Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 

 Une nouvelle amitié ? [Celestio]

AuteurMessage
Rev Vanitas
Fondu du Duo
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 19/10/2018

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Une nouvelle amitié ? [Celestio]   Ven 30 Nov - 14:11

Rev... Tu es sûr que c'est ce que tu veux ?

Je soupire. Les yeux fermés, je tente de faire le vide dans mon esprit. C'est difficile, tant de choses se bouscule. Mais avant d'aller plus loin, autant raconter le début de cette intrigue.

J'étais encore à l'hôtel miteux en banlieue de l'Imaginarium. Le loyer était relativement peu élevé, je pouvais donc tenir avec l'argent obtenu auprès de mon contact. Mais sans rentrée de salaire, j'approcherai bien assez vite du rouge bancaire. Un bruit me fit sursauter. Une sonnerie de trois notes, qui se répétaient inlassablement. Mon Vokit noir, la ligne téléphonique sécurisée réservée à mes clients. Des clients qui me donnaient des missions. J'étais vraiment surpris, j'étais arrivé il y a à peine quelques jours sur l'île, et je n'avais pour l'instant fait qu'une seule tentative de prospection pour trouver des clients. Ou alors, c'était un vieux client de Kalos qui avait un boulot à faire ici, à Maïlys. Dans un cas comme dans l'autre, j'avais vraiment le cul bordé de nouilles. Je décrochais sans attendre.

Mist ?

L'interlocuteur m'appela directement par mon nom de code, sans même se présenter. Il était direct.

Lui-même. En même temps, on ne risque pas de tomber sur Interpole en composant ce numéro. Je lance railleur. Aucune réaction, l'autre se contente de parler directement.

J'ai une mission pour vous. Un sale petit Ratata s'est enfuit il y a quelques temps de nos laboratoires. Il serait très ennuyeux pour nous qu'il raconte à des gens des choses qu'ils ne devraient pas savoir.

Votre histoire me touche beaucoup.
Je fais mine de scruter mes ongles, bien que mon interlocuteur ne puisse pas me voir, je fais pas mal de mimiques expressives aussi bien en téléphone que lors d'un face à face. Mais si vous étiez bien renseignés, vous sauriez que je ne fais pas dans les assasinats.

Nous ne vous demandons pas une telle chose. Nous recherchons juste la localisation de notre cible, pour le moment. Nous avons envisagé la possibilité qu'il se soit fait la belle sur l'île de Maïlys. Et quelle a été notre surprise en apprenant que Mist, le mercenaire, avait pris clandestinement un bateau pour l'île.


Je fronçais les sourcils. Certes, il pouvait toujours y avoir des fuites dans ce genre d'opérations, mais que des types dont j'ignore l'identité aient pu apprendre où je m'étais enfui me laissais un arrière goût amer dans la gorge.

Écoutez, Mist. Vous ne nous intéressez, et nous ne ferons rien qui puisse vous porter préjudice. Tout ce que nous voulons, c'est que vous vous rendiez à Port Lieucca où une personne qui correspond à la description de notre cible aurait été signalé. Si vous acceptez la mission, nous vous enverrons le dossier et tout ce que vous aurez à faire, c'est d'aller sur place vérifier s'il s'agit bien de lui.

Mouais. Ne pas m'inquiéter, hein ? Venant d'un type qui était prêt à faire tuer une personne pour la faire taire, et qui préférait passer par un agent indépendant plutôt qu'un type de sa propre organisation... Ça puait le coup fourré.

Mist, avez-vous accès à votre compte bancaire ? Je haussais les sourcils, surpris. Je sortis un petit appareil, trop petit pour être appelé ordinateur, et je l'allumais avant de pianoter quelques instants sur les touches. Je poussa un hoquet de surprise, bien sonore puisque mon interlocuteur put l'entendre.

La moitié maintenant, la moitié lorsque la mission sera accomplie : si oui ou non notre homme est bien à Maïlys. Avons-nous un accord ?

Je restai silencieux. Je regardai à présent les Poké Ball de Mu-Len, Sun-Day, et toute récente celle de Cobain. A ce rythme là, qui sait combien de temps je pourrais continuer à les nourrir ? La proposition était plus que généreuse, et j'avais déjà appris depuis longtemps à balancer ma fierté aux orties face aux gargouillements d'un estomac vide.

Nous avons un accord. Et tout fut scellé.



Rev... Tu es sûr que c'est ce que tu veux ?

Retour au temps présent, à Port Lieucca. Mu-Len et Sun-Day fixent mon visage, à la recherche d'un trait, d'une émotion. Je leur tire la langue.

De quoi vous parlez, les avortons ? On doit juste trouver un type, c'est pas comme si on allait le buter.

Nous, non. Les hommes qui t'ont employé pour le retrouver, oui. Miaula mentalement Sun-Day. Mu-Len hoche la tête pour marquer son accord. Cobain lui, ne dit rien. Il nous a rejoint il y a un peine un jour, alors savoir que son Dresseur est un mercenaire, ça lui fait une belle jambe, il est trop tôt encore pour qu'il comprenne pleinement ce que ça signifie.

Je passe ma main derrière ma tête, et je me gratte doucement le cuir chevelu. Et si je fais pas ça, comment je ramène la pâté à la maison ? Je demande doucement. Ni Mu-Len, ni Sun-Day n'osent relever. Ils savent depuis belle lurette que je ne suis pas fait pour avoir un supérieur, la société de l'emploi dicte trop de règles que même deux Pokémon Psy savent débiles et injustifiées, et pourquoi je refuse à m'y plier. Mais j'ai beau dire, je ne peux m'empêcher d'avoir un pincement au coeur, parce que je sais qu'il ont raison.

Bon, on va pas camper là. Rentrez dans vos Balls, vos pouvoirs télépathiques ne servent à rien sur une cible hypothétique qu'on a jamais croisé, je vous rappelle s'il y a du grabuge.

Je de ma poche la photo qui était jointe au dossier. Un jeune garçon aux cheveux bruns et aux yeux bleus me regarde. Il doit avoir quelques années en plus, maintenant. Un jeune homme qui est peut être quelque part, parmi toute cette foule.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Célestio
The Worst One/The Another One
avatar

Messages : 108
Date d'inscription : 07/05/2017
Age : 18
Localisation : Douce France, cher pays de mon enfance u_u

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: Une nouvelle amitié ? [Celestio]   Ven 30 Nov - 23:58

Que dire ? Célestio faisait plutôt un point sur ce qui c'était passé jusqu'à présent, cette arrivée à Maïlys. Tout s'était accéléré pour lui, lui et ses Pokémons avaient pris des niveaux rapidement, l'équipe s'était agrandie de deux nouveaux membres, il a fait la rencontre de beaucoup de personnes, gentilles comme Zael ou Aaron, pas si gentilles, des rivaux comme Môka surtout qui était devenu un bon ami, il s'était fait enfermé par un scientifique fou, il a débattu avec une Némésis, etc.... Puis il a aussi vécu des dangers hein faut pas croire, il a faillit brûler dans un incendie de forêt, avec Môka, ou encore il avait faillit tomber d'une falaise, il y avait aussi Môka... Bizarrement les choses les plus dangereuses c'étaient passé avec lui, comme quoi un ami rival peut avoir du mauvais karma contre quelqu'un. Ce qui n'avait absolument aucun sens quand on y réfléchit.

Bref sur ce coup Célestio se promenait dans Port Lieucca, la vérité était qu'il était en route pour s’entraîner dans la forêt. Il avait acquis une CT : Aéropiqué, et Hono et Hachu pouvaient l'apprendre mais il leur manquait de l'entraînement, surtout à Hono pour celle ci. Il c'était amélioré ces derniers temps et était devenu un peu plus fort, mais l'utilisation de cette CT lui restait plus compliqué qu'à Hachu. Mais il savait qu'ils pouvaient tout les deux le faire.

Il venait de sortir de chez lui, le soleil brillait haut dans la ciel mais certains nuages venaient s'interposer entre lui et la Terre à certains moments. Célestio leva sa main, la posa sur sa tête, saisit les lunettes d'aviateur qu'il entouraient son crâne et les descendit autour de con cou. Il avait mis un hoodie gris classique et un jean plutôt souple pour être sûr de pouvoir faire de l'exercice. Il avait laissé sa sa sacoche et portait un sac à dos bleu à la place, en effet sa sacoche était en réparation à cause de ses dernières aventures. Caelis sortit juste à sa suite, s'ébroua un bon coup puis poussa un cri de joie, heureux de pouvoir faire de l'exercice aujourd'hui. Célestio lui rendit son sourire.

"Bon ça va être gros entrainement aujourd'hui, on va pas tarder à défier notre première arène !"

Il avait pris la décision de le faire car il avait peur de trop prendre son temps et que même si Célestio savait être à tête posé, son style parfois lui intimait de foncer tout droit et de tout donner pour faire ce dont il a envie. Il avait jeté son dévolu sur Méliodas Alter pour le coup. Champion de type électrik et ... C'est tout ce qu'il savait. C'était un champion un peu mystérieux mais il ne se posait pas trop de questions.

*J'ai ma stratégie pour le battre ça va aller faut juste avoir confiance aussi en mes partenaires, ça va marcher y a pas de raisons que non !*

Lui et son partenaire se mirent en route vers la forêt. Ca faisait un petit moment que Célestio habitait à Port Lieucca au final, il connaissait plutôt bien la ville maintenant. Il prit le chemin habituel. C'était jour de marché aussi, donc il passait le plus possible par des ruelles pour éviter la foule, il était misagora, il déteste la foule. Du coup il avançait sans trop prêter attention aux gens, mais en étant un peu sur ses gardes, il savait que tout le monde n'était pas forcément bien attentionné et si quelqu'un voulait voler Caelis, il agirait rapidement. Du coup l'évoli restait quand même assez proche de son dresseur. Dans sa tête Célestio avec un sourire au coin des lèvres se foutait un peu de la gueule de certaines personnes passant, ce n'était pas bien, il ne le faisait pas d'habitudes mais en ce moment c'était un peu dans le sens de son humeur. Caelis en le regardant savait ce qu'il faisait et lui donna un petit coup en mode "Attention toi !".

Or Célestio oublie une chose qui le caractérise beaucoup : son karma légendaire ! Alaphon qui était tombé d'une falaise, Louana enlevée par des Quartermac ou encore Dercis disparue dans un incendie, tous ceux là en avaient subis les conséquences, il portait beaucoup de chance puis après beaucoup de malchance, qui lui arrivait beaucoup plus d'habitudes, et depuis qu'il était sur l'île ça s'était limite accentué... Et ce fameux karma que notre cher célestio affectionne tant oh oui, nous allons en avoir un petit aperçu maintenant, même un gros, et oui !

Sur son chemin il dû passer dans une rue un peu plus passante que d'autres, quand soudain il vit un mangouste s'approcher comme voulant grimper sur lui et lui voler des affaires, il rouspéta et le faisant fuir du pied puis hop ! Il trébucha, le Pokémon le fit tomber, Caelis étant un peu devant fut entraîné par la chute, Célestio tituba puis tomba sur un jeune homme pas loin. Face contre terre une seule chose lui vient à l'esprit :

*Célestio arrête de te moquer des gens.... APPREND A LA FERMER !*

Assez réactif il posa ses deux mains sur le sol, puis poussant assez fort il se remit sur pattes rapidement, releva Caelis qui se mit à ses côtés l'engueulant comme jamais. Célestio se mit en tailleur, position pour faire cac dans les bois pour être un peu à la hauteur du gars qu'il avait fait tombé. Yeux dorés, cheveux noirs sombres, à peine plus âgé que Célestio. Ce dernier le détailla rapidement en l'observant, ses habits noirs, sobres trahissaient qu'il n'était pas là que pour acheter la crème fromagère de Madame Lambé qui soit dit en passant est délicieuse elle est à base de lait de Chevroum et dans des pâtes à la carbonara c'est d'un délice waaah mais ce n'est pas le sujet pardon, nous nous égarons ! Bref nous disions, Célestio détailla le plus possible le jeune homme mais même si il pensait que le garçon n'était pas des plus s"ages" s'il pu dire, il n'allait pas le laisser par terre. En se redressant un peu il dit :

"Excuse moi vraiment ! Je voulais pas te..."
Célestio s'arrêta au milieu de sa phrase, Caelis avait repéré quelque chose qu'il regardait fixement à son tour. Une photo par terre, une photo de lui plus jeune, il y à 4 voir 6 ans au vue de la tête qu'il avait. Une photo qu'il n'avait jamais vu... Et vu sa position l'homme tenait cette photo dans les mains. Il releva des yeux plus dures vers l'homme, il essaya tant bien que mal qu'il n'avait pas vu la photo mais il se sentait cramé. Rapidement avec sa main gauche dans son dos il fit quelques mouvements au niveau de sa ceinture puis de ses pieds.

"Hé ... héhé désolé hein, bon bah moi je pense que je devrais y aller..."

Célestio avait réussis à plutôt bien caché ses émotions corporels jusque là, ça allait, mais justement, trop concentré dessus il n'avait pas fait attention à sa voix, et il lui sembla qu'elle venait de le trahir de façon magistral. Caelis et lui faisaient comme si ils étaient détendus, regard plus posé qu'avant et tout, mais ils étaient sur le qui vive, prêt à n'importe quel instant pour reculer d'un bon coup, s'enfuir, ou même s'il le fallait se battre...

Au fond de Célestio une voix s'éleva, mais c'était comme s'il ne l'entendit pas :

Tu sais ce que tu devrais faire... te battre, l'éliminer hein, mais tout ce qu'on peut dire c'est juste .... KARMA BITCH !

Et effectivement il ne l'entendit pas, car son cerveau était déjà occupé à imaginer toutes les possibilités de ce qui allait se passer et ses différents plans pour s'en sortir. Oui peut être qu'il ne lui voulait aucun mal mais un mec, habillé de cette façon, en mode "ne pas se faire remarquer", et qui tenait une photo de lui dans la main, c'était le truc le plus chelou du monde....

_________________

Thèmes :
 
Revenir en haut Aller en bas
Rev Vanitas
Fondu du Duo
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 19/10/2018

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: Une nouvelle amitié ? [Celestio]   Sam 1 Déc - 21:25

Je dois vraiment donner l'impression de battre le pavé. Vu de l'extérieur, je ressemble à un type qui se balade à travers la ville, peut être qui va faire ses courses sur la place du marché. En réalité, mes regards qui semblent simplement lancés en l'air ont un but bien précis. Je note les visages des passants, à la recherche de celui qui correspondra à celui de ma cible. J'ai mémorisé l'image du jeune garçon de la photo. S'il avait le malheur de rentrer de ma ligne de mire, il pouvait être sûr que je ne le raterai pas. Alors, je saisis une conversation bien singulière :

Mais siiiiiii ! C'était près de la rue X... Mais siiii je te dis, c'était un garçon, et il avait un Evoli chromatique ! Glousse une jeune fille.

Mais noooon Lui répond une autre, avec qui elle se tortille sur le trottoir. Il faut avoir un cul pas possible pour avoir un chromatique ! Franchement, à l'Imaginarium, ou à Megapagopolis, pourquoi pas. Mais dans notre ville pourrie ? Naaaaaan.

Je m'arrête, pensif. Un garçon qui se balade avec un Evoli chromatique ? C'est une piste à creuser. En même temps, quand on doit chercher si une cible hypothétique est bien dans une ville, et qu'on doit ratisser toute la dite ville, n'importe quoi de surprenant devient une piste potable. Même si le propriétaire de l'Evoli n'est pas ma cible, peut être que cette information finira par remonter jusqu'à lui et qu'il décidera à son tour de contempler un Pokémon chromatique. Décidé, je tire le col de ma veste pour le remonter encore plus.

Excusez moi... Les deux filles sursautent, je leur tombe dessus. Je n'ai pas pu m'empêcher d'entendre votre petit conversation... Pourriez m'indiquer la direction de la rue où vous avez aperçu le Dresseur de l'Evoli chromatique ?

Elles me fixent, méfiantes. Vous allez par-là, puis vous tournez à gauche. Une fois arrivé au rond point, c'est la troisième à gauche. Lâche finalement celle qui a voulu faire l'intéressante.

Je vois. Merci, mes belles ! Je leur fait un signe de la main avant de bondir dans la direction indiquée, indifférent à leurs exclamations devant ma fuite. Tiens toi prêt, Dresseur d'Evoli. J'arrive.

Après quelques minutes à trotter, je m'arrête. Selon les indications des filles, je devrais être au bon endroit. La rue est calme, seulement quelques passants. Pas l'ombre d'un potentiel Dresseur. Je me gratte la tête. Cette fille m'aurait-elle donné une fausse information ? Possible. D'un côté, ça m'apprendra à me fier aux inconnus. Quelque chose attire pourtant mon attention. Sur ma gauche, quelque chose remue entre deux sacs poubelles posés à même la rue. Je m'approche. Une sorte de mangouste fait les poubelles. Rien d'inhabituel, mais j'imagine que ma lassitude de chercher une aiguille dans une botte de foin me donne envie de me concentrer sur n'importe quoi d'autre. La bestiole semble me remarquer. La voilà qui prend la fuite.

Hé, attends ! Je ne te veux pas de mal !

Je m'élance à sa suite dans une ruelle. Elle court vite, et elle semble connaître le coin. Je manque de la perdre de vue de peu. Elle vire à gauche, zigzaguant entre les petites rues. Je m'arrête brusquement, planté à un embranchement. Gauche ou droite ? Les deux rues semblent similaires. Par où était-elle partie ? J'entends un fracas sur ma gauche. Plus d'hésitation possible, je pense avant de foncer.

J'aurais dû réfléchir un peu plus avant de foncer. Sans prévenir, un jeune homme me rentre dedans. Je manque de peu de cracher sous l'impact, le coup renforcé par l'énergie cinétique. Je m'étale sur le dos, l'autre me tombe dessus. Hé bien, un contact physique avec un autre homme d'aussi près... Dans un autre contexte, cette situation m'aurait extrêmement plu. Mais j'ai trop mal aux côtes pour penser à ce genre de chose dans l'instant présent.

"Excuse moi vraiment ! Je voulais pas te..."

Je grogne, je passe une main contre ma tempe, reprenant mes esprits. C'est en partie ma faute, je ne regardais pas où j'allais... Je traquais une sorte de... J'ouvre les yeux, contemplant pour la première fois le visage de mon interlocuteur. Mon coeur manque de s'arrêter. Je connais ce visage. Je connais ce visage sans l'avoir vu. Je l'ai étudié mainte et mainte fois, sous différents angles, pour être sûr de le reconnaître si je devais le voir. Cet instant était arrivé.

"Hé ... héhé désolé hein, bon bah moi je pense que je devrais y aller..." Hein ? Je suis son regard. Fais chier ! La photo a glissé de ma poche avec l'impact. Je garde un visage neutre, un peu choqué, comme un gars qui vient de prendre quelqu'un de plein fouet. L'Ecremeuh, il m'a vraiment salement amoché, ce con !

Une tension était palpable dans l'atmosphère. Un témoin lambda de la scène se dirait simplement que les deux jeunes hommes étaient bien cons de simplement rester plantés là, comme ça. Mais pour un expert de combat, la tension était là, s'immisçant sous la peau des deux adversaire qui se fixent, tel un serpent.

Je crois que vous avez fait tomber ça. Je me ressaisi, en me relevant. Et oui, je suis littéralement en train de "prendre mon interlocuteur pour un con". Ouille, ouille, ouille... Quel mauvais coup ! Mais bon hein, c'est la faute à pas de chance ! Vous inquiétez pas pour moi, je n'habite pas loin. Je vais simplement rentrer me reposer. Je souris innocemment. Ma priorité absolue est de déguerpir le plus vite possible. Je n'ai plus besoin de rester là. J'ai rempli ma mission. J'ai retrouvé Celestio Hariken, comme on me l'a ordonné.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Célestio
The Worst One/The Another One
avatar

Messages : 108
Date d'inscription : 07/05/2017
Age : 18
Localisation : Douce France, cher pays de mon enfance u_u

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: Une nouvelle amitié ? [Celestio]   Lun 3 Déc - 11:20

Je crois que vous avez fait tomber ça.

Célestio baissa les yeux et vit une Pokéball rouler, 'était bien joué, il la ramassa rapidement d'un mouvement sec et la remit à sa ceinture, il vérifia qu'aucune autre n'était tombé, une celle de Caelis, deux, trois, la quatrième dans sa main qu'il fixait et la cinquième... Un plan de secours ou de défense disons. Il releva les yeux vers Rev, cet homme dont par ailleurs il ne connaissait toujours pas le nom.

Ouille, ouille, ouille... Quel mauvais coup ! Mais bon hein, c'est la faute à pas de chance ! Vous inquiétez pas pour moi, je n'habite pas loin. Je vais simplement rentrer me reposer.

Ce cher Célestio se laissait facilement emporté par la malchance, mais là ce fut lui qui était étonné. En une seule phrase il réfléchit ... Cet homme ne semblait pas s'attarder, il avait une photo de lui, ça semblait assez clair : il ...

A flashé sur toi Cel !

*Ta gueule putain c'est quoi ça !*

Dans le cerveau de Célestio, la petite voix sombre, encore plus cynique, froide, directe qui semblait se foutre de lui n'arrêtait pas de "ricaner si on pouvait dire cela comme ça, cette voix que Célestio n'entendait que lors de grands chocs comme celui ci. Cette voix mystérieuse, qui ne le rend pas pour autant schizophrène enfin il se rassurait comme ça, puisqu'il n'entendait que la voix mais ne changeait pas de personnalité.

Bref, cette voix n'empêcha pas à Célestio d'arriver à une conclusion rapidement : cet homme devait repérer Célestio seulement, rien d'autre, si il voulait s'échapper c'est que sa mission était réussie, voir le jeune homme. Ou alors il voulait le tuer, il faisait ses repérages maintenant et attendait que le dresseur soit seul ou à l'écart pour faire ça discrètement, mais pourquoi le tuer ? Au fur et à mesure qu'il réfléchissait il se rendait compte que ça s'appliquait à la conclusion d'avant, qui aurait intérêt à repérer Célestio, confirmer qu'il était ici ? Il avait fugué à moitié de chez lui mais ses parents étaient au courant d'où il était. Tout ce basculait et comme à son habitude son cerveau tournait à mille à l'heure, et autre petit problème, Célestio était curieux de nature, mais si ça le concernait il voulait absolument savoir, surtout si ça le concernait et que ça mettait en danger lui et ses pokémons...

Une lueur brilla dans ses yeux un instant. Caelis la vit et sut ce qu'il aller faire, il le poussa pour l'en empêcher un peu. Caelis avait conscience des risques et tout, et il savait ce que son dresseur allait faire, en tant normal il aurait accepté, mais là la lueur dans les yeux de Célestio était légèrement différente.

Il se releva tant bien que mal, épousseta son pantalon puis après un soupir tandis une main à Rev.

"Nan nan j'insiste vraiment, venez je vais vous payer un coup... On va aller autre part..."

Célestio releva la tête en disant ça et regarda droit dans les yeux Rev, ses yeux bleus clairs étaient devenus plus bleus marine, plus sombre. Il ne souriait pas non, ça c'était sûr. Mais il était différent.

"On doit avoir pleins de choses à se dire non, comme l'explication de cette photo hein ..."

Célestio comprenait ce qu'il faisait, il prenait un air assuré pour être sûr, mais la vérité était qu'au fond il stressait, tout ce jouait sur ce coup de bluff, montrer qu'il était plus imposant et dangereux qu'il ne l'était, tout ce qu'il voulait c'était savoir ce que lui voulait cet homme, l'information c'est le pouvoir ! Et avec du pouvoir il pouvait se préparer à tout ce qui pouvait lui arriver.

Célestio ne savait pas d'où il tenait ce côté méticuleux, préparateur, toujours être sur ses gardes, faire attention et préparer des plans, il avait passer une enfance tranquille non ? Mais c'était là, en lui et peu importe ce qu'il faisait... Maintenant à voir ce que Rev allait faire... Ce qui est sûr, c'est que je vais bien me marrer moi...

_________________

Thèmes :
 
Revenir en haut Aller en bas
Rev Vanitas
Fondu du Duo
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 19/10/2018

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: Une nouvelle amitié ? [Celestio]   Mer 5 Déc - 19:24

Je n'aime vraiment pas la tournure que prennent les choses. J'hésite un instant à utiliser la violence. Les types qui m'ont engagé ne m'ont certes pas demandé de le tuer, mais ils n'ont pas non plus spécifié de ne pas l'envoyer à l'hôpital.

"Nan nan j'insiste vraiment, venez je vais vous payer un coup... On va aller autre part..."

Qui proposait ça au beau milieu d'une rue presque déserte en abord de la forêt ?

C'est une proposition charmante, vraiment. Mais s'en vouloir t'offenser, je les préfère un peu plus vieux. Je n'ai pas envie d'être embarqué pour pédophilie ou abus sur mineur. Je ne peux retenir un sourire moqueur. Le pire est que dans un contexte très différent, j'aurais carrément accepté de sortir avec un jeune gars comme lui.

"On doit avoir pleins de choses à se dire non, comme l'explication de cette photo hein ..."

Je décide de continuer mon petit jeu.

Ha ! Hahaha ! Je pose mes mains sur mon ventre, et je ris à gorge déployée. Un rire très franc, honnête. Quand on a passé toute sa vie à jouer la comédie, le mensonge interprété devient toujours la réalité.

Je sais que dalle à propos de cette photo ! Je lui tape l'épaule, comme le ferait deux idiots pour marquer leur affection, pas assez fort pour éviter de lui faire mal. Mais, écoute ! Même si t'es bizarre et que je te soupçonne de faire une fixette sur moi, je t'aime bien ! T'as l'air rigolo comme gars. Alors, j'accepte ton invitation. Si c'est toi qui paie !

Et nous voilà dans un bar. Je n'avais vraiment pas prévu ça. Je pensais qu'il aurait lâché l'affaire. Et pourtant me voilà, sirotant mon verre à la paille, dans un bar quelconque de Port Lieucca.

Alors, monsieur l'inconnu. Ça t'arrive souvent de rencontrer des loutres dans la rue qui te font tomber sur des honnêtes gens ? Je me marre encore un bon coup, comme le ferait un gros lourd pour foutre la honte à un pote. Derrière nous, un duo de petites frappes vêtues de vestes en cuir noir nous lancent des regards assassins lorsque je m'esclaffe trop fort. Je décide de ne pas leur prêter attention. La joue appuyée sur ma paume ouverte, affalé sur le comptoir, j'attends la réponse du garçon comme un enfant attend le matin du 25 pour ouvrir ses cadeaux.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Célestio
The Worst One/The Another One
avatar

Messages : 108
Date d'inscription : 07/05/2017
Age : 18
Localisation : Douce France, cher pays de mon enfance u_u

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: Une nouvelle amitié ? [Celestio]   Jeu 6 Déc - 23:52

C'est une proposition charmante, vraiment. Mais s'en vouloir t'offenser, je les préfère un peu plus vieux. Je n'ai pas envie d'être embarqué pour pédophilie ou abus sur mineur.

C'était clair on pouvait le dire ...

*T'es vraiment con, inutile, tu ne sais pas comment réagir dans ces situations arrête un peu ...*

*Mais c'est quoi ça encore, taisez vous ! Haaaaaa*

Oui il avait merdé, Célestio savait improviser encore dans la situation de tout les jours, mais là dans des situations tendus, avec des risques, il perdait sans cesse une partie de son sang-froid et l'improvisation se perdait. "Aller dans un bar" pour régler ce problème, mais quelle bonne idée oui ! En fait non, simplement, il voulait par cette phrase dire juste aller dans une ruelle un peu plus loin pour en parler, régler ça. Cependant, Caelis, qui malgré la tension dû se retenir de rire, avait remarqué un truc, que Célestio aussi nota et qui faisait qu'il ne pouvait se plaindre de la réaction de jeune homme en face de lui : il était aussi sarcastique que lui. Célestio, dans cette situation aurait sûrement répondu la même chose... Il ne savait pas s'il devait être désolé par rapport à ça, ou par rapport à sa mauvaise impro.

Il ferma les yeux, serra les dents et glissa pas hyper fort :

"Guess I can only blame myself ..."

Il rouvrit les yeux. Sa tension disparut en partie, aller dans un café signifiait encore plus que le mec en face ne lui voulait pas de mal ou qu'il ne ferait rien maintenant.

Ha ! Hahaha ! Je sais que dalle à propos de cette photo ! Mais, écoute ! Même si t'es bizarre et que je te soupçonne de faire une fixette sur moi, je t'aime bien ! T'as l'air rigolo comme gars. Alors, j'accepte ton invitation. Si c'est toi qui paie !

Il riait à gorge déployé, célestio avait fait de la merde sur toute la ligne et il en était pas fier. Pourtant il le sait qu'il faut respirer et pas faire ce genre de choses. Il fit un face palm léger, Caelis à côté hilare. En plus d'être dans la merde, le mec se foutait de lui. Mais là il avait de quoi répondre.

"Faire une fixette sur toi ? C'est la meilleure celle là, tu es sûr que c’est pas plutôt toi qui a une fixette sur moi ? Je me balade rarement avec la photo de quelqu'un que je ne connais pas sûr moi sans même savoir quelque chose dessus... Je sais que les applications de rencontres marchent pas toujours mais marcher dans la rue avec une photo de moi en espérant me croise, tssss, t'as eu de la chance que j'ai de la malchance"

Tout en disant cela il montrait du doigt la photo que l'homme n'avait toujours pas ramassé et qui était à ses pieds. Célestio laissa passer la tape à l'épaule du jeune homme, mais le dresseur ne s'y méprenait pas, ils n'étaient pas amis, la situation n'était toujours pas claire, le jeune homme ne voulant toujours pas dire pourquoi il avait cette photo.

Alors que cet homme partait en direction d'un café, Célestio le suivit. En démarrant Caelis et Célestio se regardèrent et tout deux haussèrent les épaules. Puis Célestio revint sur un sujet délicat avec un sourire en coin.

"Oh ! Et pour l'addition je ne suis qu'un pauvre dresseur après tout, je ne suis pas très enclin ni assez riche pour me permettre de la payer, après .... PEUT-ETRE je dis peut-être serais-je enclin à la payer si j'ai une réponse à ma question sur la photo qui sait ?"

Célestio l'avait ramassé au cas où et la montrait bien au moment de dire ça, toujours avec un petit sourire. Il la regarda un instant, cette photo datait d'il y a au moins 4 ans même 6 il ne savait pas trop... Il n'avait pas encore Caelis à cet âge, et surtout il tirait une tronche pas possible. Aucun sourire, les yeux un peu sombres, ça ne devait pas être un bon jour... mais il ne savait même pas d'où elle sortait il n'avait aucun souvenir de cette photo.

Ils arrivèrent au bar. Ils étaient installés à une table, chacun sirotant sa boisson. Célestio aurait bien voulu prendre de l'alcool, le plus cher si possible pour que le mec en face paye bien sa race mais si Célestio buvait de l'alcool et qu'après il aurait à en venir aux mains, ce serait pas joyeux pour lui. Il n'excluait aucune option.

Alors, monsieur l'inconnu. Ça t'arrive souvent de rencontrer des loutres dans la rue qui te font tomber sur des honnêtes gens ?

Célestio ricana un petit coup avec lui, les deux savaient ce qu'il se passait au final, on était entré dans le jeu qui prendra l'autre le plus pour un con. Célestio était fort à ce jeu, mais le jeune homme en face le semblait aussi. Il attendait la réponse du dresseur, la paume posée sur sa joue. Célestio observa vite fait les personnes derrière eux, apparemment un peu sur les nerfs, le jeune homme semblait aussi avoir aperçut vite fait leurs tensions.

Célestio soupira et regarda le garçon en face de lui.

"Ca m'arrive souvent oui, et les seuls que je ramène dans un bar ce sont bien évidemment les plus attirants hein... ceux ayant une photo de moi quoi... Qui ont l'air déjà fou de moi !Célestio agitait la photo en disant cela.Et après généralement je les laisse payer l'addition, comme prévu mais ce que je n'oublie surtout pas c'est de leur demander leur petit nom hein ? Comme le tien qui est... ?"

Il rentrait dans son jeu. C'était...

Ridicule ... En 1 minute et en me laissant faire je l'aurais mis au tapis, découvert son nom et ses intentions...

*Toi tu te tais !*

Sans consensus Célestio s'était mis à répondre à cette petite voix occasionnelle comme si elle avait était toujours là, or ce fut depuis les derniers événements seulement qu'elle se manifestait parfois...

Célestio regarda un petit coup Caelis, couché en bas du siège, faisant semblant de dormir, il restait attentif à la discussion et aux événements qui pouvaient arriver. Célestio retourna son regard vers l'homme en face, un regard un peu hilare, la situation le faisait rire maintenant, c'était peut être présomptueux, mais il savait pourtant au fond, il ne savait pas pourquoi, que peut importe ce qui se passerait il allait savoir ce qu'il voulait : le nom de cet homme, pourquoi il avait cette photo et quelles sont ces intentions ? Il décidait juste dans ce cas pour l'heure de jouer au plus con et de suivre le jeu de celui en face.

_________________

Thèmes :
 
Revenir en haut Aller en bas
Rev Vanitas
Fondu du Duo
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 19/10/2018

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: Une nouvelle amitié ? [Celestio]   Dim 9 Déc - 23:28

Je mordille ma paille. Il ne va pas lâcher le morceau, en même temps, y a de quoi. Un inconnu qui se balade avec une photo de vous d'il y a quelques années, ça pose forcément des questions. Qu'est-ce que je peux bien inventer, moi ?

Ca m'arrive souvent oui, et les seuls que je ramène dans un bar ce sont bien évidemment les plus attirants hein... ceux ayant une photo de moi quoi... Qui ont l'air déjà fou de moi ! Et après généralement je les laisse payer l'addition, comme prévu mais ce que je n'oublie surtout pas c'est de leur demander leur petit nom hein ? Comme le tien qui est... ?"


Je mordille nerveusement ma paille. Je sais depuis une petite éternité que le meilleur mensonge, c'est celui qui est basé sur un fond de vérité. La vérité ici est que quelqu'un m'a engagé pour le retrouver. Le mensonge est sur la personne qui m'a engagé pour le retrouver.

Hé bien... Je fais tourner mon verre du bout du doigt, comme une jeune pucelle hésitant à déclarer sa flamme. Disons que quelqu'un m'a engagé pour te retrouver. Cette personne est...

Un bruit sourd m'interrompt. Une chaise qu'on pousse en restant appuyé dessus, en faisant bien grincer le plancher. Je me penche en arrière, ma tête retournée vers le bas pour voir ce qu'il se passe derrière nous. Les deux brutes épaisses que j'ai repérées avancent vers nous. Je me remets droits, je bois tranquillement, prêt à les accueillir.

Je pense qu'on va devoir mettre cette conversation en suspens. Je décroche à mon nouveau partenaire provisoire un magnifique sourire. On dirait que je n'étais pas le seul à te rechercher, après tout.

Je glousse intérieurement. Je savais que cette affaire sentait le traquenard à plein nez. Jamais une organisation qui serait prête à mettre un tel prix laisserait un étranger laver leur linge sale sans une petite manœuvre par derrière. Et souvent, la manœuvre consiste à éliminer les témoins.

Il arrivent à notre niveau.

Hey, les mômes. Vous allez nous suivre bien gentiment, à un endroit bien tranquille.

Je glousse. Tiens, mais où ai-je bien pu entendre ça ? Je fais un clin d’œil au gamin. Très bien, messieurs, emmenez-nous où bon vous semble ! Je me lève d'un coup, m'attirant des regards étonnés. Ils sont tendus, prêts à me frapper au premier signe de coup fourré.

Nous voilà traînés de force, dans une ruelle sombre.

C'est tellement excitant de sortir avec toi ! Je dis au gamin en lui faisant une grand accolade. On se fait de nouveaux amis ! Les deux autres grimacent. Il en faut vraiment peu pour les choquer !

Une fois qu'ils nous ont bien coincé à l'ombre des ruelles, ils prennent des poses de gros durs.

Bon. Qui c'est, le dresseur de l'Evoli chromatique ? Refilez le nous bien gentiment, et tout le monde pourra rentrer chez lui, sain et sauf. Sinon... Il essaie de se rendre menaçant en tapant dans ses poings.

Ha. Ha. Ils ne sont donc pas envoyés pour finir le boulot, et éventuellement me faire taire pour de bon. Ils veulent simplement le pokémon du gosse. Ha ouais. Ha bah forcément, avec un truc pareil, on fait des envieux.

On dirait que ta lampe de poche fait des envieux. Mais vas-tu les laisser faire ? Je lui donne un petit coup de coude dans les côtes. Je te pense pas du genre à laisser un camarade derrière toi, je me trompe ?

Les deux en face grognent. Je crois que vous avez pas compris que vous avez pas le choix.

Au contraire ! Je m'avance, les mains sur les hanches, le torse bondé, théâtralement. On a toujours le choix ! Mon bras part à la dérobé, décrivant un arc de cercle dans les airs. Ma Poké Ball vole avant de libérer Mu-Len dans un flash de lumière.

Les deux en face reculent sous l'effet de surprise, avant de libérer un Mascaïman et un Carvanha.

Aller, bouge toi ! Sors un Pokémon ! J'espère que tu connais les règles du combat duo ! Je ricane.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Célestio
The Worst One/The Another One
avatar

Messages : 108
Date d'inscription : 07/05/2017
Age : 18
Localisation : Douce France, cher pays de mon enfance u_u

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: Une nouvelle amitié ? [Celestio]   Lun 10 Déc - 14:58

Célestio prit quelques gorgées après avoir lancé sa petite tirade. Inchallah se disait il le garçon allait lui répondre, pour une fois, l'argent devait le motiver peut être. Mais Célestio devait avouer qu'à part l'argent envoyé par sa mère et celui gagné, il n'était pas des plus riches et éviter de payer ces boissons l'arrangerait beaucoup. Mais bon, vu l'info qu'il voulait est-ce que ça valait le coup ?

Hé bien... Disons que quelqu'un m'a engagé pour te retrouver. Cette personne est...

*OUIIIIIIIIIIII ! C'est ça vas y, dis moi qui là !*

Hé non, le karma frappe toujours là où Célestio ne s'y attend pas. Ecoutez il a déjà au moins la moitié de l'information qu'il voulait, il manquait juste le nom. Pourquoi il n'allait pas l'avoir ? Car un gros bruit sourd résonna dans la salle un peu vide. Célestio pencha la tête sur le côté, leva un sourcil, et il vit les deux gars, levés qui s'approchaient. Caelis ouvrit un œil, s'étira, bailla puis se leva et regarda la scène. Célestio vit l'homme en face se redresser, prêt à les accueillir. Le jeune dresseur lui resta droit à peu près, mais se retint surtout de ricaner, la dégaine des gens qui arrivaient le faisait drôlement rire.

Jusqu'à ce qu'il se souvienne que ...

*Putain j'ai pas le nom à cause de ces péglands !*

Je pense qu'on va devoir mettre cette conversation en suspens. On dirait que je n'étais pas le seul à te rechercher, après tout.

Célestior regarda attentivement les péglands, il ne pensait pas qu'ils étaient là pour lui comme l'homme. D'ailleurs oui, tout s'était enchaîné ! Mais Célestio était satisfait de savoir qu'il ne s'était pas trompé, l'homme était là juste pour le repérer, pas pour autre chose. Enfin en tout cas, les loubards avaient plus la tête de ceux voulant ses Pokémon, Caelis surtout, un évoli et chromatique qui plus est, ce genre de pokémon était rare et on en voulait pour de l'argent. Bref, Célestio savait comment ça allait se régler, en baston Pokémon dehors, ou baston physique mais dans tout les cas le jeune dresseur n'avait pas trop peur.

Rev regardait Célestio avec un grand sourire, il savait lui aussi ce qui les attendait. Les deux péglands arrivèrent à hauteur de eux deux.

Hey, les mômes. Vous allez nous suivre bien gentiment, à un endroit bien tranquille.

Célestio glissa doucement sans qu'ils puissent l'entendre enfin il pensait.

"Et ils sont aimables en plus de ça... Que de chance !"

L'homme en face du dresseur les regarda et fit nonchalamment :

Tiens, mais où ai-je bien pu entendre ça ? Très bien, messieurs, emmenez-nous où bon vous semble !

Il faisait un clin d'oeil et gloussait en disant cela. Directement après il se leva, tout se passait exactement de la façon dont laquelle Célestio doutait de ce qui allait arriver. Il regarda Caelis. Les deux haussèrent les épaules puis soufflèrent. Rev commença à suivre Célestio qui esquissa un petit mouvement, tranquillement en faisant tout pour que Rev ne remarque rien. Il tarda un peu.

Il les rejoint en trottinant, Caelis le suivant sur les talons.

C'est tellement excitant de sortir avec toi ! On se fait de nouveaux amis !

En disant cela il passa sa main au dessus de l'épaule de Célestio, en mode "top giga méga potes trop cool". Célestio fit un petit mouvement dans son dos. Il sourit, lui tapota l'épaule puis en le regardant.

"Je suis bien d'accord, je savais que t'avais un bon fond ! Le serveur était très content du pourboire en tout cas !"

Il enleva sa main et Caelis ricana dans son coin.

Ils arrivèrent dans une ruelle sombre. Les péglands se retournèrent, un air dédaigneux, choqué par ce qu'ils avaient entendu.

Bon. Qui c'est, le dresseur de l'Evoli chromatique ? Refilez le nous bien gentiment, et tout le monde pourra rentrer chez lui, sain et sauf. Sinon...

"Sinon on va avoir bobo ? Ohlala je suis vraiment la peur... "

Pile dans le mile, ils ne voulaient que son Pokémon. Caelis entendit ça, son oreille gauche bougea, sans le savoir, comme si c'était un réflexe dès qu'il savait qu'on parlait de lui. Au fur et à mesure c'était un peu le pain quotidien, Caelis s'était déjà défendu vingts milles fois. Lui et Célestio se regardèrent désespérés ...

On dirait que ta lampe de poche fait des envieux. Mais vas-tu les laisser faire ? Je te pense pas du genre à laisser un camarade derrière toi, je me trompe ?

Célestio le regarda en souriant.

"Ah parce que tu me connais maintenant toi ? Héhé, bref, c'est un peu du pain quotidien, donc je suppose que..."

Je crois que vous avez pas compris que vous avez pas le choix.

Célestio les regarda en rigolant. Il haussa un sourcil. Ils sortirent un mascaïman et un Carvanha.

"Ce que j'ai surtout compris c'est qu'on va vous pougner la gueule !"

A côté de lui l'homme aussi semblait chaud à se battre.

Au contraire ! On a toujours le choix !

Il sortit une Pokéball qu'il lança avec un certain style, douteux aux yeux de célestio peut être, mais non sans "classe" si on peut dire. Célestio le regarda puis se tourna vers Caelis.

"Tu laisses ton tour ? T'es saoulé à force c'est ça ?"

Caelis souffla puis acquiesça puis se mit derrière Célestio prêt à encourager. En effet, à force de pougner du péglands Caelis était assez fatigué, il aurait pu se défendre mais se battre à fond pour l'heure non. Célestio choisit une Pokéball, un Pokémon parfait pour ce combat et en plus ayant besoin d'entraînement. Il la lança en l"air, et d'un flash de lumière Hachu le Arcko sortit. L'oeil vif, prêt à en découdre, plus prêt que jamais.

"Bon c'est parti, je compte sur vous pour pas me décevoir ... j'ai un compte à régler avec mon bestou à ma gauche après."

Célestio tapa dans ses poing, l'oeil brilliant, là il avait juste envie de les battre, d'en finir, c'est vrai après tout il n'avait toujours pas le nom de celui qui le recherchait.


_________________

Thèmes :
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une nouvelle amitié ? [Celestio]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une nouvelle amitié ? [Celestio]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une nouvelle amitié, en mission [complet]
» L'aube d'une nouvelle amitié [PV Argentée]
» Une nouvelle amitiée [.Nuage de Glace -Feuille de miel]
» Nouvelle amitié? (Pv Orage du Matin)
» Nouvelle amitié

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: