Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 

 This is madness [Pv Nyssa]

AuteurMessage
Solace A. Prismarion
Lost Star
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 27/08/2017

MessageSujet: This is madness [Pv Nyssa]   Dim 27 Aoû - 15:04

La curiosité est un bien vilain défaut même s'il m'arrive parfois d'y succomber. Le manque de challengers se faisait fortement ressentir, là-haut. Je me demandais parfois s'il y avait quelque chose d'autre que la Route Victoire, un autre obstacle que taille qui ne laissait passer que les plus méritants. Je méditai sur ce problème, seul au beau milieu de ma salle mystique, ne pouvant m'ôter cette interrogation de la tête. C'est après avoir longuement attendu et mis ma patience à rude épreuve que je me saisis enfin de mon smartphone et m'en servis pour effectuer quelques recherches sur les champions de la région. J'en dressai de brefs portraits mentaux avant que l'un d'entre eux – ou plutôt l'une – n'attire mon attention. Nyssa Germanni, championne de l'arène de type dragon située à Megapagopolis. Réputée froide et impitoyable, la dresseuse faisait parler d'elle sur les réseaux sociaux comme une combattante acharnée à l'adversité surprenante. Certains ressortaient traumatisés de leur échec là où d'autres s'estimaient fiers d'avoir décroché ne serait-qu'un seul K.O.

Assis en tailleur sur le sol de verre, je posai mon coude droit sur la césure délimitant ma cuisse de mon mollet et fis défiler les informations de quelques coups de pouce réguliers sur l'écran de mon appareil. J'y trouvai notamment quelques photos ainsi que des choses que j'aurais sans doute préféré ne jamais lire. J'accumulai alors le juste minimum d'informations, essayant de passer l'éponge sur le fait que les humains pensaient avant toute chose avec leur organe reproducteur, et me levai lentement pour quitter ma salle tout en repositionnant mon casque sur les oreilles. Je lançai ma playlist favorite en lecture continue et en profitai pour regarder l'heure. Il n'était même pas midi, je serai sans doute en mesure d'atteindre Megapagopolis avant même que ce ne soit l'heure de dîner. Néanmoins, le temps était aux éruptions. M'attarder dans les Hauts Monts serait sans aucun doute la pire idée du siècle.

J'entamai alors une longue marche pour atteindre Avalaville avant de me rendre compte qu'il serait plus aisé pour moi de griller les étapes, notamment en exploitant les Téléport de Sirius et de Rasehl'gul. Les deux ayant été fortement sollicités jusqu'à Avalaville, je ne pouvais que leur offrir un petit remontant de ma poche si bien qu'au final, je me demandai un instant si j'avais réellement gagné du temps. Au moins, j'étais désormais en mesure d'emprunter un transport direct pour la capitale, de quoi m'y rendre bien plus rapidement. Une fois celui-ci arrivé, je me posai en son intérieur et me prélassai, la tête contre la vitre, avant que mes réflexions ne me sortent à nouveau de ma paresse. Comment trouver l'arène ? Après tout, c'était la capitale. Et est-ce que Nyssa y sera seulement ? Il n'y avait qu'une seule solution pour s'en assurer.

Reprenant mon téléphone entre mes mains alors que le transport sonna son départ du quai, j'ouvrai un des nombreux réseaux sociaux que cette génération avait à offrir, m'y connectant bien évidemment sous mon compte public, et y postai un petit billet qui allait certainement faire du bruit : En chemin pour Megapagopolis. Je compte y défier la championne, faites-lui savoir. Il ne faudrait alors pas plus de quelques minutes pour que la nouvelle se répande, comme quoi le petit nouveau du Conseil 4 a eu la prétention de défier une championne dont le prestige n'est plus à vanter. Prétention ou non, je me délectai d'ores et déjà de cette future confrontation, bien que mes Pokémons en étaient les plus ravis dans cette histoire, et paressai jusqu'à ce que je sois arrivé à destination.

Toujours aussi nonchalant, je quitta le transport puis la station devant laquelle il s'était arrêté, relevai ma capuche sur ma tête afin d'éviter d'attirer l'attention sur moi et me mis en route pour l'arène locale, me repérant avec une simple mais efficace appli GPS. Une fois arrivé devant le casino qui abritait ce que je recherchais, je fus à la fois heureux et malheureux de constater que l'information d'un combat à venir avait effectivement été relayée comme il le fallait puisqu'une certaine foule bloquait le passage. Je soupirai et songeai déjà à comment formuler mes excuses auprès de la propriétaire des lieux tout en me frayant un chemin entre les gens et m'assurant de maintenir ma capuche au plus bas. Je relativisai néanmoins, me disant que cela risquait fortement de faire grimper la clientèle du casino en flèche ne serait-ce que pour aujourd'hui.

Après m'être aventuré là où il le fallait, je passai l'étape des escaliers tout en abaissant enfin ma capuche. À chaque marche derrière moi, je laissai également un ou deux battements de cœur. Je n'étais pas stressé, ni même anxieux ; j'avais simplement envie d'en découdre. Je me retrouvai cependant bien vite face à un obstacle de taille, soit deux grandes portes que je me devais de pousser. Ah. Pousser. Pour le coup, je n'avais pas refusé l'aide de Metallakh qui s'efforça de séparer les battants avec prudence aussitôt qu'il fut sorti de sa pokéball, sans doute pour ne rien endommager.

Sous mes yeux se découvrit un monde de fantaisie, ou tout du moins une salle qui vendait suffisamment de rêve pour en faire baver les enfants voire les adultes. Des flammes bleutées plafonnaient l'espace, là où un feu plus traditionnel coule d'une fontaine au sol et où des canaux d'eau enchevêtrent la pièce. Les accueillantes gargouilles draconiques déversaient leurs flots sans interruption alors que les spots de lumière me dévoilaient le terrain ainsi que le pont qui m'en séparait. Je jetai un bref coup d’œil aux statues gardiennes avant de traverser la passerelle, évidemment suivi de près par Metallakh, et portai finalement mes yeux sur l'objet – ou plutôt la personne – de ma convoitise.

D'abord attiré par ses cheveux de couleur atypique, un peu comme les miens, je m'efforçai de ne pas trop m'y attarder afin de pouvoir l'observer dans ses détails. Elle me parut aussi froide et droite que dans les descriptions de tout un chacun, même si certains individus y rajoutaient leur part de fantasme. La mienne ? Elle résidait dans l'interprétation quelque peu tordue que je dressais quant au fait qu'elle maniait le fouet et se montrait sévère. Je m'assurai néanmoins de garder cette réflexion pour moi et m'éclaircis enfin la voix après avoir permis à mon Metalosse de prendre place sur le terrain de combat. Ses imposantes pattes d'acier soulevèrent un écho métallique qui résonna dans toute la pièce, son souffle se mêla aux fumées glaciales qui vagabondaient sur le sol, son regard resta droit et ne quitta pas un instant son objectif des yeux, tout comme le mien.

Solace Aleksander Prismarion. Veuillez m'excuser pour le capharnaüm extérieur, mon intention n'était pas de provoquer des émeutes mais de m'assurer de votre présence. Que nous n'utilisions que trois ou six Pokémons, celui que vous voyez sera le premier à entrer en scène. Enfin, je laisse mon hôte ouvrir le bal.
Revenir en haut Aller en bas
Nyssa Germanni
La flamme de Glace / Championne type Dragon
La flamme de Glace / Championne type Dragon
avatar

Messages : 108
Date d'inscription : 02/04/2016

MessageSujet: Re: This is madness [Pv Nyssa]   Lun 28 Aoû - 1:31

Pour beaucoup, cette journée s’annonçait banale, routinière, égale à toutes celles qui s’étaient écoulées et s’écouleraient encore avec la régularité infinie d’un métronome. Mais pour moi cette journée était spéciale. Debout au beau milieu de ce qui semblait être un champ d’herbe grasse, je fixais avec audace la silhouette étincelante de l’astre du jour, timidement voilée par quelques nuages éphémères. Une éternité me semblait s’être écoulée depuis la dernière fois où je m’étais permise de prendre une journée pour m’occuper du ranch de l’imaginarium et de ses occupants. S’il avait été aisé de déplacer l’arène depuis la ville lumière jusqu’à la capitale, il était évident que la complexe d’élevage n’aurait jamais pu profiter du même traitement. Le terrain que je possédais était immense et assez varié pour abriter toutes les espèces de dragons possibles et imaginables dans une semi-captivité idéale pour leur développement.

L’importance de ce jour était principalement due au fait que j’avais remarqué il y a déjà plusieurs mois de cela, un problème dans le cycle des naissances des trioxydres. Cette espèce solitaire se reproduisait peu à l’état sauvage or je savais qu’une nichée allait bientôt éclore du coté du territoire revendiqué par une femelle particulièrement véhémente et mauvaise. Malheureusement il ne me fallut pas longtemps pour découvrir que la reproductrice prenait un plaisir pervers à dévorer ses propres oeufs, assurant la sauvegarde de sa propre tanière et éliminant une future concurrence gênante. Aussi avais-je entrepris de lui voler un de ses précieux biens afin de le confier à un autre nid au sein duquel ses jours ne seraient plus en danger. Même dans le cas d’un spécimen infanticide, un dragon reste un dragon et voler un oeuf est un crime impardonnable aux yeux de ses parents. Je du ainsi mener une lutte terrible contre une mère démente et furieuse pour ensuite réussir à déposer le fruit du larcin assez loin de son lieu de naissance, chez une espèce qui ne le rejetterait pas tout en lui enseignant les acquis de bases que devait posséder un tel spécimen. Mon choix se porta jusqu’à la tanière d’une Drattak, sachant que cette dernière ne porterait pas d’égard à un oeuf de plus à couver. Les drabbys découvraient leur environnement à coup de crâne et de morsures, un comportement qui ne s’éloignait pas assez de celui des solochis pour que cela pose le moindre problème d’éducation. Cependant il ne s’agissait là que de théorie et même si la couveuse avait été capturée et éduquée par mes soins, il était impossible de connaitre sa réaction au moment de l’éclosion aussi devais-je être présente pour capturer le nouveau né à la moindre bavure. Conservant une distance de sécurité respectueuse j’observais ce moment magique, marquant les début sur terre de ce qui deviendrait bientôt le prédateur ultime du règne pokémon.

Je fus dérangée une première fois par les vibrations que répandait mon téléphone au travers de la poche de ma veste, ignorant simplement l’appel le temps que la cérémonie ne se termine. Je devais être à l’affut quoi qu’il advienne. Mon fouet en main j’observais le fond de la grotte dans laquelle se déroulaient les éclosions, faiblement éclairé par le soleil à son zénith. Deux drabbys percèrent leur coquille en premier, faisant voler des éclats de calcaire par la force de leur petit crâne. Puis vint le tour du coucou de la nichée. Retenant mon souffle j’observais la petite tête aveugle s’extirper de son oeuf, suivit par un corps sombre et maladroit évoluant sous le regard sévère de sa mère adoptive. J’attendais le moment fatidique, étouffée par un suspens malvenu. Puis vint un simple coup de museau de la part du titan du ciel, dégageant les restes de coque d’oeuf du corps bleuté du nouveau né. Fermant les yeux, je me laissais pousser un long soupir de soulagement, invitant mon rythme cardiaque à retrouver sa cadence habituelle. C’était là une excellente chose. Seulement, ma satisfaction fut rapidement coupée par l’appel cruel de mon téléphone que je ne pouvais à présent plus ignorer.

Rapidement un agent posté à l’arène m’expliqua la situation concernant l’annonce lancée par le nouveau membre du conseil ainsi que la foule qui commençait à se masser devant l’entrée du casino. Il ne manquait plus que ça. Peut importait le contexte, la spécialité et j’en passe, je me trouvais toujours assaillie par les assauts des bleus de la ligue. Etais-je considérée comme une bête de foire ou un phénomène à découvrir de ses propres yeux ? Une attraction ou une initiation ? Je n’en savais rien et ne voulais même pas le savoir. Une chose était certaine j’avais un travail à honorer. Quittant le champ de vision de la mère et de ses petits à reculons, je libérais Némésis ma bruyverne qui voleta sur place à quelques mètres de moi, soulevant par la force de ses ailes diverses feuilles mortes et déchets de sol. Lui indiquant que nous partions pour l’arène sur le champ, je montais sur son dos et la laissait me conduire par la voie des airs. Son vol était d’une rapidité enivrante et ce fut sans encombre que j’arrivais avant mon challenger un peu spécial devant les portes du casino. Ces dernières étaient devenues presque inaccessibles tant la foule y était agglutinée et le simple fait de réfléchir devenait une tâche ardue au sein du brouhaha ambiant. Il m’était hors de question d’avoir à me frayer un chemin de fortune au sein de ce banc de personne similaire à des froussardines dans un filet de pêche. Je ne me sentais même pas d’humeur à hausser le ton pour annoncer ma présence. Non un simple coup de fouet dans l’air suffit à instaurer un silence mortifié et à générer un large passage au milieu de la foule. Le vacarme s’était mû en murmure et l’excitation en timide curiosité. Je pouvais sentir admiration, dédain, haine et adoration, sans le moindre mal mais n’accordais aucun intérêt à ces considérations idiotes et futiles. Seuls les faits comptaient et ces derniers avaient maintes et maintes fois prouvé que j’étais la personne à qui la perfection tendait les bras.

Je partais immédiatement vers le terrain de combat, ne m’arrêtant qu’un bref moment à mon bureau pour vérifier les estimations de l’heure d’arrivée du jeune conseiller ainsi que les informations mises à disposition le concernant. Il ne devait plus tarder. En effet un signal lumineux me confirma bientôt qu’une personne venait de s’engager dans les escaliers menant à l’arène, m’offrant le timing idéal pour me placer comme je le devais sur mon terrain. Redécouvrir les divers mécanismes de la salle étaient à chaque fois un enchantement narcissique qui ne cesserait jamais de me combler de satisfaction. Observant le jeune homme et son metalosse s’avancer jusqu’à leur places respectives je constatais qu’il ne présentait rien d’ostentatoire ou de réservé que ce soit dans le physique ou l’attitude. Le casque laissait à désirer mais j’étais prête à passer l’éponge sur quelques menus détails à condition que le combat en vaille la peine. Le conseiller faisait preuve d’une froideur distante que je qualifiait de professionnelle et d’agréablement étonnante en tout cas. Ne quittant aucunement mon sérieux, je fixais le regard du dresseur tout en ignorant sa pâleur presque alarmante.


- Il en faut plus qu’une foule pour m’intimider. Laissez moi vous souhaiter la bienvenue en ces lieux et vous féliciter pour votre admission à la ligue. Sur ce, je vous annonce que ce match se fera en solo, en trois pokémons, sans changement et avec une autorisation concernant les seuls objets tenus.

Là était se trouvait l’avantage des adepte du type psy, leur sérieux faisait rarement défaut et cet ambassadeur ne semblait pas déroger à la règle. Déroulant alors mon fouet, je n’eut pas besoin de détailler le métalosse plus que nécessaire avant que mon choix premier ne se fixe définitivement. Dévoilant ma tranchodon je ne patientais plus pour lui donner mes premiers ordres.

- Provoc et Danse-lames.

La partie pouvait commencer.

HRP:
 

_________________


Equipe Principale:
 
Revenir en haut Aller en bas
Solace A. Prismarion
Lost Star
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 27/08/2017

MessageSujet: Re: This is madness [Pv Nyssa]   Lun 28 Aoû - 8:21

Impassible, la dame aux dragons avoua ne pas avoir été décontenancée par l'impressionnante foule devant son casino. Après tout, je la voyais davantage comme celle qui commandait la foule en question. Restant parfaitement maître de son arène, elle m'énonça les règles à l'encontre desquelles je n'avais rien à redire. Metallakh prit équilibre en plantant ses griffes d'acier dans le sol, défiant l'adversaire qui lui avait été envoyé d'un puissant rugissement. Tout comme celle que j'affrontais désormais, j'y restai indifférent et me contentai de poser les yeux sur le beau spécimen que mon Métalosse allait affronter, soit un Tranchandon. Je n'eus aucune difficulté à reconnaître ce Pokémon de prime abord, étant originaire d'Unys. S'ensuit aussitôt des premiers ordres de la belle dracologue qui me laissèrent aussi bien un arrière-goût amer qu'une opportunité de frapper un grand coup puisque je savais d'ores et déjà comment Metallakh allait réagir à cela.

Alors que le dragon entama une série de gestes et de mots incompréhensibles pour moi, mon Pokémon émit un grognement tout en frappant le sol de ses imposants membres métalliques. Il répondit à la provocation sans même prendre le temps d'y résister, de toute façon bien trop bourrin pour ne pas foncer dans le tas. J'acclimatai donc ma stratégie en conséquence, me basant sur le fait que mon adversaire souhaitait se placer sans que je ne puisse en faire de même pour porter un premier coup mémorable.

Profite de cette ouverture, utilise Psykoud'Boul.

Impatient d'en découdre, le monstre d'acier griffa frénétiquement le sol avant d'y prendre une puissante impulsion pour s'élancer de toutes ses forces contre le Tranchodon, crâne vers l'avant. Ce dernier adopta une lueur bleutée et mystique en plein milieu de l'élan et fendit l'air à grande vitesse dans l'espoir de s'écraser sur le dragon armé. Metallakh afficha son regard le plus déterminé, comme pour inviter son opposant à valser frénétiquement et à échanger des coups tous plus violents les uns que les autres avec lui, un peu comme une façon de lui dire "Tu veux que j'attaque, eh bien me voilà".

Et comme la charmante championne avait ordonné une seconde attaque à son Pokémon, la bienséance m'autorisait à en faire de même. Je n'allais certainement pas m'en priver, ordonnant d'ores et déjà à mon propre compagnon d'attaque une seconde fois alors qu'il était sur le point de s'écraser contre son adversaire. J'élevai ainsi la voix, chose que je faisais rarement, ne serait-ce que pour être sûr de me faire entendre par ma tête brûlée de Pokémon, et donnai l'ordre suivant.

Déstabilise-le, Séisme.

Sachant pertinemment que mon Métalosse n'était pas du genre à se retenir, je fis en sorte de répondre à ses exigences tout en ordonnant les attaques qui me semblaient les plus pertinentes. Avec un peu de chance, peut-être que le Tranchodon aura été intimidé par le Psykoud'Boul – dans le cas où Metallakh touchait sa cible – ce qui lui laissera ainsi tout loisir d'enchaîner sur un puissant tremblement de terre. Néanmoins, il restait l'éventualité la plus critique possible, soit que les deux attaques ratent et que le dragon réussisse à se placer. Je réfléchissais déjà à une alternative tout en me disant que le contrôle du tempo allait être crucial.

Je levai mes yeux en direction des deux colosses, ne distinguant que leurs ombres en mouvement, camouflées par les fumées glaciales valsant au dessus du sol. Cela me suffisait pourtant à déduire que les deux allaient très bien et que leur affrontement ne faisait que commencer. Ma bête me le fit d'ailleurs savoir en faisant trembler violemment le sol, comme je lui avais ordonné. Je distinguai son imposante silhouette en train de s'agiter, frappant en dessous de lui avec violence et répétition. Les impacts résonnèrent de toute part, traversant peut-être même les murs pour parvenir jusqu'aux oreilles de quelques indésirables. Le sol en devînt peu praticable, si bien que j'aurais pu le croire fissuré çà et là. Étant également une arène, le casino devait être prévu pour résister à de tels chocs. Cette réflexion me poussa à mettre mon angoisse de côté et je me demandai alors naturellement ce qui allait advenir de ce combat, dans quel état se trouvaient les combattants mais aussi ce qui était arrivé en si peu de temps.
Récap':
 
Revenir en haut Aller en bas
Nyssa Germanni
La flamme de Glace / Championne type Dragon
La flamme de Glace / Championne type Dragon
avatar

Messages : 108
Date d'inscription : 02/04/2016

MessageSujet: Re: This is madness [Pv Nyssa]   Lun 28 Aoû - 14:15

La provocation avait fait effet visiblement puisque le colosse de métal griffait déjà le sol, rageant et fixant la dragonne de son sévère regard d’acier. Je connaissais la frustration qu’engendrait une provoc réussie face à un pokémon dont la puissance s’améliorait d’actions en action. D’autant plus que les tranchodons étaient des pokémon au potentiel d’attaque frisant l’excellence, un choix idéal pour contre-balancer la puissance défensive du titan de fer. Il aurait certes été plus aisé de choisir un adversaire plus porté sur l’attaque spéciale mais j’aimais le challenge, l’adversité qui pousse les esprits les plus agiles à imaginer contres et enchaînements dignes des plus belles batailles jamais disputées. Le psychiste et ses partenaires seraient t’ils capable de m’offrir ce que je recherchais ? Je l’espérais bien, l’inverse aurait été décevant de la part d’un des membres du conseil des 4.

Le choc entre les deux géants fut aussi brutal que sensationnel. Le psykoud’boule avait fait mouche en plein pendant la danse-lames, prenant Hécate de court sans qu’elle ne puisse espérer se défendre. Heureusement, le casque brut ferait son office, privant l’assaillant d’un peu de son énergie en venant à son contact. Sous la puissance du choc, la dragonne fut repoussée en arrière, ses puissantes pattes postérieurs dérapant sur le sol rigide et sableux du terrain. Ce coup avait fait des dégats, aucun doute là dessus et heureusement ma combattante possédait une défense qui sans égaler son attaque restait tout de même assez bonne. Regardant à son tour son adversaire, le dragon de lames lui envoya un regard similaire en expression à celui que lui même avait envoyé tout à l’heure, prouvant qu’elle n’était ni prête à se laisser marcher dessus ni à lui offrir de merci.


- Double baffe au sol.

Attaquer ainsi grâce à des coups puissants et mesurés étaient à mon goût la stratégie la plus logique dans un cas de figure comme celui où se trouvait le métalosse. Or il finirait bien par se fatiguer en agissant de la sorte. Si le coup de boule ne pouvait être éviter, ce ne serait pas le cas de la seconde attaque malgré les apparences. Après tout, un séisme n’était autre qu’une propagation de violentes ondes telluriques dans le sol, ici déclenchées par les coups portés au sol par le pokémon d’acier. Bien entendu le terrain avait été construit sur des bases souples et des fondations spécifiques, créées par les meilleurs ingénieurs de la région de Kanto. A l’étage le casino ne se rendrait même pas compte du combat en cours. La créature reptilienne balança alors sa lourde queue au sol, envoyant à son tour des vibrations dans le sol, certes moins puissantes mais tout de même grandies par l’amélioration dont elle venait de profiter. Les ondes contraires viendraient s’atténuer pour la plupart, voir même se détruire certaine fois, protégeant partiellement ma combattante de l’intensité de l’attaque. Le deuxième coup vint s’abattre sur le sol à son tour, détruisant les derniers reliquats de l’attaque sur sa fin. Ce duel commençait décidément sur les chapeaux de roues.

- Tranche nuit.

Les deux crocs hypertrophiés du reptile géant se tintèrent bientôt d’un éclat sombre et mystique, ne présageant rien de bon pour le type psy qu’était son adversaire. Bien que sa défense soit l’un de ses plus beaux atouts, il soufrait cependant d’une vitesse médiocre et d’une faiblesse naturelle aux assauts ténébreux. Baissant son crâne à la hauteur du monstre métallique, l’avatar de la déesse des arts occultes se mit à balancer ses deux haches meurtrières, à la manière des pendules mortels que tout un chacun s’imaginait volontiers dans les temples maudits des récits de science fiction. Le coup s’il était porté risquait d’être douloureux. Comment allait répliquer le jeune conseiller ? Je n’en avais pas la moindre idée mais j’étais curieuse de le découvrir cependant.

Il fallait avouer que j’avais un pressentiment concernant ce combat, l’intuition qu’il ne s’agirait pas seulement d’une initiation qui finirait déformée dans les esprit comme n’ayant servit que de simple bizutage cruel. J’avais le sentiment que le spécialiste avait un potentiel non dissimulé et que ce combat pouvait atteindre des sommets en y mettant de la bonne volonté. Restait à savoir si je me trompais ou non. Dans ce cas je serais simplement intransigeante.

_________________


Equipe Principale:
 
Revenir en haut Aller en bas
Solace A. Prismarion
Lost Star
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 27/08/2017

MessageSujet: Re: This is madness [Pv Nyssa]   Mar 29 Aoû - 0:29

Alors que mon Métalosse propageait sa force dans le sol même, j'aperçus finalement le dragon répliquer. Sa silhouette se courba pour devenir plus petite. Dans l'instant d'après, les dégâts générés par le tremblement de terre semblaient avoir été minimisées par une force contraire, par une Double-Baffe habilement lancée à même le sol. Le seul avantage à cet échange de secousses était que mon Pokémon n'en ressortit nullement perturbé, seulement un peu fatigué par l'attaque qu'il venait de porter. Le calme envahit alors un instant la zone de combat, bien que ce ne fut qu'en apparence. Les combattants s'échangèrent à nouveau un regard animé par la flamme du défi, un contact visuel cependant bien court puisque mon adversaire décida de répliquer aussitôt avec une attaque Tranche-Nuit, soit une qui ferait de gros dégâts si elle touchait. Je trouvai heureusement un moyen de répliquer dans un même temps mais certainement pas de contrer l'assaut. Mon Pokémon se retrouvait bien trop lent par rapport au dragon et je ne pouvais me permettre d'utiliser mes attaques de priorité uniquement pour fuir, laissant ainsi mon adversaire créer le tempo. Je réalisai alors que j'avais une autre opportunité. La lenteur, mais oui.

Gyroballe droit devant.

Non, je ne comptais réellement pas esquiver cet assaut. Une telle manœuvre aurait été risquée et m'empêcherait de répliquer pour un taux de réussite qui n'était finalement que très bas. J'ordonnai alors cette attaque à Metallakh qui se mit à rapidement sur lui-même alors que l'imposant dragon abattait ses crocs sur lui. Et, au lieu de chercher à se défendre, il s'éleva également, prêt à lui rentrer dans le lard. Mon Pokémon adorait les confrontations directes. En lui ordonnant de répliquer ainsi, il attaquera évidemment les armes de son adversaire quitte à se prendre l'attaque Tranche-Nuit de plein fouet.

Les rotations du double-type s'accélèrent à vue d’œil jusqu'à ce qu'un léger halo semble s'emparer de lui. Il se servait en réalité de son propre poids comme centre de gravité et déploya rapidement ses pattes métalliques tout en se servant du reste de son corps comme pointe de rotation, générant une force centrifuge largement suffisante pour éloigner temporairement la fumée de lui et de son adversaire. Si une rencontre directe avait lieu, l'impact rapide et puissant de la Tranche Nuit n'en fera qu'accélérer mon Pokémon dans ses mouvements. Ce fut justement la réaction escomptée. Metallakh, sans même chercher à éviter, s'offrit à son opposant de toute façon trop rapide pour lui afin de booster l'effet de sa propre attaque, pivotant désormais à vitesse folle. Je le vis néanmoins vaciller de droite à gauche suite au choc qui ne le laissa pas de marbre, loin de là. Néanmoins, le fait de pivoter ainsi combiné à la petite régénération que lui offraient ses Restes l'aidèrent sans doute à tenir davantage le coup.

Sachant pertinemment que mon adversaire ne se laisserait pas avoir aussi facilement, comme elle l'avait prouvé en minimisant les dégâts du Séisme de mon compagnon, j'établis d'ores et déjà de nouvelles stratégies. Mon cerveau fulmina littéralement, improvisant tous les scénarios possibles et imaginables. Je savais pourtant pertinemment que cette demoiselle risquait de me surprendre à nouveau et décidai ainsi de couper court à toutes réflexions superflues qui ne feraient que m'éloigner du cœur même de l'affrontement.

Maintenant, fonce.

Tirant au maximum profit du coup de fouet reçu, le char d'assaut s'élança avec véhémence et animosité contre le dragon, profitant également de sa proximité due à l'estoc précédent pour s'assurer une précision optimale. Pendant ce temps, je ne fus pas en mesure de retenir mon sourire. Ce n'était pas un rictus arrogant, ni même d'amusement. Je me sentais juste entier, fier de pouvoir ainsi échanger avec une championne réputée.

Ne lui laisse pas le temps de se reposer, Poursuite.


Récap:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nyssa Germanni
La flamme de Glace / Championne type Dragon
La flamme de Glace / Championne type Dragon
avatar

Messages : 108
Date d'inscription : 02/04/2016

MessageSujet: Re: This is madness [Pv Nyssa]   Mar 29 Aoû - 12:01

L’enchainement visuel était sublime tant par la puissance qu’il dégageait que par les mouvements qui s’opposaient constamment. Qu’il m’était agréable d’affronter enfin quelqu’un plus concentré sur le combat que sur ma personne. Chaque challenger, soucieux de bien faire, intimidé ou arrogant préférait souvent chercher l’approbation vaine dans mon comportement plutôt que dans les faits qui se déroulaient sous leurs yeux. Un effort bien vain puisque jamais je ne m’intéresse à de telles futilités matérielles voir pires, sentimentales. Or là c’était différent. Il y avait de la puissance, de la technique mais aucun désir d’approbation de la part de l’un ou de l’autre. Cela me rappela en un éclair bref les ruines de Lakit à l’époque où elles portaient encore ce nom là, sans pour autant pouvoir pleinement les évènements qui restaient gravés dans les pierres éternellement muettes. Il manquait pour ça de sujet à débattre, de tempête et d’une tasse de thé.

Le colosse de fer se mit à tourner sur lui même, gagnant peu à peu vitesse et énergie par l’imposition de la force centrifuge et ce, jusqu’à arborer une légère luminescence. Le choc entre l’attaque lancé par ma géante et la gyroballe fut ainsi impressionnant. Les deux puissances mises bout à bout firent de nouveau reculer ma dragonne alors qu’elle venait de plaquer l’un de ses puissant croc contre le métal en pleine révolution, espérant ainsi infliger un maximum de dégats possible par le biais de sa propre force peut être ou d’un coup critique même. Mais la pratique n’était jamais aussi simple que la théorie. Même si en profitant de ses boosts et de la faiblesse de sa cible, l’attaque atteignait des sommets, elle ne put cependant pas supprimer totalement quelques dégats collatéraux inévitables. Ce serait une fois encore du donnant donnant. Toute fois je fus intérieurement rassurée à l’idée d’avoir préféré une danse lames tout à l’heure à mon hésitation seconde. Une danse draco aurait engendré des conséquences plus terribles encore.

Pour la suite, une attaque plus faible était à prévoir, moins puisante et pas améliorée non plus par quelques tours de passe passe ou je ne sais quoi. Une poursuite avait un potentiel de dégats correct pas alarmant pour autant, hormis dans le cas de figure où l’on cherchait à l’éviter. Une contre aurait été aisée à ordonner compte tenu de sa puissance mais je réservais une petite surprise au métalosse qui ne manquerait sans doute pas de lui faire drôle.


- Encaisse et gros yeux.

Le coup venait à très courte distance qui plus était aussi il aurait été complexe de mettre en place une solution parfaite en si peu de marge de temps et d’espace. Non au contraire le concours d’eye-contact pouvait reprendre sauf que cette fois serait une des rares fois où le titan pourrait connaitre la peur. Une terreur face à un regard si dur que sa défense pourtant si exceptionnelle s’en verrait affaibli. Et ce uniquement parce que l’adversaire qui lui faisait face possédait le talent nécessaire pour briser les défenses, annuler les boosts ou autres artifices. Cependant je ne voulais pas perdre trop de temps non plus aussi, après que le coup ne lui soit porté et que son intimidation ne soit lancée, je laissais mon fouet claquer dans le vide au dessus du terrain pour ordonner.

- Dracogriffes !

Les extrémités des pattes de la spécimen de dragon de lames, certes maigres mais musclées bien au delà de ce que la proportionnalité pouvait autoriser, furent soudain baignées de flammes aussi bleutées que celles léchant le plafond de la salle. Luisant impunément d’une teinte écarlate au coeur de ce feu draconique, les serres d’Hécate fondirent en direction de sa cible dans un éclat terrible. Si ce coup était porté, il ferait une nouvelle fois mal, cela ne faisait aucun doute mais encore fallait t’il qu’il le soit. J’avais confiance en la proximité qui séparait les deux combattants mais les quelques tours qui s’étaient déroulés jusque là m’avaient prouvé que tout était possible lors de cet affrontement.

A mon tour je me laissais aller à sourire, un trait satisfait et fier barrant mon visage pour courber la commissure de mes lèvres vers le haut dans une courbe asymétrique. Hors ce n’était pas de moi dont j’étais fière. Mais de ce combat. Un affrontement presque cathartique qui me permettrait de jouer de manière franche et libérée. Une idée commençait à germer dans mon esprit et à se frayer un chemin jusqu’à ma conscience depuis un moment déjà. Je n’avais peut être pas perdu ma journée tout compte fait.

_________________


Equipe Principale:
 
Revenir en haut Aller en bas
Solace A. Prismarion
Lost Star
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 27/08/2017

MessageSujet: Re: This is madness [Pv Nyssa]   Mer 30 Aoû - 3:47

Jamais mon adversaire n'aurait fait l'erreur de vouloir baisser les stats de mon Métalosse sans que cela ne fonctionne, je le savais pertinemment. J'en cherchai alors la raison avant de m'en rappeler dans les secondes qui suivirent. Brise Moule. Lorsque le Pokémon attaque, il ignore le talent de sa cible. Dans quelques très rares situations, on pouvait retourner ce talent contre son utilisateur. Ce n'était néanmoins pas le cas de mon Pokémon qui en était tout bonnement incapable avec ce set d'attaques et le talent qu'il possédait lui-même. Ainsi ne fut-il donc pas protégé par Corps Sain lorsqu'il leva les yeux en direction du dragon, ce dernier adoptant une grimace à en donner des frissons à un spectre. Metallakh se sentit hésitant alors que sa garde s'amenuisa quelque peu en réponse à cette simple attaque. Le prochain coup allait faire mal, pour sûr.

Ce coup en question ne fut autre qu'une Dracogriffe dont je ne pouvais me protéger simplement puisque la Provoc faisait encore son effet. Des gerbes de flammes bleues prirent naissance sur les griffes du Tranchodon alors que mon Pokémon tenta de marquer un peu plus de distance en se reculant. C'était pourtant vain et je le savais, à moins d'utiliser une certaine attaque qui me mettrait en danger pour la suite. Devais-je opter pour une confrontation directe ? Non, certainement pas. Si les précédentes avaient été à priori équitables, celle-ci ne le sera sans doute pas en raison de la défense baissée de mon Pokémon. Il n'y avait qu'une seule alternative, soit changer de plan d'attaque.

Psyko, maintenant.

Si je savais l'attaque spéciale de mon Métalosse comme bien plus faible que son attaque, je n'ignorais pas non plus que Tranchodon souffrait également d'un manque de défense spéciale par rapport à sa défense. Qui plus est, cet assaut me permettrait d'éviter de prendre davantage de dégâts résiduels du Casque Brut qui contrebalançait aisément la régénération par les Restes de Metallakh. Ce dernier leva alors les yeux vers son adversaire qui abattit ses griffes sur lui sans trop de mal. Comme si on avait cherché à l'enfoncer dans le sol, mon Pokémon courba l'échine et se retrouva bien plus petit pour un moment. J'espérai néanmoins que l'attaque psy avait pu exercer une force contraire au bon moment, ne serait-ce que pour amenuiser les dégâts de l'attaque Dracogriffe et de permettre à mon compagnon de la tenir.

Je plissai aussitôt les yeux afin de distinguer la scène potentiellement barbare qui s'offrait à mon adversaire et moi. Si le halo pourpre d'énergie psychique avait effectivement réussi à englober sa cible pour lui infliger des dégâts spéciaux dont elle allait se souvenir, mon Pokémon ne s'en retrouvait pas pour autant en bonne posture, vacillant et se redressant avec plus de peine alors que son corps émit quelques cliquetis métalliques inquiétants. Ainsi était-il l'heure des derniers assauts avant que ce combat ne tourne en une marche maladroite de manchots blessés.

Brise la Psyko, enchaîne sur Poing-Glace.

Aussitôt dit, aussitôt fait. Le colosse d'acier se redressa fièrement, bien que blessé de toutes parts, montrant ainsi qu'il ne comptait pas faiblir avant que cet affrontement ne mène quelque part. D'un clignement d'yeux, il arrêta d'exercer une force psychique oppressante sur son adversaire alors que l'acier recouvrant ses monstrueuses pattes se mit à dégager une température si glacier que de la buée s'en échappait. Même le souffle de Metallakh en évacuait. Et, d'un bond depuis son emplacement actuel, il réduisit une nouvelle fois l'écart entre son grand adversaire et lui alors qu'un halo bleu pâle s'empara de ses "poings", prenant un peu plus de hauteur, et projeta ses pattes d'acier gelé vers l'avant en se laissant simplement entraîner par la gravité pour faire un maximum de dégâts.


Récap:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nyssa Germanni
La flamme de Glace / Championne type Dragon
La flamme de Glace / Championne type Dragon
avatar

Messages : 108
Date d'inscription : 02/04/2016

MessageSujet: Re: This is madness [Pv Nyssa]   Jeu 31 Aoû - 1:27

La surprise qui arriva à la suite de la baisse statistique lancée par Hécate fut telle qu’elle en devint presque palpable. Le mouvement ne débordait pas d’originalité certes mais témoignait simplement une nouvelle fois de la maitrise mutuelle que le conseiller et moi même possédions de nos pokémons respectifs. Le métalosse prit de court devait se heurter à une baisse de défense face à une attaque plus qu’améliorée de notre coté. Cependant même si l’attaque terrible de ma combattante s’annonçait bien, je du accueillir la perspective d’un psyko en grinçant des dents, tendant la lanière de cuir composant mon fouet entre me mains dans un geste d’exaspération. Même avec l’attaque spéciale très moyenne dont était doté le monstre de métal, ma dragonne souffrait d’un manque évident de défense de ce type et serait ainsi vulnérable à un tel coup.

Il n’y avait qu’un seul détail échappant impunément à mon contrôle. L’attaque lancée par le colosse possédait plusieurs types de manifestations ou de mise en place aussi le résultat ne dépendait que de celui qui la lançait. Avait t’il choisi de centrer son action sur mon pokémon pour entrainer un maximum de dégats, un coup de dépit face à une attaque aussi puissante que celle qui venait d’être lancée ou au contraire s’agissait t’il d’une manière de la bloquer au maximum ? Les dégats reçus par les deux adversaires découleraient de cette suite logique d’évènements mais il était fort à prévoir que le coup de dépit serait le plus probable. Et cela allait engendrer de terribles dégats. Je voyais ma créature mythologique respirer avec force et bruit, l’effort et la lutte transpirant par tous les muscles de son corps écailleux. Cette manche toucherait bientôt à sa fin, quel dommage.

Nouveau grincement de ma part alors que je mettais plus fort encore à l’épreuve le cuir de mon instrument de dressage. C’était un coup bien cruel à encaisser que comptait nous faire subir le conseiller mais que faire face à cela ? Je pouvais ordonner à la massive créature aux dents de haches de se cacher dans le sol, lançant une attaque l’action suivante qui serait elle même douloureuse à encaisser dans le camp adverse. Mais il y avait le risque de séisme, planant au dessus de cette initiative comme une épée de damoclès au dessus de nos têtes. Malgré la fatigue le super ordinateur serait toujours à même d’en déclencher un nouveau et les conséquences seraient alors sans appel. Une attaque spéciale aurait été de la folie connaissant les capacités et statistiques respectives des combattants sur le terrain. Non il me fallait répondre à la violence par la violence. Mais bien plus forte.


- Vous devriez savoir que la glace à sur les dragons, une tendance à les mettre en colère.

Le mot magique venait d’être prononcé et juste avant que le poing gelé ne vienne exterminer le peu d’énergie restante à la déesse occulte, cette dernière se redressa à son tour, gagnant ainsi en taille et en prestance avant de pousser un hurlement terrible et profond. Se baignant d’une nouvelle aura, semblant à un léger feu de gaz, elle fixa son opposant fonçant vers elle prêt à percer ses défenses par sa massive patte de fer givrée. Son regard était baigné d’une furie sans borne et l’on pouvait sentir même à distance son discernement se voiler derrière les émotions trop puissantes que lui influençaient cette attaque. Sa puissance n’était plus à prouver, surtout en étant lancée par un dragon. Mais dans les conditions particulières de cet affrontement, elle serait ravageuse, tout simplement terrible.

A partir de cet instant pour elle, tous les coups étaient permis. Son corps entier devenait une arme de destruction. Saisissant le poing sensé lui assener le coup final, elle ne manqua pas de se blesser au contact de la glace mais elle stoppa l’impulsion qui donnait sa puissance à l’attaque. Ses deux pattes avant, ridiculement petites à coté du membre massif qu’elle retenait avec peine, étaient plantées sur la peau de métal qu’elles retenait avec peine. Cependant on pouvait voir et lire dans ses yeux que le metalosse ne serait pas le seul à ne pas lâcher sans s’être réellement battue. Repoussant enfin son adversaire, elle le toisa de sa hauteur, respirant lourdement et crispant les griffes préhensiles qui lui servaient de mains dans des sursauts réflexes. Elle ne tiendrait plus longtemps à présent, c’était visible et aussi logique que clair. Mais elle voulait se battre et sa colère l’aveuglait et l’aveuglerait jusqu’à la fin de cette manche sans doute, pour peu qu’elle se finisse rapidement.

Je n’eut qu’à faire claquer mon fouet pour que dans un nouveau cri de bataille, ma tranchodon ne se précipite sur son adversaire, bien décidée à en découdre. Cette fois, il me semblait que c’était ses défenses aussi tranchantes que robustes qu’elle mettait en avant pour extérioriser sa rage. Or à foncer aveuglément dans le noir on finit par se heurter aux murs qui nous entourent. Il fallait espérer que cela ne nous arrive pas.

_________________


Equipe Principale:
 
Revenir en haut Aller en bas
Solace A. Prismarion
Lost Star
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 27/08/2017

MessageSujet: Re: This is madness [Pv Nyssa]   Ven 1 Sep - 9:19

Enragé, le dragon parvînt à amoindrir l'impact supplémentaire qu'aurait donné l'impulsion à l'attaque Poing-Glace de mon Pokémon, le repoussant avec une violence tellement qu'il en fut expulsé à de nombreux mètres malgré son poids. Metallakh émit un cri de surprise et retomba au sol en y plantant ses griffes d'acier pour ralentir le recul subit. Les deux Pokémons venaient de subir d'important dégâts, c'était indéniable. Je pus constater sans trop de mal que mon compagnon avait été poussé dans ses derniers retranchements et que, sans les Restes, il aurait sans doute succombé à ce dernier assaut. Un dernier impact lui serait fatal, d'autant plus que le dragon était maintenant bloqué sur sa puissante Colère. Je n'avais alors pas tant d'alternatives offensives à disposition. Pourtant, je ne pouvais pas m'empêcher de sourire, regardant par la même occasion mon adversaire. Je décidai finalement de lui faire part de mon état d'esprit alors que la créature écailleuse, toujours aussi enragée, s'élançait une seconde fois à l'encontre de mon Pokémon.

J'estime que mon voyage a largement valu le détour. J'apprécie notre confrontation, dame Germanni.

Maintenant que son Pokémon était bloqué sur une seule attaque, Metallakh n'avait plus aucun risque de se faire provoquer à nouveau. Et maintenant qu'il ne subissait plus les effets de l'attaque de statut, je pouvais enfin tirer profit d'un de ses coups principaux, coup qui sera de toute façon le dernier qu'il portera. J'estimai cependant cela comme l'option la plus envisageable et la plus prometteuse étant donné que la bête aux crocs acérées, dans sa rage perpétuelle, s'assurera de foncer droit devant. Je levai alors un doigt vers le haut, faisant suivre ce geste de simples commandes vocales pour que mon compagnon puisse s'exécuter.

Élève-toi, Hâte.

Aussitôt, les mouvements du Métalosse semblèrent bien plus fluides et rapides. Il prit une puissante impulsion, se servant de la vitesse prise grâce à l'attaque de boost pour s'élever plus haut qu'il ne l'aurait normalement pu. Et, comme prévu, le dragon colérique ne pouvait s'empêcher de foncer droit vers son adversaire, ce qui allait sans doute engendrer la confrontation la plus violente de tout ce duel. À cette simple idée, les yeux de mon Métalosse se mirent à luire d'un éclat pourpre et vif empreint d'une combativité indéniable. Et lorsqu'il atteignit le point culminant de son bond, je pus lui ordonner d'utiliser sa dernière attaque.

Gravité.

Grâce à l'avantage de vitesse récemment pris, le titan d'acier put de nouveau agir. Une aura presque palpable l'engloba jusqu'à ce qu'une mystérieuse onde de choc à première vu bénigne se propage sur le champ de bataille entier. Mon faible corps frémit face à cette nouvelle pression, j'en fus littéralement figé sur place, incapable de faire le moindre pas. Mais l'élément le plus dangereux de cette attaque résidait dans le fait que Metallakh se trouvait en hauteur au moment où il avait utilisé cette mystérieuse attaque. Ce fut ainsi un imposant monstre de ferraille d'une demie tonne qui retomba plus lourdement que jamais, littéralement prêt à aplatir son adversaire quitte à s'infliger les dommages finaux en retour.

À l'impact, un épais nuage de poussière se souleva, si bien que je fus littéralement incapable de voir ne serait-ce qu'une ombre se démarquer pour un temps. Le choc résonna lourdement et titilla aussi bien mon ouïe que mon toucher. Je ressentis brièvement les vibrations de cet ultime impact au travers mon corps déjà paralysé et quelque peu avachi par la puissance de la gravité. La puissance de celui-ci fut, sans nul doute, considérable. Pourtant, je savais que même si mon Pokémon restait conscient après cela, la fatigue et les blessures cumulées à la gravité l'empêcheraient littéralement de bouger. Mais enfin, le nuage se dissipa pour laisser tomber le verdict...


Récap:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nyssa Germanni
La flamme de Glace / Championne type Dragon
La flamme de Glace / Championne type Dragon
avatar

Messages : 108
Date d'inscription : 02/04/2016

MessageSujet: Re: This is madness [Pv Nyssa]   Ven 1 Sep - 19:32

Colère était une attaque certes puissante mais aussi et surtout, très entravante et dangereuse en cas de raté. Nous avions eu le droit ici à un échange de puissance de toute beauté, alliant puissance et régal pour les yeux des experts les plus confirmés. Le conseiller me confia d’ailleurs de ne pas regretter sa venue ici aujourd’hui, quoi de plus normal après tout, toute personne qui aimait l’art du combat serait arrivée à cette conclusion. Relevant les yeux vers le jeune homme placé à l’autre bout de la salle, je lui répondais en tendant le bras devant moi, la paume semi ouverte dans un geste plein d’emphase.

- Je suis agréablement surprise de l’apprécier moi même. Nous manquons de thé pour que ce soit idéal.

Une référence qui m’amusa tant par sa portée que par le fait qu’il ne saisirait sans doute pas son sens profond, s’agissant d'une private joke qui commençait à faire son temps maintenant. Seuls les vrais comprendront comme dirait l’adage. Cependant, à présent la situation actuelle n’était plus aussi radieuse qu’au départ. Le colosse de métal s’éleva dans les airs à la suite de l’ordre qui venait de lui être donné, une réaction que je ne m’attendais pas à voir il fallait l’avouer. Cependant cela suivait une certaine logique en soi, comment est ce qu’un monstre pareil pouvait espérer se trouver plus rapide au sol ? Je devais accepter l’évidence, c’était sensé et bien mené. Mon dragon continua d’avancer vers son adversaire dans l’espoir de le toucher, s’il ne le faisait pas, ces serait plus que regrettable.

Lorsqu’Hécate fut exactement en dessous du titan en lévitation, le dresseur décida de laisser la gravité choisir son sort. Au sens propre puisque cette dernière s’intensifia suffisamment pour m’obliger à décaler mes talons, pliant un genoux dans une position qui m’assurait tout de même un confort de tenue ainsi qu’une dignité conservée. Ce n’était pas la première fois que j’avais affaire à ce type d’attaque. Par contre, concernant mon pokémon, cette manche se solderait sur un match nul ou un avantage au conseiller, uniquement selon une histoire de timing, encore et toujours. Si la colère ratait sa cible, aucun dégât ne serait compté et en plus une confusion serait à déplorer. Sans compter les dégats qui allaient être subis. Par contre au contraire si l’attaque était portée, il y avait des chance pour que les deux pokémons tombent en même temps si mes calculs étaient exacts. Sentant le sort qui lui était réservé, la reptile de haches se redressa dans un large mouvement circulaire, la tête penchée sur le coté pour présenter du mieux possible sa défense à la face ventrale de son adversaire. Immédiatement après elle disparut, écrasée par les kilos et kilos de métal et voilée par un nuage de poussière. Une fois cette dernière retombée, je remarquais que l’aura bleutée provoquée par l’attaque avait disparu aussi, il n’y avait plus d’autres solutions cette fois ci. Laissant un rayon rougeâtre venir rappeler mon pokemon, je confiais sans aucune gêne au jeune homme en face de moi.

- C’était là une première manche haute en couleur comme j’ai rarement l’occasion d’en disputer. J’ose espérer que la suite sera à sa hauteur. Sur ce Apophis, si tu voulais te donner la peine.

Saisissant une pokéball dont le temps n’avait pas épargné le vernis de métal, je laissais apparaitre mon draco, compagnon des premiers instants et pokémon de toujours. Lui n’aurait pas trop à souffrir de la gravité ambiante et pourrait éventuellement en tirer partie si l’occasion se présentait. Par ailleurs il se trouvait quelque peu encombré par son objet pour le moment. Si l’évoluroc avait le pouvoir de le transformer en véritable bastion défensif, elle avait aussi la fâcheuse tendance à freiner ses mouvements et à minimiser son endurance. Mais les avantages à gagner étaient si terribles qu’il valaient largement la perte, d’autant qu’il ne s’agissait pas des meilleures statistiques du dragon qui se voyaient compensées.

En arrivant sur le terrain, il s’enroba immédiatement d’une aura venant agiter les ailes de sa tête et bleuter les perles de sa queue et de son cou. Lançant une hâte dès son arrivée sur scène, la perte de vivacité serait facilement et rapidement compensée par l’augmentation statistique. Pour ce qui concernait l’endurance, à la manière d’une prédastérie, sa défense l’aiderait à encaisser ce qui ne pouvait être contré. J’avais hâte de savoir ce qu’il allait avoir à affronter.

_________________


Equipe Principale:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: This is madness [Pv Nyssa]   

Revenir en haut Aller en bas
 
This is madness [Pv Nyssa]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Madness [Libre]
» This is Madness ! Madness ?
» « Drunkenness is nothing but voluntary madness » || Lerena Evergreen
» Jusqu'à ce que la mort nous sépare [Pv Nyssa ♥]
» Madness ; mon élixir de folie ♥

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: