Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 

 [Terminé] Est-ce que je vous avais dit de pas parler à Bahia ? [Hugues]

AuteurMessage
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Bahia
Waifu officielle de Lyndia Théna


Messages : 187
Date d'inscription : 01/04/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: [Terminé] Est-ce que je vous avais dit de pas parler à Bahia ? [Hugues]   Lun 26 Sep - 2:31

J’ai une confession à vous faire, les mecs.

Oui je sais, je m’étais promis que, les soirées dans les quartiers chauds de Megapago, c’était terminé. Avec ce qui s’était passé la dernière fois, je me voyais pas refaire la même chose. Seulement… Ouais, je me suis menti un peu à moi-même. Après quelques semaines, je m’en ennuyais déjà. Je pense que ce qui m’a fait craquer, c’est Bahia. Putain de bordel, après que cet idiot de scientifique ce soit enfuit à Hoenn, elle a mis une semaine à s’en remettre. Déjà parce que cet imbécile lui a brisé le cœur – et moi la prochaine fois qu’il revient, je lui brise les jambes – et aussi parce que sa sortie aux bains chauds lui a fait attraper une grippe qui finalement, c’est transformé en méningite et la empêché de bosser. Bon, vous allez ptet vous demandez c’est quoi mon problème là-dedans et vous avez bien raison de vous poser la question. Je suis sincère, Bahia c’est ma princesse, mais là… la voir en déprime comme ça, couchée dans son lit pendant des jours, alors que j’essaie mon possible de lui remonter le moral… bah j’ai besoin d’une pause, ou plutôt d’un truc pour me changer les idées. Vous inquiétez pas, je l’ai bien emmitouflé dans ses couvertures avant de venir, je lui ai servi une soupe et mis un peu de somnifère dedans. Quoi, avec sa toux elle dort presque pas, je voulais juste lui donner un coup de main. Et me donner l’assurance qu’elle ne se réveillerait pas pendant la nuit, je m’en voudrais sévère qu’elle me cherche alors que je suis à l’autre bout du continent en train de boire une bière. De toute façon je l’ai laissé entre de bonnes mains, notre nouvelle voisine possède une Leuphorie qui adore border les malades. Elle est de garde ce soir avec Mercure, Derpy et Duchesse. Et Rubis ? Bah, pour une fois j’ai accepté de l’amener avec moi.

Voilà, on est enfin à Megapagopolis, il est onze heure passé. Je suis pas revenu depuis ma dernière sortie, Bahia a pas besoin d’y aller souvent. Comme avant, c’est Charlie qui me téléporte là-bas, il a pas été bien difficile à convaincre. Je vous l’ai dit la dernière fois, je suis sûr qu’il a une copine quelque part, ça l’arrange que je veuille y aller. Je vérifie que mon compagnon de ce soir est toujours sur mon dos, ce qui est le cas. Rubis aussi a besoin de se changer les idées et il connait un coin que j’ai pas encore visité. Je suis ses directions, bien conscient qu’on risque de se frotter à la même clientèle qu’à ma dernière sortie. Je sais que ça dérangerait Bahia, mais moi perso, je m’en tape. Tant et aussi longtemps qu’ils me font pas chier ou font pas des trucs louches sous mon nez, je m’en tamponne le cul. Puis même si certains sont pas de bonnes familles, ils peuvent être marrants ou agréable à discuter. J’aime pas juger avant d’avoir une idée, c’est tout. Après quelques minutes de marche on arrive enfin au bar de Rubis, qui se lance de mes épaules. Putain doucement, j’ai pas envie de le ramener complètement torché à la maison. Parce que je sais pas si vous savez, mais le petit spectre là, c’est vraiment pas un cadeau quand il boit trop. Et il le sait en plus. Je le vois se glisser à travers la porte de derrière et je le suis, entrant dans la pièce étouffante.

Ouais, okay. Contrairement à l’autre bar qui a flambé, celui-là fait encore plus mauvaise compagnie. C’est petit, la fumée de cigarette – ou de je sais pas quoi, allez savoir – flotte aux plafonds et la musique me raille les tympans. Boarf, pour se détendre ou prendre une cuite, ça fera l’affaire pour ce soir. Je cherche du regard ce timbré de Ténéfix, qui est déjà rendu au comptoir à l’autre bout. Hé merde, c’est moi qui a le pognon. Je me déplace difficilement entre les tables, qui sont trop tassés entre elle pour quelqu’un de ma stature. Après quelques raclements de chaises et des regards noirs que j’emmerde, je me rends enfin au bar, jetant un coup d’œil à Rubis qui a déjà commandé. De la vokda, hein ? Un classique venant de lui. Je lui rappelle de pas trop en prendre, ce à quoi il répond en me faisant une grimace. Il s’éclipse après, je sais qu’il a des potes de son genre qui se rencontre ici. Je décide donc de prendre un tabouret trop petit pour moi et je m’y installe du mieux que je peux, demandant un bourbon assez cher. Ce soir, je me fais plaisir. J’ai juste envie de réfléchir et boire un peu, rien de spécial. De toute façon je suis tout seul et…

Un instant.

Je me retourne un moment pour voir le reste de la pièce sombre, croisant des yeux quelqu’un que je connais. Eh bien bordel, c’est plus qu’une coïncidence de le trouver là encore une fois. Je demande à la barmaid un autre verre de fort, me dirigeant ensuite droit vers le barbu. Je sais pas s’il m’a remarqué, mais quand je vais foutre son verre devant lui, il sera bien obligé de revoir son vieux compagnon d’infortune. Je lui souris comme à mon habitude, me grattant la barbe repoussée d’une main. Je sais bien qu’il aime pas que j’utilise un interprète alors je fais que m’asseoir à côté de lui, prenant une première gorgée de mon grand verre. Je sais pas ce qu’il est devenu depuis le casino, par contre je sais qu’il m’a donné un foutu bon conseil là-bas. Je tapote du poing sur la table, espérant que c’est assez pour qu’il comprenne que je veux juste savoir si ça va. On est pas obligé de se parler s’il veut pas, je suis juste content de voir un visage familier ici. Boire en silence en contemplant la vie, ça me va aussi.
Spoiler:
 

_________________



Dernière édition par Bahia le Sam 29 Oct - 0:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hugues Baer
Ours Grincheux


Messages : 447
Date d'inscription : 02/04/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: [Terminé] Est-ce que je vous avais dit de pas parler à Bahia ? [Hugues]   Lun 26 Sep - 19:47


Encore une fois, Hugues devait se remettre à collecter des dettes ici et la. Il commençait à croire que les commandants l'assignaient à ce genre de missions car il possédait un physique intimidant. C'était tellement plus crédible d'envoyer une armoire à glace menacer de casser des os que d'envoyer une gamin comme Heaven. Cette dernière semblait par ailleurs avoir disparu. Ce n'était pas plus mal. Personne ne semblait l'apprécier dans l'organisation : trop bizarre, trop folle... Ce qui était déjà un exploit en soit étant donné les cas sociaux qui pouvaient peupler les rangs de la Némésis. Par exemple cette folle de Courtney. Elle a du voir qu'Eon a fait péter un volcan et ça a du être l'explosion d’œstrogènes en elle. Hugues ne pouvait pas supporter de la voir dans la base. Il supposait qu'elle voulait faire s'assécher la baie de l'île pour faire en sorte que Maïlys devienne l'île pleine lune. Inacceptable. Cela voudrait dire que les boulangers ne vendraient plus de croissants mais des galettes ! Et Hugues préférait les croissants. Son choix était donc tout fait.

Pour revenir à nos moutons, le trentenaire était donc envoyé récupérer un petit pactole dans un bar malfamé de la capitale. Le propriétaire avait demandé de l'aide à la Némésis pour faire bruler un bar voisin quelques mois auparavant et n'avait pas payé. Du coup, le patron peu scrupuleux devrait sans doute aligner les billets s'il ne voulait pas que son propre établissement parte en fumée. Le malfrat soupirait. Quelle idée d'aller embaucher des mercenaires pour aller jeter des allumettes dans un bar voisin ? Ce patron devait vraiment être à court d'idées... A peine arrivé, le sbire demanda à rencontrer le gérant. Ce dernier était en réalité une petite fille de 8 ans avec un cache oeil de pirate. C'était gênant.

"Euh. Petite. T'es vraiment la gérante de ce trou à rats ?"
"Oui ! Et si t'y crois pas t'es plus mon copain ! Et je vais le dire à la maîtresse elle te mettre un coup de règle dans ta sale tronche de cake puant de crotte de bique !"
"... Je viens pour la dette que t'as auprès de la Némésis. T'as intérêt à payer ou... ou... Hum... Je te vole tes crayons de couleurs tout neuf !"
"Ah non !!! Ca peut pas attendre demain ? J'ai pas encore collecté assez de pièces jaunes..."
La petite se tut un instant et regarda Hugues droit dans les yeux d'un air défiant. Ce dernier y répondit avec condescendance et en grognant légèrement histoire de jouer un peu plus l'intimidation. Aucun effet. La gamine lui tacla les testicules en rigolant. Diantre, c'est qu'elle faisait mal la petite. Le barbu dut se retenir de crier sous la douleur.

"Ok ! Dis à ton papi qu'il les aura demain dans un camion poubelle ! Y'a assez dans les bourses visiblement !" lâcha-t-elle en partant.
Quelle garce ! Huit ans et déjà si redoutable... C'était à se demander ce qu'elle deviendrait plus tard. Vu son caractère, l'homme la voyait bien DRH. Elle était faite d'acier, insensible et cruelle. Comme toutes les chargées de ressources humaines. Des machines. Mais au moins le deal avait été conclus sans trop de difficulté. On pouvait dire qu'elle était efficace. Grâce à ça, le trentenaire pouvait se permettre de trainer un peu avant de rentrer... ce qu'il comptait bien faire dès maintenant en se posant à une des tables du bar.

Le répit fut néanmoins de courte durée. Un verre s'écrasa brutalement devant lui et un sourire hagard rayonna devant ses yeux. L'homme eut un rictus en comprenant à qui il avait à faire. Le monde était décidément bien minuscule. C'était déjà la troisième fois en six mois qu'il recroisait ce Pokemon fort reconnaissable. Ca ne courait pas les rues les Blindépiques chromatiques.

"Tiens donc. Ce serait pas Cogneur que voila ?... C'était bien le casino ? Ah mais j'y pense... T'as pas ramené ta petite rouquine avec toi ? C'est dommage."
Hugues se redressa et s'adossa complètement contre sa chaise, la faisant presque pencher vers l'arrière. Il se mettait à l'aise le plus possible et regardait l'égide sylvestre avec des yeux presque bienveillants. C'était assez rare venant de lui pour être souligné. Usuellement, le barbu avait plutot une tronche défiante ou renfrognée. Il tapota légèrement sur la table avec son index, se demandant bien si le Blindépique aurait l'audace d'aller violer son esprit avec un allié cette fois aussi... Ou alors tenterait-il le langage des signes ? Ce serait bien plus drôle. Dans tous les cas, ce serait vachement plus naturel ainsi. Les humains se reposaient trop sur leurs compagnons psy pour communiquer avec les autres Pokemons. C'était une absurdité. Pour être plus efficace, il était plus intéressant de savoir discuter avec l'intégralité des espèces, sans distinction de type. Rien de tel que l'entrainement pour tenter de comprendre les élucubrations Pokemonesques.
Spoiler:
 

_________________

:cmeg:
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Bahia
Waifu officielle de Lyndia Théna


Messages : 187
Date d'inscription : 01/04/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: [Terminé] Est-ce que je vous avais dit de pas parler à Bahia ? [Hugues]   Mer 28 Sep - 3:00

Il a pas l’air mécontent de me voir, malgré sa tête de vieux con. Je reste donc assis à la table, prenant une gorgée de mon bourbon. Le liquide me brûle la gorge au passage, me secouant un peu les miches. Putain il est même pas minuit que je m’endors déjà, c’est ça la vieillesse ? Je m’étire un peu et me réinstalle sur ma chaise, prenant mes aises comme Hugues. Visiblement il a envie de faire la causette, ce qui risque d’être un peu compliqué pour nous deux. Tant pis, avec un peu de travail, je suis sûr qu’on arrivera à se comprendre. Déjà il commence par me parler de Bahia, ce qui me fait grogner. La rouquine on y touche pas, c’est une relique sacrée. Je réfléchis un moment à la meilleure manière de lui répondre, prenant une autre gorgée. Je décide finalement de hocher négativement la tête, pour finalement lui faire un signe qui est compris dans presque toutes les langues : un bon vieux doigt d’honneur. Ouais celui-là je le connais bien, c’est un de mes préférés. J’espère qu’il en sera pas insulté, c’est juste ma manière de dire d’oublier la rouquine s’il veut pas perdre ses testicules. Simple et efficace, merci bonsoir. Je souris après, juste pour être certain qu’il le prenne pas trop mal. Et même s’il le prend mal, ça change pas que c’est la vérité. Tu touches à la rousse, tu perds une couille. Plutôt direct comme technique, je suis sûr que vous êtes d’accord avec moi. Je prends une troisième gorgée, grognant en voyant que je l’ai déjà fini. Merde. Je fais signe au barbu que je vais m’en chercher un autre, vérifiant son propre verre. Il est chanceux, je me sens généreux ce soir, je lui donne la booze contre sa compagnie, aussi merdique soit-elle. Je rigole, même s’il est clairement pas réglo, on s’entends bien. En terme de changement d’idée, peut pas faire mieux.

-‘ Blindé. ‘


Après avoir refait le plein d’alcool, je retourne m’écraser sur la chaise, prenant une autre gorgée avant de chercher un moyen de lui poser une question. Je regarde le bar, cherchant parmi les clients quelque chose de rouge, ou… ah bah voilà, y a quelqu’un qui à ramener son Démolosse à table, exactement ce que j’ai besoin. Je tapote de nouveau sur la table pour avoir l’attention de Hugues, lui pointant d’abord le chien de l’enfer. Je veux pas faire référence à l’espèce en soi, juste au feu. Je lève ensuite le poing pour ‘pointer’ le bar, espérant sincèrement que le barbu comprenne ou je veux en venir. J’espère bien, parce que j’ai vraiment l’air d’un con à faire des signes comme cela. Ça m’emmerde mais je me vois pas forcer l’homme à me parler avec un psy, pas avec les problèmes qu’il a clairement avec ça. Toute façon au train que je bois je suis sûr que ça me dérangera plus tout à l’heure…

-‘ Blindé blindépique. ‘

Tout ce que je veux savoir, c’est s’il sait des choses sur le bar qui a brûlé. Après ça je m’amuse à imiter une sirène de police, ce qui attire l’attention des mafios, comme s’ils avaient peur que ça rameute la popo. Je dois m’empêcher de rire pour pas m’attirer des ennuis, espérant que c’est suffisant pour que le barbu comprenne que je demande s’il s’en ait bien sortit avec leur escapade dans les rues. C’est pas beaucoup mais je m’amuserais pas à jouer au théâtre pour lui quand même, faut pas déconner. Je finis mon deuxième verre en attendant une réponse, espérant que ce soit assez pour garder une conversation viable. Sinon bah… merde quoi.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Hugues Baer
Ours Grincheux


Messages : 447
Date d'inscription : 02/04/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: [Terminé] Est-ce que je vous avais dit de pas parler à Bahia ? [Hugues]   Mer 28 Sep - 16:08


Un doigt d'honneur ? Eh bien, il en connaissait du vocabulaire ce Blindépique. Le trentenaire haussa un sourcil et pinça ses lèvres vers la gauche avant d'expirer brutalement par le nez. Il se détendit ensuite petit à petit, son visage se transformant jusqu'à arborer un sourire légèrement malsain accompagné par quelques rictus amusés. C'était une réaction fort disproportionnée pour une question aussi anodine et sympathisante. Hugues comprit alors qu'il venait de mettre le doigt sur un point sensible... voire point faible du hérisson géant. C'était toujours utile à savoir, bien qu'il ne pensait pas en avoir besoin un jour. En bon méchant, cela lui faisait extrêmement plaisir de découvrir ce genre de choses, d'où son expression amusée.

"T'inquiète, je compte pas y toucher à ta rouquine. Pas vraiment mon style."
Puis il file. Déjà ? Le barbu avait presque l'impression de l'avoir froissé au vu du caractère expéditif de son départ. Eh ben... C'était bien susceptible les plantes. Son index tapota encore plus fort sur la table alors qu'il soupirait, hésitant presque à se lever pour retourner à la base. Il ne fallait pas déconner. Ce genre de discussion éclair était plutôt humiliant quand plusieurs personnes vous jètent des coups d'oeil. Heureusement, Cogneur revint bien vite avec de l'alcool. L'homme n'avait pas la moindre idée de ce que ça pouvait être. Il hocha la tête en signe de remerciement et huma les effluves alcoolisées. Ca avait l'air vraiment très fort. On pouvait être ennivré rien qu'en portant son nez au dessus du liquide. Grimaçant, le sbire porta ses lèvres afin de gouter à la liqueur. Effectivement. C'était amer et très concentré. Vraiment dégueulasse. Il finit sa gorgée afin de faire plaisir au Blindépique mais il n'irait pas plus loin. Certes, il aimait la boisson, mais ce n'était pas non plus une raison pour ingurgiter le plus de degrés d'alcool possible. Le chromatique reprit alors sa séance de langage des signes. Chien. Bar. Hum. C'était profond.

"Ah ! Oui bien sûr ! Moi aussi je comprends pas qu'on puisse amener un chien dans un tel endroit ! C'est totalement inacceptable ! Pauvre Démolosse."
C'était totalement à côté de ce que Cogneur voulait dire et c'était ça qui était drôle. Au moins, le Blindépique comprendrait qu'Hugues adorait les chiens, en particulier les molosses. C'était des gentilles bestioles fidèles et câlines malgré leur apparence bourrue. Sans doute un groupe élu parmi les différentes espèces pour bénéficier de l'immense honneur d'être apprécié par le barbu. Barbu qui n'aimait pas grand monde au passage. L'homme sortit alors une cigarette et l'alluma. Tout le monde fumait dans ce trou à rat alors il ne se gênerait pas non plus.

"J'ai eu des nouvelles à propos de la dernière fois." dit-il après avoir expiré un panache de fumée blanche.
Il sourit, dévoilant ses dents légèrement jaunies par le tabac à Cogneur. L'ironie de l'histoire était vraiment trop forte pour ne pas avoir envie de rire. Commença alors une légère tirade espacée avec quelques lattes sur le batonnet de tabac.

"C'est la patronne de ce bar qui a commandité l'attaque auprès d'une certaine organisation. La rumeur dit également que ça risque d'arriver à ce taudis si elle ne paie pas non plus pour le service rendu. Ce serait vraiment dommage qu'une deuxième bonne adresse du quartier vienne à disparaître. Heureusement, les personnes à l'oeuvre sont forts compétentes et ont réussi à réparer le litige... Bref qu'est ce qui t'amènes ici. C'est pas un endroit super recommandable quand on est un Blindépique responsable avec une petite fille à garder..."

_________________

:cmeg:
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Bahia
Waifu officielle de Lyndia Théna


Messages : 187
Date d'inscription : 01/04/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: [Terminé] Est-ce que je vous avais dit de pas parler à Bahia ? [Hugues]   Jeu 29 Sep - 18:16

Facepalm.

J’aurais dû y penser que ce ne serait pas aussi facile que cela de communiquer avec lui par signe. Il n’avait absolument rien deviné de ce que je voulais savoir, me parlant plutôt de son amour évident pour les canidés. Eh bah, je m’attendais pas à ça de lui, c’était plutôt étrange. Heureusement pour moi cela déboucha rapidement sur le sujet dont je voulais vraiment parler, à savoir, le bar. Sur le coup je pouvais pas m’empêcher de hausser les sourcils, regardant autour de moi. C’était la patronne de ce bar miteux qui voulait brûler la compétition ? Elle aurait pu attendre qu’il soit vide avant de le demander, putain de… Okay, du calme. Je me gratte la barbe et prend une autre gorgée pour laisser aller l’information, l’envie me passant rapidement. Qu’est-ce que je peux faire de plus, mettre la merde ici aussi ? Pas que l’envie me manque, non. Cette conne s’était servi de Flames et de d’autres Pokémons pour arriver à ses fins, ça me fait pas plaisir à entendre. Si j’avais la certitude de pas me faire avoir, je lui aurais ptet démoli le comptoir au minimum…

-‘ Blindé ? ‘

Qu’est-ce que je fais ici ? Je pensais que c’était assez évident pourtant. Je le regarde dans les yeux quelques secondes, ignorant royalement le bout ou il fait référence à Bahia. J’avoue que j’ai plus ou moins envie de réessayer les signes, essayant d’abord de trouver le moyen le plus facile pour qu’il comprenne. Je peux écrire un peu, mais juste des mots seuls et encore, mon orthographe ferait probablement mourir un professeur de français. Je grimace en y pensant, demandant tout de même un papier et un crayon au Lamperoie de la barmaid. Celui-ci grogne et me l’amène finalement, malgré sa mauvaise foi assez évidente. Je déteste les stylos que les humains utilisent, je manque de les briser à chaque fois avec ma grosse paluche. Ça fait longtemps que j’en ai pas tenu un et c’est la galère, j’écris du mieux que je peux et après avoir regardé le résultat, je grogne à mon tour. Mon écriture est hideuse. Bah, tant pis, peut-être que Hugues peut y déchiffrer quelque chose. Je lui tends le petit bout de papier, cognant ensuite mes poings ensemble pour plus d’évidence.

Citation :
Baston
Al…
Alhco…
Alcau…

Alcool… ?
Fuck

J’hausse ensuite les épaules. Ouais, je suis sûr qu’il a compris cette fois-ci. S’pas compliqué, je peux pas boire avec Bahia et mes combats sont assez rares, c’est avec Andrew que j’en profite. Je pourrais le faire dans des endroits spécialisées là-dedans, mais je trouve ça bien plus drôle de me battre illégalement dans ce genre de bar. Va savoir pourquoi.  Sans chercher à reprendre mon papier, je glisse une liane en dehors de ma carapace, attrape à la ceinture d’un inconnu une Pokéball et la ramène à moi. Je veux juste m’en servir comme exemple, pointant la ball et ensuite le barbu. Je retourne ensuite le Pokémon à son propriétaire, qui est endormi sur sa table de toute façon. J’ose espérer que ce sera aussi clair que possible, demandant simplement à l’homme s’il a des Pokémons. J’en ai vu un à l’autre bar, mais c’est tout. Qui sait, peut-être que cela l’intéresserait de les entrainer un peu…

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Hugues Baer
Ours Grincheux


Messages : 447
Date d'inscription : 02/04/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: [Terminé] Est-ce que je vous avais dit de pas parler à Bahia ? [Hugues]   Ven 30 Sep - 16:20


Cogneur serait-il romancier ? D'un seul coup, le colosse s'était levé pour réclamer du papier et un crayon. Voila qui était particulier. Hugues n'avait pas souvenir d'avoir cotoyé beaucoup de Pokemon non psy sachant rédiger. C'était une compétence assez rare pour être soulignée. Décidément, le Blindépique était plein de ressources... Certes, il écrivait comme un gros cochon, mais c'était déjà quelque chose. L'homme dut retenir un léger rire en voyant toutes les ratures. On aurait dit une copie d'enfant de primaire qui s'était trompé 4 fois sur son prénom.

Baston.
Alcool.
Fuck ?

Le barbu rougit à la lecture du dernier mot. Avait-il bien compris ? Est ce que le Pokemon était en train de lui faire des avances ? Mais ce n'était pas naturelleuh. La colère de Dieu allait s'abattre sur Mailyseuh. Le sbire ne touchait qu'aux humains. C'était très gênant. Peut être que si Cogneur avait été un homme avec les mêmes mensurations (la carapace dans le dos en moins) il aurait dit oui. Dans l'état actuel, une telle proposition ne pouvait relever que d'une mauvaise blague... Du moins c'est ce qu'il espérait. Hugues devint ensuite écarlate quand le marron lui présenta une ceinture de balls. Son esprit mal placé lui faisait penser à certains jouets pour adultes qui avaient la même forme. Finalement, il commençait à croire que le Blindépique était sérieux. L'homme n'osait même pas dire non de peur que le colosse se fâche. Il l'avait vu à l'oeuvre. Il suffisait que Cogneur lui mette un poing dans la figure pour qu'Hugues dise adieu à la vie en fonction de la force de l'impact et des os qui remonteraient dans son cerveau.

"Euh... J-je..." balbutiait-il.
Son index s'était agité frénétiquement et tapotait la table à un rythme proche du 60fps... sans aucune exagération bien sûr. Il tira une nouvelle latte sur sa cigarette en détournant le regard. Un peu trop fort d'ailleurs, l'homme toussota comme s'il avait avalé de travers. Il reprit le bout de papier et le relut entièrement, espérant foncièrement se tromper sur les intentions de son interlocuteur.

Baston. Alcool. Fuck ?
Oublions le dernier mot. Il restait alcool. C'était déjà fait ça. Il ne restait donc que baston. Baston... Des balls... Il voulait faire une balle au prisonnier ? Ce n'était pas la meilleure idée du monde. Hugues ne voulait pas avoir de bleus à cause des coups de médecine ball lancés après un Cognobidon en plein dans sa tronche. Mmmmh...

"Aaaaah ! Un combat ! J'ai eu peur haaa!"
L'épiphanie. Le soulagement.
Cette interprétation lui plaisait déjà plus. C'était sans doute la solution la plus saine parmi celles qu'il avait pu imaginer. Ca le bottait bien. Il devait encore casser la figure du Blindépique pour prendre la revanche sur le combat avorté de la dernière fois. S'il pouvait en plus envoyer des boucs émissaires à sa place, le barbu en serait ravi. Il jeta un oeil aux alentours. Ce n'était clairement pas un bon terrain pour un affrontement. Trop de gens, trop de bruits, trop de fumée... Il ne manquerait plus que les autres s'en mêlent et que ça finisse en mêlée. Non. Il leur fallait un stade vierge et épique.

"Ok. Ca me va. Juste pas ici. Trop de monde, pas assez d'espace. Ca serait bête qu'à chaque coup de bras tu cognes 25 péons... Il faudrait qu'on se trouve un endroit sympa. T'en connais un dans le coin ? Il y a bien l'impasse où on a été la dernière fois pour fuir si ça te branche. Si non, je te suis à un endroit plus approprié. Juste pas prêt d'un comissariat. J'ai mes... raisons."
En fonction de la réponse du Blindépique, Hugues le suivrait à l'endroit approprié. Il était inutile de perdre du temps et de l'énergie à décrire le trajet n'est ce pas ? De plus, le sbire n'avait aucune envie de rester dans ce trou plus longtemps. Ils étaient en train de passer du Altaria Grande. Il détestait cette chanteuse.

_________________

:cmeg:
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Bahia
Waifu officielle de Lyndia Théna


Messages : 187
Date d'inscription : 01/04/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: [Terminé] Est-ce que je vous avais dit de pas parler à Bahia ? [Hugues]   Lun 3 Oct - 14:51

Wait, wat.

Pour une raison que je comprends pas, le barbu en face a l’air d’être mal à l’aise. J’écris si mal que ça ? C’est assez insultant. Il bégaie même, ce qui me met encore plus dans l’interrogation. Un instant, qu’est-ce qui se passe ici ? Mon instinct s’allume de lui-même et le seul conseil qu’il me donne c’est : bouge pas, ferme ta gueule et laisse passer. Je n’ai aucune idée pourquoi, mais au plus profond de moi-même, quelque chose me crie de ne pas chercher plus loin, que mon cerveau risquerait d’exploser si je le savais. Croyez-moi, ça ne m’arrive pas souvent, mais malgré l’étrangeté de la situation, je préfère l’écouter. Je fige comme un animal en danger, fixant le fond du bar. Je sens la tension à la table, toujours incapable de comprendre d’où elle vient. Puis d’un coup, tout va bien. Hugues change complètement de comportement, comprenant visiblement ce que je veux. Hein, de quoi il a eu peur ? Qu’est-ce qu’il comprenait de mon message ? Non, je veux rien savoir. Reste concentrer sur le reste. La vérité te ferait courir comme un marathonien sur le speed. J’essaie de ravaler mon malaise, me concentrant plutôt sur les autres paroles du barbu. Il a l’air de penser que je voulais me battre contre lui, ce qui est pas plus mal, ça me va très bien. Tout pour effacer la bizarrerie qui vient de se passer. Il me propose de sortir de ce trou à merde et ça me satisfait encore plus, j’en peux plus de toute cette fumée à la con. Pas d’arène prêt d’un commissariat, hein ? Comme s’il avait besoin de préciser, j’en ai pas besoin pour savoir que tu es pas un enfant de cœur, coco. Je me lève avec mon verre, qui a coûté assez cher pour que je décide de partir avec. De toute façon je dois venir après récupérer Rubis, qui ne s’est pas montré depuis notre arrivé. Tant pis pour lui, je pars sans le prévenir, on a un point de rencontre dans trois heures de toute façon. Je m’étire les muscles un peu et je fais signe au Némésis de me suivre, je connais un coin intéressant.

Le chemin pour se rendre est assez tranquille, il n’y a presque personne dans les rues à cette heure-là… dans ce genre de quartier, en tout cas. Je bois tranquillement mon verre en marchant, cherchant des yeux une rue familière. Après quelques détours, on tombe finalement sur ce que je cherche : un vieux terrain avec une usine désaffecté dessus. La clôture qui l’entoure tient par la peur et je pousse simplement dessus avec ma carapace, celle-ci tombant au sol avec un bruit sourd. Je regarde rapidement autour juste pour vérifier que ça a pas rameuté des idiots et je continue mon chemin, m’arrêtant finalement proche de la bâtisse en semi-ruine. J’ose pas entrer à l’intérieur, ça risque de nous tomber sur la tête. Autant rester dehors, il fait assez sombre et le terrain est grand, y a moins de risque ici. Je m’installe donc tranquillement de mon côté, déposant mon verre à moitié vide au sol. Je cacherais pas que le bourbon commence à faire effet un peu, mais c’est pas mon genre de le montrer. Je croise les bras, me tournant vers Hugues. J’ai aucune idée du niveau de ses Pokémons, celui qu’il avait sorti la dernière fois ne ferait pas vieux os contre moi. À moins bien évidemment qu’il se soit entraîné depuis. Je grogne pour attirer l’attention du barbu, cognant mes poings ensemble. J’aime que mes combats soient équilibrés, ça peut pas servir d’entrainement sinon. Il doit bien se souvenir de ma force, je suis sûr qu’il fera ce qu’il considère le mieux. J’attends tranquillement, restant silencieux. À lui de débuter le combat.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Hugues Baer
Ours Grincheux


Messages : 447
Date d'inscription : 02/04/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: [Terminé] Est-ce que je vous avais dit de pas parler à Bahia ? [Hugues]   Mar 4 Oct - 15:01


Finalement Cogneur opta pour un terrain désaffecté. C'était étrange de voir une telle parcelle de terrain non construite au sein de la capitale. Ca cachait surement quelque chose de louches. La terre était soit déjà achetée et en attente de permis soit elle était impossible à utiliser pour construire. Dans tous les cas, ça arrangeait bien les affaires du duo de combattants. Il leur fallait un beau stade plat, lisse et grand. Cela permettrait à Cogneur de mieux se casser la figure quand Hugues en aurait fini avec lui. Il était hors de question qu'il l'affronte en 1v1. Ce serait du suicide. Le sbire allait plutôt lui envoyer trois Pokemons directement. Comme ça, la bestiole serait toujours accablée d'assauts et ne pourrait pas se défendre sur tous les fronts. Ce n'était que comme ça qu'il pourrait marcher sur son corps inerte et alcoolisé... Ah oui. Cogneur avait bu. Avec un peu de chance ça baisserait un peu ses compétences de combat au point ou il serait équivalent au point des 3 zigottos du sbire. Ben oui. C'était beau le méta.

"Nyssa ! Frêne sur les Bull !" s'exclama le sbire.
Il rigolait lui même sur son jeu de mot pourri. Invectiver la championne de se calmer sur les boissons gazeuses. Oh lala. C'était tellement drôle. Carambar lui décernerait un 0/10. Un Tauros, un Tortipouss et une Wailmer apparurent alors sur le terrain. L'explosion de lumière habituelle les avait précédé. Ces Pokeballs étaient de véritables show son et lumière. Super pratique pour une mission discrète. Il faudrait vraiment voir avec la Team Nemesis s'il n'y avait pas moyen de rendre ces orbes moins criards. Ce qui était criard aussi c'était les hurlements du Tauros. Encore une fois, il fallait qu'il essaie d'Intimider son adversaire pour lui faire baisser son attaque d'entrée de jeu.

"J'espère que t'es prêt Cogneur, tu vas prendre cher." dit-il avec un sourire provocateur.
"Vent Glace en succession ! Frêne, tu te tiens prêt à Charger pour intercepter une attaque bizarre s'il le faut !"
Cogneur était fort. Il fallait donc trouver un moyen de l'empêcher de se servir de cette force. Et quoi de mieux pour cela que de le ralentir au point ou il ne pourrait presque plus bouger ? C'était un des magnifiques effets de Vent Glace. En plus de pouvoir lui donner froid, s'il était touché, il serait à la fois ralenti et blessé. De plus, en lançant les attaques en succession, le colosse serait sous un afflux constant de vent froid et il ne pourrait pas s'en protéger indéfiniment. Le Tauros commença donc à souffler et quand il eut fini ce fut au tour du Wailmer. Le Tortipouss se tenait prêt à intercepter une attaque bizarre si jamais il estimait qu'une d'entre elle l'était. Cogneur ne pourrait donc pas tenter de bouffonneries comme des Vampigraines. Interdit de sucer.

_________________

:cmeg:
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Bahia
Waifu officielle de Lyndia Théna


Messages : 187
Date d'inscription : 01/04/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: [Terminé] Est-ce que je vous avais dit de pas parler à Bahia ? [Hugues]   Mar 4 Oct - 15:37

Oh putain.

Je me sens… ouais. Qu’elle idée de merde. Alors que Hugues lance ses compagnons au combat, je vois double pendant quelques secondes. Oula. Fallait vraiment que mes verres décident de faire effet maintenant ? J’aurais pu trouver ça chiant, mais rapidement ça me fait rire. Pourquoi je m’en fais, ça rajoute juste du piquant. J’essaie de me concentrer – c’est pas facile, je vous le jure – et je suis pris d’un nouveau fou rire. J’ai un Wailmer sous les yeux et ce putain de bonhomme lui a donné le nom de la championne effrayante du casino. Si j’avais bu plus que ça, je pense que je me serais pisser dessus de rire. Déjà que de voir la grosse baleine sur le terrain ça fait bizarre, s’il faut en plus qu’il la surnomme ainsi, je tiendrais plus. Il attaque déjà en plus, même pas le temps de me reprendre. Je me frotte la figure pour me réveiller un peu, arrêtant en me prenant le premier Vent Glace. Putain, ça secoue bien plus que mes paluches. Je frissonne, restant gentiment à ma place. T’façon j’ai peur d’avoir l’air d’un con si j’essaie de marcher dans sa direction. Okay, un peu de calme. Je suis pas reconnu pour ma vitesse de toute façon, faut que je me serve de ce temps là pour autre chose. Je décide donc de me reprendre, le vent soufflant encore. S’pas ça qui me va faire sortir mon bouclier, faites pas chier. Ca picote quand même, pendant deux secondes j’ai oublié que c’était pas vraiment ma tasse de thé, la glace. Putain d’Arceus, ça commence pas bien. Je me campe légèrement vers l’avant, lâchant un hoquet alors que je lance Gonflette. Hey, c’est ma signature, je fais pas sans.

-‘ Blindééé ! ‘

J’aime bien gueuler pour me motiver, j’oublie pendant quelques secondes qu’on est supposé être discret. Fuck it. Je gonfle les muscles et je serre les dents, fixant le trio que j’ai devant. Avec les deux Vent Glaces, je me sens comme un char d’assaut pris dans la boue. Que cela ne tienne, j’ai de quoi répliquer de loin sans jouer sur le spécial. S’pas mon créneau, okay ? Je sens que mes muscles sont un peu ankylosés par le froid que j’apprécie pas par nature, faut que je bouge un minimum. En réalité ça change rien aux dégâts que je me suis pris, mais tout est dans le mental, d’accord ? JUST DO IT !

-‘ Blin ! ‘

Et hop, premier caillou. La Wailmer-dragon elle doit aussi connaitre Roulade, mais je m’en fais pas. Parce que j’en ai une plus grosse qu’elle. Les roches, je veux dire. Enfin… non, ta gueule Cogneur. Je l’envoie bouler – get it ? – et je regarde le chemin qu’elle prend, tel une boule de bowling glissant vers le trio, que j’imagine comme des quilles. Je prépare la prochaine, riant comme un débile. S’ils évitent il va mieux falloir pour Hugues de faire pareil, parce que j’hésiterais pas à en envoyer de manière à ce que ça l’oblige a bouger aussi. Hey, pas de dresseur, pas d’ordre. Logique parfaite.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Hugues Baer
Ours Grincheux


Messages : 447
Date d'inscription : 02/04/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: [Terminé] Est-ce que je vous avais dit de pas parler à Bahia ? [Hugues]   Mer 5 Oct - 9:46

Le début du combat s'annonçait très largement en faveur du criminel. Cogneur ne semblait pas être au top de sa forme et encaissa les deux Vent Glace d'affilée. Ca avait du lui donner froid dans le dos de sentir ainsi la puissance de Nyssa version baleine. En tout cas, il était maintenant bien ralenti. Mais pourquoi s'arrêter en si bon chemin ? Hugues disposait de bien d'autres moyens pour continuer à immobiliser un peu plus le géant vert. Ce dernier décida finalement de passer à l'attaque en envoyant  un morceau de sol sous forme rocheuse à Nyssa. La terre semblait se décrocher comme une glace en pot pour former de superbes boules telluriques. Si les souvenirs du sbire étaient exacts, les premières itérations de l'attaque étaient relativement faibles et pouvaient être encaissées sans trop de soucis... Même si le Blindépique restait puissant. D'un signe de tête, l'homme indiqua à son Tortipouss de ne pas s'interposer et de laisser Nyssa et sa graisse faire le travail.

"Maintenant ! Nyssa ! Anneau Hydro ! Etonnement !"
Alors que la première roche allait s'abattre sur l'énorme mammifère marin, cette dernière s'entoura d'un voile d'eau régénérateur. Grâce aux propriétés uniques de cet écran, elle récupèrerait en vitalité progressivement au cours de l'affrontement. C'était comme une augmentation virtuelle de défense. Petit à petit, les coups seraient épongés comme si elle les avait subis en étant au même niveau que son adversaire. Une fois qu'elle eut encaissé le coup, elle cracha ensuite un projectile sombre à l'attention du Blindépique. Très certainement pris dans un enchainement frénétiques de Roulades, il aurait peu de chance de se soustraire de cette attaque. Avec un peu de chance, le coup interomprait sa frénésie destructrice. Une chance sur trois à peu prêt. C'était pas mal mais pas suffisant pour être certain que le compteur de dégâts de Roulades retombe au niveau zéro.

"Bull ! Grimace et tiens toi prêt à répliquer ! Frêne, mets toi devant Nyssa et commence à utiliser Repli !"
Les traits du Tauros s'assombrirent jusqu'à projeter une aura oppressante en direction de Cogneur. En cas de succès, ce dernier serait encore ralenti de deux crans. Toutes ces manoeuvres avaient pour but de le rendre plus facilement "prévisible" en voyant les coups qu'il mettrait du temps à accomplir grâce au ralentissement. De plus, plus il était lent, plus son équipe pourrait s'échapper facilement de ses gros calins. Le Tortipouss, comme au tour précédent, n'attaqua pas et se contenta d'assurer le back up défensif. En se mettant devant sa partenaire aquatique, il s'assurerait de prendre les coups à sa place si nécessaire. De plus, le Repli lui permettrait de mieux tenir les attaques rocheuses.

Hugues croisait les doigts pour que sa stratégie soit gagnante. Pour l'instant, tout se déroulait sans accroc majeur. D'un autre côté, le combat n'avait duré que moins d'une minute pour le moment. Tant de stress. C'était un combat dont il n'imaginait même pas les enjeux. En effet, s'il perdait, la clé considèrerait Cogneur comme son nouveau propriétaire. Il aurait mieux fait de la laisser au QG, hors de son rayon de détection. Il aurait pu perdre en paix sans la perdre. Il avait cependant remarqué les regards envieux qui gravitaient autour de lui et ne laissait rien au hasard. Ce serait lui qui placerait ce fichu bijou dans la porte de Rodin. Pas un autre sbire idiot.

_________________

:cmeg:
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Bahia
Waifu officielle de Lyndia Théna


Messages : 187
Date d'inscription : 01/04/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: [Terminé] Est-ce que je vous avais dit de pas parler à Bahia ? [Hugues]   Jeu 6 Oct - 15:56

Hum.

Je vous promets que je fais mon possible pour rester concentrer sur le combat, mais quand je suis dans cet état, c’est dur de garder le fils. Pas que j’ai du mal à penser, enfin oui et non. C’est un peu comme une deuxième nature, je laisse l’instinct prendre le dessus et le reste s’endort. Je bouge mécaniquement, comme dans ma bulle. J’aime bien combattre sans dresseur, même si Andrew est meilleur que moi niveau stratégie. Il aurait probablement tout fait pour m’éviter le vent froid, mais je suis pas aussi vite que lui. Je dois penser à ce qui vient et à ce que je veux faire, être Pokémon et dresseur à la fois, ça demande plus de concentration. Aussi con que ça puisse paraitre, je peux pas m’empêcher de penser aux voyages que j’ai fait un peu partout. Putain que je me fais vieux. Je le sens un peu alors que je renvoie un deuxième boulet, plus calme qu’au premier. Le problème avec moi c’est que je dessaoule vite, même pas le temps de m’amuser. Je me sens encore un peu étourdi, endormi même. Putain de bourbon. Le verre est posé sur le sol et après un coup d’œil, je vous que le vent l’a renversé. RIP, tu seras vite oublié, magnifique liquide ambré. Je t’aimais. J’entends les ordres d’Hugues d’une oreille, grognant. Il souhaite vraiment me transformer en statue de marbre, hein ? Je lui en veux pas, c’est le mieux à faire s’il veut pas que je l’attrape par le fond du slip. Mon regard se porte sur la grosse baleine, qui m’envoie l’Étonnement. Je serre les muscles plus par instinct qu’autre chose, pris dans mon enchainement. Heureusement je ne fais que ressentir un chatouillement au niveau du torse, attrapant mon troisième caillou. Tu me briseras pas aussi facilement. Attends que je t’envoie le dernier, le barbu.

-‘ Bleh. ‘

Grimace ? Encore de la vitesse ? Je fais une tête genre : Really mec ? Je pense que je suis pas mal au fond du baril là, s’il en refait une autre, ce sera inutile plus qu’autre chose. Les chances que mes poings touchent quelque chose sont minces et ça me déprime : il est ou le plaisir si je peux pas frapper de la viande ? Il vient de tuer mon combat. Tant pis pour lui, dès que je finis Roulade, je lui envoie une Gyroballe. Ses Pokémons sont pas les plus rapides non plus, mais en ce moment, je suis pas mal le gagnant là-dessus. Me suffira d’un essai pour voir ce que ça donne, sinon eh bien va falloir que je pense à autre chose. Mine de rien je fais sortir mes lianes de sous mes carapaces, envoyant un autre rocher, assez imposant ce coup-ci. Je suis entre deux choix et j’attends la Roulade finale pour choisir, observant le trio en face de moi. La question la plus important étant : qui j’essaie de faire tomber en premier ?

Quelque part je me dis que ça dérangera ptet pas Hugues que je m’occupe de Nyssa en premier. Va savoir pourquoi.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Hugues Baer
Ours Grincheux


Messages : 447
Date d'inscription : 02/04/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: [Terminé] Est-ce que je vous avais dit de pas parler à Bahia ? [Hugues]   Jeu 6 Oct - 17:16


"Encore des Replis ! Nyssa Rugissement !" s'écriait Hugues.
Son Tortipouss n'avait malheureusement pas pu accumuler plus d'une amélioration avant que la deuxième vague de roulade ne s'écrase sur lui tandis qu'il protégeait Nyssa. Cogneur ne semblait pas avoir été perturbé par l'Etonnement. Hugues serra les dents. A tous les cas le Blindépique était tellement bourré qu'il n'avait même pas remarqué le coup. Quelle tristesse. La petite tortue grimaça en essuyant le caillou tandis qu'elle renforçait une nouvelle fois sa défense pour mieux tenir les futurs assauts. La baleine rugit ensuite espérant diminuer l'attaque du colosse. Cela atténuerait les prochains chocs. Ce serait sympa.

"MEEEEEEEER !!;,!;,:;!," hurla la baleine.
"Siphon ! Bull Mimi Queue ! " ordonna ensuite le criminel.
La bouée bleue termina sa lamentation décourageante pour ensuite expulser de l'eau de son évent. Toute cette trainée aqueuse vola en direction de Cogneur en tournoyant sur elle même. Petit à petit, elle prenait la forme d'une tornade... Différence prêt que c'était de l'eau. Si le Blindépique était pris dans le vortex, il aurait encore plus de mal à bouger, tout en subissant des dégâts résiduels qui ne dépendaient pas de la force des Pokemons de Hugues. Ce serait tout bénef. La lenteur de l'égide sylvestre et sa frénésie rocheuse l'empêcheraient sans doute de se soustraire à l'attaque. En même temps, le Tauros remuait sa petite queuqueue dans l'espoir d'annuler l'augmentation de défense octroyée par la Gonflette. Le troisième rocher s'écrasa sur le Tortipouss. Il commençait à faiblir sérieusement malgré la puissance défensive de ses Replis successifs. Pas grave. Il pourrait se régénérer bien assez tot. La stratégie était déjà prête.

Le barbu souriait sadiquement, dévoilant ses dents légèrement jaunies par le tabac. Tout se déroulait admirablement bien. Il jeta un oeil au verre d'alcool renversé. Barf ! Quel gachis ! Même si ça devait être fort et dégueulasse, c'était toujours dommage de déverser ainsi de la boisson. Cela lui donnait presque un peu soif. A la fin de l'affrontement ce serait une belle pinte de bière. Une clope. Et éventuellement de la charmante compagnie dans son pieu. Qu'est ce que ce train de vie avait pu lui manquer quand il était derrière les barreaux ! Depuis, le malfrait profitait de chaque jour comme si c'était le dernier... Ce qui, en soi, n'était pas déconnant au vue de son activité professionelle.

"Alors Cogneur, t'as pas trop de mal à suivre ?"

_________________

:cmeg:
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Bahia
Waifu officielle de Lyndia Théna


Messages : 187
Date d'inscription : 01/04/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: [Terminé] Est-ce que je vous avais dit de pas parler à Bahia ? [Hugues]   Jeu 6 Oct - 18:06

Arrête de crier baleine à la con, j’ai mal à la tête.

Quoi, c’est moi qui criait tout à l’heure ? Faite pas chier.

Bien des gens diraient que je suis mal parti, mais j’y pense pas vraiment. À dire vrai, je pense pas à grand-chose à ce moment. Envoyer un caillou, pause, répéter. La Roulade ça met un peu dans un état de transe, ça donne l’impression qu’il se passe rien d’autre. Enfin pour moi en tout cas. Je baille sans le vouloir, mais j’imagine que Hugues peut pas le voir, je viens d’envoyer le troisième rocher et je suis un peu caché derrière. J’entends assez bien ses ordres et je grogne, le barbu veut m’avoir avec le temps. J’apprécie pas vraiment, mais je m’en fais pas trop. J’ai pas le temps pour cela, de toute façon. Ça a l’air de l’amuser, mais soyons sérieux, un 1vs1 il aurait eu aucune chance. Ses Pokémons ont ptet pas mon niveau, mais en ce moment, je dois gérer des attaques de tous les côtés sans pouvoir en commander autant. Je sens la pointe de frustration qui remonte de mes entrailles et je grogne, ne laissant rien paraitre. C’est pas mon genre de me fâcher pour cela, y a quelque chose d’autre qui me dérange et j’arrive pas à mettre le point dessus. Je vois le Siphon arriver et je me baisse légèrement, la carapace plus sur le devant. J’aurais aimé bouger, mais je suis lent et surtout, j’ai le quatrième caillou en préparation. Que faire ? Andrew aurait su bien plus vite que moi. L’eau m’englobe et je soupire à son contact, bien campé sur mes pieds. Y a aucune chance que la tornade me bouge, mais je préfère rester dans cette position quand même. C’est assez froid, mais ça me fait pas la même sensation que le vent du début. Sans apercevoir la Mimi-Queue, j’envoie le quatrième boulet, qui traverse la paroi aqueuse sans problème. Il fait trembler le sol en partant, me bouchant la vue pendant quelques secondes.

-‘ Hum. ‘

Mes lianes glissent au ras le sol, traversant avec force le bas du siphon, le courant étant moins fort. Je les fais bouger contre le sol, espérant que la neige qui reste un peu cache leur progression. C’est lent et long, mais je dois faire attention pour que Hugues ne remarque rien. Je fais exprès de les faire évoluer plus loin, de chaque côté de son équipe. Je risque pas d’y arriver tout de suite, mais j’ose mettre de l’énergie pour les maintenir sur ce chemin, grognant alors que le courant du Siphon essaie de les pousser. Ça y est, j’ai mon dernier caillou en main, après je vais pouvoir passer à autre chose. J’espère, en tout cas. Presque aussi gros que moi, je l’envoie de toute mes forces, les muscles serrés. Si ça pouvait juste en emmerder un… Je sens la première touche du Siphon, pliant les genoux.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
 
[Terminé] Est-ce que je vous avais dit de pas parler à Bahia ? [Hugues]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» {Terminé} Moi en terrain ennemi? Vous m'en voyez navrée!
» Excusez-moi, je ne vous avais pas vu[PV Anastasia Romanov]
» C'est comme si je vous avais toujours connu [Ft.Aylen Nott]
» Mission de sauvetage! [Illumina, Rick, Amynia et Othello]
» Bonjour, vous auriez deux minutes pour parler de la Révolution ?

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: