Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 

 Si proche et pourtant si loin. [Lucy]

AuteurMessage
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Adaltrude
Mamie gâteau.


Messages : 42
Date d'inscription : 04/05/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Si proche et pourtant si loin. [Lucy]   Jeu 3 Nov - 21:24

Mamie était particulièrement contente de ses achats, regardant dans la lumière du jour la magnifique bague qu’elle avait décidée de s’offrir. Être dresseuse lui rapportait plus que lorsqu’elle était couturière, alors autant se faire plaisir, pas vrai ? Accompagnée de sa Cadoizo, elle glissa le bijou à son doigt, lui montrant le résultat. L’oiseau de Noel piaffait d’un air excité, toujours intéressée par ce qui brillait un minimum. Les bijoux étaient faits directement de la pierre volcanique, devenus rapidement l’une des raisons de venir à Avalaville. Leurs boutiques artisanales faisaient rêver la vieille dame, qui s’était permis de prendre une pause ici dans son long voyage. Voir ou se tenait la Ligue avait aussi de quoi la motiver, même si Adaltrude devait avouer que c’était un peu intimidant de penser qu’elle pouvait un jour se retrouver ici. Ce ne serait pas tout de suite, de toute façon. Elle avait encore beaucoup à voir ! Après avoir contempler les reflets rouges que renvoyait sa nouvelle bague aux côtés de celle de son mariage, la tête blanche reprit tranquillement son chemin, aidé de son Pokémon et de sa canne. La ville était devenue très petite après les problèmes avec la Némésis, heureusement elle avait tout de même trouver une petite chambre dans une auberge, aux limites d’Avalaville. Celle-ci offrait des bains thermaux avec eucalyptus, de quoi réchauffer les vieilles articulations de Mamie lorsqu’elle reviendrait ce soir. Sortant de la rue, elle s’arrêta quelques secondes, observant le paysage. Dommage qu’elle ne soit pas venue avant l’éruption, voir cet endroit avec de la neige devait être magnifique. Se promettant de faire le message à un Némésis si elle en croisait un, Adaltrude tourna sa tête et fut surprise d’apercevoir au loin une personne qui lui disait clairement quelque chose. Trop flou.

-‘ Ah, Millefeuilles, pourrais-je avoir mon autre paire de lunette ? ‘

Celle qu’elle portait en ce moment était plus faite pour la lecture au calme, c’était moins irritant pour ses vieux yeux. L’oiseau entreprit de sortir de son sac à main ses lunettes plus fortes, pour voir de loin. On aurait dit des fonds de bouteille, la tête blanche marmonnant en les posant sur son nez. Ce qu’elle pouvait les détester, celles-là… seulement, c’était obligatoire pour voir plus que quelques mètres. Fronçant les sourcils, Mamie fut surprise de voir qu’elle avait eu raison : cette demoiselle, elle l’avait déjà vu. Hésitant quelques secondes, Adaltrude se décida finalement à s’approcher de la jeune femme, à petits pas feutrés. Millefeuilles suivait derrière, son sac trainant dans son dos. Lorsqu’elle fut à sa hauteur, Mamie souffla doucement, bien appuyée sur sa canne. Non loin de là se trouvait d’autres bains thermaux, qui renvoyaient de la vapeur dans la rue. La tête blanche commençait à avoir chaud mais elle ne toucha pas à son accoutrement, parlant avec douceur à l’autre dresseuse.

-‘ Bonjour, Lucy. ‘

La tête blanche se souvenait bien évidemment de son nom, doté tout de même d’une bonne mémoire malgré son âge. Elle lui sourit, espérant qu’elle ne la dérangeait pas. En l’apercevant de loin, la mamie s’était dit qu’elle pouvait peut-être lui demander simplement des nouvelles. Elles n’étaient pas amies et c’étaient affrontés pendant à peine quelques minutes, mais son côté sociable la poussait à revenir vers la demoiselle. Penchant la tête de l’autre côté, une lueur espiègle brillait dans le regard de la vieille dame.

-‘ Pardonnez-moi de vous dérangez, j’étais surprise de voir un visage familier ici. Laissez-moi simplement vous félicitez pour cette belle demi-finale. ‘

Elle n’allait pas continuer de lui prendre de son temps, la jeunesse était toujours pressée. Elle attendait simplement une réponse et après, elle continuerait son chemin.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Lucy
Exploratrice du temps


Messages : 52
Date d'inscription : 24/07/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: Si proche et pourtant si loin. [Lucy]   Lun 7 Nov - 9:27


Depuis quelques jours, Lucy sentait l'île en effervescence. Tout le monde s'agitait et même à la fac, les élèves et les professeurs semblaient plus nerveux que d'habitude. Après tout, peut-être était-ce dû aux rendus de projets qui arrivaient.
Une fois le projet fini et rendu, l'étudiante avait pu souffler un peu et passer un peu plus de temps avec ses Pokémons. Elle avait eu l'occasion de faire quelques combats contre des dresseurs lambdas et encore plus amateurs qu'elle et, bien que l'idée de défier la ligue soit encore lointaine, il lui arrivait de passer dans les environs, ne serait-ce que pour se motiver.
Sincèrement, quelle genre d'île vous oblige à avoir des pin's pour pouvoir accéder à leurs zones archéologiques ?
Lucy, désormais parfaitement habituée aux voyages aériens sur le dos de son Ptéra, était arrivée comme une fleur en plein centre-ville sans causer trop de dégâts. Juste un ou deux Ponchiens qui étaient retournés dans les jupes de leurs maîtresses devant l'onde de choc de l'atterrissage.


— Bien, pensa-t-elle à voix haute en regardant une liste. On a deux-trois petits trucs à faire dans le coin... on a un site dans les parages... une boutique à visiter... et un paquet à livrer pour le prof... Bah on est large, flânons un peu...

Elle se hasarda aux détours des ruelles, dans les zones un peu touristiques de la ville. Des tisanes ? Pourquoi pas ? Des bains thermaux ? Pas maintenant. L'artisanat ? Ah ça oui pourquoi pas.
Elle était en train d'observer un vase soi-disant d'époque - seul un naïf pouvait se faire avoir - lorsqu'une voix calme l'appelant par son nom la fit se retourner. Elle se retrouva nez à nez avec une vieille dame qui, si elle n'avait rien d'exceptionnel, lui rappelait quelque chose.
Elle enchaîna sur un rappel de la demi-finale, ce à quoi la jeune fille percuta enfin :


— Oui ! Madame Adaltrude ! Ah ça fait plaisir ! Qu'est-ce qui vous amène ici ?

Elle en avait profité pour reposer le vase sur l'étal ; inutile de perdre d'avantage de temps avec cette réplique mal effectuée.


_________________



"Les espèces qui survivent ne sont pas les espèces les plus fortes, ni les plus intelligentes, mais celles qui s’adaptent le mieux aux changements."
- Charles Darwin -

~ L'Âge perdu ~

~ Les Merveilles du Passé ~

~ En route pour l'aventure ~
Revenir en haut Aller en bas
Adaltrude
Mamie gâteau.


Messages : 42
Date d'inscription : 04/05/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: Si proche et pourtant si loin. [Lucy]   Mar 8 Nov - 20:42

-' Hum. '

Malgré une certaine incompréhension au départ, la vieille dame fut satisfaite de voir que la demoiselle avait aussi retenu son nom. De l’autre côté, quelles étaient les chances qu’ils affrontent une femme de son âge ? À son niveau, on prenait sa retraite et on restait tranquille. Sauf quand on s’appelait Adaltrude. La tête blanche sourit à l’autre dresseuse, ses mains serrant délicatement sa canne. Aussi étrange que cela pouvait paraitre, elle était vraiment contente que Lucy pousse la conversation plus loin qu’une simple salutation. Non pas qu’elle croyait les jeunes aussi malpolis, juste… juste qu’elle avait l’habitude d’être un peu traité comme un vieux tapis qui prenait trop de place. À son âge, on aimait papoter, prendre des nouvelles des autres. Parfois, ça agressait certains d’entre eux. Adaltrude comprenait néanmoins que la situation était tendue partout sur le continent et que bien des gens souffraient et n’avaient pas le temps pour s’asseoir comme elle. Qu’est-ce qu’une vieille dame pouvait bien changer à tous cela ? Aucune idée, mais c’était déjà salutaire qu’elle fasse des efforts à son âge pour rétablir la balance qui était déséquilibrer depuis assez longtemps déjà. Tapotant gentiment la tête de sa Cadoizo qui observait Lucy avec beaucoup d’excitation, Mamie se racla légèrement la gorge avant de répondre, se disant qu’une petite tisane lui ferait grand bien.

-‘ Du tourisme, principalement. Je n’ai jamais vraiment eu la chance de voyager lorsque j’étais plus jeune, et… ‘ Sa voix se coupa quelques secondes, le temps qu’elle tourne la tête vers la Ligue, au loin. –‘ Je trouve que le paysage a quelque chose de… motivant. ‘

La question qui restait en suspens dans son crâne en aurait choqué plus d’un, mais pas elle. Vivrait-elle réellement jusqu’à atteindre le Conseil des 4 ? C’était une question qui valait la peine d’être posée, malgré le malaise que cela provoquait généralement. À son âge, on n’avait plus peur de mourir, on avait surtout peur de laisser les autres derrières. Elle était en santé, mais cela pouvait changer rapidement. Non. Elle se rendrait à la ligue, même si c’était sur une civière. Un sourire déterminé naquit sur son visage ridé, celle-ci se retournant de nouveau vers Lucy. Ne sachant pas trop comment continuer la conversation, elle osa un peu plus, se disant que la dresseuse refuserait si elle était occupée ou ne voulait pas.

-‘ Et vous, très chère ? ‘ Elle semblait gênée, son regard dérivant vers le sol. –‘ Enfin… j’aimerais vous proposez une tasse de thé, si vous avez du temps. Sinon, ce n’est pas grave. ‘ Elle releva les yeux, un sourire toujours chaleureux sur le visage. –‘ Je suis contente de vous avoir revue. ‘

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Lucy
Exploratrice du temps


Messages : 52
Date d'inscription : 24/07/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: Si proche et pourtant si loin. [Lucy]   Jeu 10 Nov - 14:52



Lucy fit la sourde oreille au vendeur qui tentait de continuer à lui vendre le vase. Elle le fit taire d'un geste agacé pendant qu'elle reportait son attention sur la vieille femme.
Lucy suivit le regard de la vieille dame vers la Ligue Pokémon plus haut. Elle semblait rêveuse. Qui ne le serait pas ? Elle aussi voulait-elle un jour accéder au titre de champion ? A son âge ? Enfin, qui était-elle pour juger hein ? Comme le dit la chanson "même à notre âge !".

Lucy redirigea calmement son regard vers Adaltrude lorsque celle-ci reprit la parole. Certes, elle avait un petit programme à respecter, mais elle avait le temps, inutile de s'activer outre mesure.
Et puis après tout... elle pourrait bien profiter de l'expérience de quelqu'un de clairement plus âgé qu'elle. La plupart des autres dresseurs qu'elle rencontrait étaient souvent des jeunots inexpérimentés ou des types de son âge, déjà désabusés.


— Eh bien je... pourquoi pas.

Elle rangea discrètement sa liste dans son sac et aborda son plus beau sourire.

— Avez-vous une idée d'où aller ? Je ne connais pas très bien l'endroit.

Elle referma son sac et se tint prête à suivre sa nouvelle compagne.

— Comment allez-vous depuis le tournoi ? D'autres combats en perspective ?

Elle avait dit cela avec légèreté, ayant ralenti son rythme d'habitude rapide de marche pour rester aux côtés de sa nouvelle compagne de route.

HRP:
 

_________________



"Les espèces qui survivent ne sont pas les espèces les plus fortes, ni les plus intelligentes, mais celles qui s’adaptent le mieux aux changements."
- Charles Darwin -

~ L'Âge perdu ~

~ Les Merveilles du Passé ~

~ En route pour l'aventure ~
Revenir en haut Aller en bas
Adaltrude
Mamie gâteau.


Messages : 42
Date d'inscription : 04/05/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: Si proche et pourtant si loin. [Lucy]   Ven 11 Nov - 1:47

Mamie n’était pas certaine si la demoiselle acceptait plus par obligation que par plaisir, elle avait un peu de mal à la déchiffrer. Néanmoins, elle avait dit oui et la tête blanche se promettait de ne pas lui faire perdre de son temps, se disant qu’une jeune femme comme elle devait avoir un emploi du temps plus chargée qu’une vieille retraitée dans son genre. Le sourire de Lucy rassura Adaltrude, qui reprenait un peu de confiance. Elle n’allait pas lui faire regretter sa décision, elle s’arrangerait pour que ce ne soit pas le cas. Toute contente d’avoir une amie pour une petite partie de l’après-midi, Mamie regarda autour d’elle, cherchant la petite boutique de tisane qu’elle avait vu en redescendant le chemin de pierre. Ah, vers la gauche, peut-être ? Bien sûr, elle devait faire confiance à sa mémoire, un peu. Vérifiant que sa Cadoizo suivait toujours et qu’elle avait toujours son sac à main – depuis le vol elle la surveillait plus souvent -, la tête blanche pointa de son doigt ridé la petite pancarte du magasin au loin, le plaisir se sentant dans sa voix.

-‘ Juste là ! ‘

Le Crocus. Elle était passé devant la vitrine sans s’arrêter, se disant qu’elle aurait le temps de revenir demain. Marchant de son petit pas feutré, Adaltrude essaya d’abord de ne pas retenir la demoiselle, pour finalement se rendre compte que celle-ci suivait son allure. Heureusement, parce qu’elle commençait à s’essouffler. Reprenant sa marche ordinaire, la tête blanche ouvrit délicatement la porte et laissa passer Lucy, visiblement heureuse d’être celle qui s’en occupait. L’intérieur du magasin était vraiment petit, il y avait une section pour les achats et une autre pour prendre le thé tranquillement. En voyant les bancs rembourrés et visiblement confortable, les pauvres articulations de la vieille dame se mirent à crier, souhaitant une seule chose : qu’elle s’assoit et ne bouge plus. S’installant rapidement, un jeune homme se dépêcha de venir les rejoindre, leur proposant les tisanes du jour.

-‘ Vous auriez dû Matcha ? ‘

Lorsque la commande fut faite, Adaltrude s’installa un peu mieux et soupira. Qu’elle plaisir pour ces vieilles fesses de se poser sur ce coussin moelleux. Ses mains et sa gorge seraient tout aussi content de se réchauffer sur une bonne tasse. La tête blanche reprit tranquillement la parole en observant Millefeuilles, qui s’était installée sous la table avec son grand sac.

-‘ Oh, je n’ai pas vraiment fait grand-chose depuis le tournoi. J’avance lentement. ‘ Elle gloussa, ses yeux pétillant de plaisir. –‘ Je devrais me remettre au combat. Et vous, Lucy ? Vous avez déjà… combattu un champion ? ‘

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Lucy
Exploratrice du temps


Messages : 52
Date d'inscription : 24/07/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: Si proche et pourtant si loin. [Lucy]   Ven 11 Nov - 20:59


Lucy avait accompagné Adaltrude jusqu'à un petit salon de thé qui ne payait pas de mine. Il faisait très local, mais sans insister sur le côté attrape-touriste de certaines autres enseignes de la rue, étonnant qu'elle ne l'ait pas remarqué avant.
Elle observa tellement l'intérieur qu'elle ne remarqua qu'après coup être entrée après sa compagne. Oups, petite erreur de politesse. Mais à voir le visage serein de la vieille femme, celle-ci ne semblait pas lui en tenir rigueur.
N'y connaissant pas encore grand-chose, elle se contenta d'un "Deux, s'il vous plait." à l'intention du serveur lorsque celui-ci se tourna vers elle. Elle s'installa face à la vieille femme en prenant soin de ne pas donner de coups aux Pokémon sous ses jambes. Elle ne semblait pas pressée, progressant sereinement, plus tortue que lièvre. Avait-elle toujours été comme ça ? Ou bien l'âge lui avait-il fait prendre du recul ? Et elle ? Aujourd'hui jeune et - relativement - dynamique ? Finirait-elle aussi par adopter un rythme de vie plus paisible ? Tant de question...


— Un... un champion ?

Ce mot l'avait fait revenir dans le présent presque brutalement, mais il n'en parut pas grand-chose dans son attitude générale. Elle eut un léger rire nerveux.

— Non, pas encore. C'est... c'est encore un peu loin. Je ne pense pas encore avoir le niveau pour ça.

Jusqu'à présent, bien que récupérer les badges soient inscrits sur sa to-do-list, elle reléguait encore cette tâche après les courses et le ménage.

— En vrai, reprit-elle après un silence en serrant la tasse chaude entre les mains. Peut-être que j'ai peur, tout simplement. Mais je ne saurais pas dire de quoi. De la défaite peut-être. Mais c'est stupide. J'ai déjà perdu des combats de Pokémon, ça ne m'a pas tuée. Alors de quoi...

Pensive, elle porta le breuvage à ses lèvres avant de faire une grimace :

— Trop amer pour moi... dit-elle avec un sourire gêné.


_________________



"Les espèces qui survivent ne sont pas les espèces les plus fortes, ni les plus intelligentes, mais celles qui s’adaptent le mieux aux changements."
- Charles Darwin -

~ L'Âge perdu ~

~ Les Merveilles du Passé ~

~ En route pour l'aventure ~
Revenir en haut Aller en bas
Adaltrude
Mamie gâteau.


Messages : 42
Date d'inscription : 04/05/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: Si proche et pourtant si loin. [Lucy]   Dim 13 Nov - 2:51

Ah. Mamie était un peu contente de voir qu’elle n’était pas la seule à remettre se devoir pourtant important du bon dresseur derrière autre chose. C’est vrai, son but ultime était de pouvoir raconter à quoi ressemblait l’intérieur du Conseil des 4, mais Mailys était tellement… plus captivante que dans ses souvenirs. La tête blanche se promenait avec plaisir un peu partout, profitant de cette retraite dont elle aurait rêvé avant. Elle rougit légèrement en y pensant, se grattant la tête. Oh oui, elle avait pris beaucoup de retard. Enfin, sur le calendrier qu’elle s’était construit avant de partir à l’aventure. Au diable les convenances. Prenant une gorgée de sa tasse de Matcha, le liquide lui fit du bien, réchauffant ses vieilles entrailles. Cette boutique faisait un peu perdue, mais en termes de qualité, elle lui donnerait bien une médaille. Continuant de prendre des petites gorgées pour éviter de se brûler la langue, Adaltrude écoutait attentivement les paroles de Lucy. De la peur ? Penchant légèrement la tête sur le côté, elle attendit que la jeune femme finisse de parler avant de réfléchir. Affronter un champion était beaucoup plus intimidant qu’un autre dresseur, elle le comprenait parfaitement, même si elle ne le ressentait pas vraiment. Elle avait été mariée à l’un d’eux très longtemps, elle n’avait qu’à imaginer sa vieille tête et le trac disparaissait. Un sourire naquit sur son visage et elle déposa sa tasse à moitié vide sur la table basse.

-‘ À la différence d’un dresseur, un champion est là pour tester. Un tas de chose, à dire vrai. Les apprentissages, les liens… Si gagner est toujours un baume en soi, la défaite n’est qu’une autre page. Peut-être avez-vous peur de vos faiblesses ? ‘ Elle se tut quelques secondes pour finalement se mettre à rire, sa Cadoizo sursautant. –‘ Ah, que dis-je, il est toujours normal d’avoir peur d’une première fois. Mon mari était champion, croyez-moi, sa ligne de conduite principale était toujours d’être le plus égalitaire possible. Au fond, ils ne sont là que pour aider les autres à s’améliorer. ‘

Terminant de glousser, Mamie fit glisser son regard vers la fenêtre. Le serveur était revenu, proposant à Lucy une autre tisane si elle n’aimait pas celle qu’elle goûtait. Adaltrude sourit de nouveau, se disant que l’amertume était un goût qui se développait avec l’âge. Pourquoi ne pas plutôt prendre une tisane plus sucrée ? Terminant la sienne, elle reprit la parole, visiblement un peu plus endormie que tout à l’heure. La chaleur avait tendance à la rendre un peu amorphe.

-‘ Peut-être qu’un autre combat contre moi vous motiverait un peu ? Je ne donne pas de badge en cadeau, par contre. ‘

Termina-t-elle, de la malice brillant dans son regard. Si elle acceptait, l’affrontement serait différent du tournoi. Elles avaient chacune leur Pokémon en main, avec un peu de chance, ce serait plus long et surtout, bien plus intéressant.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Lucy
Exploratrice du temps


Messages : 52
Date d'inscription : 24/07/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: Si proche et pourtant si loin. [Lucy]   Mer 16 Nov - 10:08


D'un geste discret au serveur, Lucy changea son matcha contre un thé noir au réglisse, plus sucré. Elle avait voulu suivre Adaltrude sur son choix, mais au final, elle préférait encore les saveurs sucrées. Elle souffla légèrement sur la boisson, plus par habitude que par réelle nécessité ; il faisait froid et le thé chaud lui ferait du bien.
Son mari avait été champion ? Impressionnant. Elle voyait tellement les champions comme des obstacles, des figures, qu'elle en avait oublié l'aspect humain derrière le badge. C'était vrai que les champions n'en restaient pas moins des êtres humains, avec eux aussi leurs problèmes, leurs joies et... leur peur.
Avec un sourire effacé à l'idée de réussir à faire peur à un champion, Lucy prit une gorgée de thé au réglisse. Sucré. C'était déjà mieux.

Cependant, le thé encore dans sa gorge lors de la proposition de combat d'Adaltrude, Lucy, sous la surprise, avala de travers et toussa avec force. Un combat ? Ici ? Maintenant ?
Le temps de calmer son diaphragme en folie, Lucy relativisa : allons, c'était juste un combat comme un autre. Et puis, elle avait raison, cela leur ferait un bon entraînement.


— Eh bien, dit-elle une fois sa contenance retrouvée. Pourquoi pas oui. Mais ce serait sans doute plus judicieux de trouver un meilleur endroit pour ce petit entraînement. J'ai peur pour la porcelaine ici.

Elle avait de toute manière bientôt fini sa tasse. Si sa compagne était elle aussi arrivée au bout, elles pourraient se lever, régler et sortir afin de trouver un endroit plus propice à un combat de Pokémon. Ares aurait fait moult bêtises dans un lieu aussi fourni en vaisselle.

HRP:
 

_________________



"Les espèces qui survivent ne sont pas les espèces les plus fortes, ni les plus intelligentes, mais celles qui s’adaptent le mieux aux changements."
- Charles Darwin -

~ L'Âge perdu ~

~ Les Merveilles du Passé ~

~ En route pour l'aventure ~
Revenir en haut Aller en bas
Adaltrude
Mamie gâteau.


Messages : 42
Date d'inscription : 04/05/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: Si proche et pourtant si loin. [Lucy]   Lun 28 Nov - 14:19

HJ Important:
 

Mamie fut d’abord inquiète de la réaction de la jeune demoiselle, approchant ses doigts de ses lèvres d’un air légèrement choquée. Lucy s’étoufferait-elle pour de bon ? Ses pauvres muscles tout vieux auraient bien du mal à lui faire recracher tout son thé de ses poumons. La tête blanche, qui ignorait les demandes de son volatile électrique tout excité, se mit à chercher le serveur du regard. Celui-ci était derrière son comptoir, observant l’étrange duo en se demandant s’il devait revenir sur le plancher. Heureusement, la dresseuse avait repris le contrôle, au grand plaisir de la vieille dame. Ah tout de même, à son âge c’était épeurant de penser que quelqu’un d’aussi jeune pouvait mourir avant elle. Un peu exagéré ? Certainement pas, elle lui avait vraiment fait peur. Laissant Macaron se promener dans le magasin en sautillant bêtement, Adaltrude écouta attentivement la réponse de la demoiselle. Un sourire se glissa sur son visage, celle-ci décidant alors de ne pas reprendre de Matcha. Hors de question d’avoir une envie pressante pendant le combat, vous savez à son âge, la vessie ne se retient plus aussi bien. Vérifiant que la Plumeline n’était pas très loin, elle paya d’avance les deux boissons, toujours aussi contente de voir qu’être dresseuse, ça payait bien. Lorsque Lucy fut prête à partir, la vieille dame appela Macaron, qui vint l’aider à se relever avec un plaisir évident. Sa carcasse de nouveau sur ses pieds, Mamie prit le temps d’acheter un sachet pour plus tard avant de quitter la boutique d’un petit pas feutré. Se battre en ville n’était pas une bonne idée et la tête blanche ne connaissait pas assez l’endroit pour savoir s’ils avaient un coin dédié à la chose.

-‘ Pardonnez-moi jeune homme… ‘

Les dresseurs étaient tellement faciles à trouver, il suffisait de les observer quelques secondes pour deviner leur statut. Un homme d’à peine trente ans, visiblement surpris de se faire appeler ‘jeune homme’, donna une indication aux deux femmes : à quelques minutes de là se trouvait un terrain vague qui servait aux dresseurs de terrain de pratique. Cette information en poche, elles purent reprendre leur chemin, toujours aussi tranquillement pour Adaltrude. Puisqu’elles avaient encore quelques coins de rue à prendre, la vieille dame reprit la conversation, la manche tirée par son Plumeline trop pressée.

-‘ Dite moi Lucy, vous êtes dresseuse à temps plein ou vous faites des études ? ‘

Question fortement pertinente, la Mamie en était certaine. Elle avait vu la manière dont Lucy avait regardé le vase lors de leur rencontre, soit c’était un hobby, soit un domaine d’étude. La tête blanche lui sourit, avenante. Elle adorait les gens motivés par un but précis, cela les rendait tellement intéressant.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Lucy
Exploratrice du temps


Messages : 52
Date d'inscription : 24/07/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: Si proche et pourtant si loin. [Lucy]   Mar 29 Nov - 22:26



HRP:
 

Le temps qu'Adaltrude se lève, Lucy finit prestement sa tasse et se leva à son tour, la suivant hors du magasin après l'avoir remerciée d'un hochement de tête respectueux.
Alors qu'elle se demandait où elle l'emmenait, Lucy constata à la question qu'Adaltrude posa à un dresseur ambulant qu'elle n'avait pas d'idée précise non plus d'un endroit où se battre. Après avoir été renseignées, elle se remirent en route, progressant tranquillement dans les ruelles.
Lucy profita du rythme de croisière tranquille de sa compagne de route pour continuer de regarder à droite à gauche pour quelques emplettes à effectuer lorsque le combat serait fini. Mais alors qu'elle lorgnait sur une loupe sculptée dans un os ancien, Adaltrude attira son attention d'une question à laquelle Lucy commença à répondre avec un sourire nerveux :


— Haha, oui, c'est exact. Je poursuis encore mes années d'étude en archéologie. J'en ai pour un an au mieux, deux si un imprévu arrive. Mais ça devrait aller...

Elle avait fini sur un sourire. Techniquement, il lui restait encore trois ans, mais ses professeurs à l'université avaient très vite compris qu'il ne lui faudrait pas trois ans pour assimiler toutes les connaissances requises pour l'obtention du diplôme. Même le professeur Tilleul, qui s'était fait un nom dans le milieu, vantait les mérites de sa pupille, au point qu'elle était devenue l'assistante de la plupart des professeurs pour les élèves des premières années.

Elles finirent par arriver sur un grand terrain vague, plutôt désert. Un endroit qui ne rassurait pas forcément la jeune dresseuse, mais après tout, comme elle disait : "J'ai vu pire et je verrai pire !". Laissant la vieille femme d'un côté du terrain, elle prit position de l'autre côté tout en réfléchissant : qui allait-elle envoyer en premier ?
Ouranos était son Pokémon principal, sans nul doute, mais il sortait souvent de sa Pokéball, il n'avait pas forcément besoin de prendre l'air. Aegir combattait souvent également : son double-type lui donnait l'avantage lors de plusieurs combats. Restait Ares. C'était celui qui sortait le moins, question de tempérament.
Avec un sourire, elle fit son choix : ça lui ferait une occasion de sortir :


— Ares !!

Le Kranidos avait à peine fini de sortir de sa ball qu'il grattait déjà le sol, prêt à charger.

— Du calme, Ares. On attend le début du combat.

Grognant d'impatience, le Kranidos obéit cependant à sa dresseuse, tournant encore un peu sur lui-même pour se dégourdir les pattes.

_________________



"Les espèces qui survivent ne sont pas les espèces les plus fortes, ni les plus intelligentes, mais celles qui s’adaptent le mieux aux changements."
- Charles Darwin -

~ L'Âge perdu ~

~ Les Merveilles du Passé ~

~ En route pour l'aventure ~
Revenir en haut Aller en bas
Adaltrude
Mamie gâteau.


Messages : 42
Date d'inscription : 04/05/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: Si proche et pourtant si loin. [Lucy]   Ven 2 Déc - 1:04

En archéologie donc ? Elle étudiait les vieilles choses comme elle ? Mamie garda ce commentaire pour elle-même, gloussant néanmoins dans son foulard à cette pensée. Oh, elle n’atteignait pas l’âge vénérable des Pokémons fossiles, elle devait le reconnaitre. La tête blanche continuait tranquillement son chemin, se demandant comment aurait été sa vie si elle avait fait des études aussi poussées que Lucy. Une simple couturière comme elle ne demandait pas à s’asseoir sur les bancs d’université, c’était… inutile. Adaltrude ne pouvait pas dire que sa carrière avait été un échec, loin de là. Elle avait possédé sa propre boutique pendant longtemps et les gens du quartier n’hésitaient pas à la féliciter de son travail impeccable. La vieille dame jeta un coup d’œil à ses longs doigts décharnés par le temps, eux qui avaient servis de longues années. Non, elle ne regrettait rien. Mamie sourit de nouveau, voyant au loin ledit terrain. Bon, ce n’était pas le meilleur coin de la planète, mais c’était amplement suffisant pour un combat amical entre deux… débutantes. Avec l’aide de Macaron, la tête blanche se dirigea d’un pas lent de son côté, se demandant quel genre de Pokémon possédait la jeune dresseuse. La réponse ne se fit pas vraiment attende, le temps de se placer et se retourner, le challenger était déjà sur le terrain. Un fossile, donc. La vieille dame posa délicatement son sac à ses côtés et s’appuya confortablement contre sa canne, faisant un signe de la main à sa Plumeline.

-‘ Ah non, pas tout de suite. ‘

La Pompom girl avait essayé de se glisser dans le combat, reculant en entendant la voix de sa dresseuse âgée. Son excitation était palpable, mais Adaltrude préférait envoyer un autre de ses Pokémons pour la première manche. Avec douceur, elle décida plutôt de faire combattre son lutteur préféré. Il n’y avait pas vraiment d’avantage d’un côté comme de l’autre avec ce choix, Mamie étant toujours désireuse d’être le plus équilibré possible. La ball alla s’ouvrir au milieu du terrain, laissant apercevoir le Brutalibre Chromatique. Ses plumes noires hérissés, le volatile piaffa d’impatience, toisant sa ‘victime’ du jour. Il était toujours prêt pour la confrontation, se plaçant immédiatement pour combattre.

-‘ Du calme, Chili. ‘

Moment de silence. La tête blanche prenait le temps de prendre une bonne respiration, les mains nouées sur sa canne. À présent, il fallait qu’elle mette toute sa concentration sur ce combat. Relevant la tête d’un air sérieux, Adaltrude reprit la parole, se nommant elle-même arbitre. C’était l’heure.

-‘ Eh bien, allons-y avec trois Pokémons chacune, pas d’objet. Et ca commence… maintenant ! ‘ Ayant laissant le plaisir du premier mouvement au tournoi, Mamie décida de se lancer la première cette fois-ci. –‘ Rapproche toi de lui avec Aeropique. ‘

Le coup ne ferait pas grand-chose avec la résistance du Kranidos, mais c’était inévitable et cela lui permettrait de se tenir proche de lui, histoire de le frapper réellement ensuite. Le Brutalibre s’élança, le regard emplit de flammèche à l’idée de combattre.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Lucy
Exploratrice du temps


Messages : 52
Date d'inscription : 24/07/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: Si proche et pourtant si loin. [Lucy]   Dim 4 Déc - 14:00


Trois manches, trois Pokémons. Ok, une chance qu'elle ait... justement... trois Pokémons.

La vieille femme relâcha son premier Pokémon : un type Vol-Combat. Très bien. Ou plutôt, ok. Le combat avait l'avantage contre la roche, la roche avait l'avantage contre le vol. Ah oui mais non, du coup, le type combat annulait l'efficacité de... Olala. Bref, pas le temps de tergiverser, il était temps de commencer le combat !

Le Pokémon adverse engagea avec une rapide attaque aérienne qu'Ares ne prit même pas le temps d'esquiver. Mais Lucy n'était pas assez naïve pour penser que son adversaire pendait réellement faire di dégât avec cette attaque. Non, elle voulait juste se rapprocher pour commencer à tabasser le Kranidos.


— Ares ! Puissance ! Gros-Yeux !

Ares se gonfla et ses yeux brillèrent en direction de son adversaire - c'est-à-dire juste devant lui. Si on oubliait la faiblesse combat de son Pokémon, son principal atout était sa défense prodiguée par son type. Dans l'éventualité où le combat devait s'éterniser, il deviendrait son principal atout. En boostant ses critiques et en baissant la défense, elle espérait se débarrasser rapidement de ce danger de type combat et de passer à la suite, en espérant qu'il n'ait plus ce désagréable avantage de type.

_________________



"Les espèces qui survivent ne sont pas les espèces les plus fortes, ni les plus intelligentes, mais celles qui s’adaptent le mieux aux changements."
- Charles Darwin -

~ L'Âge perdu ~

~ Les Merveilles du Passé ~

~ En route pour l'aventure ~
Revenir en haut Aller en bas
Adaltrude
Mamie gâteau.


Messages : 42
Date d'inscription : 04/05/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: Si proche et pourtant si loin. [Lucy]   Mer 7 Déc - 12:45

Ca y est, c’était commencé.

La tête blanche prenait le temps de contrôler sa respiration pour se calmer, se concentrant au maximum. Ce combat n’avait rien à voir avec les batailles qui se déroulaient à la ligue, à quelques kilomètres de là. Mais ça ne changeait rien au plaisir et à la détermination qui secouait la vieille dame, électrisée par les pensées qui affluaient dans sa tête. Lorsqu’elle entrait dans cet état, Adaltude avait l’impression, au moins le temps de l’affrontement, de se sentir plus jeune. Si ce n’était pas de son mal de dos du matin et sa canne dans sa main, l’illusion serait parfaite. On disait des yeux qu’ils étaient le miroir de l’âme : ceux-ci pétillaient de bonheur et laissait entrevoir la jeunesse sous sa peau ridée. Tant que son esprit restait dans cette optique, elle verrait le bout de la Route victoire. Alors que le combat venait à peine de débuter, des curieux observaient déjà de loin, s’arrêtant pour voir deux générations s’affronter sur le terrain. Mamie se sentait encore plus énervée avec des spectateurs, ce qui avait été prouvé avec son combat contre Amelle dans le casino. Elle était née pour la scène. Macaron aussi appréciait l’attention, même si ce n’était pas pour elle. Celle-ci s’était légèrement éloignée et dansait avec ses pompoms, encourageant l’ainée.

-‘ Aiguisage ! ‘

Puisque le dinosaure ne semblait pas trop dérangé par la présence de son oiseau aussi proche de lui – et il avait bien raison, sa tête était vraiment dure, même pour le Brutalibre -, le volatile n’eut aucun scrupule à s’aiguiser les griffes sur lui, bien évidemment incapable de se sauver du Gros-Yeux. C’était un peu étrange de les voir aussi proche, sans vraiment s’attaquer. Que cela ne tienne, ça ne durerait pas longtemps. Adaltude si connaissait assez pour savoir que le fossile serait dur à mettre à terre, alors il fallait maintenir une certaine pression si elle voulait avoir la chance de le voir tomber. Da sa voix de ténor, la vieille dame ordonna la suite.

-‘ Poing Karaté ! ‘

À leur niveau il y avait peu d’attaque à utiliser et celle-ci était une des meilleures de Chili. Celui-ci prépara son poing, qui brillait de rouge. Il n’était pas assez fou pour frapper la tête du fossile, essayant plutôt de viser son dos en espérant être plus rapide que lui. Sinon ce serait les jambes, le Brutalibre cherchant à le déséquilibrer.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
 
Si proche et pourtant si loin. [Lucy]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» (M/LIBRE) CODY CHRISTIAN › si proche et pourtant si loin
» Si proches et pourtant si loin ll Steeve
» Si près et pourtant si loin.. - pv Joshua
» Tout nous sépare et pourtant, nous sommes si proche. [PV] TERMINE
» Lucy Macbath

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: