Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 

 Détendez-vous, ce n'est qu'un commandant [Libre]

AuteurMessage
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Angstorm
Commandant Linceul
avatar

Messages : 71
Date d'inscription : 04/05/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Détendez-vous, ce n'est qu'un commandant [Libre]   Mer 23 Aoû - 2:35

Certains racontent que la Némésis s’affaiblirait. Que les membres commenceraient à douter des moyens de la team. Certains pensent que nous ne sommes pas assez préparés à découvrir ce qu’il y a derrière la porte. Ha ! La bonne blague !

Ceux qui le croient ne sont que des lâches, des pleureurs torturés par la peur de l’inconnu et la crainte de voir leurs espoirs s’envoler.

Rien que l’idée que la ligue n’a toujours pas su m’arrêter prouve que la Némésis a toutes ses chances ! En tout cas, je sens le scénario comme la Zodiac. Dans le sens où la porte finira par s’ouvrir. La seule chose qui comptait réellement pour la team, c’était simplement avoir un avantage en termes de clés afin d’avoir l’avantage. Mais il ne fallait pas croire que l’absence actuelle d’Eon signifiait une baisse d’activité et de qualité des attaques. Nombre de frappes sont perpétuées, entre vols de Pokémons, de biens, d’informations, des sabotages, de la destruction ou même de la simple provocation...

J’avais décidé de mener ma propre petite expérience concernant la réaction des gens lorsqu’un personnage tel que moi décide de s’inviter dans un lieu de tous les jours. C’était à Oblaide, sur une terrasse au bord de l’oasis. C’était un paysage fort agréable à contempler. Je m’étais assis sur une chaise, croisant simplement les jambes. Le lieu habituellement fréquenté fut alors frappé d’un froid lorsque certaines personnes finirent par me reconnaître. Je pouvais entendre les murmures circuler afin de prévenir que, olala, le commandant Linceul, Angstorm Tapis, se trouvait là. Quel terrible coup pouvait-il préparer ?

Je riais à cette idée. Et je riais parce qu’en même temps personne n’oser vraiment intervenir. Je ressentais un certain malaise. Parce que d’une part, forcément, il y avait ceux qui voulaient appeler policiers et champions. De l’autre, il y avait ceux qui adhéraient aux idéaux de la team, sans forcément y être dedans. Et puis il y avait ceux qui étaient toujours dans l’idée que ça ne servait à rien d’appeler à l’aide. Peut-être qu’ils avaient raison ? Ou peut-être pas. Enfin, je n’avais rien préparé de mal cette fois-ci, et je pouvais m’éclipser en un instant. Quoiqu’il en soit, appeler du renfort risquait de semer la zizanie. Comme une sorte de toute petite guerre froide, les non-dits se battaient entre eux. C’était déjà une première chose intéressante à noter concernant ma petite expérience.

Je claquais des doigts avec un sourire, faisant signe au serveur de s’approcher. Assez grand, dépassant le mètre quatre-vingt je dirais. Pas énormément de corpulence, il devait avoir mon âge. Des cheveux d’un brun soyeux, légèrement relevés à la cire égayez sa coupe. Son visage fin lui donnait ce que je nommerais une gueule d’ange. Il avait tout l’air du « beau gosse qui fait tomber les filles ». Vous savez celui-là, le cliché du bel homme que l’on voit si souvent dans les films !

Je le voyais hésiter. Pas aussi téméraire que ce personnage stéréotypé de la fiction ? Ou bien se demandait-il s’il devait servir un criminel comme moi ?


« Allons, n’ayez crainte ! Je souhaite simplement me rafraîchir en ce temps chaleureux. Considérez-moi comme un client de marque. Je vous promets qu’il n’y aura pas d’incident. Je n’ai qu’une parole. »

Ce n’était pas tout à fait faux. Ma promesse serait tenue à part si un fâcheux imprévu devait intervenir.

« N... Euh... »
« Eh bien ? Allez-y, je vous écoute. »
« Notre établissement n’accepte pas de servir des criminels comme vous. »
« Et vous avez bien raison ! Ca ferait une mauvaise image de servir non seulement la Némésis, mais surtout quelqu’un avec un passif comme moi. Cependant, je vous ai promis quelque chose. Je peux toujours faire marche arrière tant que vous ne m’aurez pas servis. Je n’ai qu’à claquer des doigts et votre terrasse sera remplie de bons Némésis ! Francs et loyaux, aimant faire la fête et engloutissant pintes de bières après bières. Malheureusement, alcoolisés, ils ne se rendent pas forcément compte des dégâts qu’ils peuvent provoquer. »
« Nous refusons quand même. Nous ne vous soutiendrons pas. »


J’haussais les épaules. Néanmoins, ce serveur me plaisait. Il osait dire les choses telles qu’elles étaient. En ces temps, il fallait se savoir franc. D’autant plus que ceux soutenant la ligue pouvaient se targuer d’avoir à leurs côtés des valeurs sûres telle que Nyssa, ou encore Violeta ! Les caractères devaient s’affirmer, les camps devaient se choisir. Je finis par sortir mon révolver.

« Quoi ?! Mais euh... Vous ne comprenez pas où... Tirez si vous voulez ! Nous refusons. Je refuse ! »
« Pan ! T’es mort ! »
M’écriais-je en mimant un tir, qui le fit sursauter malgré le côté puéril de l’acte. « Courageux, affirmant les choses telles qu’elles sont ! Mais pas assez, les nerfs trop à vif. Soyez surs de vos convictions ! Ne laissez-pas vos nerfs vous trahir ! »

Je faisais exprès d'adopter un ton un peu comme celui de Violeta quand elle donnait des conseils. Après tout, c'était elle qui s'était en bonne partie chargée de ma formation lors de la Zodiac. Sur ces mots, ce qui s’apparentait être le chef de l’établissement finit par intervenir. Il prit la parole à son tour.

« C’est bon, c’est bon. On ne veut pas de problèmes par ici. J’assumerais les conséquences si ça peut protéger des vies. »
« Ah ! Très bien ! Dans ce cas vous m’apporterez bien un simple jus de baie fraive ? »
« Mais monsieur... C’est réservé aux enfants. »
« Oh je sais bien. Mais au fond de moi je suis toujours un grand enfant. J’adorerai toujours ce petit goût sucré mêlé à toute la fraicheur que cela peut apporter ! »
« D’accord... Très bien, je vous prépare ça. »


Il repartit, tandis que le serveur restait planté comme un piquet. Je repointais mon arme sur lui. Tout le monde retint son souffle.

Et j’appuyais sur la détente.

Rien n’en sortit, et je me mis à rire. Il n’était pas chargé, ce n’était qu’un coup de bluff de ma part. Je l’invitais donc à s’asseoir à mes côtés. Apeuré par ma « blague », les nerfs mis à l’épreuve, le teint blême et les genoux légèrement tremblants, il finit quand même par accepter ma proposition, prétextant ne plus réussir à tenir debout. Je rapprochais ma chaise de la sienne, mettant mon bras gauche sur ses épaules.


« On devrait bien s’entendre, toi et moi ! » Je passais volontairement du vouvoiement au tutoiement.
« Quoi ? M’entendre avec vous... ? Sûrement pas ! D’ailleurs, comment en êtes-vous arrivé là, aussi jeune ?! »
« Oh de la volonté, un petit travail psychologique et de bons Pokémons. Vous devriez aussi vous demander pourquoi certains champions sont aussi jeunes ! Ou comment certains arrivent au sommet de la ligue en étant plus jeune encore ! »
« Mais eux sont des personnes pas aussi tarées que vous. »
« Les langues se délient, hein ? Eh bien ils ont acquis une forme de maturité selon leur parcours. J’ai acquis la mienne avec mon propre parcours. Oh, et je vois bien que si, on s’entend bien ! »
« Quoi ? Mais non ! »
« Tu n’as pas retiré mon bras pourtant. »


Sur ces mots, il me regarda avec de grands yeux, se dépêchant alors de retirer mon bras de son épaule et de se reculer. Quant à moi, je ris à nouveau. Le chef de l’établissement revint alors avec mon jus de baie fraive, aussi enfantin que cela pouvait paraitre. Je commençais immédiatement à le siroter un peu avant de reprendre la parole.

« Très bon, merci ! Oh, et je vous emprunte votre serveur quelques instants. Vous ne lui refuserez pas cette petite pause, n’est-ce pas ? Je savais que vous étiez quelqu’un de sympa ! Il vous remercie. »

Je ne lui laissais pas le temps de répondre. Je fis alors un signe de la tête pour qu’il reparte vaquer à ses occupations. Ne voulant pas de problèmes, il repartit effectivement, sans rien dire.

HRP:
 

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Oliver Raporow
Commandant Silencieux
avatar

Messages : 112
Date d'inscription : 01/11/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: Détendez-vous, ce n'est qu'un commandant [Libre]   Mer 23 Aoû - 11:43

Oui, c'était parfait. Exactement comme il l'avait prévu. Nocturne était ainsi campé entre deux rochers, appuyé sur ses jambes pliées, les bras sur ses genoux. C'était une position assez étrange, mais il n'y avait de toute façon personne pour le remarquer. Le Ninja se trouvait à quelques centaines de mètres d'Oblaide, dans le désert -bien qu'il fallait traverser des collines rocheuses avant d'arriver en vue de la ville. Le brun faisait face à une crevasse qui balafrait la roche, trace de l'érosion qui avait fragilisé la pierre. Il guettait sa cible depuis ce matin, c'était fatiguant, mais c'était le seul moyen de la faire sortir de son trou. Il n'y croyait plus vraiment lui-même, pourtant ça se produisit enfin. Des hurlements résonnèrent jusqu'à lui, le bruit se fracassant contre les parois rocheuses avant de rebondir vers la suivante, et caetera, reporté ainsi jusu'à lui par l'écho.

Des gremlins sortirent alors en panique de la grotte, pourchassés par Charly. Formidable, il y en avait tout une bande. Des Ténéfix. Les secousses qui sévissaient actuellement dans la montagne et dans le désert les avaient poussés à remonter des profondeurs qu'ils habitaient en temps ordinaire. Sachant cela, Nocturne s'était mis en chasse. Il avait décidé que le double type Spectre et Ténèbres serait intéressant pour son équipe. Il fallait bien qu'il retrouve des compagnons, ayant envoyé la moitié de son ancienne équipe à Célestia. D'un rapide coup d'oeil, le Ninja jugea chacun des lutins de l'ombre, sur leurs gestes, leur attitude. Les Pokémon Ténèbres vivaient rarement seul à part quelques cas exceptionnels, comme un Trioxhydre. Ils se rassemblaient en meute autour d'un alpha plus puissant que le reste de la meute. Il fallut quelques instant à Nocturne pour repérer l'alpha. Bien qu'il ne s'agissait pas toujours du Pokémon le plus gros, ce Ténéfix avait une bonne taille. C'était la manière dont il vérifiait que tous les autres allaient bien qui trahit son statut.

Suivant le plan, Charly les repoussa jusqu'à l'extérieur. De là, ils furent aveuglés par la vive lumière du soleil. Un Ténéfix apprivoisé apprenait à supporter le soleil, mais un sauvage qui avait vécu toute sa vie dans l'obscurité d'une grotte aurait besoin de temps avant de s'adapter. Nocturne joua sur cet effet de surprise, trop paniqués par les attaques de Charly, ils ne s'étaient pas rendus compte qu'ils fonçaient vers l'extérieur. Ils hurlèrent comme des banshees damnées, se couvrant les yeux avec leurs mains griffues. Il n'en fallait pas plus à Nocturne, la Poké Ball vola et frappa le meneur en pleine poitrine. Un tour. Deux. Un troisième. Le voyant vira au blanc, c'était gagné. Charly saisit la Poké Ball avant de courir vers son maître, laissant la meute aveugle et en déroute. Nocturne ne s'en inquiétait pas, à la manière de certaines chauve-souris, les Ténéfix produisait certaines ondes pour se répérer. Une fois la panique passée, ils repéreraient à nouveau l'entrée de la grotte pour s'y réfugier. La disparition de l'alpha n'affecterait pas la meute bien longtemps, le Ténéfix le plus puissant parmi les rescapés prendrait la tête du groupe.  

Charly relâcha la Poké Ball dans sa main, Nocturne hocha la tête, sa manière de gratifier le Zoroark d'un remerciement. Il quittèrent la grotte sans plus de cérémonie. Une fois qu'ils furent assez éloignés du gang des Ténéfix, Nocturne osa enfin faire sortir sa nouvelle recrue. Comme précédemment, il dut se protéger le visage pour supporter le soleil. Le brun pouvait s'estimer heureux, les Poké Ball filtraient le soleil et sa lumière, ainsi son Pokémon pourrait s'habituer petit à petit tout en restant à l'abri.

"Salut, petit bonhomme." Accroupi pour être à son niveau, Nocturn lui tendit son index. Le Ténéfix le regarda sans comprendre puis, comme un nourrisson ayant besoin d'être rassuré, pris le doigt entre ses griffes et le serra en faisant attention de ne pas l'érafler. Le brun sourit, attendri. La plupart des gens avaient peur des Pokémon du type Ténèbres à cause de leur réputation, ils les pensaient retors. Mais ce qu'ils ignoraient, c'était que le sentiment de meute était important pour une très grande majorité de ce type. Les seuls Pokémon de la nuit qui ne se résoluaient pas à vivre en groupe étaient ceux qui étaient bien trop puissants et colériques, les Trioxhydre ou encore les Colhommard. Nocturne avait même plus de foi en ce nouveau compagnon qu'en certains humains si cupides qu'ils en oubliaient leurs congénères.

"Viens, Jack. Marchons un peu, il faut que tu t'habitues à la lumière du soleil." Ce fut un moment de découverte pour le petit bonhomme. Nocturne sourit paternellement en le voyant marcher à vive allure avec son petit pas. Les Pokémon valaient bien la peine que Nocturne se battent pour eux, contre la Ligue. Oh ça semblait bien hypocrite qu'il se positionne en défenseur des Pokémon après ce qu'il venait de faire à la colonnie des Ténéfix. Mais en fait, Nocturne avait causé bien plus de peur que de réel mal aux Pokémon, prenant soin de n'abîmer en rien la grotte qui leur servait de refuge pour qu'ils puissent la ré-investir après son attaque, là où un dresseur ignorant aurait foncé tête baissée.

Leurs pas le menèrent jusqu'à Oblaide. Nocturne considéra la possibilité de faire un tour en ville. Il était habillé en civil, et son visage était ignoré des services des forces de la Ligue. Il pouvait bien se promener incognito et arpenter les rues en toute impunités. Il franchit les murailles en terre chargées de fissures et d'histoire de la ville, ses deux compagnons sur les talons. Charly se mit alors à grogner. Nocturne le regarda. Lorsque le Zoroark était dans cet état, c'est qu'il avait senti un ennemi pas très loin, un ennemi qu'il jugeait être un adversaire assez puissant pour lui. Le brun soupira. Il ne voulait pas d'affrontement. Mais un adversaire que Charly jugeait digne d'un combat, c'était assez rare. Pas que Charly était trop puissant, mais son orgueil lui était bien mal placé. La curiosité du brun fut piquée à vif, si bien qu'il adressa un geste rapide du doigt au Zoroark pour lui indiquer de se mettre en chasse. Le Némésis se retrouva donc à suivre son renard de la nuit dans le dédale des ruelles de terre sèche de la ville, sa jeune recrue sur leurs talons les suivait comme elle le pouvait.

Ils déboulèrent dans une sorte de petite place, plus présicement sur un bar et sa terrasse. La tension était palpable rien qu'au premier coup d'oeil. Les clients fuyaient comme la peste une table précise, ouvrant un cercle sans rien à l'intérieur à part une table avec deux hommes. Le brun s'arrêta net. Il ne l'avait encore jamais rencontré en face à face, mais la description de son physique et ses vêtements si particulier, et cette arme qu'il tenait dans sa main l'aidèrent à l'identifier. Son homologue au poste de Commandant Némésis, Angstorm dit le Tapis. Qu'est-ce qu'il foutait à ce bar ? Et surtout, à quoi jouait-il avec cet homme assis à côté de lui ? Une vieille s'éloigna discrétement de la terrasse, sûrement pour ne pas être prise au milieu d'un conflit qui pouvait éclater à tout instant. Elle passa à côté de Nocturne, il l'interpella en la faisant sursauter. Elle lui rapporta tout ce qu'il s'était passé depuis l'apparition d'Angstorm et sa "prise d'otage" du serveur. Ayant fini son récit, elle s'enfuit sans demander son rester.

Nocturne lui prit une démarche décontractée et s'avança à la terrasse. Il joua des coudes pour s'approcher du criminel, ce qui ne fut pas difficile vu que personne ne souhaitait réellement être proche du Tapis. Angstorm était en train de boire un liquide rose qui semblait fort sucré. Alors, sans se soucier des regards interloqués que lui lançaient les clients, Nocturne tira une chaise sans prendre la peine de la soulever avant de l'installer en face de la place qu'avait choisie Angstorm. Puis, il s'assit enfin comme s'il était bien dans un bar et non pas dans un début de prise d'otage.

"Bonjour, il fait bien beau aujourd'hui, n'est-ce pas ? Je suis désolé de m'imposer de la sorte, mais je marche depuis assez longtemps dans le désert, j'arrive à peine en ville et je boirais bien quelque chose. Et vous m'avez l'air d'être un sympathie compagnon de beuverie. Je prendrais bien un thé de baie pêcha glacé." Nocturne se retourna vers le barman, qui restait interdit comme tous les clients. Charly et Jack se postèrent de chaque côté du Ninja. "C'est un plaisir de rencontrer enfin mon homologue." Nocturne fit en sorte que seul Angstorm put entendre cette dernière phrase, bien que le serveur eut pu l'entendre aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Angstorm
Commandant Linceul
avatar

Messages : 71
Date d'inscription : 04/05/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: Détendez-vous, ce n'est qu'un commandant [Libre]   Mer 23 Aoû - 16:17

Parfois, le destin faisait bien les choses. A ce moment, il y avait un autre commandant, Nocturne, qui passait par là. Ce n’était pas quelqu’un à s’afficher en public en tant que commandant Némésis. Ce qui voulait dire qu’il était le candidat idéal pour jouer la personne lambda sans me craindre. Ce qui pousserait mon expérience sociale un peu plus loin. Arriverait-il à mettre les gens par ici plus à l’aise, simplement en venant prendre un verre avec moi ?

Je pris ma boisson de main gauche, décalant ma chaise un peu de travers tout en m’y adossant bien et en posant le coude du bras droit sur la table. Je jouais alors le jeu, faisant comme si je ne connaissais pas cette personne.


« Ah, bonjour à toi cher ami ! Belle journée, en effet ! » Dis-je tout simplement, d’un ton emprunt de bonne humeur. « Toute personne est le bienvenue à prendre un verre avec moi ! Surtout après de longs efforts. La traversée du désert peut être une épreuve pénible. Je prendrai en charge l’addition. »

Je me retournais à nouveau vers le serveur que j’avais forcé à être à mes côtés. Il était toujours mal à l’aise, surtout en voyant l’autre se rajouter comme ça. J’avais d’ailleurs bien noté ce qu’il m’avait dit à voix basse, hochant la tête en guise de réponse. Je comprenais définitivement bien qu’il ne voulait pas qu’on perçoive sa véritable identité, si je peux dire ça comme ça. Le gars assis avec nous semblait avoir entendu ça, mais sans vraiment comprendre ce que ça voulait dire exactement. Il en hocha un sourcil, mais n’essaya pas d’en savoir plus de crainte d’avoir des problèmes.

« Tu vois ? Je n’ai pas de problèmes à me rafraîchir le gosier avec autrui. » Dis-je à ce serveur. « Tiens ! Tu seras mon nouveau meilleur ami ! Honoré, n’est-ce pas ? » Je continuais de jouer à l’enfant, à quelque sorte. Ça le perturbait, et moi, ça m’amusait beaucoup. Il n’osa rien dire pour le moment. C’est alors que je me tournais à nouveau mon visage vers Nocturne. « Tu as fais une bonne remarque concernant le temps ! Comme je suis de bonne humeur, je vous propose un petit spectacle au-dessus de cet oasis. C’est gratuit, et ça fera de belles photos souvenirs ! »

Le but était évidemment de pousser l’expérience plus loin encore. Je pris une Pokéball, et en libéra mon Froussardine. Seul, il était fort peu intimidant. On pourrait presque en rire à le voir ainsi, dans les mains d’un commandant tel que moi. Néanmoins, tout le monde était sensé savoir la particularité d’un tel Pokémon.

« Va Lévias ! Profite un peu de l’oasis ! Fais appelle à tes compagnons, clone-toi, et fais nous une Danse Pluie ! »

Le petit poisson bondit alors dans l’eau. Je pouvais le voir sautiller, s’avançant dans la grande étendue d’eau. Il émit alors un signal. De multiples petits poissons intervinrent alors se regroupant avec lui pour former l’épais monstre marin qu’il était réellement. Un puissant cri témoigna de la transformation. Il plongea alors via un majestueux bond. Puis, deux bancs de Froussardines ressortirent de l’eau, se croisant d’un nouveau bond. Il venait de se cloner. Et c’était spectaculaire à voir ! Vous savez, comme dans ces numéros où l’on voit des Pokémons marins faire d’impressionnants tours. Ils continuèrent à bondir, à se tortiller, à agir symétriquement, telle un véritable ballet marin. Un nuage se forma à basse altitude, au-dessus de l’eau spécifiquement. Et la pluie commença à tomber à cet endroit spécifiquement, alors que partout ailleurs, il y avait un grand soleil. Selon l’angle, on pouvait même apercevoir un effet arc-en-ciel. Et ça, ça satisfaisait grandement mon sens du spectacle.

« Alors ? Qu’est-ce que vous en dites ? »

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Rok Tesla
Dépasser les limites !
avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 06/05/2017
Age : 18
Localisation : Une Route sur laquelle je m'entraine !

MessageSujet: Re: Détendez-vous, ce n'est qu'un commandant [Libre]   Mer 23 Aoû - 16:46

"J'en dis que c'est magnifique, on voit rarement des aussi choses aussi belles, et c'est une jolie combinaison qui aurait sa place dans un concours Pokémon. Dommage que vous n'y participiez pas. Je suppose que ça ne vous dérange pas si je me joins à vous trois ?"

Personne ne savait comment Rok était arrivé derrière les trois et avait pris la parole. Il était là depuis le début ? Ou peut-être pas ? Dans tous les cas il venait de prendre une chaise et de la placer à côté des deux commandants avant de s'assoir dessus. Absolument sans problème, pourquoi on devrait juger des dresseurs prenant soin de leurs Pokémons ? Puis tout le monde à le droit à une deuxième chance. Et puis dans le pire des cas, c'est sa ville à Rok, donc il y aura pas de problèmes si il va dans un bar de sa ville. Enfin pas sa ville dans le sens que c'est la maire mais c'est lui qui doit la protéger. Et là il la protège je suppose en tenant à l'œil les deux Némésis. Bien qu'ils n'aient pas l'air d'avoir envie de foutre le bordel pour le plaisir aujourd'hui. Qui sait ? Peut-être même que Rok arriverait à sympathiser avec de la chance.

"Excusez moi j'ai oublier de me présenter. Rok Tesla, champion combat de cette ville, enchanté de faire votre connaissance messieurs. Hmm... Je ne reconnais pas tous les visages. Vous vous présentez ? Mais dites moi chers amis, que venez vous faire dans cette belle ville d'Oblaïde par une si belle journée ? Si vous cherchez quelconques renseignements pour les environs, vous pouvez toujours me demander, je serais heureux de me rendre utile."

Le champion combat se balançait et souriait pour aucune raison en particulier. Il reconnaissait juste le talent de ces deux dresseurs qui sont juste comme lui, des personnes ayant eu un parcours important avec leurs monstre de poches. Il fit un coucou au gérant qui fut certainement étonné que le champion combat ne dégage pas deux commandants arrivés dans un bar. Mais après tout il n'y a eu ni viol, ni menace, ni vol, ni agression, ni insulte, tout s'est fait dans la joie et la bonne humeur et deux personnes ont commandées de quoi boire. Une journée normale à Oblaïde quoi. Aucune raison d'en vouloir à quelqu'un pour cette raison.

Rok prit alors une Poké Ball et en fit sortir une Ptitard qui se mit à courir jusqu'à l'Oasis avant de sauter dedans pour s'amuser. Elle était nouvelle et s'appelait Neptune. Elle ferait certainement une bonne alliée de Rok par la suite mais pour le moment c'était juste un petit Pokémon Aquatique n'ayant pas à se battre. Elle était que level 5 après tout. Comment Rok l'avait obtenue ? Et bien c'était prêt de Port Lieucca lors d'une visite amicale. Dans tous les cas il n'avait qu'elle avec lui, enfin non, il y avait aussi sa Nounourson qui dormais dans sa capuche et son Gallame qui l'attendait à l'extérieur du bâtiment préférant méditer comme à son habitude. Rok soupirait en la voyant, trop d'énergie dans ce Pokémon qui voulait sympathiser avec un Froussardine.

"J'aurais peut-être mieux fait de la laisser dans sa Poké Ball moi. Votre Froussardine n'aime peut-être pas la compagnie ?"

Il en avait aucune idée, il parlait juste avec les commandants pour passer le temps. Après tout, il faut pas généraliser, ils sont peut-être sympa dans le privé. Ou alors ils vont taper Rok mais ce serait chiant parce qu'il est pas venu pour se battre et qu'il a tenté une approche amicale. Donc voila. Aucune raison de se battre. Et avec beaucoup de chance ils pourraient même devenir des alliés ? Toujours est-il qu'il y avait quelque chose d'important que Rok n'avait pas fais et il fallait que ça se fasse parce que c'est important, TRES IMPORTANT même. Il devait absolument boire un coup parce qu'il fait chaud ici l'air de rien.

"Je vais prendre un Cola Ceriz s'il vous plaît... OH ! Et votre plus grande bouteille de jus de baie ! Merci d'avance !"

Je commandais aussi pour les Pokémons, eux aussi peuvent avoir soif après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Oliver Raporow
Commandant Silencieux
avatar

Messages : 112
Date d'inscription : 01/11/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: Détendez-vous, ce n'est qu'un commandant [Libre]   Ven 25 Aoû - 13:11

C'était fort impressionant, oui. Mais... Nocturne avait pensé en apprendre plus sur son aîné en profitant du coup du sort qui les avait réuni. Mais ce qu'il voyait pour l'instant le laissait un peu sur sa faim. Il avait tiré à blanc comme un enfant et maintenant il faisait tomber la pluie. Cela résumait-il la mentalié du Tapis ? Juste faire ce qu'il avait envie de faire ? Le brun hésitait. D'un côté une partie de lui restait sérieuse et provoquait du stress, se disant que Angstorm serait amener à être le futur leader de la Némésis si Eon ne revenait jamais, ou alors peut être même être rival de Nocturne pour ce poste. La mentalité de son homologue pourrait-elle servir au mieux la Némésis ? Mais heureusement, cette partie était minortaire dans l'esprit du Ninja. Celle qui était quasi omniprésente était celle qui était d'accord avec Ang : il fallait se reposer de temps en temps. Approuvant cela, il but une autre gorgée de son Pêcha glacé.

"J'en dis que c'est magnifique, on voit rarement des aussi choses aussi belles, et c'est une jolie combinaison qui aurait sa place dans un concours Pokémon. Dommage que vous n'y participiez pas. Je suppose que ça ne vous dérange pas si je me joins à vous trois ?"

Nocturne se retourna lentement. Il n'avait certes pas vu l'homme arriver, mais il avait déjà senti sa présence et le son de ses pas, même mininmes. Il ne fallait pas oublier qu'il n'avait pas eu son rôle de chef des informations de la Némésis et de commandant dans une pochette surprise non plus. Rok Tesla, devina le Ninja avant même que le jeune baraqué ne se présente. Il avait obtenu des photos de lui par ses espions, mais à part son nom et la spécialité de son arène, il n'avait pas grand chose. Il fallait laisser le temps au réseau du brun de faire son travail, après tout le jeunot était récemment débarqué. En parlant de ça, il avait eu vent d'une nouvelle arène à Mégapagopolis, là aussi il faudrait que ses espions lui obtiennent des infos..

"Excusez moi j'ai oublier de me présenter. Rok Tesla, champion combat de cette ville, enchanté de faire votre connaissance messieurs. Hmm... Je ne reconnais pas tous les visages. Vous vous présentez ? Mais dites moi chers amis, que venez vous faire dans cette belle ville d'Oblaïde par une si belle journée ? Si vous cherchez quelconques renseignements pour les environs, vous pouvez toujours me demander, je serais heureux de me rendre utile."

Nocturne sourit, d'un air amical. "Enchanté, je m'appelle Sam. Je sors d'une traversée du désert et j'avais grand besoin d'un verre frais. En venant ici, je me suis trouvé de joyeux compagnons de beuverie." Nocturne se tut alors. Il était venu surtout en spectateur de Angstorm, voyons voir comment aller réagir le commandant face à l'hatitude du champion.

Revenir en haut Aller en bas
Angstorm
Commandant Linceul
avatar

Messages : 71
Date d'inscription : 04/05/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: Détendez-vous, ce n'est qu'un commandant [Libre]   Sam 26 Aoû - 13:27

Mon expérience offrait des résultats qui allaient au-delà de mes attentes. Clairement ! Voilà qu’un champion débarquait à notre table. Il voulait se la jouer cool, montrer qu’il était à l’aise avec au moins un commandant, qu’il n’avait pas peur en tant que champion. Mais là où pour Nocturne c’était plus crédible, dans le sens où il pouvait jouer celui qui ne me connaissait pas vraiment etc, lui était champion. Nyssa elle avait au moins fais l’effort de m’affronter où malgré notre discussion, il y avait une volonté d’arrêter un criminel... Je me mis à rire quelques instants en apprenant ce fait qu’il était champion.

Il nous appelait « mes chers amis ». Il se montrait sympathique. Il proposait ses services. Il considérait qu’il n’y avait pas de raison là de suite pour m’arrêter. Oh moi j’en aurai eu tout plein à sa place. Mais bon, tant pis pour lui.

Voyez un peu comment se comporte la ligue face à un commandant reconnu pour ses nombreux méfaits !


« Héhé, hahaha ! Sérieusement ? Hahaha, excellent celle-là, on me l’avait jamais faite encore ! Je veux bien un renseignement! Je voudrais savoir pourquoi même des Léviators peuvent avoir peur des bancs de Froussardines ? En tout cas, merci pour le compliment. Oh et, puisque vous voulez-vous rendre utile, aidez-moi à m’inscrire à des concours. J’y dépose ma candidature mais on me refuse à chaque fois ! J’ignore pourquoi... Je suis pourtant un grand amateur de spectacles, que ce soit en termes de concours ou de théâtre, par exemple. »

C’était une question où la réponse était évidente. Mais c’était surtout une réponse indirecte à l’idiotie de laisser un petit Ptitard s’inventer dans une eau où se baigne un tel monstre. Surtout que sous cette forme, il n’était clairement pas la créature la plus encline à jouer.  Alors qu’elle s’avançait dans l’eau, Lévias et son clone s’approchaient de manière menaçant, laissant leur dos légèrement dépasser de l’eau. Au moins, les autres vivants dans ces eaux faisaient l’effort de s’écarter sur son chemin et de faire profil bas.

Dans le même temps, je prenais en compte le nom que se donnait Nocturne. Il ne parlait peu. Il n’avait pas grand-chose à dire ? Je pense que je comprends pourquoi on n’entend pas forcément parler de lui. Il est dans le genre très discret. Mais il semble en permanence avoir l’œil sur tout et l’oreille affutée. Comme s’il analysait constamment son environnement. Il était assez contraire à moi. Lui se faisait silencieux, inconnu, analysant son environnement, tandis que moi, je me donnais en spectacle, les gens me connaissaient et j’avais plus tendance à analyser la psychologie d’autrui. Corrigez-moi si je me trompe, mais lui semblait plus dans l’organisation et le contrôle vu sa tendance à observer, écouter, ressentir tandis que j’étais plus dans l’improvisation. En gros, nous étions efficaces chacun dans notre domaine et il y avait complémentarité.

Malheureusement dans le cas présent je n’avais pas trop de quoi réagir à son propos, tandis que Rok me donnait matière à me jouer de lui. Peu importe comment il réagissait ensuite, le mal était fait.

Le serveur semblait halluciner devant le comportement du champion. Il en était bouche bée. Il ne savait plus quoi dire. Croyait-il que ce gars était de mèche avec moi ? Ou bien il devait croire qu’il n’avait rien dans le ciboulot. La seconde option était celle pour laquelle j’optais. Eh bien tant pis ! Qu’il prenne son verre avec nous. Qu’il se détende ! Devant les yeux de tout le monde... Je regardais de nouveau le serveur que je retenais malgré lui.


« Tu vois ? Il est plus jeune que moi et possède la responsabilité d’une arène. Il est donc au service de la ligue ! Et je trouve qu’il fait un très bon travail. Je crois qu’il mérite bien son verre avec nous ! Ça doit être fatigant de gérer les allers et venues des Némésis par ici n’est-ce pas ? Ils pourraient vraiment choisir ailleurs. »

Je faisais exprès de complimenter celui-ci, masquant une certaine ironie et mes moqueries derrière cela. De toute façon, n’étais-je pas venu amicalement dans cette ville ? Et puis, ne me considérait-il pas comme un « ami » ? Je ne laissais pas mon ton trahir mes pensées et le contrarier.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Rok Tesla
Dépasser les limites !
avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 06/05/2017
Age : 18
Localisation : Une Route sur laquelle je m'entraine !

MessageSujet: Re: Détendez-vous, ce n'est qu'un commandant [Libre]   Dim 27 Aoû - 16:04

Il se moquait ? C'était pas très sympa ça. J'essayais juste d'être agréable, pour par la suite comprendre ses intentions et pourquoi il avait rejoins la Nemesis. Rien de méchant en soit sinon j'aurais envoyée toute mon équipe des le début et je serais venu avec cinq-six dresseurs talentueux. Dans tous les cas on me servit mon Cola Ceriz en me fusillant du regard, comme si j'avais à faire quelque chose comme le capturer et le ramener à je sais pas qui mais eh oh ! Je suis champion de cette ville et je dois la protéger. Mais lui il a rien fait pour le moment donc pas besoin de me battre. Après je sais que sa question était une question piège, c'était juste un avertissement pour pas que ma Ptitard aille courir près de lui. Elle revint d'ailleurs à mes côtés à ses mots. Je lui donnais un peu de jus de baie et juste après je le posais sur la table à la disposition de tous. Juste après je pris un regard pas du tout sérieux avant de répondre simplement.

"J'ai pas envie de vous faire le spitch du gentil en disant "Faut être gentil pas méchant c'est pas gentil d'être méchant c'est mieux d'être gentil." et autre bêtises du genre parce que vous devez avoir vos raisons pour faire vos crimes et être avec la Nemesis. Mais malheureusement pour vous ce genre de trucs vous empêchent de faire les concours. Cependant je ferais en sorte que vous puissiez participer. Personne ne mérite d'avoir moins de droits que les autres, même si vous avez tuer d'innombrables personnes sans une once de pitié. Et justement, je trouve ça dommage de mettre une telle force et motivation au service de la non-justice. Mais puisque vous êtes là, pourquoi ne pas m'expliquer vos choix ? Vous avez l'air d'aimer faire ce que vous faites et je suis curieux par nature. Et vous Sam ? Vous êtes dresseur ? Spécialisé ?"

Des questions, sans arrière pensées, j'étais vraiment curieux de savoir pourquoi il était du côté des prétendus bad guys. On sait jamais, peut-être qu'il aurait des bonnes raisons ? Peut-etre que la ligue serait en fait les méchants de l'histoire ? J'en doute et je hais la Nemesis pour le meurtre de mes parents, c'est cliché mais c'est ça qu'est bon. Dans tous les cas Angstorm n'était pas du tout désagréable, c'est une sorte de surprise, je suppose ? Dans tous les cas ne le contrarions pas, et Sam non plus. Ils ont pas l'air d'etre venus pour se battre. Vous croyez que Sam est un Nemesis d'ailleurs ? Il a pas l'air mechant mais pour discuter avec Angstorm comme ça, peut-etre bien ? Cependant autre chose me fait tilter, et ça m'agace légèrement.

"Bien mon travail ? Non, je pense pas non. Je suis en train de discuter calmement avec quelqu'un qui est l'ennemi de la ligue. Sans faire la moindre chose pour essayer de vous arrêtez. Donc non je ne fais pas bien mon travail, et je tiens une arène le temps d'aider, je ne pense pas rester champion longtemps. Juste le temps qu'il faut pour soutenir la ligue et attendre que plus de Champions viennent. Je suis jeune oui, et c'est peut-etre pas mon plus grand avantage, j'ai moins d'expérience que les autres champions en général et suis moins stratégique et fort en combat. Attention, je le reste assez pour tenir une arène, mais je ne pense pas pouvoir vous stopper en face à face direct par exemple. C'est aussi pour ça que je ne vous ais pas attaquez, en plus du fait que vous soyez venus calmement ici sans intentions de causer des problèmes."

Ça m'avait légèrement titillé parce que j'avais l'impression qu'il s'était moqué en disant que je faisais bien mon travail. C'était peut-etre juste une impression ? Dans tous les cas le serveur semblait effrayé, au fond de moi je l'étais aussi. Un simple tir de revolver et on passe de l'autre côté de la barrière. Mais était-il au moins chargé ? Aucune idée et c'est peut être mieux ainsi. Mon Gallame entra alors et jeta un regard noir sur Angstorm et sur son Froussardine. C'était pas sympa ça non plus, va falloir que je reparle encore une fois pour régler ça en espérant que ça mette en rogne personne.

"Calme Nama, pas besoin de se battre pour le moment. C'est gentil de t'inquiéter mais regarde bien autour de toi et tu verras que l'attaquer serait une erreur."

Il y avait deux innocents, quatre Pokemons, et trois compagnons de beuveries. Parmis les trois il y avait un méchant, un gentil, et un inconnu. Voyons comment se passe la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Oliver Raporow
Commandant Silencieux
avatar

Messages : 112
Date d'inscription : 01/11/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: Détendez-vous, ce n'est qu'un commandant [Libre]   Dim 27 Aoû - 22:35

Oui, c'était vraiment un échange entre Rok Tesla et le commandant du Tapis. Nocturne faisait un peu tache dans le tableau. Mais un simple observateur, c'était bien là la position dans laquelle il s'était campé dès le départ. Il avait voulu observé son aîné agir, rien de plus. S'il devait participer à la mascarade, il allait devoir faire des efforts pour s'imposer. Mais parler de quoi ? Faire quoi ? Il ne devait pas non plus faire tomber les masques. S'il agissait aussi librement que se le permettait Angstorm, il serait aussitôt découvert comme appartenant à la Némésis. Il n'y avait pas que du manque de bonne volonté dans le mutisme du Ninja, il était cloitré dans son rôle de passif spectateur. Tout ce qu'il pouvait faire, c'était regarder son aîné tourner le champion en ridicule par des piques ironiques. Sacrément efficace, devait il bien avouer. Puis d'un coup, le champion sembla s'intéresser à lui.

"Et vous Sam ? Vous êtes dresseur ? Spécialisé ?"

Nocturne lui sourit. "Dresseur ? Pas vraiment. Je voyage juste à la recherche de compagnons Pokémon, nous faisons notre trotte ensemble. Je m'intéresse spécifiquement au type Ténèbres, un type vraiment très intéressant. C'est incroyable de voir qu'ils sont tout aussi sociable que l'Homme. Ils se mettent en meute, vous le saviez ? Ils naissent en groupe, grandissent en groupe, agissent en groupe. L'alpha est le plus fort, les autres se réunissent autour de lui et obéissent sans poser de question. Et lorsqu'un alpha devient trop faible et est vaincu par un jeune plus rigoureux, il rejoint les rangs des bêtas. Personne n'est mis de côté, personne n'est abandonné. Ils sont même supérieurs à l'Homme à certains égards."

Nocturne se tut après sa petite tirade, regadant dans le vide. Il eût alors une petite idée pour rendre le jeu de Angstorm plus vivant. Que se passerait-il si le champion se sentait menacé ?

"Dites mois," commença-t-il à l'attention de Angstorm. "Vous dîtes que les Némésis s'infiltrent facilement par ici ? Et vous un commandant qui êtes ici, à faire le pitre... Pour moi, ça ressemble plutôt à une diversion, non ? Vous essayez de détourner l'attention pendant qu'un gros truc se prépare ?"

Nocturne eut un sourire en coin de satisfaction lorsque des murmures d'épouvante s'élevèrent. Le Ninja avait fait mouche en ravivant les craintes. Il était en effet dur de penser qu'un commandant pouvait seulement prendre une tasse de thé comme si de rien n'étais à une terrasse sans rien prévoir.

"Et vous," cette fois-ci, c'était pour Rok Tesla."Vous le laissez être là, simplement comme ça ? Peut être que la Ligue n'est plus digne de confiance, finalement..." Le brun s'amusa à faire tourner son verre pour voir le contenu bouger sous l'effet de ses coups de poignet. Là encore, de nouveaux murmures. Il ne fallait pas se le cacher, Rok Tesla était culotté de laisser ainsi l'ennemi de l'organisation qu'il représentait dans cette ville se prélasser au soleil comme si de rien n'était. La peur commençait à tourner en panique. Que se passait-il, pourquoi la ligue ne faisait rien ? Toutes ces questions commençaient à se bousculer dans la tête des moutons réunis à la terrasse. Et si Rok Tesla ne ramenait pas rapidement le calme d'une manière ou d'une autre, qui sait comment finirait par réagir la foule.
Revenir en haut Aller en bas
Angstorm
Commandant Linceul
avatar

Messages : 71
Date d'inscription : 04/05/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: Détendez-vous, ce n'est qu'un commandant [Libre]   Dim 27 Aoû - 23:32

Je m’amusais de sa réponse, de son comportement. Vraiment, le champion qui se voulait venir de manière cool venait de se décrédibiliser devant tout le monde en quelques secondes. Et ça continuait ! Vraiment, je n’étais pas déçu. On trouve vraiment de sacrément de phénomènes en fouillant un peu. Et ça fait beaucoup de vraiment, mais vraiment, c’était normal. Je posais alors ma main de façon exagérer sur mon front, faisant un mauvais jeu d’acteur pour me moquer de cela. Cette fois-ci, je ne cachais pas ça.

« Ooooh, c’est vrai ! Je suis un criminel... Mais bon, puisque vous m’autorisez à faire des concours, ça me rassure de suite ! Merci bien. » Concluais-je avec le même sourire que d’habitude. La conversation revint rapidement sur lui, ses qualités en tant que champion... Ou plutôt ses défauts. Ce qu’il racontait me faisait encore plus rire ! Vraiment, j’éclatais de rire presque.

« Vous êtes sérieusement un champion ?! Vous citer tout ce que la ligue n’est pas sensé rechercher ! Bon sang, ça se ressent l’absence d’Anacho ! Je commence à croire que sans lui, la ligue ne peut compter que sur Nyssa et Violeta ! Mais ne vous en faites pas. Ne le prenez pas mal. Les teams savent former les bons champions. Regardait miss verdure, elle était bien commandante avant d’être là ! Vous savez ce que je vous propose ? C’est de nous rejoindre à la Némésis, et je m’occuperais personnellement de votre formation ! »

Le serveur à côté de moi croisait les bras, s’insurgeant de ce que racontait Rok. Il soupirait en le voyant réagir ainsi. D’ailleurs, il commençait à penser la même chose que Nocturne... Enfin Sam. Que la ligue n’était qu’une bande d’incompétents en fait. Il n’a beau rien dire, je l’apprécie lui. Je ferais bien de lui un Némésis. Mais ça, on verra plus tard. J’avais promis que je ne ferais rien de mal, et je tenais mes promesses tant qu’on ne cherchait pas à me faire faire le contraire.

Mon Froussardine repartit plus loin dans l’oasis, maintenant que le Ptitard était reparti, tandis que la pluie continuait de tomber au-dessus de l’eau.

Je répondis ensuite à Nocturne.


« Je fais le pitre ? Ne soyez pas contrariant, je vous en prie. Je laisse juste exprimer la bonne humeur qui réside en moi. Vous devriez essayer de temps en temps, ça fait du bien ! Et non, je ne prévois rien. Ce n’est pas une quelconque diversion, comme je l’ai déjà dit. Ah mais ! Vous êtes arrivés après mes explications, n’est-ce pas ? Je viens juste me détendre ici, et je ne cherche aucunement à créer d’incident. Monsieur le serveur peut confirmer mes dires. »

Sous la peur face à la réaction de Rok, il hocha péniblement et frénétiquement la tête. Vu la situation dans laquelle il était, il n’avait plus envie de lutter. Il voulait juste attendre que ça passe. J’en aurai presque pitié. Dommage que ce sentiment m’ait quitté depuis bien longtemps...

« Ah mais je vois que vous avez un superbe Méga-Gallame ! Regardez, moi aussi j’ai mon super Méga-Pokémon. C’est également un épéiste de talent. Constatez par vous-mêmes ! » M’exclamais-je, faisant sortir mon cher Méga-Jungko de ma Pokéball. Celui-ci tourna le dos au champion et au Gallame, retournant sa tête pour les regarder au-dessus de l’épaule. Il croisait ses bras, laissait sa queue contre le sol pour le moment.

Je repris une gorgée de mon jus de baie Fraive. Sucré, frais, et très bon.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Aube White
Jeune diplômée
avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 24/05/2017

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: Détendez-vous, ce n'est qu'un commandant [Libre]   Lun 28 Aoû - 0:54

Aube était là. Aube était horrifiée. Elle qui était simplement venue dans la ville pour faire le marché aux affaires surprenantes et excitantes (comme dans tous les clichés de marché dans le désert), elle tombait maintenant sur une scène des plus improbables. Reconstitution :

Après avoir fait quelques sympathiques rencontres, Aube s'était dit qu'il serait peut-être utile d'acheter plus d'objets intéressants à tenir pour ses pokémons... Et acheter des vêtements... Le tout pour pas cher dans l'un des marchés les moins chers du monde. Certes, il fallait chercher un peu chaque magasin dans cette ville pour le moins étrange, mais lorsque tu avais la chance de tomber sur ce que tu cherchais, le prix en valait les pas dans le sable et la chaleur de l'endroit.

D'ailleurs, pour se récompenser encore un peu plus de cette balade pour le moins productive (elle avait utilisé moins d'argent qu'elle l'aurait cru au départ), elle décida d'aller se rafraîchir à grands coups de glaces et de boissons fraîches. Le poids ? Bah, elle pourrait se priver plus tard. Et puis avec la chaleur elle devait bien avoir perdu quarante kilos. C'était pas deux glaces qui allaient avoir raison de son ventre... Ou de ses seins. Bref.

Ce qui avait raison de sa tranquillité, par contre, c'était l'apparition soudaine du commandant Linceul. Lui ? Ici ? Mais que faisait-il ? Que préparait-il ? Avant qu'elle n'ait l'idée simple de prévenir quelqu'un ou d'agir, voilà que le Tapis s'amusait à prendre en otage un charmant serveur. Pas qu'il l'intéressait, elle préférait les styles de biker à barbe. Mais voilà, la situation était inacceptable et elle fomentait déjà un plan pour mettre le commandant hors d'état de nuire tout en envoyant un message de panique à la police...

Qui mit extraordinairement peu de temps à venir. En effet, Rok, le champion local arriva quelques minutes plus tard, après qu'un type trop détendu pour être de confiance se mettait à la table du commandant qui relâchait un titan marin dans l'oasis qui faisait maintenant pâle figure face à la bestiole gigantesque formée par une infinité d'autres petites bestioles. Qui plus est lorsqu'elle se dupliqua. C'était beau, certes, mais Aube restait toujours déterminée à descendre ce saligaud. Et Rok allait certainement l'aider...

Ou pas. Voilà qu'il discutait avec l'ennemi. Et pour dire quoi ? Des choses presque trop horribles pour sortir de la bouche de quelqu'un censé représenter la loi dans cette ville. Pourquoi agissait-il ainsi ? Au départ elle croyait que c'était une couverture mais les choses semblaient de plus en plus vraies... Et l'inconnu qui en remettait une couche. Et les gens autour qui continuaient à discuter. Sans agir. Il fallait que ça cesse. C'était presque avec les larmes aux yeux de voir cette horreur de collabo qui discutait l'air de rien qu'elle tenta de posément invoquer sa mouche sous la table. Sa Bombydou. Peut-être pouvait-elle faire quelque chose ? Genre... Paralyser le commandant ? Vu qu'il était visiblement la seule menace... Et le Champion pouvait s'occuper après des méchants ? Non ?

Ainsi donc, après avoir saisi les murmures de la jeune dresseuse, la petite insecte s'approcha. En faisait un grand tour, pour ne pas être repérée à faire une ligne droite. De toutes façons, vu la tournure de la discussion il était peu probable qu'il puisse répliquer aussitôt. Et le poisson géant était assez loin... Elle avait toutes ses chances de disperser ses Para-spores avant que ce dernier ne réagisse. Un tour... Grand tour... Presque arrivée... Presque deux mètres... Presque au dessus...

Et Pouf. Non, pas la poudre. Le Commandant qui vient se venter en invoquant un nouveau pokémon terrifiant. Son Mega Jungko. Perturbée, la mouche laissa tomber sa poudre dans le vent, toute proche de sa cible mais pourtant trop loin, alors que sa dresseur, par réflexe, se levait de son siège armée d'une exclamation. Avant de se rendre compte de sa connerie. Elle était maintenant debout, des regards braqués sur elle après cette spontanéité trop révélatrice, alors que sa pokémon tentait de se retirer comme les mouches le faisaient si bien.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Rok Tesla
Dépasser les limites !
avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 06/05/2017
Age : 18
Localisation : Une Route sur laquelle je m'entraine !

MessageSujet: Re: Détendez-vous, ce n'est qu'un commandant [Libre]   Lun 28 Aoû - 15:24

That's it. No more games. No more puzzles. I will show you what Rok cant really do !

Renversée, voilà ce qui était arrivé à la table. Le bruit du bois se cassant sur le sol avec mon verre qui se brisait au même moment. Je n'avais même pas fais attention à la gamine qui était venue pour capturer le mec ou juste boire, j'en sais rien et je m'en fous. La haine et la rage se lisait dans mes yeux comme dans un livre ouvert. Comment j'ai pus passer de l'amitié et du sourire à la haine et la rage ? ...Je vous expliquerai une prochaine fois. Cette fois c'était sur moi que les regards étaient portés, mon Gallame se teleporta alors. Je  regardais le commandant linceul sans me soucier de qui que ce soit d'autre. Aucune pitié, voilà ce qui s'annonçait. Je fis craquer mes doigts en m'avançant plus vers lui. Bien sûr j'étais levé, tout en gardant un oeil sur le Méga Jungko et le Froussardine pour ne pas me prendre un coup ou autre. Angstorm Tapis. Le mec à qui j'allais parler, et peut-être que pour une fois je ferais bien mon travail.

"Lâchez ce serveur et partez. Maintenant. Une enflure telle que vous ne devrait pas exister ni avoir de droits dans la société. Malgré ce que vous avez dis, il me reste un peu de pitié pour vous alors je vous laisse une chance de vous barrer et de ne plus jamais refoutre un pied à Oblaïde."

Faut que je supprime aussi la pitié. Ce mec m'a insulté et a sous-entendu que je ne méritais pas mon rôle de Champion. Quel enfoiré, okay j'étais venu à la cool mais mon but c'était de sympathiser. Il n'y avait aucune intention de faire la malin. J'allais pas non plus revenir en disant "Hey loul j'ai parlé a Ang c'est mon copaing". Non, mon but c'etait de sympathiser et d'essayer de le changer, mais j'ai fais une erreur en pensant qu'une personne avec un si lourd passif avait toujours moyen de devenir quelqu'un de bien. Parce que la réponse est simple. On ne change jamais vraiment et malgré tous les efforts que je pourrais y mettre, il n'y a aucun moyen qu'il rejoigne notre camp. Cette enflure devra se contenter de croupir en prison. Sauf si il accepte de partir calmement et sans faire d'histoire. Toujours énervé je commençais à sourire. Mon Gallame était revenu avec mes autres Poke Balls. J'avais maintenant mon équipe au complet. Mais je ne gardais que mon Gallame avec moi qui avait sa belle cape caractérisant sa forme méga.

"Mais dans le cas où vous refuseriez de partir calmement malgré ma mise en garde... Je me verrais contraint d'utiliser la force, mais pour être honnête, même si j'en meure d'envie après ce que vous avez dis. Je me dis que ce serait mieux que vous partiez histoire de faire attention à ne blesser personne. Il en va sans dire que si j'utilise la force, en cas de défaite de votre part, je n'hesiterais pas à vous envoyer en taule, là où vous croupirez jusqu'à la fin de vos jours vu les crimes que vous avez commis."

Et en cas de défaite de ma part ? Pff, comme si ça risquait d'arriver. J'ai toujours un plan de secours pour les situations qui tournent au vinaigre. Nama était a mes, allant pour le mieux tandis que je continuais de regarder Angstorm. Tant de rage pour une si petite insulté, c'est dingue de voir à quel point j'suis susceptible. Ou alors c'était juste que je jouais un rôle depuis le début alors que je voulais le mettre en taule à la base, et que je me suis laissé emporté au moment de l'insulte ? Non, j'étais vraiment venu sans arrière pensées, juste venu voir ce qu'il se passait dans ce bar. Et voilà ce qu'il se passait, un Nemesis foutait la merde. En tant que Champion je suppose que mon devoir est de l'arrêter. Mais maintenant, même si la ligue me l'ordonnait je ne le laisserais pas tranquille. Donc il a intérêt à saisir la chance que je lui donne. Je fis sortir mon Chapignon de sa Poke Ball également, si il y avait combat ce serait déjà plus équilibré. Et l'orbe toxique s'activait...

"Sam, va mettre le gérant, le serveur et la gamine à l'abri s'il te plait. Hors de question que des innocents aient des problèmes. Nama, Danse-Lames. Strike, Croissance."

Je ne l'attaquais pas attention, je me préparais juste au cas où il ne voudrait pas partir.
HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Oliver Raporow
Commandant Silencieux
avatar

Messages : 112
Date d'inscription : 01/11/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: Détendez-vous, ce n'est qu'un commandant [Libre]   Mar 29 Aoû - 15:28

Ohla. Ang avait, semblait-il, poussé la bouchon un peu trop loin. En tout cas, le liquide et les bouts de verre brisé qui gisaient sous la table semblaient montrer un certain énervement chez Rok Tesla. Un Gallame vint se téléporter jusqu'au champion, lui apportant son équipe sous forme de Poké Ball. Il était déterminé à en découdre.

"Sam, va mettre le gérant, le serveur et la gamine à l'abri s'il te plait. Hors de question que des innocents aient des problèmes. Nama, Danse-Lames. Strike, Croissance."


Le brun faillit protester, il voulait voir un combat de Angstorm, mais se ravisa au dernier instant. Il était sous couverture, c'est vrai. Déjà que quelqu'un qui approchait nonchalant le commandant Tapis, c'était suspect. Mais une personne qui s'approchait nonchalant du commandant Tapis et qui ne voulait même pas fuir était assurément un Némésis. Ou complètement con, au choix. Mais la première option serait sûrement plus viable pour les témoins de la scène. Le natif de Voilaroc hocha alors du chef, sans rien ajouter. Se levant de sa chaise, il guida le serveur par le bras -ce dernier traissaillit au contact, ce n'était pas désagréable de pouvoir emmener un si joli garçon. Par contre, emmener seulement le gérant du bar ? Et tous les autres badots autour de ce dernier, ils puaient ? "Sam" haussa mentalement les épaules. L'otage semblait bien plus important que tous les autres qui restaient assez éloignés de Ang et pouvaient très bien partir seuls. Quand à la fille... Nocturne hésitait. Vu ce qu'elle avait fait, elle allait se retrouver dans la mêlée. Mais s'il ne faisait rien, Rok le trouverait suspect. Finalement, priant pour que Ang comprenne la situation dans la quelle se trouvait le brun, il ordonna silencieusement à Charly de se mettre devant la dresseuse, pouvant parer une éventuelle attaque.

Le serveur toujours à son bras, il alla au niveau de la Dresseuse. Elle, elle ne supporterait porbablement pas qu'on la touche, peut même encore moins qu'on lui dise quoi faire. Alors, Nocturne se contenta simplement de lâcher : "Fuis, si tu veux vivre." et partit avec son précieux "butin". Le Ninja attendit quelques minutes. Charly devait maintenant avoir finit. Si le Commandant avait attaqué, le renard obscur aurait fait tout son possible pour parer. Et si la Dresseuse avait eu suffisamment d'intelligence, elle avait eu le temps de fuir. Si elle avait décidé de rester, tant pis pour elle. Nocturne trouva alors un barile vide. Sans lui demander son avis, il arriva à soulever le serveur. Malgré les cris de protestation de ce dernier, il le fit glisser dans le conteneur. "Attends moi là, on pourrait bien s'amuser après la bataille." et il referma le couvercle en lui adressant un clin d'oeil malicieux.

Bon, il était seul maintenant dans une ruelle poussiéreuse. Les gens ayant eu vent de l'arrivée de Ang était soit partis voir d'eux-même, les imbéciles, soit avaient fui la zone. Nocturne était seul donc. Il prit soin de rappeller Charly et Jack. Maintenant que "Sam" avait été vu avec eux, pas question de se compromettre. A l'abri dans un coin de rue formé par deux maisons, il se changea. Il avait toujours un costume violet et noir assez neutre dans son sac. C'était parfait pour un costume qui pouvait se rapprocher de ceux de la Némésis. Et pour que le costume ne laisse plus aucun doute sur son identité, il finit en ajustant sa capuche et son foulard où était cousu l'emblème de la Némésis. Il était fin prêt. Il grimpa aisément sur le mur de la maison, l'architécture d'Oblaide se voulait en terre cuite avec des briques, donnant de nombreuses prises d'escalade. Puis, il retourna au bar en sautant de toits en toits. Il finit finalement sa course sur un petit muret encadrant le bar. Son arrivée sucita des murmures et des gémissements. Encore un autre ! C'était l'invasion !

"Hé bien, on a l'air de s'amuser par ici." Il s'introduisit ainsi. "Ça vous dérange que je me joigne à la fête ?" Sans attendre de réponse, il envoya Scipion au combat. L'arrivée du Scalproie sur la scène en bois de la terrasse provoqua une nouvelle vague de panique.
Revenir en haut Aller en bas
Angstorm
Commandant Linceul
avatar

Messages : 71
Date d'inscription : 04/05/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: Détendez-vous, ce n'est qu'un commandant [Libre]   Mar 29 Aoû - 16:45

J’haussais les épaules en voyant tout ce qu’il se passait. Mon expérience était donc parfaitement concluante : je n’avais besoin de rien faire d’autre que d’être présent quelque part pour semer la zizanie. Un champion qui s’énervait après avoir voulu arriver à la cool, s’étant totalement décrédibilisé, une jeune inconsciente qui voulait s’attaquer à moi, des gens qui s’agitaient... Je n’avais rien de plus à savoir ici. D’un geste, après avoir terminé et jeté mon verre derrière moi, je rappelais mes deux Pokémons, puis fis appel à mon Alakazam.

« Emporte-le avec toi avec une interversion sur un autre serveur, Kedavra. Puis téléporte-nous ailleurs dans la ville, » chuchotais-je à voix toute basse dans la cacophonie pour ne me faire entendre que de mon Pokémon, tout en penchant rapidement la tête vers le jeune homme avec qui je m’amusais depuis le début. Hors de question qu’on me le prenne. L’Alakazam, rapidement, fit son œuvre. Il n’y eut pas de temps d’attente vu qu’un autre avait été mis à la place du jeune homme via Interversion. Puis, concentrant ses efforts, il s’efforça d’utiliser sa téléportation pour nous mener ailleurs, pendant que le champion faisait tout son blabla – que je n’écoutais pas, et qu'il terminerait dans le vide, façon de m'en moquer encore plus. Eh, faut voir le bon côté des choses ! Il pouvait croire que je lui avais obéi et qu’il avait de l’autorité. Au moins, il avait tenté de reprendre les choses en main. Mis à part que j’avais amené le serveur avec moi.

Rapidement, je retrouvais un café où m’asseoir, contraignant l’autre jeune homme à me suivre. J’avais quand même l’impression qu’il se détendait petit à petit. Peut-être n’étais-je au final pas celui qu’il croyait. Ou qu’il était déçu du comportement des autres.


« Bonjour, j’étais allé ailleurs mais ça a vite dégénérer. Pourriez-vous m’apporter une baie mépo ? »
« Ne faites pas d’histoire... Voyez où j’en suis arrivé... »
« Oooh voyons, voyons. Ça aurait été parfait sans la seconde phrase, digne d'un Némésis ! Mais avoue que ce serait plus ennuyant si je n'étais pas arrivé. Tu serais encore là-bas à bosser encore et encore ! On peut s'arranger pour que tu puisses couler des jours paisibles, tu sais. »


Il leva les épaules, tandis que l'employé de cette nouvelle bâtisse, intrigué, finit par faire son devoir, prenant en compte la remarque de son homologue.

Je demandais ensuite à Kedavra d’aller vérifier de loin ce qu’il se passait là-bas, et de transmettre un message à Nocturne – évidemment sans dévoiler son identité et en veillant à ce que le serveur ne se doute de rien –, de façon à ce que seul lui puisse l’entendre. C’était le point qui pouvait peut-être le plus me chagriner dans cette histoire. Nous pouvions enfin profiter d’un moment hors Némésis entre commandants, et eux avaient tout gâché. C’est pour cela que je voulais quand même lui indiquer ma position, s’il désirait revenir me parler. C’était une preuve que je ne l’abandonnais pas comme ça, et que j’avais de la considération pour des collègues.

Lorsqu’il se mit en route, je reparlais au serveur que je retenais. Après tout, je n’en avais pas encore fini avec lui. Au moins, il finissait par s’habituer, tant que je ne lui faisais de mal.


« Alors ? Tu as ta preuve que je ne désire vraiment pas causer quelconque malheur aujourd’hui, n’est-ce pas ? »
« J’ai du mal à vous croire... »
« Regarde un peu autour de toi. Qui est-ce qui a causé les problèmes ? Rok et son comportement irresponsable, et cette fille. Je ne faisais que souligner que ce qui sautait aux yeux à tout le monde. Tout comme Sam a justement fait remarquer que la ligue n’est pas si digne de confiance. Sinon, je n'ai aucunement engagé les hostilités. »
« Je... M’attendais pas à ça, j’avoue... »
« Au fait ! Tu ne t’es pas présenté. »
« ... Clément... »
« Enchanté ! »


L’employé de cet établissement revint avec la baie Mépo, et je l’en remerciais. Pour l’instant, pas d’affolement de ce côté. Mais est-ce que tout cela allait à nouveau se répéter ? Bonne question. Je ne lisais pas l’avenir. Néanmoins, je profitais de ce moment de calme.

« Tiens d'ailleurs ! » M’exclamais-je en sortant un peu d’argent. « C’est l’addition ! Considère ce qu’il y a en plus comme un pourboire. Tu ne veux rien prendre ici, d’ailleurs ? »
« Euh... Merci ? Je crois... Et non merci... »
« Oh, allons. Tu devrais sérieusement te détendre. »
« Et vous ? Qu’est-ce que vous allez faire de cette baie ? »
« Ah ce n’est pas pour moi. »
Répondis-je avec mon sourire habituel. J’étais tout de même content qu’il finisse par oser me poser ce genre de question, et à me répondre.

HRP:
 

_________________

Revenir en haut Aller en bas
 
Détendez-vous, ce n'est qu'un commandant [Libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le role des ONG en Haïti... Interview de Jean Lavalasse
» Et vous, vous ecoutez quoi souvent?
» Quel sport faite vous?
» A QUAND UN DEBAT SERIEUX ? LES ANTI-PARLMENTEURS LEVEZ-VOUS ! DEMASQUEZ-VOUS !
» Simpsonisez vous

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: