Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 

 Quoi d'neuf Scooby Doo ?

AuteurMessage
Dr James Neffy
Dr Jekyl & Mr Hide... Ou presque !


Messages : 72
Date d'inscription : 01/04/2016
Age : 20

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Quoi d'neuf Scooby Doo ?   Sam 25 Juin - 12:38

Cette nuit à Lieucca était plutôt festive. Du monde était dehors, dans les rues, profitant d’un concert organisé en cette nuit, pour mettre un peu de bonheur en ces temps sombres. Les dansaient, buvaient, riaient, se faisaient maîtriser pour les débordements, etc. Et évidemment, qui était là pour jouer un mauvais coup ?

LE DR JAMES NEFFY, EVIDEMMENT.

Dans sa fameuse tenue, observant tranquillement tous ces gens heureux... Il serait drôle de briser leur petite soirée. Ca tombe bien ! Il avait un joli gadget pour aspirer beaucoup d’eau, et tout relâcher telle une bonne grosse vague qui irait semer un peu de bordel, notamment avec tous ces câbles électriques, leurs installations qui se démontent facilement, etc. Avec toute cette eau qui bordait LIeucca, il y avait de quoi faire des vagues encore et encore !

Cependant, un bruit mécanique rugit dans le fond. Une sorte de grosse sphère, enfin ce n’était pas vraiment une sphère vu que le dessous était plat, mais ça s’en rapprochait, avec cinq tentacules métalliques possédant des griffes au bout. La chose possédait une sorte de tourelle à son sommet.

Qu’est-ce qu’une chose aussi technologique foutait-là ? Neffy, peut-être ?


« ... C’est pas à moi, ça ! »

Perdu. La chose avança, sans prendre garde qui était sur son chemin. L’ingénieur fou dû bondir sur un côté, tandis que cette sorte de robot fonça vers le concert, se mettant à libérer un rayon électrique vers tout ceux présents sur place.

La panique fut semée, l’alerte levée. Les gens fuyaient, se faisant poursuivre par la machine. Neffy regardait ça, se cachant, pour essayer de comprendre ce qu’il se passait.

Après un certain temps, la chose repartie, laissant le lieu du concert dévasté. La nuit pu se finir, et le fou se rendit directement sur place dès le matin, malgré toute personne susceptible de l’arrêter. Evidemment, c’était un suspect. Pourtant, des témoins affirmaient l’avoir vu impuissant face à une telle chose. Ce n’était pas faux après tout. Et vu qu’il y avait affaire avec un tel monstre mécanique, il valait mieux compter sur l’aide d’un génie de la technologie tel que lui.


Générique:
 
Revenir en haut Aller en bas
Amélia de Saint-Gil
La Baronne


Messages : 151
Date d'inscription : 02/04/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: Quoi d'neuf Scooby Doo ?   Lun 27 Juin - 21:15


Le soleil était déjà haut dans le ciel bleuté aux nuages rares et sur la place du port où s’était déroulé le concert chaotique de la veille nombreuses étaient les personnes attroupées pour diverses raisons. Certains avaient été des témoins, cruciaux ou non et se devaient donc d’être interrogés le plus rapidement possible en quête d’indices ou de pistes à suivre alors que les autres n’étaient que des badauds en quête désespérée de briser leur quotidiens en venant sur les lieu d’un évènement qui sortait de l’ordinaire. Le commissaire Tyrell se trouvait être la personne chargée de cette enquête il était grand, brun, la trentaine, athlétique, plutôt bel homme avec une mâchoire volontaire, des yeux verts et une légère barbe dont le travail était voué à laisser penser qu’elle était négligée et naturelle. Sa promotion ne datant que d’il y a très peu de temps, il se vouait corps et âme à son travail suivant un protocole clair et strict, ne laissant aucun imprévu se glisser sur sa route impunément. Sauf quand on rencontre le genre d’imprévu dont le nom commence par un -A.

En effet il ne fallut pas longtemps à l’homme pour repérer une silhouette assise sur le dossier d’un banc, accompagnée d’un pokémon de garde apparement, et dont l’attention semblait entièrement absorbée par l’objet qu’elle avait dans les mains. Semblant toute droit sortie d’une autre époque, la jeune femme portait un short noir maintenu par une ceinture blanche, assortie au top qui marquait son décolleté de son col en V et sa taille fine par sa coupe qui s’arrêtait au dessus de son nombril. Un gilet sans manche d’autant plus court venait s’accorder à son bas, ses larges boucles d’oreilles ainsi que le bandeau à pois qui retenait ses longs cheveux bouclés en une coupe des années rock’n’roll. Les seules touches de couleurs qu’elle portaient étaient induites par la présence d’un foulard noué au même motif que son bandeau et de gants légers tous deux teintés d’un incarnat radieux. On aurait pu s’attendre à ce qu’à n’importe quel moment la jeune femme ne saute de son banc pour chanter à tue tête “Summer love” jusqu’à ce que d’autres cachés plus loin ne la rejoignent dans un flashmob improvisé.

La tenue, pour la route:
 

Mais non, elle se trouvait juste là concentrée sur un objet de bois qu’elle lançait en l’air et constamment surveillée par le démolosse qui se mit à grogner crescendo au fur et à mesure que l’homme pénétrait son cercle d’espace vital. Voulant éviter de déclencher un accident inutile il se contenta de demander à une distance raisonnable sur un ton se voulant autoritaire.

- A quoi vous jouez là ?
- Au bilboquet ! Vous devriez essayer c’est formidable quand on s’ennuie.

La jeune femme qui avait délibérément ignoré le second degré de son propos avait répondu gaiement sans pour autant quitter son activité. L’homme qui s’attendait visiblement à un complément de réponse fut passablement déçu et dû continuer de plus belle.

- Et vous êtes qui au juste ?

Sans répondre, l’intéressée continua à faire virevolter la boule boisée dans les airs d’une main alors que de l’autre elle se mit à fouiller dans la pochette qui lui pendait de la hanche jusqu’à en sortir un badge qu’elle exhiba devant le policier jusqu’à ce qu’il comprenne de lui même. Autant vous dire qu’il ne se trouva pas particulièrement enchanté de savoir qu’une privée venait empiéter sur ses plates-bandes, d’autant plus qu’une fois n’était pas coutume et la baronne commençait à alimenter les murmures dans les commissariats. Néanmoins s’il avait comprit à qui il avait affaire, il ne s’attendait pas à faire face à un tel comportement.

- Et c’est ça que vous faites quand on vous paye ?
- Non, bien sûr que non. Mais voyez vous, il y a beaucoup de gens attroupés par ici et vos hommes semblaient si dévoués à leur tache, je pensais qu’il serait fair-play de ma part de vous laisser une petite longueur d’avance. Commissaire Tyrell c’est bien ça ?

Laissant s’échapper un rire nerveux face à ce constat particulièrement culotté, il réalisa tout de même qu’ils n’avaient pas été présentés et que la détective connaissait déjà son grade et son identité.

- Quand est ce que vous avez été embauchée ? L’accident s’est passée pendant la soirée…
- Je me couche tard.
- Et vous avez eu le temps de connaitre le nom de la personne en charge avant d’arriver ici ?
- Je me lève tôt.

Le coté je sais tout et badin de la demoiselle commençait à lui taper sur les nerfs aussi ne chercha il pas plus loin et s’apprêtait à partir lorsqu’un ossateur pour le moins singulier vint se présenter au pied du banc. Son chapeau melon lui donnait un air assez unique et même s’il ne venait que pour donner une information à sa patronne, il ne put s’empêcher de dévisager le policier d’un air mauvais et condescendant. Lui et Gustave partageaient une allergie commune aux forces de l’ordre. Toquant doucement dans la jambe de la baronne pour attirer son attention, il évita de justesse le boulet du bilboquet avant de pointer de son os une personne qui avait su attirer son attention et qui devait en faire de même pour la brunette selon lui. L’effet ne se fit pas attendre.

- Ca par exemple… César ! Pause finie, on attaque.

Sur ces mots ossatueur fit demi-tour en snobant sans scrupule le commissaire pour retourner s’assoir sur le siège passager de la Spyker indigo qui attendait, luisant au soleil de l’autre coté de la rue. A son volant, un mackogneur coiffé d’une casquette de chauffeur de maitre patientait calmement et reprit le court de sa conversation interrompue lorsque son camarade revint s’assoir. Le commissaire quand à lui ne savait déjà plus sur quel pied danser avec la détective et suivit son avancée vers l’un des témoins d’un oeil distant. La jeune femme se dirigeait d’un pas ferme et confiant vers un homme qui avait été vu la veille tout en déclarant d’une voix assez forte pour être entendue sans quitter le ton de la conversation.

- Mais c’est ici que l’on tourne la suite de l’inspecteur gadget ? Vous auriez pu avoir l’amabilité de prévenir ces hommes qu’ils ne se donnent pas tout ce mal pour rien. Alors comme ça vous êtes amateur de concerts de plein air ? A moins que vous ne soyez pas totalement étranger à l'accident d'hier soir qui a impliqué une grosse boule avec des bras mécaniques... Et si je vous pose la question ce n'est évidement pas parce que vous en avez un évidement.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Dr James Neffy
Dr Jekyl & Mr Hide... Ou presque !


Messages : 72
Date d'inscription : 01/04/2016
Age : 20

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: Quoi d'neuf Scooby Doo ?   Mer 29 Juin - 12:40

Quelle surprise. Mais quelle surprise. L’autre bouseuse des Terres Désolées. S’il n’y avait pas une affaire en cours à laquelle il devait prendre part – surtout pour pouvoir s’approprier cette machine en réalité hein – il l’aurait volontiers assassiné sur le coup. Tant pis, il ferait avec. Peut-être qu’elle pourrait lui être utile pour le coup. L’ingénieur fou croisa les bras, faisant clinquer ses doigts métalliques sur sa tenue. Il haussa un sourcil, répondant d’un air étonnamment calme.

« Oh c’est que vous êtes une comique en plus de ça. Cependant, je suis désolé de briser vos rêves mais ce n’est pas un tournage d’un épisode d’inspecteur gadget. Que ferais-je donc sur le terrain au lieu d’être dans mon bureau ? »

Il s’approcha à son tour, s’écartant un peu des autres enquêteurs. Puisqu’il connaissait cette femme, autant discuter avec elle de cette affaire. Il n’avait pas ses affaires avec lui pour faire le mal, si ce n’est son bras mécanique. Mais les Pokémons qui l’accompagnaient risquaient de se mettre en travers de son chemin s’il cherchait la bagarre. Et sans ses outils, autant dire qu’il était vraiment mauvais pour le combat tel que tout le monde connait.

« Je n’aime pas ces festivités. C’est pour les bouseux, tout ça. Je ne cacherai pas que j’étais venu gâcher leur fête. Malheureusement, cette chose m’a pris de cours ! »

Et cela semblait bien l’énerver, quand on voyait son regard se durcir plus qu’il ne l’était déjà. Elle ferait ce qu’elle voudrait de ces informations, mais il n’avait rien à cacher.

« Et qu’est-ce que vous faites-là, vous ? Vous aussi vous avez envie de vous mêler à cette enquête ? Vous n’êtes pas de la police à ce que je sache. »

Ca impliquerait qu’elle le supporte. Qu’elle mette en danger sa Spyker. Et il serait peut-être bien aussi qu’elle se présente pour expliquer pourquoi elle est là.

En y repensant... Peut-être qu’il pourrait faire d’une pierre deux coups. L’utiliser pour lever le voile sur ce mystère. Et profiter de cette enquête pour ENFIN se débarrasser d’elle. Pourquoi pas ne pas mettre sa mort sur le dos de cette machine ? Hoho, l’esprit de l’ingénieur bouillonnait, sans le montrer. Cette rencontre de fortes têtes risquait décidément de faire des étincelles.

Résumons un peu la scène du méfait. Des gens choqués, une estrade détruite, des enceintes court-circuités, du sable remué par cette chose, Neffy qui ne semblait pas être impliqué là-dedans, mais qui pouvait mener des études sur la technologie de cette chose... Et pas de morceau de ferraille ou quoique ce soit provenant de cette machine. En tout cas, pas repéré pour l’instant. Peut-être quelque chose coincé dans les ruines de ce concert ?
Revenir en haut Aller en bas
Amélia de Saint-Gil
La Baronne


Messages : 151
Date d'inscription : 02/04/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: Quoi d'neuf Scooby Doo ?   Lun 4 Juil - 15:28


Apparemment l’ingénieur semblait avoir gardé un souvenir clair de la baronne sachant qu’il lui répondit du tac au tac en ce qui concernait son allusion au dessin animé pour enfant. En même temps comment oublier quelqu’un qui vous prend la tête aussi vite et facilement que la jeune femme. Dans tous les cas, si son souvenir était vivace la confiance qu’il lui adressait ne semblait pas des plus authentiques après tout quoi de plus normal après ce qui s'était passé dans les terres désolées. Peu importait à la jeune femme de toute manière puisque même si elle n'en donnait pas l'air derrière son sourire radieux et son visage épanoui, elle n'avait pas vraiment apprécié la tentative de destruction de sa Spyker ratée de peu qui plus était. Néanmoins elle savait se tenir surtout en sachant que sa patience dépassait de loin celle du savant fou. En plus elle voulait s’amuser un peu, ne voyant pas l’intérêt de décliner identité et profession comme ça seulement parce qu’on le lui avait demandé poliment. Ou presque poliment question de point de vue et de sémantique. Adoptant un ton presque soucieux elle raconta.

- J’étais cueillette aux champignons quand, courant de partout en en trouvant pas je commençais à me dire que ce n’était pas la saison. Quand au détour de la rue, je tombe sur un des policiers qui monte la garde et qui me dit “Hep ! Mademoiselle !”, alors je lui dit “Oui quoi ? Va y parle qu’est ce que tu veux ?” et il reprend “Je vais vous poser une question si vous y répondez bien je vous laisse le passageeee”. Donc j’attend, comme il dit rien je précise “Va y dépêche toi pose ta question” et là il se met à parler à toute vitesse en disant “TOP ! Qui suis-je ? Je suis un animateur phare de Maïlys 3 et je suis déguisé en NOIR ! Mon émission passe tous les soirs à 18h35, je pose des questions à des champions, je suis ? JE SUIS ?”, alors je réponds “Tu es… Tu es Julien Lepers ?” et il s’exclame “Oui c’est ça je suis JULIEN LEPERS !”. Je lui tapote l’épaule en disant “Bien… Sacré Julien va…” et j’ai repris ma route pour arriver ici. Sauf qu’il m’a lancé “Hey ! Et votre encyclopédie Larousse ?” et depuis il me cherche pour me filer son livre. Voilà tout.

Patientant quelques instant le temps d’apprécier la réaction de son interlocuteur, le démolosse quant à lui se lit à humer l’air tout avant de se mettre à haleter discrètement. Le gratifiant une petite caresse sur la tête la jeune femme lui indiqua la scène pulvérisée d’un revers de menton avant de replonger une main dans sa sacoche.

- Va jeter un coup d’nez tu n’attend que ça. Et pour répondre plus sérieusement à votre question, non je ne suis pas de la police, mon badge est bien plus class que les leurs et oui je vais rajouter mon grain de sel à cette enquête. Donc comme ça vous avez été témoin de la petite sauterie ? Et en temps que possesseur de bras mécanique et d’armes bizarres faites maisons vous avez pu remarquer quelque chose d’intéressant ?

La détective n’était pas vraiment certaine que l’homme coopère et réponde sérieusement à ses question, seulement pour en avoir le coeur net ili fallait commencer par demander. Dans le pire des cas elle saurait repérer s’il choisissait de lui mentir et elle pourrait soit tenter de lui tirer les vers du nez, soit simplement se réaiguiller vers une source plus fiable. Son sourire malicieux toujours affiché au coin des lèvres elle lui lança aussi.

- Au fait, MAD est votre nom de scène mais vous devez bien en avoir un plus sobre dans le cadre de la vie de tous les jours. Pour remplir des papiers, s’inscrire dans un club de gym ou se retrouver témoin d’un accident majeur… Ce genre de choses banales en sommes.

Par ailleurs, la jeune femme n’étais pas décidée à se présenter tant que l’inverse se s’était pas produite comme les bonnes manières l’exigeaient. Pendant ce temps, le chien noir s’était avancé truffe au sol vers les décombres à la recherche d’une odeur sortant de l’ordinaire ou même familière pourquoi pas. Il avait déjà bon nombre de fragrances en mémoires, un peu comme Link quand il se transforme en loup et qu’il voit des couleurs partout sauf que lui n’était pas obligé de se limiter à une seule odeur à garder en réserve. Mais je m’égare, navré.
—Et voilà la vérité révélée, ma voix off est un geek—

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Dr James Neffy
Dr Jekyl & Mr Hide... Ou presque !


Messages : 72
Date d'inscription : 01/04/2016
Age : 20

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: Quoi d'neuf Scooby Doo ?   Mer 13 Juil - 23:44

L’autre s’élançait dans un discours ridicule. Tout autant que lors de cette chasse aux pierres volcaniques. Neffy croisa simplement les bras, tapant du pied et fixant cette femme de son regard naturellement méchant, tout en levant un sourcil. Il aurait bien envie de profiter de ce moment pour la réduire en bouillie, mais bon. Il retint ses pulsions meurtrières... Et pour cela, elle avait bien intérêt de donner de meilleures réponses. Chose qui finit par arriver, étant donné qu’elle finit par dire qu’elle était mieux que la police. Selon elle en tout cas. Une détective, certainement. Ca devait expliquer pourquoi elle avait envie d’enquêter sur ce phénomène potentiellement dangereux.

« Oui, j’ai été témoin de la scène. Le robot en question est passé pile sur mon chemin, m’obligeant à l’esquiver. Ce que j’ai pu remarquer, c’est la technologie qui doit l’animer. Les tentacules mécaniques qui lui servaient de pieds devaient être à la fois souple et particulièrement puissant pour soutenir une telle masse. Même avec cinq tentacules. Ils bougeaient avec une aisance presque naturelle, chaque tentacule possédant l’indépendance nécessaire pour pouvoir passer instantanément d’un mode de fonctionnement de marche à celui d’attaque, de destruction, ou peut-être de capture vu les griffes qui sont présentes au bout. Le système embarqué doit bien peser pour pouvoir tirer de tels rayons électriques... En tout cas, c’est les conclusions que j’en tire. Je n’ai malheureusement pas trouver ne serait-ce qu’un morceau de métal pour en étudier sa composition : lourd ? Léger ? Résistant ? »

Autant dire qu’il s’y connaissait bien. Le génie de la mécanique avait l’habitude d’analyser tout cela il faut dire. En tout cas, il était sur d’une chose : le métal et la technologie utilisée semblait différente de celle de son bras. Peut-être que quelqu’un avait pu voler des travaux de Neffy et utiliser son propre génie pour adapter les différents éléments à sa sauce et en faire quelque chose d’unique ? C’est pour ça qu’il avait besoin de plus étudier ce truc. Il devait trouver des éléments ou observer plus longtemps cette chose pour faire de meilleures conclusions.

« Club de gym : pour les bouseux ! Signez des papiers : vous croyez que quelqu’un comme moi a des choses à faire de papiers ?! Je vois que vous ne vous tenez pas plus au courant que ça de l’actualité... Et dire que vous voulez participer à cette enquête. JE SUIS LE DR JAMES NEFFY, SUPERMECHANT PARMI LES MECHANTS. Bien que je sois obligé de prendre une pause dans mes activités vu la situation, mais c’est un détail qui devrait être vite réglé avec quelqu’un sensée être meilleure que la police... »

Ce n’était pas comme si Neffy était passé dans une interview ou avait fait parler de lui pour une petite folie avec Elianna à Lieucca même. C’était un peu tendre le bâton pour se faire battre qu’elle faisait, une petite ouverture pour une pique de la part du superméchant. Nul doute qu’elle aurait du répondant par rapport à ça, mais l’ingénieur fou n’en avait strictement rien à faire. Il avait mieux à faire que de se disputer.

Il penserait à parler avec Lawrence. Mettre en place quelques trucs pour essayer de piéger la machine. En attendant, il fallait un peu penser à inspecter le terrain ou voir des témoins...


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Amélia de Saint-Gil
La Baronne


Messages : 151
Date d'inscription : 02/04/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: Quoi d'neuf Scooby Doo ?   Jeu 14 Juil - 0:44


En une fraction de seconde, la jeune femme était passée d’une attitude nonchalante et presque moqueuse à un comportement radicalement opposé, le temps que les explications de l’homme puissent s’enchainer sans qu’elle n’en perde une miette. Reconstituant dans sa tête le profil du robot sphérique, suivant les quelques images que les chaines locales avenir capturées en plus des informations précieuse dont elle venait de se voir confiée, la bête prenait une forme de plus en plus précise dans sa tête. Si elle suivait le raisonnement du savant fou, les bras ou pieds question de point de vue servaient à la fois de moyen de locomotion et d’armes alors que le corps abriterait toute la structure électronique et les composantes lourdes et volumineuses qui animaient la bestiole. Déjà elle avait un meilleur aperçu de ce à quoi elle avait à faire ce qui en soit était plutôt pas mal… Et qui réduisait potentiellement le champ de recherche en ce qui concernait le potentiel responsable de cette pagaille.

Puis changeant aussi sec de sujet de conversation elle obtint, avec un brin de stupeur il fallait l’accorder, l’identité exacte de son interlocuteur. Identité qu’elle accueillit avec un léger rire vaguement camouflé par le dos de sa main venu sauver les apparence et éviter un incident diplomatique de plus grande ampleur que ce que l’on risquait déjà. A vrai dire, elle avait entendu parler de l’incident de Lieucca, par contre pour ce qui était de l’interview, tout le monde n’avait pas la chance et le temps à perdre pour se poser devant un écran et végéter devant jusqu’à ce qu’escarre s’en suive. Ne retenant de ce fatras de mots que ceux qui l’intéressaient, à savoir le nom de l’ingénieur et le commentaire concernant son efficacité elle répondit en écartant la remarque du plat de la main.


- Vous savez je sais reconnaitre la flatterie du compliment. Mais vous l’avez dit, c’est sans doute parce qu’au fond vous le pensez un petit peu. La politesse me force à me présenter aussi, Amélia, baronne de Saint-Gil. Mais vous pouvez plus simplement m’appeler Mademoiselle de Saint-Gil.

Elle aurait pu lui donner une de ses identités supplémentaire mais bon, elle préférait les garder en réserve pour d’autres fonctions requérant plus de discrétion qu’une simple entrevue avec un témoin, un peu spécial mais témoin quand même. Pour en finir avec les quelques détails qu’elle voulait éclaircir, la jeune femme se hasarda à poser une question supplémentaire au génie du mal, histoire de dissiper encore un peu ses doutes.

- Vous n’avez pas de concurrent direct en temps que “SUPERMECHANT PARMI LES MECHANTS” si je reprends vos mots ? Un ancien collègue, un fanboy qui se serait transformé en ennemi juré avec dix ans de moins ?… Ou bien… On ne vous as pas contacté pour construire une machine similaire en échange d’une forte somme dernièrement ?

Les deux théories étaient possibles, pas forcément justes mais déjà c’était un point de départ comme un autre. Selon l’avis du spécialiste, la machine était lourde, puissante et très sophistiquée, pas le genre de trucs que l’on trouve à tous les coins de rues. Premièrement parce que c'est compliqué à construire et deuxièmement parce que niveau camouflage et rangement, ça devait pas être piqué des vers non plus. Aussi ça pouvait soit être l’affaire d’un autre super-méchant qui avait envie de tester ou de rentabiliser sa dernière trouvaille soit celle d’un homme assez riche et détraqué pour s’être payé les services de savants du type de Neffy, fatigué de faire mumuse avec son yatch télécommandé et désireux de passer à la vitesse supérieure. Dans tous les cas, pour agir de la sorte il fallait en avoir les moyens.

Une fois l’info reçue, ou pas, elle partit en direction de la scène en ruine pour rejoindre son molosse qui cherchait quant à lui à dégager quelque chose coincé entre des planches détruites tout en émettant de petits jappements destinés à attirer l’attention de sa propriétaire. Retirant les restes de bois, la baronne pu découvrir avec un soupons de déception que c’était pour un bête morceau fil électrique arraché que son pokémon faisait tout ce cirque. L’agencement métallique qui retenait les lumières était tombé dans cette zone, ça venait sans doute de là. Alors pourquoi César s’y était intéressé ? En s’y intéressant plus en détail, la jeune femme pu repérer une très légère différence de teinte entre les fils de la lumière et ce morceau mystère. Logiquement il devait avoir une odeur particulière qui avait attiré l’attention du démolosse mais à coté de ça, Neffy n’avait pas parlé de fils apparents dans sa description… Dans le doute elle décida de conserver l’objet. Sait on jamais.


HRP :
 

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Dr James Neffy
Dr Jekyl & Mr Hide... Ou presque !


Messages : 72
Date d'inscription : 01/04/2016
Age : 20

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: Quoi d'neuf Scooby Doo ?   Sam 20 Aoû - 16:03

Neffy réfléchissait. Qui serait assez intelligent pour exercer une vengeance avec une machine digne de son génie ? Personne ne lui venait en tête. Quel superméchant aurait alors voulu lui piquer de ses plans pour produire une telle chose ? Mmm, sûrement pas Elianna, elle était plus branchée sorcellerie etc. En réfléchissant, l’ingénieur fou marmonnait tout en faisant des cents pas et en se massant le front.

« Mmm... Qui pourrait être un potentiel suspect ? Pas Lawrence, c’est une évidence, elle non plus... Stuart McRolex il a succombé au test pour le Pyroflammo-X8L01, le lance-flamme nouvelle génération – carbonisé en 2.63 secondes, un véritable gage de qualité ! Perceval Takumi a été découpé en pièces par des Kabutops que j’ai moi-même ressuscité, Jean-Navet a été malencontreusement abandonné dans une capsule de test d’atomisation rapide et efficace... Et bien, non, malheureusement je ne vois personne qui ai survécu qui serait susceptible d’être assez intelligent pour concevoir une telle chose ou qui aurait trouvé une quelconque planque m’appartenant – notamment vu l’accueil à base de douche d’acide et d’asphyxie par parfums de Cocotine Chanel qui leur est réservé. »

Il soupira. Il y avait-il un autre savant fou caché quelque part sur cette île ? Si c’était le cas, il avait intérêt à le retrouver et lui régler son compte. Le seul génie diabolique par ici, c’était lui et personne d’autre ! Les autres ne seraient que de simples amateurs jaloux du talent de Neffy. Et l’ingénieur fou détestait être associé à ces gens-là. Après tout, on ne mélange pas les torchons et les serviettes. Et on ne fait pas tourner les serviettes non plus. Un peu de sérieux, s’il-vous-plait.

Quant à ce qu’avait trouvé Amélia, c’était intéressant. Des fils électriques différents de ceux présents, il fallait étudier cela. Peut-être que la machine avait laissé de ces fils trainer ? Non, rien ne semblait dépasser venant de la machine. Cependant, il ne fallait pas oublier les rayons électriques de cette chose. Ceux-ci avaient très bien pu agir sur la couleur de ces fils d’une manière ou d’une autre, par exemple via une surchauffe ou autre. Il fallait étudier ça pour peut-être en découvrir plus sur la nature même de ce canon électrifié.

Neffy regardait tous les agents agir, croisant les bras et tapant du pied en attendant un résultat. Et finalement, il lança un appel à son majordome. Il activa alors son holokit, laissant un hologramme de Lawrence apparaître devant lui.


« Du nouveau, monsieur ? »
« Pas vraiment. L’enquête est en cours, mais je doute qu’on ait des réponses dès maintenant. Je crois qu’il va falloir attendre à ce que la machine agisse de nouveau. Nous allons bidouiller nos radars pour détecter toute chose mécanique qui ne serait pas de nous et étranger à la technologie présente sur l’île. De plus, si je ne peux pas être disponible, je compte sur vous pour intervenir auprès d’un des agents, enfin plus particulièrement cette détective, une certaine Amélia. »
« Très bien, monsieur. »


Neffy interrompit la discussion, et rejoignit la détective afin qu’elle puisse le contacter, lui ou son majordome à l’avenir. Il n’avait pas l’intention de rester 24h/24 avec cette bouseuse. Il avait d’autres choses à faire en plus d’enquêter dessus.

« Bon, je vais bosser dans mon coin, essayait de faire avancer cet affaire à ma manière. Je compte sur vous pour trouver des pistes. » Il lui indiqua alors un numéro auquel appeler si elle trouvait quoique ce soit. « On va pas rester à trainer dans les pattes de l’autre, alors si vous avez du nouveau, appelez là et mon majordome ou moi répondra. Mais n’oubliez pas une chose : cette coopération n’est que temporaire, le temps de résoudre cette affaire ! »

Et évidemment, le numéro que Neffy avait passé utiliser un réseau qu’il avait trafiqué pour rendre sa position indétectable. Pas d’imprudence non plus. Réseau virtuel privé etc, tout était bon pour masquer ses coordonnées.

HJ:
 
Revenir en haut Aller en bas
Amélia de Saint-Gil
La Baronne


Messages : 151
Date d'inscription : 02/04/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: Quoi d'neuf Scooby Doo ?   Lun 12 Sep - 22:15


Il fallait croire que la jeune femme était enfin disposée à se remettre en mouvement une bonne fois pour toute, prête à reprendre son enquête là où elle l’avait laissée et à écouter sans faiblir le discours à la Edna Mode du scientifique fou. Il fallait dire que rien ne vaut une petite heure de lecture de la constitution de la cinquième république pour faire revenir l’inspiration là où elle est sensée être n’est ce pas ? Donc si on devait faire un petit résumé de la situation, les déclarations de MAD ne menaient pas bien loin les investigations actuelles et le morceau de fil pouvait effectivement s’avérer utile par la suite, il nécessiterait tout de même de plus amples analyses que la baronne n’était pas en mesure d’effectuer ici et maintenant.

Voyant le scientifique prêt à passer un appel, la jeune femme s’éloigna pensivement de ce dernier le gratifiant de la plus basique des politesses, non sans avoir regardé par dessus son épaule à la recherche d’un quelconque costume habillant l’hologramme du supposé homme de main. Très déçue à l’idée que la personne contactée ne suive pas les codes vestimentaires du dessin animé célèbre, la détective s’éloigna encore de quelques pas, cherchant des yeux quelques chose qui pourrait l’aider plus ou moins à avancer. Et encore mieux si ça l’aidait à avancer plus vite que la police qui s’affairait toujours sans relâche. Ce qui était beau avec ces gens, c’était la capacité qu’ils avaient à tourner en rond avec la ferveur d’un inquisiteur en pleine chasse aux hérétiques. S’appuyant contre une paroi qui devait avoir appartenu à la scène et qui tenait encore par le simple enchantement de la magie scénaristique, l’aristocrate et son gardien canin purent entendre le bruit de quelque chose de métallique tombant sur le sol, ricochant avant de se stabiliser. Découvrant une pièce dorée, la brunette se pencha pour la ramasser l’air ravie avant de la montrer à César tout en lui expliquant.


- Tu vois ça ? C’est une pièce SOS ! Si on est bloqués quelque part on a qu’à l’utiliser et on aura un indice ! Cette affaire commence très bien, on est sur la bonne voie ça ne fait aucun doute.

Pour le commun des mortels cette pièce aurait sans doute correspondu à un poké-dollars, mais si la baronne avait décidé qu’il s’agissait d’une pièce sos alors pourquoi pas. Le démolosse la regarda ranger la monnaie dans sa sacoche alors que le scientifique méchant parmi les méchants revenait vers eux pour leur confier un quelques informations supplémentaires. Acquissent d’un air fier, la baronne était absolument convaincue qu’il ne s’agissait que d’une affaire de temps avant que les indices ne pleuvent et ne lui exposent la juste piste à suivre. Sortant en vitesse une de ses cartes de visites d’un petit étui argenté, elle la tendit au scientifique avec le fil électrique qu’elle avait trouvé plus tôt en lui expliquant.

- J’ai trouvé ça près des décombres et mon petit doigt me dit qu’il s’agit là plus de votre domaine que du mien. Si vous découvrez un détail intéressant n’hésitez pas à me contacter aussi.

Elle se moquait bien quand à elle de lui donner un numéro crypté et tout le toutim, son portable professionnel et l’adresse de son agence était disponible en farfouillant un minimum de droite et de gauche. Pour trouver le reste des infos la concernant ce serait plus complexes mais les basiques était disponibles aux yeux de tous alors pourquoi faire plus de chi-chi que nécessaire ? Le regardant s’éloigner elle marmonna à demi-voix.

- J’espère bien que c’est temporaire… Retrouvant son attitude habituelle, elle lui adressa un large signe de la main en lui lançant haut et fort. Et une gratouille machiavélique à votre chaffreux de ma part !

Une fois de nouveau seule, la jeune femme prit les devants et s’en alla à la recherche d’indices potentiels ou de témoins intéressants. Pour le moment il n’y avait n’y l’un ni l’autre à proprement parlé dans les environs aussi commença à tapoter de son index tous les éléments du décors qui lui semblaient intéressants, confiant à son chien avec une determination qui faisait un peu trop vrai pour le coup.

- Y a trois pièces par décors d’habitude, et les trouver toutes peut s’avérer terriblement pratique…

Au fil de ses pas, Amélia fut conduite juste devant un petit homme trapu au gros nez et à l’imposante moustache qui la regardait faire comme s’il était en possession du secret de la fin des temps. Intriguée par cette attitude néanmoins singulière, la jeune femme se rapprocha du moustachu qui avait décidément quelque chose à dire et résista tout de même à l’envie de lui appuyer sur l’épaule de son doigt tendu comme l’aurait fait une gamine ou le porte drapeau des paralympiques.

- Vous cherchez les pièces sos n’est ce pas ?
- On dirait bien.
- Hmmm… Dans ce cas je n’ai rien à vous apprendre. Ca vous dirait une énigme ?
- Non, je préfèrerais savoir ce que vous avez vu si vous étiez présent pendant l’incident.

L’homme fit mine de réfléchir quelques secondes en se tenant le menton puis tendit la main en indiquant.

- La pièce contre les infos.
- Ok.
- Le soir était tranquille et la musique était pas trop mauvaise pour un concert de plain air et puis là, un robot en forme de boule à tentacule à surgit et à détruit la scène ! Et puis en moins de temps qu’il n’en faut pour prononcer Stachenscarfen elle avait fuit. Mais elle a blessé personne, du moins pas intentionnellement à ce que j’ai vu.
- Y avait des blessés ?
- Une ambulance mais je sais pas si elle a emporté du monde ou non. Ma pièce ?

Lui confiant le précieux disque qu’il convoitait tant, la baronne était prête à le laisser partir quand elle l’arrêta une fois encore, l’air pensive.

- Comment vous faites pour manger avec votre moustache ?
- Je l’appelle mon conservateur de saveur.

Il caressa sa pilosité faciale devant une grimace peu enjouée de l’aristocrate qui cette fois ci le laissa partir sans plus l’arrêter. Tout bien réfléchis, sa dernière question était superflue et elle ne réussirait jamais à pleinement effacer les images qu’elle venait d’imaginer. Heureusement que les femmes n’ont pas de moustache… Ou du moins pour la plupart.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
 
Quoi d'neuf Scooby Doo ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quoi de neuf aujourd'hui ?...
» Quoi de neuf docteur ?
» Quoi d'neuf docteur ? ✈ Ulysse
» Vicky et Angy:quoi de neuf?
» Quoi de neuf docteur ?

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: