Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 

 L'Éveil du Volcan [Mr. Fawkes]

AuteurMessage
Courtney
Dresseuse en Chaleur ♪


Messages : 58
Date d'inscription : 20/07/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: L'Éveil du Volcan [Mr. Fawkes]   Mer 17 Aoû - 10:42

Courtney était assez victime du stress et cela d'autant plus maintenant qu'elle était dans une organisation où elle était forcée de cohabiter avec d'autres personnes, pas toujours de bonne fréquentation. Elle avait beau faire de son mieux pour éviter les grands regroupements et les couloirs bondés du QG, il lui arrivait très souvent de rencontrer des personnes. Et certaines d'entre elles mettaient ses nerfs à fleur de peau, sans jamais qu'elle puisse riposter, retenant ses envies pour maintenir le si peu d'image qu'elle avait. Les médias s'étaient amusés à communiquer plus que de raison après la chute de la team Magma, révélant les secrets les moins bien gardés des admins et des hauts gradés. Sur l'instant ça n'avait pas affecté Courtney, mais cela lui était retombé sur le coin de la figure assez vite et son image s'en était retrouvée ternie dès que les personnes eurent appris pour son léger déficit mental. Néanmoins, pour calmer son stress et se calmer, elle avait intégré dans ses routines de petites séances de méditation, tôt le matin, quand les personnes dormaient encore normalement. Dans la salle commune, seule, laissant ses plus petits pokémons jouer sous le regard de la Fragilady pour ne pas qu'ils dérangent leur dresseuse pendant son moment de relaxation.

Néanmoins, ce jour là elle eut le malheur que l'une des personnes se moquant généralement d'elle passe par là, pendant sa méditation. Bien que la pokémon Plante ait tenté gentiment de le repousser, il vint quand même sortir la femme de son calme, l'énervant passablement. Elle s'était relevée, mais le type continuait de la gêner, de la provoquer. Elle tenta tant bien que mal de conserver son calme mais le fil se brisa et un coup parti. Trop faible, malheureusement, mais qui suffit à lancer une bagarre dont elle devenait rapidement la victime. Fort heureusement, la pokémon plante parvint à les séparer, mais l'amertume restait pour Courtney. Et quand elle avait une chose en tête, ça ne s'en allait que lorsqu'elle était satisfaite.

Ainsi, plus tard dans la journée, elle décida de se venger, l'amertume ayant grandi à un point phénoménal. Elle vint donc de nouveau à sa rencontre, alors qu'il était avec sa petite meute, lui demanda simplement de s'approcher pour discuter… Avant de lui décocher une droite dans la mâchoire. Mais bien évidemment pas à poing nu. Equipé d'un petite renfort en acier pour compenser son manque de force. Bien sûr, cela ne leur plurent pas et alors que la victime se lamentait, les autres s'approchaient dangereusement. Avancée qui fut stoppée nette par l'invocation de la Camerupt devant eux. Dans le couloir.

Elle allait faire un malheur.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Mr. Fawkes
Le Joueur d'Echecs


Messages : 19
Date d'inscription : 20/06/2016

MessageSujet: Re: L'Éveil du Volcan [Mr. Fawkes]   Sam 20 Aoû - 0:53


Dans les couloirs de fer du labyrinthe glissait une fine silhouette dont l’allure ne variait jamais et dont l’avancée mécanique se devinait sans qu’aucun bruit ne vienne la trahir. L’homme aimait la discrétion, le luxe qu’offrait la possibilité de voir sans être vu et de remarquer impunément ce qui ne devait pas inclure son point de vue. Pourtant de quelle discrétion peut profiter un infirme ? Comme chaque jour il avait passé plusieurs heures dans une salle qui n’acceptait que lui ainsi que quelques rares élus avant de repartir vers son bureau, silencieux et empreint d’une certaine mélancolie que seuls certains élus étaient aptes à percevoir.

Perdu dans son esprit, l’homme réfléchissait à tant de choses à la fois, se laissant guider mécaniquement dans les couloirs qu’il avait créés par ses souvenirs et son instinct. Il avait besoin de changer ses idées, de tourner les yeux vers une autre direction dans l’espoir d’y voir un paysage plus beau que celui qui se trouvait sous ses yeux. Et pourtant, il sentait sa soif de réussite grandir comme grandit une passion dévorante ou comme se répand une goutte d’encre dans un verre d’eau. Il ne sentait pas le jours s’écouler aussi vite que le temps le déclare, abrité au sein de sa forteresse coupée du monde. Sa tâche prendrait du temps et seule la patience saurait lui laisser gouter à la victoire tant convoitée, cette réussite qui permettrait enfin à la terre qu’il foulait de se trouver guérie de la gangrène qui la rongeait jour après jour. Tant d’autres avaient tenté cet exploit par le passé, et tant avaient échoués en se laissant aveuglés par leur soif de puissance, leur égoïsme ou leur idéaux impossibles, tentant jusqu’à la fin de se proclamer maitre d’un pouvoir dont il n’étaient pas dignes. Mais lui était différent, il le savait, rien ne viendrait entraver sa quête car son futur n’existait pas.

Les clefs étaient à portée de main et maintenant que le bruit courrait concernant leur existences, elles se mettaient à apparaitre d’elles même sur l’île, poussées par les recherches des uns ou les tentatives de camouflages des autres. Plus ils tentaient de se soumettre au sort qui était destiné à leur bien, plus il les poussait dans leur camp, ne restait ensuite à la némésis qu’à ramasser le fruit de leur labeur tombé à leurs pieds. Calculs, réflexions et paradoxes occupaient l’esprit du scientifique lorsque son avancée fut stoppée par un lourd vacarme se dégageant du couloir adjacent. De toute part accouraient des sbires avides de spectacle et de violence, hurlant leur émoi comme l’auraient fait des primates. Laissant apparaitre la Reine et son Fou Blanc, il ne comptait pas laisser passer ce grabuge qui ne trouvait aucune justification à ses yeux. Le petit groupe qui commençait à se formait se tut et s’écarta en découvrant le visage de celui qu’ils redoutaient le plus, affichant cet éternel sourire discret qui avait autant la force de rassurer que de terrifier son auditoire. Le groupe s’écartant pour laisser passer l’homme en rouge et ses pokémons, il les laissa découvrir l’affrontement qui se préparait.

"Pourrais-je avoir une explication concernant ce qu'il se passe ici ? "

Observant le camerupt qui le toisait de toute sa hauteur, le leader avança au beau milieu du corridor d’acier, le plaçant comme barrage à l’affrontement afin d’entendre ce qu’avaient à dire les concernés. Sur les traits du groupe d’hommes à sa droite se devinait l’envie de chercher le conflit et d’assouvir une domination sur tout être plus faible que ce qu’ils pensaient être. Cependant en face, une frêle silhouette se découpait derrière le massif camélidé de feu. Les cornes ornant la capuche de la jeune femme, ainsi que son signe on ne pouvait plus distinctif ne manquèrent pas d’intriguer le maitre d’échec qui s’avança plus encore du colosse de feu. Inspectant la sbire au travers de ses lunettes aux verres miroitant, il déclara brisant les lourdes minutes de silence tendu qui s’étaient installées depuis trop longtemps.

"Suivez moi je vous-prie mademoiselle. "

Puis n’attendant aucune confirmation, il opéra un demi-tour et se dirigea vers son bureau suivi de près par la cizayox pendant que le regard inquisiteur de la dame en noire examinait la demoiselle sous toutes les coutures, cherchant sans doute d’où provenait l’intérêt que son maitre portait à l’humble individu qu’elle était. Qu’avait il comprit qu’elle ne savait voir ? Elle le saurait en temps voulu, puis sans un mot elle opéra une volte-face et partit pour suivre le fauteuil qui s’éloignait déjà.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Courtney
Dresseuse en Chaleur ♪


Messages : 58
Date d'inscription : 20/07/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: L'Éveil du Volcan [Mr. Fawkes]   Dim 21 Aoû - 13:54

Oh. Ca avait attiré du monde. Tant mieux, peut-être que cela servira d'avertissement aux autres… Elle ne voulait pas être dérangée et risquait de déverser toute sa verve sur ceux qui osaient se jouer d'elle. Déjà, elle réfléchissait au meilleur moyen d'assouvir sa vengeance. Serait-ce en les brûlant à mort ? Non, elle préférait que cela reste dans leur esprit et sur leur corps, comme une marque. Pas les tuer. Peut-être les écraser sous les roches ou les pattes de sa Camerupt. Héhé, c'était une idée. Néanmoins, elle fut interrompue dans sa lancée et remarqua que tardivement par quoi. Ce costume rouge, ce fauteuil et cet air angélique et mystérieux…

Elle se raidit aussitôt en le voyant, maudissant par la pensée les fichus personnes qui l'avaient menées à une telle situation. Si ces idiots n'avaient pas été là, elle aurait pu donner une meilleure image au leader de cette organisation. Maintenant, de quoi elle avait l'air ? En plus de cela, il voulait à présent la voir. Bon sang. Sa haine envers les autres grandissait d'autant mais elle baissa la tête face à Fawkes. Elle était certaine d'avoir raison dans ce conflit mais elle ne voulait pas de remontrances. Et elle ne pouvait pas se permettre de fuir ses responsabilités.

Après avoir rapidement croisé le regard de la psychiste, Courtney baissa de nouveau la tête et rappela sa Camerupt, suivant le leader et son cortège de pokémons en traînant des pieds. Elle ne voulait pas se faire remonter les bretelles, surtout pas par lui. Le renfort en acier qu'elle avait utilisé pour casser les dents de l'autre idiot pesait à présent lourd pour elle… Mais… Peut-être que si elle s'excusait dès maintenant la sanction serait moindre ?


« Monsieur Fawkes… Je suis désolée. J'ai réagis… Excessivement. »

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Mr. Fawkes
Le Joueur d'Echecs


Messages : 19
Date d'inscription : 20/06/2016

MessageSujet: Re: L'Éveil du Volcan [Mr. Fawkes]   Dim 21 Aoû - 17:25

Entendant les mots prononcés par la jeune femme, l’homme en rouge et ses pokémons s’arrêtèrent. Les pièces d’échecs tentant d’anticiper la réaction de leur maitre se tournèrent vers l’ancienne haute gradée, l’une considérant ses excuse, la seconde son impertinence. Puis les épaules de l’infirme furent secoués d’une infime impulsion, un sursaut amusé à peine audible qui fut rapidement suivit par un nouveau demi tour. Un sourire aussi galant qu’intrigué le maitre des lieux fixa son interlocutrice, analysant posture, parole et comportement. Là où il aurait sans doute pu la laisser repartir vaquer à ses occupations  tout en s’assurant que le souvenir honteux de cet instant viendrait l’empêcher d’agir de nouveau de la sorte à l’avenir, il préféra lui demander.

"Est ce là votre manière de m’indiquer que vous ne souhaiteriez pas honorer ma demande ?"

Sans quitter l’endroit où il se trouvait, il adressa un signe de la main à la foule qui s’était attroupée là afin de lui intimer l’ordre de se dissoudre sans plus attendre. Les plus déçus du lots partirent en trainant des pieds, n’osant tout de même pas exprimer leur mécontentement à l’idée de ne pas avoir pu profiter d’un bain de sang ou bien même plus simplement d’un combat de coq. D’autres tentaient de gagner du temps, poussés par leur curiosité ne pouvant résister à la tentation induite par la présence du leader s’adressant à un de ses sous-fifres. Ses réactions étaient tout aussi implacable qu’imprévisibles aussi, ne voulaient ils perdre une miette de ce spectacle si rare. Cependant, il leur suffit d’un seul regard à leur égard pour suffire à les disperser aussi vite qu’une volée d’insectes. Seul le sbire à la mâchoire brisée avait choisi de rester et alors que ses mots se voyaient déformés par l’intervention fracture qu’il avait subit, il avait dressé un index inquisiteur destiné à imager ses propos.

"Faites quequ’chose vous ! C’est elle qu’a commencé alors qu’j’étais tranquille et tout ! Ouais c’est d’la faute de c’te sale p… AAaaaaah !"

Voyant le dit doigt se rapprocher ostensiblement de son propriétaire, la cizayox avait mit un terme à ses propos en fermant sa large pince d’acier écarlate sur l’index du malheureux, serrant assez pour lui infliger une vive douleur mais pas suffisamment pour sectionner son membre. Les plaintes du sbire raisonnaient comme un chant macabre sur les parois des couloirs désertés. Ce dernier tentant de se dégager commençait à faire perler des gouttes de sang là où la peau commençait à se déchirer, en proie à deux pressions bien trop grande pour elle. Poussant un soupir, son sourire perdu, l’homme en rouge fit signe à son fou de lâcher, la reine noire se délectant du spectacle d’un moins que rien puni pour son arrogance.

"Tachez de soigner votre langage lorsque vous vous adressez à une dame en sa présence à l’avenir, et de faire preuve d’un tant soit peu plus de respects envers vos supérieurs. Sur ce vous pouvez partir. "

Tout en tenant son index sanguinolent, le sbire s’inclina et s’en alla ventre à terre vaquer à de plus urgentes affaires. Maintenant certain d’obtenir de la jeune femme toute l’attention qui lui était mérité, le maitre du jeu lui confia le plus simplement du monde.

"Nous pourrions entamer notre conversation ici, cependant je pense que l’endroit n’est pas vraiment approprié. Aussi je vous redemande, voilez vous bien me suivre s’il vous plait ? "

Dans les yeux des deux pièces qui la toisaient, la jeune femme aurait tôt fait de trouver la réponse à la question qui venait de lui être posée. Il était de toute manière inconcevable qu’un entretient digne de ce nom se passe à la vue de tous, a la portée des oreilles les plus indiscrètes et en proies aux courants d’airs, seuls clandestins ayant percé le secret des sécurités de ce lieu. Une chose devait émaner de cette triste démonstration dans tous les cas de figure. S’il savait faire preuve d’un extrême savoir-vivre, de calme et de patience, le joueur d’échecs n’en restait pas moins sévère et intransigeant avec ceux qui osaient défier son autorité.
Revenir en haut Aller en bas
Courtney
Dresseuse en Chaleur ♪


Messages : 58
Date d'inscription : 20/07/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: L'Éveil du Volcan [Mr. Fawkes]   Mar 23 Aoû - 18:34

En entendant les paroles de monsieur Fawkes, le corps entier de Courtney s'était raidi. Bien sûr que non ! Elle allait accepter sa demande mais elle ne souhaitait que s'excuser au préalable. Peut-être avait-elle mal utilisé ses mots ? Ca arrivait parfois… Elle se maudissait d'avoir commis une nouvelle erreur qui pourrait rebuter le leader de la team, mais celui-ci restait toujours aussi souriant. La femme avait déjà du mal à distinguer les états d'âme des personnes normales, mais là, elle n'y arrivait tout simplement pas. Il était toujours amusé ? Content ? Ou alors elle ne parvenait pas à voir des détails cachés dans l'expression de son maitre ? Courtney était confuse.

Rapidement, le charismatique homme fit fuir les quelques rapaces qui avaient commencés à leur tourner autour, l'endroit se vidant peu à peu et soulageant légèrement Courtney d'un stress qui aurait été devenu ingérable s'ils étaient restés. Néanmoins, l'homme à qui elle avait brisé la mâchoire était resté et tentait visiblement de se défendre avec des arguments futiles. Peut-être que sa réaction avait été immature et irresponsable, mais Courtney assumait ses erreurs. La sentence qui était donnée à l'homme qui l'avait importunée fut juste selon elle. Aussi observa-t'elle cela sans considérations pour l'importun, même contente de le voir ainsi blessé. Ca la soulageait, un peu. Et les paroles de Eon étaient délicieuses à son goût. Finalement, le garçon dû partir la queue entre les jambes, la mâchoire cassé et l'index blessé. C'était plus que n'aurait pu espérer Courtney, mais elle avait toujours peur de se faire faire des remontrances par le leader. Elle avait tout de même frappé un allié dans la bouche simplement pour satisfaire une envie de vengeance.

Quoi qu'il en était, Fawkes refit sa proposition de discussion et même sans voir les regards des pokémons, elle aurait accepté. D'ailleurs, elle voyait simplement les pokémons la fixer, sans pouvoir interpréter ce qu'ils exprimaient. Du dédain ? De la pitié ? De la colère ? Peu lui importait en réalité. Elle hocha doucement de la tête, s'inclinant par respect pour le personnage et parla en se redressant.


« Bien sûr, monsieur… Ce sera un plaisir de discuter avec vous... » Dit-elle, prête à le suivre jusqu'où il voudrait.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Mr. Fawkes
Le Joueur d'Echecs


Messages : 19
Date d'inscription : 20/06/2016

MessageSujet: Re: L'Éveil du Volcan [Mr. Fawkes]   Mer 24 Aoû - 13:20


Satisfait par la décision que venait de prendre la jeune femme, l’homme en rouge la gratifia d’un galant sourire surveillé de près par les deux pokémons, scrutant en permanence le moindre frémissement de la part de leur maitre ou de son interlocutrice. Si cette femme avait bel et bien engagé les hostilité sous son propre chef, dans ce cas elle était dangereuse et en aucun cas les deux pièces ne laisseraient arriver un accident ou quoi que ce soit d’autre mettant en péril la sécurité du joueur d’échecs. Ouvrant le passage d’un mouvement de bras, l’infirme orienta son siège selon la direction menant à son bureau, perdu au fin fond des méandres de son repaire. Puis se laissant entrainer dans élan réthorique l’homme indiqua à la sbire.

"Si vous voulez bien me suivre."

Il était rare que l’homme décide de prendre à parti un seul élément de la complexe fourmilière dans laquelle évoluait son organisation, plus encore, surtout lorsque cet élément ne pouvait se vanter de faire partie de l’étroite élite des membres. Dans ce cas pourquoi changer une habitude déjà bien ancrée dans les esprits ? La surprise sans doute, la prise de court face à une stratégie trop bien installée. C’était ainsi qu’il aimait agir, et pas seulement au sein de sa propre entreprise. Le cycle vivant et la chaine alimentaire étaient des constantes régies par une seule et même règle : celle du plus fort. Or bien trop souvent les prédateurs atteignant le somment s’encroutent, devenant paresseux et élevé sur un podium de souvenir de puissance. Ils tombent alors de leur piédestal à la moindre secousse avant de disparaitre, remplacés par de nouveaux chasseurs plus vigoureux et adaptés que les déchus. La ligue était une reine prête à déchoir dont le maitre était le roi, bientôt mis en échec derrière ses propres remparts. Le maitre du jeu ne ressentait pas spécialement le besoin ni le désir de s’exprimer sur son point de vue ou encore ses pensées, préférant voiler chacun de ses raisonnements derrière la façade d’homme discret et mystérieux qui lui avait été affublé.

Durant tout le long de cette silencieuse avancée, les deux pokémons ne s’étaient plus une fois tournées vers l’invitée de leur maitre. Alors que la Reine noire se reposait sur ses capacités psychiques pour anticiper le moindre événement fâcheux, la mante d’acier quand à elle préférait se baser sur ses excellents réflexes et rapidité d’exécution. Non pas que ces capacités lui furent innées, elle avait su développer en compagnie de son dresseur une vivacité que nombre de ses pairs auraient pu lui envier. Sa grâce assassine n’était en rien entachée par le bandeau qui masquait son oeil mort, faisant luire son second comme une pépite d’ambre enflammée. Le quatuor ne tarda pas à arriver à destination, stoppant quelques instant devant la massive porte de bois fraîchement remplacée le temps que son propriétaire ne la déverrouille. Une fois à l’intérieur, l’homme en rouge se dirigea sans détour vers son gramophone étincelant, remit au goût du jour par quelques obscurs bricolages de l’ancien ingénieur. Les émotives notes d’une sonate se mirent à raisonner dans la pièce, suivant le fil de la sensibilité d’un compositeur torturé de sentiments contraires. Tantôt teinté d’une douceur aigre et amère, le morceau laissait ensuite place à un déferlement passionnel presque déchirant. Le joueur d’échec ne cessait jamais de s’émerveiller à l’idée que tant d’émotions puissent transparaitre à travers quelques notes de piano. Repensant à ce qui l’avait mené hors de son sanctuaire de calme et à ce qu’il avait vu avant que sa route ne croise celle de la jeune femme qui se trouvait avec lui, il ne put s’empêcher de transférer ses propres ressentis sur ce morceau pathétique.

"Jouez vous aux échecs mademoiselle… Courtney si je ne m’abuse ?"

S’avançant quelques peu vers son bureau, plus particulièrement vers la grande baie vitrée offrant le luxe d’un paysage à une profondeur où les rayons du soleils ne peuvent darder ses habitants, il prit l’initiative de justifier cette familiarité à l’égard de la demoiselle. Pendant ce temps, la Reine noire s’occupait de refermer la porte avant de libérer de son propre chef les deux pièces homonymes qui manquaient encore à l’appel.

"Voyez vous, votre réputation vous précède, y compris sur cette île. Hors j’ai cru comprendre que vous n’utilisiez jamais votre nom de famille, aussi ai-je pris la liberté de vous appeler de la sorte."

Se retournant pour lui faire face, il ne désigna aucun siège avant de lui proposer.

"Prenez place, vous avez tout le temps de vous assoir."
Revenir en haut Aller en bas
Courtney
Dresseuse en Chaleur ♪


Messages : 58
Date d'inscription : 20/07/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: L'Éveil du Volcan [Mr. Fawkes]   Mer 24 Aoû - 17:40

Oh que oui elle souhaitait le suivre. Ca n'était pas tous les jours qu'un leader de team demandait un entretien à un de ses subordonnés… Surtout un leader qui représentait tant aux yeux de la dite-subordonnée. Il était l'espoir qui l'avait frappé quand le volcan de Maïlys était entré en éruption. Depuis, elle lui vouait une admiration mêlée à un certain respect… Tant qu'il restait dans son optique de nouveau monde et ne se détournait pas de ses desseins, comme Max. Si cela venait à arriver, la Courtney au coeur brisé ferait un malheur et se mettrait autant en danger que les personnes s'approchant d'elle. Ce serait elle et sa colère face au monde dans une bataille qu'elle finira par perdre inévitablement. Les pensées tourbillonnaient dans l'esprit de la femme, sans substances et ordre, passant un moment de l'admiration aux doutes pour revenir à la chose qui avait plus ou moins provoqué sa rencontre avec le leader. Elle avait donné une mauvaise image d'elle et voulait profondément corriger son erreur. Pour le moment, tout ce qu'elle pouvait faire était de suivre docilement son maître jusqu'à son bureau.

Arrivée, Courtney détailla un peu le décor du regard, sans pouvoir et vouloir émettre de jugement. Par contre, lorsque la musique commença à résonner dans la pièce, elle se permit de fermer un peu les yeux pour profiter de la mélodie. Elle était ni mélomane ni très difficile en terme de musique, mais il s'agissait bien là d'un art qu'elle comprenait… Et elle était assez dépitée en voyant les groupes tels que Seksion Dasso se dire comme faisant de la musique… Mais bon. Elle releva doucement le regard vers son hôte. A la question, elle réfléchit rapidement avant de glisser, assez peu confiante et se dandinant, ses doigts bataillant entre eux sans raison au niveau du ventre.


« J'y ai joué un moment… Mais je suis mauvaise... »


En effet, elle avait joué du temps où on lui avait cherché une activité calme et cérébrale pour lui éviter toutes autres addictions à d'autres moyens de calmer son stress. La réflexion lors du jeu d'échec avait fait son travail, mais on ne pouvait pas dire qu'elle était bonne. Mais en réalité elle n'était pas mauvaise non plus. Juste peu confiante en ses capacités.

Pour la suite concernant son nom, elle hocha doucement de la tête, se permettant un léger sourire. Depuis que Max lui avait donné ce nom, qui à l'origine était plus un nom de code, elle n'avait plus voulu le quitter, prenant même les mesures pour remplacer son vrai prénom par celui-ci. Pour le nom de famille, elle préférait en effet être appelée simplement 'Courtney'. On l'avait appelé ainsi de nombreuses années alors pourquoi revenir à quelque chose de révolu ?

La proposition de s'asseoir était assez séduisante en soi, mais le choix de son assise était plus difficile qu'il pouvait y paraître. Elle peinait à faire des choix qui n'auraient pas été prévu et cela se résout assez souvent pas l'abandon pur et simple. Mais cette-fois, elle prit un peu de temps pour prendre la chaise la plus proche de l'homme, jugeant que c'est le plus simple pour discuter normalement.


« Je… Savais que j'allais être reconnue, monsieur Fawkes. C'était… Le but de ma tenue. Mais visiblement… Elle ne terrifie plus autant qu'auparavant. Je ne voulais pas faire une telle… Première impression… Je suis désolée. »

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Mr. Fawkes
Le Joueur d'Echecs


Messages : 19
Date d'inscription : 20/06/2016

MessageSujet: Re: L'Éveil du Volcan [Mr. Fawkes]   Lun 29 Aoû - 20:35


L’homme en rouge ne put retenir un léger sourire amusé face à la remarque de la jeune femme, tentant sans doute de répondre humblement à sa demande initiale. Rares étaient les sbires qui se vantaient devant lui de savoir maitriser l’art que constituaient les échecs, et encore moins se permettaient de déclarer qu’ils profitaient d’un certain don dans ce domaine. Il se heurtait souvent au même type de réponse. Ces réponses polies qui ne laissaient pas place au doute quant à l’envie de se mesurer à celui qui avait su se démarquer et passer maitre de la discipline depuis des années déjà. Cependant, le mystérieux leader semblait piqué de curiosité face à son invité impromptue, voyant son honnêteté courageuse mériter une certaine mise à l’épreuve. Son malaise palpable s’en trouverait sans doute aggravé ou apaisé.

"Ce genre de chose ne peut être réduite de manière si succincte. Laissez moi en être le juge."

D’une manière polie qui ne laissait tout de même nullement place à un quelconque refus, il l’observa s’assoir tout en installant sur son bureau un large échiquier de marbre noir et blanc. Il gardait habituellement ce plateau afin d’immortaliser les configurations de jeux qu’il entamait par correspondance mais cette fois, il pourrait se permettre de l’utiliser de manière plus directe. Les deux autres échiquiers de toute manière étaient bien trop précieux pour qu’il les utilise avec d’autres que les quelques élus qui en avaient déjà eu l’honneur. Réalisant que l’inconfort volontaire de la chaise qu’elle avait choisi viendrait sans doute gêner l’ancienne commandante, il ne fit tout de même rien dans le but de la changer de place, feignant l’ignorance ou faisant preuve de cruel manque d’intérêt.

Ecoutant ce qu’elle avait à dire, il synthétisa mentalement les informations qui pouvaient lui sembler requises pour la suite ou au contraires peu pertinentes. Sa manière de parler singulière prouvait à elle seule et en faisant abstraction de ses vêtements, son identité si célèbre. Il avait eut l’occasion de découvrir les membres déchus des organisations passées lorsqu’il se trouvait encore employé de la ligue. Les banques de données fourmillaient d’avertissements et d’avis de recherches concernant ces individus, malfaiteurs identifiés comme particulièrement dangereux. Quel retour de flamme que de penser qu’à l’heure actuelle, sa simple présence suffisait à tenir en respect ces criminels dans l’âme.

Dans la pièce, les pokémons présents observaient d’un oeil attentif le déroulement des choses, perplexes, amusés ou outrés à l’idée que leur maitre autorise une simple sbire l’affronter au sein du domaine qui était le sien. D’aucun ne parvenait à comprendre quelle était la raison qui l’avait poussé à agir de la sorte. Etait ce dans le but de lui faire une faveur ou de marquer son esprit après un serment mérité ? Ou pire ? Chaque être attentif pu profiter des nouvelles excuses de la jeune femme ainsi que de la réponse de son interlocuteur.

"J’entend vos excuses. Cependant je suis convaincu que vous ne regrettez pas plus votre acte que mon fou regrette le sien. Nous évoluons dans un milieu où seuls les plus évolués, les plus forts survivent. Je ne compte plus les querelles qui chaque jour explosent à l’abri de ces murs se soldant parfois par quelques petites blessures ou d’autres par des conséquences bien plus graves.  Cela m’importe peu et ce n’est pas en me basant sur une telle banalité que j’irais porter un jugement préliminaire."

Marquant une courte pause, le maitre d’échecs laissa le temps à ses paroles de s’imprimer dans l’esprit de sa subordonnée, retardant de quelques nouvelles secondes le début de la partie qui impatientait devant leurs yeux.

"Ce qui en revanche oeuvre contre votre intérêt, c’est ce désir de reconnaissance que vous ne fondez que sur quelques reliquats d’une autorité qui n’existe plus. Le passé construit le présent mais ne peut en aucun cas venir s’y substituer et espérer terrifier les foules sur la simple idée de votre grandeur oubliée n’est que simple candeur. Cela entache la précieuse première impression à laquelle vous faisiez référence malheureusement. Cependant, je suis prêt à vous offrir une seconde chance, une seconde impression qui peu importe la teneur, sera définitive. Indiquant les pièces alignées devant la demoiselle il lui confia. "Ce sont toujours les blancs qui commencent."
Revenir en haut Aller en bas
Courtney
Dresseuse en Chaleur ♪


Messages : 58
Date d'inscription : 20/07/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: L'Éveil du Volcan [Mr. Fawkes]   Dim 4 Sep - 17:57

Courtney entendait bien et comprenait parfaitement les dires de son supérieur… Mais elle ne pouvait se penser autre chose que mauvaise. En effet, elle ne parvenait qu'à vaincre de jeunes joueurs, avec des techniques bien définies. Dès que venait l'instant de l'improvisation, elle perdait ses moyens et ce qu'elle mettait en place tombait comme un château de cartes. Mais s'il voulait la juger, soit. Mais elle savait déjà comment la partie se terminera. Et lui aussi devait le savoir. Elle suivit les mouvements de l'homme lorsque celui-ci déposa son plateau de jeu entre eux, alors que les pokémons autour les regardaient. La femme en rouge en faisait abstraction, pour ne pas se stresser sans raisons. Pas face à son nouveau leader.

Elle resta là un petit moment en s'excusant, ne bougeant pas de son assise inconfortable et faisant batailler ses doigts entre eux au niveau de son ventre, pour contenir la tension à laquelle elle s'opposait. Néanmoins, ces mouvements se stoppèrent brutalement lorsque monsieur Fawkes répondit. Non, elle ne regrettait pas le moins du monde son geste, c'était certain. Ses propos avaient quelque chose d'apaisant pour la femme en rouge et celle-ci hocha un peu de la tête, murmurant un
« Certes... » pendant la pause imposée par le maître des échecs, avant que celui-ci ne reprenne ses paroles. Oui, elle s'était laissée avoir et avait espéré que sa seule présence, ses actes passés terrifient les jeunes impudents de cette époque. Mais la vérité était belle et bien là : elle avait vieilli et son image avec. Les gens avaient eu le temps de voir de nombreuses nouvelles organisations les terroriser et étonnamment les teams Aqua et Magma étaient parmi les plus dénigrées et raillées. Que ce soit leurs objectifs ou leurs membres. Il lui fallait se reconstruire une image. Elle hocha un peu de la tête avant d'écouter attentivement son partenaire actuel de jeu. Une seconde chance ? Elle allait la saisir. Mais si celle-ci se résumait aux échecs… Elle allait être des plus compliquées.

« Très bien... »


Se souvenir de ses cours n'était pas difficile. Mais la pression instaurée par le maître des échecs suffisait déjà à faire douter la jeune femme. Il ne fallait pas qu'elle y pense. Il fallait qu'elle se concentre simplement sur la bataille qui allait se dérouler devant ses yeux. Assez rapidement, elle fit avancer un pion, avec quelques idées mères en tête : protéger le roi et conquérir le centre du plateau. Ca devrait suffire pour le moment… Ensuite, elle tenterait d'exploiter les failles visibles de l'adversaire pour attaquer sans hésiter. Si elle perdait des occasions d'attaquer les pièces importantes adverses, ça n'allait pas bien se passer.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Éveil du Volcan [Mr. Fawkes]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un réveil difficile - Terminé
» Le réveil du chat
» Comme un volcan [Pépite]
» Honor's Veil : les phoenix !
» Le réveil [Boule Epineuse]

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: