Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 

 Une si douce compagnie [Lyzette]

AuteurMessage
Aller à la page : Précédent  1, 2
Lyzette
Omega Crise d'Adolescence
avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 07/12/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: Une si douce compagnie [Lyzette]   Sam 7 Jan - 17:47

Un compliment du ninja sur son initiative ? Bah, au moins ça lui faisait un bon point pour plus tard. Peut-être même que ces bons points allaient remonter jusqu'aux supérieurs et que ceux-ci lui donneraient des missions plus intéressantes à l'avenir. Pas que s'infiltrer et poser des bombes était inintéressant, mais elle préférait un peu d'action... Bah, au moins l'autre type était pas trop chiant, c'était déjà ça. Elle continuait à déambuler dans l'étage, cherchant des endroits sympas à faire péter pendant que le furet rejoignait son dresseur, sous le regard en coin de la mauvaise graine. Il n'avait rien trouver de plus... Tant mieux. Ca l'aurait foutu de mauvaise humeur qu'un pokémon comme ça trouve de meilleurs trucs qu'elle. Elle fit donc sa proposition d'emplacement avant de s'approcher du sac que son superviseur porta proche du mur, avant de prendre une des bombes dès lors que le cas serait ouvert, soupesant la bête entre ses mains et l'observant sous toutes les coutures.

« Eh bah, ça change des Molotovs des émeutes, ça... »
Dit-elle, en continuait d'observer l'explosif, trouvant finalement la partie à accrocher à la paroi. Elle la posa tranquillement, prenant soin à ce que ça tienne bien, avant de se reculer et d'observer son travail. Finalement, elle jeta un nouveau regard vers le poste de garde où était partie Moyna. Ayant fait son méfait, elle s'était déplacée vers un autre poste pour faire la même manœuvre. Lyzette haussa des épaules : même si l'heure approchait, elle allait pas la rappeler d'une quelconque manière. Sa Polichombr saurait se débrouiller même si elle était prise dans l'explosion et elle saurait la retrouver. Elles étaient pour ainsi dire liées l'une à l'autre. Par contre, elle eut une petite pensée pour les gardes, justement. Les postes étaient assez proches du bâtiment et si celui-ci venait à s’effondrer de nouveau, ils risquaient d'être pris dans l'éboulement... M'enfin, c'était pas comme si c'était sa faute directement, alors elle chassa ces pensées de sa tête et repartit prendre un des explosifs, partant à la recherche d'un autre mur porteur.

« Par contre, j'y pense, y'a pas une commande pour toutes les activer en même temps, plutôt que devoir appuyer sur tous les boutons un par un ? C'est chiant. »

Et dangereux également. Il suffirait d'un petit empêchement et ils se retrouvaient tous les deux dans une explosion qu'ils ne sauraient contrôler. C'était pour ça qu'on avait inventé les commandes à distance... Mais peut-être que le ninja n'y avait pas pensé, dans lequel cas il faudra courir vite pour s'éloigner un maximum de la réaction en chaîne.
Revenir en haut Aller en bas
Nocturne
Commandant Silencieux
avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 01/11/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: Une si douce compagnie [Lyzette]   Sam 14 Jan - 18:47

"Ne t'inquiète pas." Le commandant sortit un détonateur d'une de ses poches. "En actionnant ce système, un compte à rebours de cinq minutes s'activera sur toutes les bombes. Elles sauteront toutes en même temps, pendant que nous nous ferrons la mal."

Ils s'étaient repartis les explosifs. Chacun en posant un sur le mur qu'il jugeait important pour l'édifice. De toute façon, il avait fait son temps. Plus aucun souffle de vie n'était produit par le bâtiments. Éventré, le vent glacé de la nuit balayait sa façade. Et il y en avait d'autres encore, qui tentaient tant bien que mal de s'élever toujours vers le ciel, malgré les crevasse béantes qui zébraient leurs murs. La bataille n'avait laissé qu'un cimetièrre, une gueule édentée qui s'étalait sur tout le quartier.

Les "bip" réguliers des bombes ramenèrent Nocturne au présent. Arsène était rentré dans sa pokéball maintenant. A présent qu'il s'apprêtait à vraiment terminer ce qui avait été commencé -à prendre ce qu'il restait de vie, il sentait à quel point ces couloirs étaient froids. La morsure glaciale de la nuit traversait ses vêtements. Il chassait l'engourdissement en posant les bombes, les fixant au mur de manière à ce qu'elles tiennent. Le couloir était assombris, le mobilier dévsté n'était plus que des formes floues. Seules les bombes clignotantes offraient à la fois une harmonie et un contraste avec le décor. La lumière découpée des fenêtres s'allongeait jusqu'au fond de la pièce, formant de vrais cercueils. Il y avait quelque chose d'étrange dans ce paysage, ça c'était sûr.

L'atmosphère se fit soudain pesante froide et pesante pour le Ninja. Ce soir, il avait juste envie de changer d'air. Il décida de s'occuper un peu de sa subordonnée d'une nuit. "Tout à l'heure..." lâcha-t'il soudainement, "Tu as brisé rageusement cette photo... Beaucoup de membres de la Nemesis ont un lourd passé... Ça t'a rappelé quelque chose ?" Elle aurait probablement envie de lui mettre son poing dans la gueule. En fait, qu'elle réponde ou pas importait peu le Ninja. Il voulait juste parler pour le moment, fuir cette atmosphère pesante qui commençait à le tenailler.
Revenir en haut Aller en bas
Lyzette
Omega Crise d'Adolescence
avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 07/12/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: Une si douce compagnie [Lyzette]   Sam 14 Jan - 20:17

Oh ? Bon, au moins il était pas trop con. Par contre, avait-il vraiment besoin de lui expliquer le fonctionnement d'un détonateur ? Nan. Alors elle termina de l'écouter avant qu'il ne termine sa phrase, continuait sa pose des bombes. Et pendant que Nocturne tentait d'être poétique dans sa représentation du froid et du lieu, Lyzette se caillait les miches. Même avec les vêtements qu'elle avait choisi elle arrivait à avoir froid, putain. Vivement qu'ils rentrent au Q.G qu'elle se boit un bon café au chaud car là ça commençait très franchement à l’agacer. Elle se fit quelques étirements après avoir posé la dernière bombe et de retourner vers le type qui était aux commandes.

Type qui eut la mauvaise idée de parler. Enfin, c'était pas tant le fait de causer qui ne plaisait pas à Lyzette (même si elle aurait préféré éviter), mais le sujet abordé. Il l'avait vu abattre cette photo immonde ? Bah. Elle avait presque déjà oublié mais de se le faire rappelé comme ça ne faisait que lui faire retrouvé une certaine amertume. Et si le ninja était habitué à l'obscurité, il verrait le regard noir de l'adolescente à travers les ténèbres. Oui, elle avait envie de lui faire ravaler ses mots à grands coups de poing dans la bouche, mais se ravisa, haussant des épaules en faisant une vaine tentative de détourner sa réponse, haussant des épaules en prenant une mine coupable.


« Hey, je suis du genre colérique, c'est juste que j'ne trouvais rien, j'ai eu envie de péter un truc, c'est tout. Rien qui ait rapport avec un quelconque passé. »
Elle haussa des épaules et partit pour refermer le sac, accroupie devant, poursuivant, maintenant de dos. « Fais pas l'con, ça pourrait t'apporter des problèmes. »

Elle savait qu'elle avait raison. Si elle avait pu faire preuve de tempérance, pour une fois, ça n'était pas le cas de tout le monde. Et le type avait beau avoir des pokémons balèzes, c'était pas eux qui allaient le protéger d'un coup mal placé d'un autre type en rogne. Même face à elle il avait eu la chance qu'elle soit un minimum consciencieuse dans ce qu'elle faisait et disait. Mais bon, il devait bien comprendre qu'il ne devait pas lui reposer la question. Certes, elle avait quelques petits problèmes familiaux, mais ça ne concernait qu'elles. En y repensant, un petit sourire mauvais fleurit sur ses lèvres avant qu'elle ne se retourne, voyant sa spectre revenir vers eux. Parfait.


« Bon, y va ? Tout le monde est là, les bombes sont posées, il ne nous reste plus qu'à nous casser. »
Revenir en haut Aller en bas
Nocturne
Commandant Silencieux
avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 01/11/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: Une si douce compagnie [Lyzette]   Mar 24 Jan - 20:37

Nocturne avait immédiatement senti l'animosité de l'adolescente grimper en flèche. Ha, elle s'était énervée, en fin de compte. Nocturne avait du toucher la corde sensible. Il lui sembla un court instant voir de la haine dans les yeux de la fillette. Il y avait donc bien quelque chose à ce niveau là. Elle s'en alla s'occuper d'une bombe dans le sac -pour cacher un expression encore plus haineuse au natif de Voilaroc ?, : "Fait pas le con, ça pourrait t'apporter des problèmes". Le Ninja ne répondit pas, mais il esquissa un sourire. Il ne dit rien bien entendu, pour ne pas jetter de l'huile sur le feu, mais il n'avait pas survécut toutes ces années dans les rues en souriant gentiment et en vivant d'eau fraiche. Mais elle non plus. En fait, cette gamine avait juste tourné comme Nocturne. Mais avec une différence majeure. Lui à son âge, il était déjà seule. Elle, elle avait déjà intégré la Nemesis.

La Nemesis... Nocturne demandait de plus en plus à quoi cela servait de rester dans la Team, au final. Eon avait fini par couper tout contact qui ne concernait pas le travail. Nocturne était maintenant seul la plupart du temps dans ces missions. Finalement, après un éloignement physique, il s'éloignait à présent des idéaux dans lesquels ils avaient cru se reconnaitre. Mais maintenant, il voyait Lyzette. Toute frêle, mais plus que probablement hargneuse, elle voulait certainement s'en sortir seule, montrer qu'elle ne devait rien à personne, et qu'elle pourrait les bouffer tous. Mais ça aussi, c'était le parcours qu'il avait suivi. En fait, c'est comme s'il se revoyait lui dans le passé. Éprouvait-il de la pitié pour l'adolescente ? Nullement. Mais il s'inquiétait pour elle. La voir grandir comme il l'avait fait, finir par être éloignée des gens, avec pour seul contact son travail.

Ils sortirent du bâtiment, tout était en place. Il lui tendit alors le détonateur. "Tiens, fais toi plaisir. Et lorsque tu auras fait péter tout ça, je t'emmène à un endroit où on peut fumer tranquille, tu l'as bien mérité, -'fin, si tu fumes. Ne prends pas ça pour un rencard, tu n'es pas du tout mon genre. Après, je ferrai un rapport sur tes compétences aux suppérieurs."

Il avait acquis une certitude ce soir. Rester dans la Team Nemesis ou non, une seule chose lui importait. Faire quelque chose contre ce monde qui avait permit de faire sombrer une gamine. Et au fond, ce monde qui l'avait fait sombrer lui.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Lyzette
Omega Crise d'Adolescence
avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 07/12/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: Une si douce compagnie [Lyzette]   Jeu 26 Jan - 12:13

Lyzette avait bien hâte de rentrer, histoire de se reposer et d'oublier un peu en fumant ou en buvant, qu'importe. Même en tapant quelques tafioles de la team, à la limite. Mais elle voulait un moyen de retrouver sa tranquillité qui venait d'être ébranlée par ce type. Ainsi, elle attendait que son 'chef' se bouge pour sortir également du bâtiment, rapidement suivie de sa spectre qu'elle rappela dans sa pokéball. Avec ses agissements, ils allaient pouvoir repartir sans trop de mal. Il suffirait d'éviter les postes de garde qui n'avaient pas été touchés par Moyna. Elle sortit donc, laissant derrière elle les bombes qu'ils avaient posés, espérant une belle explosion pour s'assurer que son boulot n'avait pas été vain.

Néanmoins, elle eut l'agréable surprise de voir le type lui donner le détonateur. Un sourire mauvais aux lèvres, elle prit l'appareil et écouta son comparse. Fumer dans un coin ? Ouais, pourquoi pas. Ca serait sympa/ par contre ce qui l'intriguait était surtout le rapport aux supérieurs. Franchement ? Ils allaient la noter ou quoi ? Meh. Ca ne lui plaisait pas cette partie mais au fond elle s'en fichait du moment qu'elle pouvait encore faire à peu près ce qu'elle veut.

Ainsi, ils s'éloignèrent encore de l'endroit alors qu'elle activait le décompte pendant la marche, voulant profiter du spectacle pendant qu'elle tirait sur sa cigarette. Autant s'offrir un moment des plus agréables avec les moyens à disposition. Elle préférait rester silencieuse, autant pour ne pas repartir dans des discussions qui pourraient l'énerver que pour profiter des explosions un peu plus loin.


« Hé... C'est un feu d'artifice sympa. »
Constata-elle, sans inquiétudes ou appréhension, remords ou doutes. Rien qu'une sorte d'accomplissement et de fierté pour cet acte.
Revenir en haut Aller en bas
 
Une si douce compagnie [Lyzette]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» La compagnie Gildan ira-t-elle en Haiti ?
» Compagnie Grise
» Liste compagnie grise
» Les Annales de la compagnie noire
» La Compagnie médiévale

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: