Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 

 Rage of a Mother [Nyssa - Arène]

AuteurMessage
Lina Desparÿa
Survivante Légendaire


Messages : 41
Date d'inscription : 14/05/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Rage of a Mother [Nyssa - Arène]   Ven 22 Juil - 12:44


Maman se sentait prête à commencer la quête des badges. J'avais envie de dire que ce n'était pas trop tôt. En plus, depuis l'évolution de Sintara et de Sestican, nous commencions à être sérieusement à l'étroit dans notre appartement, et bien entendu, personne ne voulait louer à une mère de famille avec sept Pokémons et aucun badge : "aucun membre de la Ligue n'a reconnu votre capacité à les gérer, et vous comprenez, sept ça fait beaucoup, je ne veux pas de dommages dans mon appartement..." blablabla. Un véritable ramassis de bêtises. Mais en attendant, on était toujours serrées.

Depuis sa soirée au Casino, Maman avait une dent contre la Championne de Mégapagopolis, Nyssa Germanni. Et cette arène était l'occasion rêvée de se venger et de déverser toute la rage qui l'empoisonnait. Même Fente semblait impatiente de se battre, même si elle prenait ça de façon plus... humouristique ? De tous, la Xatu était le Pokémon le plus difficile à comprendre, dans l'équipe.

Nous prîmes la route du Casino, afin de nous présenter à l'accueil, donnant les informations nécessaire. Nom de la dresseuse, nombre de badges, niveau estimé de l'équipe, tout ça. Une fois les formalités remplies, Maman continua sa route, ignorant la remarque qu'allait formuler l'hôte d'accueil quant à ma présence dans le porte-bébé.

Oui oui, j'allais être aux premières loges pour suivre le combat.

Nous pénétrâmes dans l'arène à proprement parlé. Maman resta de marbre devant les effets et la décoration tandis que pour ma part, je restais bouche bée, pour finalement lâcher un petit "Waaah...". Maman ne jeta un regard plein d'amour mais ne s'arrêta pas pour autant et marcha droit vers la zone de combat.


« Moi, Lina Desparÿa, je vous défie pour le badge Primal, Nyssa Germanni ! »

Ah ! Voilà qui était fait pour les présentations et nul doute que cela rappellerait des souvenirs à cette Championne de pacotille ! Elle allait regretter d'avoir pris de haut la famille Desparÿa !
Revenir en haut Aller en bas
Nyssa Germanni
La flamme de Glace / Championne type Dragon
La flamme de Glace / Championne type Dragon


Messages : 67
Date d'inscription : 02/04/2016

MessageSujet: Re: Rage of a Mother [Nyssa - Arène]   Mer 27 Juil - 15:29


J’avais longuement hésité à fermer l’arène aujourd’hui, n’ayant aucun rendez-vous de prévu j’avais fermement envisagé de partir faire une ronde en ville histoire d’en inspecter quelques recoins et de les sécuriser. Puis j’avais un domaine à gérer et le déménagement de mon poste l’avait énormément éloigné de mon lieu de travail. Et pourtant au lieu de ça j’avais choisi de rester au casino pour honorer mon rôle et gérer les affaires internes à l’établissement et les responsabilités qui incombaient à mon rôle. Le conseil disciplinaire de l’ancien co-champion s’était déroulé il y a quelques jours de cela, le privant de ses fonctions et faisant affluer vers mon bureau la tonne de travail qui lui avait été dédiée ainsi que les challengers qui souhaitaient se risquer à obtenir le badge de la capitale. La plupart du temps, en découvrant qu’ils n’avaient plus le choix de leur adversaire, ils n’étaient pas déçus.

La matinée n’était pas encore largement entamée lorsque qu’une feuille s’imprima d’elle même non loin de là où je me trouvais, me forçant à aller découvrir de quoi il s’agissait et ce, malgré le fait que je connaissais déjà la raison de cette impression. A chaque fois q’un challenger se présentait et confiait ses informations, elles m’étaient immédiatement transmises afin que je sois en mesure d’assurer le challenger qu’il venait chercher. Quelle ne fut pas ma surprise en découvrant l’identité de la personne venant quérir le badge. Et ma déconvenue par la même occasion. Ses équipiers m’inspirèrent une moue puis un sourire satisfait, je n’y avais pas pensé immédiatement mais en vérité j’avais exactement ce qu’il me fallait comme pokémon à condition de les avoir de transférés. Téléphonant au domaine, je récupérais bientôt trois pokéball et me dirigeais directement vers le terrain. Apparaissant en même temps que la femme de la soirée de la dernière fois, mes yeux se posèrent directement sur le porte-bébé qu’elle transportait et son contenu avant que la sévérité ne vienne déjà habiller mes traits.


- Vous vos trouvez dans une arène, non une garderie…

Transgresser les règles semblait être chez cette femme une habitude si ce n’était un passe-temps. Je n’avais aucune envie de la laisser combattre, en aucun cas et cependant j’en avais tout de même l’obligation formelle. Déroulant mon fouet, je l’envoyais s’enrouler autour d’un levier au dessus de ma tête avant de tirer dessus, faisant trembler le sol jusqu’à ce qu’une moitié de terrain ne se soit retirée afin de laisser place à une étendue d’eau reliée aux canaux extérieurs. Reprenant froidement la parole j’exposais sans aucune autre formule.

- Il s’agira d’un double sans objet ni switch. Seules les méga-évolutions permanentes justifieront le port d’une gemme.

Puis sur ces mots, je révélais le contenu de mes deux premières pokéballs en lançant une vers le terrain et l’autre dans l’eau. L’hymposante masse bleue qui se mit à nager était un “simple” hyporoi quand à l’autre il s’agissait là d’un dragon un peu particulier. Au sein du domaine, je suis obligée d’introduire de nombreuses espèces en vue de la chasse de la plupart des pensionnaires et parmi ces proies figurent des wattouat. Rien de bien original jusque là. Or il arrive parfois que certains moutons parviennent à survivre au sein de l’environnement hostile où ils sont plongés, se développant à maturité et je me charge alors de la fin de leur entrainement jusqu’à révéler leur plein potentiel. Et le pharamp méga-évolué sur le terrain en était un exemple vivant.

- Puissance et Cotogarde.

Chacun des ordre étant ordonné à un pokémon différent, la dresseuse aurait tout intérêt à sortir rapidement ses propres combattants à présent.



HRP:
 

_________________


Equipe Principale:
 
Revenir en haut Aller en bas
Lina Desparÿa
Survivante Légendaire


Messages : 41
Date d'inscription : 14/05/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: Rage of a Mother [Nyssa - Arène]   Dim 7 Aoû - 13:12


Il ne fallut pas longtemps pour que la Championne débarque. Elle n'avait un physique pas désagréable mais quelque chose chez elle me dérangeait profondément. A peine arrivée, elle ouvrit la bouche, et je compris : c'était une garce. Sérieusement, être désagréable semblait être une habitude chez cette femme si ce n'était un passe-temps.

Malgré ses propos fielleux, elle prépara le terrain en tirant sur un levier : la moitié du sol disparût, laissant place à une grande étendue d'eau. Rapidement deux Pokémons furent libérés et je sentis Maman se raidir en les voyant.

Un Hyporoi et un Méga-Pharamp. Deux immondices au niveau des types. Cette combinaison était très dérangeante, mais bientôt, je sentis que Maman se détendait : de toute évidence, elle avait un plan. Elle attrapa deux Pokéballs et libéra les Pokémons contenus à l'intérieur.

Sestican le Nidoking chromatique et Veras la Vacilys arrivèrent sur le terrain. Je poussais un petit "Oh !" de surprise, comprenant le plan de bataille de Maman : Sestican pourrait frapper en critique, que ce soit en physique ou en spécial, permettant de frapper vite et fort, surtout contre le Méga-Pharamp, tandis que Veras utiliserait son talent Lavabo pour attirer et neutraliser toutes les attaques Eau qui pourraient blesser le roi des Nido.


« Sest' Puissance ! Veras, Suc Digestif sur... Hyporoi ! »

Je me tins calme : la combat avait commencé, mais cela ne m'empêchait pas de tout regarder, tout écouter et tout assimiler. Comme prévu, le Nidoking se renforça, augmentant considérablement ses chances de critique. En revanche, je fus surprise par l'ordre donné à Veras : je m'attendais à une technique plus offensive, mais visiblement, Maman préférait jouer la carte de la sécurité. Je compris son hésitation quand à la cible de l'attaque mais également son choix : le Méga-Pharamp avait renforcé sa toison et était parti sur des techniques défensives tandis que l'Hyporoi semblait prêt à l'attaque. Quel que soit son talent, il était plus intéressant de le neutraliser en premier.

Je me pinçais les lèvres alors qu'au dessus de moi, Maman faisait pareil. Toutes les deux, nous attendions la suite des événements.
Revenir en haut Aller en bas
Nyssa Germanni
La flamme de Glace / Championne type Dragon
La flamme de Glace / Championne type Dragon


Messages : 67
Date d'inscription : 02/04/2016

MessageSujet: Re: Rage of a Mother [Nyssa - Arène]   Lun 8 Aoû - 11:36


Pas un mot de plus que ceux déjà prononcés ? Bien, c’était parfait je n’avais aucune envie de bavarder avant ou pendant ce combat. D’une part il s’agissait là d’un affrontement officiel et d’autre part je n’avais absolument rien à dire à cette femme dans le bon comme dans le mauvais. Et bon sang qu’elle idée d’emmener un bébé lui trainer dans les pattes… Peu importe, ce n’était pas mon problème et ça ne risquait pas de le devenir, si une attaque devait la choquer où l’atteindre ce ne serait pas ma responsabilité et sa génitrice n’aurait qu’à s’en prendre à elle même. Enfin bon, je n’avais aucune autre raison de me focaliser sur le bébé et avais d’autres chats à fouetter. Si l’on me passe l’expression.

Un Vacilys et un Nidoking, choix potentiellement intéressant. Ou pas. Ca allait dépendre de mon bon vouloir semble t’il et bien évidement des capacités stratégiques de la blonde en face. Si elle était aussi douée en combat qu’aux cartes ce combat risquait rapidement au burlesque, dans le cas de figure où aucune tentative de triche n’était à déplorer évidement. Dans un premier temps les deux pokémons furent contraints à quelques préparations à l’instar des miens si bien que le rongeur géant commença à se gonfler pendant qu’une matière absolument dégoutante fonçait en direction de mon dragon marin. Elle voulait le talent de Ruto qu’elle le prenne, de toute manière la puissance se suffirait à elle même et une esquive ou une contre me semblait périlleuse dans ce milieu aqueux. Les sucs allaient temporairement se mélanger à l’eau affectant mon pokémon dans 9 cas sur 10. Ca ne valait pas le coup de se creuser la tête pour si peu et qui plus est, il ne s’agissait que d’un premier badge, inutile de se montrer trop vindicative pour le moment.


- Ondes Folie pour le Nidoking et Vent Glacé

J’ai précisé que je ne me montrerais pas exagérément vindicative, pas non plus laxiste non plus.Et pour le coup, une attaque de type glace allait piquer un peu chez l’équipe adverse. A elle de trouver une solution pour la suite c’était elle qui voulait le badge, moi j’en avais toute une collection dans mon bureau. Et elle avait interêt d’avoir prévue une couverture pour sa gamine aussi parce que le fond de l’air allait se rafraichir de leur coté de terrain.

Quant au Nidoking, il avait augmenté son potentiel de coups critiques et j’avais hâte de le voir dans une situation critique. Toutes les sphère cristallines du pharamp s’étaient mises à émettre une luminescence douce et radiante, lançant vers lui des ondes perturbantes qui suffiraient à altérer sa vision du monde pendant un petit moment. Sauf s’il y trouvait une parade bien entendu et dans ce cas j’aurais tout le loisir de lui trouver un autre petit problème à résoudre.

_________________


Equipe Principale:
 
Revenir en haut Aller en bas
Lina Desparÿa
Survivante Légendaire


Messages : 41
Date d'inscription : 14/05/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: Rage of a Mother [Nyssa - Arène]   Mar 9 Aoû - 1:45


Les deux attaques ordonnées par Maman furent un succès - en même temps, il était difficile d'échouer une Puissance - : la Championne n'avait même pas essayé de faire esquiver le Suc Digestif à son Pokémon qui se retrouvait donc débarrassé de son Talent. C'était déjà une bonne chose de faite, même si ça n'empêcha nullement la coincée d'attaquer.

Le Méga-Pharamp continuait sur sa lancée en jouant en support : l'Onde Folie envoyée sur Sestican n'avait pas moyen d'être contrée, ou du moins pas que je sache. De même pour le Vent Glace qui était sacrement problématique : l'attaque frappait nos deux Pokémons dans des faiblesses naturelles et les ralentissait. Bon, certes, la vitesse n'était clairement pas un atout pour Veras alors ce n'était pas très grave, mais c'était plus gênant pour le Roi des Nidos.
En plus, la frappe profitait de la Puissance lancée précédemment : Veras sembla bien plus affectée par l'attaque que ce qu'elle aurait du. Il fallait faire attention ! Si elle tombait KO, Sestican se retrouverait complètement vulnérable aux attaques Eau et ne tiendrait pas très longtemps. La vraie menace était l'Hyproi : même si le Méga-Pharamp était désagréable, s'il se cantonnait à des attaques utilitaires, tout se passerait bien. Il fallait donc passer à l'attaque rapidement, et Maman n'hésita pas longtemps :


« Giga-Sangsue ! Direct Toxik ! Visez l'Hyporoi ! »

Mes petits bras devant mon corps pour me réchauffer, j'observais la scène avec attention et je poussai un petit soupir de satisfaction lorsque je vis Sestican obéir sans sembler particulièrement affecté par la confusion. Enfin une bonne nouvelle ! Il s'élança vers le dragon aquatique, allant jusqu'à patauger légèrement dans l'eau, prêt à le frapper avec violence d'une attaque Poison - qui profiterait donc de la synergie des types - potentiellement critique, grâce à la Puissance et ayant des chances plus qu'honnêtes d'empoisonner la cible. Il n'y avait pas à dire, Direct Toxik était vraiment une bonne attaque.
De son côté, Veras s'était légèrement décalée pour obtenir un bon angle d'attaque où elle ne risquait pas de toucher le Nidoking avant de lancer des lianes vampiriques vers la même cible : la vitalité qu'elle venait de perdre serait aspirée et récupérée en prenant les forces de l'Hyporoi.

J'avais un faible espoir que ça suffise, mais Maman ne semblait pas partager mon avis et ayant plus d'expérience que moi, je devais me ranger à son avis. Je laissais tomber mes espoirs et fis la moue, attendant la suite des événements.
Revenir en haut Aller en bas
Nyssa Germanni
La flamme de Glace / Championne type Dragon
La flamme de Glace / Championne type Dragon


Messages : 67
Date d'inscription : 02/04/2016

MessageSujet: Re: Rage of a Mother [Nyssa - Arène]   Sam 13 Aoû - 20:29

La tension semblait presque palpable au sein de cette arène, et la compétition faisait déjà rage alors que le chronomètre n’avait été lancé il y a seulement quelques minutes. Je passais outre la vague déception à l’idée que la confusion et ses effets n’aient pas encore surgis chez le mastodonte, façon de parler, adverse mais peu importait. C’était là l’un des aléas à jouer avec la chance et le temps et l’expérience m’avait appris à ne pas me reposer sur cette dernière. Une offensive plus directe venait d’être lancée et ce, à l’encontre seule de mon hyporoi, se retrouvant seule face aux deux attaques adverses. Deux contre un, il fallait remédier à cette injustice.

- Entrave la Giga-sangsue.

Les lianes gélatineuses auraient beau se prolonger vers la reine des abysses, elles ne seraient d’aucune utilité à l’hydre de mer qui ne trouverait rien à aspirer pour le moment. Quand au monstre violet qui se précipitait vers sa victime, son exécution me rappela qu’il ne fallait pas confondre vitesse et précipitation. Jetant un oeil à l’étendue d’eau vers laquelle il se lançais, puis vers lui un sourire carnassier prit place sur mon visage alors qu’une idée nouvelle émergeait de cette situation.

- Vrontì, Bélier contre le Nidoking.

Aucun doute que la force du choc l’enverrait à l’eau le pauvre petit animal. Mon instinct scientifique qui se réveillait sans doute et qui mourrait d’envie de savoir quelle serait la réaction du pokémon une fois qu’il aurait perdu son contact avec la terre ferme. J’avais de forts doutes qu’il coule à pic en tout cas dans la mesure où certains spécimens savaient nager mais bon le hasard pouvait prétendre à bien des surprises. Puis dans la mesure où il avait voulu affronter mon dragon marin, il aurait tout le luxe de le faire en pénétrant plus encore sur son territoire. D’un autre coté cela me laisserait un champ d’action plus large pour orienter mon choix le temps qu’il ne retrouve la berge.

Ainsi ignorant royalement la pseudo-plante, le dragon électrique prit son élan et s’élança dans le dos de la masse violacée menaçant sa partenaire. Elle se remettrait de ce choc évidement, et il fallait mieux qu’elle n’ai que celui ci à encaisser plutôt que l’attaque végétale qui se serait trouvée bien plus dangereuse que l’autre. Si elle s'avérait avoir été empoisonnée, j'aurais tout le luxe de m'en préoccuper plus tard. La tête baissée, le méga-pokémon anticipait déjà l’impact sans pour autant prendre la peine de ralentir. Il avait le crâne solide et les dégâts ne seraient pas un handicap trop lourd à supporter en ce début de match. J’avais hâte de voir comment allait réagir la dresseuse, à moins que son marmot ne la préoccupe trop pour qu’elle ne se concentre véritablement bien entendu.

_________________


Equipe Principale:
 
Revenir en haut Aller en bas
Lina Desparÿa
Survivante Légendaire


Messages : 41
Date d'inscription : 14/05/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: Rage of a Mother [Nyssa - Arène]   Mer 17 Aoû - 10:42


Aaah non ! La Harpie venait de débarrasser Veras de sa seule attaque Plante à l'aide d'une Entrave. Et voilà qu'elle ordonnait maintenant à son mouton en chef de pousser Sestican. Le Nido, confus et déstabilisé par son attaque ne put que chuter et tomber lourdement dans l'eau. S'il semblait mal à l'aise, c'était plus du à son état de confusion qu'à cause de l'eau. Je sentis Maman souffler de soulagement. Ah ! Elle avait du avoir peur que ça se passe mal à cause du type Sol du Nidoking. Visiblement, ça ne semblait pas le déranger plus que ça, et mieux : en tombant, il parvint quand même à frapper son adversaire d'un puissant Direct Toxik qui profiterait de la Puissance ainsi que de la synergie des types.

Oh, en plus, ce qui serait rigolo, c'était que cette attaque pouvait empoisonner la cible. Mais en plus, il existait une chance pour que le Méga-Pharamp se retrouve également sous l'effet des toxines sécrétées par le Nido. La magie du Point Poison !

Sestican profitait de sa grande taille pour se maintenir plus ou moins à la surface mais il semblait néanmoins avoir du mal : il devait utiliser toute son énergie pour barboter et il était inconcevable qu'il puisse attaquer comme ça.

Maman sembla réfléchir un instant puis elle sourit.


« Veras, utilise tes lianes pour le frapper ! Sestican remonte sur la terre ferme ! »

Oooh ! Voilà une bonne idée ! Même si la Giga-Sangsue de la Vacilys était annulée, elle était encore attachée aux lianes vampiriques, et pouvait donc les contrôler pour tenter de frapper l'adversaire avec ! En gros, c'était un Fouet Lianes.
De son côté, le roi des Nido tentait tant bien que mal de se maintenir à flot et de remonter sur la plate-forme, ce qu'il parvint à faire, nous sans trébucher et s'éclater le crâne contre le sol. Ouille. Heureusement, il semblait avoir la tête dure. Mais c'était étrange. Ce n'était pas dans ses habitudes d'être aussi maladroit. Puis je compris. C'était la confusion. Il fallait juste espérer qu'il ne retombe pas à l'eau, vu son état.
Revenir en haut Aller en bas
Mr. Fawkes
Le Joueur d'Echecs


Messages : 19
Date d'inscription : 20/06/2016

MessageSujet: Re: Rage of a Mother [Nyssa - Arène]   Mar 23 Aoû - 12:31


Tout se passait bien sous de la scintillante arène de la capitale, une challenger novice et pleine d’espoir affrontait la championne en titre qui quand à elle défendait farouchement son bien et sa réputation. La dame ne devait pas avoir choisi ton type de prédilection par hasard, choisissant de se terrer dans sa grotte en compagnie de créature au aussi misanthrope qu’elle même semblait être. Comment une telle personne pouvait parvenir à dresser des créatures aussi majestueuses que ces monstres mythologiques ? C’était à croire que la comparaison peu courtoise avec les dragons était une expression qui lui allait comme les gants qui protégeaient ses mains. Quand à la dresseuse qui se tenait en face d’elle, quelle mère pouvait se montrer assez indigne pour mener son enfant voir un spectacle tel que celui là. Le désespoir était lisible sur le visage de la blonde comme une entête sur l’une des pages de sa vie, mêlé à une détermination brûlante et un mépris furieux. Cependant, elle n’aurait un véritable aperçu du sens de ces mots que lorsque le maitre du jeu en aurait décidé.

*"Ce début de match a été divertissant. Entamez la procédure à présent."*

La voix du maitre de la Némésis émana en grésillant de la poche de l’arbitre du match qui depuis sa lucarne, ne manquait rien du spectacle. La championne sans doute trop occupée à régler ses conflits personnels n’aurait pas fait attention au visage de l’arbitre de ce match, singulièrement différent de celui de l’employé censé remplir cette fonction. L’homme ne pouvait pas lui en vouloir, qui pouvait se vanter d’être capable de reconnaitre une goutte d’eau dans un verre plein ? Plongeant la main dans la poche de son impeccable chemise, l’homme en costume noir en sortit une télécommande ornée d’un unique bouton qu’il pressa sans emphase, sachant que l’effet qui en découlerait suffirait à attirer l’attention des deux protagonistes sans avoir recours à d’autres artifices de présentation. Les trompettes menaçantes de la chevauchée des Valkyries se mirent à raisonner dans le stade souterrain, entonné par les haut parleurs qui servaient habituellement à commenter les matchs en cours ou faire des annonces. Laissant les deux femmes s’imprégner de cette surprise quelques instant il annonça ensuite de sa voix calme et douceureuse, difficilement audible alors que l’avancée équestre des guerrières mythologiques faisait rage.

"Je suis navré d’avoir à vous interrompre, mais j’ai bien peur d’avoir à annoncer la fin prématurée de cet affrontement."

Observant autour de lui l’homme s’avança un peu plus vers la bordure du terrain libérant deux pokémons qui vinrent l’entourer de leur royale et intimidante présence. Une méga-gardevoir à la foire noir d’ébène toisait la dracologue pendant qu’un digne méga-gallame ne quittait pas la blonde et son enfant des yeux. L’homme habillé d’un costume sombre ajusta sa cravate de soie, examinant plus en détails l’architecture de la pièce dans laquelle ils étaient tous enfermés.

"Je dois avouer Championne, que votre sens du spectacle me semble aussi aiguisé que votre langage. J’ai été envoyé par mon employeur afin de m’entretenir avec vous aussi je vous invite à rappeler toutes deux vos pokémons si vous ne souhaitez pas qu’un incident fâcheux ne se produise."

Là était l’intérêt premier de la présence des deux pokémons du maitre du jeu. L’intimidation puis la prise en main des représailles en cas de refus de la part des parties présentes. Les deux femmes auraient tôt fait de comprendre quels étaient les enjeux de cette infiltration après restait à savoir si elles se montreraient assez malignes pour ne pas tenter le sort ou trop fières pour se montrer coopérative. L’homme en costume connaissait bien assez son employeur pour obtenir de sa part confiance et pleins pouvoir afin que la mission qui lui avait été confié puisse se dérouler sans encombres. Il devait frapper fort, rappeler aux membres de la ligues ainsi qu’à leurs sympathisants que la menace qu’il exerçait était réelle et plus présente qu’ils n’avaient pu l’envisager. Il était l’épée de Damocles pendue au dessus de leur tête, menaçant de frapper à tout instant et sans la moindre sommation. Le visage de l’imposteur, ayant abandonné le masque de marbre qu’il portait habituellement, serait celui à travers lequel Mr. Fawkes serait vu et entendu. Et il serait un visage que les personnes qui le remarquerait ne seraient pas prêtes à oublier.


Explications:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nyssa Germanni
La flamme de Glace / Championne type Dragon
La flamme de Glace / Championne type Dragon


Messages : 67
Date d'inscription : 02/04/2016

MessageSujet: Re: Rage of a Mother [Nyssa - Arène]   Mar 23 Aoû - 16:13


La blonde savait faire preuve de capacité d’adaptations que je pouvais considérer comme acceptable, c’était déjà au moins ça. Je n’avais aucune idée de l’effet qu’allait avoir le fouet liane improvisé sur mon pokémon mais dans tous les cas il ne semblait pas vraiment l’apprécier, s’enfonçant un peu plus dans l’eau afin de dissiper la douleur inattendue qui venait de lui cingler le visage. Cela me donna d’ailleurs une idée alors que le massif nido, dont l’eau reflétait parfaitement la couleur bleue et non violette, essayait de remonter à la surface avec une agilité limitée.

- Ruto ! Aide le à se hisser… Dracosouffle !

Se glissant sous la surface de l’eau, le dragon marin se positionna juste en dessous de sa cible et se mit à lui envoyer un fin rayon draconique luminescent qui déclencha une petite éruption de bulles dans son périmètre. Ainsi poussé le pokémon pu retrouver le plancher des vaches, non sans avoir maladroitement chuté au passage. J’avais presque oublié sa confusion avec tout ça. Bien, je n’avais même pas besoin de forcer le talent pour réussir à mettre la dresseuse dans des situations désavantageuse pour elle et ses pokémons et sans doute aurait-elle l’occasion de repartir les mains vides, forcée de réfléchir à deux fois avant de défier plus fort qu’elle. D’autant plus qu’elle laissait son Vacilys sans surveillance pendant ce temps ce qui me laissait largement le temps de prendre des mesures contre la plante préhistorique aussi.

- Vrontì, ut… Mais qu’est ce que ?…

Je fus coupée dans mon élan par le son d’une musique particulièrement violente et grésillante qui raisonnait sur les murs de fers de la salle. Levant instinctivement la tête pour trouver d’où provenait ce vacarme, je reconnus au passage le morceau ne retenant pas la moue insatisfaite qui s’installait sur mon visage. Je n’aimait pas ce morceau et mon intuition me disait que ça ne prévoyait rien de bon. Lorsque l’arbitre s’avança pour annoncer la fin de ce match, je fis mine de passer outre le fait que cette remarque était particulièrement étrange et répliquais dans l’espoir qu’il se soit trompé et moi aussi.

- Qu’est ce que vous racontez ? Nous n’en sommes qu’au début et je n’ai rien remarqué de non réglementaire jusque là.

Et pourtant j’aurais adoré le faire il n’y avait aucun doute là dessus. En temps normal je me serais sans doute excusée pour la conduite de mon employé au près du dresseur qui se trouvait en face de moi, mais cette fois je me permettais de faire l’impasse sur ce point. De toute façon j’étais bien trop contrariée par la tournure des événements pour penser à quoi que ce soit d’autre.

L’intervention des deux méga pokémon ne fit qu’augmenter mes craintes aussi portais-je instinctivement la main à mon épaule, couvrant la cicatrice qui se trouvait enfouie sous les couches de tissus. La mâchoire serrée, je regardais avec dégoût l’immondice féérique qui se promenait impunément sur mon territoire, se permettant au passage de me regarder de manière particulièrement provocatrice et irrespectueuse. Qui était ce type pour oser amener un pokémon pareil dans mon arène ? Et pour s’adresser à moi de cette manière qui plus était ? S’il avait pu se trouver quelques mètres plus près il aurait pu profiter de la spontanéité de mon fouet. Toutes ces insinuations ne me plaisaient absolument pas et je commençais à comprendre ce qui était en train de se passer ici, hésitant à pencher plutôt vers la crainte que les événements ne dérapent ou la colère qui commençait à me monter. Mon établissement était plein à cette heure et je n’avais aucune envie que des dizaines voir centaines d’innocents se retrouvent blessés par la faute de cet idiot.


- Vous nous demandez de rappeler nos pokémons en sortant les vôtres ? Ce serait totalement insensé. J’appelle la sécurité…

Faisant quelques pas en avant, je pressais avec ma bottine sur une dalle devant moi, attendant que la magie opère et que l'alarme se déclenche dans le poste de sécurité. Levant les yeux vers la blonde et son gamin, je me rappelais cruellement avoir bien dit qu’une arène n’était pas une garderie et j’étais tout de même mal à l’aise à l’idée d’avoir eu raison. Ce n’était pas ce que j’envisageais à la base… Attrapant les deux sphères de captures histoire de minimiser la casse, je demandais avant de faire quoi que ce soit.

- Vous ne bougez pas !… Je me retournais vers le faux arbitre. Que voulez vous dire par… Fâcheux ?

_________________


Equipe Principale:
 
Revenir en haut Aller en bas
Lina Desparÿa
Survivante Légendaire


Messages : 41
Date d'inscription : 14/05/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: Rage of a Mother [Nyssa - Arène]   Sam 27 Aoû - 18:27


L'affrontement devenait difficile à suivre : Nyssa Germanni poussait Maman dans ses retranchements et celle-ci commençait à hésiter. Malgré ça, j'étais confiante : ma mère avait survécu a des choses absolument épouvantable en faisant preuve d'ingéniosité et de pragmatisme. Elle pouvait renverser le cours de l'affrontement, je le savais !

Un événement imprévu se produisit, poussa tous les protagonistes à s'arrêter. Une musique classique retentit dans toute la salle et la tête de la Championne poussait à croire qu'elle n'était pas à l'origine de cet interlude musical. Même Sestican semblait reprendre ses esprits.

Celui qui tenait le rôle d'arbitre s'avança, comme un seigneur dans son château. De toute évidence, c'était lui qui avait perturbé et interrompu l'affrontement entre Maman et la Harpie. D'ailleurs, il le confirma immédiatement, avant de nous ignorer et de se focaliser sur la Championne, nous sans nous ordonner de rappeler nos Pokémons sous peine... d'un truc pas cool.
Peuh, que des mots ! Enfin... Il fallait avouer que les deux Méga qui se baladaient à ses côtés étaient assez dissuasifs.

Maman attrapa les Pokéballs de Veras et Sestican mais attendit un peu avant de les rappeler : après tout, la Championne ne l'avait pas encore fait, et c'était elle la maîtresse de maison. Si elle refusait d'obtempérer, nous combattrions à ses côtés. Pourquoi ? L'inconnu semblait clamer son appartenance à la Némésis, et nous, les Desparÿa, on ne les aimait pas beaucoup. Encore moins que Germanni.
D'ailleurs, celle-ci se rappela à nous on nous ordonnant de ne pas bouger d'une voix aussi claquante que son fouet. D'un même ensemble, Maman et moi nous raidirent : malgré le fait qu'on soit du même côté que cette Harpie, celle-ci continuait à nous considérer comme des éléments gênants.

J'avais très envie qu'on se batte et qu'on lui prouve qu'on était loin d'être aussi nulles qu'elle le pensait.
Revenir en haut Aller en bas
Mr. Fawkes
Le Joueur d'Echecs


Messages : 19
Date d'inscription : 20/06/2016

MessageSujet: Re: Rage of a Mother [Nyssa - Arène]   Sam 3 Sep - 20:40


La marche militaire tonitruait toujours, rendant la scène toujours plus grandiose sous le regard impassible de l’homme habillé de noir. Le destin était cruel d’avoir choisi de faire en sorte que la championne de ces lieux se trouve être aussi prévisible que ce que le maitre du jeu l’avait prévu. Personne n’était dupe, sachant pertinemment que la probabilité pour que la dracologue choisisse d’engager un parlementaire pacifique était si mince qu’on aurait pu la considérer comme nulle. Aussi la vaine proposition que venait de lui offrir l’usurpateur pouvait sembler être une perte de temps aussi emphatique qu’inutile. Cependant, un fin stratège aurait quant à lui tout de suite saisi l’importance de cette sommation préliminaire. Les menaces seraient mises à exécution, cela ne faisait aucun doute or une fois que ces dernières seraient tombées la championne ne pourrait s’en prendre qu’à elle même pour avoir ignoré la mince chance qui lui avait été offerte d’éviter ennuis et souffrances. Si en ces lieux elle pouvait se vanter d’être juge, jury et bourreau, elle déclarait ici sa propre sentence. Le leader Némésis avait rit ses précautions et aucune alarme ne serait opérationnelle tant qu'il n'en aurait pas décidé autrement aussi, pouvait elle frappé sa dalle de toutes ses forces que rien de plus ne se produirait. En laissant qu’une vague expression satisfaite habiller ses traits, l’obscur bras droit se contenta de répondre à la question qui venait de lui être posée suivant un parait détachement.

"Fâcheux comme ça."

A ces simples mots, la Reine Noir vit quant à elle son visage se déformer d’un rictus malsain avant que ses yeux ne se teintent d’une lumière cruelle et que ses fins bras gantés ne s’imbibent d’une fumée plus noire encore que les pans de sa robe. La perspective de blesser un humain ne la gênait pas le moins du monde, d’autant plus si c’était là la meilleure solution pour écarter tout parasite gênant du chemin de son maitre. Ignorant les pokémons sur le terrain la pièce noire s’élança sans attendre vers la femme blonde, concentrant son énergie en un pouvoir peu naturel aux membres de son espèce. Percutant de ses deux poings la frêle dresseuse, elle ne prit même pas la peine de suivre sa trajectoire des yeux, trop occupée à toiser l’objet de son larcin. Juste au dessus de son bras à présent tendu flottait la chose la plus précieuse qu’une mère pouvait posséder, suivant les déplacements de la monarque grâce aux pouvoirs psychiques qu’elle avait concentré. La lévikinésie la rendait vulnérable, plus encore qu’elle ne l’était déjà. La moindre attaque portée à l’égard de la grande fée suffirait à infliger au bébé des blessures sans précédents alors que le moindre désir de ses ravisseurs lui ferait découvrir le vrai sens du mot douleur.

Regardant la Gardevoir revenir près de son Roi, le bras droit du maitre d’échecs analysa la situation suivant une froideur professionnelle qui pouvait faire froid dans le dos. La vue d’un enfant ne l’émouvait guère, le fait de le blesser non plus, seul le résultat comptait, celui de la mission qui lui avait été confié. Il se doutait bien que nul représentant de la ligue ne voulait voir sa réputation ternie par un crime perpétré au sein même de ses murs et il savait aussi que la dracologue se trouverait totalement impuissante tant qu’un tel moyen de pression lui était imposé. S’avançant de nouveau de quelques pas dans une nonchalance non dissimulée, il laissa son regard aller et venir vers les deux femmes.

"Oiseau d’un même nid, gorets d’une même portée ; Le chat et la souris comme moi vont jouer."

Se tournant de nouveau vers l’enfant, l’usurpateur s’en rapprocha afin d’en étudier la physionomie et les traits. Se trouvait il impressionné et apeuré de se trouver face à une telle discorde, et saurait il un jour raconter de quelle manière la ligue avait faillit à sa tâche ? Sans doute que non. Cette chose voyait ses jours comptés à l’instar de tout autre être vivant sur la terre du croissant de lune qu’ils foulaient chaque jour. Les enfants disparaitraient avec les vieillards, tous réunis dans un destin commun, celui que Mr. Fawkes avait tracé pour tous ceux qui n’en avaient pas le courage. Non, pas tracé. Cette destinée était écrire depuis déjà des décennies si ce n’était plus. Il ne faisait que la mettre en relief aux yeux de ceux qui préféraient rester aveugle. Comme il le faisait aujourd’hui avec l’incompétence des champions. Patientant toujours et encore, l’homme ne semblait attendre qu’une seule chose. Que sa consigne première soit enfin suivie.
Revenir en haut Aller en bas
 
Rage of a Mother [Nyssa - Arène]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Will day of rage in Saudi Arabia send oil prices up to $200 per barrel?
» Rage pics ! Fun pics ! lol
» résu automatique dans une arène
» [UPTOBOX] Mother's Day [DVDRiP]
» Reine d'Arène

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: