Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 

 Un retour parmi les vivants (Libre)

AuteurMessage
Kara Effyis
Through the looking glass
avatar

Messages : 101
Date d'inscription : 01/04/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Un retour parmi les vivants (Libre)    Dim 13 Aoû - 12:49


Cela faisait maintenant bien des semaines, des mois plutôt que la jeune dresseuse avait disparu des radars. Plus d’électronique, plus d’utilisation de carte bancaire, pas de traces sur les CCTV des grandes villes de l’îles, rien. Une seule personne savait où la trouver et encore, cette personne ne recevait pas de nouvelles régulières de peur qu’une confiance trop vite donnée ne puisse être à l’origine d’un drame supplémentaire. Par le plus grand des hasards, la jeune femme et son équipe étaient tombés sur une maison abandonnée au sein d’une clairière non loin de ce qui fut à une époque, la frontière entre le territoire infecté par Deoxys et la zone saine. Il fut un temps où la perspective de s’installer dans une demeure laissée à l’abandon n’aurait même pas frôlé l’esprit de la brunette, mais aujourd’hui quelle importance y avait il à cela ?

L’intervention qu’elle avait mené contre Cresselia dans la ville d’Oblaide avait faillit tourner en fiasco des plus total et heureusement, le cygne lunaire avait retrouvé ses esprit et avait choisi de s’éclipser avant que tout mal ne soit fait, à elle comme à la ville elle même. Le seul bénéfice de cet épilogue mitigé fut l’arrivée dans l’équipe de la dresseuse de la tritox qui ne l’avait plus quitté depuis. Cette petite reptile s’était vu interdire l’accès au territoire de son clan, une dominante ayant déjà été nommée il était impensable qu’une seconde femelle se voit en droit de rivaliser avec. Elle avait ainsi erré jusqu’à se retrouver au même endroit que Kara ce jour précis et avait jeté son dévolu sur elle pour devenir sa dresseuse, son mentor, son tremplin vers l’avenir… Bref pour lui permettre de gagner un maximum de puissance tout en faisant profiter le monde de sa divine présence par l’intermédiaire d’une dresseuse. Non aucun remerciements n’étaient nécessaires, il s’agissait là d’un cadeau qu’elle offrait de bon coeur à tous les êtres détenteurs de bon sens.

Malgré ses aspects narcissiques et espiègles, la jeune femme n’avait pas mis longtemps à s’attacher à la salamandre, baptisée par elle Siletta. Elles ne s’étaient jamais vu auparavant, chacune se découvrait sans le cacher au monde chaque jour. Elles étaient l’une et l’autre des étrangères et n’avaient pas besoin de le cacher ou de faire semblant. Les autres membres de l’équipe finissaient leur période de deuil envers leurs ancien camarades et les excentricités soudaines de leur propriétaire ne les surprenaient plus à présent. Cependant, Siletta était la seule avec qui la jeune femme n’avait aucun besoin de jouer, de se forcer à ressembler à une autre et c’était sans doute là la raison pour laquelle elle s’y attachait d’autant plus.

La vie n’était pas spécialement dure bien au contraire mais de temps à autre, le confort de l’électricité et de l’eau courante manquait cruellement à la vielle bicoque dans laquelle la troupe avait élu domicile. Peu importait, chaque jour était l’occasion d’un nouvel entrainement. La jeune femme avait tant de temps à rattraper. Il fallait s’occuper des pokémon, apprendre à les manier, à doser leurs attaques, à déterminer quelles subtilités pouvaient se montrer préférables à une offensive grasse dans tel ou tel cas de figure. La zoroark offrait un camouflage supplémentaire lorsque quelques curieux ou égarés venaient se perdre dans cette zone et rien n’avait encore était révélé. De nombreux combats furent menés, parfois contre des pokémons sauvages hostile à la présence humaine dans ces bois perdus, parfois en laissant combattre deux membres de l’équipe en ne donnant d’ordre qu’à l’un d’entre eux. Puis il lui fallait aussi apprendre à se comporter, à maintenir l’illusion. Elle devait être Kara Effyis, pour honorer la mémoire de cette dernière mais aussi profiter de l’opportunité qu’elle lui avait offert. Wolverine, seul complice de cette entreprise, commençait à considérer le subterfuge comme correct et l’entrainement comme efficace. Elle pouvait s’en targuer, elle était une dresseuse, détentrice de quatre badges, une vraie.

A l’issue de la chasse d’un énième pokémon, décidé à clamer la clairière comme territoire personnel, Siletta évolua enfin en une gracieuse et vive Malamandre. Le combat prit fin et le calme reprit ses droit ses la foret, jusqu’à ce qu’une silhouette blanche émerge des ténèbres broussailleuse des bois. Allant à la rencontre de l’absol qui avançait sans hésiter ni même se montrer intimidé par les pokémon qui la toisaient d’un regard suspicieux, Kara s’agenouilla et tendit la main vers le collier du pokémon. Aussitôt qu’elle s’empara du papier qui y était accroché, le pokémon désastre s’enfuit à la vitesse du vent, ne devenant que souvenir aux yeux des observateurs de cette scène. Seuls quelques mots semblaient tracés sur l’énigmatique message.

“J’ai des informations qui devraient vous convenir.
St. Gil”


La discrétion ne faisait pas défaut à son allié c’était une qualité qu’il fallait lui reconnaitre. Froissant le message avant de laisser sa fenard en disposer, elle s’engouffra dans la maison vide afin de ramasser ses quelques affaires. Ses équipiers encore dehors, son regard croisa celui de son reflet dans une glace qui semblait avoir été brisée par un choc en son centre. S’offrant un sourire en coin elle s’adressa à son sosie éphémère.

- It’s showtime.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Courtney
Dresseuse en Chaleur ♪
avatar

Messages : 76
Date d'inscription : 20/07/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: Un retour parmi les vivants (Libre)    Hier à 20:39

La team Némésis s'écroulait et avec elle les espoirs que certaines personnes y avaient mis. Même Eon Fawkes avait renoncé à ces idéaux et l'organisation ne devait plus qu'un ramassis de criminels sans personne pour les guider. Oh, si, il y avait un criminel encore plus influant et terrifiant à leur tête et un commandant qui tentait tant bien que mal de garder un minimum de coordination. Mais en avait-elle vraiment quelque chose à faire ? Au final, elle n'avait pas vraiment agit pour le compte de cette organisation et il était probable que beaucoup de personnes ne sachent qu'elle y a été. Finalement, ce qui devait être un alibi, une raison venteuse pour venir sur Maïlys se révélait plus vrai que ses intentions. Elle était venue en disant vouloir aider aux recherches et aux préventions concernant le volcan et elle l'avait fait. Du côté de l'organisation ? Elle avait vécu quelques missions de récupération mais vraiment rien de plus.

D'ailleurs, elle avait été envoyée en forêt justement pour une mission de ce genre. Trouvait-elle vraiment de l'intérêt à cela ? Pas vraiment. On lui avait simplement vaguement donné une zone et dit qu'il fallait y retrouver des informations. Un filtrage des informations de mauvaise qualité, si ça ne tenait qu'à son avis mais au final elle pouvait en profiter pour sortir. Et peut-être que des choses intéressantes se passeraient ?

Elle avait donc laissé sa Camerupt et sa Dracaufeu dans leurs balls respectives, préférant éviter de provoquer un feu de forêt inutile. Peut-être plus tard, si elle décidait de réveiller de nouveau Groudon... Mais elle n'allait pas se permettre de tels choses sans but. Ainsi, seuls ses plus jeunes pokémons encadrés par la Fragilady la suivaient. Il était amusant de voir les relations qui s'étaient construites entre eux... Si le Gruikui avait l'ascendant en tous points sur le Germignon, c'était pourtant ce dernier qui dominait et le petit cochon qui baissait la tête. Cela se produisait un peu moins depuis l'arrivée du Rocabot dans le groupe, au cœur plus noble et protégeant son camarade face aux envies de domination du type Plante, ce qui se soldait par des bagarres rapidement arrêtées par la femme en rouge ou l'une des pokémons aînées. C'était dommage qu'il y ait des escarmouches internes au groupe, mais au moins cela n'était pas trop terrible.

Ainsi la promenade était ponctuée des disputes entre les plus jeunes, encadrés par la Fragilady. Courtney, quant à elle, profitait de la marche sans se soucier de ce qu'il se produisait derrière elle. Elle profitait de cet environnement, observant les pokémons alentours changer à mesure qu'elle s'enfonçait dans la forêt, suivant un sentier dessiné après plusieurs années de marches des pokémons sur les herbes. Courtney préférait éviter les conflits avec les pokémons locaux, aussi Chloris aidait à les apaiser grâce à ses parfums, son charme et parfois quand cela pouviat fonctionner, ses poudres.

Elle avançait paisiblement, jusqu'à croiser une jeune Candine sur le bord du sentier improvisé. Si ces créatures étaient habituellement légèrement trop heureuse et benêt pour mériter de l'attention. Mais celle-ci, en plus d'avoir été blessé avait perdu cet air candide d'où elle tenait son nom. Peut-être était-ce avoir un peu trop de cœur de la part de la femme en rouge, mais celle-ci s'approcha de la pokémon apeurée avec un remède. Pour éviter qu'elle ne s'affole et ne parte rendre ses blessures plus graves, la Fragilady accompagna sa maîtresse pour calmer la plus jeune. Pourquoi faire cela ? Une pure bonté. Peut-être était-ce l'environnement ou le calme, voire cette envie de faire enfin quelque chose après ces mois dans l'organisation Némésis, n'importe quoi. Ou simplement une envie. Quoi qu'il en était, elle la libéra après l'avoir soigné. Elle allait pas non plus la traîner de force avec elle simplement parce qu'elle l'avait soigné un peu.

Elle continuait son chemin, sans prendre trop compte à la créature qui suivait le groupe. Seule les plus jeunes et la Fragilady s'en inquiétait et Vertumne semblait intéressé par cette Candine. Il se montrait plutôt lourd, d'ailleurs, mais la plante ne se montrait pas agressive à son sujet pour autant. Encore un peu d'animations pour le groupe, ça ne pouvait faire que du bien, n'est-ce ? En tous cas, voilà qu'ils approchaient du lieu à dénicher. Néanmoins, quelque chose attirait l’œil : des pokémons peu ordinaires étaient présents autour du lieu. Etait-ce un dresseur ? Un pillard qui était venu en avance par rapport à elle ? D'ailleurs, rien qu'à voir les créatures, elle pouvait dire que leur niveau était plutôt élevé. Peut-être même un peu plus que celui de ses pokémons. Elle aurait dû continuer à s’entraîner toutes ces années... Mais le passage en force n'était pas obligé. Elle gardait une main prête à dégainer ses balls, sans pour autant chercher à se cacher : le pokémon psy devait déjà l'avoir détecté donc ça ne serait qu'un mouvement inutile. Elle s'avança donc, laissant sa Fragilady en avant et ses pokémons les plus faibles derrière elle avec son invitée qui semblait dans un mélange de colère et de peur face à l'un des pokémons de l'autre côté.

Si le pokémon acier avait autant de cerveaux que le Pokédex le disant, il n'aurait aucun mal à reconnaître l'ancienne administratrice de la team Magma, de toutes façons. Mais il verrait certainement aussi la femme qui avait aidé après la catastrophe du volcan. Dans tous les cas ce serait inutile pour elle de se présenter. Au final elle n'était pas autant gênée que cela et était plutôt curieuse de savoir qui s'était aventuré dans cette bâtisse avant elle.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
 
Un retour parmi les vivants (Libre)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bon retour parmi nous ! [Jaden]
» Le retour (mouvementé) de Lucas (libre)
» Que regarder pour Halloween ? [Ciné/Evènement]
» Retour aux origines [Arawen, libre]
» Le retour de Colin Crivey [LIBRE]

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: