Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 

 Mindfuck [Vanilla]

AuteurMessage
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Vanilla
Jigsaw / Turquoise Witch
avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 05/09/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: Mindfuck [Vanilla]   Jeu 4 Mai - 15:29



Le doute était présent. Vanilla essayait de se souvenir de son goût préféré ? Fraise ? Non, ça c'était Alex. Menthe ? Non, ça n'existe pas. ... Pistache. Ca devait être ça. Pistache.

— Pistache, dit-elle simplement.

Ses souvenirs s'emmêlaient. Les machines à glace, d'habitude trop hautes pour elle, étaient désormais à sa taille, et elle avait même à baisser la tête pour les regarder. Avait-elle tant grandi que ça ? Combien de temps cela faisait-il qu'elle avait quitté son frère ?
Après un rapide signe de tête à Amelle, elle reçut le cône de glace. Il paraissait si petit. Ses souvenirs lui indiquaient un dessert bien plus grand qui la rassasiait pour toute une après-midi.
Elle poussa un profond soupir, mais se souvint qu'elle n'était pas seule et força un sourire sur son visage :


— C'est... bon, improvisa-t-elle.

Alors qu'elle s'éloignait du marchand avec Amelle, elle se retourna, attiré par le bruit :


— Rattrapez-le ! Au voleur !

Un homme, d'une bonne vingtaine d'années, détalait, un sac à la main, tandis qu'une femme, tombée à terre, criait de le rattraper. Pas besoin d'être son frère pour comprendre qu'elle assistait à un vol à l'arrachée.
Son premier réflexe fut de de sauvegarder la faible signature psychique de l'agresseur dans son esprit ; si jamais il réussissait à s'enfuir, elle pourrait le retrouver. Mais alors qu'elle allait également tendre le bras pour le retenir, elle se souvint qu'elle n'était pas seule ; Amelle était là elle aussi. Et c'était, au fond, un cas d'école de rendre la justice à sa manière.
Avec un air malin au visage, elle se tourna vers elle : allait-elle intervenir ? Bondir ? Ou laisser couler ?


Revenir en haut Aller en bas
Amelle Seele
Meh Meh
avatar

Messages : 412
Date d'inscription : 01/04/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: Mindfuck [Vanilla]   Jeu 4 Mai - 18:44


Eh bien, le doute était palpable... Elle ne devait pas avoir pris de glace depuis un bail. Ou peut-être qu'elle aimait trop de saveurs ? Meh. Qu'importe, Amelle avait tout son temps et elle observait la plus jeune faire son choix tout en consommant tranquillement sa petite sucrerie glacée. Finalement, la jeune fille aux cheveux verts fit un choix qui était en accord avec ces derniers : de la pistache. Ca n'était pas son préféré mais ça lui rappelait son père... Ils se battaient presque toujours à la maison pour les glaces dans le congélateur. Souriant un peu à ce souvenir, elle paya son dû au vendeur et commença à se déplacer aux côtés de Vanilla. Au moins ça lui plaisait et voir son sourire et entendre ses paroles étaient plutôt attendrissant pour la dresseuse.

Mais voilà, dans un RP, on ne peut pas avoir le droit à un petit moment de flottement agréable et une chose assez inattendue se produisit, ennuyant profondément la dresseuse. Elle en avait presque oublié les petits criminels en combattant les géants qu'étaient la team Némésis et les super-vilains de l'île. Soupirant en se pinçant l'arrête du nez, elle tendit sa glace à Vanilla en gardant en visuel le voleur pour ne pas le perdre bêtement.


« Tiens-moi ça, s'il te plait. »
Dit-elle, avant de reprendre avec un léger sourire « Ca va vite être fini. »

Aussitôt après, elle commença à courser le voleur. Mais elle avait beau s'être exercée, elle restait légèrement dépendante de sa combinaison d'assistance à ce niveau. Après tout, elle était une gringalette, pas une grande sportive. Pouvait-elle vraiment rattraper quelqu'un qui devait faire ça presque tous les jours pour gagner son pain ? Pas sûr. Par contre, elle connaissait quelque chose qui pouvait faire l'affaire et le voleur n'allait pas le voir venir. Dégainant une pokéball, elle l'activa tout en continuant sa course et en donnant son ordre.

« Charles, attrape-le ! »


Si elle avait été dans une quelconque œuvre multimédia, cette musique se serait certainement joué alors que le Pingoléon s'élançait vers sa cible, utilisant son Aqua-jet pour parcourir la distance qui le séparait de son but à une vitesse qui rendait la charge presque inévitable. Bon, certes, le voleur sera peut-être un peu mouillé et aura certainement mordu la poussière, même si le plaquage était amortie volontairement par le pingouin pour ne pas trop le blesser, mais l'amour propre devait en prendre un coup. Après tout, Charles avait maintenant l'habitude maintenant d'intercepter ainsi des fuyards.

Soupirant doucement, Amelle termina sa course en trottinant légèrement pour finir par simplement marcher alors que son Pingoléon se relevait pour toiser le voleur de toute sa prestance. Néanmoins, si le pingouin pouvait sembler un poil inquisiteur, l'humaine était plutôt gênée en s'approchant du pauvre type à terre, retenant quand même un petit rire en le voyant mouillé et la poussière et la terre collant aux parties humides. Soupirant doucement avec un petit sourire, elle entama la conversation.


« Aha... Ca va, t'as pas trop mal ? Désolé, c'était ça ou l'ancre de mon Sinistrail... Bon ! Veux-tu bien me donner ce sac ? Ah et, accessoirement, me dire pourquoi tu fais ça. J'ai bien envie de savoir ce que faire de toi. Les autres vont pas tarder à arriver, 'ttention. »
Dit-elle, sans quitter son sourire et en tendant la main au type. Non pas pour récupérer le sac de prime abord, mais pour le redresser. Encore une fois, elle s'était habituée à des personnages plus terrifiants et imposants et elle doutait fort qu'une petite frappe ose lui faire quoi que ce soit, surtout avec la présence du Pingoléon inquisiteur dans son dos. Ainsi, c'est avec une sympathie certainement inconvenante qu'elle lui tendait la main pour le relever de cette position plutôt désavantageuse.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Vanilla
Jigsaw / Turquoise Witch
avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 05/09/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: Mindfuck [Vanilla]   Mar 30 Mai - 9:48



Comme prévu, Vanilla n'eut rien besoin de faire ; en quelques secondes, Amelle avait tout mis en place pour immobiliser le délinquant, usant sans problème de ses Pokémons.

Mais là où Vanilla fut davantage surprise, ce fut de la manière dont Amelle eut de s'adresser au jeune homme à terre. Là où le Pingoléon s'était fait menaçant, elle s'était faite... sympathique ?
Lui-même surpris par la réaction de la jeune femme et encore sous le choc de la chute, le jeune homme laissa couler la lanière du sac de sa main.
Vanilla, qui s'était rapprochée, put l'observer un peu plus attentivement et ce qu'elle avait appris de son frère refit momentanément surface ; blanc des yeux plus jaunes que la moyenne, mains et doigts tremblants légèrement, taches sombres sur le bout des doigts, dentition défectueuse. Toutes les raisons de croire que cette personne fumait abondamment, sans doute seulement à la cigarette vu l'odeur.
Elle acéra à nouveau son regard ; traces sombres - des cicatrices ? - en travers des bras, traces de bronzages, voire carrément de coups de soleil qui correspondait parfaitement à ses habits actuels. Il devait passer ses journées à l'extérieur et avait tenté plusieurs fois de s'ouvrir les veines.
Un rebut de la société, pensa-t-elle. Amelle faisait une erreur en le considérant comme un être humain.


— Je... je..., commença-t-il encore hébété.

— Ah ! Merci !

La femme qui s'était faite dérober son sac venait d'arriver sur le lieux, essoufflée.

— Voyou ! Salopard !

Son sac à peine récupéré, elle se mit à rouer de coups l'homme encore à terre, faisant écarquiller les yeux de Vanilla ; elle avait récupéré son bien, qu'avait-elle besoin d'accabler un homme à terre.
Alors qu'elle se posait cette question, son propre souffle se coupa. En quoi était-elle différente de cette femme emplie de rage et de colère ? Qui plus est, il ne s'agissait même pas de ses propres affaires.
Elle secoua légèrement la tête ; non, elle était différente, elle avait choisi cette voie. Elle l'avait choisie pour tous ceux qui ne pouvaient pas la prendre. Elle l'avait choisie pour punir les impunis. Celui-ci était puni non seulement par la vie mais aussi par sa victime.
Mais...
Mais il recommencerait sûrement. Il n'avait pas le choix s'il voulait survivre. Après tout, c'était également ce qu'elle encourageait. L'instinct de survie.
Avec ses maigres petits bras, elle entreprit de retenir la furie dans son passage à tabac. Des badauds s'étaient approchés, mais elle n'y prêta pas attention.

Le voleur, le visage en sang, entreprit de s'échapper. Si personne ne le retenait, il serait parti en quelques secondes.


Revenir en haut Aller en bas
Amelle Seele
Meh Meh
avatar

Messages : 412
Date d'inscription : 01/04/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: Mindfuck [Vanilla]   Mer 31 Mai - 1:24


Et voilà un travail vite fait et bien fait. Franchement, ça devenait un peu trop une habitude d'arrêter ainsi des voyous en ville. Mais peut-être était-ce parce qu'elle s'occupait de personnes plus terrifiantes qu'elle s'amusait plus qu'elle ne jugeait. Attendant sa réponse, elle observait le type bafouiller. Mais bien sûr en prenant autant son temps le type s'était exposé à un danger : le jugement de sa victime. Amelle fut d'abord contente de la reconnaissance de la dame mais déchanta rapidement. La lapidation improvisée de la femme ne lui plaisait guère. Fronçant des sourcils et faisant un pas en avant accompagnée de son Pingoléon, elle entreprit d'aider la fille aux cheveux verts, soupirant en voyant le type commencer sa fuite. Le pingouin fut prêt à repartir à sa poursuite et Arceus sait qu'il aurait réussi mais Amelle nia de la tête avant de se retourner vers le type en fuite, une main en porte-voix.

« Et évite de faire ça la prochaine fois ! » Dit-elle, avant de baisser la main et les épaules. « S'te plait. » Soupirant avant de se retourner vers la furie qui semblait prête à poursuivre sa violence sur les deux filles si la créature aquatique n'était pas présente, elle lui lança un regard assassin. Se pinçant l'arête du nez, elle tenta la conversation. « Ecoutez, vous avez eu votre sac, nan ?


- Oui mais !
, commença-elle avant que Amelle ne la stoppe.
- Alors dégagez. J'aime pas tellement les personnes comme vous...
- Mais pour qui vous vous pr-
- Partez, j'vais pas le dire deux fois.
- M-
, Amelle leva l'index en l'air devant le visage de la dame, jetant un regard un peu en arrière.
Charles ? Fais la partir, s'il te plait. » Dit-elle, avec un léger sourire en coin direction du Pingoléon. Si elle avait une grande envie de lui coller son poing entre les deux yeux à cet instant, elle était certaine que son pokémon avait une meilleure idée. Pour faire déguerpir ce genre de femme il n'y avait pas trente-six solutions... Alors que la furie se raidissait dans l'appréhension, le pingouin prit une grande inspiration pour... Cracher une nuée de bubulles. Enfin pas QUE des bubulles. Des bubulles qui allaient mouiller ses vêtements, emmerder son maquillage et ses cheveux. Sans douleur et sans savon. Voilà un châtiment non violent pour avoir insisté. D'autant plus que connaissait les utilisateurs de portables qui s'étaient réunis autour d'eux, ce serait d'autant plus gênant pour la dame. Celle-ci tentait d'éviter la suite des bulles en reculant mais le Pingoléon intensifia son jet, jusqu'à ce qu'elle n'abandonne, courant plus loin en jurant de se venger. Soupirant profondément finalement alors que l'empereur se montrait satisfait, elle se tourna vers Vanilla en se frottant la nuque, gênée et ayant retrouvé un sourire.

« Aha, désolée d'avoir dû t'imposer ça... Mh... » Elle regarda rapidement les mains de Vanilla. « Je peux récupérer ma glace ? J'pense que je l'ai méritée, aha... »

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Vanilla
Jigsaw / Turquoise Witch
avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 05/09/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: Mindfuck [Vanilla]   Ven 9 Juin - 9:53



Vanilla avait observé la scène avec son silence habituel. Si Amelle avait traité le délinquant avec humanité, elle n'avait pas pour autant "mieux" traité la victime. Car après tout, cette femme ne s'était pas mieux comporté qu'un rebut elle-même. Pour sa défense, elle avait sans doute agi sous le coup de l'adrénaline ; la peur de perdre son sac et tout ce qu'il contenait s'était manifestée sous la forme de la violence qu'elle avait vu à l'œuvre.
Après tout, Amelle avait peut-être bien réagi ; une petite punition à la hauteur de la gravité. Il n'y avait pas eu mort d'homme, tout était à peu près revenu à la normale...
Cette femme serait peut-être furieuse pendant le reste de la journée, puis, selon son environnement, sa colère se dissipera et elle relativisera des vêtements mouillés, ou bien cette fureur gangrènera son cœur et elle se mettra à devenir un poison pour ses proches.
Que de possibilités.

Vanilla fut ramenée à la réalité par Amelle qui lui tendait la main pour récupérer sa glace. Après une seconde à observer les couleurs pour se souvenir de laquelle était à qui, elle lui tendit la blanche-marron tandis qu'elle gardait la verte.

Elles reprirent leur marche comme si de rien n'était, mais dans l'esprit de Vanilla, une tempête s'était levée. Un tourbillon de questions se mêlait à quelque chose auquel elle n'avait pas l'habitude : le doute.
Si de telles méthodes, comme celles d'Amelle, étaient viables, la sienne était-elle la meilleure ? Pouvait-elle décemment dire que soumettre systématiquement les gens à ses tests était une meilleure solution que de leur offrir une punition adaptée ? Comment aurait-elle réagi elle, si elle avait été seule face à cette femme ? L'aurait-elle suffoquée psychiquement ? L'aurait-elle retrouvée plus tard et soumise à un test ? Ou l'aurait-elle simplement laissé faire ?

Et qu'est-ce que son frère aurait fait ? Est-ce qu'Alex aurait réagi comme Amelle ? ... Sans doute oui. Une tape sur la main, c'est tout ce qu'il aurait fait. Son frère avait eu l'occasion de voir, avec elle, parmi les crimes les plus atroces et tordus de l'île, et pourtant, il avait gardé, contrairement à elle, une foi en l'humanité. Elle se souvenait l'entendre souvent dire des choses dans le style de "L'humanité me fait peur" ou "Chaque jour, nous perdons un peu plus de notre humanité", mais en scrutant ses sentiments, il était facile de savoir qu'il ne le pensait pas vraiment. Jusqu'au bout, il était resté droit, défendant aveuglement la veuve et l'orphelin. C'est ce qui avait causé sa perte, mais de toutes les personnes que Vanilla avait eu à fréquenter, Alex était de ceux dont le sommeil était le plus paisible, là où elle-même peinait parfois à dormir, hantée, certaines nuits, par un indicible sentiment de... culpabilité ?


— Amelle...

Sa glace finie, elle s'était arrêtée. Elle avait le regard vers le sol, comme une enfant prise en faute. Depuis plusieurs semaines, elle s'était mise à développer quelque chose qu'elle n'aurait jusqu'alors jamais cru possible : des sentiments. Et cette personne, bien qu'elle n'ait que très peu à voir, lui rappelait beaucoup son frère.

— Je... J'ai quelque chose à te dire, Amelle.

Les mots sortaient, tous plus pénibles et douloureux les uns que les autres. Qu'est-ce qui lui prenait ? Pourquoi faisait-elle ça ? Etait-ce ces sentiments ? Ces sensations ? Emotions ? qui la faisaient parler ? Ou bien était-ce, enfouie au plus profond de son être, cet appel à la rédemption ? Car depuis qu'elle était devenue l'héritage de Nicol, elle avait toujours eu l'occasion de racheter les pêchés et fautes des autres, sans jamais pouvoir avouer les siens. Elle s'était toujours considérée sans faute, sans faille, et inébranlable, mais voilà qu'au bout d'un certain temps, sa façade se fissurait, laissant un semblant d'humanité suinter.

Enfin, tel un murmure échappé du plus profond d'elle-même, résonnant dans la réalité qui entourait les deux jeunes femmes, elle laissa couler les mots qui avaient gangréné son cœur :


— Je suis Jigsaw.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Amelle Seele
Meh Meh
avatar

Messages : 412
Date d'inscription : 01/04/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: Mindfuck [Vanilla]   Sam 10 Juin - 7:50


Amelle était assez fière du châtiment qu'elle avait fait subir à la jeune femme en colère. Un peu d'eau ne pouvait que lui rafraîchir les idées ! Et puis la dresseuse justicière n'avait pas vraiment du temps à perdre avec de si maigres affaires. Elle ne pouvait simplement pas laisser un lynchage gratuit se faire devant ses yeux donc elle avait préféré faire fuir ce problème et rediriger l'inimité de la femme sur elle. Quoi qu'il en était, elle semblait déjà avoir oublié cette petite altercation alors qu'elle marchait en consommant lentement sa glace. Elle avait encore les yeux grands ouverts par les moindres curiosités du coin et même celles qu'elle avait déjà vu. Alors quand Vanilla l'interpella, elle se retourna, lâchant un « Oui ? » candide avant de déchanter.

Pourquoi avait-elle l'air si triste pour quelqu'un qui était habituellement si renfermée ? Avait-elle fait quelque chose qui ne lui avait pas plu ? Huh, peut-être n'avait-elle pas apprécié sa façon de traiter les gens. C'était vrai que lâcher une attaque de pokémon sur quelqu'un, même miniature, n'était pas très bien vu. Mais non, visiblement la jeune fille avait quelque chose à avouer et Amelle ne comprenait pas encore les raisons de ce sérieux soudain. Elle arrêta de manger sa glace, laissant couler ce qu'il restait lentement et longuement, tout comme le temps que mettait Vanilla à donner sa révélation. Mais la dresseuse était plus inquiète par Vanilla que la glace.

Puis vint ces mots. De toutes les choses auxquelles elle aurait pu s'attendre celle-ci était bien la dernière qu'elle voulait entendre. Pourquoi les déclarations ne sont jamais des déclarations d'amour ? 'Je suis Jigsaw'. Ce fut un frisson suivit d'un coup de chaud pour Amelle qui retint une colère qui était inutile. Elle le savait et laissa simplement celle-ci se faire entendre par le léger craquement du cône de la glace. Secouant doucement la tête pour se reprendre, sa face se fit plus sévère à l'attention de Vanilla.


« Si c'est une blague... »


Elle ne continua même pas sa phrase. Elle espérait simplement que Vanilla avoue qu'il s'agissait là d'une blague au goût douteux qu'elles oublieraient le surlendemain. Mais au fond d'elle-même elle savait qu'elle se voilait la face. Vu le comportement de la fille aux cheveux verts... Et de toutes façons elle ne pouvait pas laisser cela passer. Qu'elle soit Jigsaw, qu'elle ait un lien, qu'elle ait simplement des informations, elle ne pouvait pas laisser cette déclaration.


« Tu sais ce que je pense de ces mots, mh ? »

Soupirant profondément, elle lança le restant de sa glace dans une poubelle non loin... Et se rata. Décidément le karma avait décidé de l'emmerder aujourd'hui. Se pinçant l'arête du nez en grommelant un peu, elle reporta son regard sur Vanilla, alors qu'une de ses main glissait le long de sa taille pour rejoindre ses balls
.

« Vanilla Amarfi, jeune fille, nous allons devoir avoir une sérieuse discussion. Mais pas ici. Trouvons un endroit tranquille » Annonça-elle, un peu à contre-coeur. Elle ne l'aurait pas cru si on lui avait dit qu'elle allait devoir interroger la sœur d'un ami suite à une telle déclaration. Quoi qu'il en soit, New Lakit ne manquait pas de lieux tranquilles. Que ce soit l'un des nombreux parcs déserts ou simplement les sentiers de la forêt qui recouvrait la ville, elles avaient l'embarras du choix. Si Amelle agissait un peu de la même façon qu'avec le voleur en voulant connaître les raisons, les tenants et les aboutissants de toute cette histoire, elle était beaucoup moins amicale. Ainsi la jeune fille allait devoir la suivre, de gré ou de force, même si Amelle préférait éviter de blesser qui que ce soit dans l'histoire.

« S'il te plait. »  

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Vanilla
Jigsaw / Turquoise Witch
avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 05/09/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: Mindfuck [Vanilla]   Ven 16 Juin - 16:02



Vanilla avait regretté ses mots avant même de finir sa phrase. Mais par-delà le regret et l'anxiété qu'elle ressentait se cachait une inavouable sensation de légèreté.
Immédiatement après, elle ressentit toute la tempête émotionnelle d'Amelle. Elle sentait sa surprise, sa terreur d'une certaine manière. Tout ce temps, elle avait joué double-jeu et aujourd'hui, son masque tombait à terre, brisant tout ce qu'elle avait bâti.

Ce n'était pas une blague. Peut-être l'aurait-elle souhaité ? Non. Au fond d'elle-même, Amelle savait que ce qu'elle venait d'entendre était la stricte vérité. Ce début de question n'était qu'un réaction psychologique pour atténuer l'ampleur du choc de la révélation qu'elle venait de vivre.

La première surprise passée, Amelle se fit plus sérieuse, presque autoritaire, prenant le ton d'une mère mécontente de son enfant. Vanilla n'appréciait pas cette attitude, mais à quoi s'attendait-elle ? L'identité de Jigsaw n'était pas la plus innocente et se révéler impliquait au grand minimum un rappel à l'ordre et, dans le pire des cas, une conclusion plus macabre. "Pire des cas..."

Amelle s'était maintenant faite menaçante, et son idée d'avoir potentiellement à recourir à ses Pokémon n'avait pas échappé à la psychiste qui se sentit presque vexée ; pensait-elle vraiment que ses Pokémons pouvaient la sauver contre ses pouvoirs psychiques ? Ah oui, elle n'était pas au courant pour ça non plus... Hm, chaque chose en son temps. Ce qu'elle savait, c'était qu'en combat Pokémon, elle ne tiendrait pas la distance.

Vanilla n'opposa aucune résistance et, tête baissée, suivit pacifiquement Amelle jusqu'à une petite colline d'où elles pouvaient voir la ville entière. Elles n'échangèrent pas un mot jusqu'à arriver sur un banc. Là, Vanilla, elle aussi abattue par sa propre révélation, se laissa tomber assise, coudes sur les genoux.
Elle l'attendait. Elle attendait les remontrances. Le verdict. La sentence. La punition. Amelle allait-elle prévenir la police ? La tabasser (peu probable...)(Quoique... elle avait le sang chaud...) ?
Et elle, qu'allait-elle faire ? Accepter, passive, ce qu'il se passerait ? Ou bien tenter de fuir ? Pourquoi ? Juste, pourquoi avait-elle avoué ça à Amelle ? Elle s'en voulait, elle s'en voulait. De l'avoir dit et... de l'avoir été.
Revenir en haut Aller en bas
Amelle Seele
Meh Meh
avatar

Messages : 412
Date d'inscription : 01/04/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: Mindfuck [Vanilla]   Lun 19 Juin - 14:40

Amelle n'aimait pas la tournure que prenaient les événements. Oh, il n'y avait pas eu d'attaque d'un côté ou de l'autre, chacune était plutôt passive pour ce qu'il se produisait, mais elle avait peur du moindre dérapage. Soupirant tout en marchant, elle décida d'essayer de se calmer un peu pendant leur ascension. Ça n'était pas bon si elle était énervée (même si elle l'était) ou ne savait même pas où elle allait. Il fallait qu'elle ait des réponses avant de prendre une décision qu'elle pourra regretter plus tard. Les dernières fois où elle avait agit sans réfléchir ça s'était assez mal passé. Rien que d'y repenser elle se sentait mal à l'aise. Du calme. Ca n'est jamais que la sœur d'un ami qui révèle être un des plus gros criminel de l'île ! Sigh. Même en essayant de le prendre à la légère ça marchait pas.

Finalement, elles arrivèrent au sommet de la colline, alors que Amelle observait la vue qu'offrait cet endroit. Autant pour se calmer que pour éviter de croiser le regard de Vanilla. Elle n'avait pas envie de parler tout de suite, elle n'avait pas envie d'être responsable de quoi que ce soit... Mais elle devait faire quelque chose. Elle s'assoit lourdement sur le banc, alourdie par le poids des responsabilités, de son stress et de la colère qu'elle gardait au fond de son ventre. Fronçant un peu les sourcils en serrant le poing le long de sa cuisse, elle ne parla pas tout de suite, regardant le panorama un instant avant de soupirer profondément, tête baissée.


« Je ne m'attendais pas à ce que cette journée prenne cette tournure, aha... »
Dit-elle, presque en le murmurant, tentant encore une fois de se donner un peu de légèreté avant de tourner le regard vers sa voisine un instant et revenir à sa position initiale. « Je vais avoir besoin de réponses avant de faire quoi que ce soit. Tu comprends, je ne vais pas prendre une décision sans en connaître les tenants et aboutissants... » Un nouveau soupir et elle trouva la force de la regarder en coin, les mains maintenant jointes devant elle. « Je veux toute l'histoire. Savoir pourquoi et comment. Les raisons d'agir ainsi. Mh... Et peut-être que tu m'as menti par rapport à Alex tout à l'heure ? »

Une perspective possible en soit si Vanilla avait prévu de lui cacher ces choses lorsqu'elles se sont rencontrées plus tôt. Et puis, il était probable que Alex soit tombé sous les griffes de Jigsaw mais... C'était son frère, non ? Elle l'avait ?... Non. Pas de conclusions hâtives. Secouant un peu sa tête, elle reporta son regard sur le paysage, figée. Et après, que fera-elle ? Ca dépendra certainement des réponses de la fille aux cheveux verts, même si la dresseuse n'écartait pas l'hypothèse qu'elle lui donne tout un tissu de mensonges Elle n'espérait pas. Et puis, si Vanilla était partie sur la voie de la confession, ce serait dommage qu'elle fasse demi-tour. Elle appréhendait.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Vanilla
Jigsaw / Turquoise Witch
avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 05/09/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: Mindfuck [Vanilla]   Mar 20 Juin - 9:30

Malgré le temps superbe, l'atmosphère était lourde. L'esprit d'Amelle tourbillonnait de questionnements, de colère et d'anxiété. Vanilla était restée silencieuse pendant qu'Amelle pensait à voix haute. Elle sentait son incertitude, ses doutes. Cela la rendait si... vulnérable.
Néanmoins, elle n'avait pas été aussi virulente que prévu. Au contraire, elle abordait la situation avec le plus de tact et de recul possible. C'était tout à son honneur.
Le regard de Vanilla s'acéra légèrement ; comment pouvait-elle expliquer en quelques instants ce que Nicol avait mis des mois à lui apprendre ? Bref... elle allait essayer.


— J'ai... C'est une longue histoire. Tout a commencé avec mon frère... notre grand frère, à Alex et moi, Nicol. Il a quitté la maison familiale en quête de gloire et de fortune, comme beaucoup d'enfants de son âge. Mais il a cessé de donner des nouvelles après quelques mois. Suivant les pas d'Alex, je suis partie à sa recherche. Mais là où Alex n'a pas su le retrouver, j'ai pu revoir Nicol. Il avait... tellement changé. Il n'était plus ce grand frère doux et gentil que j'avais connu. J'ai appris très vite qu'il avait perdu quelqu'un de cher au cours de ses aventures et que, juste après, il avait été diagnostiqué d'une maladie incurable.

Vanilla marqua une pause. C'était la première fois qu'elle se révélait ainsi à quelqu'un d'autre, qu'elle en disait autant sur son passé. Qu'est-ce que cela signifiait ? Pourquoi faisait-elle ça ?
Ses mains se tordaient entre ses genoux tandis qu'elle reprenait son histoire.


— Savoir que l'on va mourir, connaître l'heure exacte de sa mort... personne n'a idée à quel point cela peut changer une personne. Mais les faits étaient là ; Nicol avait changé. Son regard sur la vie avait changé. Et il m'a montré. Il m'a fait voir la vie à travers ses yeux. Là où nous voyions autrefois un avenir radieux ne s'étendaient que vice et futilité. Peux-tu me dire, toi, pourquoi certaines personnes gâchent de leur plein gré leur bien le plus précieux ? Pourquoi certains jettent en l'air leur propre vie, emportant même souvent d'autres innocents dans leur chute ? Pourquoi certains vivent, alors qu'ils mériteraient de mourir ? Et pourquoi d'autres meurent, alors qu'ils mériteraient de vivre ?

Elle s'arrêta à nouveau. Elle avait senti quelque chose d'inhabituel parcourir ses veines. Comme... une impulsion... une... colère ? Quoi que ce fut, elle se calma bien vite, souffla à nouveau, et reprit :

— Alors nous avons décidé, en notre âme et conscience... d'être les juges de l'humanité. Je suivais ses directions, son enseignement, et j'en apprenais chaque jour un peu plus sur la nature humaine. Sur cette nature qui pousse les uns à profiter des autres, qui donne à un être bien trop de pouvoir sur ses pairs. Nicol savait que son temps arrivait, alors il m'apprenait le plus qu'il pouvait dans l'espoir qu'un jour, je reprenne son flambeau, que je poursuive son œuvre.

Nouvelle pause.

— Et je l'ai poursuivie. J'ai... j'ai moi-même jugé Alex. Il... il se rapprochait trop de nous. Il devenait dangereux. Il... il...

Vanilal ferma les yeux pour retenir les larmes de perler de ses yeux. Le poids de la culpabilité s'abattait sur elle avec une violence qu'elle n'avait jamais imaginé. Elle n'avait fait que suivre les enseignements de son frère. Pourquoi ressentait-elle autant de douleur ? Pourquoi ressentait-elle simplement quelque chose ? Depuis toute petite, elle n'avait rien ressenti. Pourquoi ici ? Pourquoi maintenant ?
Revenir en haut Aller en bas
Amelle Seele
Meh Meh
avatar

Messages : 412
Date d'inscription : 01/04/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: Mindfuck [Vanilla]   Sam 24 Juin - 18:53

Oh, elle avait tout le temps du monde pour écouter ces histoires. Ca n'était pas comme si elle était venue pour faire quoi que ce soit d'important. Et elle allait prendre tout le temps qu'il faudra, même si ça n'est pas une situation qu'elle n'apprécie pas. Elle écouta alors, les mains jointes et le dos légèrement courbé en avant alors qu'elle observait le paysage en contre-bas. Nicol. Un frère qui était parti comme beaucoup d'autre en quête de gloire mais qui n'avait pas eu le même destin que les autres. La fatalité lui était tombé dessus à deux reprises. Amelle baissa légèrement la tête sans rien dire. Bien sûr, elle ne pouvait pas savoir ce que c'était de ressentir ces choses-là sans les avoir vécu, mais pourtant elle aurait aimé aider cette personne avant qu'elle ne sombre.

De plus, la dresseuse n'était pas en capacité de répondre aux questions de la plus jeune. Oh, elle savait bien que le monde était loin d'être rose, que des drames arrivent et qu'il y a des personnages de la pire espèce qui continuent leurs activités tandis que des saints meurent sans rien pouvoir achever. Déglutissant un peu, elle se sentait de nouveau petite face au poids du monde. Elle savait que ses actes importaient peu à l'échelle du monde et qu'elle n'allait pas pouvoir le changer. Mais de là à organiser ces jeux et ces scènes macabres...

Les épaules basses, elle continuait d'écouter le court récit de sa voisine jusqu'au moment où celle-ci parle d'Alex. Il devenait dangereux pour leurs activités ? Bien sûr. Rien ne pouvait échapper bien longtemps à ce détective au visage de gosse. Elle ne l'avait que peu côtoyé mais les histoires de ses collègues suffisaient à se faire une idée du personnage. Alors qu'importe le temps qu'il aurait mis, il aurait trouvé l'identité des criminels et les aurait arrêté.

Soupirant profondément, elle tourna le regard vers sa voisine, emprunt d'un sentiment de colère qui s'estompa presque aussitôt en voyant les larmes qui perlaient aux yeux de la jeune fille. Serrant un peu des dents et des poings, elle tenta de reprendre ses moyens avant de parler.


« Tu... Tu sais où il est, alors. Tu comprends que j'ai... Qu'on a besoin de le retrouver, alors... Mh... »


Elle ne pouvait pas voir une ennemie à ses côtés. Elle ne voyait que quelqu'un qui avait pris une mauvaise voie. Une personne avec des regrets. Une jeune fille qui pleurait à côté d'elle. Et ça elle ne pouvait pas le laisser passer. Sans réfléchir, elle vint à son contact pour l'enlacer, dans le seul but de l'apaiser et elle aussi. C'était certainement un peu con et elle n'avait réfléchit qu'après l'avoir fait, mais elle ne pouvait simplement pas laisser les choses comme ça. Soupirant un peu, elle s'éloigna légèrement en baissant le regard.

« Si tu ne peux pas laver tes mauvaises actions, tu peux au moins essayer de rééquilibrer la balance, de réparer tes torts... Enfin, je suis pas juge, psychologue ou quoi, aha... ah... »

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Vanilla
Jigsaw / Turquoise Witch
avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 05/09/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: Mindfuck [Vanilla]   Dim 25 Juin - 18:09


Alors que Vanilla avait ses yeux fermés, elle sentit soudain une masse l'enlacer. Sous la surprise, son souffle se coupa et ses yeux se rouvrirent brusquement, laissant les larmes qui y étaient enfermées rouler sur ses joues.
Sa tête se tourna par à-coups ; Amelle l'enserrait ? Elle la prenait dans ses bras ? Après tout ce qu'elle lui avait dit ? Après tout ce qu'elle avait fait ?


— Si tu ne peux pas laver tes mauvaises actions, tu peux au moins essayer de rééquilibrer la balance, de réparer tes torts... Enfin, je suis pas juge, psychologue ou quoi, aha... ah...

"Laver", "rééquilibrer", "réparer". Les mots résonnèrent dans l'esprit de la psychiste. Des mots qu'elle n'avait jamais réellement compris. Elle qui avait toujours puni, éprouvé et condamné. Amelle réussissait du premier coup là où elle avait échoué tout ce temps : elle lui pardonnait.
Mais comment ? Comment, après tout ce qu'elle avait fait ?
Elle lui attrapa le bras et blottit son visage dedans :


— Je... comment ? Comment réparer ? Le... c'est fait. Je ne suis... je ne suis rien d'autre... je ne suis ni Nicol... ni Alex... Et je ne suis rien...

Jamais, de sa vie, Vanilla s'était sentie aussi vulnérable. Jamais de sa vie elle ne s'était autant découverte. Si elle continuait, il n'y aurait plus d'alternative.
Et pour la première fois, elle était perdue. Alex était parti. Nicol était parti. Elle s'était crue assez forte pour s'orienter seule dans le labyrinthe de la vie. Mais elle avait eu tort. Elle n'était pas aussi forte qu'elle l'avait pensé.
Revenir en haut Aller en bas
Amelle Seele
Meh Meh
avatar

Messages : 412
Date d'inscription : 01/04/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: Mindfuck [Vanilla]   Lun 26 Juin - 17:41

Amelle était de ces filles qui n'aiment pas voir pleurer, n'aiment pas laisser quelqu'un derrière et croit au potentiel et en la bonté de chacun. C'est une mentalité qui se perd ou qui est rapidement balayée par l'injustice ou la réalité... Mais voilà, elle préférait penser ainsi que de se laisser abattre par la fatalité. Un jour, le monde sera beau et plus personne n'aura besoin de blesser personne. Quoi qu'il en soit, elle continua son étreinte, retenant elle-même un peu ses émotions. C'était comme si toute la tension, le stress et la colère d'il y a quelques instants étaient tombés pour laisser place à autre chose. De l'empathie ? Une tristesse partagée ? Elle n'était pas très forte pour mettre des mots sur des trucs comme ça.

Néanmoins, les paroles de la jeune fille ne lui plurent de nouveau pas. Rien ? Elle n'était rien ? Fronçant légèrement les sourcils, elle recula légèrement, doucement pour ne rien brusquer, une mine dure sur le visage et les yeux plantés droits vers Vanilla. Après quelques secondes ainsi, elle se décida finalement à prendre la parole.


« Non, tu n'es ni Alex ni Nicol. Cependant... » Joignant son index et son pouce devant le front de celle qui lui faisait face, elle lui offrit une petite pichenette histoire de lui remettre les idées en place avant de poursuivre. « Tu es toi. Tu es Vanilla. Tu es ce que tu es, avec tes défauts et tes regrets, mais aussi avec tes qualités. Et je suis sûre que tu as ce qu'il faut pour te rattraper, pour faire un peu de bien autour de toi. Pour ce qui est de réparer tes torts, tu pourrais déjà commencer par nous aider à retrouver Alex... Enfin, si tu as vraiment le désir de vouloir changer les choses. »

Dit-elle, en lui servait un petit doux sourire avant de croiser les jambes en regardant de nouveau le paysage. Bon... Elle avait bien géré, non ? Elle espérait ne pas avoir fait de fautes ou de conneries dans ce qu'elle avait dit. Houlà... Voilà que la peur de mal faire refaisait surface. Il ne fallait pas flancher, tenir jusqu'au bout et attendre la réponse de sa voisine.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Vanilla
Jigsaw / Turquoise Witch
avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 05/09/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: Mindfuck [Vanilla]   Mar 27 Juin - 15:41


Vanilla avait toujours manqué d'empathie. N'importe qui l'ayant fréquentée pour plus de cinq minutes s'en doutait, et quelqu'un qui l'aurait connue plus longtemps n'en n'aurait eu qu'une certitude plus grande. Elle-même devait avouer que si elle était allée si loin dans ce qu'elle avait fait, c'était non seulement grâce aux enseignements de ses grands frères, mais aussi grâce à sa capacité de se détacher émotionnellement de ce qu'elle entreprenait.
Quelque chose réussissait ? Bien. Quelque chose échouait ? Tant pis. Les gens n'étaient que des pièces sur un échiquier immense aux proportions et aux conséquences inimaginables pour un simple humain.

Mais parce qu'elle manquait d'empathie ne signifiait pas qu'elle ne ressentait rien. Elle était, comme tous les gens de son âge, en proie à des sensations et émotions qui lui étaient jusqu'alors inconnues. Toutes ces émotions, cristallisées derrière son regard de glace, refaisaient surface après des années passées à les étouffer. Et au fond, peut-être que tout ce que l'enfant de Lavanville demandait, c'était une oreille attentive. Pas un grand frère qui la trainait dans ses aventures en ne se préoccupant que de son confort matériel, ni un grand frère qui lui demandait le fardeau de poursuivre toute une vie de labeur. Juste une oreille attentive, à qui elle aurait pu confier le doute et les peurs dont elle n'avait jusqu'à présent même pas pris conscience.

Elle était elle. Elle était Vanilla. Pas "La petite sœur d'Alex". Pas "l'héritage de Nicol". Et pas "Jigsaw". Juste Vanilla. Vanilla Amarfi, l'enfant de Lavanville.
Elle avait assez vécu au travers d'autres. Il était temps pour elle d'écrire sa propre histoire. De cesser d'être assistante et de devenir elle-même.

Alors que l'étreinte d'Amelle se desserrait, Vanilla chercha en elle-même : que voulait-elle faire ? Non pas que lui avait-on dit de faire, mais elle, juste elle, que voulait-elle faire ?


— Alex est à Mégapagopolis, dit-elle après un long silence. Dans un entrepôt désaffecté, dans la banlieue sud. Un accès secret via une trappe au sol donne accès à un réseau sous-terrain. Il se trouve au bout de plusieurs couloirs, attaché à une chaîne métallique depuis plusieurs jours. Mais...

Elle n'osa pas continuer. Aucun être humain normalement constitué ne pouvait survivre aussi longtemps sans nourriture ni boisson et encore moins dans l'état mental où elle l'avait laissé.
En repensant à ce qu'elle avait fait, les sanglots commencèrent à revenir, mais elle les fit taire : elle avait assez pleuré pour aujourd'hui. Et même si ce n'était pas grand-chose pour un être humain normal, cela suffisait pour elle. Les larmes ne ramèneraient pas son frère.

"Sa propre histoire". Elle s'annonçait sombre. Elle avait fait beaucoup de mal en tant que Jigsaw. Et elle savait que si Alex était là, il la punirait sans circonstance atténuantes. Elle avait fauté. Elle devait expier. Ce n'était pas les enseignements de Kami, d'Alex ou de Nicol. C'était sa propre conscience qui lui parlait.


— Si jamais tu le retrouves, dit-elle en se levant, tu pourras lui dire que je suis désolée ?

Et comme habitée par un autre, comme remettant son masque de froid, elle commença à s'éloigner du banc sur lequel elles s'étaient posées. Elle lui avait donné assez d'indications si elle voulait retrouver son frère. Mais Vanilla ne voulait plus rien avoir à faire avec ça. Elle ne voulait pas voir ce que son frère était devenu par sa faute.
Revenir en haut Aller en bas
 
Mindfuck [Vanilla]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Vanilla
» [Templar] L'ordre des templiers
» Les cosplay !
» News Kurokawa
» ❁ oh vanilla, chocolate, honey, with a cherry on top

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: