Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 

 [ PV Walter Blake ] Une tasse de thé se brisa sur le plancher

AuteurMessage
Aller à la page : Précédent  1, 2
Walter Blake
Gentleman mais pas trop.
avatar

Messages : 131
Date d'inscription : 19/05/2017

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: [ PV Walter Blake ] Une tasse de thé se brisa sur le plancher   Sam 2 Déc - 16:41

Il daignait enfin m'accordé un sourire et non des moindres, il déchirait presque son visage, laissant les marques du temps ainsi s'accentuer avant de me répondre d'une façon qui montrait clairement qu'à partir de maintenant ça allait lui être jouissif.

Car en mettant fin à ton petit jeu, je ferai sourire tous ceux que tu as offensé, tous ceux que tu as brisé. Telle est la seule et unique raison de ma venue: venger les innocents.

Venger les innocents ? Faire sourire ceux que j'ai offensé ? Mais pour qui se prend-t-il ? Nostenman ? Bien que la première fois où il a joué à ce petit jeu du super-héros m'ai fait beaucoup rire, cette fois-ci j'ai vraiment l'impression d'être pris pour un con. Je me releva calmement sans que cela de grand impact sur le fait que je devais lever la tête le plus haut que je pouvait pour lui dire le sérieusement du monde:

Tu fais preuve d'une telle hypocrisie... J'en ai presque l'impression que tu essais de te convaincre tout seul. Je sais très bien pourquoi tu es venu et la raison est loin d'être aussi noble que tu le prétend. Tu es ici parce que tu es incapable de ne serait-ce que mettre la main sur un Commandant ou même de nuire à la Nemesis, du coup tu te venges sur un simple sbire avec le simple prétexte que tu as vaguement connu quelqu'un auquel il s'y est pris.

Pointant mon doigt directement contre son torse je continua mon réquisitoire :

J'en veux pour preuve, que tu n'as pas même pas cherché à savoir si Môka, le seul prétexte à peu près valable, était toujours vivant alors que de lourd sous-entendu avait été placé et aurait fait réagir n'importe qui car j'ai bien dit que j'avais "tenté" de le tuer et non que je l'avais fais.

Abaissant mon doigt je termina en fermant les yeux par dépit...

Alors, je suis peut-être néfaste à la société mais ne viens pas me faire croire que c'est pour elle que tu es venu te vengé mais pour toi et toi seul ! Quant à moi, je t'ai bien dit que si tu voulais te venger, je ne bougerais pas du moindre millimètre.

Je me serais bien battu pour le coup mais c'est un bien trop gros morceau pour moi ou mes pokemons autant leur évité à eux la branlée monumentale qui m'attend.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Yob Stran
Loubard excentrique et champion insecte
avatar

Messages : 150
Date d'inscription : 06/07/2016
Age : 19

MessageSujet: Re: [ PV Walter Blake ] Une tasse de thé se brisa sur le plancher   Mar 12 Déc - 20:48

Alors que Yob avait déjà terminé son avancée et se tenait alors au dessus de Walter Blake, ce dernier se leva pour faire face au moustachu. Presque le champion sentait son haleine fétide quand il parlait, presque il sentait les battements de son cœur. Si proche de lui et du dénouement, l'homme qui commandait aux insectes savait qu'il ne restait plus qu'une phase avant la tombée du rideau, celle du dernier échange et donc de la conclusion de l'argumentaire maladroit et sans sens des deux personnages. La dernière réplique de Stran parut agiter Blake qui remettait en cause l'intégrité du chauve:

- Tu fais preuve d'une telle hypocrisie... J'en ai presque l'impression que tu essais de te convaincre tout seul. Je sais très bien pourquoi tu es venu et la raison est loin d'être aussi noble que tu le prétend. Tu es ici parce que tu es incapable de ne serait-ce que mettre la main sur un Commandant ou même de nuire à la Nemesis, du coup tu te venges sur un simple sbire avec le simple prétexte que tu as vaguement connu quelqu'un auquel il s'y est pris.

Non tu n'y étais pas Walter, pas du tout. Yob Stran ne chassait pas les némésis d'habitude, il ne participait pas aux réunions, n'obéissait que peu aux ordres, rejetait les responsabilités. Il avait bien rencontré sans le savoir des membres de l'organisation mais jamais il ne s'était mis en tête de les chasser. Alors il faudrait qu'il trouve une excuse pour attraper le plus ridicule des némésis seulement pour satisfaire son égo ? Tout le processus de la recherche de Walter avait énormément appris à Stran, il s'était plié en quatre, avait refusé de laisser entrer des dresseurs dans son arène, dans le seul et unique but de trouver le ridicule sbire qu'il avait en face de lui. Non, il n'aurait jamais fait ça pour seulement remplir son ennui et son orgueil.

Walter plaça son poing juste devant le torse du champion. Un défi ? Un moyen de montrer la force et la pertinence de ses paroles ? Il enchaîna:

-J'en veux pour preuve, que tu n'as pas même pas cherché à savoir si Môka, le seul prétexte à peu près valable, était toujours vivant alors que de lourd sous-entendu avait été placé et aurait fait réagir n'importe qui car j'ai bien dit que j'avais "tenté" de le tuer et non que je l'avais fais.


Les fermites avaient été clairs. Elles parlaient d'un corps en lambeaux, d'un corps enfantin aux traits déchirés et à la mort claire. Les recherches de Yob avaient été nombreuses, ses contacts avec les insectes pareil. Le jeune garçon qui l'avait renseigné, fait tilter a aussi aiguillé l'avis de Yob. Alors il était en effet inconnu précisément que Môka était mort, mais quoi qu'il en soit, il avait là l'hypothétique meurtrier d'autres personnes, et un malfrat notoire. Si Yob se fourvoyait, il n'en avait pas moins capturé un criminel. Là était toute la différence: même dans l'erreur, Yob était vainqueur.

-Alors, je suis peut-être néfaste à la société mais ne viens pas me faire croire que c'est pour elle que tu es venu te vengé mais pour toi et toi seul ! Quant à moi, je t'ai bien dit que si tu voulais te venger, je ne bougerais pas du moindre millimètre.


Non c'était vrai. Yob ne bougeait pas pour la société mais pour son avenir que représentait les jeunes. La société actuelle ne pourra être sauvée sans l'extinction de la némésis. Yob s'en rendait compte alors qu'il levait le bras. Môka, qu'il soit mort ou pas, était l'essence même de cette idée, celle d'incarner le futur. La préservation de la jeunesse était alors caractérisée par les actions de Yob, dans l'exercice rare de ses fonctions. Walter Blake ne bougerait pas ? Voilà bien d'honneur pour un némésis. Oh, oui, tu seras récompensé. Le bras levé de Yob, juste au dessus, à demi plié, du crâne de son opposant, prononça l'extrême demande:

-La main de la justice te demande, que tu crois ou non en sa légitimité, si tu penses avoir gagné, ou si tu penses avoir perdu ?

Voilà bien une question étrange. Yob n'affichait aucune expression. Il ne pouvait défaillir alors qu'il avait gagné. Pourtant, il voulait faire bénéficier son adversaire du choix du doute. Dans quel but faisait-il cela ? Ses pokémons restaient en arrière et se tenaient prêts.

Réponse ou non s'agitait l'épée de Damoclès au-dessus de Walter. La sentence venait.


Revenir en haut Aller en bas
Walter Blake
Gentleman mais pas trop.
avatar

Messages : 131
Date d'inscription : 19/05/2017

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: [ PV Walter Blake ] Une tasse de thé se brisa sur le plancher   Ven 5 Jan - 23:28

La main de la justice te demande, que tu crois ou non en sa légitimité, si tu penses avoir gagné, ou si tu penses avoir perdu ?

Malgré une argumentation plus que cinglante, Yob continuait à me poser des questions sans même faire attention à mes réponses... Ça commençait à devenir lassant de faire comme si je parlait à un sourd, je n'arrive même plus à m'énervé correctement contre lui, je suis juste... Blasé et déçu que mon interlocuteur ai aussi peu de réparti. Lâchant un soupir non dissimuler, je répondis sans même le regarder.

On va le savoir à force que tu le répètes que c'est moi le méchant de l'histoire...

C'est pas comme si j'avais passé un bon bout de temps déjà à lui expliquer jusqu'à mes motivations. Cette conversation avait bien trop durer et il était temps d'y mettre un terme mais puisque qu'il voulait une réponse à une question aussi prétentieuse, ça oui, j'allais lui donner en bonne et due forme. Sur un ton entre le dédain et la moquerie, je la lui donna sa réponse :

Justice ? Légitimité ? Il n'y a rien de tout ça ici, tu profites simplement de ton statut et si tu insinue que sur le plan de l'argumentation tu ais réussi à me tenir tête, moi je n'ai même pas l'impression de m'être battu. Alors si c'est tout ce que tu voulais savoir, j'en ai fini avec toi.

Peu importe ce qui arrive ensuite pour moi c'était effectivement un "No-match".

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Yob Stran
Loubard excentrique et champion insecte
avatar

Messages : 150
Date d'inscription : 06/07/2016
Age : 19

MessageSujet: Re: [ PV Walter Blake ] Une tasse de thé se brisa sur le plancher   Mar 9 Jan - 21:38

Yob baissa la main en gardant les yeux fixés.

-On va le savoir à force que tu le répètes que c'est moi le méchant de l'histoire...


Oh oui tu es le méchant, mais à tout bon méchant son lot de changements. Oh, il ne faut pas se leurrer, tu ne changeras certainement jamais. Oh non, Yob ne faisait pas ça pour rire ou pour en tirer une quelconque victoire, même s'il le disait. En fait, les mots manichéens, gentil méchant et le tralala, c'est que des moyens de définir. Mais dans l'histoire, il n'y avait pas de vainqueur. C'était là la réponse. Penses-tu avoir gagné? Oui. Tu as gagné Walter. Alors maintenant que tu as gagné contre Yob, comprends-tu que tu as perdu contre lui ? Yob et toi êtes les mêmes personnes. Seulement, l'un a su être franc, et l'autre non. Tu as mis en doute la franchise de Yob Stran. Bravo, autant te laisser un cadeau.

-Justice ? Légitimité ? Il n'y a rien de tout ça ici, tu profites simplement de ton statut et si tu insinue que sur le plan de l'argumentation tu ais réussi à me tenir tête, moi je n'ai même pas l'impression de m'être battu. Alors si c'est tout ce que tu voulais savoir, j'en ai fini avec toi.


Ah, voilà. Tu es toi même arrivé à la bonne conclusion. Clap clap. Levez vous public ! Tu comprends ? Le mal en est arrivé à quelque chose de bien, tandis que le bien se noircit. En en appelant à la crédibilité de quelqu'un qui se voulait véritable en tout point, tu as dénoncé les ténèbres d'une bêtise, d'une hâte. Et en ça tu as rejeté toute impulsion pour comprendre, pour te comprendre, pour le comprendre. Te conforter dans le mal ? Peut-être. Rejeter le bien ? Aussi. Mais trouve au moins l'intelligence de croire, si je puis dire, que si tu en connais les limites de chacun, autant les équilibrer vers ce que chacun devrait être non. En d'autres termes, pour qu'il y ait un gentil et un méchant, définis les. Tu connais les méchants mais les gentils ne le sont pas: fais les, forge les, crée les.

Yob pensait à tout ça sans être convaincu de ce qu'il imaginait. Avait-il raison de penser à tout ça, à remettre en doute son rôle de justicier ? Peut-être bien. Walter le faisait douter. Alors oui, Yob se l'imaginait: il se disait qu'il avait perdu. Mais qu'est ce qu'une victoire au fond quand il n'y a pas d’arbitre ?

Alors, faisant tressaillir sa moustache, Stran sourit à pleines dents:

-Je vois. Alors je ne peux pas te faire du mal. Tu sais quoi ? Je ne peux pas te laisser t'échapper, mais je ne peux pas t'emprisonner. Alors je vais faire un peu des deux. Tu ne sens pas sur ton épaule ?

L'un des pokémons de Yob est Lica la Statitik. Elle avait eu tout le temps du monde pour se faufiler et arriver sur l'épaule droite de Walter Blake alors que Yob prononçait ses paroles. Ni une ni deux, Yob susurra quelques murmures avec un dispositif placé entre ses dents, pour commander aux insectes. Lica s'approcha du cou, vers le bas du cou, coté col, et y plaça deux de ses longues quenottes. Pour s'échapper, elle remonta sa toile. Yob prit ensuite la place du narrateur:

-Il y a maintenant deux petites traces de morsure pas loin de ton cou. Ne t'inquiètes pas, rien n'est mortel. Par contre, mon pokémon a induit ses mandibules d'un poison inoffensif de Scobolide qui rend la peau autour de la blessure verte foncée. Si tu relèves le col, on ne verra rien. Cela se soigne tu sais. Facilement, mais ça prend du temps. Je voulais juste que tu gardes une trace de moi pendant un certain temps. Tu aimes ?

Yob se retourna et avança vers la sortie, ses trois pokémons le suivant de très près. Il sortit de sa poche un billet de 20 et le plaça dans un cendrier:

-Voilà le pourboire. Merci pour tout !


Et il passa la porte, se dépêchant de s'enfuir avant que la police n'intervienne.

Morale de l'histoire: amusez vous.
Revenir en haut Aller en bas
Walter Blake
Gentleman mais pas trop.
avatar

Messages : 131
Date d'inscription : 19/05/2017

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: [ PV Walter Blake ] Une tasse de thé se brisa sur le plancher   Mer 10 Jan - 3:29

Il baissait le poing au fur et à mesure que je lui donnais sa réponse et une fois qu'il l'eue entendue, un large sourire se formait sur le visage du champion mais qu'est-ce qui a bien pu le faire sourire ? Se moquait-il de moi, du fait que en dépit de tout ce qui s'est dit il était toujours gagnant ? Peut-être que ce qu'il allait me dire m'aiguillerais quant à la signification de ceci.


Je vois. Alors je ne peux pas te faire du mal. Tu sais quoi ? Je ne peux te laisser t'échapper, mais je ne peux pas t'emprisonner. Alors je vais faire un peu des deux. Tu ne sens pas sur ton épaule ?

Hein mais de quoi il parle, ça ne veut rien dire ! En plus il n'y rien sur mon... *tourne la tête pour voir qu'il y avait bien une statitik* ...épaule...  Comment ça se fait que je ne rien senti ! Nan plus important, qu'est-ce qu'elle là ? Aïe !  Mais elle vient de me mordre cette saleté ! La vache ! Mais, c'est que ça devient vert cette connerie ! Je croyais qu'il ne comptais pas me tuer, alors pourquoi il m'empoisonne ce con ! Ça y est je vais y rester cette fois ! 

Il y a maintenant deux petites traces de morsure pas loin de ton cou. Ne t'inquiètes pas, rien n'est mortel. Par contre, mon pokémon a induit ses mandibules d'un poison inoffensif de Scobolide qui rend la peau autour de la blessure verte foncée. Si tu relèves le col, on ne verra rien. Cela se soigne tu sais. Facilement, mais ça prend du temps. Je voulais juste que tu gardes une trace de moi pendant un certain temps. Tu aimes ?


Mon air changea du tout au tout, au point que j'en laisse tomber ma cigarette au sol, je ne savais plus quoi dire ou penser mis à part WHAAAAT?! Mais il est glauque ce mec ! C'est son délire de "garder une trace de lui" ?! Brrrr... Rien que d'y penser je me pas bien... D'habitude c'est un truc qui se fait avec du rouge à lèvres sur la chemise ! Il se retourna et avant de sortir il déposa un billet et me lança un :


Voilà le pourboire ! Et merci pour tout !


Puis il partit, laissant derrière lui le son lointain des sirènes de police. Bon ça va, j'ai encore le temps de partir d'ici. Ramassant le billet déposer au passage, je sortis par la porte de derrière enfourchant ma moto et dis adieu à ce lieu que j'aimais bien malgré tout.

La réaction de Walt:
 

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [ PV Walter Blake ] Une tasse de thé se brisa sur le plancher   

Revenir en haut Aller en bas
 
[ PV Walter Blake ] Une tasse de thé se brisa sur le plancher
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Briket Jules Walter yo ap fè chimen.
» Renom et honneur du marine Walter C Drake
» Mathew ... Walter!
» Présentation Mike Blake
» Demeure d'Anita Blake

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: