Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 

 [Terminé]Leçon n°3 Bis : Il n'est jamais trop tard pour s'y remettre [Arène]

AuteurMessage
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Kara Effyis
Through the looking glass


Messages : 91
Date d'inscription : 01/04/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: [Terminé]Leçon n°3 Bis : Il n'est jamais trop tard pour s'y remettre [Arène]   Mer 11 Mai - 23:34


Finit les vacances, il est temps pour moi de me remettre au boulot et pour mon équipe de se remettre au sport ! Si on peut vraiment appeler les combats du sport… Enfin bref, l’histoire a suffit à prouver que l’entrainement de Phi et Bobby n’était vraiment pas au top et qu’il fallait y remédier et pour ça rien de mieux pour eux que de voir de vrais match en direct pour en tirer toute l’inspiration et l’essence pure. Rien de tel que les voyages aussi ! La découvertes de mondes nouveau en renouvellement perpétuel, d’autant plus que l’éruption avait apporté de légères variations dans la carte et le décor de la région. C’est les éditeurs d’atlas qui ont du être contents. Et tant qu’à faire les choses les faire en grand, aussi tel une Christophe Colomb des temps modernes, avec plus de seins et une féminité plus développée aussi cependant, je partirais à la recherche de la cité perdue d’Oblaide, y gagnerais un badge et repartirais sur les routes de la gloire et de la renommée.

Le désert… Je déteste le désert. Pourquoi a t’il fallut que cette ville se trouve aléatoirement perdue dans le désert ? Et qui a eu l’idée stupide de partir là bas déjà ? Parce que j’aurais deux mots à lui dire quand je l’aurais trouvée, c’est une promesse et une certitude. Et en plus j’étais obligée de marcher. Parce qu’il faisait trop chaud pour que je monte sur le dos d’Anastasia sans l’épuiser et quand à m’installer sur Wolverine, je met quiconque au défit de s’assoir sur du métal en plein cagnard sans considérer ça comme une méthode de torture. Sans rire j’aurais pu utiliser son crâne comme poêle à frire et faire cuire un oeuf dessus sans que ça pose problème, manque de bol il veut pas que je tente l’expérience. Quand à l’idée de rester debout dessus pendant qu’il avance, c’est nul ! Y a tous les désavantages de la marche aka la fatigue musculaire à force de rester debout plus les désavantages à être en équilibre sur une chose mouvante. Je sais pas qui pourrait avoir une idée pareille mais c’est pas hyper malin.

Après plusieurs heures longues comme un jour sans fin à marcher tout droit, les yeux rivés sur une carte et ma boussole dont je ne comprenais toujours pas la moitié de l’utilité dans cet endroit totalement vide, ma route croisa celle d’une caravane de camerupt qui partait justement en direction du mirage vivant. Etonnamment ils connaissaient le moyen de se rendre au Mirage vivant et acceptèrent que je les accompagne gracieusement. Nan faut pas déconner, la moitié de mon épargne y est passée et l’autre moitié m’a permit de louer le dernier dromadaire qu’il leur restait. Sinon il s’agissait de gens très sympathiques, pas très bavards mais serviables.

La balade en camérupt fut une des pires expériences de ma vie. Ca a le corps brûlant, pas étonnant qu’ils portent tous des tonnes de tissus quand ils sont dessus, j’arrivais à sentir ça à travers la selle. En parlant de sentir, ça pue. Et en plus quand on est perché sur la bosse et que le poékmon avance, ça vous file un de ces mal  de mer, c’est atroce. C’est bien simple, je n’ai même pas pris le temps d’aller faire du tourisme une fois en ville, je suis directement partie me chercher une auberge, prendre une douche et un endroit où boire quelque chose qui ferait passer la nausée. Puis accompagnée de Galathée, qui semblait se délecter de la chaleur elle, je partis à la recherche de l’arène de la ville. Echec sur échec. Y avait aucun panneau, aucune indication… S’il s’avérait que j’ai fait tout ce chemin et subit tout ça pour rien, je finirais en déprime pour une semaine c’est certain. Sur la place centrale de la ville je recroisais la caravane qui m’avait accompagnée, vu l’odeur des camérupts elle était simple à reconnaitre. Tant qu’à y être je pouvais toujours leur demander s’ils connaissaient la route à suivre.


- J’connais pas l’arène mamz’elle K’ra… Mais allez voir l’Sidi là bas. Il vous aideras pit’être. Il cherche des cailloux …

Okay… Bon ben me voilà partie à la recherche d’un homme cherchant lui même des cailloux ! C’est un thème assez récurant de toute manière chez les collectionneurs, les champions, même l’ex maitre d’Hoenn s’adonnait à cette activité quand il n’avait rien d’autre à faire. Moi j’y voyais pas l’intérêt. Quand on veut des pierres pourquoi s’embêter à les chercher, sachant que le pourcentage de chance de trouver les bonnes est terriblement faible, alors qu’on peut en acheter des toutes prêtes ? Comme j’avais la flemme de chercher pendant encore cent-sept ans, je me plantais au milieux des gens oubliant quelques instants ma conscience qui me criait de ne pas agir de la sorte pour déclarer d’une voix forte… mais mal assurée.

- Pardon !… S’il vous plait ? Excusez moi ! Y a t’il quelqu’un ici qui euh… Chercherait des cailloux et qui pourrait m’indiquer le chemin de l’arène locale s’il vous plait ?

Un homme se démarqua du lot par son apparence et le charisme qu’il dégageait. Et son apparence. Surtout ce point là en fait. Veuillez patienter, votre correspondant est en ligne et nous lui indiquons votre appel, par un signal sonore merci. Vous êtes bien sur la messagerie de Kara, je suis actuellement en contemplation béate devant un charmant inconnu, vous pouvez me laisser un message après le bip *beeeep* .

_________________



Dernière édition par Kara Effyis le Lun 11 Juil - 11:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Taric
GEMS ARE TRULY OUTRAGEOUS


Messages : 60
Date d'inscription : 24/04/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: [Terminé]Leçon n°3 Bis : Il n'est jamais trop tard pour s'y remettre [Arène]   Jeu 12 Mai - 14:37


Taric préférait usuellement les montagnes de l'île. Elles étaient belles, rafraichissantes et regorgeaient de cavernes. Ces dernières étaient parfois recouvertes de majestueuses pierres précieuses. Elles ornaient les murs comme des miroirs multicolores, reflétant la moindre lumière en multiples rayons les tous plus fabuleux les uns que les autres. Mais cette fois-ci, il se rendit dans le désert. Ces étendues sablonneuses devaient également regorger de trésors insoupçonnés. Il y avait très certainement de nombreuses petites billes brillantes logées sous le sable, n'attendant que lui pour quitter leur couverture de silicium.

La journée était presque terminée et l'esthète était rentré à Oblaide pour prendre du repos bien mérité. Il passerait sa soirée dans une de ces enseignes bien orientales où les dattes ornaient les tables et le lait au miel coulait à flot. Le tout dans une atmopshère de rideau ornés de gemmes et d'une musique de détente appropriée au décor. Il ne s'attendait pas à ce qu'une jeune demoiselle vienne requérir son assitance.

"L'arène ?"
Il repensa aux petites babioles que la Ligue lui avait confié. Ces derniers étaient vraisemblablement en manque d'effectifs et avaient du se tourner vers le maître coordinateur pour assurer un peu la relève. Taric avait beau être juge de concours, il n'en était pas moins plutôt bon en affrontement Pokemon... Après tout, un combat pouvait être aussi beau et esthétique qu'une prestation. Il le montrerait bien assez tôt à la jeune femme.

"Prenez ma main, je vais nous y conduire..."
Sans attendre l'approbation de la charmante demoiselle, il saisit sa main avec la sienne. Dans le creux de sa paume se trouvait une améthyste :une de ses gemmes aux dons si particuliers. Un éclat lumineux de la couleur de la pierre enveloppa le duo et l'instant d'après, il n'étaient plus visibles à Oblaide. Kara rouvrirait surement ses yeux sur un plateau légèrement en hauteur, le désert à perte de vue. La lune et les étoiles baignaient le champ de bataille de leur lumière purificatrice. Le décor était sobre, mais c'était tout ce qu'il fallait. Le juge transformerait cette fange en or.

"Je suis Taric, maître coordinateur. Je suis également habilité à vous tester pour votre combat d'arène... Mademoiselle ?..."
Il lâcha la main de la challenger et s'installa de l'autre côté du plateau. Ses cheveux étaient portés par la brise légère qui balayait le plateau. Il se retourna et regarda sa future adversaire. Elle dégageait une aura telle que le champion improvisé savait déjà combien de badge elle avait. C'était le flair mystique de ses gemmes baignées par les rayons lunaires qui le lui inspirait.

"Ce sera trois acteurs de chaque côté. Interdiction de quitter la scène tant que la prestation de chacun n'est pas terminée. De plus, il n'y aura pas d'épreuve de style. Inutile de décorer ton Pokemon avec des accessoires. Voici mon premier trésor et acteur : Harmonie le Strassie. Que le plus beau gagne !" déclara le parangon de la beauté.
La première démonstration du Pokemon fut d'éparpiller des dizaines de roches flottantes sur le terrain. Elles étaient toutes taillées pour former des motifs imitant des arabesques. Cela n'ôtait en rien à leur tranchant, les coins étaient toujours aussi acérés. Comment Kara réagirait-elle à ce Piège de Roc ?
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Kara Effyis
Through the looking glass


Messages : 91
Date d'inscription : 01/04/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: [Terminé]Leçon n°3 Bis : Il n'est jamais trop tard pour s'y remettre [Arène]   Jeu 12 Mai - 19:57


Je me sentais portée par un fil invisible, pendue aux lèvres de l’Adonis qui me faisait face ne réalisant encore qu’à moitié que c’était face à lui que l’on m’avait aiguillée. Il n’avait absolument pas le look auquel je m’attendais de la part de quelqu’un passionné de géologie et en même temps tout chez lui semblait en parfaite adéquation avec le reste. Papillonnant un peu des paupières alors qu’il parlait, je rappelais machinalement ma pokémon restée tout ce temps à mes cotés. Pourquoi ? Aucune idée, j’avais fait ça juste pour ne pas rester aussi inactive qu’un piquet je pense. Je n’eu même pas à combattre ma timidité alors que l’homme venait me proposer de me guider puisqu’il me mit naturellement la main. Rougissant de plaisir je sentis sur sa paume un objet non identifié qui aurait très bien pu être un de ces buzzers de farces et attrapes, au lieu de ça un éclat sortit de nulle part nous entoura et me força à masquer mes yeux de ma main libre.

- Whoaw…

En quelques secondes nous nous étions téléportés vers un stade aussi sombre que sobre mais dont le panorama était à couper le souffle. Sans rire comment est ce que j’avais fait pour rater un endroit pareil ? Il s’agissait sans doute là encore d’un des secrets mystérieux de la ville du désert. La nuit avait par ailleurs amené avec elle son lot de fraicheur ce qui était loin d’être désagréable vu la journée que j’avais subit. Toujours si peu attentive à ce que je devais faire face à l’athlète en face de moi, je répondis avec un temps de retard à la question qu’il venait de me poser.

- Effyis ! Kara Effyis !…

J’accompagnais ma réponse d’un sourire timide. Allez Kara on se reprend, c’est un match officiel que tu est venue disputer pas un speed dating. Prenant une grande inspiration pour m’encrer à la réalité, je fit le point sur les informations que je venais de recevoir, remarquant qu’au moment où Taric commença à s’éloigner qu’il avait lâché ma main que très tard. C’est sans doute pour me déstabiliser, il doit faire ça à toutes les challengers. Et ça marche. Bref, je m’en allais d’un pas léger vers l’emplacement qui m’était réservé tout en écoutant attentivement les consignes du match, perdant peu à peu l’air bébête qui m’habitait jusque là. Une fois les règles bien en tête, j’observais le premier pokémon du match et commençais à raisonner rapidement concernant un plan d’attaque. Un strassie, allias petite boule de défense lévitante et brillante. Je pouvais avoir un certain avantage mais… Ow. Je n’eu même pas le temps de dégainer ma pokéball que le ton de l’affrontement fut donné, ce que j’associais d’instincts à des pièges de roc s’éparpillèrent avec grâce sur le stade limitant par la même occasion mon éventail de stratégie. Il faudrait que je limite un maximum les dégâts préliminaires si je voulais avoir une chance de minimiser le handicap que je subirais dans tous les cas. Sans pour autant perdre mon avantage potentiel. J’avais sur moi le candidat idéal. Saisissant depuis la sangle de mon sac à main la pokéball que j’avais ornée d’une croix ansée bleue et noire, je laissais apparaitre sont occupant au centre de notre partie de terrain tout en lui lançant son premier ordre du duel.

- Anubis, Danse-Lame !

J’ai horreur d’engager les hostilités, même si ce n’était techniquement pas le cas sachant que le premier ordre avait techniquement émané du champion. Sauf que c’était une préparation de terrain et que mon pokémon n’avait pas encore été envoyé à cet instant donc, sémantiquement parlant le premier ordre du face à face était pour moi. Et comme je suis plus partisane du “action-réaction” plutôt que du “on va bien voir si ça passe” j’avais une nette préférence pour ne pas avoir à débuter. Ce qui allait être plutôt pas mal, c’est que l’écart assez important entre les vitesse des deux combattants pourrait s’avérer assez pratique aussi si l’avenir voulait bien le permettre. Et une augmentation du potentiel d’attaque de mon pokémon ne lui ferait pas de mal, surtout dans un cas pareil. Aussi alors que les rochers fonçaient sur mon loup, ce dernier se mit à esquisser des mouvements guidés par un rythme mystique silencieux. Plus de place pour le doute, mon troisième badge était enfin de nouveau en jeu.

HRP:
 

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Taric
GEMS ARE TRULY OUTRAGEOUS


Messages : 60
Date d'inscription : 24/04/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: [Terminé]Leçon n°3 Bis : Il n'est jamais trop tard pour s'y remettre [Arène]   Jeu 12 Mai - 22:14


La jeune Kara envoya donc un Lucario. Un choix logique quand on savait l'handicap qu'elle risquait de subir à cause des Piège de Roc. La loup était également plutôt gracieux aux yeux de Taric. Cette danse promettait d'être sublime... En parlant de danse, Le Lucario commença l'affrontement en utilisant une valse particulièrement rythmée et agressive : une Danse Lames. L'homme ne fut pas impressionné pour un sou. Cette ouverture était classique, même en concours de coordination. Elle était la porte pour de nombreuses combinaisons.

"Très belle technique, mais extrêmement prévisible..." commenta Taric.
De son côté, le Strassie n'avait pas chômé non plus. Alors que son adversaire lupin concentrait sa puissance, la pierre précieuse brillait de milles feux avant de cogner le sol. Toute la lumière se déversa dans le sable qui émettait à présent une lueur étrange. Le temps semblait avoir été déréglé. L'arène était désormais une singularité où les évènements se passaient d'autant plus lentement qu'ils devaient aller vite. Une Distorsion. Usuellement lent, Harmonie devenait ainsi plus rapide que son adversaire et bénéficiait d'un temps d'avance sur lui.

"La lune est resplendissante ce soir Kara. J'espère que votre Pokemon saura rivaliser avec son éclat !"
Puis la lune se mit à briller bizarrement. Son éclat devenait tel qu'il irait brûler le corps du Lucario s'il ne s'en protégeait pas. Le Strassie avait convoqué le Pouvoir Lunaire. Le ciel dégagé et la lune baignant le terrain de ses rayons fournissaient des conditions idéales pour que la nature joue contre la challenger. La jeune femme voulait agir en fonction des intentions du champion ? La voici avec du fil à retordre. Se protéger d'un "coup de lune".

Revenir en haut Aller en bas
Kara Effyis
Through the looking glass


Messages : 91
Date d'inscription : 01/04/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: [Terminé]Leçon n°3 Bis : Il n'est jamais trop tard pour s'y remettre [Arène]   Ven 13 Mai - 9:08

Quand il disait que mon attaque était prévisible, ça voulait dire qu eue venais de gagner un mauvais point ou que c’était pas grave ? Vu la suite des évènement c’était sans doute parce que j’étais en train d’accumuler les mauvais points. Si j’avais voulu gâcher ma première impression je m’y serais pas prise autrement, j’avais pas vu arriver la distorsion il fallait l’avouer et l’avais reconnue trop tard pour la contrer. Enfin en temps normaux ça aurait pu fonctionner mais là bof, double bof, triple bof. Super je venais à tous les coups d’être cataloguée et le moment où j’allais devoir justifier que je n’avais pas trouvé mes badges dans une pochette surprise se rapprochait à pas de géants. Est ce que la pause gigantesque qui m’avait été imposée avait tassement rouillé mes capacités ? Garder la tête froide, garder la tête froide… Quékidi ? Est ce que c’est moi ou on y voit carrément mieux d’un coup ? OH BON SANG ! Ok, penser vite penser bien… Est ce que j’ai le moyen physique de contrer cette attaque, absolument pas, est ce que j’ai un moyen de me protéger de cette attaque, sur un terrain totalement nu négatif d’autant plus que les pièges en cristal risquaient plus d’accentuer les rayons qu’autre chose si Anubis décidait de s’y abriter et l’inversion temporelle limitait grandement les déplacements… Pourquoi fallait il que le ciel soit dégagé ? Une seconde… Pourquoi s’intéresser au ciel quand…!

- C’est pas avec elle qu’on est venu rivaliser ! Déclenche un Séisme et reste accroupis !

Cette idée m’étais venue en voyant à la lumière nocturne des impuretés flotter mollement devant mes yeux et en repensant à la nature du terrain. Du sable, du sable plein de poussière et qui obéissait maintenant à une distorsion temporelle totalement contre nature. Le sable c’est volatile et donc logiquement une aussi grosse onde de choc devrait suffire à en soulever une quantité pas inintéressante, pas assez pour bloquer totalement un rayon lumineux mais suffisant pour gêner sa propagation finale. Mon canidé aurait certes subit une bonne dose de l’attaque mais il survivrait. D’autant plus que tant que le petit joyau vivant était concentré sur sa propre attaque, il n’aurait pas le loisir de prendre des dispositions contre ce coup qui cognerait directement dans une de ses faiblesses. Ne pas se laisser intimider, ne pas se laisser intimider. Dans un premier temps le loup du Caire effectua un saut à une hauteur plus que correcte avant de se laisser tomber entraîné par son élan, une des antérieure en premier. Une fois ceci déclenché, hors de question de rester en contemplation devant le résultat il fallait que ça bouge. Mon pokémon n’étais pas spécialisé dans le détail et la subtilité, je ne tentais même pas de me leurrer face à ça aussi il faudrait que j’arrive à tourner ça à mon avantage.


- Grincement maintenant.

De toute manière je crois que j’en étais déjà arrivée au stade ou tout ce que j’allais faire allait me paraitre être une mauvaise idée alors bon… Accolant les deux pointes métalliques de ses pattes entre elle, il les écarta d’un coup sec pour dégager le même bruit qu’une craie sur un tableau noir. Si un rayon lumineux pouvait s’avérer compliquer à réfracter, qu’en dire d’une onde sonore. Il n’y avait aucune chance qu’elle se propage plus vite que son homologue sismique mais toujours pareil c’était une préparation pour la suite. Que j’anticipais déjà d’un mauvais pressentiment.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Taric
GEMS ARE TRULY OUTRAGEOUS


Messages : 60
Date d'inscription : 24/04/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: [Terminé]Leçon n°3 Bis : Il n'est jamais trop tard pour s'y remettre [Arène]   Ven 13 Mai - 16:11


"Voila qui est... ingénieux."
Un Séisme pour soulever du sable et bloquer partiellement les rayons de la lune ? C'était astucieux. Taric était impatient de voir si la tentative de la demoiselle serait courronnée de succès... et surtout de voir si le Lucario avait cogné de façon à ce que le sable se déplace de la manière la plus harmonieuse qui soit. C'était un peu chiffon au final. Ca volait dans tous les sens sans grande harmonie. En concours de coordination ça n'aurait pas fait l'unanimité. En revanche, en combat, ça faisait parfaitement l'affaire. Le Strassie n'aimait pas particulièrement qu'on l'attaque depuis son support. En revanche, il était tout à fait capable de se venger. Au Séisme ravageur dans toutes les directions, Taric préférait sa Telluriforce. Le sol était déjà agité par l'attaque du Lucario. L'énergie tellurique encore bien présente servirait maintenant la cause du Strassie. C'était comme si un mini geyser venait de s'ouvrir sous le Lucario pour expulser du sable et autres matières sous terraines chauffées à rouge. Occupé à faire son Grincement et ne soupçonnant probablement pas une vengeance venue du sol, il serait certainement surpris par cet assaut...

"Un chant fort disgracieux Kara... Heureusement, le crachat du crapaud n'atteint pas la blanche colombe ! La perfection de mon Strassie empêche son corps de se dégrader. Regarde le briller de milles feux !" annonça l'esthète en pointant Harmonie de son bras, la paume de sa main vers le ciel.
Alors que le sable retombait au sol, la gemme vivante commença à s'illuminer d'une lueur aux reflets métalliques. C'était comme si sa défense venait d'augmenter de deux crans. En combat, on appelle cette technique Mur de Fer. En art, Taric appelle çela un éclat iridescent sublimant la beauté naturelle du corps taillé d'Harmonie. Grâce à cette manoeuvre, la Danse Lames du Lucario avait été rendue inutile. S'il n'avait pas pu contrer la Telluriforce, le champion improvisé partait avec un petit avantage sur cette manche... Et ce n'était qu'un seul de ses nombreux numéros.
Revenir en haut Aller en bas
Kara Effyis
Through the looking glass


Messages : 91
Date d'inscription : 01/04/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: [Terminé]Leçon n°3 Bis : Il n'est jamais trop tard pour s'y remettre [Arène]   Ven 13 Mai - 16:57


Oh quelle idiote. Deux tours, un coup classique et une énorme bourde. Super Kara ne change rien tu es parfaite. Une parfaite tête à claque ! Sans rire j'avais envie de m'en coller une tellement je me sentais ridicule à ce moment précis et vu mes antécédents, pour que j'en arrive là c'était vraiment que je venais de toucher le fond. Pas de pessimisme, surtout pas de ca il fallait voir le verre à moitié vide à tout prix. Euh, plein plutôt. Et puis on s'en fous j'ai même pas soif en fait. En fait le plus perturbant c'était de devoir deviner à l'avance ce qu'allait prévoir le strassie, pour le moment j'avais plutôt tendance à reconnaître ses coup après qu'il les ai porté ce qui est gênant quand on y pense. Heureusement le temps du grincement fut bref, en vrai j'ai horreur de cette attaque elle me vrille les tympans, et pour être totalement honnête ce genre d'initiative de la part du minerai vivant était justement le genre d'action que j'attendais pour pouvoir passer à l'étape d'après.

- Va y fonce !

Si j'avais commandé au dieu égyptien de rester accroupi c'était certes pour profiter un maximum du nuage de sable, mais pas que ! Une patte avant en appuis, les deux postérieurs en ressorts sur le bout du pied il s'agissait exactement là de la posture d'un sprinter prêt à partir. Et le signal venait d'être donné par moi même, pour vous servir ! Oui j'avais toujours en tête la distorsion, je veux bien faire des erreurs mais je suis pas amnésique non plus. Je disais donc la distorsion freinait les mouvements de mon pokemon, mais ! Mais, mais, mais, mais ! Ça fait beaucoup de mais, hein ? Les attaques de priorité gardaient leur avantage de vitesse et ici, une vive-attaque était exactement ce dont j'avais besoin. Pas pour les dégâts qu'elle allait engendrer évidement, ce point là n'était pas inexistant mais presque, il s'agissait ici bel et bien pour le déplacement en lui même que j'agissais de la sorte. Premièrement la seule manière de se sortir d'un geyser avec le moins de bobos possibles c'était de le faire avec le plus de vivacité qu'il en était physiquement possible mais aussi nous allions enfin pouvoir réduire la distance qui séparait les deux adversaires pour notre plus grand plaisir et notre édification.

Traverser le jet brûlant baigné d'énergie terrestre n'avait certainement pas fait de bien à mon pokemon mais au mois, c'était mieux que de rester au milieu à attendre qu'il ne cesse. Mordillant ma lèvre inférieure, on pouvait lire sans aucun problème sur mon visage la tension couplée de concentration intense que je ménageais à cet instant précis. Sans le vouloir j'ignorais la remarque de l'esthète pour lancer le signal qu'il attendait à mon pokemon avant que l'occasions ne nous passe purement et simplement sous le nez.


-  Maintenant Griffe-acier !

Porté par son élan qui se trouvait de nouveau ralentit par l'atmosphère molle qui enveloppait le terrain, Anubis fit apparaître au bout de ses pattes de méchantes griffes aussi brillantes que tranchantes. C'était le moment de taper fort, même si le mur de fer venait s'interposer au sein de l'équation du duel. Tant mieux si j'ose dire. Tant qu'il est occupé à raffermir sa défense gargantuesque, il ne s'occupe pas d'esquiver le coup qui lui était porté. Mon loup finit sa course un petit mètre derrière son adversaire et fit demi-tour avant toute chose afin de ne pas exposer son dos à son adversaire. Cette méfiance était justifiée de sa part, je craignais que de notre côté nos défenses n'aient été percées à coup de geyser. Restait maintenant à voir si cette initiative allait réussir à remonter quelque peu ma cote au près du champion ou pas.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Taric
GEMS ARE TRULY OUTRAGEOUS


Messages : 60
Date d'inscription : 24/04/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: [Terminé]Leçon n°3 Bis : Il n'est jamais trop tard pour s'y remettre [Arène]   Ven 13 Mai - 18:51


Un assaut pour le moins surprenant. La demoiselle contrait la distorsion temporelle en utilisant des techniques qui semblaient échapper à son emprise. C'était astucieux pour se soustraire du geyser qui projetait sa matière en multiples volutes dont le caractère parfaitement circulaire n'était plus à prouver. La beauté à l'état pur. Le clebs fonçait donc droit sur le Strassie, prêt à dégainer sa griffe acier. Kara oubliait juste un détail. Sa Vive Attaque avait beau ne pas être soumise à la distorsion, sa Griffe Acier l'était. Le mouvement de bras du Lucario ne serait sans doute pas aussi rapide que celui qu'elle aurait escompté. Et ce laps de temps laissa une fenêtre de réaction suffisamment large à la gemme pour utiliser une Protection pour accroitre encore plus sa défense. Là où le loup était grandement pénalisé par l'écoulement étrange du temps, le Strassie démontrait des ressources insoupçonnées. La puissance de la Griffe Acier serait donc divisée par deux grâce au mur de lumière érigé par la petite gemme. Malgré tout, elle frappait dans le talon d'Achille du petit rocher. Avoir le Mur de Fer et la Protection lui avaient un peu sauvé la face, faute de quoi l'assaut de Kara aurait pu lui coûter très cher.

"Bel assaut !" complimenta Taric.
"Harmonie, complimente aussi ton adversaire ! Même s'il n'a pas su égaler ton éclat !"
Le Strassie utilisa alors une Vantardise. Si elle faisait mouche elle augmenterait l'attaque du Lucario de manière drastique... une manière de l'aider à compenser pour l'arriver de la protection. En revanche, il deviendrait confus. C'était un risque à prendre ou à laisser.
Revenir en haut Aller en bas
Kara Effyis
Through the looking glass


Messages : 91
Date d'inscription : 01/04/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: [Terminé]Leçon n°3 Bis : Il n'est jamais trop tard pour s'y remettre [Arène]   Sam 14 Mai - 0:00


Vraiment ? Il pensait vraiment que c’était une initiative digne de porter ce nom là pour le tour précédent ? Enfin ! Peut être que tout n’était pas encore perdu, c’était juste le temps de se remettre dans le bain pour retrouver les réflexes en dormance. Il faut croire que le combat c’est comme le vélo, ça s’oublie pas et ce peut importe les… Quoi ? Comment ça complimenter l’adver… Oh non c’est pas vrai ! Bon point, l’attaque de mon pokémon allait s’en trouver fortement augmentée lui faisant retrouver un potentiel d’offensive élevée, mauvais point très mauvais point même : on avait une chance sur deux que les attaques ne se terminent en fiasco complet. Bon ! ben tant qu’à faire être sur la sellette hein, en faire profiter tout le monde hein.

- Pourquoi ne pas t’inspirer de cet éclat alors Anubis ? Photocopie !

Je n’avais pas pensé que cette tournure de phrase bien alambiquée et faisant référence au style de Taric risquait fortement d’embrouiller mon pokémon dans ses pensées entremêlés. Heureusement j’avais lancé le nom de l’attaque clairement à la fin de mon intervention, ça pourrait limiter les risques. J’avais l’impression d’avoir fait un des paris les plus risqué de ma vie et le temps qui s’écoulait avant l’exécution de l’ordre de la part de mon pokémon me semblait être une infinité, rythmée par des violons saccadés. Comme si je venais d’entendre crier “Kara ! Tête de tigre !”. Passant une main quasi frénétique dans mes cheveux, je croisais les doigts de mon autre main en espérant que cela puisse influencer quoi que ce soit sur quelque chose de beaucoup trop puissant pour moi.

Puis là, coup de bol phénoménal le miracle fut et je pu profiter de la vue de mon pokémon se mettant en marche et s’imprégnant de l’aura dégagée par son adversaire lors de l’attaque pour en recréer les subtilités et la technique. Même principe, même effet, même handicap en gros c’était combat chez les zinzins. Face à ce spectacle je ne pus m’empêcher de sautiller vaguement sur place avant de me reprendre, raclant ma gorge de manière contenue histoire de faire comme si de rien était d’une manière on ne peut plus hypocrite. Une chose était sûre je me laissais bien trop emballer émotivement par cet affrontement et il faudrait que je parvienne à corriger le tir à l’avenir sinon ça n’allait pas le faire du tout à la longue. Où était passée la dresseuse sérieuse et concentrée à ce qu’elle faisait quand il s’agissait de match ? Elle avait largement intérêt à rentrer de vacances parce que sinon il allait y avoir du bottage de postérieur au menu, et ce serait pas le bon qui en serait concerné.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Taric
GEMS ARE TRULY OUTRAGEOUS


Messages : 60
Date d'inscription : 24/04/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: [Terminé]Leçon n°3 Bis : Il n'est jamais trop tard pour s'y remettre [Arène]   Mar 17 Mai - 15:31

Maintenant que la jeune femme avait répondu à ses autres RP, Taric arrêta de geler le cours du temps. Kara ordonna à son Pokemon d'imiter le Strassie. Taric fut réjoui. Elle se décidait enfin de briller avec l'éclat d'une star comme lui ! Tant de prestance ! Tant de beauté dans ces phrases ! Quel magnifique usage du mot éclat ! L'esthète ne pouvait être que comblé devant une telle démonstration. En tant que champion, il devait néanmoins prendre des mesures... ou pas. Après tout la challenger n'avait que deux badges à son actif. Le parangon n'était donc pas obligé de pourir sa vie du mieux qu'il pouvait. Il aurait pu contrer cette Photocopie. Mais il jugeait que c'était plus intéressant pédagogiquement de ne pas le faire. Bien entendu, ce n'est pas parce que la réponse n'est pas optimale qu'elle ne saura pas être ennuyante. Profitant de ses derniers instants de lucidité pendant que le Lucario copiait sa technique, Harmonie balança une Telluriforce dans le tas. Confus et occupé, le Lucario serait très certainement désemparé... Mais au moins il serait soulagé d'apprendre que la Distorsion ne liait plus ses mouvements et que le Strassie était dans le même état de folie que lui...

"Tous confus ? Je le suis encore plus qu'eux lorsque je te regarde combattre... Mérite-t-elle ou non son badge ? Je ne suis pas sûr qu'il soit parfaitement assortie à ta tenue et à tes cheveux... Pour le moment je vais me contenter d'observer tes mouvements. Te déplaceras-tu avec la grâce du Chétiflor ou bien te traineras tu au sol comme un Grotadmorv ?"
Taric estimait que dans ce genre de situation où son Pokemon risquait de faire un faux pas lors de sa danse il était encore préférable de ne rien faire de précipité. Toutes les actions devraient être dosées à la goutte prêt pour ne pas faire prendre de risques inconsidérés à son Strassie. De toutes façons il avait déjà sa stratégie en tête. Il laissait juste un peu de temps à Kara pour refaire son maskara avant de retourner à l'assaut.
Revenir en haut Aller en bas
Kara Effyis
Through the looking glass


Messages : 91
Date d'inscription : 01/04/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: [Terminé]Leçon n°3 Bis : Il n'est jamais trop tard pour s'y remettre [Arène]   Sam 28 Mai - 16:25


Aha ! Je pense que j’avais trouvé une piste à explorer vu l’éclat qu’adopta l’expression du Champion en entendant la tournure de phrase que j’avais adopté, ou du moins c’est l’impression que j’en avais. En même temps, comment est ce que j’avais pu ne pas y penser plus tôt, c’était un coordinateur de génie comme pouvait en témoigner son style de combat et le fait qu’il se soit désigné comme “maitre coordinateur” donc ce qu’il cherchait à voir c’était de la beauté et de l’efficacité, de la poésie et la beauté du geste. Et dans le principe c’était dans mes cordes, c’était exactement le but que je cherchais à atteindre sur le long terme donc pourquoi ne pas m’engager plus franchement dans cette voie sachant que j’y étais cordialement invitée ? Je me demandais d’ailleurs si l’athlète avait été présent pour le grand concours de Mégapagopolis, si c’était le cas il devait être au courant de ma participation et… Non tout compte fait j’aurais aimé qu’il ne sache pas forcément que j’avais perdu dans cette épreuve. Bref revenons en à nos moutons…

Une nouvelle éruption tellurique sévit juste sous les pieds d’Anubis, et j’éviterais tout parallèle entre son nom, les flammes des enfer et tout ce bazar parce que ce n’était clairement pas le moment de plaisanter. C’était la cata oui, j’anticipais déjà sa défense qui baisserait face à cette offensive qui le prendrait de court et c’était sans compter les dégâts qu’il allait subir alors que le flot d’énergie terrestre se déversait à la surface du terrain. Je ne pouvais pas rester sans rien faire bon sang ! Et si ?… Il devait y avoir un moyen d’exploiter cette offensive sans avoir à tenter de s’en soustraire, il ne me manquait plus qu’une tournure de phrase bien enrobée pour tenter de la mettre en oeuvre. Bon sang, métaphore, métaphore, métaphore, métaphore…


- Anubis ! Puise la force du brasier qu’il a déclenché et, heu… Rhaaa lance charge-os en exploitant l’énergie de l’éruption !

Décidément l’improvisation minute c’était pas mon fort, fallait au moins que je réfléchisse un minimum à l’avance si je voulais sortir un truc vraiment poétique. Et en plus le fait de me faire potentiellement comparer à un grotadmorv m’avait légèrement perturbée. Dans le feu de la précipitation c’était un peu mort. Et bon l’attaque touchait à sa fin normalement donc avec le rythme de mouvement de mon lucario qui… Semblait parfaitement normal ? Le sable ne brillait plus ! Au moins une bonne nouvelle, c’était pas trop tôt ! Bon maintenant il n’y avait plus qu’à espérer que la figure égyptienne réussisse à rassembler assez de lucidité dans sa folie pou réussir à se lancer dans une offensive qui promettait d’être soit géniale soit désastreuse. Seulement, l’esprit de la petite bille brillante veillait sur moi une fois encore puisqu’un long os d’ivoire légèrement brillant et translucide apparu dans les pattes du lucario. Le baignant dans une des failles de l’attaque adverse avant qu’elle ne disparaisse, il s’élança ensuite vers la pierre précieuse flottante afin de lui assener une série de coup et arceus sait qu’il avait du mérite. Pour avoir expérimenté l’expérience de la confusion, je compatissais autant que j’avais de fierté envers lui pour se battre de la sorte.

- Libère le pouvoir de l’aura maintenant !

C’était moins pire comme formulation au moins cette fois, et à bout portant avec l’avantage du stab une aurasphère promettait de faire des dégâts intéressants et ce, même si on n’atteignait pas vraiment une faiblesse de notre adversaire. Enfin c’est ce qui aurait du se passer si cette attaque ne s’était pas transformé en pétard mouillé qui claqua directement dans les pattes de mon pokémon. Je doute qu’il s’y attendait à celle là, du moins c’était ce que j’en déduisais vu son sursaut et son air surprit lorsque la boule d’énergie trop instable explosa avant d’arriver à terme de sa formation. Génial. Pitié faites que je ne sois pas encore comparée à un grotadmorv…

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Taric
GEMS ARE TRULY OUTRAGEOUS


Messages : 60
Date d'inscription : 24/04/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: [Terminé]Leçon n°3 Bis : Il n'est jamais trop tard pour s'y remettre [Arène]   Sam 28 Mai - 16:55


Il était maintenant tant pour Taric de révéler la stratégie qu'il avait conçu depuis le début. En réalité, toutes ces techniques pour taper dans les faiblesses du Lucario n'étaient là que pour faire paniquer la challenger pour qu'elle se concentre uniquement sur ces attaques la. Pendant ce temps ci, elle ne prêterait pas attention aux véritables intentions du chevalier aux gemmes. Et ça fonctionnait à merveille. Elle paniquait à cause du Telluriforce.

"Harmonie, le grand final !"
C'est maintenant que tout allait se jouer. Strassie utiliserait Boost pendant qu'il se faisait maraver par la Charge'Os... Manque de pot, la confusion frappa à ce moment précis. Il se pris 3 coups en plus de s'en infliger un de lui même à cause de la folie. Mais il tenait encore debout ! Tant pis pour le Boost ! Le grand final tenait toujours !

Alors que Kara ordonnait son Aurasphère, Strassie commença à briller de milles feux avant de tourner au blanc... et d'Exploser. Dommage pour le pauvre petit Lucario qui était en train de se taper la face. Il y aurait pas vraiment moyen d'utiliser Détection dans de telles circonstances. N'oublions pas que la défense était ignorée de moitié par Explosion et que l'attaque d'Harmonie avait été doublée par la Vantardise. Elle aurait pu aller beaucoup plus haut si Taric l'avait voulu. Un RefletMAgik aurait pu renvoyer la vantardise au Lucario et le faire monter a +6 crans d'attaque. Il aurait ensuite copié avec Boost sans souci vu qu'il n'aurait pas été confus. Et adieu Lucario. Seulement, il avait été gentil. Kara n'avait que deux badges. Cela aurait été stupide d'atomiser son Pokemon... et fortement inesthétique. A la place, elle avait maintenant droit à un superbe feu d'artifice qui emporterait très certainement son Pokemon.

"Une véritable étoile en supernova ! Quelle majesté ! Félicitations Harmonie... Ta prestation est terminée." annonça Taric.
"Très bien Kara, je te présente maintenant mon champion de beauté... Clarté. "
Un Mega Steelix apparut alors aux côtés de Taric. Ses diamants brillaient d'un éclat mystique et lunaire. Le serpent de cristal sourit à la challenger en pensant à toutes les façons fabuleuses qu'il pourrait utiliser pour la vaincre.
Revenir en haut Aller en bas
Kara Effyis
Through the looking glass


Messages : 91
Date d'inscription : 01/04/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: [Terminé]Leçon n°3 Bis : Il n'est jamais trop tard pour s'y remettre [Arène]   Dim 29 Mai - 21:38

Alors ça je m’y attendais pas, vraiment pas du tout, c’était l’apothéose de la cata. C’était sûr j’allais être cataloguée grotadmorv à vie et il ne me resterait que les yeux pour pleurer quand j’aurais lamentablement laissé le badge s’échapper. Bon sang mais qu’est ce qui m’arrivait ? Où était passé mon coté optimiste et mes capacités stratégiques surtout ? Voilà ce qui arrive quand on prend une année sabbatique, pour retrouver le rythme derrière c’est la traversée du désert. Dans mon cas qui plus est j’avais eu droit à une traversée physique et présent une traversée métaphorique… Chouette… Bon inutile de préciser que l’explosion apprit à voler à mon lucario qui sembla d’ailleurs plus doué en vol plané qu’en atterrissage d’ailleurs. Sans rire je me sentais hyper mal de l’avoir mis dans une situation pareille sans avoir vu le piège arriver si bien que je le rappelais sans détours, soufflant à sa poké-ball un petit “désolé” confus. Je relevais ensuite les yeux vers Taric qui me présenta mon second adversaire, au moins nous étions à égalité c’était déjà ça, juste avant de me sentir victime d’un terrible malaise.

Mes yeux s’écarquillèrent et je suis certaine que de près on aurait pu voir mes pupilles se dilater exagérément dans une expression de terreur incontrôlée. Mon coeur battait si fort que je pouvais le sentir à travers ma poitrine, manquant s’arracher à chaque palpitation et me forçant à respirer plus fort et plus vite. Je n’avais pas les larmes aux yeux mais c’était pas loin. Si ce monstre s’appelait clarté, j’avais quand à moi l’esprit entièrement embrumé par la peur viscérale qui venait de prendre tout contrôle de mes fonctions motrices et cérébrales. La dernière fois que j’avais vu un spécimen de ce genre c’était lors du grand tournois, LE tournois et la simple silhouette du serpenfer venait de me projeter dans les souvenir de cet épisode traumatique. J’étais pourtant certaine d’avoir passé l’éponge sur cet évènement mais il fallait croire que non, la personnification du pokémon qui avait voulu m’enterrer vivante dans un des couloirs du stade paraissait être un élément déclencheur d’une crise d’angoisse comme on en a rarement vu. Le principe même du traumatisme quoi.

L’une des poké-ball accrochée à la sangle de mon sac se mit alors à trembler et ce jusqu’à ce qu’elle arrive à s’ouvrir d’elle même pour découvrir Galathée, prête autant à prendre la suite des événements en main qu’à tenter de me faire retrouver un semblant de confiance. Son pelage immaculé brillait au clair de lune, venant de Hoenn ses queues n’étaient pas colorées d’orange, et la détermination dans son regard ne laissait absolument pas deviner qu’elle était sur le point d’affronter un pokémon taillé pour réduire en bouillie un pokémon de son type et qui faisait qui plus était environ une dizaine de fois sa taille. Elle avait mon entière confiance et elle était bien la seule sur qui je pouvais compter en matière d’initiatives, surtout dans un pareil cas de figure. Elle devait avoir une idée en tête et comptait sur moi pour redevenir égale à moi même et l’aider à la mettre en oeuvre. Pour le moment j’avais besoin de temps pour me remettre.

Les pierres tranchantes mises en place au premier tour virent automatiquement l’empaler alors qu’elle pénétrait sur le terrain, lui infligeant de lourds dégâts et par la même occasion un handicap supplémentaire. Aussitôt, elle activa une protection histoire de mettre en place quelques précaution préliminaires. Pour ma part ma gorge était encore trop serrée pour que je parle et mes bras enserraient mes côtes alors que je tremblais, comme si j’étais moi même la victime d’un blizzard invisible. Ma renarde devrait agir sans moi pour le moment. Je serais apte à me ressaisir, mais ça prendrait du temps.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
 
[Terminé]Leçon n°3 Bis : Il n'est jamais trop tard pour s'y remettre [Arène]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: