Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez

 [Fini]Des lumières dans la nuit [Solo capture]

AuteurMessage
Rev Vanitas
Fondu du Duo
Rev Vanitas

Messages : 34
Date d'inscription : 19/10/2018

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

[Fini]Des lumières dans la nuit [Solo capture] Empty
MessageSujet: [Fini]Des lumières dans la nuit [Solo capture]   [Fini]Des lumières dans la nuit [Solo capture] EmptyJeu 29 Nov - 14:51

Signez ici, en indiquant votre nom et la date.

L'encre coule du stylo alors que je marque le papier tendu avec mon faux nom. L'hôtelier me regarde, il me juge du regard. Je pense à deux scénarios possibles. Soit il est content d'avoir enfin un client qui paie rubis sur l'ongle dans son rade perdu dans la banlieue de l'Imaginarium, soit il est cupide et il évalue les chances de toucher une récompense en me dénonçant. Heureusement pour moi, malgré ma petite escarmouche avec la police à Port Lieucca, je m'en suis sorti sans avis de recherche véritablement concret, la pénombre ayant masqué en grande partie mon visage. Il pouvait donc farfouiller dans n'importe quel registre, il ne trouverait pas ma photo couronnant un avis de recherche couronnant un "wanted".

Je fais mine de lui sourire en lui rendant son registre. Il grommèle quelque chose dans sa barbe, que je ne peux que soupçonner être une formule de bienvenue. Puis, il replonge la tête dans ses comptes, oubliant complètement ma présence. Je ne m'attarde pas, trop heureux d'échapper à la lugubre compagnie de mon hôte. Les couloirs de l' "hôtel" sont à l'image de la façade donnant sur la rue : sale, délabrée, minable. Mais vu la précarité de ma situation, je ne peux pas me payer mieux pour le moment, et je dois passer quelques temps dans l'ombre, jusqu'à ce que la police oublie mon existence.

La chambre n'est pas mieux. Je grimace en tournant la poignée de la porte, graisseuse et poussiéreuse. Au moins, les draps semblent propres, c'est déjà ça. Je referme derrière moi, en évitant de claquer la porte, épiant un éventuel bruit de pas dans le couloir. Rien. Je peux me détendre. Je pose mon sac avec précaution sur le côté du lit, là où je pourrais le saisir en cas d'urgence, puis je me jette simplement de tout mon long sur le lit. Le matelas proteste d'un grincement, puis plus rien. Le silence.

Je sens mes poches remuer. J'y glisse mes mains pour sortir les Poké Ball de Mu-Len et Sun-Day. Après avoir brièvement appuyer sur les boutons centraux, les deux Pokémon sortent dans un éclat blanc.

Imbécile, peste Sun-Day à peine matérialisée. Tu sais très bien qu'on déteste rester là-dedans quand on est posés ! Pourquoi tu as mis si longtemps ?

Parce que c'est un gros flemmard ! J'entends dire la voix de Mu-Len dans mon esprit, alors qu'un sourire malicieux, assez inhabituel pour un Mistigrix, sillonne le visage du chat bleu.

Hoi, mettez la en veilleuse ! Ce n'est pas vous qui vous vous êtes tapés la course de Port Lieucca jusqu'à l'Imaginarium ! Laissez moi le temps de souffler... Allongé, je passe mon bras gauche sur mes yeux fermés, indiquant clairement aux deux petits monstres que je désire du calme. Sans les voir, j'entends le bruit de leurs petits pas sur le sol. Ils doivent sans doute explorer la pièce. Bercé par le son, je commence à entendre ma respiration, à ressentir mon souffle qui se stabilise. Et qui ralentit. Qui ralentit. Penser à rien. Seulement le souffle.

J'ouvre les yeux. Il faut du temps à ma vision pour s'habituer. Je comprends toutefois bien vite que je ne vois rien parce que je suis bien dans l'obscurité. Un réveil en pleine nuit, hein. Je tente de bouger, mais je sens une résistance sur mon ventre. Sun-Day s'y est roulée en boule, tranquillement. Mu-Len lui, est contre ma tête, je sens son museau et ses babines contre mon oreille. Je ne peux m'empêcher de sourire. Et ça veut jouer les durs qui pourraient se passer de leur dresseur. Je soupire doucement avant de refermer les yeux, je veux me rendormir. Alors que mes paupières se referment, il me semble... voir quelque chose dans le flou de l'entre monde, entre conscience et rêve. Mu-Len et Sun-Day sont plus prompts à réagir que moi.

Au début, seules leurs oreilles se dressent et s'agitent. Mais bien vite, les deux chats relèvent la tête. Sun-Day ouvre les yeux sans problème, alors que Mu-Len a le calque transparent de la troisième paupière des chats qui recouvre ses yeux de félin mal réveillé.

Danger ? Demande la femelle Mistigrix à son camarade, la gueule ouverte, tentant d'humer l'air.  

Je ne sais pas
, la réponse du mâle se répercute dans mon crâne encore engourdit par le sommeil. Je déteste la télépathie quand on est tirés du lit. Je me masse les tempes en posant ma question mentalement :

Qu'est-ce qui se passe ?
Je me frotte les yeux avant de regarder la fenêtre, là où j'ai cru apercevoir quelque chose. C'est encore flou, mais je pense remarquer deux petites lumières rouges diluées par la crasse et la buée de la nuit recouvrant le verre. Puis, les lumières disparaissent. Quelques instants plus tard, deux lumières apparaissent à un autre emplacement, vertes. Puis, plus rien. Troisième fois, lumières jaunes à un autre endroit. Mes deux chats suivent le manège lumineux, hypnotisés.

Je ne sais pas. Répond finalement Sun-Day. Je ne sens pas d'ondes agressives mais...

Il est comme nous !
Mu-Len s'est relevé d'un coup, piétinant mon ventre en ignorant mon grognement de protestation. Ondes psy !

Ondes psy.... Je tente avec courage de me relever à moitié, en me rappelant une vieille conversation que j'avais eu avec des deux Pokémon. Ce qu'ils appelaient "ondes psy" étaient les particules si particulières que les Pokémon du type Psy pouvaient sentir, voir, et manipuler à leur guise pour attaquer. Quoique ce soit derrière la fenêtre, s'il peut manipuler ces ondes, il est du type Psy. Mais apparemment, mes Pokémon ne sentent pas des ondes hostiles, il n'est donc pas agressif à première vue. Mais ça n'indiquait pas qui était l'intrus, ni ses intentions. Il pouvait très bien attaquer d'un coup, après avoir analysé le contenue de la chambre où nous dormions.

Mu-Len esquisse un mouvement. Entouré d'un halo tirant entre le bleu et le rose, il est soulevé dans les airs par la force de son esprit, bientôt imité par Sun-Day. Voir mes deux chats voler par télékinésie m'étonnera toujours. Toujours par la force de leur esprit, ils ouvrent la fenêtre, dévoilant l'inconnu qui nous observe. Une tête ronde et bien trop allongée selon moi, un corps tout bleu et deux boules en guise de mains qui se finissent par trois petites sphères clignotantes qui émettent les lumières. Je constate que le petit bonhomme lévite lui aussi, il ne possède pas d'ailes. Les Pokémon Psy, je vous jure.

Nous nous fixons droit dans les yeux, ses yeux verts et intenses.


Bip. Bip. Boup.

_________________

Rev Vanitas - OST Battle~
[Fini]Des lumières dans la nuit [Solo capture] Sprite_608_XY[Fini]Des lumières dans la nuit [Solo capture] Sprite_678_%E2%99%82_XY [Fini]Des lumières dans la nuit [Solo capture] Sprite_678_%E2%99%80_XY [Fini]Des lumières dans la nuit [Solo capture] Sprite_477_XY
Rev écrit en : color=#00cc66


Dernière édition par Rev Vanitas le Jeu 29 Nov - 18:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Rev Vanitas
Fondu du Duo
Rev Vanitas

Messages : 34
Date d'inscription : 19/10/2018

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

[Fini]Des lumières dans la nuit [Solo capture] Empty
MessageSujet: Re: [Fini]Des lumières dans la nuit [Solo capture]   [Fini]Des lumières dans la nuit [Solo capture] EmptyJeu 29 Nov - 17:48

Mes deux Pokémon assurent une protection, placés entre moi et le visiteur. Visiteur, c'est un mot bien choisi pour désigner le sauvage. Après tout, il a un design d'extraterrestre. Ne dit-on pas qu'ils sont les visiteurs venus d'ailleurs ? Mu-Len et Sun-Day ne présente aucune faille dans leur garde. L'avantage d'être en Duo, l'un couvre les failles de l'autre. Pourtant, le sauvage n'a visiblement aucune envie de se battre. Il se contente de nous observer.

Je ne sais pas qui tu es, mais c'est très impoli de regarder les autres lorsqu'ils dorment, lança Sun-Day. Que nous veux-tu ?

L'autre en face eu l'air peiné, ses clignotements vont en s'accélérant.

Heu... Pardonnez mon intrusion... Je ne voulais vraiment pas vous importuner... Je-je-je...

Un silence s'installe. Nous attendons tous les trois la suite du discours du drôle de Pokémon.

Tu ? L'encourage Mu-Len après une minute qui nous a semblé une éternité.

Je me suis perdu ! Ahouwaaaaaa ! Sun-Day et moi sursautons alors que le sauvage s'agite dans les airs, menaçant de cognant sa trop grosse tête. Il continue à brailler dans tous les sens, qu'il est bruyant...

Ouais, en gros, Mu-Len a rejoint l'alien, et passe une de ses pattes par-dessus son épaule, comme si de rien n'était, t'es tellement mauvais que tu t'es perdu. Sun-Day menace de cracher sous la stupeur et la brutalité d'une telle déclaration. L'alien lui, ne fait que crier de plus belle. Je dois mettre mes mains sur mes oreilles.

Faites le taire, il va réveiller tout l'hôtel ! Je grince des dents.

Non, Rev. Me corrige Sun-Day. Tu es trop habitué à nos communications quotidiennes par télépathies. Tous ces cris sont dans nos esprits. Il ne produit dans le monde physique que des petits couinements à peine perceptibles. Ça me fait une belle jambe...

Un bruit sec, et les cris s'évanouissent. Sun-Day et moi réagissons à nouveau en synchro, reportant notre attention sur le visiteur. Mu-Len vient juste de le gifler. Trop abasourdi pour faire quoique ce soit, le sauvage en oublie de hurler. Je soupire de soulagement, de courte durée malheureusement. Maintenant, c'est Sun-Day qui feule contre Mu-Len, lui criant dessus mentalement.

Arrêtez ! Mon crâne va exploser ! Je hurle, hors de moi.

J'inspire et j'expire, reprenant mon souffle. Les voix se sont tues. Les trois Pokémon me regardent maintenant. Nous pouvons enfin parler dans le calme. Je me laisse tomber sur les fesses, sur le lit, les bras croisés.

Donc, tu es perdu. Mais pourquoi tu es venu ici spécifiquement ? Je demande à l'alien.

Je-j'ai été attiré par les ondes présentes dans cette pièce... Balbutie-t-il.

Ha, les ondes psy. Je tape ma paume ouverte avec mon poing en signe d'évidence. Tu as pu les capter et les suivre. Mais encore une fois, pourquoi ici particulièrement ? Cette pièce ne doit pas être le seul endroit avec des Pokémon Psy.

Hé bien, c'est l'endroit où il y a le plus d'ondes, donc de Pokémon présents au même endroit, à la ronde. Répond-t-il en faisant tourner ses mains, faisant s'entre-choquer ses billes lumineuses.

Donc, si je résume bien, j'avance, en levant mon index, alors que tu es perdu, la première chose que tu fais, c'est d'aller voir la plus grosse source d'énergie du coin, sans savoir si tu vas rencontrer des ennemis ou des alliés ?

Heu... Il appuye sa tête sur sa main. ...Je crois, oui.

Mu-Len éclate de rire. Sun-Day détourne la tête, d'un geste de dédain. L'alien semble sur le point d'exploser en pleurs. Je suis de mon côté très gêné par la situation.

Mais... Tu viens d'où ? Je finis par lui demander, ramenant Mu-Len contre moi, pour éviter qu'il n'aille chercher noise à la pauvre petite chose et la provoquer. Heureusement, le chat ne continue pas plus loin, préférant se blottir contre moi et faire ses griffes sur mon tee shirt.

A vrai dire... Je n'ai plus de chez moi.

Silence.

Heu, c'est à dire ? Je tente de le pousser à continuer, tout en caressant Mu-Len.

L'alien tourne la tête, gardant le silence. Je pense qu'il ne vaut mieux pas tenter de creuser.

Et tu n'as nulle part où aller ? Il hoche négativement la tête. Alors, pourquoi ne viendrais-tu pas avec nous ?

Il écarquille les émeraudes qui lui servent d'yeux. Même Sun-Day pousse un hoquet de surprise, tournant sa tête vers nous. Mu-Len lui, aux anges sous mes caresses, ne dit rien et ronronne bruyamment.

Mais si tu acceptes, je dois te prévenir. Nous vivons au jour le jour, sans promesse du lendemain. Ce n'est pas une vie facile.

Peu m'importe, tout ce que je veux moi, c'est ne jamais retourner chez moi. J'accepte votre proposition.

Alors que je sors une Poké Ball inutilisée, je m'interroge. C'est la première fois depuis qu'il est là qu'il a fait une phrase sans aucune hésitation.

Tu as un nom ?

La Poké Ball s'ouvre.

Non, je n'en ai pas. Les noms sont des concepts propres aux humains.

Flash rouge.

Je vois. Alors, tu t'appelleras Cobain.

_________________

Rev Vanitas - OST Battle~
[Fini]Des lumières dans la nuit [Solo capture] Sprite_608_XY[Fini]Des lumières dans la nuit [Solo capture] Sprite_678_%E2%99%82_XY [Fini]Des lumières dans la nuit [Solo capture] Sprite_678_%E2%99%80_XY [Fini]Des lumières dans la nuit [Solo capture] Sprite_477_XY
Rev écrit en : color=#00cc66
Revenir en haut Aller en bas
 
[Fini]Des lumières dans la nuit [Solo capture]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Des Retrouvailles inattendu...[PV Reve du passé]
» Chapitre 1 : Le siège de Fornost
» Dans la nuit glaciale, les ombres se croisent et décroisent
» Dans la nuit ...
» Sois mon phare dans la nuit, mon modèle, mon point de repère

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: