Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 

 L'odeur de la ville [PV Zael]

AuteurMessage
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Zael
Shoot dans le bébé
avatar

Messages : 72
Date d'inscription : 14/12/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: L'odeur de la ville [PV Zael]   Dim 22 Jan - 10:20


Le Grotadmorv secoue la tête, en faisant grompf grompf. Comment les Pokémon se comprennent entre eux, déjà ? C'est déjà assez difficile de parler l'humain pour moi, alors le Pokémon, fiou... Peut-être quand je serai grand, comme Barbiche. Les grandes personnes ça sait peut-être parler Pokémon.

"Dans tous les cas, n'hésite pas si tu as besoin de quelque chose. Je, enfin nous, te sommes redevables."
"Grmblblbgrr ?"

Je tourne la tête vers Salamèche, qui a l'air de s'adresser au Grotadmorv. Qu'est-ce qu'il peut bien raconter ?


_______________


Salamèche ouvrit la bouche, puis la referma, avant de se décider et de lancer au Grotadmorv :

"Glebber, voudrais-tu faire un combat ?"

Le Grotadmorv le regardait, et soudain, il se sentit ridicule d'avoir demandé ça. Mais comment s'expliquer ? Devait-il dire qu'il sentait qu'un combat amical scellerait leur amitié ? Peut-être était-il bizarre d'avoir demandé ça. Peut-être que ça ne se faisait pas, même parmi les Pokémon sauvages ? Quoique, Glebber avait l'air plutôt civilisé pour un Pokémon sauvage. Il n'avait pas (ou du moins, pensait Salamèche) bondi sur son Dresseur dans l'intention de le tabasser à mort... Comme, l'avait-il constaté, le faisaient pas mal de sauvages.

Glebber, lui, n'avait pas l'air d'avoir de ressentiment envers les humains. Cependant, sa forme évoluée laissait présager son talent au combat ; aussi, Salamèche ajouta :


"Si tu acceptes, vu que je n'ai pas le niveau pour t'affronter, je pourrais demander à mes deux autres amis de m'aider pour que le combat soit équitable. Qu'en penses-tu ?"

Sans un mot, le Dresseur porta la main à son sac et en sortit les deux Pokéball de ses amis pour les libérer. Carapuce et Bulbizarre apparurent dans un éclair de lumière rouge, et dévisagèrent Glebber. Ils avaient suivi la discussion depuis leurs Balls, bien sûr, curieux comme ils l'étaient.

Salamèche les regarda, attendant leur approbation, et ils hochèrent tous deux la tête. Son regard se tourna alors à nouveau vers Glebber, plein d'espoir. Allait-il accepter le combat, ou tranquillement reprendre sa route vers Megapagopolis ? Dans tous les cas, Salamèche le savait, il n'oublierait jamais leur rencontre.
Revenir en haut Aller en bas
Glebber
Trop collant malgré lui
avatar

Messages : 76
Date d'inscription : 28/10/2016
Age : 30

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: L'odeur de la ville [PV Zael]   Dim 22 Jan - 11:12

BARBICHE – Dans tous les cas, n'hésite pas si tu as besoin de quelque chose. Je, enfin nous, te sommes redevables.

Glebber ne s'était pas bien rendu compte de l'importance de son geste. Il avait agi naturellement, sans trop se poser de questions, sans chercher à ce qu'on lui soit redevable. Seulement, en ayant rapproché le Salamèche et son dresseur, il avait aidé une blessure sentimentale à se refermer chez l'un et chez l'autre. Il s'en sentait, plus que fier, purement heureux. Heureux pour eux. Le Salamèche ouvrit la bouche comme pour dire quelque chose, mais se ravisa. Peut-être voulait-il lui aussi adresser de profonds remerciements mais ne trouvait pas ses mots à cause de l'émotion. C'est du moins ce que pensa Glebber jusqu'à ce que le Pokémon lui dît finalement :

Salamèche – Glebber, voudrais-tu faire un combat ?

Hein ?! Vraiment ? Voilà qui était pour le moins inespéré. Glebber avait justement eu envie de tester les capacités martiales du Salamèche, ne se doutant pas que leur différence de niveau était à ce point conséquente, mais n'avait bien sûr pas oser le dire car il sentait que le moment ne s'y prêtait pas du tout. Et pourtant, voilà que Salamèche lui faisait lui-même la proposition. Comment refuser, vraiment ? Glebber eut tout d'abord un large sourire étirant sa bouche.

Salamèche – Si tu acceptes, vu que je n'ai pas le niveau pour t'affronter, je pourrais demander à mes deux autres amis de m'aider pour que le combat soit équitable. Qu'en penses-tu ?

Il se fiait simplement au fait que Glebber avait fini d'évoluer, tandis que lui n'était même pas encore un Reptincel. Certes, c'était un indice, et peut-être que Salamèche ne s'était encore que très peu battu, ce que Glebber ne pouvait pas deviner tout seul. En tout cas, le dresseur, voyant que Salamèche avait envie de se battre, fit sortir ses deux autres Pokémons : un Carapuce et un Bulbizarre. Voilà une équipe pour le moins polyvalente sur le plan des types. Comment Glebber allait-il pouvoir gérer à la fois un type Eau, un double-type Plante/Poison, et surtout un type Feu ?

GLEBBER – Je n'osais pas te le demander, je ne pensais pas que tu en aurais envie tout de suite, mais c'est vraiment avec plaisir que je ferais un combat contre toi !

Glebber salua au passage le Carapuce et le Bulbizarre.

GLEBBER – Mais euh... vous voulez vous battre à trois contre un ?
Revenir en haut Aller en bas
Zael
Shoot dans le bébé
avatar

Messages : 72
Date d'inscription : 14/12/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: L'odeur de la ville [PV Zael]   Dim 22 Jan - 16:10


Salamèche dut se retenir de ne pas bondir de joie lorsque Glebber accepta. Celui-ci salua d'un signe de tête ses amis, Carapuce et Bulbizarre, mais répondit ensuite d'une voix mal assurée :

"Mais euh... vous voulez vous battre à trois contre un ?"

Devant la gêne de son nouvel ami, Salamèche s'aperçut que c'était peut-être un peu malvenu de tout de suite lui imposer un 3 contre 1... Il répondit maladroitement :

"Euh, en fait, c'est juste que... On n'a pas fait beaucoup de combats, en fait... Et tu as vraiment l'air expérimenté... Je pense que je ne tiendrais pas une seconde face à toi... C'était du bluff tout à l'heure quand je t'ai menacé, haha..."

Salamèche descendit des bras de son Dresseur, et s'approcha de Glebber pour lui dire :

"Je te laisse le choix du combat, Glebber. Nous sommes prêts, à toi de choisir qui tu veux affronter et comment."

Il sourit et s'éloigna, laissant un peu d'espace au Grotadmorv et de temps pour réfléchir. Le Dresseur se tenait prêt au combat, lui aussi.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Glebber
Trop collant malgré lui
avatar

Messages : 76
Date d'inscription : 28/10/2016
Age : 30

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: L'odeur de la ville [PV Zael]   Dim 22 Jan - 17:30

Salamèche – Euh, en fait, c'est juste que... On n'a pas fait beaucoup de combats, en fait... Et tu as vraiment l'air expérimenté... Je pense que je ne tiendrais pas une seconde face à toi... C'était du bluff tout à l'heure quand je t'ai menacé, haha...

Glebber sourit, un peu amusé. Le bluff, il était tombé dedans, pourtant, d'autant que ça n'avait pas été tant la douleur qu'il avait crainte : après tout, même lancé par un Salamèche débutant, du feu restait du feu et avait le même effet sur le Grotadmorv. La preuve se voyait sur ses mains. D'ailleurs, à l'idée d'engager un combat dans un instant, Glebber se concentra pour regagner de la consistance dans les mains et leur faire perdre en adhérence.
Salamèche lui confirmait qu'il était donc débutant, avec seulement peu de combats à son expérience. Du coup, peut-être qu'à trois contre un, en effet, ça équilibrait le tout. Glebber lui-même manquait de confiance en soi, par fois, ce qui contrastait avec sa tendance à provoquer ses adversaires et sa combativité extrême.

Salamèche – Je te laisse le choix du combat, Glebber. Nous sommes prêts, à toi de choisir qui tu veux affronter et comment.

Salamèche venait de descendre des bras de son dresseur et se plaça à côté de ses deux camarades. Glebber les dévisagea tous trois. En fait, ça pouvait être un bon entraînement pour tout le monde. Glebber apprendrait à gérer trois adversaires en même temps, fussent-ils débutants, et Salamèche, le Carapuce et le Bulbizarre travailleraient leur jeu d'équipe et s'entraîneraient contre un Pokémon bien plus fort qu'eux.

GLEBBER – D'accord, faisons comme tu dis : tous les trois contre moi. Vous êtes prêts ?

Les trois Pokémons non évolués se mirent en position de combat. Le Grotadmorv se sentit bizarrement un peu stressé. Il n'avait jamais été seul contre trois dans un combat. Il essaya de se rassurer en se disant qu'il avait des débutants face à lui.

Quand tous les Pokémons furent prêts, Glebber déclara le début du combat.

Le Bulbizarre serait sans doute l'adversaire le moins dangereux, autant donc se concentrer d'abord sur le Carapuce et sur Salamèche. Comme première attaque, il se dit qu'il allait y aller “doucement”. Une Bombe Acide serait pas mal : une attaque relativement faible, quoiqu'avec un peu de chance elle réduirait sensiblement la résistance spéciale de la cible, or le Grotadmorv avait un panel de capacités comprenant une majorité d'attaques spéciales, justement.

Glebber balança donc une Bombe Acide sur le Carapuce, une sorte d'avertissement pour le préparer au combat. Seulement, il ne voulait pas laisser Salamèche tranquille dans son coin. Il se déplaça donc vers ce dernier, de toute sa lenteur, pour une Ecras'Face.
Revenir en haut Aller en bas
Zael
Shoot dans le bébé
avatar

Messages : 72
Date d'inscription : 14/12/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: L'odeur de la ville [PV Zael]   Lun 23 Jan - 15:52

"D'accord, faisons comme tu dis : tous les trois contre moi. Vous êtes prêts ?

Carapuce, Bulbizarre et Salamèche hochent la tête ensemble. Je me demande bien ce qui se passe. Barbiche n'a pas l'air gêné par toutes ces conversations de Pokémon. Je m'agite dans mon hamac : il fait chaud et je ne comprends rien, ça m'ennuie. Barbiche dit doucement :

"Du calme, Zael, Salamèche veut juste faire un combat contre le gentil Grotadmorv qui nous a aidés à le retrouver."

Alors ça ! Pourquoi vouloir taper sur celui qui nous a aidés ?? Décidément, ces Pokémon, je ne les comprendrai jamais. Quand quelqu'un est gentil avec moi, je lui fais un câlin, pas un combat avec du feu dans la figure ! Incroyable. Pourtant, Barbiche a l'air totalement OK avec ça, et il dit même :

"Quand tu veux, Glebber !"

Gle-qui ? Quoi ? Je n'ai pas le temps de réfléchir plus, le combat commence. Le Grotadmorv lance une grosse boule dégoûtante en direction de Carapuce, avant de foncer à toute vitesse (enfin, pas si vite que ça, mais ça fait peut quand même un gros machin gluant qui te fonce dessus) vers Salamèche. Carapuce essaie d'éviter la boule mais se cogne à Bulbizarre, du coup, il se prend les éclaboussures. Ca a l'air de le piquer, il est déstabilisé... Allez, Barbiche, fais quelque chose !

"Salamèche, Brouillard ! Bulbizarre, Rugissement ! Carapuce, Pistolet à O !"

Ouah, ça fait beaucoup de trucs d'un coup, ça. Salamèche envoie un gros nuage de fumée noire dans la figure du Grotadmorv, mais il est déjà trop près : il réussit à lui mettre une grande baffe dans la figure. Salamèche décolle du sol, mais se rattrape quelques pas plus loin. Pendant ce temps, Carapuce et Bulbizarre balancent leurs projectiles droit sur le Grotadmorv.

Récap:
 
Revenir en haut Aller en bas
Glebber
Trop collant malgré lui
avatar

Messages : 76
Date d'inscription : 28/10/2016
Age : 30

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: L'odeur de la ville [PV Zael]   Lun 23 Jan - 17:23

Comment est-ce que le dresseur connaissait le nom de Glebber ? Valder avait un ami Célébi qui lui avait traduit tout ce que le Pokemon avait dit, ce qui avait permis la conversation entre eux deux. Mais lui ? Un Salamèche, un Carapuce et un Bulbizarre – et un bébé – ne pouvaient pas faire de télépathie avec lui pour lui traduire le nom de Glebber. Il avait compris que les Pokemons allaient se battre, mais ça, encore, ça s'expliquait facilement, un dresseur devait reconnaître l'attitude de ses Pokemons quand ils avaient envie de se battre. Mais comment avait-il pu traduire le nom de Glebber, ça, c'était un mystère.

Un mystère auquel Glebber aurait une réponse plus tard. Tout de suite, il avait un combat à mener, et pas n'importe lequel : un combat en handicap, à un contre trois. Sa Bombe Acide frappa le Carapuce et l'envoya même cogner contre le Bulbizarre. Glebber grimaça, en se disant qu'il allait devoir y aller moins fort, même avec des attaques faibles.

Le Grotadmorv était si lent, que les trois Pokemons eurent le temps d'agir avant qu'il puisse se déplacer jusqu'à Salamèche. Ce dernier s'enveloppa d'un Brouillard. Intelligent : affaiblir Glebber dès le départ aiderait les trois débutants à le vaincre, et notamment, baisser sa précision pour avoir des chances de garder l'avantage du nombre le plus longtemps possible. Glebber cligna des yeux, mais brandit sa main gluante en pensant voir la silhouette de Salamèche, quand un Rugissement le fit trembler. Voilà qu'il allait être un peu moins puissant dans ses attaques physiques. C'était un problème moindre, puisqu'il connaissait un certain nombre d'attaques spéciales.

Il fut aspergé ensuite par un Pistolet A O. Là, il put vraiment se rendre compte qu'il affrontait des débutants : l'attaque le chatouilla plus qu'elle ne lui fit mal. Cela le rendit confiant, car il sut qu'il allait pouvoir encaisser beaucoup d'attaques avant d'être menacé de défaite. De toute façon, gagner ou perdre ce combat n'avait aucune importance : il s'agissait juste de permettre aux trois Pokemons débutants de s'entraîner en toute confiance, et à Glebber d'apprendre à gérer trois adversaires en même temps.

Tout de même, Glebber voulait prendre ce combat un minimum au sérieux. Juste après son Ecras'Face qui fit reculer Salamèche, son premier réflexe fut donc d'essayer de sortir du brouillard. Il avait entendu d'où venait le Grincement, et l'origine du Pistolet A O se trouvait dans la même direction. Le Grotadmorv “se dépêcha” de sortir du brouillard, et vit le Bulbizarre et le Carapuce côte à côte. Il était plus malin d'attaquer le Carapuce, puisqu'il l'avait déjà blessé.

Il lui envoya un Coud'Boue, une attaque encore plus faible que la Bombe Acide. Et même en sachant ça, Glebber essaya de se maîtriser un maximum pour ne pas faire trop mal. Après cela, il assena une Ecras'Face au Bulbizarre, se disant qu'il était temps de commencer à le secouer un peu lui aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Zael
Shoot dans le bébé
avatar

Messages : 72
Date d'inscription : 14/12/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: L'odeur de la ville [PV Zael]   Mer 25 Jan - 13:41


Le Grotadmorv (il est vraiment, vraiment très gros quand même) surgit du Brouillard, un peu mouillé. Ca veut dire que Carapuce a réussi son attaque ! Youpi ! Bon, il n'a pas l'air spécialement affaibli... En même temps, il est tellement plus gros qu'eux, que s'il voulait il pourrait les manger d'un coup tous les droits... Et moi aussi... Gloups. J'aimerais pas me retrouver dans son ventre, ça doit puer encore plus que là ! Et ça pue quand même beaucoup beaucoup, même loin de lui !

Ah, oui, le combat ! Donc le Grotadmorv sort du Brouillard de Salamèche. Il envoie un gros jet de boue noire dégoûtante en direction de Carapuce, et commence à se diriger vers Bulbizarre, menaçant. Barbiche lance :


"Salamèche, relance un Brouillard ! Bulbizarre, Vampigraine ! Carapuce, Pistolet à O !"

Carapuce se prend la boue en plein visage et essaie de s'essuyer les yeux. Il gonfle les joues, mais il est aveuglé, et lance son Pistolet à O un peu au hasard. Heureusement que le Grotadmorv est vraiment énorme, il ne devrait pas avoir de mal à le toucher quand même.

Bulbizarre, lui, a l'air terrifié de voir la masse énorme lui foncer dessus... Il lance timidement ses graines devant lui, et rentre la tête dans les épaules en attendant le coup. Salamèche en profite : il relance un Brouillard épais. J'espére que le Grotadmorv va perdre de vue Bulbizarre... Moi en tous cas, je n'y vois plus rien : impossible de dire ce qui se passe dans cette purée de pois.

Soudain, une grosse main sort du Brouillard, et s'écrase... à deux centimètres du pauvre Bulbizarre, qui pousse un petit couinement et recule précipitamment ! Je lance un cri de joie : il l'a raté ! Bon par contre, maintenant le Brouillard retombe un peu, et sa silhouette menaçante se dessine juste à côté de Bulbizarre. Il n'a pas fini de paniquer, je crois...

Récap:
 
Revenir en haut Aller en bas
Glebber
Trop collant malgré lui
avatar

Messages : 76
Date d'inscription : 28/10/2016
Age : 30

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: L'odeur de la ville [PV Zael]   Mer 25 Jan - 16:28

Le Coud'Boue touche le Carapuce. Il était important pour Glebber de le rendre moins précis, car il faisait face à trois Pokemons doués dans les attaques à distance, et compte tenu de sa propre lenteur, il devait se donner les moyens d'éviter leurs attaques. Pour cela, un Lilliput était plus efficace dans cette situation précise, seulement un Coud'Boue avait malgré tout l'avantage de faire un petit peu mal, et cette faible puissance d'attaque prenait plus d'ampleur avec la différence de niveau entre Glebber et ses adversaires. L'idée était donc d'essayer d'en mettre un hors combat le plus vite possible. Ce choix tactique s'expliquait aussi dans la volonté de Glebber de tester un peu la puissance de ses adversaires, et donc de ne pas forcément chercher à éviter toutes leurs attaques. Il ne pensait donc pas utiliser de Lilliput, pourtant la botte de beaucoup de Grotadmorvs.

En effet, ayant reçu un premier Pistolet A O, Glebber avait pu se faire une idée plus concrète de la différence de niveau entre lui et ses adversaires. Il se sentait donc un peu plus confiant.
Pourtant, le Carapuce réussit à le frapper avec un deuxième Pistolet A O, alors qu'il semblait un peu aveuglé. Il faut dire aussi qu'il était presque à bout portant, et qu'en plus, du haut de ses cinquante centimètres, il faisait face à une cible énorme pour lui, mesurant plus du double de sa taille, sans parler de l'épaisseur. Glebber faisait une taille tout à fait moyenne pour un Grotadmorv, seulement, un Carapuce face à un Grotadmorv, il y a une différence de gabarit considérable. Le Carapuce n'était donc pas assez aveuglé pour louper une “grosse” cible presque à bout portant.

Glebber dut donc encaisser cette attaque, en plus de se retrouver couvert de Vampigraine, puisque c'est ainsi que se défendit le Bulbizarre. Glebber commença à se dire que finalement, ce serait mieux d'éliminer le Bulbizarre avant le Carapuce, puisque l'effet de la Vampigraine ne tenait pas compte de sa résistance au type Plante ni même de son endurance physique. Glebber ne pouvait pas se permettre de laisser une Vampigraine lui drainer son énergie. Le Bulbizarre devenait sa cible numéro 1, désormais.

Glebber s'apprêta donc à le frapper, mais voilà que Salamèche créa un second Brouillard. Glebber plissa les yeux, mais ne vit qu'une silhouette devant lui. Deux Brouillard consécutifs, voilà qui devenait plus qu'embêtant. Il y avait de quoi avoir la vision un peu trouble, à force. Glebber écrasa sa main... au sol, dans un “shploc” peu ragoûtant. Aidé du Brouillard, le Bulbizarre venait d'éviter l'attaque.

Glebber devait donc reconsidérer les choses : affecté par une Vampigraine, il devait aussi contrer le travail d'équipe des trois Pokemons.

GLEBBER – Tu ne vas pas t'en sortir comme ça !

lâcha-t-il avec le sourire, beau joueur. Il ramena ses mains l'une vers l'autre, puis projeta un Coud'Boue sur le Bulbizarre. Ensuite, il retenta une Ecras'Face sur le Pokemon Plante/Poison, délaissant complètement le Carapuce.
Revenir en haut Aller en bas
Zael
Shoot dans le bébé
avatar

Messages : 72
Date d'inscription : 14/12/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: L'odeur de la ville [PV Zael]   Jeu 2 Fév - 13:40

Oh ! Ah ! Ouh ! Le Grotadmorv a l'air de s'énerver ! Il ouvre la bouche en grand et grommelle quelque chose en direction de Bulbizarre ! Et maintenant, il lui crache sa boue noire à la figure ! Oh non, le pauvre ! Il se prend tout dans la face et gémit en s'essuyant les yeux. Barbiche crie :

"Bulbizarre, éloigne-toi !"

Mais c'est déjà trop tard... Le temps de se frotter les yeux, Bulbizarre relève à peine la tête qu'il se prend une baffe du Grotadmorv. C'est marrant mais... On dirait qu'il a essayé de ne pas taper fort, il a à peine levé la main et a mis un touuut petit coup sur sa tête. En fait... Peut-être... Qu'il essaie d'être gentil avec eux ?

Bon, quoi qu'il en soit, ça ne marche pas avec Bulbizarre : lui, trouillard comme il est, il se recroqueville sur lui-même en gémissant, les yeux pleins de boue. Ahlala, si j'étais Barbiche, j'aurais...


"Salamèche, Carapuce, il faut protéger Bulbizarre ! Sa Vampigraine est votre seule chance de gagner, elle dépend de la vitalité du Pokémon adverse..."

... j'aurais dit exactement ça. Bulbizarre je sais qu'il est un peu peureux, mais s'il comprend que ses amis sont là pour l'aider, il se relèvera et continuera à combattre !

Ou bien peut-être que je regarde trop de dessins animés.

En tous cas, Salamèche et Carapuce se précipitent entre Bulbizarre et Grotadmorv. Ils font face au géant gluant, qui n'est pas si grand que ça par rapport à Barbiche en fait... Et ils lui lancent, en même temps, du feu et de l'eau. Bon, Carapuce a l'air d'avoir un peu de mal à viser, vu qu'il a les yeux encore pleins de boue ; mais la volonté y est !

Récap:
 
Revenir en haut Aller en bas
Glebber
Trop collant malgré lui
avatar

Messages : 76
Date d'inscription : 28/10/2016
Age : 30

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: L'odeur de la ville [PV Zael]   Dim 5 Fév - 9:58

En dépit de sa lenteur, le Grotadmorv réussit à atteindre le Bulbizarre après l'avoir éclaboussé avec un Coud'Boue. L'avait-il aussi bien aveuglé que le Carapuce ? Difficile à dire tout de suite. En tout cas, le contact ne semblait pas plaire au petit Pokemon Plante/Poison qui essaya de s'essuyer, ne relevant la tête qu'au dernier moment, soit trop tard. Il se prit l'Ecras'Face, mais Glebber fit en sorte de ne pas taper fort. Face à des adversaires pratiquement pas entraînés du tout, il devait se modérer. Il voulait en fait les entraîner, pas les humilier ni leur faire trop mal. Il évitait de balancer des attaques puissantes et se modérait même sur ses attaques plus faibles.

Ce fut pourtant déjà trop dans l'esprit du Bulbizarre qui se recroquevilla de peur, en gémissant. Glebber ressentit à la fois de la peine et de la déception. Combatif comme il était, il ne réagissait jamais de cette manière aux coups reçus dans un combat. Il faisait toujours front, à la limite même de l'entêtement. Il trouva donc décevant que le Bulbizarre se recroquevillât en gémissant, et espéra ne pas avoir frappé plus fort qu'il ne l'avait voulu. Il resta un instant penaud, ce qui permit au Carapuce et à Salamèche de venir s'interposer en réponse à l'ordre de leur dresseur.

En effet, ce dernier venait de leur ordonner de protéger le Bulbizarre puisque la Vampigraine était sûrement leur meilleure chance de gagner. C'était sans doute vrai, étant donné que la Vampigraine pompait l'énergie de sa victime proportionnellement à la vitalité que cette dernière avait en pleine santé : plus le Pokemon affecté était vigoureux et endurant, plus la Vampigraine pompait d'énergie. La différence de niveau entre Glebber et le Bulbizarre ne changeait donc rien à la puissance potentielle de la Vampigraine.

Glebber le sentait lui-même : cette Vampigraine était un sacré fardeau et il se demandait comment s'en débarrasser. C'est alors que le Carapuce et Salamèche unirent leurs forces pour attaquer de concert, respectivement avec un Pistolet A O et une Flammèche.
Alors, plusieurs choses se passèrent très vite dans l'esprit de Glebber.
Tout d'abord, la douleur, bien sûr. Même si individuellement les attaques étaient faibles par rapport à ce qu'il pouvait encaisser, cela restait deux attaques en une, la précision du Carapuce ne lui ayant par fait défaut pour le coup.
Ensuite, la peur du feu. Salamèche utilisait enfin une attaque de type Feu, et Glebber avait espéré que cela arrive le plus tard possible. Il grogna donc d'autant plus fort qu'il eut peur que le feu ne le fasse fondre et coller.
Ensuite, il réalisa que le Pistolet A O de Carapuce atténua cet effet, en fin de compte. Oui, cela faisait mal parce que c'étaient deux attaques en une qui s'ajoutaient au drain d'énergie de la Vampigraine, mais le Grotadmorv était rafraîchi en même temps qu'il était chauffé, l'eau éteignant le feu.
Enfin, en parlant de la Vampigraine, une partie fut cramée avant que le feu craché par Salamèche ne fût éteint par l'eau crachée par le Carapuce.

Pour Glebber, il y avait donc du mauvais et du bon. Le Grotadmorv, qui s'était crispé sous la double-attaque, regarda ses deux adversaire, et secoua la tête. Il ne savait pas ce qu'il préférait : continuer d'être affecté par la Vampigraine, ou se laisser fondre sous un assaut de feu pour éliminer la Vampigraine.

En tout cas, il ne pouvait plus atteindre le Bulbizarre sans devoir écarter le Carapuce et Salamèche. Ce dernier pouvant potentiellement brûler la Vampigraine, il décida de le garder pour la fin, d'autant qu'il avait déjà commencé à blesser le Carapuce. Autant donc s'en prendre à ce dernier. Quant à Salamèche, s'il comprenait que ses attaques de type Feu risquaient de cramer la Vampigraine, il pouvait décider d'attaquer Glebber avec ses griffes, or le Grotadmorv avait une meilleure résistance spéciale que physique.

Par anticipation, Glebber décida d'effectuer une Armure. Il se dit après coup que c'était peut-être bête, car cela encouragerait peut-être finalement Salamèche à l'attaque encore à coups de Flammèche. Trop tard, c'était fait.
Glebber glissa ensuite vers le Carapuce pour lui asséner une Ecras'Face.
Revenir en haut Aller en bas
Zael
Shoot dans le bébé
avatar

Messages : 72
Date d'inscription : 14/12/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: L'odeur de la ville [PV Zael]   Mer 8 Fév - 13:55

Ooooh le feu c'est vraiment impressionnant, quand même. Salamèche je comprends pourquoi il bat tout le temps Bulbizarre : il est le plus fort. Même s'il est méchant. Et même s'il est redevenu gentil. Le Grotadmorv, il a pas l'air d'aimer ça, le feu. Ca plus l'eau de Carapuce, ça a du lui faire une bonne douche. Et il en a bien besoin ! Haha ! Parce qu'il sent mauvais !

Bon, par contre, il sent toujours mauvais, donc la douche n'a pas été très efficace. Je me demande si du savon ça serait pas utile, des fois. Pas du shampoing, par contre : il a pas de cheveux ! Et un petit coup de brosse à dents aussi pour l'odeur de sa bouche... Mais hm, il n'a pas de dents... Mais comment est-ce qu'il mange, alors ? Est-ce qu'il ne mange que des petits pots, comme quand j'étais bébé ? Et de la purée, et des biberons ?Mais qui lui donne tout ça ? Il n'a pas de papa pour s'occuper de lui, en tous cas on ne dirait pas.

Je ne sais pas pourquoi, mais Barbiche a l'air contrarié. Est-ce que c'est à cause des petites plantes que Bulbizarre a lancé sur lui et que Salamèche a fait brûler un peu ? Ou est-ce que c'est parce que le Grotadmorv a l'air de s'être un peu solidifié ? Oh non !


"Attation !"

Il fonce sur Carapuce ! Celui-ci recule, mais le Grotadmorv est trop près : il lui met une petite tapette sur la carapace, juste assez fort pour le faire tomber et rouler sur le dos. Oups...

"Bulbizarre, reprends-toi ! Aide Carapuce à se relever ! Salamèche, encore un Brouillard !"

Salamèche respire à fond. Il a l'air fatigué de faire autant de fumée, mais il réussit à cracher un autre Brouillard épais. Je ne vois plus rien. Qu'est-ce qui se passe, là-dedans ? Ca n'a pas l'air de déranger Barbiche, qui lance :

"Allez, concentrez encore une fois vos attaques sur lui ! Flammèche, Pistolet à O, Fouet Lianes !"

Mais... mais... Comment veut-il qu'ils arrivent à viser dans une telle purée de pois ? Je regarde Barbiche d'un air interrogateur. Il a perdu la boule ou quoi ? Je cligne des yeux, et je reporte mon attention sur le Brouillard pour essayer de voir ce qu'il s'y passe.
Revenir en haut Aller en bas
Glebber
Trop collant malgré lui
avatar

Messages : 76
Date d'inscription : 28/10/2016
Age : 30

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: L'odeur de la ville [PV Zael]   Mer 8 Fév - 16:26

Le Carapuce est une tortue. Et que craignent toutes les tortues ? D'être retournées sur leur carapace. Sans vraiment le faire exprès, Glebber fit basculer le Carapuce sur sa carapace bien qu'il eût essayé de maîtriser son Ecras'Face sans taper trop fort. Le Carapuce s'agita, les deux pieds en l'air, se sachant vulnérable dans cette position. Il n'allait pas pouvoir continuer à se battre, mais heureusement pour lui, ce n'était pas un duel, et il avait deux coéquipiers pour l'aider à se remettre debout sur ses deux pieds.

Le Bulbizarre dut se remettre de ses émotions pour aider le Carapuce, sous l'ordre de son dresseur. En même temps, Salamèche cracha un nouveau Brouillard, pour la troisième fois. Glebber n'y voyait définitivement plus rien. Il avait l'impression de se trouver dans un néant d'opacité. C'était la troisième fois qu'il se trouvait plongé dans un Brouillard, il risquait fort de louper beaucoup d'attaques maintenant. Il restait à savoir comment ses trois adversaires allaient se débrouiller pour être moins affectés que lui. Ils avaient l'avantage de la mobilité, et le Grotadmorv représentait une grosse cible très lente qu'il leur serait donc facile d'atteindre au cœur du brouillard.

C'est sûrement avec cela en tête que le dresseur ordonna des attaques à distance à chacun de ses trois Pokemons. Glebber se fit cingler par des Fouet-Lianes qu'il ne vit même pas arriver sur lui. Cette attaque de type Plante fut très peu douloureuse pour lui, mais ajouta à sa désorientation, car il savait quelles étaient les deux autres attaques à venir et ne tenait pas vraiment à les subir. Heureusement pour lui, le Carapuce fut moins précis. Glebber entendit le Pistolet A O s'écraser à un ou deux mètres de lui. En revanche, Salamèche ne le manqua pas avec sa Flammèche.

L'avantage, c'est que cela finit de cramer la Vampigraine. Glebber n'aurait plus son énergie drainée, mais c'était bien le seul avantage ; car en même temps, le feu commença à faire fondre le Grotadmorv plus qu'il ne lui fit mal.

GLEBBER – Ah non !

Entraînement ou pas, Glebber ne voulut surtout pas se laisser chauffer. Il sentit déjà le bas de son corps commencer à accrocher au sol, et c'était très mauvais signe. A moitié en geste de panique, il envoya une Boue-Bombe à l'aveuglette, espérant au mieux toucher Salamèche ou au moins l'un de ses trois adversaires. Il essaya ensuite de se déplacer hors de l'effet du Brouillard, mais le Grotadmorv se sentait déjà ralenti.
Revenir en haut Aller en bas
Zael
Shoot dans le bébé
avatar

Messages : 72
Date d'inscription : 14/12/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: L'odeur de la ville [PV Zael]   Lun 13 Fév - 15:32

Un terrible rugissement s'élève du Brouillard. Je pousse un cri de terreur : qu'est-ce qui se passe ?? Le Brouillard retombe un peu, et la silhouette du Grotadmorv en surgit. Il a l'air... bouilli. C'est bizarre. Il a des sortes de bulles à un endroit, et il laisse une grosse trace suintante derrière lui. Par contre, il n'a plus les plantes qui le gènent. Ah, pas bon, ça. C'était le plan de Barbiche à la base je crois, de lui aspirer la vie par les plantes.

Mais que...? Oh non !!!!

Carapuce est par terre, au milieu d'une grosse flaque de boue. Il essaie de se relever, mais s'écroule, et fait une signe de main en direction de Barbiche pour dire "trop fatigué pour continuer". Barbiche le rappelle dans sa Pokéball, et dit aux deux autres :


"On ne se relâche pas ! Bulbizarre, relance-lui une Vampigraine pour te redonner de l'énergie ! Salamèche, encore une Flammèche !"

Salamèche ouvre la bouche en grand et... crache un pitoyable nuage de fumée noire en toussant. Barbiche bafouille :

"Ah, euh, damned. Plus de puissance de feu. Bon, ben utilise Griffe alors ?"

Salamèche se retourne vers lui, l'air de se demander s'il se paierait pas un peu sa tête. Je le comprends : aller directement griffer le gros tas, là, c'est risquer de se prendre une baffe à la figure ! Mais bon, bravement, il y va : il se rapproche doucement et essaie de tourner autour de lui, pour le prendre à revers et bondir hors de portée une fois qu'il l'aurait griffé.
Revenir en haut Aller en bas
 
L'odeur de la ville [PV Zael]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le plan du Centre-ville de PAP devrait être confié à des Haitiens
» Haiti : Cazal une ville , une histoire
» Pétion –Ville ; mairesse Ludie Parent ap danse kompas !
» Les bandits dictent leur loi, au centre ville les autorités abdiquent
» Catastrophe naturelle en perspective a Petion-Ville

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: