Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 

 [ PV Walter Blake ] Une tasse de thé se brisa sur le plancher

AuteurMessage
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Yob Stran
Loubard excentrique et champion insecte
avatar

Messages : 145
Date d'inscription : 06/07/2016
Age : 19

MessageSujet: [ PV Walter Blake ] Une tasse de thé se brisa sur le plancher   Mer 23 Aoû - 5:14

Yob Stran ne s'était jamais pris au sérieux. Personne ne le prenait au sérieux, après une réelle confrontation avec lui. On ne voyait en lui qu'un fou à l'apparence agressive et une excentricité envahissante. Certains le voyaient réellement comme le champion qu'il était, avec ses qualités et ses défauts en tant que dresseur. Les rares à le connaitre réellement...savaient qu'il était un personnage plus profond, plus dense, moins The fool.

L'avenir de l'humanité compte le plus au monde pour lui.

Il n'y a rien de plus beau que la jeunesse. C'est la jeunesse, la nouveauté qui fait avancer le monde, il n'y a que l'exaltation de ces faits, la sublimation de cette fougue caractéristique qui le rend joyeux. Lui qui n'a pas été l'enfant le plus dégourdi se matérialise en cette vision du monde qu'il aime tant chérir. Quand il rencontre une jeune personne, il la guide vers le chemin de l'avenir. Il fait tout, à sa manière, pour la subjuguer, pour faire éclore la rose de la vie à l'intérieur de ces personnes. Ils sont l'avenir. Quand Yob rencontre une personne plus âgée, il espère qu'elle guide les autres vers l'avenir incertain. Rien n'est plus beau que d'enseigner aux autres.

C'est pour ça que Yob Stran, du haut de ses 28 ans, est devenu champion d'arène.

Tester l'avenir, entraîner l'avenir, se battre contre l'avenir, le sublimer, le cueillir et le laisser envahir le monde de sa doucereuse effluve de bonheur: c'est le but de sa vie. Le mal existe et le champion de New Lakit est heureux de pouvoir le combattre, non, le guider. Il croit en la rédemption, au changement. La repentance est un choix qu'il autorise à ses ennemis une fois vainqueur.

Mais aujourd'hui...

...l'avenir a détruit l'avenir.


* * *


Comme à son habitude, le moustachu faisait son jogging accompagné de ses pokémons. Alors que la journée commençait agréablement à germer de par les rayons éblouissants du soleil, il fut dérangé - pas en mal - par les pleurs non dissimulés d'un garçon, sur le bas coté. L'air plaintif, le champion ne pouvait que le rassurer:

-Et bien, mon pote, quelque chose ne va pas ?

Il ne répondit pas dans un premier temps, prenant la peine de renifler sa morve coulante, mais ne se retint pas et cracha la vérité:

-M...Môka a été tué...

Un choc intérieur. Ce nom était trop significatif pour Yob Stran. Si ce Môka était le même que celui qui était, des semaines auparavant, venu l'affronter en compagnie de cette énergique jeune femme, alors Yob Stran s'en trouverait meurtri. Pour être sûr, il posa une autre question:

-Qu...Qui l'a tué ? bégaya-t-il pour la première fois de sa vie en présence de quelqu'un de plus jeune.

-Un...Un némésis...Laissez moi ! hurla-t-il en faisant un mouvement de bras.

Le chauve qui serait affublé de " de luxe " n'était pas d'humeur à rigoler. Il se retourna vers ses pokémons en s'excusant auprès du jeune garçon. Leur expliquant la situation, il vit dans leur regard la même lueur que dans le sien.


* * *

La façade du bar n'était pas gardée du tout. Normal, pour un bar-café. Quelques personnes étaient accoudées sur quelques chaises au dehors, à l'ombre de l'enseigne, et d'autres discutaient joyeusement autour de tables. La porte n'était pas bien grande, et les fenêtres étroites en plus d'être fermées. A l'arrière du bâtiment, une sortie de service, supposément aussi de secours. Yob Stran s'était assuré de ne lui laisser aucun échappatoire.

D'ailleurs, le champion de New Lakitfaisait face au café. Ses sourcils froncées faisaient réellement peur à voir. Son sourire habituel se voyait camouflé par des lèvres haineuses. Certains le connaissaient mais ne s'attendaient pas à cette apparence. Un jeune homme sur une table se leva et partit, peut-être d'effroi. Ou alors était-ce à cause des pokémons du dresseur ?

Grant, son plus fidèle et fort pokémon, ce Drascore guitariste, ne portait pas son instrument de prédilection. Ses griffes énormes étaient prêtes. Het le Scarabrute frétillait des cornes et Lars le Dadargnan faisait virevolter ses ailes comme le plus endiablé des démons. Lita pétillait sur l'épaule de Yob. Bien que la plus faible de l'équipe, elle vivait avec fougue et efficacité. Aucune trace des deux derniers de la team.

Quoiqu'il en soit, Yob pénétra en poussant la porte du café. Il fut instantanément suivi de Grant et Het qui se placèrent de part et d'autre de leur dresseur. Quant à Lars, il scrutait l'endroit: toutes les tables étaient occupées, le son des voix bourdonnait dans la pièce unique et le comptoir était plein. Derrière ses verres, Yob cherchait quelqu'un. Alors, faisant taire l'intégralité de l'endroit en même temps que le mouvement ultra-rapide de son Dardargnan vers l'unique autre jonction entre les pièces, la présence du maître-insecte emplit les yeux d'une certaine sauvagerie vengeresse, mais tranquille.

Soudainement, les poils de torse et de bras du champion se hérissèrent. Il était là.

Devant lui, une jeune femme aux courbes généreuses tendait son verre en direction d'un charmant serveur aux cheveux noirs, lequel lui servait du vin de qualité commandé par la consommatrice. De toute évidence était là son quotidien sous couverture, draguant la première à passer la porte. Il s'immobilisa tout comme elle lorsqu'il fut lui-même en position de voir Yob Stran. Lars était sur une voie, Yob et ses insectes de l'autre.
Et, sur un mouvement malencontreux d'un homme bousculant une table alors qu'il levait le bras, index tendu vers celui qu'il appelait...

...une tasse de thé se brisa sur le plancher.

Yob Stran hurla, dans la plus infinie et sérieuse des colères:

-Walter Blake. Tu es bien...Walter Blake !?

Hormis éventuellement le dénommé, il n'y eut plus aucun être pouvant se targuer d'être humain qui manifesta un quelconque mouvement ou une quelconque respiration. Ils ne pouvaient plus rien. Ils leurs étaient imposé d'être spectateurs. Pour le meilleur...ou pour le pire.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Walter Blake
Gentleman mais pas trop.
avatar

Messages : 109
Date d'inscription : 19/05/2017

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: [ PV Walter Blake ] Une tasse de thé se brisa sur le plancher   Mer 23 Aoû - 23:09

Aujourd'hui, j'avais pas pas le temps de réfléchir, il y avait bien trop de client pour ça. Je courrais dans tous les sens pour servir le plus de monde possible. C'était d'ailleurs plutôt rare autant de monde à la fois... Je parvint quand même à prendre mon temps pour resservir comme il se devait une très belle femme au courbe plus qu'appréciable, on se demande pourquoi. L'endroit était plein de vie comme j'aime et mon visage rayonnait d'un sourire attentionné.

Un mec aussi baraqué qu'on puisse l'être entra au même moment avec une expression facial débordant de haine, lui il était là pour foutre le bordel dans mon petit havre de paix, ça se voyait comme son gros nez sur sa tronche. Et mes craintes se confirmèrent quand trois Pokemon à lui se pointèrent juste derrière lui dont un Dardagnan qui se posta à la sortie de secours à l'arrière du café avant que son propriétaire ne hurle :

"Walter Blake. Tu es bien...Walter Blake !?"

Il avait coupé court à ne serait-ce que la moindre respiration des clients craignant le courroux du moustachu. Reposant la bouteille dans le seau remplit de glaçons de la dame je lui répondu le plus sérieusement du monde :

"Lui même. Alors maintenant que vous êtes satisfait, je vous prie de sortir. Je ne suis pas intéressé par les hommes et vous faites peur aux clients qui sont ici pour passer un bon moment."

Mon sourire s'était effacé, j'étais sérieux sans pour autant être haineux comme lui vu comment il me cherchait c'est qu'il a appris quelque chose sur moi mais c'est lui qui a l'air malhonnête et pas très sain d'esprit ce qui joue en ma faveur devant tout ces témoins.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Yob Stran
Loubard excentrique et champion insecte
avatar

Messages : 145
Date d'inscription : 06/07/2016
Age : 19

MessageSujet: Re: [ PV Walter Blake ] Une tasse de thé se brisa sur le plancher   Lun 28 Aoû - 14:10

Il avait levé la tête d'un air innocent, mais bien déterminé. Son regard trahissait ceux qu'ils portaient aux témoins qui subissaient le courroux de la haine de Yob Stran sans dire un mot. Cependant, le champion s'en fichait éperdument. Il ne le laissera pas partir, il ne le laissera pas indemne, à au moins un niveau. Là, Walter ouvrit la bouche:

-Lui même. Alors maintenant que vous êtes satisfait, je vous prie de sortir. Je ne suis pas intéressé par les hommes et vous faites peur aux clients qui sont ici pour passer un bon moment.


Satisfait ? Non, il en était loin. Il avait encore des comptes à régler, des comptes à lui imposer. Ce n'était pas une question d'attirance non plus, et aucun client ne pouvait réagir. La ligue protégerait Yob d'absolument tout pénalité s'il parvenait à aider le gouvernement contre les némésis, et de toute manière, c'était la justice elle-même qui poussait Yob à agir comme ça. Il s'excuserait devant tout le monde et rembourserait l'intégralité des frais à l'établissement, si tant fut qu'il ne soit pas aussi affilié à la némésis.

Yob avança encore d'un pas, pour faire monter la pression. Ses sourcils étaient encore plus ancrés dans ses arcades et il pourrait affronter en duel un lion sans perdre rien qu'avec eux. Là, il enchaîna toujours plus en colère de parler:

-Je ne suis pas satisfait. Et je connaissais quelqu'un qui l'était, avant que tu ne le tues. Te souviens-tu de ce garçon que tu as lâchement assassiné ?


Là, Grant laissa passer un couple qui avait eu le courage de se lever. Pareillement, d'autres personnes brisèrent le lien de la peur et se préparaient silencieusement à partir. Même la belle femme prenait ses distances avec Walter, dans le doute. Yob n'avait pas baissé son index accusateur.
Revenir en haut Aller en bas
Walter Blake
Gentleman mais pas trop.
avatar

Messages : 109
Date d'inscription : 19/05/2017

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: [ PV Walter Blake ] Une tasse de thé se brisa sur le plancher   Lun 28 Aoû - 16:32

Le moustachu en colère fit encore un pas fronçant toujours plus ses sourcils avant d'ajouté

Je ne suis pas satisfait. Et je connaissais quelqu'un qui l'était, avant que tu ne le tues. Te souviens-tu de ce garçon que tu as lâchement assassiné ?

Voilà qu'il se met à m'accuser d'un meurtre ! Il est taré ce mec ! Enfin, j'ai peut-être bien tué la personne dont il parle mais ça ne justifie en rien sont comportement de rustre. Mais ce qui était plus gênant, c'était que certains clients commençait à partir sans même payer leurs commandes... Je vais me faire engueulé par le proprio si ça continue.

Ce qui était sûr c'est je n'allais pas me laisser me faire intimider par type combien même il pourrait me tuer ! Ne bougeant pas d'un poil de là où j'étais je répondu

C'est pour raconter de telles conneries que vous êtes là à interrompre mon boulot ?! Je m'adressa directement aux clients qui ne s'étaient pas encore enfuis Franchement, ce type est un malade ! Il débarque ici et m'accuse de meurtre sans me montrer un insigne de police ou même ne serait-ce que se présenter !

Je commençait moi aussi à perdre mon calme mais quoi de plus normal quand ce qu'il vient de m'arrivé arrive ? Oh et puis merde ! Il me les brises celui-là, alors autant y aller à fond

Alors si tu veux te venger d'une personne que je ne connais pas ou même ne sais si elle existe, VAS-Y JE SUIS LA JE NE BOUGERAI PAS !!! D'AILLEURS SON NOM NON PLUS TU NE L'AS PAS DONNE !!!

Devant tant d'arguments il devra se justifier un minimum et peut-être pourrais-je avoir une discussion normale avec ce mec même si j'en doute fortement. Au pire j'appellerais la police, ce sera nouveau pour moi qu'il soit de mon côté pour une fois.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Yob Stran
Loubard excentrique et champion insecte
avatar

Messages : 145
Date d'inscription : 06/07/2016
Age : 19

MessageSujet: Re: [ PV Walter Blake ] Une tasse de thé se brisa sur le plancher   Lun 28 Aoû - 16:48

Et ça y est, Walter commençait à se défendre:

-C'est pour raconter de telles conneries que vous êtes là à interrompre mon boulot ?!

Certains némésis se planquent, d'autres utilisent une couverture. Les vagabonds sont difficiles à attraper et heureusement que Blake lui joue le rôle de serveur, et n'a donc pas énormément d'endroits où se terrer pour rester dans son déguisement. Le bar-café est le meilleur endroit possible pour Yob pour le trouver et profiter d'us assez large panel d'actions et d'options. De plus, pris au dépourvu, Walter aurait d'autant plus de mal à s'en sortir.

Quoiqu'il en soit, Walter commença à demander l'avis du public encore présent, et pour cela leur parla directement, pour que l'opinion majoritaire rejoigne la sienne:

-Franchement, ce type est un malade ! Il débarque ici et m'accuse de meurtre sans me montrer un insigne de police ou même ne serait-ce que se présenter !

Il était vrai que Yob ne lui avait pas décliné son identité. Pourquoi ? S'il arrivait en disant son nom, il aurait déjà eu des retours de la salle, avant-même que celle si n'hésite sur qui rejoindre. Là, au moins, ils étaient calmes, ne le dérangeaient pas. Et justement, même en le faisant, ils ne réagiraient qu'intérieurement.

-Alors si tu veux te venger d'une personne que je ne connais pas ou même ne sais si elle existe, VAS-Y JE SUIS LA JE NE BOUGERAI PAS !!! D'AILLEURS SON NOM NON PLUS TU NE L'AS PAS DONNE !!!
, enchaina-t-il en haussant le ton !

Il s'énervait. Peut-être cherchait-il à provoquer un combat direct. Yob n'était pas aussi agressif qu'il ne le pensait. Il avança cependant d'un nouveau pas décidé, accompagné - et enfin - de sa main qui cessait de pointer Walter. C'est alors que la table d'où la tasse était tombée fut dépassée.

Yob répondit à son tour, la phrase du choc, la phrase du tout, la phrase de la révélation, la phrase d'amorce:

-Mon nom est Yob Stran, champion Insecte de New Lakit, et voici mes pokémons. Je viens pour faire payer l'affront que tu as fait à l'avenir en tuant Môka.

La voix du champion était calme, cette fois ci. Il ne devait pas s'adonner à l'excès de rage et agir le plus distinctement possible pour ses convictions:

-Mais je ne suis pas venu pour te tuer, sois en sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Walter Blake
Gentleman mais pas trop.
avatar

Messages : 109
Date d'inscription : 19/05/2017

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: [ PV Walter Blake ] Une tasse de thé se brisa sur le plancher   Dim 8 Oct - 14:44

Au fur et à mesure que je ne m'énervait, ce chauve semblait se calmer, comme si jusque là tout ce qu'il cherchaient c'était de me faire sortir de mes gonds... Il finit même par dégager son gros doigt de ma direction tout en faisant un nouveau pas. Il répondit

Mon nom est Yob Stran, champion Insecte de New Lakit, et voici mes pokémons. Je viens pour faire payer l'affront que tu as fait à l'avenir en tuant Môka.

Je pus m'empêcher de lâcher un rictus de mécontentement pas très discret, un champion hein ? Et ben moi qui aurait voulu l'aide des flics c'est rappé... Y'a quelqu'un qui m'en veut là-haut ou quoi ? Maintenant je peux même plus me justifier, la Ligue à tellement bien fait son boulot pour laver le cerveaux des gens que ses représentant sont comme la vérité absolue.

Mais je ne suis pas venu pour te tuer, sois en sûr.

C'est le moindre de mes soucis, ça ! Ce qui me fait chié c'est mon taff ! Je soupira un grand coup, il est temps de changer de job après tout, je pouvais pas resté cloué à cet endroit pour toujours même si... Bon allez, tombons les masques ! J'alluma une cigarette à l'intérieur sans plus trop me soucier de quoi que ce soit d'autre que mon interlocuteur et pris une bouffée

Un champion ?! Que d'honneur ! On va jouer à jeu, tu verras c'est drôle ! Ca consiste à avouer un secret chacun notre tour et vu que je suis sympa je commence. Je suis bien de la Nemesis

Avançant jusqu'à Yob et lui soufflé la fumée à la figure je continua avec un sourire, levant les mains en l'air

Tu vois, c'est drôle, non ? Alors, à ton tour.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Yob Stran
Loubard excentrique et champion insecte
avatar

Messages : 145
Date d'inscription : 06/07/2016
Age : 19

MessageSujet: Re: [ PV Walter Blake ] Une tasse de thé se brisa sur le plancher   Mer 11 Oct - 21:00

Yob le dévisageait d'une fureur incroyablement calme. Chacun des traits de sa face était décortiqué par le champion aux veines tressaillantes. Il opéra un nouveau pas, et le visage adverse, enfin, montra autre chose qu'un mensonge clamant son innocence: c'était l'abandon du masque. Juste après que Stran ne lui dise pour sa survie inévitable - du moins, en théorie - l'expression de Walter dégagea de ses lèvres abîmées par la cigarette quelques mots, des mots des plus absurdes, mais aussi des mots des plus provocateurs:

-Un champion ?! Que d'honneur ! On va jouer à jeu, tu verras c'est drôle ! Ça consiste à avouer un secret chacun notre tour et vu que je suis sympa je commence. Je suis bien de la Némésis.


Oui, ce garçon avait bien de la chance d'avoir l'honneur de se faire attraper par quelqu'un de si important au niveau des autorités compétentes, et même si Yob Stran n'était pas glorifié par ses antécédents, il n'en était pas moins un efficace détective. Les recherches, menées surtout par des insectes, donnèrent à Yob des informations qui l'autorisèrent à déduire le nom de celui qui avait tué Môka. Des semaines qu'il le cherchait, des semaines qu'il attendait et avait préparé ce moment. Il espionnait le terrain depuis des jours.

Et Blake veut jouer à un jeu !?

L'intitulé, sur le papier, ne semblait qu'une vulgaire blague, mais était une tromperie. En tentant de détourner l'attention de Yob sur de futiles discussions, il ferait ralentir ses mouvements et essaierai de trouver une solution. Il grappillait les secondes, extrayait de celles-ci de précieuses idées d'échappatoires. Mais Yob avait tout prévu, jusqu'à en apprendre des techniques d'immobilisations via CT à ses pokémons.

Enfin, la révélation, l'affirmation de Walter acheva certains d'ignorer une recherche de courage, et ils détalèrent. Même la jeune femme préféra silencieusement se retirer, comprenant quel monstre tentait de la séduire. Quelques uns, amateurs de combats, fous ou ignorant l'existence des Némésis restèrent cependant.

-Tu vois, c'est drôle, non ? Alors, à ton tour.

Oh oui, il allait jouer. Mais il allait aussi l'intimider, et à chaque échange, il avancerait d'un pas. Ainsi, Yob lui montrera que même le temps ne le laissera pas gagner, mais son argumentation. S'il parvenait à réduire la peine que Yob lui infligera, ce sera mieux pour lui et son état physique. Le moustachu grogna:

-J'ai autorisé mes pokémons à te casser les membres s'il le fallait alors que mes autorisations interdisent ces pratiques.
Revenir en haut Aller en bas
Walter Blake
Gentleman mais pas trop.
avatar

Messages : 109
Date d'inscription : 19/05/2017

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: [ PV Walter Blake ] Une tasse de thé se brisa sur le plancher   Lun 23 Oct - 17:48

J'ai autorisé mes pokémons à te casser les membres s'il le fallait alors que mes autorisations interdisent ces pratiques.

Le peu de clients qu'il restait n’attentèrent guère plus lorsqu'ils surent mon appartanance à la cruelle, horrible et maléfique Team Némésis... Oulah là qu'est-ce que c'est effrayant ! A moi ! A l'aide, ils sont les méchants de l'histoire ! Toute cette panique me faisait doucement rire. Ces gens sont d'une hypocrisie sans nom, sans même parler de ce champion ! Il m'arrête parce que je ne respecte pas les règles de son équipe mais c'est bien le premier à les enfreindre comme il vient de l'avouer. M'asseyant nonchalamment sur chaise appuyant mon bras tenant ma cigarette sur le dossier je lui répondis un sourire hautain aux lèvres :

C'est assez ironique quand même ! Un représentant de la loi qui veut arrêter un hors-la-loi mais qui ne les respectes pas non plus. Il y a de quoi se poser des questions sur l'utilité de ces lois, tu ne crois pas ?

J'avais malgré tout bien compris qu'il n'avait pas balancer ça en l'air seulement pour m'intimider, il en avait clairement les moyens et surtout... l'envie. Non pas que l'idée d'avoir un membre inutilisable ne m’effraie, je préférerais tout de même qu'ils restent intact, sans la moindre cicatrice. Tiens mais au fait, j'en ai des cicatrices ! Et le petit plus, c'est que leur origine n'est nul autre que notre ami commun : Môka.

Mais bon je m'égare et retarde notre partie ! Alors voilà un autre petit secret ! Je connais Môka et oui j'ai bien tenter de le tuer. Mais pourquoi à ton avis ? Je vais te donner un indice.

Je déboutonna ma chemise pendant que je parlais et au moment où je finis ma phrase, j'attrapa le côté gauche de celle-ci pour la relever et ainsi révéler à Yob les bandages sur lequel une tâche ronde couleur carmin décorait le tout.

Alors ? Toujours autant satisfait de ton petit protégé ?

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Yob Stran
Loubard excentrique et champion insecte
avatar

Messages : 145
Date d'inscription : 06/07/2016
Age : 19

MessageSujet: Re: [ PV Walter Blake ] Une tasse de thé se brisa sur le plancher   Dim 29 Oct - 2:54

Quel sourire de connard. C'était ce que Yob pensait en le dévisageant. Oh oui, Walter savait qu'il était très proche et qu'il approcherait inévitablement, mais il le testait, en jouant avec ses nerfs, pour lui faire perdre la face, pour qu'il ait au moins dans son esprit la satisfaction d'avoir gagné le jeu des paroles, le jeu de celui qu'aura la meilleure répartie, qui fera plier l'autre. Il cherchait à presser le nombre de pas, en faisant foncer tel un taureau Yob Stran qui ne saurait se contenir face à la provocation. Mais il le savait, il ne tomberait pas le de piège. Il s'était assit, cela n'empêchera pas le champion d'avancer.

-C'est assez ironique quand même ! Un représentant de la loi qui veut arrêter un hors-la-loi mais qui ne les respectes pas non plus. Il y a de quoi se poser des questions sur l'utilité de ces lois, tu ne crois pas ?


Pour tout dire, Yob ne respectait même pas la loi. Plusieurs fois la ligue avait envoyée des lettres pour lui signifier qu'il n'était pas exemplaire malgré sa popularité et qu'heureusement ils lui évitaient toujours la tôle de peu, mais que les amendes commençaient à peser. Il s'en souciait peu, il espérait juste ne pas réellement devoir abattre Walter, encore moins avec ses pokémons. Yob répondit:

-Un némésis qui pense aux lois. Je me soumettrai à mon jugement quand tu auras subi le tien.

Là, Walter Blake leva son vêtement, sans se relever de sa chaise. Il montrait un bandage sanguinolent, et s'il voulait que le chauve comprenne mieux, il aurait pu se lever. Là, c'était flou d'ici: il avancerait bientôt de toute façon.

-Mais bon je m'égare et retarde notre partie ! Alors voilà un autre petit secret ! Je connais Môka et oui j'ai bien tenter de le tuer. Mais pourquoi à ton avis ? Je vais te donner un indice.

Son doigt marqua la blessure. Alors Môka s'était défendu, ou l'avait attaqué. Dans tous les cas, rien ne justifiait son meurtre. Dans le premier cas, il avait eu raison d'attaquer ce genre de points qui ne sont pas létaux la majorité du temps. Les côtes ça se soigne. Dans le second, Blake serait un sérieux monstre, plus qu'il n'en est un déjà.

-Alors ? Toujours autant satisfait de ton petit protégé ?


-Quand la proie est à la merci du prédateur, il est normal qu'elle tente de se défendre. Et maintenant que tu as changé de rôle, comment te sens-tu ? grogna Yob.

Là, le champion remit ses lunettes en place, décalées un peu par son entrée. Il enchaîna avec son secret, car il jouait le jeu, par pour se plier aux règles d'en face, mais pour l'intimider:

-Sur moi, je n'ai aucune arme. Je n'ai que mes poings.

Yob n'était plus qu'à quatre pas de Walter Blake.
Revenir en haut Aller en bas
Walter Blake
Gentleman mais pas trop.
avatar

Messages : 109
Date d'inscription : 19/05/2017

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: [ PV Walter Blake ] Une tasse de thé se brisa sur le plancher   Mar 31 Oct - 14:44

Quand la proie est à la merci du prédateur, il est normal qu'elle tente de se défendre. Et maintenant que tu as changé de rôle, comment te sens-tu ?

Bon... J'aurais au moins essayer de le faire douter un peu de Môka mais il était trop bête et honnête pour que le moindre doute plane sur lui et j'ai l'impression que Yob ne voit qu'en noir et blanc sans faire attention aux nuances de gris. Dans ce résonnement, ma couleur était bien entendu le noir et mes paroles n'étaient que mensonges alors que les meilleurs mensonges sont faits d'une part de vérité, si seulement il arrivait à les discerner... Et pour répondre à sa question je n'avais qu'une chose qui me venait en tête.

C'est que toute évidence je ne suis pas normal puisque je m'amuse pas mal avec toi, même si j'aurais préféré garder ce job.

Mais il serait quand même judicieux de trouver un moyen de m'échapper avant de finir en prison... Il ajouta toujours essayant de m'intimider :

Sur moi, je n'ai aucune arme. Je n'ai que mes poings.

Il a toujours pas compris que l'intimidation ne menait à rien avec moi ? Surtout que bon, n'avoir que ses poings était amplement suffisant avec l'équipe de choc qu'il avait envoyé me chercher, même contre un seul d'entre eux je ne pourrais pas faire le poids... Mais si il veut jouer à ça, je peux très bien le faire aussi, c'est la moindre des choses vu que lui joue bien à mon jeu.

A la base, moi non plus je n'avais aucune arme à feu, jusqu'à ce que ton petit protégé me donne "gentiment" son revolver. L'ironie de la chose, c'est que si il n'avait pas eu cette arme je ne lui aurais pas tiré dessus et serait probablement en meilleur état qu'il ne l'est maintenant.

Le tout était dit avec un ton des plus cyniques, le sourire en coin qui va avec, bien évidemment. Mais maintenant qu'il est averti peut-être ferait-il un peu plus attention en continuant à s'approcher de moi. Ou peut-être qu'il allait être encore plus agressif ? Qui sait ?

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Yob Stran
Loubard excentrique et champion insecte
avatar

Messages : 145
Date d'inscription : 06/07/2016
Age : 19

MessageSujet: Re: [ PV Walter Blake ] Une tasse de thé se brisa sur le plancher   Jeu 2 Nov - 5:06

Yob avait conscience que ce gars allait être dur à intimider. Même, il n'essayait pas réellement de le faire. Il tentait plutôt de lui faire comprendre le danger qui le guettait. Avait-il encore l'espoir de s'en sortir sans rien d'autre que quelque chose à raconter ? Non, il allait prendre, pour sûr. Mais la bonté intérieure de Yob lui dictait de le prévenir. Agressivement, certes, mais c'était quand même un conseil. Alors, allait-il l'intégrer ou continuer de faire monter la tension ? Plus il tenait bon, plus Yob était impatient d'avancer, de s'approcher de ce monstre. Qu'importe, la némésis n'était pas connue pour être faite de couards.

-C'est que toute évidence je ne suis pas normal puisque je m'amuse pas mal avec toi, même si j'aurais préféré garder ce job.

Oui, parfois la proie ne comprend pas qu'elle est la proie. Un peu comme le zèbre qui espère pouvoir donner un coup de sabot fatal à cette lionne qui le traque, sans faire attention aux deux autres derrière lui. Walter était dans ce même cas. Mais il avait apparemment les sabots plus gros que le ventre. Quant à sa couverture, Blake avait heureusement fait l'erreur de s'approcher trop près de présences insectoïdes, permettant à Yob de faire pister son odeur. Qu'importe les détails, Walter avait été trouvé. La traque de Yob avait porté ses fruits.

-A la base, moi non plus je n'avais aucune arme à feu, jusqu'à ce que ton petit protégé me donne "gentiment" son revolver. L'ironie de la chose, c'est que si il n'avait pas eu cette arme je ne lui aurais pas tiré dessus et serait probablement en meilleur état qu'il ne l'est maintenant.

Yob ignorait les dires de cette crapule. Ce qu'il s'était passé avec Môka ne l'intéressait pas, que ce soit les détails ou les raisons. L'heureuse présence de fermites proches était la seule intervention nécessaire. Yob Stran se rendit compte qu'il ne sondait pas de nouveau secret, si tant fut que celui-ci soit d'avoir utilisé la prétendue arme de Môka. Qu'importe, il était tant de changer d'amusement. Yob éleva encore le ton:

-Trêve de bavardages, changeons de jeu, Blake. Je te laisse parler de ce qui t'as motivé à rejoindre la némésis, et en retour je t'expliquerai pourquoi je suis venu te voir.


S'il refuse, bien entendu, il ne s'en sortirait qu'avec un sourire. Si tant est qu'il puisse encore sourire, n'est ce pas ?

Yob n'était plus qu'à trois pas de Walter Blake.
Revenir en haut Aller en bas
Walter Blake
Gentleman mais pas trop.
avatar

Messages : 109
Date d'inscription : 19/05/2017

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: [ PV Walter Blake ] Une tasse de thé se brisa sur le plancher   Dim 5 Nov - 19:04

Yob ne semblait pas emballé par le dernier secret que je venais de partager avec lui et on ressentait qu'il en avait marre de ce jeu, dommage qu'il n'ait pas su entendre les non-dits que j'essayais de lui faire comprendre. Il me proposa donc un autre jeu et bien entendu j'allais participé volontiers vu que lui à jouer au miens. Il m'annonça

Trêve de bavardages, changeons de jeu, Blake. Je te laisse parler de ce qui t'as motivé à rejoindre la némésis, et en retour je t'expliquerai pourquoi je suis venu te voir.

Que je lui parle de ce qui m'a fait rejoindre la nemesis ?! Je n'ai pas pu m’empêché d'explosé de rire pendant un bon moment mais en même temps c'est quoi cette question de héros moralisateur digne d'un vieux comics ? Je vois pas en quoi ça pourrait l'avancer de savoir ça mais si c'est ce qu'il savoir, pourquoi pas. Essuyant une larme provoquée mon fou rire je lui répondit :

Je n'aime tout simplement pas m'ennuyer ni devoir exécuter des ordres en tout genres, c'est embêtant ça. Et la Ligue, entre nous, est d'un ennuie... Tout le monde fait la même chose pour atteindre le même but, quel manque d'originalité flagrante.

Et devenir Maître très peu pour moi... Certes, la gloire est au rendez-vous mais les obligations y sont tout autant voir plus, le tout te faisant sombré dans une banalité morbide et vide de sens. Et puis c'est bien plus drôles d'être dans le rôle du voleur que dans celui de la police. Mais je n'avais toujours pas vraiment répondu à sa question.

Et donc pour en revenir à pourquoi la Nemesis, c'est tout simplement qu'elle est bien plus amusante et les gens qui sortent des clous tel que moi y sont bien plus à l'aise sans toutes ces contraintes...

Je me stoppa un instant remarquant que la description que je venait de faire collait tout aussi bien à mon interlocuteur avant de réfléchir à voix haute sur un ton un peu plus réfléchi.

C'est dommage que tu soit un champion... tu aurais été beaucoup libre en tant que Commandant sans toute ces contraintes...

Reprenant mon air moqueur j'enchaîna immédiatement par :

Ça te conviens comme réponse ? Alors maintenant racontes-moi la vrai raison de ta venu.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Yob Stran
Loubard excentrique et champion insecte
avatar

Messages : 145
Date d'inscription : 06/07/2016
Age : 19

MessageSujet: Re: [ PV Walter Blake ] Une tasse de thé se brisa sur le plancher   Mer 8 Nov - 19:59

Walter Blake s'amusait bien visiblement, à en juger par son rire. Yob le laissait s'esclaffer, il ne pourrait le faire bien longtemps. Finalement, il répondit. S'il n'avait pas essayé de le faire, Yob n'aurait plus rien eut à dire alors il aurait tout abrégé et en aurait fini. Il écouta la-dite réponse:

-Je n'aime tout simplement pas m'ennuyer ni devoir exécuter des ordres en tout genres, c'est embêtant ça. Et la Ligue, entre nous, est d'un ennui... Tout le monde fait la même chose pour atteindre le même but, quel manque d'originalité flagrante.

Réfléchir à ce qui faisait de chacun un dresseur n'était certainement pas à la portée du premier ripou venu, mais Yob ne cherchait pas à lui expliquer. Pourquoi perdrait-il son temps à cela...Et il était étrange de ne pas vouloir obéir à des ordres quand il appartenait à la némésis, et donc aurait des supérieurs. Meh, Yob n'en avait pas non plus grand chose à faire. Il considérait alors Water comme un idiot ignorant, mais le mal est bien plus faible à embrasser pour les simples d'esprit n'est ce pas ?

-Et donc pour en revenir à pourquoi la Nemesis, c'est tout simplement qu'elle est bien plus amusante et les gens qui sortent des clous tel que moi y sont bien plus à l'aise sans toutes ces contraintes...

Yob ne voyait pas en quoi Walter sortait des clous. Il n'était que le gosse frustré qui tuait parce que c'était le seul but de sa misérable existence que d'imaginer une autre voie que la lumière. Et d'où parlait-il de contraintes ? Il était soumis à une couverture pour ne pas se faire coffrer trop vite.

-C'est dommage que tu soit un champion... tu aurais été beaucoup libre en tant que Commandant sans toute ces contraintes...

Un commandant sournois et manipulateur ? Non, il était bien plus amusant de voguer dans le bonheur désorganisé et imprévisible. Yob n'aurait échangé sa vie contre aucune autre, il n'avait pas à se plaindre, vivait des aventures folles tous les jours. Rien ne le rendait plus heureux que de voir le soleil briller dans les yeux des gens qu'il rencontrait, de voir Maïlys jouir de sa protection. Car oui, avant tout divertissement, le rôle de champion était celui de défenseur, puis de guide, puis de maître. Et c'était pour cela que le chauve de luxe était là aujourd'hui: préparer le futur, préparer l'avenir.

-Ça te conviens comme réponse ? Alors maintenant racontes-moi la vrai raison de ta venue.


Oui, il allait le lui dire. Pour la première fois, Yob sourit. Il organisa ses dents de manière à ce que sur son faciès vieillissant se montre en même temps que ses sourcils froncés un rictus à pleines canines, et il jubila de dire:

-Car en mettant fin à ton petit jeu, je ferai sourire tous ceux que tu as offensé, tous ceux que tu as brisé. Telle est la seule et unique raison de ma venue: venger les innocents.

Galvanisé, Yob en oublia un pas. Il n'en était donc plus qu'à un seul et unique de Walter Blake, assit sur sa chaise. Il baissait la tête pour le regarder, il baissait la tête pour que leurs yeux ne se lient.

Bientôt, tout serait terminé.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [ PV Walter Blake ] Une tasse de thé se brisa sur le plancher   

Revenir en haut Aller en bas
 
[ PV Walter Blake ] Une tasse de thé se brisa sur le plancher
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Briket Jules Walter yo ap fè chimen.
» Renom et honneur du marine Walter C Drake
» Mathew ... Walter!
» Présentation Mike Blake
» Demeure d'Anita Blake

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: