sourire gêné étira le visage de Bahia, celle-ci gardant fermement Derpy contre elle. La femme prit la parole, demandant si les Pokémons étaient avec elle. La rousse hocha doucement la tête, trop surprise pour prendre le temps d'ouvrir la bouche et formuler quelque mots. Elle fut encore plus choquée lorsque l'inconnue se releva rapidement, débitant tout un flot de paroles sans pause entre. La chercheuse resta un instant muette, la bouche légèrement entre-ouverte. De son côté Cogneur semblait se retenir de rire, même s'il n'y arrivait pas vraiment. Le chromatique donna une pichenette à sa fille pour qu'elle retrouve ses esprits, celle-ci se réveillant immédiatement.


-' Euh... eh bien... ', commença t-elle, sans regarder son interlocuteur dans les yeux.
* S'pas le temps de bégayer, elle risque de pas te laisser parler. *
-' Tais toi Cogneur. '


La jeune femme rougit, se rendant compte que la dite Lyndia ne pouvait rien entendre du débat mental qu'il y avait entre elle et son grand Blindépique. Si elle avait bien comprit ce que l'inconnue avait dit, celle-ci voulait se rendre à l'arène de l'endroit. Bahia ne savait absolument rien sur le sujet, comme la majorité de ce qui touchait au combat. Se grattant la joue d'un air gêné, celle-ci posa son regard sur son compagnon. Cogneur avait un sourire fendu de chaque côté des oreilles et, prenant un air important, déclara dans son esprit.

* Moi je sais où elle est. *
-' Vraiment ? Elle est loin ? '
* À dix minutes d'ici. *
-' Ah okay alors... euh.. Lyndia, oui? Mon Pokémon connait le chemin. Ça ne devrait pas lui déranger de te montrer. '
, répondit-elle finalement à la demoiselle, qui avait l'air plus jeune qu'elle.

Le Blindépique s’avança vers la dresseuse, lui tendant une liane d'un air amical. Oh il aurait trouvé drôle de lui faire peur en rugissant, mais il savait que sa fille serait fâché contre lui et le bouderait toute la soirée. Rubis se jeta sur sa carapace, allant s'asseoir contre le seul pic qui lui restait. Ils allaient enfin pouvoir reprendre leur route, Cogneur guidant tranquillement l'inconnue dans le peu de foule qu'il y avait. Ce coin-ci du port était plus tranquille et c'était la raison pour laquelle la chercheuse aimait bien manger ici. Les restaurants étaient petits mais avec un peu de recherche, ils pouvaient trouver des perles rares. Une main sur sa canne et l'autre tenant la Gobou, la rousse restait derrière avec Mercure, plus lente que les autres. Elle fit néanmoins un effort pour se présenter à son tour à celle qui disait s'appeler Lyndia, prenant la parole d'une voix légèrement nerveuse.

-' Je... je m'appelle Bahia. Cogneur connait le chemin, mais... mais ça m'étonnerait que ce soit encore ouvert à cette heure... là. ' Elle se tut quelque secondes, son regard passant sur une libraire au coin de la rue. -' C'est... ta première arène? '

Vu son âge et sa manière de se comporter, la femme se doutait que c'était le cas. Peut-être était-elle naturellement comme cela, aussi. La rousse posait simplement des questions pour passer le temps, essayant aussi de couvrir le bruit que faisait son estomac. Dès qu'ils auraient aidés l'inconnue à se retrouver, ils iraient enfin casser la croûte dans le restaurant de son ami Roigada.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Lyndia
Justice Aveugle - Papa du forum (つ☯ᗜ☯)つ


Messages : 503
Date d'inscription : 08/03/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: [Terminé] Sermons et évasion. [Lyndia]   Mer 6 Avr - 22:34

Dans un premier temps, Lyndia crut qu'elle était tombée sur une dingue. Une folle qui parlait toute seule avec son pokémon et pouvait, Dieu seul savait comment, comprendre ce qu'il disait. Ou plutôt "qui pensait comprendre ce que son pokémon disait". La jeune fille avait déjà vu des dresseurs bénéficier d'une incroyable complicité avec leurs créatures et parvenir à communiquer sans trop de problème, mais jamais ceux-ci n'avaient eu l'air d'avoir une vraie "conversation".

Malgré tout, Jeane D'Arc finit par lui avouer avoir un moyen de se rendre à l'arène tant convoitée. Si elle le disait, c'est que ca devait être vrai! Et après tout, peu importe où elle se rendait, ca ne pouvait que difficilement être pire que cette populasse étouffante qui avait manqué de la tuer comme Mufasa quelques minutes plus tôt. Aussi Lyndia se contenta-t-elle de hocher la tête avec insistance et un sourire qui dévoilait qu'elle parvenait enfin à se détendre. Enfin un peu, quoi.

Resserrant son étreinte sur Marine qui crachota un petit rugissement affectueux, et de nouveau talonnée par son Poussifeu et son Ténéfix, la brune fut ravie que sa guide fasse le premier pas pour amorcer la conversation. Elle était assez souvent à l'aise pour combler les vides, meubler, ce genre de choses, mais on lui avait aussi assez souvent dit qu'elle pouvait être épuisante. Et elle voulait à tout prix éviter de donner ce genre d'impression au premier visage sympathique qu'elle croisait à Port Lieucca. Pressant le pas afin de rester à hauteur du Pokémon plante qui, de par sa taille imposante, marchait forcément beaucoup plus vite qu'elle, elle répondit donc:

"Ah, oui. J'ai essayé de me présenter à Mégapagopolis mais on ne m'a pas vraiment pris au sérieux." Avoua-t-elle avec une moue contrariée. "Je sais que Skull Kid est un enfant et que j'ai capturé ce Venalgue il n'y a que peu de temps mais je n'ai pas de temps à perdre! Je veux vraiment m'améliorer pour protéger Maïlys!"

Le poing serré tourné vers le ciel, le regard déterminé défiant l'horizon, Lyndia était à cet instant une caricature de personnage d'anime qui, dans la vie réelle, nous fait nous demander ce que la personne a fumé. Assez vite toutefois elle se reprit et enchaina avec une question à son tour:

"Mais hem... Vous savez, les pokémon ca ne parle pas hein? Je veux dire, il a l'air gentil votre Pokémon mais heu... mais vous pouvez pas comprendre ce qu'il dit en vrai.... hein?"

Son sourire gêné trahissait de nouveau ses pensées réelles. Elle sentait qu'elle mettait les pieds sur un terrain où il aurait pu être dangereux de s'aventurer, et ne voulait à aucun prix contrarier Bahia (puisque c'était son nom apparemment). C'était quoi comme espèce ca d'ailleurs? Un Pleindépines un truc comme ça? Mais pourquoi il était marron et sombre ? Ce duo était décidément très mystérieux aux yeux de l'adolescente qui ne pouvait s'empêcher de fixer la créature, incapable de mettre de l'ordre dans ses idées ou de se rendre compte que sa dernière phrase autant que son comportement actuel pouvait énerver, vexer ou gêner ses interlocuteurs...
Revenir en haut Aller en bas
http://pa-saison3.forumactif.org/t119-carnet-de-lyndia#342
Bahia
Waifu officielle de Lyndia Théna


Messages : 187
Date d'inscription : 01/04/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: [Terminé] Sermons et évasion. [Lyndia]   Jeu 7 Avr - 16:00

Cogneur regardait les noms de rue qu'il passait, puisant au fin fond de sa mémoire pour retrouver la dite arène. Il avait déjà combattu le champion de l'endroit, se doutant bien que ce n'était probablement pas le même depuis le temps. Grattant d'un air pensif sa barbe, il se demanda même si elle était toujours à la même place. Bah, ce serait tant pis sinon, la petite allait devoir se débrouiller toute seule. Le chromatique tourna légèrement la tête pour regarder celle-ci, s'arrêtant en voyant qu'elle parlait avec Bahia. Une vraie passionnée, celle-là. Un peu bizarre pour contre. Beaucoup. Un grand sourire étira les lèvres du Blindépique, voyant le regard que lui lançait sa fille adoptive. Celle-ci avait d'abord trouvé la réponse pleine de sens, mais la fin la laissant un peu pantoise. Encore plus en la voyant fixer le ciel, le poing dans les airs. Sur quel genre de personne était-elle tombée encore? La chercheuse serra les lèvres, les yeux légèrement plissés. Elle attirait les étrangetés de ce monde. Enfin bon, elle voulait protéger Mailys, c'était bien... non? Oui bien sûr, Bahia se disait qu'elle crèverait assez vite dans cet état si elle se lançait, mais avec un peu d'effort et de détermination... peut-être. Toussant légèrement en espérant que la Lyndia reprendrait sa route, celle-ci continua tout bonnement de parler. Les yeux de la rousse s'ouvraient de plus en plus, l'indignation totale se lisant dans ses pupilles. C'était maintenant confirmé, elle était tombée sur la débile du village. Que leur apprenaient-ils donc dans les montagnes? Oh oui, la jeune femme bouillait de l'intérieur. Elle ne pouvait pas en vouloir à son interlocutrice d'être ignorante à ce point, mais la manière dont elle avait formulée sa phrase laissait comme qui dirait sous entendre qu'elle était schizophrène, ce qui l'insultait au plus haut point. La chercheuse n'avait pas passé des années à l'université pour qu'une gamine la traite de la sorte. Gonflant la poitrine comme un oiseau voulant se faire imposant, Bahia ouvrit la bouche pour cracher son venin et... se retrouva avec une main plaquée sur la bouche. Cogneur avait très bien vu la colère dans ses yeux et s'était dépêché d'éviter les problèmes, son sourire goguenard sur les lèvres. Ne laissant pas la chance à la demoiselle de se défaire de sa poigne, une de ses lianes sortit de sous sa carapace, allant attraper la lune flottante qui passait derrière. D'un mouvement rapide, celle-ci se retrouva devant Lyndia, observant de son regard vide cette inconnue soudainement proche. Bahia comprit immédiatement ce que voulait faire son compagnon et marmonna sous sa paume, le chromatique lâchant finalement sa prise. Celle-ci ne rajouta rien, un air boudeur sur le visage.

* Fait moi confiance. *

Difficile de faire autrement. Le Blindépique posa sa main sur le Séléroc, qui ne bougeait plus, son regard dans celui de la dresseuse. Ses yeux rouges se mirent doucement à s'illuminer, celui-ci cherchant à rejoindre l'esprit de l'inconnue. Ce n'était pas quelque chose de facile, pas avec des gens qui n'avaient aucune idée de ce qui se passait. N'était pas très bavard de nature, il préféra envoyer l'une des pensées du Blindépique, qui rigolait tout seul dans sa tête. Mercure ouvrit légèrement la bouche, murmurant un petit 'Sélé' alors qu'il traduisait le message de son compagnon et l'envoyait vers Lyndia, espérant qu'elle ne se sentirait pas trop assomée par celui-ci.

* Bouh. *

C'était tout. Oh oui, Cogneur se trouvait très drôle. Il savait pertinemment que lorsque le Pokémon psy traduisait ses paroles, il le faisait avec une voix profonde, virile, comme un roulement de tonnerre. Bien content de lui-même, le Blindépique se retourna vers Bahia, qui avait toujours les bras croisés sur sa poitrine, l'air bien vexée. Il tira d'un air insistant sur son bras, l'air toujours bien amusé. La rousse regarda ailleurs et prit la parole après quelque secondes, prenant le ton le plus professionnel qu'elle avait pour impressionner sa cadette.

-' Certains Pokémons psy ont la capacité de traduire les pensées des Pokémons autour d'eux et de les expliquer aux humains. Sur le coup ça donne l'impression que ce sont eux qui parlent directement, mais ce n'est pas le cas. C'est juste que Mercure aime bien imiter des voix et ça m'aide à savoir de qui ça vient. Sinon il serait obligé de me le dire à chaque fois et c'est chiant au possible. '

C'était la minute explication scientifique. La lune, particulièrement contente d'avoir servi à quelque chose, grimpa de quelque centimètres dans les airs. Mercure tourna ensuite sur lui-même et continua par après sa route, précisant à sa dresseuse qu'il avait faim. Oui, c'est vrai, elle aussi. Tout le monde, en fait. Maintenant qu'elle avait donnée une explication, la chercheuse se sentait mieux. Un petit sourire revint sur son visage et elle caressa avec douceur sa Gobou, qui grognait et se tapotait le bedon. Elle reprit tranquillement sa marche, restant derrière Cogneur. Ils devaient se rapprocher de l'arène, cela faisait déjà plusieurs minutes qu'ils déambulaient dans les rues de plus en plus vides. Bahia se sentait mal de s'être presque fâchée contre la jeune dresseuse, peut-être n'avait-elle jamais côtoyé ce genre de Pokémon et ce n'était clairement pas de sa faute.

-' Pardon, je suis chercheuse pour l'université de Lieucca, il m'arrive parfois d'oublier que ce que j'étudie n'est pas universel. On en apprend tous les jours, pas vrai? ', déclara t-elle en souriant, l'air gêné.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Lyndia
Justice Aveugle - Papa du forum (つ☯ᗜ☯)つ


Messages : 503
Date d'inscription : 08/03/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: [Terminé] Sermons et évasion. [Lyndia]   Dim 10 Avr - 17:21


"AHHH!"

Lorsque la voix grave du Séléroc résonna dans la boite crânienne de Lyndia, celle-ci sursauta et se crispa si fort qu'elle effectua sans s'en rendre compte un mini heimlich à Marine qui se retrouva à tirer la langue d'un coup sec avant de subir une quinte de toux à s'en décrocher les poumons. Le Ténéfix ricana, le Poussifeu pencha la tête, pas sûr de comprendre tout ce qu'il venait de se passer.

Puis Bahia se lança dans son explication. Le sang froid et le professionnalisme de la rousse en dépit de la situation fascinèrent totalement Lyndia qui découvrait en la personne de sa guide un professeur tout à fait incroyable. Alors c'était le Séléroc qui avait fait ca? Après tout cela faisait sens. Les Sélérocs et les Solarocs qui trainaient dans les Haut Monts la nuit donnaient parfois à des spectacles de sons et de lumières tout à fait ravissant. En y réfléchissant bien, il n'était pas si surprenant que cela qu'en s'entraînant ils soient capable de bien plus.

Mais Lyndia était tout de même sur le cul. D’abord littéralement, puis au sens figuré après avoir entendu ce que Bahia avait à lui dire. Elle ne put retenir un petit "ooooh" admiratif lorsqu'elle lui laissa de nouveau la parole après s'être excusée. La brune ne comprenait d'ailleurs pas vraiment pourquoi celle-ci s'excusait, mais ca n'avait pas d'importance. Ce qui comptait, là maintenant de suite, c'était que Bahia avait trop la méga classe.


"Woooah! C'est super cool de pouvoir communiquer avec ses Pokémons! Tous les Pokémons Psy peuvent faire ca? Il m'en faut un! J'ai hâte de savoir ce que Marine, Volga et Skull Kid pensent de moi! Et t'es une chercheuse en plus? Tu dois savoir des tas de choses! Et genre, genre tu me conseillerais de capturer qui comme Pokémon Psy? Je veux dire, il doit bien y en avoir des plus forts que d'autres, non?"


Ca y est, Lyndia commençait à gagatiser. C'était pas son genre d'ordinaire. Bien que loquace, elle était rarement aussi bécasse. Mais  le savoir de Bahia et son attitude cool et désinvolte donnait à la jeune dresseuse l'impression d'avoir à faire à un grand Maître Pokémon. Et quoi de plus nourrissant, quoi de plus inspirant, quoi de plus efficace que de recevoir l'enseignement nécessaire à son voyage directement d'une source si intarissable de savoir?
Revenir en haut Aller en bas
http://pa-saison3.forumactif.org/t119-carnet-de-lyndia#342
Bahia
Waifu officielle de Lyndia Théna


Messages : 187
Date d'inscription : 01/04/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: [Terminé] Sermons et évasion. [Lyndia]   Ven 15 Avr - 2:39

Le petit air satisfait de Bahia se transforma rapidement, enfin, dans son esprit. Elle tentait de garder une expression amusée, même si elle paniquait un petit peu. Bien sûr la chercheuse s'y connaissait bien à cause de Mercure, les Pokémons psy n'étaient malheureusement pas les points les plus importants dans ses études. Comme à son habitude lorsqu'elle était nerveuse, la brunette se gratta la joue, réfléchissant à toute allure. Elle ne connaissait pas tous les Pokémons capable des mêmes capacités que son Séléroc, bien qu'elle savait très bien qu'ils y en avaient bien plus puissants que lui au niveau de la télépathie. Quant à savoir c'était lesquels... la demoiselle marmonna quelque chose d'incompréhensible entre ses dents, cherchant un moyen de se défiler de la question. Elle posa le regard sur son Blindépique, qui après s'être tordu de rire, avait continué son chemin tranquillement comme si de rien n'était. Lui et le Ténéfix étaient à présent au bout de la rue, le chromatique semblant surpris de quelque chose, observant une bâtisse d'un air béat. Haussant un sourcil, Bahia vérifia que la lune flottante suivait et qu'elle avait toujours dans ses bras la Gobou, qui était étrangement calme. Sa course effrénée l'avait-elle épuisée? Certainement pas. Celle-ci avait la bouche grande ouverte, attendant visiblement le bon moment pour arroser quelqu'un s'il passait trop proche d'eux. Gardant la paume devant la gueule béante, la chercheuse évita de ce tourner au ridicule en répondant à Lyndia, criant simplement à Cogneur en espérant que la jeunette oublierait tout bonnement.

-' Tu as trouvé l'arène? '

La lune ne lui renvoya pas la réponse, l'air que lui faisait son Blindépique étant suffisant. Bahia fit signe à Lyndia de la main, lui pointant ensuite du doigt l'immeuble. La chercheuse continua son petit chemin en clopinant, glissant sa canne rapidement pour rejoindre les deux autres. Il ne lui fallut pas plus de deux secondes pour comprendre ce qui se passait : une grande pancarte annonçait que l'arène avait été fermée et que les autres ouvertes dans les villes adjacentes la remplacerait. La demoiselle soupira et jeta un coup d’œil à Cogneur, qui semblait gêné, se grattant la barbe avec un sourire en coin. Cela devait bien faire plusieurs années qu'il n'était pas venu ici et avec Bahia, il ne trempait pas assez dans le monde des dresseurs pour avoir entendu de la fermeture. Et c'était ici que la conquête des badges de Lyndia se terminait, pour le moment. La brunette se tourna vers celle-ci, ne sachant pas trop quoi rajouter. Tout ce dont elle rêvait pour l'instant, c'était de pouvoir enfin manger. Manger... Mais oui! Une idée venait de germer dans son esprit, se demandant pourquoi elle n'y avait pas pensé avant. Plaquant de nouveau sa main contre la bouche de Derpy pour qu'elle évite d'envoyer des Détritus sur les passants un peu plus loin, elle sourit à la dresseuse, l'air malicieuse.

-' Il semblerait que l'arène soit fermée depuis l'éruption. Les autres villes ont deux arènes, tu devrais pas avoir de problème de les trouver en train. ' Elle se tut quelque secondes, réfléchissant un peu avant de reprendre. -' Nous allions manger à un restaurant, tu peux nous accompagner si tu veux. Le propriétaire de l'endroit répondra beaucoup mieux que moi à ta question. '

Un grand sourire aux lèvres, la chercheuse pensait à Renée, le Roigada qui tenait le restaurant. C'était son dresseur qui s'en occupait avant, mais à sa mort, c'est lui qui avait prit les rênes. Quoi de plus normal pour un Pokémon aussi intelligent? Il dépassait en Q.I bien des humains. Le Pokémon rose se ferait un véritable plaisir à expliquer à Lyndia les ficelles de la télépathie entre deux plats en cuisine. Bahia bavait juste à l'idée d'un risotto aux champignons. Son estomac grogna, à l'unisson avec ses Pokémons, qui étaient aussi affamés. Rubis semblait le plus impatient, sautillant sur la carapace du chromatique, les dents pointues brillant au soleil.

-' Si tu veux venir c'est maintenant, ils vont mourir de faim si on bouge pas. '
, dit-elle en riant.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Lyndia
Justice Aveugle - Papa du forum (つ☯ᗜ☯)つ


Messages : 503
Date d'inscription : 08/03/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: [Terminé] Sermons et évasion. [Lyndia]   Ven 15 Avr - 21:35

Le plan de Bahia fonctionna à merveille. Lyndia fut d'abord trop ravie d'avoir trouvé l'arène pour garder le fil de ses pensées, puis trop déçue par le spectacle auquel elle assistait pour vouloir parler de nouveau de cela. Une arène.... fermée? Depuis quand les arènes fermaient ?! Au pire elles étaient déplacées, délocalisées, mais là... Là, Lyndia n'était pas aveugle! Il était bien écrit "fermée"! Pas "déplacée" ou "déménagée", non non, "FER-MEE". Dans l'esprit de la jeune dresseuse, c'était comme si elle venait tout juste de réaliser l'importance et le concret des actions de la Némésis, jusqu'alors tout juste survolé. L'eruption avait à ce point défiguré le visage de l'île que les Dresseurs ne pouvaient plus tester leur niveau n'importe où. Une rage sans borne naquit dans son cœur justicier. Elle serra les poings, se campa sur ses appuis, et s'apprêta à hurler "EEEEOOOOOOONNNNNNNNN!!" d'un air menaçant et plein de défi, bras levé vers les cieux, comme une ultime provocation en duel à un rival qui ce jour là brillait par son absence.

Mais son cri fut rapidement étouffé par la proposition de sa guide qui lui rappela que putain ouais ça commençait à grailler grave en fait. La rage ne disparut pas totalement de son coeur, mais son ventre se mit à parler plus fort. Ce qui ne gênait pas l'adolescente plus que ça au demeurant. Le regard courroucé rivé sur les portes de l'arène, Lyndia acquiesça silencieusement avant de faire volte face d'un geste théatral et de se diriger vers le restaurant susnommé... avant de réaliser qu'elle n'avait aucune idée d'où elle devait aller.


"Hm! Ouais, tant pis. J'irai voir ailleurs dans ce cas... L'une des arènes de Megapagopolis m'a rejeté mais peut-être que la seconde sera plus clémente? M'enfin. Saleté de Némésis! C'est leur faute tout ça!"

La distance qu'il y avait à parcourir jusqu'au restaurant auquel pensait Bahia suffit à faire prendre conscience à Lyndia d'autre chose : cela faisait près d'une heure que les deux jeunes femmes marchaient depuis qu'elles s'étaient rencontrées, et pas une seule fois n'étaient-elles passées deux fois au même endroit.

"La vache, c'est super grand Lieucca en fait... Y'a combien d'habitants? Cinq Mille? Six Mille?"

La brune ne se rendait pas compte de combien elle était loin de la réalité, mais de son point de vue paysan, c'étaient déjà des chiffres énormes en comparaison aux quatre cents pauvres âmes qui peuplaient les bourgades de son enfance.
Revenir en haut Aller en bas
http://pa-saison3.forumactif.org/t119-carnet-de-lyndia#342
Bahia
Waifu officielle de Lyndia Théna


Messages : 187
Date d'inscription : 01/04/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: [Terminé] Sermons et évasion. [Lyndia]   Jeu 21 Avr - 14:43

Les arènes rejetaient les dresseurs? La rousse posa son regard sur son ami de toujours, Cogneur semblant dubitatif. N'était-ce pas le rôle des champions de s'adapter aux concurrents? Décidément, Bahia avait encore beaucoup à apprendre à propos des combats et de la gérance de ceux-ci. Haussant les épaules à la mention de la Némésis, celle-ci ne rajouta rien. Le continent était secoué depuis ce qui semblait être des années, chaque fois qu'une Team tombait, une autre se relevait encore plus forte. La chercheuse préférait faire confiance aux autorités, même si parfois elle grincait des dents en voyant certaines décisions. De l'autre côté elle ne participait aucunement au conflit, elle considérait donc qu'elle n'avait aucun commentaire à faire. Des gens passaient leur temps à combattre pour le bien de la peuplade, ils méritaient un minimum de respect. Sur cette pensée, Bahia se mit en route, cette fois-ci devant les autres. Cogneur fermait la marche sans Rubis, qui avait décidé de se rapprocher un peu du Ténéfix de Lyndia, le fixant d'un drôle d'air. Mercure restait collé à sa dresseuse et comme un radar, lui énumérait les rues à venir, qu'il avait apprit par coeur... pour une raison qui échappait complètement à la chercheuse. Néanmoins c'était plutôt pratique lorsqu'elle avait des rencontres dans des coins qu'elle visitait moins souvent, son Séléroc était meilleur qu'un GPS. Quant à Derpy, elle était solidement ancrée dans les bras de la femme, toujours en quête d'une seconde d'inattention pour reprendre son périple dans les rues. Reniflant au loin l'odeur de la nourriture, Bahia fut stoppée net par la question de Lyndia. Stoïque sur le trottoir, elle mit quelque secondes à tourner la tête, fixant son interlocutrice sans émotion. Puis elle se rapprocha de quelque pas, l'empêchant de continuer son chemin.


-' Tu te fiches de moi? ' Sa paupière tiquait légèrement, plus de l'indignation qu'autre chose. -' Lieucca est une zone touristique, sa population dépasse les millions même hors saison. '

C'était incroyable, cette femme sortait vraiment de l'ordinaire. Ou plutôt elle sortait tout droit d'un village perdu en montagne, elle ne voyait pas d'autre raison. La rousse recula sa tête et réfléchit, une main tapotant son menton. Et si la demoiselle avait une phobie sociale et qu'elle lui envoyait se chiffre à la figure sans préparation? Mais non, ça ne semblait pas être son cas. Préférant reprendre sa marche plutôt que de s'attarder sur ce 'détail', Bahia voyait le restaurant de loin. Elle le pointa du doigt, annonçant qu'ils étaient proche de leur but ultime de la journée : se goinfrer jusqu'à exploser. Le pas était plus rapide, la rousse s'arrêtant finalement devant l'enseigne avec un sourire. C'était une petite bâtisse sans prétention, avec à peine quarante places assises. Il y avait déjà pas mal de monde, l'Encyclopédie était reconnu pour sa bonne cuisine locale et surtout, son chef hors du commun. Le nombre de place n'était pas un problème, la rousse avait une table réservée presque toute les semaines. Entrant sans attendre de serveur, la chercheuse s'approcha de sa banquette habituelle. Ses Pokémon s'installèrent à leur tour et en se serrant un peu, il restait de la place pour Lyndia et ses compagnons si elle désirait qu'ils se joignent au repas. Une femme assez âgée au chignon blanc passa à côté d'eux, saluant le groupe chaleureusement.

-' Renée est occupé?'
-' Toujours. Ce pauvre bougre ne sait jamais quand s'arrêter. Tu peux aller lui dire bonjour à la cuisine, ca lui fera plaisir.'
-' D'accord. Tiens Lyndia, viens avec moi. Tu pourras lui poser toute les questions que tu veux sur les Pokémons psy. Renée est... un connaisseur. '


Bahia eu du mal à sortir de la banquette parce que Cogneur se faisait un plaisir évident à lui bloquer le chemin, trouvant finalement le moyen de passer par-dessus en jurant tout bas. Laissant ses Pokémons commander à boire, la rousse attendit que Lyndia la rejoigne pour aller vers les cuisines. Il fallait passer un couloir un peu étroit, des serveurs criant les commande alors qu'ils passaient la porte au bout. Attendant qu'une serveuse pressée passe la porte, Bahia se glissa à l'intérieur, la cuisine débordant d'animation. Il y avait de  la nourriture partout et dans le milieu, un Roigada imposant s'affairant à organiser le tout. Il avait autour de lui toute une équipe composé de Pokémon : Un Reptincel aux chaudrons, un Phogleur à la vaisselle, un Insecateur aux coupes... ils évoluaient avec rapidité, se tournant à peine pour saluer les nouvelles venues. Seul Renée prit le temps de mettre de côté ce qu'il faisait, un large sourire aux lèvres alors qu'il se rapprochait à petit pas de Bahia et son accompagnatrice.

* Bahia! Le plaisir est, comme d'habitude, toujours aussi grand de te revoir dans mon restaurant. Tu seras heureuse d'apprendre que nous avons reçu toute une cargaison de champignons frais il y a une heure et... * Le Pokémon psy se tourna vers Lyndia, se penchant bien bas pour la saluer. *Bonjour jeune fille, je m'appelle Renée, je gère ce restaurant. Vous êtes déjà venu ici? *

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Lyndia
Justice Aveugle - Papa du forum (つ☯ᗜ☯)つ


Messages : 503
Date d'inscription : 08/03/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: [Terminé] Sermons et évasion. [Lyndia]   Jeu 21 Avr - 17:12


Ahahahaha, genre la meuf.

Lyndia voulut rebondir sur ce que venait de lui dire Bahia. "Des Millions". Mais mdr ptdr lol un peu. Tu sais ce que ca fait déjà UN MILLION? L'image d'une Bahia omnisciente commençait à s'effriter dans l'esprit relativiste de la jeune dresseuse et..... HAN! Ca y est. Lyndia avait compris. Bahia ne se disait pas des bêtises, elle lui faisait une blague! Bon sang la nana était omnisciente ET elle avait de l'humour. C'était vraiment un modèle d'exemplarité exemplaire. Des étoiles plein les yeux, Lyndia se demandait si elle arriverait un jour à savoir autant de choses que Bahia. Sa vie à la campagne lui avait appris à survivre à la dur, à ne s'inquiéter de rien, à se débrouiller par elle-même et le peu qu'elle avait été à l'école lui avait donné les rudiments de tables des types et de mathématiques pour pas avoir l'air /trop/ débile. Mais pour ce qui était des sciences, de l'histoire / géo et des combats, elle était une totale novice. D'abord parce que les deux premiers domaines l'ennuyaient profondément, ensuite parce qu'elle avait tout juste seize ans bordel.

C'est l'oeil admiratif (et totalement détaché de ses deux pokémons au sol qui avaient commencé à essayer de mâchouiller les oreilles du Ténéfix de la guide) que Lyndia trottina à la suite de Bahia dans l'attente d'une autre révélation cosmique.

C'est un restaurant qui s'offrit à elle. Manger. Ca lui revenait maintenant, elle avait faim. Mais tout juste le groupe s'était-il assis à la table que Bahia invita Lyndia à la rejoindre en cuisine rencontrer le fameux psychiste qu'elle devait lui présenter. Lequel n'était en vérité qu'un immense Roigada qui les accueilla avec toute la bonhommie et toute la sympathie propre à cette espèce.


*Bonjour jeune fille, je m'appelle Renée, je gère ce restaurant. Vous êtes déjà venu ici? *

Oh.

"ooooooOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOooooOOOOOHHHHHHH!"

L'exclamation crescendo qui jaillit de la petite bouche de Lyndia fut accompagnée d'une violente saisie de la manche de Bahia, d'un pointage du doigt du Pokémon psy, puis d'un violent secouage de sa guide rousse en mode "T'AS VU T'AS VU T'AS VU T'AS VU?". Oui, forcément, c'était genre la deuxième expérience psychique que Lyndia vivait en l'espace de quelques heures, et même si la frayeur avait été esquivée grâce au désamorçage du Blindépique, il y avait une nette différence entre entendre un simple mot et une phrase complète qui résonnait dans votre boite crânienne. C'était trop top la classe. Elle voulait le même. Lâchant Bahia avec autant de douceur qu'elle l'avait saisie, Lyndia s'approcha du Roigada, les poings serrés et collés à la poitrine et lui demanda avec une délicatesse et une politesse qui lui étaient propres:

"C'est trop la classe vous pouvez parler sans parler enfin je veux dire parler sans bouger les lèvres et je vous entends c'est trop fort c'est trop fort comment vous faites vous êtes méga grand en fait tous les pokémons psy savent faire des trucs aussi cool il me faut un pokémon psy vous me conseillez quoi comme pokémon psy je peux faire des plans et des manigances avec un pokémon psy pourquoi y'a pas un maitre du monde avec un pokémon psy si vous êtes si balaises et si vous savez faire tout ca d'ailleurs vous avez un dresseur vous il doit etre super balaise si vous savez parler aussi facilement vous êtes quoi comme pokemon vous ressemblez aux flagadoss et ramoloss de ma montagne mais en plus bizarre je crois en avoir vu un comme vous dans un tournoi avec l'ancienne championne psy du conseil des quatre genre gabrielle un truc comme ca mais c'était vous à la télé ce jour là? hein? hein? hein? heiiiiin?"


"Oreille!"

"Oreille!"


Pendant que Lyndia utilisait l'attaque Prise de Tête sur le responsable du restaurant, Volga et Skull Kid prennaient un malin plaisir à en faire autant sur le pauvre Ruby qui était resté en retrait avec eux, assis à la table que Bahia leurs avait indiqués. Le Ténéfix de Lyndia essayait de le mordiller pendant que le Poussifeu le picorait littéralement, tous deux avec assez de dextérité pour lui mettre des coups dans les bijoux (les vrais, pas ceux auxquels vous pensez) et dans les yeux. L'après midi risquait d'être longue.
Revenir en haut Aller en bas
http://pa-saison3.forumactif.org/t119-carnet-de-lyndia#342
Bahia
Waifu officielle de Lyndia Théna


Messages : 187
Date d'inscription : 01/04/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: [Terminé] Sermons et évasion. [Lyndia]   Jeu 21 Avr - 20:04

Le Roigada restait calme, pas comme Bahia qui devait se retenir de se cogner la tête contre le mur le plus proche après avoir été secoué comme une vulgaire poupée. Heureusement que Renée était un parfait pédagogue, il n'avait aucun mal à trouver l'essentiel des questions de son interlocutrice dans son flot de paroles sans queue ni tête. La chercheuse de son côté avait trop le tournis pour y comprendre quoi que ce soit, penchée sur sa canne pour ne pas perdre l'équilibre. Son handicap n'était-il donc pas assez visible? On ne secoue pas des handicapés comme ça, on devait bien lui avoir apprit ça dans son trou à la montagne! Les mains derrière le dos et un sourire au visage, le Pokémon Psy continuait de tirer les ficelles de la cuisine, même s'il ne regardait pas. Alors que Lyndia continuait de parler, des choses volaient dans son dos, que ce soit des commandes ou des caisses de légumes. La rousse préférait fixer les autres Pokémons travailler plutôt que de se concentrer sur la scène, qui lui aurait donné de l'urticaire. Il fallait comprendre que la chercheuse voyait le Roigada comme un saint, ses connaissances ne semblaient pas avoir de limite et il était d'une extrême douceur envers les humains. La femme espérait sincèrement que son accompagnatrice se calmerait un petit peu, le temps que leur accordait Renée était précieux. Si Lyndia osait la secouer une deuxième fois, elle se mangerait un coup de canne sur la tête directement, ça, c'était une promesse. Marmonnant des jurons dans son coin en se demandant ce qui lui avait prit d'inviter une telle folle à son restaurant préféré, Bahia surveillait la réaction de Renée, qui se mit simplement à rire à la fin de la tirade de son interlocutrice. Il ouvrit ensuite grand les bras, un air bienveillant sur le visage.

* Ma chère enfant, un vieux Pokémon tel que moi n'a pas d'intérêt pour le combat et bon nombre des membres de mon espèce préfèrent la recherche à la bataille. Je ne suis point celui qui a combattu aux côtés de Gabrielle, mais je reconnais qu'il est particulièrement intelligent. Notre espèce est différente car nous avons été mordus à la tête plutôt qu'à la queue : cela nous confère des... capacités différentes aux Flagadoss. Quant à un choix de compagnon... *

Un serveur entra dans la pièce et le Pokémon laissa en suspense sa phrase, se préoccupant quelque minutes de la nouvelle commande qu'il venait de recevoir. Il fit voler ce qui avait sur son comptoir de travail et donna visiblement des ordres au reste de son équipe, qui s'activait toujours aux fourneaux. Après avoir vérifié la qualité des plats qui allaient sortir de la cuisine, le Roigada retourna voir ses deux visiteuses, les mains toujours dans le dos.

* Eh bien, il est vrai qu'il existe des Pokémons psy plus doués que d'autre, les Alakazams sont de bons exemples. Les Gardevoirs et les Sépiatroces aussi. Et moi-même, Roigada, a des compétences hors du commun. Néanmoins, il vaut mieux laisser la vie choisir : je suis certain que tu rencontreras des Pokémons extraordinaires sur ton chemin. Et si tu croises un Ramoloss, ma foi, j'espère que cela te fera penser à moi. Sur ce, le souper commence et je risque de manquer de temps. Pourquoi ne pas retourner profiter de mes plats? Vous devez être affamées aussi. *

La chercheuse remercia chaleureusement son ami pour le temps qu'il lui avait donné, agrippant fermement Lyndia par l'épaule pour qu'elle ne se lance pas dans un autre questionnaire. Sortant de la cuisine, la rousse n'avait qu'une hâte : retourner à la table et enfin manger. Bahia n'avait pas aveugle, elle avait vu le Roigada tiquer lorsque la jeune fille avait parlé de son dresseur. Poussant sa cadette à avancer, la jeune femme se rappela du précédent cuisinier, qui était décédé d'un cancer il y a à peine deux ans. C'était un sujet plutôt difficile à aborder, voir même impossible. Pour éviter un quelconque problème si Lyndia rencontrait de nouveau Renée, elle parla rapidement alors qu'elles retournaient dans la salle à manger.

-' Le dresseur de Renée est mort, c'était lui le propriétaire avant. Il s'en occupe seul désormais. '

Bahia osait espérer que Lyndia avait assez de tac pour comprendre que ce n'était pas un sujet à discuter. Oh oui, elle espérait...


Pendant ce temps, à la table, Rubis était sur le bord de péter une crise. Il avait l'habitude d'endurer Derpy, mais deux à la fois, et pas de Bahia en plus... Le Ténéfix sentait la colère monter rapidement et posa son regard sur Cogneur, qui était en face de lui. Celui-ci était en train de savourer tranquillement une pinte de bière, les yeux posés sur une Goupelin assise à une autre table. Ce ne fut que lorsque Rubis lui envoya une serviette de table dans le visage que le Blindépique se rendit compte de la situation, fronçant les sourcils. Deux lianes sortirent de sous sa carapace et s'enroulèrent autour des deux fautifs, le chromatique se retenant de les envoyer au bout de la pièce en voyant que Bahia revenait. Rubis se dépêcha de changer de place, jetant un regard noir à cet espèce de débile qui était de la même espèce.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Lyndia
Justice Aveugle - Papa du forum (つ☯ᗜ☯)つ


Messages : 503
Date d'inscription : 08/03/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: [Terminé] Sermons et évasion. [Lyndia]   Ven 22 Avr - 23:32

Si elle ne se rendit compte d'aucune des subtilités de comportement du Roigada auxquelles Bahia était plus réceptive, ni même à l'environnement dans lequel elle évoluait qui tenait plus du spectacle de Fantasia qu'à celui d'une cuisine ordinaire, Lyndia but chacune des paroles du psychiste et les enregistra dans un coin de sa mémoire. Le discours lui parut d'autant plus sensé que c'était celui que ses dresseurs stars servaient lors d'interview après une victoire à un tournoi quelconque. Une annonce bien générale et bien démago qui ravissait la jeune dresseuse au plus au point. Elle aurait bien continué à discuter, mais l'activité reprit soudain en cuisine et Bahia la somma silencieusement de mettre un terme à la conversation. La brune était rentre dedans et maladroite, mais pas mal élevée. Aussi se laissa-t-elle porter en remerciant chaleureusement le Roigada et en le saluant d'un geste de main enthousiaste.

Enthousiasme qui s'effondra d'un coup lorsque Bahia lui annonça le sort qui s'était abattu sur l'ancien propriétaire du restaurant. La nouvelle fut un choc pour Lyndia qui retomba aussitôt dans l'un des travers des jeunes de son âge : les paradoxes, les sentiments et les réactions extrêmes. Aussi, après avoir été euphorique et intrusive, Lyndia se sentit honteusement coupable et se referma d'un coup net sur elle même. Elle n'eut que la force de murmurer un
"Oh... Pardon, je ne savais pas." en guise de réponse à une Bahia qu'elle identifiait désormais comme exaspérée.

Ce changement d'humeur fut suffisant à ses Pokémon qui se débattaient dans les lianes du Blindépique pour changer également d'attitude et pour se détendre aussitôt. Était-ce cette accalmie dans leurs comportements ou l'approche d'une Bahia furibonde, toujours est-il que les deux pokémon captifs purent se détacher de l'emprise soudain moins sévère des lianes de Cogneur et attendirent assis en silence que leur dresseuse les rejoigne. Skull Kid cracha un "Téné!" neutre et Volga se blottit contre les cuisses de Lyndia en poussant des piaillement affectueux.

Si ce ne fut pas tout à fait suffisant pour supprimer toute obscurité du cœur de Lyndia, cela suffit à lui faire esquisser un sourire reconnaissant. Marine, qui était calmement restée sous la table jusqu'alors, bondit sur ses genoux, la tête posée nonchalamment sur la table en attendant qu'on daigne lui apporter à manger.

Puis on leur apporta les menus. Indécise sur ce qu'elle avait envie de manger, la dresseuse décida d'attendre ce que Bahia prendrait et, hormis en cas de profond désaccord, de prendre la même chose. Ca n'est qu'alors qu'elle remarqua que la chercheuse avait une canne avec elle. Elle voulut aussitôt s'enquérir de la raison pour laquelle une femme aussi jeune pouvait avoir besoin d'une canne. Mais la gêne occasionnée par sa récente invective, associée à une réalisation soudaine qu'elle avait un peu maltraitée sa guide en plus de la faire marcher dans toute la ville sans tenir compte de ce handicap lui fit monter le rouge aux joues. Maladroitement, Lyndia dressa le menu devant son visage décomposé et se cogna le front du bout des poings en se traitant intérieurement d'idiote. Il était temps qu'elle se ressaisisse, ou la seule personne sympathique qu'elle avait pour le moment croisé à Port Lieucca risquait de la laisser en plan avant qu'elle ne s'en rende compte.

Et ce serait triste.
Revenir en haut Aller en bas
http://pa-saison3.forumactif.org/t119-carnet-de-lyndia#342
Bahia
Waifu officielle de Lyndia Théna


Messages : 187
Date d'inscription : 01/04/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: [Terminé] Sermons et évasion. [Lyndia]   Lun 25 Avr - 2:16

La tempête semblait passée. Maintenant tous assis à la table, Bahia ne put s'empêcher de jeter un regard circulaire à ses compagnons. Rubis semblait assez énervé et après quelque secondes à l'observer, la rousse se rendit compte qu'il avait le visage plein de petites égratignures. Haussant un sourcil de surprise, elle ne dit rien, voyant le regard de son Blindépique placé à sa droite. Cela ne dura pas longtemps, le chromatique avalant d'une traite sa bière pour ensuite discuter dans sa langue d'un air joyeux au Ténéfix légèrement boudeur. Vérifiant que Mercure et Derpy allaient bien, la chercheuse s'attarda ensuite à son interlocutrice. S'il était vrai que celle-ci tapait parfois sur les cordes de sa patience, elle ne pouvait pas rester fâchée bien longtemps, ce n'était pas dans sa nature. Ne devait-elle pas plutôt être impressionnée de l'étrange confiance de celle-ci? Malgré son peu de connaissance, Lyndia semblait bien déterminée à laisser sa trace dans ce monde et surtout, elle faisait partie de ceux qui voulaient protéger le continent de la Némésis. Commandant rapidement un pichet de sangria à une serveuse qui passait, Bahia soupira ensuite, les coudes posées sur la table et son menton dans les paumes. La pauvre dresseuse risquait d'y laisser sa peau à ce niveau, la chercheuse espérait sincèrement que celle-ci n'était pas assez idiote pour s'embarquer dans une bataille perdue d'avance. Malgré sa naïveté, Lyndia restait sympathique et surtout, un numéro assez étrange à regarder. Le pichet arriva rapidement et la serveuse s'occupa des commandes à la cuisine. Laissant ses amis faire leur choix en premier, la rousse se versa un verre et hésita ensuite. Quel âge pouvait bien avoir Lyndia? Plus jeune qu'elle d'accord, mais Bahia ne pouvait pas deviner si elle était majeure ou non. La femme préféra reposer le pichet sur la table, se disant que la demoiselle se servirait si elle avait l'âge. Et si elle ne l'avait pas... eh bien elle n'était pas sa mère, bien que cela la rendait inquiète de voir son interlocutrice sous l'effet de l'alccol. Cela risquait d'être effrayant. Étant son tour de commander, la rousse posa à peine son regard sur le menu, déjà certaine de ce qu'elle voulait.

-' Risotto aux champignons. Et euh, ce serait possible d'avoir des algues pour Derpy? '
-' Pas de problème, il en garde toujours pour les plus difficiles. '


La Gobou faisait mine de ne pas entendre, la bouche grande ouverte en direction de la terrasse à côté. Bahia savait pertinemment que son Pokémon eau avait essayé de commander autre chose, mais elle ne mangeait que des algues, le reste elle le boudait dans son assiette même si elle l'avait choisie. Agrippant Derpy pour la mettre sur ses genoux, la femme reposa de nouveau son attention sur Lyndia. Les commandes risquaient de prendre un peu de temps, le restaurant se remplissait de plus en plus, jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de place assise. La chercheuse allait ouvrir la bouche lorsque des applaudissements se firent entendre : plus loin, des Ludicolos étaient montés sur une petite scène, des instruments de musique à la main. Appréciant quelque minutes leur mélodie digne des meilleurs marriachi, Bahia décida d'engager la conversation d'un ton plus avenant, espérant faire sortir son accompagnatrice de son mutisme.

-' Hum, enfin, ça fait longtemps que... Cogneur ! '

Elle fut de nouveau interrompu, attrapant d'un mouvement vif le bras de son paternel. Le Blindépique souriait d'un air gêné, à moitié levé de sa chaise. La femme avait vu le chromatique du coin de l’œil, la frustration se lisant de nouveau sur son visage. Cogneur marmonna un peu et se laissa rasseoir sur sa chaise, l'air morne. Bahia savait très bien qu'il visait le bar, ce qui ne l'intéressait pas du tout. Lui et Rubis avaient un véritable problème avec l'alcool, ils n'en prenaient pas souvent, mais lorsque c'était le cas... ne remarquant pas que le Ténéfix essayait tranquillement de s'enfuir en dessous de la table pour aller chercher des verres, la chercheuse soupira. Dès qu'elle tourna la tête pour finir sa phrase, une liane alla voler son verre de sangria, un Blindépique amusé le sirotant derrière.

-' Je disais, ça fait longtemps que tu te promènes avec tes Pokémons ?'

_________________

Revenir en haut Aller en bas
 
[Terminé] Sermons et évasion. [Lyndia]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Marie Fouquet [Terminé]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: