Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 

 À travers le feu et les flammes [Auberon]

AuteurMessage
Fire
Pokémon solitaire
avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 20/07/2016
Age : 18

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: À travers le feu et les flammes [Auberon]   Mar 5 Juin - 15:22


Après ma rencontre avec cette étrange fille de la Lune, je m'étais dit que je partirais pour de bon vers de nouveaux horizons, afin de prendre un nouveau départ et d'avoir une vie plus palpitante, de moins me laisser sombrer vers le désespoir.
Mais, ça n'était pas si simple. Déjà, je n'allais pas pouvoir me débarrasser de mes sombres pensées de sitôt, elles finissaient toujours par me rattraper. Ensuite, je n'avais absolument aucune idée d'où aller...

Scrutant l'horizon, mon regard se fixa sur l'immense volcan, d'où s'échappait quelques coulées de laves. C'était une période d'éruption, et les pokémon de type feu étaient de sortie.
Une voix me disait d'aller les rejoindre. Mais pour ça, il fallait que je combatte ma peur... Aussi bien ma peur qu'ils me rejettent, de par ma nature maudite, que ma peur de les maudire sans le vouloir.
Cependant, je ne voulais pas rester seule. Malgré le fait que je me sois désignée comme pokémon solitaire, j'aimais la compagnie. Sauf que, outre Victini et cette fillette, qui étaient tous deux de passage, personne n'était jamais venu à ma rencontre. Et cette sorte de phobie sociale m'empêchait d'aller voir les autres de mon plein gré. Je préférais rester seule que risquer de les maudire, finalement...

Sans grande conviction, je m'approchai du cratère. Au moins, la chaleur de l'endroit me faisait du bien. Si quelques flammèches éruptives m’atteignirent, elles ne firent que renforcer ma puissance de feu grâce à mon talent Torche.
Je décidai alors d'explorer une grotte dont l'entrée était dissimulée sous la roche, me rappelant l'endroit où j'avais vécu quelques années, seule, dans l'ennui et la déprime. Heureusement que Victini était passé par là, autrement j'y serais encore...

Soudain, un rugissement se fit entendre, venant du fond de la caverne. Pressentant un danger, je courus jusqu'à la sortie. Malheureusement, j'entendis des pas lourds me suivre, même si je réussis à sortir. Jetant un coup d'oeil derrière moi, je constatai qu'il s'agissait d'un Tyranocif. Il avait l'air très énervé. Mince, j'avais dû entrer chez lui sans faire exprès... Quelle idiote, j'avais même pas vérifié si la grotte était habitée...

Malgré ma vitesse naturelle, le colosse parvint à me rattraper. Il devait être d'un niveau bien supérieur au mien... Ça voudrait dire que j'allais devoir le combattre, et que je n'avais aucune chance. Surtout qu'un autre Tyranocif plus petit, une femelle, venait de le rejoindre...
Les deux pokémon roche ne semblaient pas être ouverts à la discussion. J'étais entrée chez eux par effraction, j'allais le payer.

Je savais bien que je n'avais aucune chance, mais j'allais quand même essayer de me battre. Car si je devais finir KO ou pire... Je ne voulais pas l'être sans rien faire. Ainsi, la détermination s'empara de moi, et je lançai une Onde Folie sur la femelle. Les attaques de statut étaient ma seule chance.
Encore plus furieux, le mâle invoqua des rochers pointus juste sous l'endroit où je me trouvais, dans une Lame de Roc dévastatrice. Heureusement, j'avais de bon réflexes et sautai juste à temps. Mais je me réceptionnai mal et m'écorchai tout de même sur les roches redoutables. Je tombai à terre. Je n'étais pas encore KO, mais déjà très mal en point. Si personne ne venait m'aider, j'allais finir blessée gravement, abandonnée de tous au milieu d'une plaine enflammée. Mais pourquoi quelqu'un m'aiderait-il ? Après tout, l'attaque de ces Tyranocif était justifiée...

Hrp:
 

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Auberon
Gardien de l'équilibre
avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 23/05/2018
Localisation : Far west

MessageSujet: Re: À travers le feu et les flammes [Auberon]   Mer 6 Juin - 14:19

Une merveilleuse après midi dessinait ce jour là un millier de reflets au travers de la canopée surplombant Mewtwo, assis au pied d'un arbre, se reposant après son escapade à Esperantown. Fermant les yeux, profitant de sa réunion avec la nature, écoutant les chants de pokemon sauvages, ce n'est qu’après de longues minutes passées à méditer qu'il décida de se mettre enfin en marche. Il avait ainsi décidé de voyager tout autour de l’île afin de se familiariser avec les lieux et en apprendre plus sur chaque pokemon vivant dans chaque milieux. Décidant de commencer par le point culminant de l'île, se concentrant un instant en s'élevant doucement en une brise psychique au dessus du sol, son corps émettant une douce lumière bleuté, il ouvrit les yeux et, foudroyant du regard l'endroit où il souhaitait se rendre, les yeux éprit d'une flamme irréelle, son esprit alla de son regard jusqu'au cratère de l’île, transperçant l'espace et la réalité. En un claquement d'énergie, Mewtwo apparut, flottant au dessus du sol, à l'autre bout de l'île.
Le cratère, un lieu sauvage, encore plus barbare que n'importe quelle jungle ou seul la loi du plus fort pokemon règne, un air de nostalgie passa sur Auberon alors que son regard balayait l'horizon couvert de cendres et fumerolles.


*Ici, pour survivre, les pokemon doivent se réduire à puiser dans les émotions les moins vertueuses … la quête du pouvoir, la haine, la rancœur, un monde abandonné de toute joie … *

Mewtwo erra pourtant quelques instant parmi les braises, flottant légèrement au dessus du sol embrasé et des coulées de laves. Le volcan en pleine activité éveillait en lui quelque chose de son passé, un désir de force ostentatoire qu'il jugea bon de voir s'éveiller pour mieux apprendre a le réprimer. Au milieu de cet enfer, le clapot lent, rythmé des bulles, la fumée noir s'élevant dans le ciel, l'odeur de suie, l'on aurait pu trouver une certaine sérénité dans tant de désolation, mais pas Auberon, pas depuis qu'il s'était engagé sur une certaine voie.

Alors qu'il méditait sur son contrôle, qu'il apprenait à accepter la nature telle qu'elle peut être dans sa forme la plus sauvage, un rugissement tonitruant retentit soudain. D'abord réticents à vouloir s’enquérir de la source d'un tel trouble, sa curiosité lui fit rapidement oublier son désir de respecter et laisser les pokemon environnant aller à leur vie de chaos. Sa quête le mena jusqu'à une immense grotte ou il trouva, après s'y être enfoncé assez profondément, deux Tyrannocifs menant a mal un Feunard visiblement blessé. Alors qu'une part de lui réfléchissait encore aàsavoir si il souhaitait se mêler de cette affaire, son corps, comme agissant de lui même sous la force de ses nouvelles convictions, son cœur s'envolant à la vue d'un être sans défense persécuté sans raison apparente, se porta au secours du Feunard.


*Aurasphère *


En un éclair, usant de toute sa vitesse, Mewtwo se plaça entre le pokemon feu et ses adversaire, bientôt rattrapé par la fumée précédent son mouvement, cette dernière fut soufflée d'un coup.  Flottant encore au dessus du sol, Auberon délivra son attaque en un déferlement d'énergie psy sous la forme d'un orbe grandissant jusqu'à devenir une barrière repoussant les Tyranocifs de plusieurs mètres et faisant trembler de manière inquiétante les murs dans lesquels elle se dissipa bientôt. Ses nouveaux adversaires sonné, Auberon lança d'un ton vif au Feunard :

-Relèves toi, le combat ne fait que commencer !

Lançant un regard furibonds aux Tyrannocifs et les apostropha d'un ton plus impérieux :

-Vous ne préféreriez pas plutôt vous attaquer à quelqu'un de votre niveau ? Votre colère vous fait elle oublier toute forme de mesure ? Je vous conseil fermement de reconsidérer ce combat, ce Feunard n'as elle pas déjà assez payer son erreur ? Retournez d’où vous venez et laissez nous aller en paix !

La voix de Mewtwo se réverbérait sur les parois de la caverne telle un tonnerre de tempête, concentrant encore une fois sont énergie psychique, touchant enfin le sol, faisant doucement résonner la roche au contact de son pouvoir il reprit :

-Si vous souhaitez faire l’exemple ostentatoire de votre image de brute colérique, préparez vous à faire l'objet de mon image à moi, si vous m'attaquez, vous l'aurez cherché à vos risques et périls …

Alors même qu'il terminait sa phrase le plus puissant des Tyranocifs émis un grondement aussi profond que bruyant et leva son pied afin de lancer une attaque séisme. Auberon, ayant préparé son attaque, attendant ce moment, sachant le combat inévitable, plongea son esprit dans celui de son adversaire, laissant le second Tyranocif au pokemon feu, et concentra tout son esprit à briser les barrières mentale alors qu'un sourire s'esquissait furtivement sur son visage. La contre attaque fut presque instantanée.

*Moi d'abord*


Pivotant sur lui même, bien plus rapide que son adversaire, ayant lu ses pensée avant même qu'il ne prépare son attaque, décrivant un cercle au sol de son pied il se stoppa brusquement et délivra son impulsion psychique dans le sol, en direction du Tyranocif abattant une fraction de secondes plus tard son attaque.

*Séisme ! *

Telles deux lame de fond roulant inexorablement l'une vers l'autre sous le sol de la caverne, les deux attaque s'entrechoquèrent avant de s'esquiver et continuer leur route vers leur cibles respectivement. Le sol trembla, se fissura, les murs et le plafond semblèrent un instant sur le point d'exploser, mais c'est réellement au moment de l'impact que le choc réel se fit ressentir. Le Tyranocif tressaillit, puis fut violemment projeté contre une parois en une gerbe de pierres jaillissant sous lui tel un geyser, Mewtwo quand à lui cru un instant avoir esquivé l'attaque, ayant changer de position de toute la vitesse qu'il pu il reçut une énorme roche dans l'épaule avant d'être forcé au sol, trébuchant il observa avec horreur une multitude de stalactites tombant sur lui, prêtes à l'enterrer à jamais. Rassemblant ses forces, reprenant ses esprit, il mit toute son agilité en œuvre afin d'esquiver les projectiles naturels, des effet seulement collatéraux à l'attaque réelle qui lui fit réaliser qu'il n'était que tombé de Charybde en Scylla. La  formidable force de son adversaire se révéla à lui alors le sol et les mur se soulevèrent tel un linge sur une corde par l'effet du vent. Un raz de marrée de boue et de roches fondirent alors sur lui obscurcissant la vue de son adversaire il ne put que fuir. Par un miracle de mobilité, seul la moitié du corps de Mewtwo se retrouva enfoui sous les décombres de l'attaque quand cette dernière prit fin. Son regard se portant alors sur le Feunard engagé en combat, plus mal en point que jamais ne tenant debout que la force invisible d'une volonté de fer, il aurait fallu d'un souffle pour que la mort l'emporte. C'est donc le cœur serré que Mewtwo oublia sa douleur et sa condition pour lancer son attaque non sur son adversaire mais sur celui du pokemon feu.

*Aurasphère *

Alors que l'énergie de son attaque le quittait et volait vers sa cible pour la mettre hors d'état de nuire, n'ayant pas même le temps d'orienter son attention vers sa condition, le tas de décombres recouvrant Auberon vola en éclat dans une impressionnante explosion, et son adversaire ainsi révélé à nouveau  se rua sur lui et saisit son épaule dans une attaque machouille.
Revenir en haut Aller en bas
Fire
Pokémon solitaire
avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 20/07/2016
Age : 18

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: À travers le feu et les flammes [Auberon]   Jeu 7 Juin - 15:44


J'étais encore à terre, me demandant si je devais abandonner maintenant ou persévérer, quand un mouvement soudain me fit sursauter. Une silhouette venait d'apparaître soudainement devant moi et de lancer vers mes agresseurs une puissante Aurasphère qui fit trembler les murs de la caverne.
Quelle ne fut pas ma surprise en reconnaissant le pokémon qui était venu à mon secours. Il s'agissait de Mewtwo, le légendaire Mewtwo, créé par les humains et pourvu d'une puissance phénoménale.

*Mais... Que fait-il ici et pourquoi vient-il m'aider, moi, simple pokémon n'ayant rien de spécial ?* pensai-je, interloquée.

J'en oubliai momentanément le combat ; heureusement, ses paroles me sortirent de mon état de sidération. Oui, l'affrontement ne faisait que commencer, et avec cette légende à mes côtés, nous avions toutes les chances de gagner. Alors, pendant que Mewtwo plaidait en ma faveur, je lançai une attaque Feu Follet sur le mâle, qui parvint à le brûler. Le pokémon psy était très impressionnant et son discours me touchait, mais les Tyranocif ne semblaient pas consentir à me lâcher.

*Mais pourquoi ces pokémon sont-ils si rancuniers ? Ça ne sert à rien, j'ai compris la leçon...*


Je n'osais rien dire, mais de toute façon, cela aurait été inutile. Autant se concentrer sur le combat. Je restais attentive, prête à esquiver la prochaine attaque. J'étais loin de m'attendre à ce que l'action soit si puissante.
De la force de leurs pattes, Mewtwo et le Tyranocif mâle firent trembler le sol dans une synchronisation presque parfaite. Dans le même temps, la femelle avait préparé une attaque Éboulement dans ma direction.
Analysant très rapidement la situation, j'utilisai ma vitesse et mon agilité naturelles pour exécuter de multiples sauts, m'appuyant tantôt sur les murs de la caverne, tantôt sur les pierres de l'Éboulement. Ainsi, dans un premier temps, j'esquivai le tremblement sismique.

Le contrecoup des deux attaques fut une pluie de roches dévastatrices. Là encore, il fallait que je trouve un moyen de l'esquiver... Observant la femelle qui, ayant également subi le séisme, était à terre, j'eus l'idée de me réfugier derrière elle afin de limiter les dégâts. C'était risqué, car elle pouvait m'attaquer sans que j'aie le temps d'esquiver. Mais c'était mieux que de subir ce déferlement de pierres coupantes.
Cependant, si ma cachette me permit de me protéger de la plupart des stalactites, certaines roches m'atteignirent tout de même, surtout au moment où mon ennemie se releva. Je subissais des blessures redoutables, m'arrachant des cris de douleurs, mais, même si j'étais à bout de forces, je parvins à rester debout et à cracher une attaque Lance-Flammes sur elle.

À cause de ma fatigue, je craignais de ne pas pouvoir esquiver la prochaine attaque de la Tyranocif, mais heureusement, elle subissait toujours la confusion due à mon Onde Folie, et fonça dans un tas de pierres.
Malgré tout, elle tenait encore debout, et je craignais de subir une dernière attaque qui me serait fatale. Dans mon état, même le dard-venin d'un Chenipan parviendrait à me mettre KO, et je n'avais plus la force d'esquiver...
C'est alors que Mewtwo, à mes côtés, choisit de lancer son attaque non pas en direction du Tyranocif qu'il combattait, mais vers mon adversaire à moi. Le souffle dévastateur de l'orbe de type Combat fit une nouvelle fois trembler les murs de la caverne, qui risquait de s'écrouler à tout moment, puis atteint de plein fouet la femelle qui s'écroula, vaincue.
Mais pendant cette action phénoménale qui m'avait vraisemblablement sauvée, le mouvement sous les décombres de l'autre Tyranocif ne m'échappa pas. Toujours buté dans sa colère, il fonça vers Mewtwo en faisant briller ses crocs d'une lueur sombre et inquiétante.

- Attention ! criai-je vainement.

Malheureusement, l'ennemi était rapide, et se saisit de l'épaule du pokémon psy, déversant son aura ténébreuse à travers ses redoutables crocs. Ayant connaissance des efficacités de types, vestige du temps où je vivais avec les humains, je savais que cela risquerait de le faire souffrir. Je me sentais coupable. Il était venu me sauver d'une situation dans laquelle il n'était pas impliqué, et à cause de ça, il subissait de sérieux dégâts.
De rage, avec l'énergie du désespoir, j'utilisai alors mes dernières forces pour envoyer une puissante attaque Lance-Flammes. Et malgré la résistance de l'ennemi, il subit des blessures conséquentes et en rugit de rage. Il était toujours debout, mais très mal en point. Il ne faisait aucun doute que la prochaine attaque de Mewtwo aurait raison de lui...
Voyant que le combat prenait fin, j'osai, haletante, adresser quelques paroles à mon sauveur.

- Merci... Mais... Pourquoi avoir fait ça ? Je... Ce n'était pas votre combat...


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Auberon
Gardien de l'équilibre
avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 23/05/2018
Localisation : Far west

MessageSujet: Re: À travers le feu et les flammes [Auberon]   Jeu 7 Juin - 16:36

La douleur fulgurante parcouru tout son corps tel une décharge électrique, avant paralysé du bas de son corps bloqué sous les décombres, c'était désormais tout son corps qui se retrouvait sous l'emprise d'un état tétanique. Mais alors que l’esprit de Mewtwo sombrait peu à peu dans l'inconscience, à la limite du réel, une sensation atteint à nouveaux son âme, une violente chaleur réchauffant son visage alors qu'un torrent de flamme le séparait de l'insupportable étreinte de son adversaire. Puis son ouïe capta vaguement la voie timide du pokemon feu l'interpellant :

-Merci... Mais... Pourquoi avoir fait ça ? Je... Ce n'était pas votre combat...

N'ayant pas le temps de répondre, rassemblant toutes ses forces en une ultime attaque avant que le Tyrannocifs ne puisse réagir, Mewtwo rassembla ses mains et commença à former un nouvel orbe psychique. Son corps encore jusque la allongé décolla lentement du sol tout comme son adversaire devant lui sous la pression du pouvoir d'Auberon.

*Aurasphère ! *

Avançant ses bras, il plaqua l'orbe d'énergie concentrée directement contre le torse de son adversaire avant de relâcher l'attaque. Ce dernier s'envola jusqu'au plafond de la grotte s'enfonçant d'un mètre dans la roche en une explosion d'énergie alors que le recul de l'attaque envoya Mewtwo voler vers un mur qu'il esquiva, toujours lévitant au dessus du sol, en une pirouette acrobatique. Alors qu'il se stabilisait, Mewtwo observa le Tyranocif se décrocher lentement du plafond, inerte, et n'avait-il pas même atteint le sol que toute la grotte se mis à trembler, d'énormes roches se décrochant du point d'impact. S'en était trop, comprenant en un clin d’œil la situation alors que l'entièreté de son environnement semblait se désolidariser en un millier de rocher plus gros qu'une maison pour certains, Auberon jeta un regard désespéré vers le pokemon feu dont il s'était éloigné. Fondant de toute sa vitesse vers le Feunard, n'ayant pas le temps de demander, il saisit cette dernière par la patte arrière et alors que ses forces le quittait à nouveaux, l'effet de l’adrénaline procurée par sa contre-attaque se dissipant enfin, n'eut que le temps de focaliser ce qui lui restait de vision vers la faible lueur chaude de la sortie.

*Te … Teleport … *

Lorsque Mewtwo rouvrit les yeux, il était allongé sur le dos, le grondement sourd de l'écoulement du volcan parvenant d'abord à ses oreilles, puis la chaleur et l'odeur des fumerolles. Il était là, au centre d'un cercle calciné, probablement dut à son atterrissage mal maîtrisé, sur un versant intérieur du cratère du volcan, a quelques centaines de mètres l'on pouvait deviner l'entrée maintenant close de la grotte ou s'était déroulé le furieux affrontement. Se frottant les yeux, papillonnant machinalement alors qu'il récupérait son sens de l'équilibre, Auberon remarque le Feunard à ses coté. Utilisant son soin jusqu'à recouvrer ses forces, Mewtwo s'adressa d'un ton qu'il fit le plus doux et rassurant au pokemon de feu pendant que ses blessures s’effaçaient une à une :


-Désormais mon combat n'est pas de mettre hors d'état de nuire tous ceux s'opposant à moi, ce n'est plus de vaincre tous les pokemon que j'affronte, il marqua une pose, massant machinalement la blessure à l'épaule causée par la morsure du Tyranocif avant de reprendre, le regard dans le vague, maintenant mon combat est de mettre mon pouvoir au service de ceux en ayant besoin, tous les pokemon et humains ne pouvant se protéger contre un pouvoir abusif injustifié son mes combats.

Expirant profondément alors que sa dernière blessure se refermait, il plongea son regard dans celui du Feunard et affichant un sourire franc termina don ton plus enjoué :

-Je m'appelle Auberon, quel est ton nom et comment se fait-il que tu te sois retrouvé dans pareille précarité si ce n'est trop demander?
Revenir en haut Aller en bas
Fire
Pokémon solitaire
avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 20/07/2016
Age : 18

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: À travers le feu et les flammes [Auberon]   Mar 12 Juin - 18:15


Comme je m'y attendais, l'attaque de Mewtwo était d'une puissance époustouflante. Son souffle avait projeté le Tyranocif contre le plafond de la caverne. C'est alors qu'elle trembla dangereusement, et j'eus à peine le temps de me demander comment j'allais pouvoir me sortir de cet éboulement que Mewtwo fondit vers moi, m'attrapa la patte et nous téléporta hors de danger.

La chaleur de l'environnement volcanique me faisait du bien, tandis que j'observais ce pokémon légendaire, dont on vantait la puissance, qui semblait assez mal en point. Et ce, parce qu'il m'avait défendue... Décidément, je ne causais que de la souffrance, même aux plus grands...
Heureusement, Mewtwo avait la capacité de se soigner, ainsi, je pouvais constater qu'il se remettait peu à peu. Je n'avais pas cette chance, et il allait falloir que je me repose de longues journées, ou que je trouve quelques baies, pour que mes propres blessures guérissent.

J'observai les alentours. Nous n'étions pas loin du centre du volcan, dont l'état éruptif apportait une chaleur étouffante. Quelques pokémon escaladaient les parois, sûrement pour trouver un meilleur abri durant cette période. Un peu comme une migration.
Je m'inquiétais un peu pour Mewtwo, n'étant pas de type Feu, il devait craindre la chaleur. Pourtant, quand je l'observais, il semblait reprendre des forces. Sans doute que, pour lui, la chaleur n'était rien à côté de ce qu'il avait pu subir.
Il répondit alors à l'interrogation que j'avais soulevée un peu plus tôt, d'un ton que je trouvai étonnamment doux :

- Désormais mon combat n'est pas de mettre hors d'état de nuire tous ceux s'opposant à moi, ce n'est plus de vaincre tous les pokemon que j'affronte, maintenant mon combat est de mettre mon pouvoir au service de ceux en ayant besoin, tous les pokemon et humains ne pouvant se protéger contre un pouvoir abusif injustifié sont mes combats.

Je restai sans voix devant un tel discours, impressionnée par tant d'altruisme. Se mêler comme ça d'un combat, sans connaître ses raisons, pour le simple fait qu'il était inégal, je trouvais cela très noble.
Je ne savais que répondre à cela, j'osais à peine regarder dans les yeux celui qui m'avait sauvée et qui parlait avec tant de prestance. Peut-être eut-il ressenti cela, car il m'adressa un franc sourire et prit un ton moins sérieux :

-Je m'appelle Auberon, quel est ton nom et comment se fait-il que tu te sois retrouvé dans pareille précarité si ce n'est trop demander?

- Je m'appelle Fire, et je... J'ai été trop imprudente. J'ai exploré cette grotte sans chercher à savoir si quelqu'un y habitait. Donc, quand leurs propriétaires se sont aperçus de ma présence... Ils étaient furieux, et c'est normal. Ils étaient sûrement excessivement trop rancuniers, mais c'était tout de même de ma faute... Je suis désolée pour les blessures que ça a pu vous causer. Et... Je vous remercie encore.

Même si le légendaire semblait plus avenant, je n'arrivais pas, du moins pour le moment, à le tutoyer. Il s'agissait quand même de quelqu'un de célèbre.
Je pensai soudain aux Tyranocif, et espérais que l'éboulement ne les avait pas tués... Même s'ils m'avaient attaquée, je ne souhaitais pas qu'ils périssent. J'avais assez de morts sur la conscience... Alors, j'osai poser la question à mon interlocuteur :

- Dites, euh, Auberon. Vous croyez que ces Tyranocif... Survivront ?

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Auberon
Gardien de l'équilibre
avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 23/05/2018
Localisation : Far west

MessageSujet: Re: À travers le feu et les flammes [Auberon]   Sam 16 Juin - 13:21

A la question de Fire, Auberon perdit son regard dans la direction de la caverne effondrée, inspirant un moment et dénotant l'air de plus en plus nocif c'est distrait qu'il répondit :

-Je ne sais pas, qui emploi la violence sans restriction ne récolte qu'encore plus de destruction, le chemin de la colère est la voie pavée vers l'autodestruction. Ils sont de type roche, je doute qu'un simple éboulement puisse leur faire tant de mal, en revanche il est certain que si il survit, ma dernière attaque laissera une marque certaine sur le plus faible des deux.

Tournant à nouveau toute son attention vers son interlocutrice, Mewtwo reprit d'un ton qu'il tenta de faire plus enjoué :


-Mais tout comme tu méritais la punition qu'ils t'ont infligés, ils avaient bien cherché cette correction. Nous formons une sacré équipe n'est-ce pas ?
Mewtwo sembla sembla se perdre un instant dans ses pensées alors qu'a demi-ton il répétait, comme visité par les fantômes d'un lointain passé, une équipe …

La chaleur du volcan, l'air vicié chargé en souffre, mais surtout l'ambiance de furie générale ne l'aidant pas à calmer ses nerf après la bataille, Mewtwo, laissant sa phrase en suspend, lévita jusqu'à la crête du cratère. Croisant à nouveau quoique timidement le regard de Fire après avoir embrassé l'horizon rayonnant dans le lointain, lui tendant la main avant de reprendre :

-Ta reconnaissance me va droit au cœur, et je me doit de l’honorer. Je connais un endroit où tu pourras soigner tes blessures plus … rapidement, si tu le souhaites je peux t'y emmener. Maladroite comme tu m'as l'air d'être un peut de compagnie ne te fera pas de mal et, Mewtwo marqua une nouvelle pause, gêné, avant d'expirer profondément pour reprendre d'un ton plus assuré, j'aimerais moi aussi apprendre à connaître plus de monde. Avoir quelqu'un à qui parler, avec qui voyager ne serais-ce qu'un peu, me ferais le plus grand bien. La solitude offre bien des cadeaux parmi calme, sérénité, paix, et l'inaliénable satisfaction de n’être jamais trahis, trompé, de ne pouvoir pas faire plus de mal aux autres qu'on ne peut leur en faire. Elle est pourtant la plus terrible des compagne, un lent poison dévorant l'âme et l’esprit sans la moindre douleur sinon celle de se perdre un peut plus dans le vide s'ouvrant dans nos cœur. Mais ne m'écoutes pas ainsi ruminer, je ne te forcerais pas de toute façon, tu es libre de repartir suivre ton propre chemin si tu le souhaites.
Revenir en haut Aller en bas
Fire
Pokémon solitaire
avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 20/07/2016
Age : 18

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: À travers le feu et les flammes [Auberon]   Mar 19 Juin - 17:35

La réponse d'Auberon me soulagea : ils n'étaient pas morts, et c'était tout ce qui comptait. Pour le reste, ils avaient effectivement bien cherché cette punition, car ils s'étaient excessivement emportés. Contrairement à la plupart des Feunard, je n'étais pas vraiment rancunière, mais étudiais les situations en essayant d'être juste.

Je tiquai au mot "équipe", et tout comme le légendaire, je laissai mes pensées vagabonder sur ce terme.
Il était vrai que j'avais apprécié de combattre en compagnie d'un autre pokémon. Savoir qu'il me soutenait et que je faisais de mon mieux pour battre nos ennemis... Ça m'avait fait du bien. La dernière fois que j'avais combattu aux côtés de quelqu'un, c'était contre le titanesque Volcanion, mais comme il s'agissait des pokémon d'une dresseuse et que je n'étais pas réellement à leurs côtés, ça n'était pas comparable.

À l'évocation d'un endroit où je pourrais soigner mes blessures, je penchai la tête sur le côté avec un air interrogateur. Où cela pouvait-il être ?
Je ricanai légèrement à l'évocation de ma maladresse. Effectivement, c'était un adjectif qui me caractérisait plutôt bien...

C'est alors qu'il me fit une surprenante proposition. Voyager avec lui. Il parla ensuite de la solitude, et ses mots trouvèrent un tel écho en moi qu'ils m'ébranlèrent. Oui, la solitude était bien un cadeau empoisonné... Je fus tant émue par ce discours qu'une larme coula doucement sur ma joue.

Je me mis alors à réfléchir profondément. La solitude me rongeait, c'était un fait certain. J'avais déjà réfléchi au fait de trouver de la compagnie. Mais j'avais vite abandonné l'idée : j'étais trop dangereuse, je risquais trop de faire du mal involontairement à un éventuel compagnon. Mon statut de pokémon maudit m'avait toujours contraint à l'exil.
Cependant, j'étais là en présence d'un pokémon très puissant, que les humains classaient comme "légendaire". Or, grâce à Victini, j'avais pu constater que mes facultés maudites avaient un effet moindre sur ceux qui avaient un certain pouvoir.
De plus, ses discours me parlaient, et bien que nous ne nous fussions rencontrés que peu de temps auparavant, j'éprouvai pour lui une certaine sympathie, mêlée à une grande admiration.

Mais la raison première pour laquelle je restais seule se rappela à moi, et ce fut donc d'une voix tremblante et hésitante que je répondis :

-J-je, euh... J'aimerais beaucoup voyager avec vous, mais... Pourquoi moi ? Il y a... Il y a plein d'autres pokémon qui pourraient sans doute être de bons compagnons et qui se sentent seuls aussi... Moi, je suis maudite. J'apporte le malheur malgré moi. J'ai toujours pensé qu'il était mieux pour tout le monde que je reste à l'écart d'eux...


En moi, une voix grondait contre les paroles que je venais de prononcer, me murmurant que j'aurais dû saisir ma chance d'être en présence d'un légendaire et accepter sans faire d'histoires, plutôt que de tout ramener à mes malédictions. Mais je ne pouvais pas m'en empêcher. J'avais si peur de faire du mal aux autres...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: À travers le feu et les flammes [Auberon]   

Revenir en haut Aller en bas
 
À travers le feu et les flammes [Auberon]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Prix du petrole a travers le temps
» A travers la montagne. [PV Peintre]
» Courant a travers bois
» "Ravivons les flammes du passé" ~ Anthéa x Paris
» Y'a pas de fumée sans flammes ! [CLOS]

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: