Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 

 [Libre] Cornichon en danger.

AuteurMessage
Aller à la page : Précédent  1, 2
Dr James Neffy
Dr Jekyl & Mr Hide... Ou presque !
avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 01/04/2016
Age : 21

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: [Libre] Cornichon en danger.    Mer 15 Fév - 0:43

Il y avait quelqu’un. L’Iguolta qui était passé devant s’affola. Elle s’était faite repérer ! Elle plissa des yeux, se collant le plus possible au sol. Et d’un mouvement rapide, elle se faufila en machine arrière, se dépêchant d’alerter son maître. Une fois à son niveau, elle se mit debout, faisant un signe de la tête un peu paniqué, pointant la direction d’où ça venait. L’ingénieur fou comprit rapidement. Soit ! Le premier humain à passer sous sa main métallique servirait le plan. Il chuchota alors quelques mots, lui demandant de le mener jusqu’à la personne en question.

La lumière s’était à nouveau éteinte. Neffy marchait d’un pas lent, accompagné de son Pokémon qui marchait debout, déployant sa collerette et la laissant s’électriser pour illuminer le passage. Elle prenait d’ailleurs un air menaçant, comme une sorte de petit dinosaure. Quant à Neffy, fluides circulant dans les tuyaux de sa tenue et les diverses leds orangées de sa tenue brillaient dans l’obscurité. Avec son regard méchant, les quelques grincements que pouvaient provoquaient ses pas sur le plancher et ces lumières qui se reflétaient sur son bras de fer, tout était fait pour le rendre plus méchant encore.

Il aperçut les yeux brillants du Ténéfix. Et il entendit la voix d’une femme. Il tendit alors son bras non mécanique, Pisto-Elec dans sa main.


« Bonjour. » Répondit-il de sa voix rauque. « Ou plutôt, bonsoir. » Corrigea-t-il avec un sourire s'étalant sur ses lèvres.

La lumière revint, dévoilant à chacun les différents visages présents, et la menace qu’exerçait le superméchant sur la jeune femme. Et tiens, il reconnaissait des choses. Comme un certain Séléroc, par exemple.


« Toi, tu me suis. Un seul faux pas, et je vous bute TOUS. C’est bien compris ?! Vous marchez devant. On va dans la réserve de Pokémons IMMEDIATEMENT. »

Considérez cela comme une prise d’otage préventive par l’ingénieur fou. Il allait l’utiliser si jamais la sécurité finissait par le repérer. En même temps, vu comment les choses commençaient à devenir, le docteur pris une initiative, activant son holokit.

« Lawrence ! J’ai besoin de Mr Kliklac ! La dernière version ! »
« Téléportation en cours. »


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Arachnid
Ta mère
avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 12/02/2017
Age : 21
Localisation : Chez toi

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: [Libre] Cornichon en danger.    Mer 15 Fév - 12:52

Tranquillement assis sur un bâtiment random, O'Shea attendait patiemment que Discharge finisse de se recharger avec l'antenne électrique posée sur le toit. A vrai dire, rare étaient les moments ou Arachnid n'était ni en train de voler, ni en train d'insulter une personne au hasard dans la rue pour tuer le temps. Le temps était ici à la réflexion.
Mais ses phases de réflexion n'ont jamais été faites pour durer.

« VOLT ! »

Arachnid, pris de panique en entendant ce bruit, se leva. Il vit Discharge sur le dos, cramoisi et incapable de se lever. Paniqué, le cambrioleur mit sa main dans ses cheveux et montra son Pokémon du doigt.

« Qui... Qui t'a fait ça !? Hé ! »

Le jeune homme ne tarda pas à remarquer que toutes les lumières du bâtiment s'étaient éteintes. A priori, c'était une panne de courant qui avait blessé son araignée de la sorte. La tête d'Arachnid faisait des allers-retours vers son compagnon blessé et les fenêtres du bâtiment qui reflétaient la lumière à présent éteinte. Puis il commença à trembler et à montrer son expression faciale qu'il avait malgré lui quand il était énervé et qui était finalement assez ridicule : les sourcils froncés, le nez plissé, la bouche grand ouverte et tiraillée vers le bas de sorte à montrer ses dents bien serrées. Si l'on faisait attention, il avait même une petite veine qui sortait du front.
O'Shea releva tant bien que mal Discharge, qui était assez mal en point, et le fit rentrer dans sa Pokéball. Il était déterminé : la seule façon de soigner son Pokémon et de défoncer les responsables de cette blessure était :

« Tenez-vous prêts les gars, ça va faire un peu mal ! »

Inutile de préciser qu'il parlait pour rien, puisque ses Pokémons étaient rangés dans leurs Pokéballs et ne l'entendaient pas. Mais bon, l'heure n'était déjà plus à la réflexion. Et l'heure n'était pas souvent à la réflexion chez O'Shea, par ailleurs.
Il ferma les yeux, prit une grande inspiration, se replia sur ses genoux en élançant ses bras puis sauta en l'air du plus haut qu'il le put, avant d'atterrir si fort sur le toit qu'il en brisa une partie, tombant comme prévu dans l'une des salles du grand bâtiment. Ça faisait un peu mal, mais toutes les douleurs étaient supportables quand il s'agissait d'aller casser la gueule à des coupeurs de courant.

« Waw, j'ai jamais vu de toit aussi fragile. J'me demande qui a installé ce système de sécurité de merde... »

Arachnid mit trois bonnes secondes à s’apercevoir qu'il avait atterri sur un Rondoudou, ce qui expliquait sa difficulté à rester debout en équilibre. Il retira son pied du pauvre Pokémon rose qui serait probablement insoignable à présent avant de donner un coup de pied dedans. Après tout, tout ce qui n'était pas araignée méritait bien un coup de pied. Déterminé, il avança vers il-ne-sait-où avant de se cogner lamentablement contre un mur en poussant un cri se rapprochant du « AWCH ».
Les lumières se rallumèrent. Intrigué, il mit fin à son rapport physique non sans plaisir avec le mur et se retourna pour admirer la salle.

« Non, sans déconner... »

La salle ne contenait pas moins d'une bonne cinquantaine de Pokémons. Des Pokémons gratuits. Autrement dit, une vraie mine d'or pour un cambrioleur comme O'Shea.
Il fit le tour de la salle, regardant un peu partout si un Pokémon en particulier l'intéressait. Et là, ce fut un coup de foudre immédiat pour le jeune homme, qui aux dernières nouvelles n'était pourtant pas Poképhile : dans l'un des cubes de verre contenant des Pokémons, il y avait un magnifique, somptueux, merveilleux, splendide Ningale.

« OOOO ! »

O'Shea s'avança vers le Saint Graal non sans platonicité, les yeux écarquillés et la main tendue devant lui. Puis, avec quelques minutes de retard, il réalisa quelque chose : si la lumière s'était rallumée, il y avait quelqu'un. Il allait se faire choper.
Merde.


Dernière édition par Arachnid le Jeu 5 Oct - 22:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Bahia
Waifu officielle de Lyndia Théna
avatar

Messages : 227
Date d'inscription : 01/04/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: [Libre] Cornichon en danger.    Sam 18 Fév - 2:06

La situation venait de prendre un tournant fort différent.

Les paumes dans les airs – avec une canne dans l’une -, la chercheuse prenait encore le temps d’enregistrer les informations qui lui parvenait. Si au départ elle avait cru que ce Pokémon était du refuge, il était maintenant évident que quelque chose clochait et que ce lézard faisait partie de l’équation. Médusée par la vision qu’elle avait, la rousse ne pensa même pas à s’enfuir. Pas comme ça, pas maintenant. Son cœur avait repris un battement irrégulier, une migraine pointant le bout de son nez. Bon. Encore une fois, le destin semblait avoir un malin plaisir à lui jeter du caca de loin. Qui aurait cru qu’elle se serait retrouvé dans cette situation ? Pas elle, en tout cas. Malgré la panique qui grugeait son énergie, Bahia restait assez maitresse d’elle-même, surtout parce qu’elle n’était pas seule. Le Ténéfix se retenait d’envoyer des doigts d’honneur à cet espèce d’énergumène, juste parce qu’il avait peur qu’il blesse un membre de son équipe sous l’insulte. Le trio était d’accord sur un point sans se parler : ils devaient attendre le bon moment pour se défaire de cette menace. Le Séléroc était… choqué. Quelque chose dans les vibrations qu’il ressentait lui glaçait le sang, ses pensées devenant désordonnées. Et si… ? Oh non. Ce n’était pas le moment. Plutôt que de se concentrer sur cette étrange impression, il se mit à sonder les alentours alors qu’ils tournaient le dos au malfrat, reprenant leur marche. Si Cogneur était non loin d’ici, il le sentirait. Il fallait qu’il vienne, rapidement. L’handicapée mettait bien l’envase sur son boitillement, histoire que le superméchant s’en rende compte rapidement. Peut-être penserait-il qu’elle était incapable de courir et donc, de s’enfuir correctement. Ce qui était vrai, si on oubliait Platon.

-‘ …’

Le chemin vers la pièce était d’une lenteur qui rendait les trois compagnons nerveux. Ou plutôt c’était leur situation qui leur donnaient l’impression que cela prenait des heures à se rendre. Enfin devant les portes, Bahia jeta un léger coup d’œil derrière elle, avant de finalement pousser les battants. Si la situation semblait désespérée, elle devint rapidement irréaliste. Entrant dans le refuge ou se trouvait de nombreux Pokémons en mauvais état, les deux humains purent se rendre compte de la présence d’un troisième intrus.

-‘ … sérieusement... ‘

Mais qu’est-ce qu’il foutait là ? C’était assez évident qu’il ne travaillait pas ici, elle n’avait qu’à le regarder pour le deviner. Un petit tour horizon lui permis de voir les déchets causés par sa chute du toit, non loin de là. Et le trou, d’ailleurs. Malgré la présence de l’autre homme, la demoiselle ne se sentait étrangement pas en sécurité. Au contraire, la rousse avait la drôle d’impression d’être prise de chaque côté, ce qui n’avait rien de rassurant. Était-ce un complice du méchant  personnage dans son dos ? Ils allaient le savoir assez vite. Ses Pokémons restaient prêts d’elle et son cerveau roulait à plein régime, cherchant un moyen de tourner cette situation à son avantage ou au moins s’en défaire. Ce qui s’avérait plus compliqué que prévu, encore sous le choc de se retrouver dans une prise d’otage dans un simple refuge Pokémon. Alors qu’elle perdait un peu espoir, un simple message de sa lune lui fit redresser le dos.

Cogneur était en route.

Restait juste à survivre jusqu’à ce qu’il arrive.


Spoiler:
 

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Dr James Neffy
Dr Jekyl & Mr Hide... Ou presque !
avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 01/04/2016
Age : 21

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: [Libre] Cornichon en danger.    Lun 20 Fév - 1:50

Elle obéit pour le moment. Neffy n’en attendait pas moins. Enfin il aurait aimé qu’elle aille plus vite. Elle a des compagnons, au lieu de boiter comme ça elle pourrait les utiliser. L’ingénieur fou avait bien envie de la forcer à bouger plus rapidement en faisant intervenir le mastodonte de son équipe. Enfin bon, il n’y eut pas d’autres imprévus jusque là. Enfin, pas d’imprévus, jusqu’à arriver dans la réserve où se trouvait bien des Pokémons blessés, malades. Un homme se tenait là.
Son réflexe fut instantané. Il prit son second Pisto-Elec, tirant une décharge vers l’homme en question sans chercher à savoir qui il était. Le Pisto-Elec était celui qu’il avait modifié pour l’occasion. La simple décharge abandonnait la puissance d’un rayon électrique, mais avait cette capacité d’engourdir qui se prenait le coup. C’était un peu comme une Cage-Eclair dont il abuserait pour immobiliser les Pokémons déjà malades et les récupérer. Ca ne voulait pas dire que ce serait sans effets contre un être humain. Au contraire Si l’intrus se faisait avoir, il serait très certainement engourdi et à son tour à la merci du Dr James Neffy.

Et ça en ferait deux, comme « otages ». Si on pouvait dire ça comme ça, pour le moment.

Il fit sortir son Méga-Métalosse de sa Pokéball tout en rangeant ses Pisto-Elecs, ainsi que son Magnézone. Un sourire se dessina sur son visage, notamment en regardant le trou dans le plafond. C’était à cause du bouseux, ça ? Ca ne ferait que faciliter la tâche.

Précisons quand même que ce que faisait Neffy à ce moment ne dépendait pas de si l’autre avait été touché ou non. A vrai dire, il ignorait plus qu’autre chose sa réaction.


« Leva’el, tu te charges d’eux. S’ils essayent de s’enfuir ou de se défendre, tu en écrases. Littéralement. Polaris, tu bloques la porte avec ton Magnépiège. »

Il s’avança, dépassant la jeune femme non sans faire passer ses griffes métalliques tout proche d’elle, jetant un œil un peu sur les Pokémons qui étaient ici. Il activa ensuite les propulseurs accrochés à ses bottes, afin de prendre de la hauteur et mieux observer les Pokémons de la salle, et également afin d’être prêt à réagir lui-même. En même temps, il marmonnait quelque chose.

« Je me demande combien de temps un de ces insectes pourrait supporter le poids d’un Méga-Métalosse... Ou ce qu’il se passerait si je cassais la deuxième jambe de cette bouseuse ? Gnihigahahaga, rien que de m’imaginer ça m’amuse ! »

Des phrases de superméchant, quoi. Mais il n’allait pas détailler ses projets comme le ferait tout méchant de série B. Il était au-dessus de cela. Quoiqu’il en soit, il devait trouver le Smogo, et tout autre Pokémon qui serait susceptible de l’intéresser.
De son côté, le Magnézone utilisa son talent pour s’occuper de la porte en question, afin de la contrôler du mieux qu’il pouvait. Elle ne résisterait certainement pas à la puissance d’un bon gros Pokémon dans l’état des choses – un Blindépique par exemple, mais par quel heureux hasard il y en aurait-il un ? –, mais ce serait suffisant pour bloquer des Hommes.

Lawrence fit alors entendre sa voix à travers l’holokit amélioré de l’ingénieur fou.


« Le voilà dans les couloirs, monsieur. »
« Très bien ! Guidez-le pour retrouver L’Inépuisable Générateur et ramenez-le moi. »


De son côté, Lugalbanda repartit se fondre dans le décor à l’aide d’un nouveau Camouflage, se mélangeant aussi parmi les Pokémons de la salle.

Le plus intéressant dans cette situation, c’était que si une quelconque aide intervenait, sécurité ou autre, le superméchant avait de quoi les faire chanter. Il n’y avait pas que celle qui devait sûrement posséder le Smogo de base – c’est ce qu’il en déduisait vu le Séleroc qu’il supposait être le même que quelques heures auparavant, et, peut-être, l’autre intrus qu’il détenait possiblement en otage. Mais il avait surtout tout un ensemble de Pokémons malades incapables de se défendre par eux-mêmes qui étaient à sa merci.
Revenir en haut Aller en bas
Arachnid
Ta mère
avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 12/02/2017
Age : 21
Localisation : Chez toi

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: [Libre] Cornichon en danger.    Ven 24 Fév - 19:49

C'était décidé : O'Shea allait vite prendre le Ningale et s'en aller très vite de ce bâtiment avant que quelqu'un le remarque. Il regarda au dessus de lui : le trou, naturellement, était toujours là, mais bien trop haut pour qu'il puisse l'atteindre d'ici car la gravité y était beaucoup moins favorable que pour l'entrée. Ouch, il avait quand même bien amoché le toit. Le malfrat appela Venom pour tirer une toile sur le trou, espérant que l'obscurité suffise à faire croire que le toit allait bien. Il le fit ensuite rentrer dans sa ball, car qui sait ce qu'il pouvait arriver à son araignée ici s'il restait exposé à tous les dangers possibles.
Cet endroit était décidément curieux. Pourquoi plein de créatures réunies au mauvais endroit ? Le grand Arachnid ne voyait que deux solutions : soit c'était un homme qui faisait des expériences sur les Pokémon pour le bien de la science, soit c'était un grand détraqué qui faisait des expériences sur les Pokémon parce qu'il aimait les voir souffrir. Finalement les deux théories se ressemblaient, mais la seconde rassura le cambrioleur qui se dit qu'il avait bien fait de rappeler son compagnon.
Après des efforts presque somatiques de stratégie, le voleur comprit qu'il lui fallait donc s'en aller directement par une porte de sortie, ce qui impliquait de traverser les couloirs du bâtiment sans se perdre ni se faire repérer. Impossible donc, mais il fallait bien sortir alors il pouvait bien se permettre de manquer d'obéir à l'une de ces deux règles. Voire les deux. Il avait l'étrange pressentiment qu'il finirait probablement par transgresser les deux.

Alors que le malfrat venait juste de prendre le Pokémon dans ses bras, voilà qu'il entendit la porte s'ouvrir. Pffff, un poil trop tard. Il se retourna vite pour voir à qui avait-il l'honneur et par conséquent comment il pouvait s'en tirer cette fois. Mais il n'eût même pas le temps de voir qui était la personne qu'elle tira déjà un rayon électrique en plein dans son Pokémon nouvellement acquis.
Après avoir poussé un petit cri de sursaut, O'Shea se mit à se poser trois questions.
Premièrement, comment un humain pouvait-il tirer des rayons électriques ? Il lui semblait pourtant que seuls les Pokémon comme son Discharge pouvaient faire ça. Deuxièmement, que voulait ce tyran à cette pauvre bestiole sans défense ? O'Shea se dit d'abord qu'il devait lui devoir de l'argent, avant de comprendre que c'était impossible. Et enfin, était-il con ? Il devait probablement savoir qu'essayer de toucher un Ningale avec des rayons électriques était tout bonnement stupide.
Arachnid, toujours en train de fixer l'araignée, tenta la communication.

« Eh, euh, monsieur, pourquoi vous avez fait ça? »

Le malfrat leva la tête après avoir prononcé cette phrase, et il le vit.

« Ah. »

En le voyant, le voleur venait de prendre conscience de la mouise dans laquelle il était. Il s'agissait du docteur James Neffy, un type assez dangereux qui avait des Pokémons métalliques très imposants mais qui ne faisait pas partie de ces guignols de la Team Némésis. Et les Pokémons métalliques assez imposants en question étaient présents, pour le plus grand malheur du petit cambrioleur. Il y avait également avec lui une jeune femme à peine plus vieille que O'Shea qui avait l'air mal en point. O'Shea remarqua d'abord que ses cheveux prenaient une forme étrange, surtout sur son front ; et ensuite qu'elle avait tout l'air d'être l'otage de l'autre. Elle lâcha un « … sérieusement... » mais le grand Arachnid était trop occupé à comprendre la situation pour faire attention à cette réflexion quelque peu vexante.

« Leva’el, tu te charges d’eux. S’ils essayent de s’enfuir ou de se défendre, tu en écrases. Littéralement. Polaris, tu bloques la porte avec ton Magnépiège. »

D'accord, donc là c'était la merde.

« D'accord, donc là c'est la merde. »

Le malfrat avait tenté de prononcer cette phrase assez doucement pour ne pas envenimer la situation. Il n'était pas certain que ça avait marché.

« Je me demande combien de temps un de ces insectes pourrait supporter le poids d’un Méga-Métalosse... »

Trop perturbé par la situation qui était déjà trop grosse pour lui, le voleur ne prit pas le temps de comprendre le sous-entendu de cette phrase et fit l'erreur d'engager la conversation.

« Boh, à peine deux-trois secondes j'imagine. Votre truc est en métal, donc je pense que ça doit bien faire mal à priori. Ça dépend de ce que vous entendez par « supporter » en fait, est-ce que c'est supporter genre supporter ou supporter genre survivre ? »

Oui, c'était totalement stupide de réagir comme ça. Mais en vérité, c'était la peur qui paralysait le cambrioleur et qui le forçait à prendre cet échappatoire afin de ne pas la montrer.
Mais le superméchant se foutait visiblement totalement de ce que le jeune homme disait, puisqu'il continua à parler.

« Ou ce qu’il se passerait si je cassais la deuxième jambe de cette bouseuse ? Gnihigahahaga, rien que de m’imaginer ça m’amuse ! »

« Je sais pas, comme vous voulez, mais après elle pourrait difficilement marcher donc c'est chaud pour la transporter. Puis c'est pas cool de ouf, mais bon c'est vous qui choisissez. Au fait, est-ce que vous êtes le méchant de la télé ? Parce que désolé mais la question me démange depuis tout-à-l'heure. »

« Très bien ! Guidez-le pour retrouver L’Inépuisable Générateur et ramenez-le moi. »

Ça ne répondait pas du tout à la question de O'Shea, qui se demandait encore une fois si le méchant l'avait écouté. Il se contenta de continuer à parler : il ne pouvait plus s'arrêter.

« Alors par contre, pour le Ningale, euh, je sais pas si c'est ce que vous voulez mais ça m'arrangerait beaucoup de le garder pour moi. Ça vous dérange pas, hein ? Et sinon, si vous voulez que je vous aide à vous enfuir ou quelque chose, parce que j'ai réussi à rentrer super facilement tant la sécurité est nulle ici. »

La coopération, savait-on jamais. Après tout le grand Arachnid avait bien conscience qu'il était presque mort actuellement.
Toujours en fut-il que son Pokémon était toujours blessé, et qu'il doutait que le superméchant soit spécialisé dans le soin. Il fallait encore attendre jusqu'à trouver une machine quelque part dans ce bâtiment.
Bon, ben on verrait.


Dernière édition par Arachnid le Ven 3 Mar - 16:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Bahia
Waifu officielle de Lyndia Théna
avatar

Messages : 227
Date d'inscription : 01/04/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: [Libre] Cornichon en danger.    Lun 27 Fév - 19:06

La situation était étrange.

La chercheuse restait la tête basse, rien n’échappant à ses yeux alors que son cerveau se remettait en marche. Première chose : l’homme descendu du ciel n’avait visiblement aucun lien avec celui qui la tenait en otage. La rousse ne savait pas si cela devait être un soulagement ou non, crispée à l’idée que cela se retourne tout de même contre elle. Dans son esprit, Bahia sentait l’ombre de Platon qui planait non loin, prêt à s’accaparer une place. Pas tout de suite. Elle n’avait pas du tout envie de se servir de lui, mais la situation ne lui donnait pas vraiment le choix. Le but de l’handicapée était simple pour l’instant : prendre Cornichon et fuir. Cela pouvait paraitre lâche de laisser les autres Pokémons à leur sort, mais elle avait déjà assez des siens à protéger, bien consciente qu’elle n’avait pour l’instant aucun avantage. Oh son avantage était en chemin, mais sans lui elle ne pouvait rien faire pour l’instant. Les épaules renfoncées, la jeune femme réfléchissait à toute allure, son Séléroc lui envoyant des nouvelles de son Blindépique assez souvent pour la rassurer. Cogneur était furieux et malgré sa corpulence, il avançait plutôt vite. La colère avait tendance à le rendre plus mobile et quand il courait, c’était comme essayer d’arrêter une voiture en marche. Déglutissant, Bahia fut déconcentrée quelques secondes par son homologue, qui était tout autant dans la merde qu’elle. La rousse ne savait pas si c’était un moyen de sa part d’attirer l’attention du super méchant, mais elle doutait que cela se finirait bien. Relevant légèrement la tête et haussant les sourcils, elle jeta un regard courroucé à O’Shea, se retenant de lui jeter sa canne par la tête. Il lui proposait de s’enfuir en plus ? L’énergumène dans son dos n’était clairement pas ouvert à une quelconque discussion, enfin, c’était l’avis de la chercheuse.

-‘ … Rubis, calme… ‘

Le Ténéfix avait montré les dents à Neffy, semblant sur le point de perdre patience. Pas tout de suite. Mercure flottait à ses côtés, se montrant soudainement plus nerveux : Cogneur était dans le bâtiment et le super méchant risquait de le savoir bien assez tôt. Les muscles tendus, l’handicapée jouait avec le bout de sa canne, hésitant à dégainer la lame qui se cachait dedans. Dans quelques secondes, l’égide végétal défoncerait la porte et s’attaquerait au Magnézone. Avant qu’il ne puisse les protéger eux, il fallait qu’ils se débrouillent. La présence de l’Ectoplasma était plus pesante, le spectre prenant rapidement le contrôle du corps meurtris de la dresseuse. Hoquetant, Bahia poussa doucement du pouce le bois de la canne, laissant apparaitre le métal en dessous. Dès l’instant où Platon fut bien installé dans son esprit, sa jambe arrêta de lui faire mal et son corps lui donna tout de suite l’impression d’être plus léger et mobile. Ses pensées se calmèrent, devenant plus logique. Elle était presque certaine de la marche à suivre, se laissant baigner dans la confiance que lui apportait la présence du spectre. 3, 2, 1…

Et boom. Le Blindépique était dans la place.

Défonçant la porte d’un coup d’épaule avec l’aide d’un Plaquage, le chromatique n’attendait clairement pas à rire. Son visage était déformé par la frustration, ses muscles bandés par l’effort. Du haut de ses trois mètres, il ne prit même pas le temps d’observer autour, se contentant du résumé que lui avait fait la lune flottante. Rugissant avec force, le char d’assaut végétal s’attaquait directement au Magnezone, lui envoyant un Tir de Boue, espérant que la surprise de son assaut lui permettrait de le toucher sans trop de problème. De son côté, Bahia devait se défendre contre le Méga-Métalosse, bien consciente qu’il était prêt à l’écraser. Mercure et Rubis restaient devant elle, la dresseuse prenant rapidement la parole, essayant de couvrir le bruit qu’avait causé l’apparition du Blindépique.

-‘ À la queue et Flash ! ‘ Cria t-elle d’une voix étrangement plus grave, les yeux devenus pourpres à cause de la possession de l’Ectoplasma.

N’étant pas certaine du niveau des Pokémons en face, Bahia jouait prudemment. En utilisant À la queue, elle obligeait le Pokémon métallique à attaquer le dernier, histoire de lui donner le temps de se préparer. Quant à Flash, c’était pour déstabiliser plus qu’autre chose. Alors que ses compagnons agissaient de concert, la rousse laissa tomber une partie de sa canne, laissant voir l’épée au complet. La lame brillait, bien aiguisée. Serrant fortement le pommeau, la demoiselle avait le regard concentré, oubliant quelque peu la présence d’un autre humain. Elle le protégerait si possible, mais avec la présence de Platon dans son esprit, elle risquait de le laisser se démerder plus. Avec un peu de chance, l’homme réagirait et l’aiderait. Sinon… eh bien, ils verraient en temps et lieu.

Spoiler:
 

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Dr James Neffy
Dr Jekyl & Mr Hide... Ou presque !
avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 01/04/2016
Age : 21

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: [Libre] Cornichon en danger.    Mar 28 Fév - 21:41

Qu’est-ce qu’il était chiant l’autre à parler sans arrêt ! Il se croyait intéressant ? Il croyait pouvoir faire ce qu’il voulait parce que son Ningale l’avait protégé ? Néanmoins, Neffy garda son calme. Il y avait plus intéressant à faire que de simplement le forcer à la fermer.

« Et pourquoi crois-tu que tu as pu si facilement t’infiltrer ici, bouseux ? Un crétin comme toi n’aurait rien pu faire si je n’avais pas été là pour m’en occuper. J’ai pas besoin d’aide pour m’enfuir non plus. »

C’est vrai, il avait de quoi voler et passer par un trou béant dans le plafond. Ou bien il y avait encore la téléportation grâce à Lawrence. C’est pas un truc dans le genre du jeune homme borné qui allait l’aider à s’enfuir.

« Cependant, si tu veux te rendre utile... »

Avant qu’il ne puisse terminer sa phrase, un vacarme alerta Neffy. Un énorme Blindépique venait de défoncer la porte et de balancer un Tir de Boue sur le Magnézone qui n’eut le temps de rien faire à part se lamenter.

« Danger ! Danger ! Danger ! Danger ! »

Voilà tout ce qu’il s’évertua à dire en boucle à cause de cet imprévu. L’ingénieur fou jeta un regard noir vers Leva’el. Il n’aurait pas pu sonder les lieux un peu plus ?! Mais un Flash leur fit rapidement changer les idées. Le Méga-Métalosse paniqua légèrement. Il n’allait pas devoir se battre à la normale, si ? Qu’il se rassure, Neffy avait d’autres plans. Rapidement, il reprit son Pisto-Elec modifié, et tira une décharge vers l’être végétal.

S’il se faisait toucher, c’était la paralysie instantanée.


« Alors c’est ça ? LEVA’EL ECRASE DES POKEMONS MALADES! J’espère que vous êtes prêtes à vivre avec le poids de la mort de nombreux Pokémons sur la conscience, si vous restez encore vivante jusqu’à la fin... HIYAHAHAHA ! »

Le titan de fer fut rassuré en entendant cela. Comment la jeune femme réagirait-elle face à cela ? Le monstre d’acier se positionna au-dessus d’un duo de Nounourson, avant de se laisser tomber purement et simplement. Pourrait-elle seulement les sauver ?

L’Iguolta surgit de la droite de Bahia, espérant pouvoir la déséquilibrer voir la rendre immobile en s’en prenant à sa canne, espérant lui arracher des mains avec une Vive-Attaque. Evidemment, personne dans le groupe de Neffy n’avait idée de la possession qui avait lieu et qui rendrait certainement l’acte plus compliqué. C’était à tenter quand même.
De son côté, Polaris ne savait pas quoi faire face à un tel monstre qui lui faisait face. Alors il se contenta de faire une chose qu’il savait le mieux faire : forcer sur son Magnépiège, espérant attirer de faibles Pokémons aciers vers lui pour se protéger derrière eux.
Le docteur fit sortir Klunk, le Tic chromatique, de sa Pokéball afin qu’il s’accroche à son maître par sécurité. Il ne fallait surtout pas qu’ils puissent toucher Neffy, sous peine de déclencher une colère plus noire encore...


« Quant à toi, machin ! » S’écria-t-il en pointant du doigt l’autre intrus, « Si tu veux avoir une chance de surv... T'enfuir, contente-toi de regrouper plusieurs Pokémons malades du coin ! Et je veux des Pokémons dans le genre de Smogos ! Qui produisent des gaz de ce genre ! »
Revenir en haut Aller en bas
Arachnid
Ta mère
avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 12/02/2017
Age : 21
Localisation : Chez toi

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: [Libre] Cornichon en danger.    Dim 5 Mar - 13:37

« AAH ! »

C'était une grande première pour O'Shea, qui n'avait jamais eu un tel sursaut dans sa vie. Il était encore plus angoissé et paniqué que précédemment, et pour cause : un énorme Blindépique venait d'enfoncer la porte, non sans une badassitude à la Major Bob. La situation devenait de plus en plus incompréhensible, alors que le malfrat devenait de plus en plus nerveux. Il avait besoin de frapper dans quelque chose pour évacuer ce stress.
N'ayant absolument pas écouté ce que lui racontait le grand méchant (qui par ailleurs avait l'air très énervé), il tenta de se remémorer ses paroles.
Il lui avait dit un truc du style : « Et pourquoi crois-tu que tu as pu si facilement t’infiltrer ici, bouseux ? ». Mais, ne sachant pas ce que signifiait « bouseux », le voleur ne percevait pas l'agressivité contenue dans cette phrase. En revanche, ce n'était pas le cas pour la phrase qui suivait. Cet homme l'avait traité de... crétin ?
Crétin ? C'était bel et bien une insulte, ça, il en était certain. Il l'avait insulté... ? Le grand méchant l'avait insulté... Personne n'insulte Arachnid... PERSONNE ! GRAND MECHANT, HEIN ?! ON ALLAIT VOIR CA TOUT DE SUITE !

Évidemment, c'était sans compter la jeune femme qui, pour une raison qu'il ignorait mais qu'il ne cherchait pas à savoir, avait désormais une voix étrange et presque effrayante. Ce n'était pas sans attiser la rage du grand Arachnid, qui ne différenciait plus cette voix monstrueuse et sa voix intérieure qui lui hurlait de courir se défouler sur cet abruti qui n'était rien sans ses larbins et ses Pokémons stupides.

« Alors c’est ça ? LEVA’EL ECRASE DES POKEMONS MALADES! »

Des Pokémons, hein ? Parce qu'en plus, ce DEMEURE n'était pas capable de s'occuper de Pokémons LUI-MEME ? Il envoyait ses machines de quinze tonnes le faire A SA PLACE ? DES POKEMONS MALADES, QUI PLUS EST ?
La jeune femme à la frange particulière laissa tomber une partie de sa canne, laissant entrevoir une lame bien pointue. Le bâton qui lui servait à marcher plus facilement était en fait un sabre déguisé en canne. Le cambrioleur, en temps normal, aurait été surpris et peut-être un peu admiratif par la suite. Mais il en était autrement à présent. Lorsqu'il entendit le bruit métallique et perçant de la lame, O'Shea prit plutôt ça comme une autorisation à aller courir vers Neffy dés maintenant.
Il ne se fit pas prier et fonça. Pendant que le docteur machiavélique tentait désespérément de se protéger des éventuels coups physiques avec un minuscule Tic, le cambrioleur préparait ses poings et ses biceps. La nervosité et la rage le faisaient avancer plus vite.
Arrivé au niveau du méchant, il prit son élan et monta sur l'une des cages de verre contenant un Pokémon. Puis, il sauta en l'air de toutes ses forces et tenta d'atteindre le grand méchant pour lui infliger un uppercut en plein dans son menton. Ce dernier était visiblement en train de s'adresser à lui, mais le voleur se fichait éperdument de ce que pouvait bien lui dire ce gogole.

Arachnid, emporté par sa colère, va-t-il atterrir lamentablement au sol ? En admettant que par miracle ça n'arrive pas, comment se débrouillera le grand scientifique au corps-à-corps ?
Nul ne le sait. Même pas moi (parce que c'est du RP, faut pas déconner).


Dernière édition par Arachnid le Sam 6 Mai - 11:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Bahia
Waifu officielle de Lyndia Théna
avatar

Messages : 227
Date d'inscription : 01/04/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: [Libre] Cornichon en danger.    Ven 10 Mar - 18:11

La rousse avait eu raison de croire que rien n'amènerait ce monstre a chercher des acolytes ou à entendre raison. Une certaine satisfaction planait dans son esprit, loin derrière la présence de Platon. L'Ectoplasma avait tendance à faire ressortir certains de ses défauts, dont le plaisir intellectuel de regarder les autres se gourrer. Essayant du mieux qu'elle pouvait de mettre cela de côté, elle comprit rapidement qu'il fallait qu'elle reste concentrée. Beaucoup de choses se produisaient en même temps, la chercheuse étant bien consciente que, sans la présence du spectre, elle serait trop stressée pour les gérer. Son cerveau roulait à plein régime, bien déterminé à entrer en compétition avec celui du grand méchant. Rira bien qui rira le dernier, pensa t-elle, galvanisée par l'esprit de Platon. Ses Pokémons avaient accomplis leur mission pour l'instant, la panique était en train de s'installer partout dans l'immeuble. Déjà, les Pokémons qui n'étaient pas cloués par la maladie essayaient de s'enfuir, des bruits en dehors des murs de la pièce signifiant que d'autres humains étaient en branle. Ils risquaient d'arriver trop tard, mais l'équipe était décidé à retenir le docteur encore un moment, histoire de donner la chance à une autre autorité de débarquer. La première cible du superméchant était Cogneur, qui était un élément trop important pour se laisser vaincre aussi facilement. L'idée de mettre son bouclier tout de suite ne lui plaisait pas, mais il ne pouvait pas faire autrement, c'était le plus rapide. Laissant l'onde électrique se propager sur son Pico-Défense, il jeta un dernier regard vers le Magnezone, qui lui faisait presque pitié. Plutôt que d'attaquer la menace directe, il se servait de Pokémon aciers comme une protection, la colère du chromatique ne devenant que plus grande. Sans leur maître, ils ne semblaient pas servir à grand chose. Il espérait que c'était un avantage à prendre en compte, décidant de continuer son chemin dans la pièce plutôt que de jeter son dévolu sur un Pokémon incapable de l'attaquer de front. C'est à ce moment là qu'il remarqua la technique tout aussi lâche du Métalosse, son regard glissant rapidement vers sa protégée pour voir ce qu'elle faisait.  

-' On s'en fout, tous sur lui ! '


Cette voix... trop profonde pour être naturelle. Il voyait la position de la demoiselle de loin, il comprenait parfaitement ce qui se passait. Mais surtout, surtout, jamais une Bahia en pleine possession de ses moyens n'aurait prit une décision du genre. Platon mettait ses émotions de côté et ne cherchait que le côté logique de la chose : Dire que la mort de ses Pokémons étaient sur son dos était irrationnel, c'était bien lui qui les écrasait, pas elle. Deuxième chose, s'ils se dépêchaient de mettre Neffy hors d'état de nuire, les chances que le carnage arrête était bien plus élevé que s'ils jouaient défensifs sur tous les fronts. À dire vrai, attaquer directement le méchant risquait de pousser celui-ci à reprendre ses Pokémons pour se protéger, de quoi les occuper un moment. Cogneur comprenait parfaitement la stratégie, cela ne voulait pas dire qu'il l'acceptait. Il n'était pas le seul d'ailleurs, se rendant compte après que le Métalosse soit tombé que Rubis n'était plus à sa place. Le Ténéfix avait lui aussi jouer sa carte de protection, se jetant sous le Pokémon acier pour ensuite s'enfuir avec une Détection, ramenant avec lui les deux Nounoursons... qui lui firent le plaisir de se débattre et de lui coller des coups de griffes dans la figure, n'appréciant pas d'être touchés. Le mangeur de gemme devait se retenir de les remettre sous la menace, se disant qu'il avait vu mieux comme remerciement. L'handicapée ne fit aucun commentaire sur le sauvetage de son compagnon, trop concentrée ailleurs pour y faire attention. Trop concentrée sur Neffy pour sentir l'attaque par derrière.

-' Les gars... changement de plan ! '

La chercheuse avait bien vu l'autre homme qui, dans un geste désespérée et peut-être un peu stupide, venait de se jeter vers le scientifique fou. Malgré l'étrangeté de la situation, Bahia était impressionnée, sous sa couche de possession. Elle ne s'attendait pas à cette réaction venant de l'inconnu, ravalant ce qu'elle avait pensé de lui. Malgré le désir évident de lancer à son tour l'assaut vers le superméchant, l'attaque de l'Iguolta coupa net ce plaisir. Furieuse de sentir la canne lui échapper des mains, la situation fit de même, ses Pokémons prenant les devants sans son avis.

D'un commun accord, Cogneur décida de retourner se débarrasser du Magnezone, Rubis essayait de s'occuper du cas du Métalosse et Mercure, quant à lui, allait faire de son mieux pour régler le problème de sa dresseuse, qui était bien obligée de délaisser le scientifique, au grand damm de celle-ci. Seule sa possession lui permettait de garder une main ferme sur le pommeau en bois, bien consciente que si le lézard se mettait à tirer avec force, elle serait obligée de lâcher. Bataillant du mieux qu'elle le pouvait, elle cria ses ordres, clairement furieuse.

-' Rubis, Ball'Ombre! Cogneur, Vampipoing ! Mer... argh ! '

La canne venait de lui échapper des doigts, mais cela ne voulait pas dire que c'était terminé. La lune avait un mot à dire et Bahia aussi, qui, sous l'emprise de Platon, n'hésiterait pas de ruer de coups de pieds le lézard s'il devenait à portée de bottes. La lune flottante décida d'envoyer un Éboulement sur l'Iguolta, histoire de lui faire lâcher le bâton. Enfin, il l'espérait.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
 
[Libre] Cornichon en danger.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» La lumière fait place aux ténèbres, le danger nous guette. [PV Lee - Libre]
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» Le palais Sans-souci en Danger
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: