Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Partagez | 

 Rencontre au bord de la falaise

AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Rencontre au bord de la falaise   Jeu 5 Mai - 22:45


Mais quelle idée elle avait eu de suivre les conseils de Maître Zhou ?! ''Il faudrait que tu aille t'entraîner dans une certaine région de l'île, cela sera profitable à tout le monde, toi comme nous.'' Wenji se jura intérieurement que l'Insécateur aurait deux mots à lui dire quand il serait de nouveau sortit de sa pokéball. Et en plus de ça, Lei semblait bien s'amuser. C'est donc si rigoler de faire stresser sa dresseuse ? Car bon, même si elle ne le voyait pas, elle entendait le vent mugir et le fracas des vagues en contrebas. Ces deux éléments sonores ne faisaient que confirmer une chose pour la jeune femme : ses Pokémon avaient décidé que les falaises sont de bons endroits où traîner pour une personne comme elle.

Et même si la Meditikka assurait qu'il y avait plus de cinq mètres entre Wenji et la falaise proprement dite, la jeune femme ne voulait rien entendre. Elle avait suffisamment peur pour vouloir s'approcher du précipice. D'autant plus que c'était dangereux, il n'y avait rien pour la rattraper si jamais elle tombait. Au final, elle restait assise au même endroit depuis un quart d'heure, sa harpe dans une main et l'autre sur la tête de Zhang, qui semblait être inquiète vu comment elle était collé à sa dresseuse. L'Obalie devait sûrement être la seule personne qui semblait être du même avis que Wenji.Au final, la jeune brune avait fini par sortir Maître Zhou pour qu'il s'explique. Mais il était gentil à parler de contrôle de soi et de dépasser ses peurs, lui il avait des ailes, pas l'humaine !

Comme la situation semblait être complètement bloquée, Wenji décida de poser sa harpe devant elle et de faire des câlins à son Obalie. Quant à Lei et Zhou, ils se mirent d'accord pour s'entraîner ensemble. Comme ça, tout le monde était content. Au bout d'un moment, la jeune aveugle eu l'envie de jouer de la harpe, ses deux Pokémon en profitant pour faire une pause dans leur combat. Mais au moment où Wenji allait pincer la première corde de son instrument, quelque chose la percuta et manqua de la faire tomber en avant. La Meditikka se précipita vers son amie humaine et l'orienta de façon à être plus ou moins en face à ce qui l'avait bousculée, tout en lui précisant qu'il s'agissait d'une humaine.

''Euh... Bonjour... Qui êtes-vous...?'', dit-elle en regardant dans une direction autre que celle où se trouvait l'autre personne.
Revenir en haut Aller en bas
Kara Effyis
Through the looking glass


Messages : 91
Date d'inscription : 01/04/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: Rencontre au bord de la falaise   Jeu 5 Mai - 23:45


Les falaises ! C’est drôle la dernière fois que j’y étais venue, Galathée n’était encore qu’une goupix et Wolverine un métang. Par ailleurs, la journée avait rapidement viré à la catastrophe et j’étais rentrée chez moi puant la fumée et maculée de boue, espérant que les gardes forestiers ne me soupçonne pas comme étant la responsable du fiasco. Mais non, aucun problème supplémentaire ne s’était manifesté jusqu’alors ce qui m’avait permit de conclure qu’aucune poursuite contre ma personne n’avait été lancée et qu’il était temps de se réconcilier avec cette zone. En fait non, c’était wolverine qui m’avait démontré par tous les moyens possibles et inimaginables que cet endroit était l’endroit rêvé pour dessiner et pour se détendre. Mon oeil, il voulait pouvoir avoir la paix pendant 24h hors des grandes villes et essayait de me faire croire que c’était moi qui mourrait d’envie d’aller là bas. Comme j’avais rien à perdre, j’avais décidé de jouer le jeu.

Armée de mes sacs et de mon matériel de dessin, nous nous étions installés pas trop proche du bord et j’avais laissé toute mon équipe hors de sa ball vaquer à ses occupations. Lesquelles ? Les mêmes que d’habitudes en somme. Galathée s’occupait de son petit protégé tout en discutant avec Anubis, Dyno cavalait dans tous les sens, Wolvernire, Calliope et Anya conversaient de manière plus ou moins courtoise en ce qui concernait la zorua et quand à mon Amagara, il restait à mes cotés à observer ce que je faisait et à me passer les crayons dont j’avais besoin. De temps à autre des dresseurs de passages étaient venus me proposer un combat mais je refusais poliment à chaque fois, bien décidée à ne consacrer cette journée qu’à la détente. Du moins c‘est ce que je pensais.


- Passe moi le vermillons Iceberg s’il te plait.

Grâce à ce petit jeu, j’arrivais péniblement à lui faire saisir le concept qui voulait qu’il ne s’appelle pas Bobby. Il allait attraper le crayon que je voulais dans sa gueule lorsqu’il fut prit de vitesse par Calliope qui me demanda alors.

- (‘Est ‘a ‘ue ‘u ‘eux ? )
- Calliope, je comprend toujours pas… Donne moi mon crayon et par pitié ne commence pas.
- (‘Iens ‘e ‘er’er a’ors !)

A peine eu elle finit sa phrase qu’elle partit comme un boulet de canon dans la direction opposée à la mienne. Le temps que je n’écarquille les yeux, lui crie d’attendre, dégage mon dessin et me mette à courir aussi avec mes plate-forme autant dire qu’elle avait une légère avance sur moi. Me voilà ainsi, courant tête baissée derrière mon propre pokémon qui avait décidé de pourrir l’existence de quelqu’un d’autre aujourd’hui et ne réalisant que bien trop tard qu’il m’aurait suffit de la rappeler dans sa poké-ball si j’avais voulu m’éviter ce sprint forcé. J’étais concentrée sur mon objectif puis soudain elle planta un pile, se retourna pour me faire face et attendit. Continuant à trottiner pour ma part, j’étais quasiment à bout de souffle.

- Mais qu’est ce qui t’as prit de…

Ma phrase fut brusquement interrompue par moi, bousculant une pauvre fille assise sur le sol avec se pokémons pendant que ma renarde se roulait par terre tellement elle était contente d’elle et de sa plaisanterie. Ce n’était pas la première fois qu’elle utilisait son talent pour me faire tourner en bourrique et quand Wolverine allait l’apprendre j’allais en entendre parler… Encore. En attendant je ne savais plus où me mettre tellement j’étais gênée et désolée, si j’avais pu faire un trou et disparaitre dedans je l’aurais fait sans hésiter. Pourtant la jeune fille ne semblait pas offusquée pour autant, et me salua sans animosité tout en regardant… Sur ma droite ? Bon sang faites que je ne l’avais pas tapé trop fort pour engendrer des séquelles. Maintenant perplexe, je me décalais légèrement pour entrer dans son champ de vision, en mode ninja, avant de rependre en me passant la main dans les cheveux.

- Je suis désolée, je…

Ca va être très simple à expliquer que je l’avais pas vue sans passer pour une attardée mentale. Ou une aveugle tient.

- Je m’appelle Kara et… Enfin je suis vraiment désolée je voulais pas vous bousculer mais j’essayais de suivre ma Zorua et elle a fait en sorte que je ne puisse pas vous voir…
- (MENSONGE ! Je n’y suis pour rien ! Moi ? Pauvre petite bête sans défense, innocente et pure ? Comment ose tu dire ça ?!)

Je n’avais aucune idée de ce qu’elle racontait sans mon metalosse pour se charger de la traduction mais j’avais comme l’impression qu’elle se lançait encore dans un cirque pas possible. Il fallait vraiment qu’on laisse cette personne en paix, je doutais fortement qu’elle ai envie d’être dérangée par un pokémon mal élevé et sa dresseuse, d’autant plus qu’elle portait un superbe instrument avec elle et… Oh ! J’y crois pas !

- La moustache de ton insécateur ! C’est une vraie ?

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre au bord de la falaise   Ven 6 Mai - 1:01


C'était toujours quand Lei était occupée à combattre que Wenji sentait vraiment à quel point elle était démunie sans son Pokémon. Elle soupira, constatant encore une fois cette triste réalité. Jusqu'à présent, elle n'avait rencontré aucun autre Pokémon pouvant lui servir éventuellement de guide. Et n'appréciant pas les Ponchien d'aveugles, la question était donc close. La jeune femme nota dans un coin de sa tête qu'il faudrait qu'à un moment elle se penche plus sérieusement sur ce problème. Elle entendait les petits affrontements entre Maître Zhou et Lei, cette dernière rassurant de temps en temps sa dresseuse sur leur état. En bref, elle n'avait rien à faire, et heureusement que Zhang était là pour soutenir Wenji.

Elle n'eut pas le temps de se demander d'où venait l'agitation soudaine et la personne qui venait de parler qu'elle se faisait bousculer. Pourtant, Lei avait assurée qu'il s'agissait d'un coin tranquille et désert... Un Pokémon semblait... rigoler non loin, alors qu'une personne prenait la parole. Au son de sa voix, l'aveugle en déduit qu'il devait s'agir d'une femme. En finissant de s'orienter pour essayer de se mettre en face de son interlocuteur impromptu, la femme à la harpe entendit l'inconnue s'excuser. Ainsi, cette Kara poursuivait son Pokémon et avait bousculée Wenji ? Ce n'était pas grave, il n'y avait pas l'air d'avoir plus de mal que ça. Du coup, l'aveugle fut heureuse de ne pas s'être trop approchée du bord de la falaise.

''Ce n'est rien, normalement il n'y a rien de cassé...''

Wenji eut tout juste le temps de finir sa phrase que Kara demandait si la moustache de Maître Zhou était une vraie. Personnellement, la femme à la harpe n'avait aucune idée sur la question. Jamais cet Insécateur ne l'avait laissé toucher ses moustaches ou sa barbe. Lei décida de répondre à la place de sa dresseuse, indiquant par un message psychique qu'il s'agissait bel et bien d'une vraie pilosité, liée à l'âge du Pokémon. Zhang, pendant ce temps, décida d'aller rigoler avec la Zorua qui semblait se jouer de sa dresseuse. Pendant ce temps, Wenji se posait une question : que faisait cette dame dans cet endroit ? Certes, cela ne la regardait pas, mais elle pouvait aussi exprimer sa curiosité.

''Excusez-moi... Mais que faites-vous par ici ? Lei m'avait dit pourtant que cet endroit n'était pas grandement fréquenté...'', dit-elle avant de poser sa harpe sur ses genoux. ''Pardonnez-moi, je ne me suis pas présentée. Je suis Wenji Cai, enchantée de faire votre connaissance.''

Elle ponctua sa phrase d'un sourire, avant de chercher à mieux s'orienter par rapport à là où elle pensait que Kara se trouvait. Maître Zhou lui avait dit que beaucoup de personnes n'appréciaient pas le fait que leurs interlocuteurs ne les regardent pas dans les yeux, même si cela était difficile à faire pour la jeune aveugle. Qui plus est, cela la gênait un peu de dire à une inconnue tout de suite qu'elle était aveugle. La femme à la harpe espérait juste que Kara n'aborde pas ce point assez rapidement, sinon tant pis, Wenji lui expliquerait son problème.
Revenir en haut Aller en bas
Kara Effyis
Through the looking glass


Messages : 91
Date d'inscription : 01/04/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: Rencontre au bord de la falaise   Mer 11 Mai - 16:27


Apparement, il n’y avait pas d’offense liée à ma maladresse ce qui en soit était un soulagement et ensuite je ne ressentais à première vue aucune réticence à l’idée que j’engage la conversation compulsivement. Habituellement j’étais assez réservée pour ne pas me lancer dans des discours avec des inconnus qui risquaient par ailleurs de ne pas du tout avoir envie d’être gênés par qui que ce soit en mal de conversation. Mais là… Il fallait que je sache comment c’était possible que cet insécateur ai une moustache ! Ca pète la classe ! On aurait dit un maitre Shao-lin comme ça ! Une voix sortit de nulle part me confirma mes doutes et je l’associais au bout de quelques secondes à la méditika qui se trouvait non loin de là, heureusement j’étais assez habituée à communiquer avec mon métallosse  pour ne pas faire tout une histoire de ce mode de transmission de pensées. Un sourire radieux et amusé s’installa sur mes lèvres alors que je détaillais plus encore le pokémon ninja.

Mon attention se rapporta sur la jeune femme lorsque ce fut à son tour de m’interroger mais sur la raison de ma présence dans cette zone sauvage et quelque peu boudée par les touristes et les visiteurs. Il y avait plusieurs raisons qui pouvaient justifier ça mais j’eu un léger moment de flottement parce que je me demandais si cette question n’était pas un moyen détourné pour me demander de retrouver mon propre petit coin pour la laisser en paix, mais son expression souriante et la suite des présentations dissipa mes quelques doutes subsidiaires. Observant les environs autour de nous comme pour m’imprégner de leur image et de leur couleur je répondais en haussant un peu les épaules et riant doucement.


- Je crois justement que c’est pvrcequ’il y a pas grand monde que je viens ici… Et puis entre les paysages, la végétation et les couleurs c’est l’endroit idéal pour dessiner ! Souriant de plus belle je rajoutais quelques précisions supplémentaires à ma présentation. Kara Effyis, ravie aussi ! Euuhmm… On pourrait se tutoyer non ? A moins que ce soit gênant bien sûr !

Toujours pareil, je n’étais pas très prompte au tutoiement à la base sauf que comme j’avais laissé toutes mes bonnes manières se faire entrainer par la surprise tout à l’heure je me disais que perdu pour perdu… Et puis bon, on avait l’air de la même tranche d’âge quelque chose de ce genre là donc aucun inconvénient majeur ne devrait se poser je pense.

Pendant ce temps, Calliope s’était mise à faire un peu moins de bruit et avait cessé de se rouler par terre par la même occasion pour regarder l’obalie arriver vers elle, tout en mâchonnant mon crayon hors de prix. Attendant qu’elle soit à une distance proche d’elle, la renarde obscure lâcha alors son nouveau jouet et pencha la tête sur le coté comme pour réfléchir face à une intrigue immense avant de déclarer comme ça, sans avant-propos ni épilogue.

- (On t’as jamais dit que tu ferais un super ballon de basket ?)

Elle avait de la chance que je ne saisisse pas ses paroles sinon elle aurait eu droit à un sermon en direct live une fois encore, comme si ça changeait vraiment quoi que ce soit. Je suis certaine que c’était pour ça qu’elle l’avais dit sur ce ton pensif et évasif, histoire d’être certaine de ne pas se laisser trahir lamentablement. Pour ma part, je me contentais de continuer la conversation avec la dresseuse tout en me décalant une nouvelle fois pour croiser son regard. Peut être qu’elle était timide ? Souvent les gens timides évitent de parler en regardant les gens à qui ils s’adressent dans les yeux, c’est peut être pour ça. Ou peut être qu’elle louche ? Nan, si elle louchait je l’aurais remarqué, ça c’était idiot comme remarque. Bon changement de sujet !

- Et toi alors ? C’est pour t’entrainer ou pour profiter de l’endroit que tu viens ? Parce que je dois t’avouer que c’est la première fois que je vois quelqu’un se déplacer avec un tel instrument en pleine nature !

Ca faisait plein de première fois en une ! Fantastique, j’aime bien découvrir des trucs et poser pleins de question histoire de repaitre un peu ma curiosité maladive. D’ailleurs depuis déjà trois bonne minutes j’avais une idée qui me tournait en boucle dans la tête mais je n’osais pas vraiment poser la question… J’étais certaine de ne pas avoir de fiche d’insécateur et celui là aurait fait un modèle tellement super… Mais c’était gênant à demander. Surtout que ça risquait potentiellement d’embêter la demoiselle qui n’avait sans aucun doute nullement prévu que je vienne m’incruster dans son programme de l’après-midi. Pourtant est ce qu’une occasion pareille avait vraiment des chances de se représenter ?… Bon tant pis dans le pire des cas, mon amour-propre n’était plus à ça près si je me faisais envoyer balader.

- Dis moi… Tu accepterais que j’utilise ton insécateur comme modèle pour une planche ? Si ça ne t'embête pas et qu'il est d'accord aussi bien sûr !  Je pourrais te laisser une copie si tu veux, mais je crois pas avoir déjà croisé de pareil pokémon auparavant et… J’adore dessiner vraiment. Je vous dérangerais pas je peux aller plus loin si besoin et tu peux aussi dire non bien entendu hein ! Enfin je peux comprendre que ça paraisse hyper bizarre quoi...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre au bord de la falaise   Jeu 26 Mai - 11:47


Wenji ne s'était pas attendue à ce qu'une personne vienne la rencontrer en cette journée, et encore moins de manière aussi ''directe''. Néanmoins, cette Kara ne semblait être une mauvaise personne. Sinon, elle ne se serait sûrement pas excusée, ou même n'aurait pas prit la peine de s'arrêter afin de présenter des excuses. C'est comme ça que la jeune aveugle percevait cette situation. En plus, l'inconnue devait être assez jeune, au son de sa voix. Peut-être même qu'elle devait avoir le même âge que la femme à la harpe, qui sait. Bref, Wenji n'allait pas en faire tout un drame. Ce n'était pas la première fois qu'elle était bousculée par des gens après tout.

La réponse à sa question sur la présence de Kara près des falaises attisa son intérêt. Elle était donc dessinatrice ? Bien qu'elle ne puisse sûrement pas apprécier ses œuvres, cela avait toujours fait naître des questions dans l'esprit de l'aveugle et l'amenaient toujours à envier ceux qui pouvaient voir le monde de leurs propres yeux. Kara proposa ensuite d'employer le tutoiement, ce qui n'était pas gênant pour Wenji, qui répondit d'un mouvement de tête affirmatif.

Pendant ce temps, l'Obalie riait à la remarque de la Zorua en essayant de rebondir comme un ballon. Sans grand effet, cependant. Zhou s'installa près de sa dresseuse, alors que la Meditikka restait là à surveiller les alentours. Lei en profita pour essayer de bien orienter son amie par rapport à l'autre humaine, afin de mettre un terme à cet étrange manège où tout le monde bougeait pour se mettre face à face. La dessinatrice demanda alors la raison pour laquelle Wenji était à cet endroit tout en faisant une remarque sur sa harpe.

''Maître Zhou avait insisté pour qu'on vienne ici, afin que l'on puisse s'entraîner. Au final, seul lui et Lei se sont entraînés. Tu vois, rien de bien extraordinaire.'', dit-elle avec un petit rire, les principaux intéressés acquiesçant.

Kara proposa ensuite de dessiner Maître Zhou. Cela fit naître des étoiles dans les yeux de Wenji, franchement intéressée par la proposition. Mais cet entrai ne fut que de courte durée, sachant qu'elle ne pourrait apprécier visuellement le dessin. Et malgré son enthousiasme, la jeune aveugle ne voulait pas demander à ce que la dessinatrice fasse un dessin en relief, sans doute déjà parce que ça ne devait pas être évident, et peut-être que cela demandait un certain savoir-faire spécialisé. Mais toujours est-il qu'elle ne pouvait pas refuser la demande de cette nouvelle connaissance.

''Si tu veux et si Maître Zhou est d'accord, je n'y voit pas d'inconvénient. Par contre, je ne te demanderais pas de copie si ça te gêne pas, puisque je ne pourrais pas la voir…''

À peine sa phrase finie, Wenji mit sa main devant sa bouche. Mince,elle en avait trop dit. Tant pis, il fallait bien que cela vienne sur le tapis à un moment où à un autre.

''Vois-tu, je pourrais pas voir ton dessin, je suis aveugle… Je suis désolée…'', dit-elle en inclinant sa tête sur le côté, gênée de devoir refuser sa copie du dessin à cause de son handicap. L'Insécateur fit savoir par le biais de Lei qu'il était d'accord pour poser, avant de poser délicatement le plat d'une de ses faux sur le dos de Wenji pour la soutenir.

Hors-rp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Kara Effyis
Through the looking glass


Messages : 91
Date d'inscription : 01/04/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: Rencontre au bord de la falaise   Ven 3 Juin - 16:25


Ainsi c’tait pur perfectionner leur entrainement que Wenji et ses pokémon s’étaient rendus sur la falaise, en même temps quoi de plus normal vu l’immensité vallonée que représentait la zone. Sans parler du vide béant de l’autre coté bien évidement. Un sourire radieux s’afficha sur mon visage lorsque j’entendis le début de sa phrase, comprenant qu’elle m’autorisait à brosser le portrait de son insecte ninja et j’attendais impatiemment de connaitre l’avis du dit pokémon sur la question lorsqu’un bémol freina un brin mon enthousiasme. Pas trop non plus mais bon, je trouvais ça un peu dommage de ne pas partager ce que j’allais faire et habituellement c’était un dédommagement que j’offrais pour le temps que j’empruntais au pokémon et à leur dresseurs de bon coeur. Et bon je n’avais pas bien compris si elle disait qu’elle ne pourrait pas la voir parce qu’elle anticipais déjà qu’elle n’aimerais pas mon style, ce qui n’est pas très plaisant mais bon tous les goûts sont dans la nature mais vu son air attristé et gêné, je craignais plutôt d’avoir accidentellement mis les pieds dans un plat. Entendant son explication je comprenais alors subitement que j’étais accidentellement la source du malaise à cause de ma proposition et de ma propension à ne pas faire attention aux choses. Maintenant qu’elle me le précisait, c’était évident et c’était la raison pour laquelle elle n’était pas parvenue à me fixer directement à deux reprises si bien que je me blâmais intérieurement de n’avoir pas fait le rapprochement tout de suite, histoire d’éviter ce genre de chose. Me grattant nerveusement le cou je lui confiais, sans savoir si ça la rassurerait vraiment.

- T’as pas à être désolée, c’est plutôt moi qui devrais l’être de ne pas avoir compris immédiatement… En tout cas c’est vraiment sympa de ta part de me laisser m’inspirer quand même de ton poékmon, et c’est très gentil à lui d’accepter aussi !

J’avais entendu entre temps la réponse de sa méditika me confirmant que ma requête ne posait pas de problèmes aussi faudrait il que je rapatrie mes affaires par ici ou du moins le stricte nécessaire bien entendu. Parce que je doutais fortement que ramener toute mon équipe par ici serait vraiment une bonne idée pour la sérénité du petit groupe que je venais de rencontrer et puis après tout, ils étaient tous assez proches pour que je puisse jeter un oeil à ce qu’ils faisaient de temps à autre. En parlant de jeter un oeil, qu’est ce qu’était encore en train de faire ma zorua ?

En voyant l’obalie sautiller sur place elle s’était mise en position de jeu, pattes antérieures en avant et derrière en l’air, essayant de donner de petits coup de pattes à l’otarie histoire de faire varier sa trajectoire. Pas de bêtises ou d’incident diplomatique en perspective c’était déjà ça. Contente que quelqu’un rentre dans son jeu apparement elle continua à s’amuser en rajoutant.

- (C’est fantastique, maintenant je connais une boite de conserve, une grosse chandelle, une ancienne pelle à tartes et un ballon de basket ! Regarde un peu ce que moi je sais faire petit ballon ~)

Elle accompagna le geste à la parole, cessant de remuer et prenant l’apparence du pokémon en face d’elle, puis disparaissant totalement, changeant encore et encore d’apparence pour le plaisir de s’amuser. Je ne pensais pas qu’il y ai de gros risques qu’elle fasse de bêtises aussi me hasardais-je.

- Ca ne t’ennuie pas de garder ma zorua une minute le temps que j’aille chercher mon matériel ?… Excuse moi mais, ça risque d’être très stéréotypé comme question mais… Comme tu ne peux pas, enfin… Bref, tu dois te débrouiller super bien en musique non ?

Je venais d’avoir une petite idée histoire de me racheter et si j’avais vu juste en posant ma question hyper indiscrète et pas très bien formulée, j’aurais peut être quelque chose à lui “montrer” qui pourrait l’intéresser.

- Non parce que si c’est le cas, j’aimerais bien te présenter quelqu’un si ça te tente !… Histoire de m’excuser de pas pouvoir te laisser de dessin et d’avoir négligemment abordé un thème heu… Gênant je pense… Ca te dis ?
HRP:
 

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre au bord de la falaise   Mer 8 Juin - 23:56


Cela gênait vraiment Wenji de devoir refuser le dessin de cette inconnue. Refuser un cadeau la mettait toujours mal à l'aise de toute façon, d'autant plus lorsque c'était proposé de manière aussi gentille. Mais l'aveugle n'avait pas choisit d'être atteinte de cécité, et ce mal faisait qu'elle ne pourrait sans doute jamais apprécier les couleurs ni les formes. D'ailleurs, le concept de couleur lui était étranger. Malgré le fait que Lei voulait être les yeux de son amie, elle n'arrivait pas à lui décrire les couleurs de façon à que Wenji puisse s'en faire une idée précise.

Kara s'excusait pour ne pas avoir reconnu le handicap de son interlocutrice avant que cette dernière ne l'indique. Pour la principale concernée, cela n'était pas spécialement gênant car après tout, détecter qu'une personne voit ou non ne se voyait pas aussi facilement que le nez au milieu du visage. Vint ensuite un remerciement destiné à Wenji et Zhou pour bien vouloir laisser l'Insécateur devenir un modèle le temps d'un dessin. L'aveugle répondit par un petit sourire, juste assez pour servir de remerciement silencieux.

Du côté de l'Obalie, cette dernière montrait fièrement qu'elle pouvait rebondir telle une balle pour enfants sans pour autant trop se rapprocher du bord des falaises quand même. La remarque de la Zorua la laissa interrogative, et Zhang en profita donc pour demander gentiment qui étaient tout ces fameux gens qu'elle citait. L'otarie cessa de sauter et applaudit du mieux qu'elle pu la Zorua alors qu'elle se livrait à un spectacle de transformations en tout genre. Il y en avaient qui savaient faire plein de choses sur cette île !

Kara demanda alors si Wenji pouvait garde sa renarde le temps qu'elle revienne avec son nécessaire de dessin. De même, elle demandait si l'aveugle était douée en musique. Cela fit naître un sourire sur les lèvres de l'aveugle. Après tout, on parlait d'une des rares choses qu'elle pouvait faire malgré son handicap. Apparemment, elle pouvait lui faire rencontrer une personne si cela l'intéressait, afin de compenser le fait qu'elle ne puisse donner de dessin.

"J'aime bien jouer de la musique, oui. Je pourrais même te jouer quelque chose pendant que tu dessines quelque chose si tu le veux.", dit-elle avec un sourire radieux. "Par contre, si c'est pas indiscret… Qui est cette personne dont tu as parlé ?"

La curiosité, l’infatigable défaut de la jeunesse. En tout cas, Wenji laissa Kara aller chercher ses affaires, tout en accordant les cordes de sa harpe. Car jouer de la musique était toujours quelque chose qu'elle appréciait, même si elle ne jouait pas si souvent devant des personnes qui lui étaient inconnues. Cela lui apprendrait à avoir un peu plus de confiance en elle, comme le soulignait Maître Zhou après avoir analysé rapidement la situation.
Revenir en haut Aller en bas
Kara Effyis
Through the looking glass


Messages : 91
Date d'inscription : 01/04/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: Rencontre au bord de la falaise   Dim 19 Juin - 11:52

Calliope ne manquait décidément pas une occasion de jouer les intéressante et alors que je la regardais d’un oeil distrait, je la voyais continuer son numéro de transformiste. Pour répondre à la question de l’obalie, elle avait choisi d’illustrer ses propos avec des exemples prenant tour à tour l’apparence des pokémons qu’elle avait cité en les caricaturant généreusement au passage. Le premier de la liste fut Wolverine mon Matalosse aka, la boite de conserve à pattes, puis la chandelle qui n’était autre que ma feunard Galathée avec qui la zorua entretenait des rapports quelques peu… acides. Et pour finir la pelle à tarte qui était bien évidement Dyno avant qu’il n’évolue en elecsprint. J’avais arrêté de me demander pourquoi elle s’évertuait à entretenir des rapports si tendus avec les autres il y a déjà bien longtemps…

Bon à coté de ça j’avais l’autorisation de lui ramener la personne à laquelle je pensais et si cette perspective étira de nouveau le sourire sur mon visage elle attira aussi l’attention de la petite renarde ténébreuse qui cessa ses imitations pour japper dans ma direction
.

- (Nooooooon ! On était bien là ! Pas Lady Popov ! Noooooooooooon !)

Il y avait aussi longtemps que j’avais appris à ne plus faire attention à ses caprices, surtout dans la mesure où je ne les comprenais même pas. Indiquant à Wenji que je revenais tout de suite et que ce serait une petite surprise, je partis en trottinant vers mes affaires pour récupérer tout l’attirail nécéssaire à la confection d’un portrait et d’une fiche. Je demandais au passage à mon équipe de m’attendre sur place ce qui ne sembla pas les gêner outre mesure. Revenant à la même allure guillerette, la jeune aveugle percevrait sans doute le courant d’air qui accompagnait mon retour ainsi que le bruit d’un pokémon se posant sur l’herbe sèche. Passant une main affectueuse sur le cou de mon altaria je me lançais sans plus attendre dans les présentations qui convenaient à l’occasion.


- Wenji, je te présente Anastasia ! La plus belle chanteuse que je connaisse et que j'ai pu entendre mais aussi mon altaria ! Anya, voici Wenji. Je pensais que vous pourriez vous accorder entre sa voix et ta harpe qu’est ce que tu en pense ? Ta méditika pourrait continuer à traduire par contre ? Parce que je ne pense pas que demander à mon pokémon psy de venir soit vraiment une bonne idée… Bref ! Anya tu serais prête à nous faire une démo ?

En guise de réponse la dragonne émit un gloussement mélodieux tout en penchant la tête, visiblement intéressée par l’instrument de la jeune femme. Cet oiseau était vraiment adorable je pouvais le garantir et sa curiosité n’avait d’égal que sa gentillesse.

- Tu avait déjà v… croisé ce genre de pokémon avant ?

Ma maladresse n’a d’égal quand à elle que ma bonne volonté.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre au bord de la falaise
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un certain bord de mer...
» Agréable promenade au bord de la source. [PV : Juxty.]
» A bord du Goeland
» Falaise Trempée
» Gare aux fromages géants au bord des routes suisses...

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Sauter vers: