Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 

 [Libre] Le monde à l'envers.

AuteurMessage
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Amelle Seele
Meh Meh


Messages : 245
Date d'inscription : 01/04/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: [Libre] Le monde à l'envers.   Ven 9 Sep - 15:33

Amelle cherchait frénétiquement ce qui devait sembler être peut-être éventuellement dans l'absolu une sorte de truc pour réveil. Pour faire court, elle ne savait pas quoi chercher précisément et fouillait au hasard, ne voulant pas tomber sur un flacon de concentré de poison qu'elle aurait saupoudré sur Bahia pour la tuer dans une autre dimension avant de se faire crucifier par le Blindépique… Huh… Et voilà que les Masskos avaient décidés de refaire surface pour les emmerder, la faisant reculer du sac et invoquer son Magneti pour se protéger, alors que le pokémon chromatique déployait ses picots géants pour se défendre, semblant blesser au passage un des reptiles. Génial ! Dans un second temps, il envoya valdinguer légèrement le sac pour le retourner et renverser son contenu non loin de Amelle, qui reprit ses recherches, non sans un air désolé vers le pokémon. Si elle avait réussi à trouver ce qu'elle cherchait dès le départ, ils ne seraient pas dans une si mauvaise situation.

Pendant que l'épinadure lançait ses boulets vers les arbres et semblait effrayer quelques-unes de ses cibles -presque- invisible, le Magneti s'affairait également à lancer quelques attaques pour disperser le groupe d'ennemis, à grands coups de Bombaimants au hasard. Les petits détonations étaient pas grand-chose face au vacarme du Blindépique mais il faisait de son mieux et c'était déjà pas mal pour son niveau… Les bruissements de feuilles semblaient indiqués que les reptiles quittaient la zone mais Amelle ne voulait plus se reposer sur ses lauriers. La première fois ils étaient revenus à la charge, alors pourquoi pas une seconde fois ? Ils étaient plus nombreux et risquaient de les avoir à l'usure.

Finalement, après les vacarmes et les attaques des deux pokémons alliés éveillés, Amelle put trouver et appliquer comme elle le pouvait la poudre de baie Marron. Enfin, si le Blindépique lui disait de faire autrement, elle le ferait autrement… Mais pour le coup, après avoir appliqué la poudre sur le pokémon Psy, elle constata que la rousse n'était toujours pas réveillée (ou tout du moins elle ne le distinguait pas très bien) et décida de la secouer un peu, histoire de la réveiller encore plus vite. Ils étaient pressés ou pas ?

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Bahia
Waifu officielle de Lyndia Théna


Messages : 187
Date d'inscription : 01/04/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: [Libre] Le monde à l'envers.   Mar 20 Sep - 3:11

Lorsque la poudre toucha le petit Pokémon martien, celui-ci reprit ses esprits presque immédiatement, au grand plaisir de l’Épinarmure qui avait grande hâte de foutre le camp de ce bordel. Le Lewsor resta couché quelques secondes, ses yeux s’illuminant alors qu’il évaluait ce qui s’était passé et ce qui se passait en ce moment même. Lorsqu’il se rendit compte de la situation, le pauvre se mit à paniquer d’un coup, se relevant à la va-vite. Par Arceus, ils étaient attaqués ! Le petit martien se mit à tapoter des pieds, semblant se demander ce qu’on attendait de lui. De son côté, Bahia reprenait elle-aussi conscience, un peu plus durement que son Pokémon d’emprunt. L’air hagard, il lui fallut plusieurs essais pour être capable d’ouvrir correctement les yeux et quelques secondes de plus pour se rendre compte dans quel merdier ils étaient toujours. Déboussolée, elle tenta de se relever mais retomba sur les fesses en grognant, regardant tout autour d’elle. Cogneur avait reculé jusqu’au groupe, fixant les arbres devant lui qui semblaient être secoués. Pas le temps de se poser de question, ils devaient profiter que le Lewsor soit réveillé pour se sortir de cette impasse avant que les Massko ne reviennent à la charge. Le Pokémon psy vérifia que tout le monde était assez proche de lui et commanda sa Téléportation, visiblement très nerveux. La rousse sentie son cœur se soulever alors qu’ils apparaissaient dans un nouvel endroit, son malaise se transformant vite en découragement.

-‘ Merde… ‘

Le martien était trop énervé, il ne les avait pas téléportées au bon endroit. Ils se retrouvaient toujours proche de la Forêt Dense, sur le bord d’une route de terre. Une pancarte indiquait qu’ils étaient à quelques kilomètres de la prochaine ville, l’endroit semblant franchement désert. Le chromatique se retint de se fâcher, voyant que le Lewsor était sur le point de pleurer lorsqu’il se rendit compte qu’ils ne les avaient pas téléportés en terrain habité. La rousse prit un moment pour se remémorer tout ce qui s’était passé, reprenant ses esprits, les fesses posés dans le sable. Bon, ils ne risquaient pas de se faire avoir de nouveau par le groupe de Pokémon enragés, par contre ils avaient du chemin à faire avant que le psy ne soit capable de les téléporter de nouveau. Poussant un soupir, l’handicapée rassura le petit martien, lui disant que ce n’était pas grave et qu’ils trouveraient une autre solution en attendant. Après avoir rappelé son compagnon de fortune, Bahia se remit sur ses pieds avec l’aide du Blindépique, qui ne pouvait s’empêcher de grogner à l’idée de se taper le reste du chemin sur ses pieds. Ce n’est qu’à ce moment-là qu’elle se souvint qu’elle n’était pas toute seule, se tournant vers la dresseuse. L’air un peu gênée et surtout, découragée, l’handicapée prit la parole.

-‘ Désolé… il a un peu de mal à fonctionner sous pression. Enfin, merci pour l’aide, je pense pas qu’on les revoit de si-tôt… ‘

Le plus important à présent, c’était de savoir quoi faire. Pour la rousse, le plus intéressait restait à se déplacer, la route ne semblait pas beaucoup empruntée. Avec un peu de chance, quelqu’un finirait par passer dans le coin et pourrait peut-être les dépanner. Rester ici et attendre pour la Téléportation ne plaisait pas vraiment à la demoiselle, mais elle se sentait mal de prendre une décision sans l’avis d’Amelle, sachant qu’elles étaient dans la même merde. Reprenant sa canne, Bahia se gratta la tête, toujours un peu timide.

-‘ Bon bah… tu veux nous suivre ou tu sais où tu t’en vas ? On peut… faire un bout de chemin ensemble, ce sera moins ennuyant. ‘

Si la dresseuse acceptait, alors ils commenceraient leur merveilleux périple vers la prochaine civilisation. Bahia en profiterait pour en apprendre un peu plus sur sa compagne d’infortune, se demandant ce qu’elle faisait dans la vie.

-‘ Euh, si je peux me permettre, tu faisais quoi dans la forêt ?’

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Amelle Seele
Meh Meh


Messages : 245
Date d'inscription : 01/04/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: [Libre] Le monde à l'envers.   Sam 24 Sep - 19:10

Yes ! Ca avait fonctionné ! Amelle avait eu peur que la poudre ne fonctionne pas correctement ou pas suffisamment rapidement, mais visiblement il ne fallait pas sous-estimer le pouvoir des plantes. Génial ! Par contre, elle restait tout de même tendue par la situation. Les bruits des masskos se déplaçant n'avaient rien de rassurant, même avec la présence du Blindépique chromatique surpuissant et de Bernard pour les protéger. Fort heureusement, une fois suffisamment proches du Lewsor, celui-ci ne perdit pas de temps pour téléporter le groupe, provoquant une sensation de malaise chez la dresseuse. C'était pour elle la première téléportation de toute une vie et ça ne lui avait pas fait du bien. Elle grimaça un peu, se sentant nauséeuse un petit moment, avant de relever le regard et de voir où ils étaient : pas où c'était prévu. Ils étaient tombés au bord d'une route proche de la forêt et le panneau avait quelque chose de décourageant en affichant le kilomètrage pour rentrer en ville. Franchement ? Bon, c'était mieux que de se faire charcuter par des pokémons de la forêt, mais elle ne put s'empêcher un petit soupir, en rappelant son Magneti dans sa ball.

Alors ils allaient avoir à rentrer à pieds ? Ca faisait chier… Mais bon, Amelle ne pouvait pas en vouloir à l'extraterrestre : elle avait aussi paniqué et elle comprenait bien ce qui lui était arrivé. Tout le monde pouvait faire ce genre d'erreur et elle lui était même reconnaissante de les avoir éloigné de cette merde… Ou de ne pas les avoir téléporté dans le vide. On ne savait jamais ce que pouvait générer une téléportation mal faite…


« Oh, nan, c'est moi qui te remercie de m'avoir aidé, aha… »
Elle se gratta un peu la nuque en regardant le panneau avant de faire la moue. « Et je ne pense pas avoir vraiment le choix… Même si faire un brin de chemin avec vous serait un plaisir ! » Dit-elle, en lui servant un petit sourire et avant d'entendre la dernière question de la jeune femme. « Eh bien, j'étais partie chercher des herbes en forêt, pour m'essayer à fabriquer mes propres médicaments pour pokémon, aha… Visiblement je suis meilleure bricoleuse que cueilleuse ! D'ailleurs, on a pas eu le temps de se présenter. Je m'appelle Amelle, dresseuse de pokémons de type Acier et fabricante de gadgets débiles pour arrondir les fins de mois. ET toi ? »

Elle commença à marcher tout en parlant, prenant quand même le soin de ne pas laisser la rousse derrière elle comme une vieille chaussette. Ce serait mal convenu. Et Amelle ne voulait pas partir sur de mauvaises bases avec une personne aussi sympathique et avec la waifu number one du Fondateur.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Bahia
Waifu officielle de Lyndia Théna


Messages : 187
Date d'inscription : 01/04/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: [Libre] Le monde à l'envers.   Dim 25 Sep - 2:09

Ainsi donc les deux demoiselles partaient en marchant vers leur destinée, lentement mais sûrement. Bahia avait déjà un peu mal à la jambe, mais elle n’allait pas s’en plaindre, faisant des petits pas en regardant droit devant elle. La rousse ne pouvait pas s’empêcher d’essayer de calculer le temps que cela prendrait à la vitesse qu’elles allaient, grimaçant rien qu’à y penser. Peut-être qu’une voiture ou un autre dresseur passerait par-là, qui sait. PITIÉ, FAITE QU’UNE VOITURE PASSERA ICI. Hum. Le Blindépique restait derrière les deux aventurières, pour être certain qu’il n’arriverait rien de malheureux de nouveau. Ce serait vraiment le bout de la merde qu’ils se fassent encore attaquer, surtout à la distance qu’ils avaient à présent. La chercheuse n’y pensait même plus, elle qui avait dormi la majorité de la bataille. Elle était surtout concentrée sur sa marche, comptant ses pas comme pour l’encourager à ne pas s’écraser à terre et demander à Cogneur de lui faire le reste du chemin à sa place. Quoique, c’était une idée… plus tard, plus tard. Si l’handicapée avait la jambe trop douloureuse, elle serait bien obligée de monter sur les épaules de son compagnon. Essayant de ne pas se laisser avoir par la tentation, elle écouta plutôt les paroles de sa compagne d’infortune. Donc, si elle récapitulait les informations : C’était une dresseuse spécialisée dans le type acier et elle était venu ici comme une radi… pour prendre des plantes guérisseuses. Elle faisait des gadgets, aussi. Tiens, ça lui faisait drôlement penser à quelqu’un. Dans une autre vie, peut-être. Faudrait que la narratrice arrête de dire des conneries, vous en pensez quoi ?

-‘ Oh, bah, je connais pas mal de plantes… si on en croise, je te dirais. ‘

Bahia sourit, regardant pendant quelques secondes la forêt avoisinante. Pour l’instant rien d’intéressant ne poussait dans le fossé, mais dans un kilomètre ou deux, le paysage changerait peut-être un peu. Avant de répondre à la question d’Amelle, la rousse se décida à sortir sa radio de son sac, essayant de marcher en même temps. Un peu de musique, ça pouvait être amusant, non ? Ça aiderait à passer le temps, en tout cas. Elle l’accrocha contre son sac, après avoir changé le cd. Elle n’en avait que deux, n’osant pas demander à la dresseuse ce qu’elle préférait. Elle ne l’aurait probablement pas sur elle de toute façon. L’handicapée monta le volume, juste assez pour faire un bruit de fond sans couvrir leurs voix.

Freaking Out :
 

-‘ Bahia Morena, chercheuse à Lieucca. ' Elle se souvint qu’elle en avait déjà parlé, mais décida de continuer. –‘ Et derrière, c’est Cogneur. ‘

Le chromatique grogna et leva un poing, le regard tourné toujours vers les arbres. Il restait toujours sur ses gardes, au cas où. Suivant le rythme de la musique, la rousse soupira en voyant une autre pancarte. Elles avaient parcouru un bout de chemin, c’était… un peu encourageant. Son ventre gargouilla au même moment et elle fouilla de nouveau dans son sac, cherchant de quoi calmer sa faim. Grignotant une barre aux noix, elle avala sa première bouchée et demanda, tendant son sac à Amelle.

-‘ Tu veux quelque chose à manger ? Y a encore du chemin à faire. ‘

Elle attendit sa réponse avant de remettre son sac sur son dos, pour ensuite se le faire voler par Cogneur, qui semblait considérer que c’était trop lourd pour elle. Malgré une grimace, la chercheuse était contente de ne plus avoir ce poids, les épaules un peu endolories. Plus à l’aise qu’à l’ordinaire, elle continua la conversation, ignorant les signaux de douleur qui lui venait de sa jambe sans arrêt.

-‘ Tu viens souvent sinon ? Tu as vu des trucs… je sais pas, hors de l’ordinaire ? ‘

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Amelle Seele
Meh Meh


Messages : 245
Date d'inscription : 01/04/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: [Libre] Le monde à l'envers.   Mar 27 Sep - 1:07

Amelle était assez fière de son statut de dresseuse… Surtout de sa spécialisation de type ! C'était là un des défis les plus intéressants pour un dresseur et le meilleur moyen de se faire remarquer positivement par la Ligue Pokémon. De plus, cela permettait de se concentrer sur un seul type de pokémons plutôt que de s'embêter à tout apprendre… La spécialisation avait ses avantages et ses inconvénients, quoi. Mais elle comptait bien un jour faire sa fête à Anacho ! Et si elle se loupait, elle recommencerait jusqu'à parvenir à son objectif ! Et si elle se loupait trop, elle allait certainement retourner fabriquer des trucs et des machins inutiles. Vu que les gens achètent, autant en profiter… Dans tous les cas, Amelle restait proche de son argent et entendre Bahia lui dire que, si elle voit des plantes intéressantes, elle le lui dira, ça suffisait à la faire sourire doucement et à la remercier. Génial ! Si elle pouvait obtenir un truc efficace et pas cher, elle ne s'en priverait pas.

Alors que la rousse installait sa radio, d'ailleurs, elle vérifia son propre chargement, pour voir si rien n'avait été perdu ou abîmé. On était jamais trop prudent… Et si un ingrédient s'abîmant de trop il risquait de perdre de son pouvoir. Non ? En fait elle en savait rien et préférait ne pas prendre de risque. Une fois la musique mise, Amelle hocha de la tête. Elle connaissait pas, mais elle n'était pas difficile en terme de musique. Alors comme ça, elle, elle s'appelait Bahia ? Et elle bossait à Lieucca ? Et le grand gaillard derrière elles s'appelait Cogneur ? Hun hun. Amelle n'allait pas s'attarder sur l'originalité du nom du pokémon, vu les noms des siens. Elles purent continuer leur chemin dans le silence, Amelle ne se sentant pas vraiment de débuter une conversation, n'ayant aucune sujet, mais la rousse rattrapa le coup en proposant à manger un la dresseuse.


« Non merci, je mange pas beaucoup, aha, je préfère un bon coup ! » Dit-elle, accompagnant cela d'un petit rire en pensant aux bouteilles qui trainaient un peu partout chez elle. Depuis la chute de la tour Zenith, elle avait pris la mauvaise habitude de boire, jusqu'à parfois ne plus se souvenir de la veille. Mais bon, récemment elle fait des efforts… Ce serait bête d'arriver à une arène complètement torchée ! Et ce serait mauvais pour l'image, tout ça. Elle haussa finalement les épaules : peut-être proposerait-elle à Bahia de boire un coup si elles sympathisaient. Sinon elle boirait seule. Finalement, elle se gratta un peu la joue en écoutant la question de la chercheuse.

« Eh bien, c'est la première que je vais si loin. Et si par truc 'hors de l'ordinaire' tu exclus un Tranchodon fou et un Blindépique chromatique ainsi qu'une rousse me sauvant les miches in extremis… Nan, rien de spécial. Pourquoi ? Tu pensais à quelque chose en particulier ? Il se trame des trucs louches dans la forêt ? »


Elle avait dit ça en jetant un regard à l'une comme l'autre, humaine et pokémon, ne voulant pas exclure le pokémon par sa simple… Pokémonie ? Enfin, juste parce que c'était un pokémon. Et puis, il semblait plutôt proche de la chercheuse, à bien regarder, donc autant l'intégrer dans la discussion. Et puis, ça intéressait Amelle, s'il se passait des trucs bizarres en forêt. Peut-être pourrait-elle même aider à y remédier !

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Bahia
Waifu officielle de Lyndia Théna


Messages : 187
Date d'inscription : 01/04/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: [Libre] Le monde à l'envers.   Mer 28 Sep - 2:37

Dire que le Tranchodon sortait de l’ordinaire, c’était une chose et c’était vrai, mais Cogneur et elle? Bah, peut-être un peu. Bahia continua de grignoter tranquillement sa barre tendre, serrant les dents lorsque des impulsions de douleur lui remontait depuis la hanche. Oh, pas bien du tout. Bahia tenta discrètement de s’étirer la jambe en marchant, ce qui ne fonctionna pas du tout. La chercheuse faillit tomber sur le côté, son chromatique remarquant immédiatement le geste. Poussant un grognement, il l’attrapa sans prévenir en dessous des aisselles, la soulevant pour qu’elle s’assoit sur ses épaules, en partie sur sa carapace. Ce n’était pas le plus confortable, mais c’était clairement mieux que rien. Le Blindépique se mit à marcher plus vite pour garder la cadence de la dresseuse acier, une main sur la jambe blessée de sa protégée, pour éviter qu’elle fiche le camp en bas si elle glissait. L’handicapée tenta son possible pour ne pas trop avoir mal aux fesses, marmonnant pour elle-même lorsque Cogneur marcha dans un trou, lui faisant perdre son équilibre. Au loin une autre pancarte annonçait que la ville était à présent un peu plus proche et cela la rassurait, elle n’allait pas passer deux heures de plus sur le dos de son compagnon. Amelle continuait la conversation et la rousse tentait de se concentrer dessus, gardant les mains sur la tête de son chromatique. Elle soupira à la question, regardant au loin la cime des arbres. Des trucs bizarres, ça manquait pas ici.

-‘ Oui et non. Avec les conneries du volcan, y a des Pokémons qui migrent et y a personne d’heureux là-dedans… Eh bien, quand on en parle. ‘

Bahia leva la main, pointant à quelques mètres d’elles. Le groupe de Smogo qu’elle observait ce matin se promenait sur le bord de la route de terre, errant sans but précis. La chercheuse fut contente de voir qu’ils ne semblaient pas avoir souffert de l’attaque du Tranchodon, certains se retournant pour regarder le trio passer. Celui-ci qui avait presque mangé dans sa main s’arrêta, fixant la rousse avec insistance, son air béat ne bougeant pas. Voyant qu’ils semblaient un peu moins craintifs, la demoiselle demanda à son Blindépique de la déposer à terre, celle-ci reprenant les Pokéblocs dans son sac.

-‘ Je veux juste leur en donner un peu. ‘

Elle parlait à Amelle, se dépêchant de s’approcher des ballons toxiques en tendant ses friandises. Le plus petit et le plus chétif ne fut pas difficile à convaincre et bien vite, le groupe se retrouva devant Bahia, mangeant avec un appétit non feint ce qu’elle leur offrait. Voir ceux-ci dévorer le peu qu’elle avait la rendait triste, elle aurait aimé en prévoir plus que cela. Lorsqu’ils finirent ses dernières réserves, Cogneur se rapprocha de l’handicapée et la força à reprendre sa route, malgré le désir évident de celle-ci de rester avec les Smogos. La rousse fut toute contente de voir que le groupe de ballons les suivait, malgré les grognements du chromatique, qui étaient probablement des jurons. De nouveau assise sur ses épaules, elle se retournait fréquemment pour voir l’avancer des Smogos, les encourageant malgré les exclamations du Blindépique. Elle ne pouvait pas aider tous les Pokémons ici, mais ceux-là, elle voulait faire quelque chose. C’était malheureusement ce qui arrivait lorsqu’elle s’attachait à des sujets de recherche, voulant tout faire à tout prix pour les aider. Un grand sourire sur le visage, elle continua la conversation là où elle l’avait laissé, visiblement de bonne humeur.

-‘ Je suis sûre que je vais trouver une solution pour eux. Ah aussi, parait qu’il y a des Némésis qui fouillent le sud. J’évite d’aller là-bas, aucune idée si c’est vrai. ‘

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Amelle Seele
Meh Meh


Messages : 245
Date d'inscription : 01/04/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: [Libre] Le monde à l'envers.   Sam 1 Oct - 14:57

Un chromatique, un dragon coupeur de tête et une rousse… Oui, ça avait de quoi être inhabituel dans un coin paumé d'une forêt ! Le hasard jouait vraiment avec Amelle et ça ne lui plaisait guère. Quel mauvais tour pouvait-il encore lui réserver ? Alors qu'elle y réfléchissait, elle vit dans le coin de sa vision la rousse commençant à chuter subitement. Mais qu'est-ce qu'elle avait ?! Avant même que la dresseuse ne puisse se précipiter sur la fille pour l'empêcher d'embrasser le sol, le Blindépique avait agit et entrepris de la place sur son dos. Voyant cela, Amelle ne put s'empêcher de s'interroger. Elle avait quoi comme problème ? Elle n'avait pas l'air particulièrement malade ou quoi… Enfin, pour ce qu'elle pouvait voir, aussi. Elle n'était pas médecin.

Elle passa pour le moment, ne voulant pas changer de sujet stupidement, écoutant la réponse de sa partenaire de route. Ouais, l'activité du Volcan devait chambouler de nombreux pokémons… Même ceux qui ne sont pas proches de la montagne. Les répercutions de ses phases pouvaient se faire sentir un peu partout sur l'ile et ça avait tendance à rendre les choses plus difficiles. Elle hocha doucement de la tête avant de remarquer le groupe de Smogos non loin. Elle qui pensait que le Blindépique avait pété, c'était en fait les odeurs des Smogos ! Amelle se sentait assez mal d'avoir pensé ça et fut bien contente de ne pas avoir posé la question. Elle haussa des épaules lorsque Bahia prévint qu'elle voulait s'approcher du groupe de boules puantes, se disant qu'elles n'étaient pas à quelques minutes près.

De toutes façons, après une courte attente, le groupe dû reprendre la route, non sans être suivi des ballons violets. Amelle avait aucune idée de ce que Bahia comptait faire de ceux-là, mais elle se disait que la rousse connaissait son boulot. Elle sourit un peu, amusée, en entendant le Blindépique râler après les Smogos. Elle, elle était assez indifférente, même si l'odeur laissant à désirer… Bah, il avait la discussion pour essayer d'oublier.


« Au sud, hein ? Il y a quoi au sud... » Se dit-elle, pour se mettre à réfléchir. Si Bahia ne voulait pas y aller, peut-être qu'elle aurait suffisamment de BALLS pour s'y essayer, elle. Plus tard, en tant que super-héroïne. Là, elle risquait plutôt de passer pour une pecnot ne sachant pas se battre. Après une courte réflexion, elle redressa le nez vers la personne qu'elle accompagnait pour lui poser une question qui lui trottait depuis la rencontre avec les Smogos.

« Ils viennent du Volcan ou de la Ville ? Enfin, je crois qu'ils vivent surtout là… Tu comptes en faire quoi ? Les réinsérer quelque part? »

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Bahia
Waifu officielle de Lyndia Théna


Messages : 187
Date d'inscription : 01/04/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: [Libre] Le monde à l'envers.   Lun 3 Oct - 15:14

-‘ Je sais pas. Quelque chose d’assez intéressant pour les attirer, en tout cas. J’ai pas vraiment envie de savoir, perso. ‘

Si Amelle voulait aller au sud, elle allait devoir y aller toute seule. La rousse n’avait rien d’une combattante et jamais elle ne ferait exprès de se rendre directement entre les griffes de la Némésis, pas avec ce qui s’était produit avec la Zodiac et le Tapis. C’était un non automatique, à moins d’une raison urgente et en ce moment, il n’y en avait aucune. Le Blindépique pensait exactement la même chose, Bahia sentant sa paluche se resserrer sur sa jambe. Non pas qu’il n’aimait pas se battre, mais avec le kidnapping de la dernière fois, le chromatique ne voulait pas prendre de chance. Ils restèrent silencieux tous les deux un moment, réfléchissant chacun de son côté à ce que pouvait attirer la Némésis dans la forêt Dense. La possibilité d’une clé perdue, probablement. L’idée d’un jour peut-être tomber sur une clé de la porte la terrifiait et l’intéressait à la fois, n’importe quel chercheur se sentirait fier de pouvoir faire des expériences et en apprendre plus sur celles-ci. Seulement… l’avoir entre les mains rendaient la vie plus difficile instantanément. Les scientifiques rêvaient de pouvoir l’étudier, mais si c’était pour mourir en chemin… ça refroidissait la curiosité assez rapidement merci. Amelle brisa le malaise en continuant tranquillement la conversation, sortant l’handicapée de ses questions sans réponse. Celle-ci se gratta la tête, jetant un coup d’œil derrière. Les Smogos suivaient toujours les demoiselles en formation serrée, laissant dériver derrière eux leur toxine. Elle hésita avant de parler, réfléchissant à la question avant de répondre.

-‘ Du volcan, ce serait le plus logique. En ville ils n’auraient pas de raison de bouger, avec les éruptions ça leur rend la vie plus difficile… je sais pas encore ou les envoyer, franchement. La population en ville est déjà assez grande, les gens se plaignent sans arrêt de leur odeur. Perso je m’en fous, ils ont droit d’y vivre aussi. Je vais trouver une solution. ‘

Comme toujours. La chercheuse ne s’endormirait pas facilement tant et aussi longtemps qu’elle n’aurait pas trouver un moyen de régler ce problème. Elle connaissait la propriétaire d’une grande pension non loin de Lieucca, elle était certaine que celle-ci accepterait de les avoir sur son terrain le temps de trouver une solution plus intéressante pour les ballons. Une nouvelle pancarte indiquait que la ville était proche, ce qui rassurait la rousse. Elles allaient pouvoir se reposer en attendant que le Lewsor ait reprit toute son énergie, ce qui leur permettrait enfin de repartir. Faisant dévier la conversation un peu, Bahia demanda tranquillement, espérant que cela n’insulterait pas Amelle.

-‘ Tu m’as dit que tu étais dresseuse et… hum… la conquête des badges, ça va ? ‘

Elle avait failli rajouter qu’elle n’y connaissait pas grand-chose, mais se tut avant. Pas besoin d’étaler son manque de connaissance en tactique devant la jeune femme.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Amelle Seele
Meh Meh


Messages : 245
Date d'inscription : 01/04/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: [Libre] Le monde à l'envers.   Mar 4 Oct - 15:54

Amelle se grattait la joue en réfléchissant aux choses qu'on pouvait au sud de là, mais rien ne lui vint réellement… Enfin, quelques fantasmes de clés de Lakit, mais c'était certainement impossible. Comment on pouvait détecter ou découvrir des trucs comme ça ? Et puis, s'ils l'avaient localisés, elle devait déjà être entre leurs mains. Rien que d'y réfléchir, ça faisait peur à Amelle… Ils avançaient de trop dans leurs projets. Et elle qui n'était toujours pas prête ! Elle rageait intérieurement mais ne dit rien à sa camarade de route, se concentrant sur la suite de la discussion.

Ouais, c'était plus logique qu'ils viennent du volcan, avec toute la merde qui s'y passait. Et elle avait aussi raison sur le fait que les citadins ne les aimaient pas des masses à cause de leur odeur. Mais Amelle restait de l'avis de Bahia et se disait qu'ils avaient simplement à vivre où ils voulaient. Et elle était rassurée que la chercheuse soit visiblement aussi déterminée à trouver une solution. Peut de personnes ne se souciaient des conditions des pokémons avec les récents événements et ceux qui ne se préoccupaient pas d'eux-mêmes cherchaient à profiter des climats pour capturer des espèces de pokémons inédites sans prendre compte des perturbations qu'ils subissaient. Elle soupira profondément en repensant au combat extrémiste de Deoxys et de son armée. Certes, ils étaient allés loin, mais la dresseuse réfléchissait à l'éventualité de donner une meilleure vie à ses pokémons. Un meilleur choix. Cela était fort dommage qu'elle n'ait pas de moyens de communications directs avec eux. D'ailleurs, en parlant de ça, Bahia demandait comment allait la carrière de dresseuse. Celle-ci soupira doucement, avant de répondre.


« Bah, ça avance pas suffisamment pour moi, en tout cas… Mais je compte bien m'améliorer ! Héhé. Que ce soit pour me protéger moi ou avoir des badges, d'ailleurs. Bon, je suis pas encore fichue de combattre un dragon fou en forêt, mais ça viendra, ça viendra… Il suffit que je sois patiente. Et toi ? Tu fais un peu de combat dans ton temps libre ? Ce grand gaillard est bien devenu ce qu'il est quelque part, non ? »

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Bahia
Waifu officielle de Lyndia Théna


Messages : 187
Date d'inscription : 01/04/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: [Libre] Le monde à l'envers.   Jeu 6 Oct - 15:31

Amelle semblait être un peu au même niveau que Lyndia, ce qui rassura un peu la rousse. Pourquoi ? Elle préférait ne pas y penser. Elle ne fut pas surprise d’apprendre que la dresseuse cherchait à se protéger par elle-même de la menace qui planait sur Mailys sans arrêt, la majorité des gens semblaient prendre la même direction. C’était un peu normal, même avec le bon vouloir de la Ligue, si les Némésis étaient plus nombreux et puissants… cette pensée la fit frissonner et elle se concentra de nouveau sur la conversation, un peu surprise de la suite. Elle, entrainer Cogneur ? L’handicapée grimaça malgré le tapotement de l’épinarmure sur sa jambe, qui semblait plutôt amusé de la chose. Il était vrai que le Blindépique ne faisait pas son âge, les Pokémons vieillissaient différemment, les Pokémons plantes surtout. Difficile de voir que le grand gaillard était en réalité bien plus vieux qu’elle… Cette pensée lui faisait mal au cœur, mais Bahia tentait d’y penser le moins possible. Ses doigts se resserrent par instinct sur les épaules de son plus fidèle compagnon, fidèle compagnon qui avait changé ses couches et donné le biberon. Le regard perdu dans la brume, la chercheuse oublia momentanément la présence des Smogos derrière, qui suivaient toujours en ligne. Elle mit une petite minute à répondre à Amelle, cherchant visiblement ses mots. Sa voix était douce, portée par les souvenirs de son enfance alors qu’elle répondait.

-‘ Oh non, je ne suis pas une combattante. Cogneur est un compagnon de mon père, ils ont fait le tour du monde ensemble pour les badges. Ça ne parait pas comme ça, mais il a la quarant… ‘ Cogneur était sur le bord de lui enfoncer un doigt dans la bouche pour taire son âge, grognant. ‘ Enfin, il est plus vieux que moi. D’ailleurs mon papa remplace à l’arène de Bordeciel en attendant un champion permanent, tu auras peut-être la chance de le voir. Il adore le type Combat. ‘

Bahia sourit à sa compagne d’infortune, essayant de légèrement cacher sa honte. Il y avait de quoi se sentir flattée qu’Amelle pense que c’était elle qui combattait avec Cogneur, mais ce n’était vraiment pas le cas. Le Blindépique était bien plus expérimenté qu’elle et prenait ses décisions seul, il n’avait pas besoin d’une chercheuse dans ses pattes. Sa présence déconcentrait plus qu’autre chose. La rousse fut contente de voir les premiers signes de civilisation, la ville ressortait au loin, entre les arbres. Poussant un soupir, l’handicapée demanda à marcher le reste du chemin, sa jambe étant moins douloureuse. Elle se retrouva de nouveau au même niveau que la dresseuse acier, clopinant avec sa canne. La chercheuse continua la conversation, un peu moins gênée.

-‘ Tu… enfin… tu t’es déjà frotté à la Némésis ? ‘

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Amelle Seele
Meh Meh


Messages : 245
Date d'inscription : 01/04/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: [Libre] Le monde à l'envers.   Lun 10 Oct - 15:26


Amelle prenait la discussion assez à la légère, mais au fond elle avait franchement peur. Sans ses pokémons, sans son costume bizarre et sans les autres gens, serait-elle toujours en vie aujourd'hui ? Ou simplement 'bien'. Pas de blessures, mentales ou physiques… Elle repensa rapidement à la blessure de sa Mysdibule et ceci lui fendit le coeur, avant qu'elle ne retourne à la discussion avec sa compagne de route. Alors comme ça ce pokémon était pas vraiment le sien mais celui de son père ? Et toutes les infos données expliquaient aussi la force du Blindépique… Un spécialiste Combat qui avait le tour des régions pour récolter les badges. Eh bien… Il y avait de quoi être fier. Peut-être aura-t-elle un jour le même parcours, qui sait ? Et elle apprit également que le grand gaillard faisait au moins la quarantaine… Eh bien… Sur le coup, Amelle eut une interrogation : combien de temps vit l'une de ces forces de la nature ? Surtout hors de son milieu naturel ? Et la même question se posa pour ses propres pokémons, accompagné d'un soupir puis d'un sourire à l'intention de son interlocutrice.

« Oh, un type combat ? Hé, j'ai pas encore envie de me faire défoncer ! Peut-être plus tard. »


C’est vrai que entre l'avantage de type et le bagage du vieux combattant, elle aurait de quoi se faire du mouron. Elle continua son chemin en songeant aux défis qu'elle pourrait affronter et surtout le défi final : le maitre. Elle avait l'avantage de type mais certainement pas l'expérience… Ca viendra au fil du temps, certainement. Et puis, elle ne souhaitait pas monter sur le trône. Entrer au panthéon était largement suffisant, elle ne se sentait pas dirigeante, quoi qu'en disent les légendes sur les Exagides et les épées hantées de Kalos. En parlant de défi, voilà que Bahia en évoquait un nouveau, plutôt sombre. Elle réfléchit un peu, surtout pour savoir que dire de plus plutôt que pour répondre vraiment à la question.

« Mh… Nan. Pas encore. Mais je sais qu'ils peuvent se montrer sans pitié… Alors je ferais de même. Enfin, je dis ça mais je peux pas trop savoir comment je réagirais en direct, aha… Déjà que je manque de moyens de défense autres que mes pokémons… Mais bon ! Un jour viendra où je leur botterais le cul, à ces salauds ! »

Elle sourit, plutôt confiante grâce à sa tentative de motivation personnelle, le poing serré devant elle, tout en marchant, avant de revenir regarder le duo qui l'accompagnait, un peu gênée par son comportement en présence de nouvelles connaissance. Elle rit doucement, gênée, avant de regarder les panneaux les plus proches et la ville au loin, une idée germant dans son esprit.

« Hey, après avoir fait nos trucs, pourquoi ne viendrais-tu pas boire un coup chez moi ? Je paye la pizza et la télé, héhé. Et puis ce serait une façon de se détendre après ce qu'on a vécu dans la forêt, nan ? »

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Bahia
Waifu officielle de Lyndia Théna


Messages : 187
Date d'inscription : 01/04/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: [Libre] Le monde à l'envers.   Ven 21 Oct - 20:56

Amelle et Lyndia se ressemblaient étrangement, et ce, sur plusieurs points. Cette tendance à se sentir faible mais à vouloir le meilleur de soi-même en était déjà un bon exemple. Bahia reposa son regard sur l’horizon, se demandant ce qui pouvait motiver à ce point les dresseurs. Question qu’elle trouva immédiatement idiote et rangea loin dans son esprit. N’était-elle pas elle-même un modèle d’avancement et de dépassement ? Malgré les coups durs elle était restée accroché à sa passion et la vivait mieux que bien des collègues de son université. Sa motivation était au final bien semblable à d’autre : protéger les Pokémons. Protéger toutes formes de vies, en réalité. Elle chérissait ce monde comme il était en ce moment, personne n’avait à le changer pour des raisons cupides. La rousse était tellement loin dans ses pensées qu’elle avait à peine entendue Amelle qui reprenait la conversation, son Blindépique la forçant à retrouver sa concentration et lui donnant une pichenette derrière la tête. Surprise par le petit coup sur sa nuque, elle lui jeta un regard courroucé, se tournant ensuite vers la dresseuse. Hein, quoi ? Elle était invitée à boire un verre ? La chercheuse manqua de glisser, se rattrapant avec sa canne et un peu avec Cogneur. Bahia n’avait pas l’habitude de ce genre de comportement, son environnement était assez froid normalement. Elle était elle-même assez tranquille, comme paniquée devant cette invitation surprise. Quoi dire? La rousse était supposée être au travail en ce moment, mais avec les conneries de cet après-midi et leur grande marche, le souper avait approché plus vite que ce qu’elle croyait.

-‘ Euh… enfin… ‘

L’épinarmure lui tapota la tête, obligeant celle-ci à secouer positivement celle-ci. Wait, wat ? La chercheuse releva le visage vers lui, celui-ci haussant les épaules comme si de rien n’était. Il ne pouvait pas communiquer avec elle, mais c’était tout comme. Bahia entendait déjà dans sa tête le chromatique lui expliquer qu’elle ne sortait pas assez et devait profiter un peu plus de son temps libre. Son nombre d’ami se comptait sur ses doigts, un peu de socialisation ne lui ferait pas de mal. Marmonnant entre ses dents, l’handicapée se calma en quelques secondes. Il avait raison de toute façon. Cachant sa gêne du mieux qu’elle le pouvait, elle reprit la parole, jetant un coup d’œil derrière elle.

-‘… Oui, okay! Faut juste que je les place avant… À moins que tu veuilles que ça empeste chez toi. ‘

La rousse parlait bien évidemment des Smogos qui les suivaient toujours, en petit groupe serré. Heureusement la ville était enfin là et avec un peu de chance, le petit extra-terrestre serait à présent assez en forme pour les téléporter de nouveau. Bahia soupira en voyant les touristes qui se promenaient aux alentours, satisfaite de voir d’autres personnes. Ici, normalement, il n’y avait rien à craindre. Souriant en entrant dans la rue principale, Bahia se souvint soudainement des Smogos. Merde. Elle ne pouvait pas les amener tous ensemble dans la ville, elle risquait de se faire dévisager juste un peu. S’arrêtant, la demoiselle se tourna vers Amelle, lui pointant quelques boutiques au loin.

-‘ Y a beaucoup de produits naturels ici, si tu veux regarder. Ils sont pas vraiment chers. Je vais m’occuper des Smogos, donne-moi dix minutes et ce sera bon. Oh, tiens, je vais te laisser Lewsor… ‘

La chercheuse fit sortir le Pokémon Psy de sa ball, celui-ci paraissant un peu perdu et surtout, nerveux. La demoiselle chercha rapidement dans son sac à main et tendit quelques billets à la dresseuse, lui expliquant en même temps ce qu’elle voulait faire.

-‘ Il aime bien les baies Mago, ca lui redonnera un peu d’énergie et on pourra se téléporter chez toi après. Ca te va ? ‘

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Amelle Seele
Meh Meh


Messages : 245
Date d'inscription : 01/04/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: [Libre] Le monde à l'envers.   Sam 29 Oct - 15:06

La réaction de Bahia fut plutôt amusante en soit et Amelle ne put que la remarquer. Elle avait si peu l'habitude de sortir et de voir du monde qu'elle en était étonnée, voire choquée, lorsqu'on lui proposait un simple verre et une pizza ? Ah ! Pauvre petite dame qui devait s'être un peu trop recluse dans son travail. Certes, la dresseuse avait également eut une longue période où elle n'était pas sortie mais sa nouvelle motivation avait fait renaître la jeune femme qu'elle était avant Deoxys, même avant la team Flare. Une jeune femme avec un profond sens de la justice et tentant de rester optimiste au maximum. Elle tirait le peu de force qu'elle avait de cette détermination et si elle pouvait la communiquer à quelqu'un, elle ne se priverait pas. Quoi qu'il en était, la rousse accepta finalement la proposition, un peu poussée par son Blindépique à qui Amelle servit un sourire satisfait. Et bien sûr qu'elle pouvait attendre ! Elle n'était pas pressée et elle comprenait bien les préoccupations de la rousse avec son bataillon de boules puantes la suivant. De toutes façons, ils ne rentreraient pas tous dans son appartement.

Finalement, la rousse lui montra quelques boutiques alentours du doigt qui devaient vendre ce qu'elle était partie chercher en forêt. Elle poussa un petit soupir en se disant que ça n'était vraiment pas son truc la cueillette et les remèdes naturelles mais elle sourit et remercia la chercheuse, avant de hausser les épaules et de regarder le Lewsor apparaître devant elle, encore nerveux. Eh bien, c'était pathologique chez plus, le stress! Elle prit également les billets, avant de hausser de la tête.


« Okay, je vais lui trouver ça ! Et, hum... » Elle regarda autour d'elle un court instant avant de voir un toit rouge non loin. « Je vais déposer Maribel au centre aussi. »

Elle lui servit un petit sourire désolé avant qu'elle ne se sépare de sa partenaire d'infortune et ne propose à l'extra-terrestre de le suivre, se dirigeant d'abord vers les magasins de baies pour le contenter. Fort heureusement, les baies Magos étaient pas bien difficiles à trouver et Amelle put en dégoter de belles pour le pokémon psy, le laissant manger dès la sortie du magasin. Néanmoins, avant d'aller faire ses propres courses, elle partit vers le centre-pokémon, pour s'assurer du bien de sa pokémons. Elle entra par la porte vitrée et vit avec un certain soulagement qu'il n'y avait pas de fil. Mais ça ne l'empêchait pas de se dépêcher pour déposer sa pokémon à l'infirmière de garde, lui expliquant grossièrement la situation et la blessure de sa Mysdibule, avant de laisser la ball à celle-ci pour des examens rapides. Soupirant et serrant des dents et ne voulant pas perdre de temps à s'inquiéter en restant assise sur une banquette, elle sortit du centre pour se diriger vers les magasins de médicaments naturels, récupérant quelques-uns de ces remèdes amers mais efficaces. Au moins ça pourrait peut-être éviter des catastrophes comme dans la forêt… Et peut-être que ça la préparerait si elle décidait d'aller voir ce que trafiquaient les Némésis.

Au final, après avoir fait ses achats, elle repartit vers le centre, vérifiant tout de même si le Lewsor continuait à la suivre. Elle avait la boule au ventre et un mauvais pressentiment qui ne fut que aggravé en voyant l'air qu'abordait le visage de l'infirmière. Inquiète plus que de raison, elle se précipita vers le comptoir, bousculant un dresseur au passage qui jura et l'insulta sans qu'elle ne veuille rien y entendre.


« Mademoiselle, la blessure de votre pokémon est profonde : on est dans l'obligation de la garder quelques jours. »

Et les explications vinrent… Ils devaient faire une intervention au plus vite sous peine pour la Mysdibule de perdre la force de sa mâchoire ou, pire, de perdre son usage complet. En apprenant cela, Amelle le prit comme un échec en tant que dresseur et frappa le comptoir du poing avant de se résigner, remerciant l'infirmière à voix basse avant de faire volte-face, déconfite. Si elle avait été plus compétente, si elle avait pu faire quelque chose, si… Elle aurait pu empêcher cette blessure à sa Mysdibule. Elle soupira profondément avant de remarquer Bahia et son pokémon Plante de retour dans la rue, se forçant un sourire en s'approchant d'eux en redressant sa sacoche pleine de produits naturels, préférant commencer sur d'autres sujets.

« Alors, ces Smogos ? En tout cas, moi les courses ça a été, aha. Et Lewsor a été calme ou très discret, aha...»

_________________

Revenir en haut Aller en bas
 
[Libre] Le monde à l'envers.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Voir le monde à l'envers /Ice/
» DEFI Le monde à l'envers [Le corbeau et le ren... le loup !]
» Je suis libre comme l'air
» L'institut du monde arabe
» Le monde semblait renaitre [Libre]

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: