Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 

 [Terminé] Est-ce que je vous avais dit de pas parler à Bahia ? [Hugues]

AuteurMessage
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Hugues Baer
Ours Grincheux


Messages : 462
Date d'inscription : 02/04/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: [Terminé] Est-ce que je vous avais dit de pas parler à Bahia ? [Hugues]   Ven 7 Oct - 9:48

Quatrième rocher envoyé par Cogneur, troisième Repli de la part du Tortipouss. Grâce à cette défense améliorée et à l'attaque légèrement réduite du Blindépique, la tortue réussit à tenir cet assaut. Toutefois, une pichenette de plus et c'en serait sans doute terminé. En attendant, Hugues devait encore se débarasser du cinquième, incroyablement massif. Ce ne serait pas un souci. Grâce à toutes ces attaques rocheuses, son adversaire avait sérieusement entamé le sol devant lui. Le terrain présentait des irrégularités dans tous les coins. Une simple déviation de la trajectoire de la roulade et elle commencerait à se perdre dans les méandres formés par les passages précédents. Ca tombait bien, le trentenaire disposait du combo idéal pour faire plier les appuis du caillou.

"Bull ! Piétisol ! Frêne, Garde Large !"
La machine était en marche. Le Tortipouss déploya sa protection autour de l'équipe du barbu. Elle protègerait tous les compères Némésis de l'attaque Piétisol, laissant Cogneur et son caillou comme seules cibles. Tout à coup, l'attaque sol perdait tous ses défauts et ne présentait que des avantages pour le camp maléfico satanique. Parlons tout d'abord de la Roulade. Le tremblement de terre la ferait dévier de sa trajectoire initiale. De plus, grâce au sol matraqué par les attaques rocheuses successives, la déviation serait déformée et amplifiée, envoyant la boule gargantuesque loin d'Hugues et de son équipe. Pam. Contre le grillage. Le bruit serait insupportable et les barreaux cèderaient probablement... Mais il valait mieux que le fer souffre plutot qu'un des Pokemons de l'homme. Concernant Cogneur, s'il ne se protégeait pas, l'attaque lui infligerait un petit peu de dégâts mais surtout le ralentirait encore une fois. Finalement, les lianes reposant à même le sol risqueraient d'être perturbées et de voir leur trajectoire déformée elles aussi. Peut être même qu'avec de la chance, la déstabilisation les pousserait un peu plus dans le Siphon. Si c'était le cas, elles risquaient de tournoyer dans tous les sens sous l'effet du courant aqueux. La légende parlait même d'une proba d'un sur un gogolplex que Cogneur finisse ligoté par ses propres membres végétaux. Ce serait magique. En attendant, cette parade était tout bénef et fit rire Hugues aux éclats. Cela faisait longtemps qu'il ne s'était pas autant amusé.

"Nyssa ! Vibraqua ! Bull, tiens toi prêt à agir !"
Il ne fallait pas pour autant se reposer sur ses lauriers. Cogneur n'était pas encore vaincu, loin de la. Sans une pression offensive constante, il resterait une menace pour l'équipe du barbu. La baleine généra des anneaux tournoyants qu'elle envoya droit en direction du marron musclé. Si ça touchait, ses petits muscles saillants seraient encore plus mouillés et mis en valeur pour le plus grand plaisir visuel des Banshitrouye du plateau de Claire Chaglam. Autre bénéfice potentiel, il y avait une chance que Cogneur soit confus et commence à se mettre des poings dans la figure lui même. Ho ho ho. Géant vert. Le taureau, quant à lui, se mettait sur le qui vive afin de réagir au mieux à la prochaine action adverse. Grâce à l'écart de vitesse entre les deux belligérants, il ne devrait pas avoir trop de mal à tirer son épingle du jeu.

_________________

:cmeg:
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Bahia
Waifu officielle de Lyndia Théna


Messages : 189
Date d'inscription : 01/04/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: [Terminé] Est-ce que je vous avais dit de pas parler à Bahia ? [Hugues]   Mar 11 Oct - 17:19

Le bruit du fer se pliant sous mon rocher me vrille les tympans, c’est particulièrement désagréable. Je pensais qu’on devait être discret, mais visiblement c’est plus le cas. Je suis légèrement déçu de ne pas voir un des Pokémons se prendre ma dernière Roulade, mais ça ne dure pas très longtemps. Je suis enfin sorti de cette spirale et je peux passer à autre chose, ce qui me satisfait amplement.  Le Piétisol ne me fait pas bouger d’un muscle, je reste penché proche du sol et bien appuyé sur mes pieds. J’en profite pour soulever légèrement mes lianes, celles-ci arrêtant de s’avancer le temps des attaques. Ça risque de me prendre encore du temps pour en agripper un, mais je fais comme je peux. Je dois me concentrer et forcer un peu plus pour les éviter de revenir vers moi, mais malgré le désir ardent d’Hugues, je suis pas assez faible non plus pour les lâcher et me ligoter avec, faut pas déconner. Ce n’est pas le genre d’attaque qui m’impressionne et je suis bien conscient que c’était probablement plus pour se débarrasser de mon rocher que de moi. Ce n’était pas ce Piétisol, ni le Vibraqua qui allaient me faire plier… en ce moment c’était le Siphon qui m’emmerdait le plus. C’était bien pensé, qu’importe le niveau de cette grosse baleine de Nyssa, je perdais de l’énergie comme si on avait la même force. Je sais que la tornade qui m’entoure finira bientôt, mais les dégâts seraient là et c’était franchement con de perdre de cette manière. Je réfléchis à toute allure sans m’inquiéter du Vibraqua, me promettant à moi-même de ne pas me taper sur la gueule comme un idiot. Les ondes frappent d’abord mon ami le Siphon, qui semble servir un peu de tampon. Le reste je me le prend dans le visage, manquant de m’étouffer en avalant une gorgée. Eurk. Ma promesse a fait effet, pas de confusion en vue. Si on oublie ma cuve de bourbon, tout va très bien dans ma tête. Je grogne en relevant le visage, les muscles encore plus saillants.

Je suis tellement lent que ça m’a pris presque tous l’enchainement du barbu pour parvenir à compléter mon autre Gonflette. Dommage que j’ai pas de public, j’ai le corps sculpté au couteau et je dégoûte du Siphon. Bah, une prochaine fois. J’sais bien que Hugues peut au moins apprécier les années de travail dessus, juste ça. Juste ça. Je me force à pousser au fond de ma tête le sentiment d’urgence que j’ai ressenti au bar tout à l’heure – l’univers entier me le criait – et je passe à la prochaine attaque. Je soupire et je me concentre tranquillement sur ma Gyroballe, regardant d’un coin de l’œil ce que je fiche le barbu. Il a l’air de s’amuser, c’est déjà ça. L’entendre rire me fait penser à Andrew et la colère que j’ai ressentis avant se dissipe, me laissant un sourire sur le visage. Je me concentre ensuite, décidant de viser le petit Tortipouss. Si je peux me l’enlever des pattes, ce serait une bonne nouvelle. Mes lianes ont repris leur chemin, mais avec le Piétisol, j’ai encore du travail à faire. Le Siphon me vole encore de l'énergie et ça commence à me fatiguer sérieusement, mais je préfère ne pas y penser.

Spoiler:
 

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Hugues Baer
Ours Grincheux


Messages : 462
Date d'inscription : 02/04/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: [Terminé] Est-ce que je vous avais dit de pas parler à Bahia ? [Hugues]   Mer 12 Oct - 10:09

Cogneur continua sa petite gonflette dans son coin. Malheureusement pour lui, Hugues est un peu trop loin pour voir ses muscles se détailler avec tout le tourbillon d'eau qui les censure comme des carrés pixélisés sur les films du premier samedi du mois sur Canal +. Néanmoins, cela ne diminuerait en rien l'efficacité des améliorations physiques dont il bénéficierait. Des coups de poings plus puissants, des lianes plus vigoureuses, un fessier plus rebondi pour mieux absorber la fessée que le barbu était en train de lui mettre... Voila qui risquait d'être légèrement problématique. Toutefois, en comptant un peu, on pouvait remarquer qu'entre deux gonflettes et la combinaison Rugissement + Intimidation, l'attaque du colosse était juste revenue à son niveau naturel. C'était une maigre consolation.

"Etonnement ! Charge ! Tranche Herbe !"
Les commandes étaient données dans cet ordre pour une bonne raison. Elles arriveraient aussi dans cet ordre sur le Cogneur. La première technique était à nouveau celle du petit projectile spectral. Peu de dégâts mais une chance d'appeurer la bestiole. A vrai dire, cela servirait surtout à faire une ouverture pour la charge du Tauros. Si le Blindépique était appeuré, il ne pourrait pas se défendre facilement contre le bovidé. Finalement, une multitude de feuilles tranchantes iraient l'assaillir afin de ne pas lui laisser le temps d'être méchant avec qui que ce soit sans risquer de prendre d'autres dégâts... peut être même critiques ceux la. De plus, les techniques n'arriveraient pas toutes en même temps : de ce fait, un Abri ne pourrait pas protéger de l'intégralité de la combinaison. Voila qui devrait donner du fil à retordre au beau brun.

Ce dernier ne resta pas inactif pendant toute cette mascarade. Il avait préparé une nouvelle technique pour ennuyer l'autre beau brun sur le terrain. Trop de beaux bruns. Il faudrait faire un concours de qui était le plus beau. Bref. Une Gyroballe. Plus le lanceur était lent, meilleurs étaient les dégâts. Le trentenaire avait envie de se frapper lui même. Voila que la diminution de vitesse devenait un avantage pour Cogneur. Ce n'était pas juste ! Il avait tout pour lui ce Blindépique !... Au moins, la satisfaction qu'Hugues éprouvera quand il l'aura écrasé ne sera que plus grande. Empêtrés dans leur enchainement, aucun des Pokemons Nemesis ne put faire quoi que ce soit pour parer cette technique. Ce fut le petit Tortipouss qui en fit les frais. Le voila qui s'effondrait sur le sol, perdant connaissance. Le sbire grogna.

"Ce n'est que partie remise ! Il m'en reste encore deux en pleine forme !"
Le ton du barbu était légèrement énervé. La perte d'un de ses Pokemons l'ennuyait car cela faisait un jouet de moins pour taper sur Cogneur. Il serrait les dents et les poings, donnant une dimension presque plus tendue à son combat. Peut être qu'il se calmerait bien assez tot, en fonction du succès de ses attaques. En attendant, le Blindépique pourrait constater que la personne qu'il affrontait pouvait parfois se montrer assez mauvais perdant.

_________________

:cmeg:
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Bahia
Waifu officielle de Lyndia Théna


Messages : 189
Date d'inscription : 01/04/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: [Terminé] Est-ce que je vous avais dit de pas parler à Bahia ? [Hugues]   Mer 12 Oct - 14:44

Je plisse les yeux pour mieux voir au travers de ma tornade aquatique, observant les Pokémons du barbu qui se décident enfin à bouger. Ou plutôt, Hugues semble en avoir assez de me voir tenir debout. Personnellement ça me va, je suis trop lent pour aller vers eux, s’il me les envoie assez près… Je tente de bouger, mais une nouvelle salve mystérieuse me fige dans l’attente. Quoi ? Il a retenté l’Étonnement ? Mon corps entier me donne l’impression d’être pris dans de la glace alors que le Tauros se rue vers moi. Merde. La ‘peur’ m’empêche de faire quoi que ce soit, mon regard suivant l’avancée du bovidé jusqu’à ce qu’il me rentre dedans. Mes lianes sont figées aussi, suspendues légèrement au-dessus du sol. Les cornes s’enfoncent sur mon côté droit et je grogne légèrement. La Gonflette à peut-être pas servi pour mon attaque, mais je me souviens pas avoir reçu quoi que ce soit pour descendre la défense, ça aide un peu. Ah non merde, la Mimi-queue. Pas grave, j’ai rattrapé. Je sens que je reprends lentement le contrôle de mon corps, mais ce putain de taureau à la con aura amplement le temps de repartir dans l’autre sens avec que je lui mette mes grosses paluches autour du cou. Saloperie, la Charge en soi je peux tenir sans trop de problème, mais le putain de Siphon… Les ordres d’Hugues ne sont pas finis et comme le têtu que je suis, je me laisse prendre le Tranch’Herbe en pleine gueule sans sortir mon bouclier. Je le garde jusqu’à la toute fin, juste pour l’emmerder. Au même moment que les feuilles me tailladent le torse, le Siphon me tire une dernière fois de l’énergie et retombe en flaque autour de moi. Libéré de ma prison aquatique, je me sens pas très en forme. J’ai les genoux lourds et je me retiens pour ne pas me laisser tomber dessus, passant une main sur les plaies que j’ai sur le ventre. Elles ne sont pas très grosses mais laisse quand même passer du sang, ma vue se brouillant quelques secondes. C’est urgent, faut que je finisse ce combat. Les attaques seules ne me dérangeaient pas en soi, mais toutes ensembles… argh.

-‘ … Blin… ‘

Avant de pouvoir réagir à ma libération, mon corps me donne l’impression de soudainement s’activer. Je me mets à briller et je jure en même temps, bien conscient de ce que cela veut dire. Bonjour la discrétion. Je relève la tête, respirant doucement. L’eau et la neige qui restait autour de moi est remplacé par des fleurs et du lierre, ceux-ci cherchant à s’étendre le plus loin possible. C’est dur d’expliquer ce que je ressens quand Engrais s’active, ca arrive pas souvent… à moins que je le décide, comme au concours avec Bahia. C’est comme si mon sang était en feu, me poussant à tout donner avant de tomber. C’est un motivateur assez puissant et poussant un rugissement, je reprends le combat. Dans quelques minutes, ce sera fini. J’espérais que cela mettrait la pression à Hugues, qu’il tente l’inespéré ou se plante. Il semblait assez fâché d’avoir un Pokémon en moins, j’allais m’arranger pour en faire tomber un deuxième. Ma priorité était la grosse Nyssa, je pouvais pas laisser passer un deuxième Siphon.

-‘ BLINDÉ ! ‘

Je décide de lui envoyer un Canon Graine, mon seul pic viable brillant plus fort que moi-même. Je suis devenu un putain de phare. Je suis encore très lent et je sais qu’il a le temps de réagir, j’attends avec une impatience non cachée de voir ce qu’il va faire. Moi j’ai déjà une bonne idée de ce que je veux : j’envoie mon canon et après, je lui colle une Vampigraine. Faut que j’essaie de compenser son Anneau Hydro et surtout, faut que je reprenne un peu d’énergie avant de la faire tomber. Mon engrais peut m’aider, faut juste que je me plante pas…

Plus facile à dire qu’à faire. Je sais pas si mon Canon va toucher, mais je me prépare ensuite pour le Vampigraine, ouvrant la bouche. Tout ce que j’ai dans ma mire, c’est la putain de baleine.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Hugues Baer
Ours Grincheux


Messages : 462
Date d'inscription : 02/04/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: [Terminé] Est-ce que je vous avais dit de pas parler à Bahia ? [Hugues]   Mer 12 Oct - 16:44


L'enchainement fut courroné de succès. Cogneur avait subi les trois attaques les unes à la suite des autres sans aucun raté. L'acharnement se transforma en satisfaction sur le visage du sbire. S'il continuait ainsi, il gagnerait assez rapidement. L'arrivée de Nyssa dans l'équipe lui permettait tellement de nouvelles choses. A vrai dire, toute sa stratégie reposait sur la baleine. Il ne s'était servi du Tortipouss que comme d'un bouclier de chair pour la protéger. C'était absolument dégueulasse d'un point de vue éthique mais Hugues s'en fichait. Il était un bandit, pas mère Thérésa. Ses Pokemons étaient la pour se battre, pas pour se faire chouchouter. D'ailleurs Cogneur semblait avoir compris que la Wailmer était la pièce centrale sur l'échiquier du barbu. Il concentrait la majorité de ses coups contre elle depuis le début du combat. Et le trentenaire n'était pas au bout de ses surprises. Ce fut tout à coup l'efflorescence autour de l'égide sylvestre. Des multitudes de plantes semblaient sortir de nulle part, comme si la lumière émise par son corps permettait la photosynthèse de végétaux à partir du vide. Le malfrat avait déjà vu le Blindépique dans un tel état quand ils s'étaient enfuits du bar en feu la dernière fois. D'après ses souvenirs, cela voulait dire que son adversaire n'avait plus longtemps avant de tomber. Il puisait dans ses dernières réserves pour tenter de renverser la marée... Mais d'un autre coté, c'était assez impressionnant à voir. Avec la force qu'il venait de recevoir, le marron devenait une véritable menace. Un poing mal contrôlé et les conséquences pouvaient être terribles. Passant sa main sur ses côtes, Hugues déglutit en imaginant la répartition de ses os si Cogneur venait les caresser avec sa délicatesse si caractéristique. En plus il hurlait. A tous les coups il n'exprimait pas de la joie. L'homme n'avait pas le droit à l'erreur. Un pas de travers et il risquait de perdre la partie.

Et le voila qu'il décochait sa flèche. Une énorme graine débordant d'énergie végétale fonçant droit sur Nyssa. Merde. La stupéfaction lui avait fait baisser sa garde. Il ne pouvait pas lui demander d'essayer d'esquiver. C'était trop tard. Il ne restait plus qu'une carte à jouer.

"Abri ! Bull, fonce lui dans le tas ! Koudkorne ! Vous faites pas avoir !!!"
Il s'égosillait presque sur la dernière phrase sous l'effet du stress. Un puissant écran d'eau sous haute pression fut dégagé par la baleine. Grâce à lui, le Canon ne put pas atteindre sa cible et s'arrêta net avant de retomber au sol et de rouler un peu plus loin. Malheureusement, cette technique de protection était à usage unique. Il faudrait donc user de malice et d'ingéniosité pour se protéger des prochains coups. Pour ne pas laisser Cogneur se focaliser entièrement sur Nyssa, le trentenaire envoya aussi son Tauros pour l'embêter. Un bon coup de corne sur les côtes ne devrait pas lui faire du bien. De plus, la présence immédiate du bovidé dans son champ d'action risquait bien d'énerver le Blindépique au point où il chercherait à s'en débarasser le plus vite possible. Il n'osait pas demander plus, de peur de se priver d'options défensives... Ce combat était bien plus intense que ceux qu'il avait à livrer pour le compte de la team. Le bandit n'aimait pas se sentir autant impliqué émotionnellement parlant. Ca le mettait mal à l'aise.

_________________

:cmeg:
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Bahia
Waifu officielle de Lyndia Théna


Messages : 189
Date d'inscription : 01/04/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: [Terminé] Est-ce que je vous avais dit de pas parler à Bahia ? [Hugues]   Mer 12 Oct - 20:23

On est dans la dernière ligne droite. J’ai le corps en feu, ça en devient difficile de pas bouger. Je suis électrisé de la tête aux pieds et seule ma lenteur m’empêche de me jeter sur mes deux adversaires. Faut que je joue en finesse, sinon ça va mal finir pour moi. Je retiens ma Vampigraine, observant le Tauros qui revient à la charge. Je réfléchis rapidement, essayant de trouver le meilleur moyen de réagir. Je veux me débarrasser de Nyssa, mais en même temps, le bovidé est le plus proche. Dur choix. Un petit coup d’œil me rappelle que j’ai les lianes sorties de la carapace, celles-ci reposant mollement non loin du barbu. Après l’Étonnement je les avais oubliés, trop concentré sur l’engrais. Une idée germe – hue – dans mon esprit et je me dis que c’est mieux que rien, me concentrant sur Bull d’abord. Les lianes se sera pour plus tard. J’ose pas trop me pencher vers l’avant pour ne pas me prendre sa corne dans l’œil, se serait con. Je veux juste plier les genoux un peu et ouvrir mes bras, attendant que le coup porte. Faut que je réagisse assez vite, ce qui risque d’être dur. Mon but est simple : une main pour essayer de le tenir, l’autre pour lui asséner un Marto-Poing. Je suis déjà au maximum de ma lenteur, s’pas ça qui va changer grand-chose. Si je réussis pas… eh bien, ça risque d’être un peu plus compliqué. Je tends une de mes paluches alors que le bovidé me rentre dedans, enfonçant sa corne dans mes côtes. La douleur irradie jusqu’à mon cou, me faisant grogner. Je peux pas flancher maintenant, pas lorsque j’ai peut-être enfin la chance de réellement me servir de mes poings. Mes doigts cherchent à s’agripper à sa crinière, espérant que cela l’empêcherait de fuir pendant quelques secondes, le temps que mon poing s’abatte sur sa tête. La réussite de l’opération dépend juste de ma capacité à le retenir près de moi, si je manque, je risque de frapper le sol.

-‘ Blin ! ‘

Mon poing fait le double de sa taille normale, brillant de rouge. J’essaie de l’envoyer vers le Tauros, ma vue se brouillant quelques secondes. Qu’importe si je le manque ou non, faut que j'envoie la suite comme je peux. Je décide de lancer un Plaquage malgré ma lenteur, me disant qu'avec un peu de chance et de détermination... mais surtout beaucoup de chance. Si un des deux touchent pas, ptet que l'autre réussira.

Spoiler:
 

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Hugues Baer
Ours Grincheux


Messages : 462
Date d'inscription : 02/04/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: [Terminé] Est-ce que je vous avais dit de pas parler à Bahia ? [Hugues]   Jeu 13 Oct - 9:51


Ca sentait le roussi pour le pauvre taureau, Cogneur avait accepté de prendre le coup uniquement pour l'attraper par le cou. Ecoutant les ordres de son dresseur, Bull a foncé tête la premièer dans ce piège. Au moins, il avait pu légèrement empaler le colosse et c'était une bonne chose. Plus il avait bobo, plus vite il tomberait sous l'effet de la douleur. D'un autre côté, le poing écarlate qui fondait sur le visage du bovidé n'était pas une bonne nouvelle. N'écoutant que son instinct de survie, le boeuf déploya son Abri. Un léger voile d'écailles vert amande s'interposa entre le bras du Blindépique et la nuque du Tauros. La technique signature de Lyndia sauva ce dernier d'un coup du lapin assez atroce. De son côté, voyant que son adversaire se concentrait sur sa proximité immédiate, Hugues décida de prendre les choses en main. Ses ordres furent lancés en même temps que le poing s'abattait sur l'Abri. Il lui fallait bien un peu de temps de compréhension et de réaction.

"Nyssa ! Profites en ! Siphon ! Bull ! Frénésie !"
Sans se faire prier, la baleine conjura une nouvelle fois une prison d'eau qu'elle envoya en direction du colosse. Si le vortex réussissait à le piéger une fois de plus, ce serait quasimment synonyme de victoire pour le barbu. Il n'y avait plus qu'à croiser les doigts. D'autant plus que d'après ce qu'il voyait, le Blindépique semblait occupé à vouloir encore emmerder le Tauros. Cela devrait diminuer son attention vis à vis de la tornade aqueuse. Il lui resterait toujours la carte de sa targe d'épines s'il s'y prenait trop tard. Les doigts du bandit carressaient sa barbe avec nervosité. Il s'estimait heureux que Cogneur soit aussi lent. Sans cette vitesse volcaropodesque, l'égide sylvestre aurait déjà vaincu toute l'équipe qui s'opposait à lui. Tirant avantage de ce différentiel de vélocités, Bull commenca à s'énerver au point ou de la fumée s'échappait de ses naseaux. Il tenta une nouvelle charge vers l'avant, espérant s'enfoncer un peu plus dans le corps de son adversaire. Adversaire qui tenta à ce moment même son plaquage. Trop occupé à charger, le Tauros ne put pas se soustraire à l'attaque. Ca faisait bobo... mais pas autant qu'un marteau poing. Heureusement, la lenteur du Blindépique combinée aux mouvements vers l'avant du bestiau réussirent à le mettre dans une position où il ne fut pas atteint sur des points sensibles à la paralysie. C'était déjà ça de pris... Sous l'effet de la douleur, les naseaux du bovin expulsèrent encore plus de fumée. Son attaque venait d'augmenter grâce à l'effet de Frénésie. Tout pointait vers une conclusion de plus en plus rapide.

_________________

:cmeg:
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Bahia
Waifu officielle de Lyndia Théna


Messages : 189
Date d'inscription : 01/04/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: [Terminé] Est-ce que je vous avais dit de pas parler à Bahia ? [Hugues]   Ven 21 Oct - 20:24

Bordel de f…

Okay, j’aurais dû m’y attendre. Je suis con. J’aurais adoré lui écraser le crâne, mais la seule chose que mon poing touche, c’est cette bulle verte de merde qui absorbe tous mes dégâts. J’ouvre la bouche pour marmonner toute une liste de jurons pas très recommandés pour les plus jeunes, reculant d’un pied pour regarder la scène. Du coin de la pupille je vois la prison aqueuse de la grosse Nyssa, me faisant jurer une nouvelle fois. Je suis pris entre deux choix, le premier devant le Siphon, le deuxième devant ce putain de bovidé qui lance sa Frénésie. Et merde. Ça ne va pas dans la bonne direction pour moi, loin de là. J’hésite à lancer mon plaquage, mais le Tauros ne me donne pas vraiment le choix, retournant à la charge. Les deux attaques réussissent à passer et c’est presque dommage, je viens de lui donner de l’attaque gratuite et ça me dégoûte légèrement. Alors qu’on lutte, je vois le Siphon qui est très proche à présent. C’est pas mon genre de m’en faire d’habitude, mais je déteste cette attaque… encore plus maintenant que je suis sur le bord de m’écraser au sol. Je voulais le retenir encore un moment, mais j’ai plus le choix. Tout comme le barbu, je décide de sortir mon joker de ma manche. Je n’ai pas vraiment besoin d’y penser, c’est de l’instinct rendu dans mon état. Je déploie mon bouclier épineux après avoir reculé un peu, sentant la pression de l’eau contre. Hugues l’a déjà vu pendant la bataille du premier bar, ça doit pas vraiment l’étonner de le revoir. Ce n’est qu’à ce moment que je me rends compte que l’effet de mon engrais se dissipe lentement, les points encornés par Bull semblant me faire encore plus mal. Le Siphon fini par se dissiper et je vois les épines de mon bouclier se décrocher et foncer vers la baleine, ce qui est une bien maigre compensation. Fatigué, mon regard se pose sur le Tauros, qui est trop proche de moi à mon goût.

-‘ Cogneur. ‘

Je n’ai même pas le temps de réfléchir à ce que je dois faire que la voix froide de Bahia me vrille les tympans. Je fige complètement, espérant que ce n’est que mon imagination. Mais un léger tour d’horizon me permet de la voir, à peine à quelques mètres de notre zone de combat. Ma tête explose alors que je recule de nouveau, incapable de choisir sur qui je dois me concentrer : Hugues ou la rousse ? Par Arceus, qu’est-ce qu’elle fait ici ? Un deuxième coup d’œil me rend encore plus nerveux : elle n’a que sa robe de chambre de satin sur le dos par-dessus ses sous-vêtements, malgré la froideur de la nuit. Elle se tient droite comme un i, toute seule. Bordel, elle a même pas de canne ! J’essaie d’éviter son regard, mais il est figé sur moi et j’ai du mal à me défaire du manque d’émotion qu’ils dégagent. Elle est supposée dormir bien tranquillement à la maison à Lieucca, comment elle a réussi à venir jusqu’ici et surtout, à me trouver ? La seule chose qui laisse sous-entendre qu’elle est malade, c’est ses yeux un peu plus rouges. Sinon pour le reste on dirait qu’elle est soudainement guérie.

Je suis dans la merde.

C’est tout ce qui me vient en tête. J’ai une Bahia clairement pas dans son état normal d’un côté et Hugues qui est sur le point de me battre de l’autre. J’ose espérer qu’il n’a pas vu ma rousse, même si elle est dure à manquer. Je suis fatigué et paniqué à l’idée de devoir m’expliquer à Bahia, tournant finalement ma tête vers l’homme. Je peux pas arrêter maintenant, faut que je…

-‘ Balance, Cogneur. ‘

Est-ce qu’elle vient de me donner un ordre ? J’ai pas vraiment le temps de comprendre, Hugues a eu amplement le temps de réagir entre-temps. Je réfléchis même pas et je décide de lancer ma Balance sur la baleine, la nervosité se lisant facilement sur mon visage. Je sais pas ce qui lui prend, mais je sens que c’est pas bon.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Hugues Baer
Ours Grincheux


Messages : 462
Date d'inscription : 02/04/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: [Terminé] Est-ce que je vous avais dit de pas parler à Bahia ? [Hugues]   Ven 21 Oct - 23:35


Voila qui était attendu. Le Blindépique déploya sa targe épineuse afin de se protéger du siphon. Le trentenaire eut un sourire en coin. A vrai dire, il l'avait attendue cette technique. La dernière fois, elle avait pu protéger Cogneur d'un coup plutôt méchant. De ce fait, il était primordial de le débarrasser de sa carte de protection le plus rapidement possible. C'était désormais chose faite. Un petit rictus plus tard, il releva la tête en direction de l'affrontement. Il allait maintenant pouvoir bombarder le Blindépique de ses attaques les plus puissantes et ce dernier ne pourrait rien faire. Levant la main et ouvrant la bouche, le malfrat s'apprêtait à donner un ordre.

-‘ Cogneur. ‘
... Et il s'arrêta net. Qui est ce qui pouvait avoir le culot d'interrompre cet affrontement ? Le barbu ne semblait pas reconnaître cette voix. S'orientant vers la source du bruit, il plissa les yeux afin de deviner qui pouvait bien s'inviter dans le combat. Une demoiselle rousse portant une robe de chambre. Eh bien. C'était une somnambule ? De loin, on aurait pu la confondre avec la demoiselle sortant du puits pour tuer les gens sept jours plus tard. Est ce que cela voulait dire que le Blindépique n'avait plus qu'une semaine à vivre ? Ce serait bien triste... et irréaliste. Hugues chassa ces idées idiotes de ses pensées. Il regarda un peu plus la jeune femme dans l'espoir de la reconnaître.

"Oh ! Hehehe...." ricana-t-il.
"Ce serait pas ta p'tite rousse par hasard ? Hein Cogneur ? Elle arrive pas à dormir sans son doudou ?"
Le malfrat devait se retenir sinon il risquait d'éclater de rire. En temps normal, il se serait laissé aller mais cette fois il avait un combat à gagner. En attendant, il perdit autant de temps à se marrer que Cogneur à se demander ce que sa dresseuse pouvait bien faire en plein milieu des rues d'un quartier mal famé en robe de chambre. C'était presque un miracle que personne ne lui soit tombé dessus pour tenter d'abuser d'elle. Le mot "balance" vint interrompre le moment d'hilarité du trentenaire. Etouffant ses derniers rires, son regard devint sérieux. Il savait parfaitement ce que cela voulait dire : Cogneur allait se soigner et un de ses Pokemons allait se vider. Heureusement, l'écart de niveau limitait largement l'efficacité de la technique bien que Nyssa soit un sac à points de vie en pleine santé. Ce n'était que partie remise. Elle se soignerait passivement avec l'Anneau Hydro tandis que le Blindépique continuerait à perdre de l'endurance petit à petit. Cette technique ne faisait que repousser l'inévitable.

"Koudkorne ! Vibraqua ! Mettez le moi par terre !" s'écria Hugues.
Sans plus attendre, le Tauros tenta à nouveau d'empaler le Blindépique grâce à son attaque améliorée. Ce dernier avait beau avoir volé l'endurance de Nyssa, il n'en restait pas moins fatigué et acculé. Comment allait-il s'en protéger ? Le trentenaire était avide de savoir la réponse. Son seul souhait était d'en finir au plus vite. La Wailmer, tandis que sa vitalité était drainée, conjura à nouveau ses anneaux aqueux qu'elle envoya tournoyer en direction du Blindépique. Il avait pu échapper à la confusion la première fois, pourrait-il en dire autant de la deuxième ? En attendant, le barbu se tenait sur le qui vive pour réagir au quart de tour en fonction des actions de son adversaire.

_________________

:cmeg:
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Bahia
Waifu officielle de Lyndia Théna


Messages : 189
Date d'inscription : 01/04/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: [Terminé] Est-ce que je vous avais dit de pas parler à Bahia ? [Hugues]   Dim 23 Oct - 14:05

Je vais le tuer.

Pas réellement, mais j’y pense. Un doudou, moi ? Si c’était pas du fait que Bahia vient d’apparaitre à des kilomètres de là où elle est supposée être, je lui aurais envoyé mes dernières attaques sur lui. Pas pour vraiment le blesser, non… juste lui faire peur un peu. Je cacherais pas que la situation commence à mal tourner dans mon cas et je suis incapable de prendre une décision, la présence de ma rousse non loin de là m’empêchant de me concentrer. Faut que je réplique, que je bouge, quelque chose. Je suis encore lent et la douleur me fige un peu, surtout en voyant l’autre Koudkorne que je vais me prendre. Cette fois-ci je n’hésite pas à me pencher plus, préférant mettre ma carapace en avant. J’ai pas envie d’essayer de l’attraper comme la dernière fois, pas avec mon flanc qui saigne. Je sens la corne qui glisse sur mon dos pour finir dans mon épaule, ce qui me fait grogner d’impatience. La Balance n’aura pas servi à grand-chose à ce rythme-là et alors que j’y pense, le Vibraqua me frappe de l’autre côté. En soi ça n’aurait pas été un problème si mon désordre mental ne se serait pas mis à grossir encore plus, la confusion me faisant presque perdre complètement la carte. Sous la surprise j’essaie de lancer un nouveau Canon Graine vers la baleine, mais je bloque et la douleur me revient de nouveau. Merde. Merde merde merde ! Pendant quelques secondes, je vois flou, restant immobile. Puis quelque chose de rouge me réveille légèrement, alors que je suis sur le point de mettre mes deux genoux à terre. Pas du sang, non. Le rouge… le rouge d’un rappel de Pokéball.

J’ai juste le temps de tourner la tête pour apercevoir Bahia, qui tient ma Honor Ball dans sa main. Un sentiment de panique grandit en moi alors que je me sens aspiré, une partie de moi luttant pour ne pas y aller. Mon état me le permet pas vraiment et après ce qui me parait être une éternité, tout disparait autour de moi. La douleur disparait, mais pas mon amertume. Que Bahia soit en colère, je le comprends. J’ai fait le con. Mais jamais, au grand jamais, n’oserait-elle me rappeler dans ma ball sans me le demander. Je déteste cet endroit et elle le sait, je préférerais encore m’incliner devant Hugues que de me retrouver ici. C’est juste… une prison. J’ai appris à vivre avec les humains et au final, je suis devenu assez proche d’eux pour me sentir horripilé par ce mode de transport, même si certains l’adore. J’aime pas être seul. La seule chose que je veux, c’est sortir d’ici. Mon esprit s’embrouille alors que je m’endors, pris dans l’état de stase. La dernière chose que je ressens, c’est de la peur. Pas pour moi. C’est jamais pour moi, toujours pour les autres. Pour elle. Je tente de m’accrocher à ca, mais au final, le noir m’enveloppe.


***


Bahia avait rappelé Cogneur sans un mot, alors qu’il était sur le point de tomber. La Honor Ball dans la main, elle l’observa quelques secondes, ignorant royalement le barbu. Puis, gardant celle-ci au creux de sa paume, tourna ses pieds nues sur l’asphalte et reprit son chemin. Sans canne.

-HJ- À partir d'ici, tu peux considérer que Hugues garde la clé. Qu'importe comment il réagit après, le reste c'est juste du rp ordinaire.  :spectrum: -HJ-

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Hugues Baer
Ours Grincheux


Messages : 462
Date d'inscription : 02/04/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: [Terminé] Est-ce que je vous avais dit de pas parler à Bahia ? [Hugues]   Mer 26 Oct - 23:08


Le combat devait vite se finir. Cogneur reprenait du poil de la bête et les Pokemons d'Hugues fatiguaient. L'homme se mordait les lèvres en observant les coups s'échanger... Puis Cogneur disparut. Ce fut à la fois le soulagement et le choc. Soulagé car il avait remporté l'affrontement et qu'il n'aurait plus à subir ces ascenseurs émotionnels (et car inconsciemment il savait que la clé était sauvée). Choqué car le combat n'était pas réellement terminé et qu'il n'avait pas pu savourer une victoire parfaite et totale. Il en fut même frustré au point de pester.

"Hey ! D'où tu le rappelles ! On en avait pas fini !"
Il pointa du doigt la jeune fille alors qu'il l'apostrophait, le regard empli de défi. Cette dernière semblait n'en avoir cure et ignorait royalement le barbu. Ce dernier en fut d'ailleurs offusqué. Comment pouvait-on le snober à ce point ? Pour qui cette gamine se prenait-elle ? Il fallait lui apprendre les bonnes manières visiblement... Vu que ni Cogneur ni son père n'avaient du être capables de le faire. Quand une personne vous parle, on répond. Le trentenaire rappela ses Pokemons immédiatement alors qu'il parcourait la distance entre lui et la rousse à grands pas. Peu importe les remerciements pour la victoire ou les encouragements pour ses troupes. Il le ferait sans doute plus tard. Hugues n'était pas du genre à se montrer émotionnel avec ses bestioles. Il laissait ca aux petites pleureuses de la Ligue. Les Pokemons étaient surtout faits pour se battre. Les sentiments viendraient en second lieu... Lorsqu'il arriva à la hauteur de Bahia, Hugues tenta de poser sa main sur l'épaule de la jeune femme.

"Réponds quand on te parle ! Ton père t'as jamais dit de respecter les personnes plus âgées ?... T'as du bol que j'respecte ton doudou Cogneur, sinon jt'aurais fichu une bonne correction !"
Ses paroles sonnaient comme un nuage d'impétueuses réprimandes. Il regardait presque la demoiselle d'un air condescendant... D'un côté c'était plutôt facile car il était plus grand. Son regard se déroba légèrement de son visage pour se porter sur le sol. L'étonnement parcourut le visage du barbu lorsqu'il vit qu'elle se baladait pied nu. Cette nana était clairement pas nette. Plus il y pensait, plus Hugues avait envie de valider son hypothèse qu'il s'agissait de Samara de The Ring.

_________________

:cmeg:
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Bahia
Waifu officielle de Lyndia Théna


Messages : 189
Date d'inscription : 01/04/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: [Terminé] Est-ce que je vous avais dit de pas parler à Bahia ? [Hugues]   Jeu 27 Oct - 4:09

Il aurait pu se contenter de se taire et partir.

Mais non. Ce rat d’égout avait pris la décision de la poursuivre, pour une raison totalement stupide. La rousse n’était pas d’humeur, une ébullition d’émotion lui emplissant la tête. Tout ce qu’elle désirait, c’était de repartir de cette ville qui lui donnait mal au cœur. Lorsque Hugues tenta de poser sa main sur son épaule, la demoiselle daigna se retourner pour le regarder, Rubis faisant son entrée par la même occasion. Le Méga-Ténéfix s’était approché avec une Ombre Portée, formant un bouclier entre les deux humains. Son topaze et ses dents jaunes brillaient dans la faible lumière d’un réverbère non loin de là, son regard ne quittant pas l’homme. S’il tentait quoi que ce soit de plus, il le neutraliserait d’abord avec Lévikinésie. Parce que oui, la chercheuse avait retrouvé le petit Pokémon d’abord et c’était lui qui l’avait aidé par la suite à retrouver Cogneur. Il avait regardé de loin, attendant que sa dresseuse en furie revienne. Oh il était très nerveux, mais n’osait pas le montrer, préférant se concentrer sur le Némésis. Sincèrement, il était le moins effrayant en ce moment. D’ailleurs il n’était pas le seul, un Séléroc flottait à quelques mètres de là, comme figé à l’idée de se rapprocher. C’était mieux pour lui d’observer la scène, il ne réagirait que si la rousse lui demandait. Bahia resta silencieuse un moment, toisant le barbu. À présent qu’il était plus près, elle se souvenait parfaitement de son visage. Le casino. Hum. Encore une fois, la ressemblance physique avec son père était étonnante. Était-ce ce qui poussait le Blindépique à vouloir de sa compagnie ? Un coup de vent la fit frissonner, un sourire narquois étirant ses lèvres.

-‘ Oh. Monsieur du casino. Quel plaisir. ‘ Bahia avait maitrisé avec le temps l’art du sarcasme, à un point où elle se donnait presque envie de se mettre des baffes elle-même. ‘ Mon père est un homme assez simple, il ne respecte que ce qui le mérite. ‘ Sourire en coin.

Il était assez évident que la stature d’Hugues n’avait pas vraiment d’influence. Bahia avait passé son enfance et son adolescence à être réprimandé par un colosse de trois mètres, à moins d’un danger immédiat, ça ne fonctionnerait pas. Encore moins dans son état. Son regard ne laissait passer aucune émotion, une bonne partie à cause de l’Ectoplasma aux commandes. Autant dire que celui-ci avait énormément de plaisir en ce moment, seul le contrôle de Bahia l’empêchant de devenir beaucoup plus emmerdeuse que maintenant. Elle avait parfaitement confiance dans les capacités de son Mega Ténéfix, certaine qu'il saurait bloquer le barbu suffisamment s’il se montrait insistant. Sans vraiment laisser de pause, elle reprit la parole, une main sur une hanche et l’autre tenant toujours la Honor Ball.

-‘ Le combat est terminé parce que j’ai décidé que ce serait le cas. Cogneur est attendu ailleurs. ‘ Celle-ci semblait se préparer à repartir, son regard dans celui de Hugues. –‘ Je n’ai pas vraiment de temps à perdre. Votre gueule ne me dit rien, la mienne vous fait probablement gerber aussi. Pourquoi ne pas se faire une fleur et juste partir ? À moins que vous souhaitiez toujours… me donner une correction ?

Le dernier point avait été dit avec un brin d’amusement, le Mega-Ténéfix se tenant toujours prêt au pire. La situation était assez tendue, mais la rousse ne semblait pas le remarquer. Il suffisait que tout le monde parte et tout rentrerait dans l’ordre. Simple, non ?

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Hugues Baer
Ours Grincheux


Messages : 462
Date d'inscription : 02/04/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: [Terminé] Est-ce que je vous avais dit de pas parler à Bahia ? [Hugues]   Jeu 27 Oct - 21:55


L'atmosphère devint électrique très rapidement. Hugues n'eut même pas l'occasion de toucher la demoiselle qu'un énorme rubis s'interposa. La main de l'homme se heurta à cette gemme sans valeur. Elle était aussi froide que les sommets de Maïlys. Une demi lune flottait plus loin, telle un présage sinistre qui pesait sur quiconque la remarquerait. Tout d'abord abasourdi, le trentenaire se sentit ensuite insulté par tous ces Pokemons qui semblaient n'avoir qu'un objectif : le mettre à terre s'il tentait quoi que ce soit. Le discours de la rousse fut la cerise sur le gâteau. Impertinente et acide : deux adjectifs résumant parfaitement le comportement de la jeune femme. Elle insinuait qu'Hugues ne méritait pas le respect ? Eh bien il lui apprendrait. Le visage du sbire s'assombrit tandis qu'il retirait la main de l'énorme rubis qui lui barrait la route. En même temps, elle continuait à le traiter de moche et à le provoquer. Intérieurement, le malfrat bouillonnait malgré une attitude plus ou moins contenue. A vrai dire, il souriait presque de sadisme. Amie de Cogneur ou pas, il n'en avait plus rien à foutre maintenant. La demoiselle allait payer pour son impertinence...

"Partir ? Ho ho ho non je crois pas. T'as vraiment dépassé les limites de ma gentillesse. Il est temps que j'te donne une leçon... T'inquiète pas, je respecte trop ton doudou pour te faire du mal. Oh et puis zut. Pas la peine en fait."
Et il se retourna en mettant les mains dans ses poches. Ce n'était plus un sourire qui décorait son visage mais une véritable expression sadique et joueuse. Il laissait s'échapper quelques rictus tandis qu'il fixait la demoiselle... qui en aurait sûrement strictement rien à carrer de ces menaces. Tant mieux. Cela renforcerait le plaisir que de lui faire passer un mauvais moment. Hugues calculait les probabilités que le masque de l'indifférence quitte le visage de la jeune femme dans les prochaines minutes. Il était loin d'avoir une thèse en mathématique, mais il les estimait a 99% avec un intervalle de confiance a 666%.

D'un mouvement brusque, il fit volteface et projeta un poing d'une force incroyable dans le rubis de Rubis. Ce n'était pas dit que cela touche, mais grâce à cette vigueur le trentenaire pouvait espérer en surprendre plus d'un. De plus, son autre main avait libéré ses autres Pokemons en forme : le Tauros, le Wailmer et le Phanpy.

"Occupez vous de la lune ! Jme charge du fantôme... Oh et Nyssa. Mouille un peu la gamine !"
Le petit éléphant suivait de prêt le taureau qui fonçait droit sur le Séléroc en utilisant Poursuite. Qu'elle tente donc de fuir ou d'esquiver. Ce n'en serait que plus dangereux. De plus, le jeune pachyderme décida d'ennuyer un peu plus la lune en la canardant avec des Eclats Glace. La Wailmer, quant à elle, crachait quelques petits jets d'eau inoffensifs sur la jeune fille afin de tremper ses vêtements et de les faire coller à son corps. Miss T-shirt mouillé entrera en scène... A moins que Bahia n'esquive ou se protège. Possédée comme elle était, elle pouvait sans doute utiliser des pouvoirs plus flippants que ceux déployés dans l'Exorciste.

_________________

:cmeg:
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
 
[Terminé] Est-ce que je vous avais dit de pas parler à Bahia ? [Hugues]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» {Terminé} Moi en terrain ennemi? Vous m'en voyez navrée!
» Excusez-moi, je ne vous avais pas vu[PV Anastasia Romanov]
» C'est comme si je vous avais toujours connu [Ft.Aylen Nott]
» Mission de sauvetage! [Illumina, Rick, Amynia et Othello]
» Bonjour, vous auriez deux minutes pour parler de la Révolution ?

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: