Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez

 Merry Lowe

AuteurMessage
Merry Lowe
« I’m ready to roll ! »
Merry Lowe

Messages : 5
Date d'inscription : 22/01/2018

Merry Lowe Empty
MessageSujet: Merry Lowe   Merry Lowe EmptyDim 28 Jan - 21:32

Nom / Prénom: Lowe Merry
Rang désiré : « I’m ready to roll ! »
Age: 16 ans
Sexe: Féminin
Métier: Eleveuse pokémon / Dresseur
Origine: Myokara - Hoenn
Groupe: Dresseur

Histoire:
Merry Lowe a vécu à Myokara depuis sa plus tendre enfance dans une famille vivant de peu mais vivant bien. Ses parents étaient de bons vivants et éduquaient leurs enfants à la manière dont ils avaient pu vivre bien avant : "Lorsque tu seras grande, tu auras tous les choix du monde, il suffira simplement de nous le dire et nous t'aideront à le réaliser." Ils étaient aimant, la mère était peut être trop protectrice et le père était sans doute trop insistant sur l'héritage de sa passion du sport. Aucun des deux n'avaient réussi à influencé leurs enfants d'une manière ou d'une autre à l'exception de Jerquis, son frère ainé. Habitué par l'environnement reclu de son village il avait tendance à imaginer Myokara comme le centre du monde, celui de SON monde. De même, la culture sportive du champion d'arène et de la plupart des habitants du village l'incita à poursuivre cette voie. Plus tard, il aimerait devenir un pokéathlète et pourquoi pas le champion de son village ? C'est un choix qui lui reste encore incertain aujourd'hui.

Pourquoi vous parler de Jerquis Lowe dans l’histoire de la petite Merry, me demanderez-vous ? Tout simplement parce qu’il est le centre-même de son intrigue, de son histoire ou plutôt de ce qui la guidera à vivre de palpitantes aventures de sa propre initiative.

Benjamine d'une fratrie de quatre garçons, Merry était l’unique fille de la famille Lowe et de ce fait,  l’ensemble des comportements associés s’instaurèrent : Elle était sur-protégée par ses frères, bien souvent la petite favorite dans tout mais également la voix pure et agréable pouvant redonner raisons à des frères parfois bien trop sanguin à son goût. Ce rôle-ci se faisait principalement avec son frère, Jerquis qui, lui, vivait sans cesse dans un esprit de compétition fraternel. Olin, l'ainé, avait fondé une famille à quelques pas de chez ses parents. Terek, lui, s'était juré de devenir maître pokémon tandis qu'enfin, Owen s'était installé à Charbourg, dans la région de Sinnoh où il étudie les fossiles. Chacun des enfants de la famille suivirent une branche bien différente des autres. Jerquis ne se déroba pas à la règle lorsqu'il fut admis à rejoindre une école de dresseur pokémon. C’est Merry qui fut la première à évoquer cette idée auprès de ses frères pour Jerquis, le jeune homme était bien trop attachés aux valeurs familiales pour ne serait-ce penser un jour quitter le cocon pour découvrir sa voie. Dans l'espoir de faire de lui bien plus qu'un fils à maman ou un simple habitué du club sportif de l'arène de Myokara, ses frères et Merry prirent les devants en proposant de manière suggestive à ses parents comme à Jerquis de le faire intégrer cette école. L'idée n'avait en aucun cas pour but de le forcer à choisir une voie mais plutôt de l'inciter d'une manière ou d'une autre à découvrir le monde, celui qui se cache derrière Myokara et ainsi lui permettre de s'épanouir et trouver sa voie. Si les deux premières années les parents Lowe peinaient à accepter ce projet pour leur benjamin, ils finirent par céder lorsqu'ils comprirent que leur fils devait, malgré leurs désirs égoïstes mais bienveillants, découvrir qui il était.

En l’espace de cinq ans, l’homme impétueux qui tentait toutes les combines pour fuir de l’école de dresseur pour revenir auprès de sa famille était devenu un homme mature, consciencieux et un dresseur hors-pair. A la sortie de l’école, Jerquis s’était engagé en tant que Ranger pokémon en compagnie de son premier et plus fidèle allié : Prexor, son Bagaid.

A cette époque, Merry n’avait que 11 ans, c’était une petite fille savourant les exploits de ses grands frères avec des yeux grands comme des soucoupes. Voir chacun d’entre eux suivre leurs propres routes lui avait elle-même permis de réfléchir à une chose essentielle qui mijotait dans son esprit: Que sera-t-elle, quand elle sera plus grande ?

Avant son départ, Jerquis s’était empressé de capturer un pokémon pour sa petite sœur, espérant que ce dernier puisse remplir son rôle de protecteur en son absence. Le makuhita était une boule de nerf répondant souvent à la castagne, comme Jerquis tant et si bien qu’elle s’amusa à le surnommer « Gronchon », le surnom que lui donna sa famille de temps en temps. N’appréciant pas particulièrement les combats pokémon, elle se contenta de prendre soin de lui avec toute la tendresse du monde. Gronchon s’adoucissait avec le temps, à défaut de pouvoir réellement subvenir à ses envies de combat pour préserver le sourire de Merry.

Le reste du temps elle répondait au train-train quotidien de l’Île, elle accompagnait son père à l’arène pokémon et aider à soigner ceux qui en avait le plus besoin après un entraînement acharné ou bien elle rendait visite à son frère Olin qui lui donnait de temps à autre des nouvelles de ses autres frères. Et c’est en entendant les diverses aventures de ses derniers que cette même question envahissait de plus en plus son esprit : que voulait-elle être ?

Elle captura à l’aide d’un pêcheur de Myokara son second pokémon, un magicarpe particulièrement  rancunier. Loin de ressembler aux magicarpes dont on imagine l’esprit aussi vide qu’un bocal, ce dernier était attentif à Merry mais ne supportait que très peu la présence des autres, surtout lorsque ces personnes s’approchent un peu trop de sa dresseuse. Il pouvait arriver par moment que l’attaque « trempette » ne fasse aucun effet sur les pokémon en général mais pour ce qui était des dresseurs...

En prenant soin de Gronchon, Ivy et des pokémon de l’arène, Merry plus que satisfaite. Quand la solitude la guettait, elle se plaisait à voir ses pokémon à ses côtés. Il n’y avait que cela qui avait vraiment de sens dans sa vie, même si cette même question venait quelque fois : Qu’allait-elle devenir ?

Jerquis Lowe avait rejoint les ranger depuis un an déjà, tête brûlée qu’il était, il sillonnait les territoires là où on réquisitionnait le besoin de renfort. On parlait de lui comme d’un grand homme dans le village, comme ses frères, il avait entreprit un grand tournant dans sa vie qui le mena vers une voie bien différente à laquelle il s’était destiné. La famille Lowe, tout comme Merry, ne pouvait être que fier de ce dernier. Du moins, jusqu’à cette fameuse mission…

Maïlys était décrite comme instable ces derniers temps avec la présence de la team Némésis qui émergeait sur le continent. Avec la dissolution de la team Magma par le légendaire Brice, Jerquis n’avait aucune raison apparente de rester les bras croisé tandis que Maïlys était dans le besoin. Il partit, comme beaucoup d’autres et « s’est comme évanoui dans la nature » d’après les mots des reporters sur place.

Les Lowe étaient inquiets mais se refusaient de voir Jerquis comme mort. « Il est bien trop téméraire pour ça. » ; « Il reviendra, j’en suis sûr... » insistait les villageois pour encourager les parents de Jerquis mais rien ne semblait suffisant pour empêcher ces derniers à ne pas songer à Jerquis au moins une fois dans la journée.

Merry, quant à elle, tentait par tous les moyens de trouver une solution. Ses premières décisions passa par son frère ainé, Olin, à qui elle suppliait de convaincre Terek de le retrouver, n’était-il pas dresseur après tout ? Ses seuls mots suffisaient à mettre Merry dans une colère noire. « Ce n’est pas à moi de le faire Merry. Je suis dresseur, oui. Mais de là à penser que je pourrai retrouver Jerquis. Laisse les ranger s’occuper de la situation. » -« Comment peux-tu être aussi froid dans une telle situation… C’est notre frère… Tu me dégoutes. » Avait-elle conclu ce jour-là avant de raccrocher son pokématos. Cette discussion avait au moins permis à la jeune femme, à présent âgée de 16 ans, de trouver sa destinée, ou du moins ses premiers pas vers la vie d’adulte : Devenir dresseur pokémon. Cette décision lui paraissait insensée au premier abord mais son amour pour son frère l’influença dans sa décision. Elle ne comptait probablement pas finir sa vie à combattre, elle voulait juste devenir assez forte pour pouvoir retrouver son frère.

Elle partit alors, comme a pu le faire Terek, en annonçant simplement son départ, son désir de partir, son souhait de voyager sans mentionner ne serait-ce un instant ses véritables intentions de peur que sa famille ne tentent de l’en dissuader. Peut-être le savaient-ils, dans le fond, elle n’osa jamais poser la question.

Merry arriva à Maïlys par bateau, le vieux marin voguant de Myokara aux plages près de Clémenti-ville la guida aux portes d’une pension que tenait sa sœur et son époux. Elle y séjourna les premiers mois alors qu’elle tentait d’assimiler doucement les rudiments du combat pokémon. Entre-temps, elle aidait au soin des pokémon de la pension en remerciement de l’accueil chaleureux qui lui avait été offert. Plus le temps passait, plus elle commençait à intégrer les combats pokémon. Pourtant, elle ne s’était toujours pas officiellement lancé à l’aventure, elle restait là, à attendre probablement que cela vienne tout seul. Lorsqu’on lui posait la question, la jeune femme se contentait de dire qu’elle attendait que le petit œuf, dont elle avait la charge, éclose.

Intérieurement, elle souhaitait qu’il n’éclose jamais.

Caractère:
Merry est une jeune fille dévouée à la vie de ses frères depuis sa plus tendre enfance : Elle soutenait chacun d’entre eux comme elle le pouvait, un sorte de remerciement pour tout ce temps à prendre soin d’elle. Douce et sensible, elle prit soin de ses pokémon avec l’affection d’une mère à la limite de les rendre parfois même capricieux et pantouflard. Ses premiers mois en tant que dresseuse furent difficile pour ces raisons et encore aujourd’hui, il n’est pas certain que ces derniers, en l’absence de raison autre que la protection de la petite Merry, ces derniers se décide à jouer le jeu du combat pokémon.

Elle souhaitait tout d’abord devenir une éleveuse pokémon, ne connaissant pas le terme et le métier en lui-même, elle se contentait d’agir comme tel, de prendre soin des pokémon comme pouvait le faire l’infirmière Joëlle de Myokara bien souvent. Merry peut être d’une grande aide, connaisseuse dans l’art de prendre soin des pokémon, un aspect important du métier de dresseur, selon elle, en dehors de l’esprit combatif et l’esprit vif dans la stratégie pokémon.

Pour autant, elle a également hérité de l’un des traits fondamental de la famille Lowe : Elle est bornée et impulsive ce qui a tendance à la mener dans des situations embarrassantes, surtout lorsqu’à la réflexion faite elle n’aurait jamais agit de la sorte. Le choix de devenir dresseuse et de partir à Maïlys est le meilleur exemple de son impulsivité qui soit donné de voir.

Aujourd’hui, son souhait le plus cher et de s’assurer que son frère, Jerquis soit sain et sauf. En-dehors de cela, elle ne voit aucun intérêt à récolter des badges et affronter la ligue pokémon, sauf si cela cache un moyen de pouvoir retrouver son frère, qui sait ?

Apparence physique :
Merry Lowe est une jeune femme au teint mat, légèrement plus grande que la moyenne. A 16 ans, elle possède déjà des formes matures dont elle ne cherche ni à profiter ni à contempler, par moment on se demande même si elle a vu la différence. Son corps est assez ferme, habituée aux promenades à pied et à participer, même un minimum, aux traditions sportives de Myokara, elle semble bien tenir les longues randonnées et tenir tête à quelqu’un sans problème si ce dernier s’avère être à sa taille. Malgré son allure d’adulte, elle possède un visage enfantin : de grands yeux bleus, un large sourire se dessinant sur ses lèvres à chaque découvertes et de longs cheveux noirs descendant au bas de son dos. Habituellement, elle laisse ses cheveux lâchés et deux petites couettes par une poignée de mèches et porte une robe blanche qui nuance avec son teint bronzé. Elle a une petite cicatrice à la hanche gauche, une éraflure dû à une mauvais chute d’un arbre de l’île. Depuis ce jour, ses frères n’ont de cesse de la surveiller mais jamais elle n’osa approcher de nouveau une zone dangereuse.

Pokémons Possédés:

Makuhita - ♂ – N. 7 – Nature : Brave - Talent : Isograisse – Charge / Puissance / Jet de Sable / Cogne – Gronchon
Magicarpe - ♀ – N. 4 – Nature : Malpoli - Talent : Phobique - Trempette - Ivy

Autre:

Merry possède un œuf pokémon dont elle prend soin à la pension pokémon depuis son arrivée à Maïlis, l’éclosion de l’oeuf sera le symbole de son départ de la Pension vers sa toute première aventure de dresseuse.

Le pokémon se trouvant dans l’oeuf : Pachirisu - ♂ - Niv. 1 –  Nature : Malin - Talent: Fuite - Rugissement / Patience.
Revenir en haut Aller en bas
Amelle Seele
Meh Meh
Amelle Seele

Messages : 501
Date d'inscription : 01/04/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

Merry Lowe Empty
MessageSujet: Re: Merry Lowe   Merry Lowe EmptyMar 30 Jan - 8:11

Bonjour, tu es validée !
Couleur, Rang, argent et tout le blablas sont là et je t'invite donc à faire ton carnet pour y noter tes pokémons ainsi que le bon pour une capacité de reproduction que tu obtiens... Maintenant !

De plus, tu n'as pas besoin de lister tes capacités ou de t'en limiter à 4 (Je précise étant donné que tu les as noté. x) ).

_________________

Revenir en haut Aller en bas
 
Merry Lowe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Merry Christmas!!
» Merry Christmas or not ♦ Roxanne
» We wish you a merry christmas [PV] [FINI]
» END - Merry Christmas : Le miracle de noël ? [Chuchu]
» [Silver Beards VS Mr.4 & Miss Merry Christmas]

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: