Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 

 [Terminé] C'était écrit [solo]

AuteurMessage
Valder
Poison qui dort, futur Darth Va(l)der ?


Messages : 184
Date d'inscription : 09/04/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: [Terminé] C'était écrit [solo]   Lun 31 Oct - 13:11

Valder prenait un peu de temps pour lui. Il s’était isolé, avec Celebi volant à ses côtés. Il avait pris ce temps afin de découvrir ce fabuleux Pokémon. Sa présence bienveillante était tellement rassurante. La notoriété que cela lui offrait, en plus de sa victoire au tournoi, lui donnait bien de la confiance. Peut-être était-ce grâce à cela qu’il avait osé répondre à sa précédente arène. C’était un début, même si en règle général, si on ne le poussait pas à bout plus ou moins rapidement, il gardait son côté si timide. Tout ne se faisait pas d’un coup après tout.

Cependant, le jeune homme avait une question à poser à son Pokémon. Elle était importante pour lui. Ça impliquait des pouvoirs psychiques. C’était l’autre raison qui, en plus du caractère fabuleux du Pokémon, poussait Valder à garder Celebi avec lui bien qu’il n’était pas de type poison. De toute façon, le légendaire n’était pas vraiment un combattant. Les principaux Pokémons restaient son équipe d’empoisonneur. Le légendaire, lui, restait une voix de sagesse, une présence bienfaisante pour le dresseur.


- Celebi ? Je trouve ça incroyable que tu puisses communiquer avec moi, avec tes pouvoirs. En fait, nous avons beau nous connaitre depuis quelques jours, je ne réalise toujours pas que tu sois là...

Le petit Pokémon s’assit sur un genou du jeune homme. Il ressentait la pureté, l’innocence qui s’émanait de son esprit malgré ses Pokémons tous aussi tordus les uns que les autres. Peut-être était-ce pour ce côté si gentillet que le fabuleux l’acceptait aussi facilement. Le petit Pokémon était un symbole de paix, de base. Bien qu’il était arrivé en temps perturbés...

- C’est un caractère commun à tous les Pokémons psys. Un lien entre les humains et les Pokémons, aidant à la compréhension mutuel et possiblement à la construction de la paix.
- C’est ce que tu as vu lors de tes voyages ?
- J’ai vu beaucoup de choses. ... Mais je ne peux pas te dire ce que j’ai vu.
- Je ne veux pas savoir, de toute façon, je crois. C’est juste que je ne suis pas habitué à ce genre de pouvoirs. J’aimerai savoir... C’est possible que je puisse utiliser tes pouvoirs pour communiquer avec mes Pokémons ? Je veux dire, qu’ils comprennent chacun de mes mots et vice-versa.


Le petit Pokémon appréciait ce que Valder disait. C’était quelqu’un de simple, qui n’insistait pas pour savoir ce qu’il ne pouvait pas savoir. Le temps tel que Celebi l’avait vu pouvait encore être modifié selon les actions de chacun. C’était... Complexe. Et jouer sur des visions du futur n’étaient en réalité pas une bonne chose. C’était trop instable. Les dieux avaient permis au petit légendaire de voyager dans le temps, mais pas de le modifier ou quoique ce soit. Le seul maître du temps restait Dialga.

Par contre, il était toujours capable de faire ce que les autres Pokémons psy étaient capables. Pas que deux êtres communiquent via télépathie entre eux, mais traduire les paroles de l’un et de l’autre. Peut-être même d’une manière plus poussée qu’un Pokémon psy que l’on qualifierait de commun.


- Bien sur. Je peux te traduire ce qu’ils te disent, tout comme je peux leur traduire tes paroles exactes. Mais es-tu sur de vouloir cela ?
- Oui, j’en suis certain, même. Et... Euh, si j’aimerai juste que ça reste entre un Pokémon et moi ?
- Tu as peur que j’intervienne ? Ou que tes Pokémons ne s’expriment pas comme tu aimerais ?
- Non, non ! C’est que...


Le fabuleux Pokémon reprit son envol, se posant cette fois-ci sur son épaule, posant sa petite main sur la joue de l’empoisonneur. Celui-ci l’amusait. Ca ne blessait pas le petit Pokémon de savoir que certaines discussions restent secrètes. Après tout, le petit légendaire gardait bien des secrets pour lui, alors pourquoi pas le dresseur ? Sa voix douce retentit à nouveau dans l’esprit du jeune homme.

- Je veux bien essayer de faire quelque chose pour ça, jeune homme...
- Vraiment ?


Le gardien de la forêt, comme on le surnommait, hocha la tête. Cet être bienveillant avait une expérience nécessaire et des pouvoirs suffisamment grands pour honorer la demande de Valder. L’intention du dresseur était honnête. Le petit Pokémon se souleva ainsi dans les airs, tendant ses bras et fermant ses yeux. Une petite bulle l’entoura, semblant l’isoler du reste du monde. Comme s’il était entré dans une forme de stase. Le jeune homme fut étonné voyant cela, mais sentant son esprit se connecter avec celui du fabuleux Pokémon, il s’empressa de faire sortir son premier Pokémon avec qui il désirait s’entretenir personnellement : Antasma.

_________________



:bsol: :bten: :beau:


Dernière édition par Valder le Mar 1 Nov - 14:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Valder
Poison qui dort, futur Darth Va(l)der ?


Messages : 184
Date d'inscription : 09/04/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: [Terminé] C'était écrit [solo]   Lun 31 Oct - 17:57

- Antasma ? J’aimerai parler avec toi. Honnêtement. Les pouvoirs de Celebi vont nous permettre de communiquer. Mais si je comprends bien, dans cet état, il ne saura rien de ce que nous nous racontons.
- Fiiiii ! Alors nous pouvons enfin communiiiiquer après toutes ces années... Celebiiii est-iiil en train de dormiiiir ?


Valder eut un petit choc en entendant cela. Il ne s’attendait pas à ce genre de voix, rauque mais en  même temps avec une certaine douceur. Ses mots semblaient glisser jusqu’à ses oreilles. Une voix qui pénétrait l’esprit d’autrui, rythmé par des i bien prononcés à cause de sa nature de chauve-souris. C’était la première fois qu’il pouvait entendre, fidèlement en plus, ce que les autres Pokémons pouvaient entendre lorsqu’ils communiquaient. Sans compter les psychistes.

- Je ne m’attendais pas à ça... Euh oui, je crois. Enfin quelque chose dans le genre, j’ai l’impression.
- Fiiiiihiiiihiiiii... Tu as biiien progressé depuiiis toutes ces années. Tu as de plus en plus de confiiiance en toi, et je sens que ce tournoi t’en a offert encore plus.
- Je crois bien que oui. Et je pense que je dois aussi te remercier.
- Je t’offre ce quiiii est en mon pouvoir en échange de ce que tu fais pour nous. Sans toi, je n’aurai probablement pas atteint mon stade de Nostenfer aussiiii rapiiidement. Fiiiii !


Le jeune homme souriait en entendant cela. Evidemment, il ne réalisait pas ce qu’Antasma voulait réellement dire, mais ça, la chauve-souris ne cherchait pas à lui faire comprendre ça. Ce-dernier le poussait à devenir comme il le voulait, afin qu’il lui soit plus efficace. Et c’était le cas pour l’instant : il gagnait en confiance et en compétences en termes de combat. Il osait prendre plus de risques, risques qui payaient. Il devenait de meilleurs yeux, un meilleur cerveau pour le Nostenfer qui devait s’occuper à agir. Bon, il y avait encore beaucoup de boulot à faire, et ce serait probablement plus dur en présence de Celebi. Néanmoins, si celui-ci acceptait de se mettre dans une telle stase pour leur permettre une telle communication, alors il y avait encore moyen de se débrouiller suffisamment facilement.

Jusque là, le comportement d’Antasma avait été discret, efficace. Non, pas discret dans le sens on ne le remarquait pas, mais dans le sens où il choisissait avec minutie la réaction à avoir pour mieux influencer Valder.


- Cependant, iiil est iiinutiiile de nous reposer sur nos lauriiiers dès à présent. Nous avons encore beaucoup de choses à faire... Nous allons contiiiinuer de travailler ensemble.
- Je me posais une question, Antasma. Que désires-tu ? Ton rêve ?
- Mon rêve ? Fiiiii ! Simplement de pouvoir voler de mes propres ailes sans craindre autruiiiii...
- Tu voudrais pouvoir repartir de ton côté, plus tard ?
- Ce n’est pas ce que j’ai diiiit. La force ne se trouve pas dans la soliiiitude. Nous sommes amiiiis, pourquoi voudrais-je t’abandonner ?
- Ah ! Ça me rassure. Je ferais en sorte d’avoir la force nécessaire pour ça alors !


Quel enthousiasme de la part de l’humain. Ça arrangeait la maléfique chauve-souris... Un sourire se dessinait lentement sous ses yeux comme maquillés de noir. Antasma volait calmement, se saisissant des mots de son dresseur. Valder était quelqu’un de fidèle à ses attentions et envers ses Pokémons. Lorsque le jeune homme prononçait de tels mots, le Nostenfer ne pouvait en être que plus satisfait. C’était vraiment le genre de dresseur parfait pour lui.

- Comment vis-tu avec ta brûlure ?
- Elle ne me fait plus mal, depuiiiis le temps. Je m’yyyy suiiis habiiitué. Je peux encore pliiisser des yyyeux. Je ne vois pas aussiiii biiien qu’un autre Nostenfer, mais ce n’est pas un problème. Je peux me diiiiriiiger sans ça.
- Ça te donne un côté intimidant, je trouve.
- Je crois que je me suiiiis attaché à cette marque. Elle... Me défiiiniiit biiien.


Valder acquiesça, ne comprenant pas le message caché derrière. La marque noire renforçait le côté méchant de cette chauve-souris. Elle entrait en adéquation avec son caractère en général. Et elle lui donnait un air un peu de leader dans cette équipe.

- Et que s’est-il passé avec Doopliss, aussi ?
- J’ai simplement compriiiis... Alors je t’ai aidé à le capturer. Fiiihiiihiiihiiii !
- Hein ?
- Parle-luiiiii, et tu comprendras peut-être...
- Je comptais le faire de toute façon. Je suis content d’avoir pu réellement te parler, Antasma.
- Moi aussiiii, Valder... Fiiii !


Il rappela alors son Pokémon, pensant à qui serait le suivant. Il fut satisfait de cette première discussion. Il avait l’impression de mieux comprendre son Pokémon. Les pouvoirs de Celebi tombaient à merveille. Il se sentait atteindre un nouveau stade dans la relation avec ses Pokémons. S’il savait... Enfin, il n’était pas au bout de ses surprises. D’ailleurs, il avait déjà une idée du suivant à qui il voudrait parler. Ce n’était probablement pas celui qui viendrait à l’esprit en premier.

_________________



:bsol: :bten: :beau:
Revenir en haut Aller en bas
Valder
Poison qui dort, futur Darth Va(l)der ?


Messages : 184
Date d'inscription : 09/04/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: [Terminé] C'était écrit [solo]   Mar 1 Nov - 0:53

Son choix s’était porté sur sa Smogogo, Luna. Elle avait fièrement combattu lors de son arène. Le jeune homme avait eu du mal à s’accrocher à elle, mais au final il fallait qu’il se l’avoue : il adorait les Smogogos. Ces créatures de poisons avaient un charme particulier. Souvent redoutés ou mal-aimés, l’empoisonneur y percevait un quelque chose chez eux. Autre que de part leur efficacité en combat, défensivement parlant. L’occasion se présentait donc à lui pour faire le point sur leur rencontre, et sur qui elle est réellement. Valder n’avait jamais eu trop l’occasion d’avoir une discussion sérieuse avec elle, ou plutôt un moment sérieux hormis l’arène et les concours.

- Luna ? Celebi va pouvoir nous faire réellement communiquer grâce à ses pouvoirs psy. Il n’interviendra pas dans notre discussion. Il n’en saura rien, même. Comment te sens-tu ?
- Nous allons bien. Nous avons passé du bon temps en compagnie de Vaaalder.


Là non plus, il ne s’attendait pas à ce genre de voix, ou plutôt cette façon de s’exprimer. Mais en même temps, pour un Smogogo, ce n’était peut-être pas si étonnant de parler à la 1ère personne du pluriel. Ce qui ne surprit pas le jeune homme cependant, c’était la voix profonde, presque résonnante, et le rythme lent du Pokémon.  Un léger sourire, assez timide, se dessina sur ses lèvres en entendant les paroles prononcées par son Pokémon. Malgré ça, il voulait être honnête avec elle et décrire le ressenti qu’il a eu. C’était principalement pour ça qu’il voulait lui parler.

- Pour être honnête, au départ, j’étais contre ton arrivée dans l’équipe. Et je crois que... Tu me mets encore mal à l’aise, parfois. Tu as failli me tuer, tu t’en rappelles ?
- Nous nous en rappelons très bien. Mais nous étions libres à ce moment. Nous n’avions pas à avoir du respect pour Vaalder !
- Pourquoi se comporter comme ça une fois capturé alors ?
- Nous pensons que la nature a été construite ainsi. Le dresseur est capable de rendre la vie du Pokééémon meilleure. Vaaalder a accepté Styx contre toute attente, alors nous avons compris que tu es capable de nous rendre la vie meilleure ! Tu nous offres une autre forme de liberté... Mais gaaare à toi si tu dévies ton chemin... Nous ne ferons pas de cadeau !


Le jeune homme se massa la nuque, gêné parce qu’il venait d’entendre. Ce n’est pas vraiment lui qui l’avait accepté. Il avait surtout été forcé. Devait-il lui dire comment ça s’est passé exactement ? Peut-être plus tard, si la discussion revenait sur ce moment de la capture. En attendant, il avait noté quelque chose qui attira sa curiosité.

- Styx ?
- Nous nous appelons Styx, pas Lunaaa. Mais nous n’avions aucun moyen de le faire savoir jusqu’à maintenant.
- Oh ! C’est bien de me le dire, je suppose.


Valder était assez gêné, encore. Il lui avait attribué un surnom, alors qu’elle avait décrété de base avoir un autre nom. Le jeune homme ne préférait pas insister sur ça, et respecter ce que cette Smogogo s’était donnée comme nom. Maintenant qu’il savait qu’il risquait gros s’il venait à rendre la vie de ce Pokémon mauvaise, il avait tout intérêt à la caresser dans le sens du poil. Bien qu’elle n’avait pas de poils. Une Explosion venue de nulle part pourrait bien tout achever, après tout. Etait-ce cela cependant qui la rendait si perturbante ? C’est vrai qu’un Smogogo instable pouvait facilement être un des Pokémons des plus dangereux à cause de ça. En mélangeant des explosions à des gaz empoisonnés, les dégâts pouvaient être vraiment sérieux.

- Dans ce cas je t’appellerai Styx. Pourquoi ce nom, d’ailleurs ?
- Nous l’avons décidé lorsque nous faisions partis de son groupe...
- « Son groupe » ?
- L’aaarmée de Deoxys. Nous nous sommes donné ce nom afin de nous distinguer des autres Smogos et Smogogos.


Un frisson parcouru l’échine du jeune homme, qui pâlit d’un coup. Il avait bien entendu. Il n’avait pas rêvé. Mais quelle était la probabilité pour qu’il tombe sur de tels Pokémons ?!

- L’armée de Deoxys ?! M-m-mais, comment ça se fait que tu as changé d’avis sur l’idée d’être capturé ? Et c-c’est pour ça que tu m’as agressé comme ça ?!
- La capture ne nous dérangeait pas, à la base. Mais son virus nous a contaminés, et nous avons compris tout ce que nous avions à obteniiiir. Cependant, à la disparition du maître, le virus s’est dissipé. Nous croyions encore à tout ce qui nous avait été promis, mais la capture et ton comportement nous a été comme un électrochoc. Nous pouvions changer de vie, et mieux comprendre la nature humaine.


Qui l’eut cru ? Styx, appelons-la comme cela désormais, était vraiment un être pensant malgré les impressions qu’elle avait pu donner jusqu’à maintenant. C’était intéressant à savoir tout de même.  Un Pokémon n’était définitivement pas à juger sur son apparence. Il serait intéressant à l’avenir de développer un peu plus des discussions afin de savoir comment elle évoluait, ce qu’elle pensait de telle ou telle chose, etc.

- Wow ! Je ne m’attendais pas à tout ça... Et bien je suis content d’apprendre ça !
- Nous voulons savoir pourquoi Valder a décidé de nous appeler Lunaaa...
- Ah ça ? Ta forme quand tu étais un Smogo me faisait penser à la lune. Et puis, je crois que c’était un peu une référence à mon grand-oncle... Je crois qu’il avait un Pokémon du même nom. Je ne sais pas pourquoi, mais même s’il avait tendance à me laisser indifférent, il m’a bien plus marqué qu’autre chose au fond de moi.
- Le grand-oncle perdu ?
- Oui, celui-là même. Je ne sais pas s’il y avait plus improbable comme membre de la famille qui se soit autant intéressé à moi et qui m’ait marqué comme ça...
- Alors nous pensons qu’il a vu en Valder quelqu’un d’unique, important d’une manière ou d’une autre.
- Euh... Oui ? Peut-être. Je ne sais pas en quoi j’aurai pu être plus important qu’autrui à ses yeux. Enfin, je ne connais pas le futur, peut-être que la réponse est là-dedans. Mais je ne préfère ne pas m’y intéresser au futur, bien qu’il me disait qu’il pouvait me guider grâce à ça... Et ce que m’a dit Celebi me conforte dans mon avis. En tout cas, merci d’avoir discuté un peu avec moi. Je vais te rappeler, je dois parler avec quelqu’un d’autre maintenant. Après, je laisserai Celebi un peu tranquille. Il en fait déjà beaucoup pour nous.
- Valder a-t-il peur de nous ?


Le dresseur fut coupé dans son élan. Il ne s’attendait pas à cette question à ce moment. Peut-être était--ce même la dernière question à laquelle il s'attendait.

- Hein ? Bah euh...
- Nous voulons avoir la preuve que Valder a confiance en noous.


Il buggua un peu. Que faire pour prouver qu’il était définitivement prêt à lui accorder sa confiance, maintenant qu’elle s’était livrée à lui ainsi ? Il ne prononça pas un mot. Il se contenta de se lever, d’aller vers elle, puis, malgré une légère hésitation, la pris dans ses bras, faisant fi de tout gaz empoisonné que rejetait le Pokémon. C’était son Pokémon, il ne devait pas avoir peur de ça. En réalité, la peau du Smogogo était même plutôt douce. Le jeune homme se prêta au jeu, serrant un peu son emprise. Styx ferma les yeux, ne pouvant faire quoique ce soit de similaire en retour. Mais elle n’était pas insensible au geste, bien au contraire.

- Merci. Deoxys avait tort... L’ordre établi ne devrait pas être inversé.

Styx, hochant ses têtes lorsque que le jeune homme relâcha son étreinte, laissa son dresseur se rasseoir puis la rappeler dans sa Pokéball, avant de passer au troisième Pokémon. Celui qui, sûrement, était le Pokémon dont il voulait en savoir le plus. Trop de mystère entourait celui-ci, au goût du jeune homme.

_________________



:bsol: :bten: :beau:
Revenir en haut Aller en bas
Valder
Poison qui dort, futur Darth Va(l)der ?


Messages : 184
Date d'inscription : 09/04/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: [Terminé] C'était écrit [solo]   Mar 1 Nov - 14:10

Doopliss, le Spectrum. Il réservait le meilleur pour la fin. Il respira un coup, s’attendant à tout avec celui-ci vu le contexte dans lequel il l’avait capturé. Il attrapa sa Pokéball, prit un peu de temps, soufflant un coup, et libéra le spectre.

- Doopliss ? On va pouvoir parler réellement. Celebi...
- Je sais.
- Comment ça ?
- Je le sais depuis ce temps où je pouvais encore le savoir !
- ... Hein ?
- Huffhuffhuff.


Ça commençait bien. Le jeune homme était désemparé face à ça. Qu’était-il sensé comprendre ? Quel était ce Pokémon ? Quelque chose ne tournait pas rond dans sa tête ? Valder resta sans voix plusieurs instants, bouche bée. Il fit quelques gestes avec  ses bras en les interrompant presque aussitôt, comme des spasmes.

- Je... Ne comprends pas. Comment ça se fait que...
- Je suis un Pokémon ! Je suis un Pokémon ! Je suis un Pokémon !


Le Spectrum semblait s’éclater. Il avançait à reculons en faisant des moulinets avec ses poings fermés, dirigés vers le ciel. Ce truc était timbré. Pourquoi il était content de ça ? Qu’est-ce qui lui prenait ? Valder ne savait pas comment réagir face à ça.

- Doopliss... ?
- HAHAHA OUIIII ! J’AIME CE NOM ! Mon cher petit, tu as du goût... Mais ça aussi je le savais ! Hahahaaaa !


En s’écriant ainsi, le spectre fit un looping dans les airs, grossissant sa taille en arrivant au point culminant de son mouvement, avant de perdre en largeur mais gagnant en longueur lors de sa redescente. Il laissa sa langue pendre, les yeux s’affolant légèrement dans leurs orbites. Il passa d’ailleurs à travers le jeune homme, passant dans son dos. Celui-ci posa ses mains sur son ventre, par réflexe. C’était une sensation étrange que de se faire traverser ainsi par un spectre... Relevant la tête vers son Pokémon, il resta à nouveau sans mots, avant de timidement reprendre la parole.

- Euh... Merci. Je crois...
- J’ai su beaucoup de choses. Plus que tu ne peux l’imaginer. Aujourd’hui je n’ai plus accès au même savoir... Mais j’ai en contrepartie droit à tant de pouvoirs ! C’est génial d’être un spectre ! UN SPECTRE ! HIAHAHAAAA !
- Mais pourquoi ?! Pourquoi c’est génial d’en être un ? Enfin non non ! Je veux dire, euh... Aaaah je me perds... Mais c’est que... Ah bon sang, mais qu’est-ce qu’il t’arrive à la fin ?!
- Qu’est-ce qu’il m’arrive ? De la volonté ? Un vécu trop riche d’expérience ? Un pacte avec le diable ? Hahahahaha, qu’est-ce qu’on en a à faire ? J’ai pu mettre en pratique mes compétences et combattre ! Je suis passé rapidement du Fantôminus au Spectrum ! J’ai des mains et un corps spectral ! Je peux voler, utiliser des capacités Pokémon ! Je peux utiliser Léchouille !!


Le Spectrum associa le geste à la parole. Il se mit à lécher Valder au niveau de l’épaule jusqu’à la joue, bien que ce-dernier essaya de le repousser. C’était une drôle de sensation, le faisant frissonner de dégoût. Surtout parce qu’en plus, ça faisait mal d’utiliser Léchouille, et ça pouvait paralyser. L’empoisonneur ne voulait pas se retrouver avec des problèmes musculaires.

- Ah ! Oui ok c’est bon stop ! Je vois ça que tu peux faire ça mais... Ça ne me répond pas en fait. Je ne comprends toujours pas... Pfff, bon tant pis. Pourquoi as-tu réagi comme ça avec Antasma ?
- Parce que je lui ai dit ce que mes dernières heures m’ont révélé ! Le lien puissant entre lui et toi ne peut faire que des merveilles... Mais c’est à toi de découvrir ça.
- Quoi ? Tes dernières heures ? Qu’est-ce que tu sais de ce qui va m’arriver ?
- Je ne sais rien ! Toi non plus ! Tu ne veux pas savoir le futur de toute façon ! Tu l’as dit à Celebi ! Tu vis dans le présent, t’aidant du passé afin de construire ton futur ! Le temps n’est pas fixe ! Chacun le forge à sa manière ! Il se modifie selon les actes de chacun... Change ta voie et ton futur changera ! C’est aussi simple que cela ! Enfin ça le serait si une certaine Smogogo ne t’avais pas menacé... Héhéhé.
- Comment tu sais ça ? Tu as entendu ?! C’est pas possible...


Le dresseur plongea sa tête dans ses mains, qui passèrent en massant son visage avant de passer dans ses cheveux. En même temps, le jeune homme ne pouvait cesser de penser à quelque chose. Ne sachant plus vraiment quoi dire face à cela, il se montra honnête et lâcha une petite phrase qui ne manqua pas de faire réagir le Spectrum.

- Tu... Me fais penser à quelqu’un.
- ... Tu comprends alors ? Les ruines pour trouver la ruine ?
- Quoi ?! Non mais je rêve ! C’est pas possible, si ?
- Aurais-tu eu la vision ?


Là, LA, Valder restait sans voix. Il ne réalisait pas ce que le Spectrum disait. Enfin, il comprenait, mais ça lui paraissait impossible. Mais ça faisait sens désormais. Tout ce qu’il disait. Le jeune homme tremblait. Son esprit s’embrouillait. Plus aucun mot ne sorti de sa bouche. C’était comme si la réalité semblait se distordre autour de lui.

- Et alors ? Ne suis-je pas ton Doopliss ? HAHAHA ! Surtout, appelle-moi TOUJOURS comme ça !

Il plongea dans le sol, avant de ressortir du mur, flottant en prenant une posture comme s’il était allongé sur le côté tout en étant sur un canapé. La tête s’appuyant sur son poing droit, l’autre main faisant comme si elle tapotait une table. Les yeux à demi-clos, prenant une voix plus suave, plus comme un ténor avec son côté prétentieux, le grand parlant à l’enfant.

- Fais-moi plaisir gamin, ne me laisse pas évoluer. J’aime profiter de ces petites menottes. Je me sens tel un héros sans bras, sans jambes et sans cou. On pourrait même me les voler.

Et il se remit à rire, à refaire le fou. Valder avait besoin de souffler, toute trace de raisonnement logique l’ayant quitté à ce moment. Il avait besoin de mettre son cerveau de côté, et se contenta de rappeler le Pokémon sans un mot. Lentement, il reposa la Pokéball, en l’écartant un peu de lui. Lentement, mais toujours tremblotant, il se mit ensuite à tapoter la bulle de Celebi, ne sachant comme lui dire que c’était fini. Celle-ci s’éclata, et le fabuleux ouvrit les yeux, se réveillant de son état de stase, mais remarquant l’état du jeune homme.

- Valder ? Te sens-tu bien ?
- ... Ça va aller, oui. Il y a... Certaines curiosités que... Que je n’aurai jamais cru...
- Le monde tel que tu le connais n’est peut-être qu’une simple illusion face à certaines réalités. Prends un peu de temps pour réfléchir à ce que tu as pu apprendre. Je serais là pour t’aider à réfléchir, si tu as besoin.
- M-merci... Je... Je ne regrette pas ma décision.


Et vous ? Avez-vous eu la vision ?

_________________



:bsol: :bten: :beau:
Revenir en haut Aller en bas
 
[Terminé] C'était écrit [solo]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» shéhérazade ☾ c'était écrit.
» Arrivé a Jadielle...Mouillé...(Solo) [TERMINÉ]
» «Il était un petit navire, qui n'avait ja, ja, jamais navigué» Adeline A. Romanov [terminé]
» Et si ce n'était pas une nuit si ordinaire que ça ? [Livre 1 - Terminé]
» ─ Intrigue n°1. - Terminée.

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: