Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 

 Tapis dans l'ombre [Validé]

AuteurMessage
Angstorm
Commandant Linceul


Messages : 52
Date d'inscription : 04/05/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Tapis dans l'ombre [Validé]   Jeu 5 Mai - 0:53

Prénom : Angstorm
Nom : Tapis (Malédira)
Age : 22 ans
Sexe : Homme
Origine : Cimetronelle (Hoenn)
Rang : Commandant Linceul
Groupe Principal : Team Némésis / Commandant Némésis


Histoire : Mon histoire contient également celle de mon frère, Palut, bien qu'il ne m'accompagne pas cette fois-ci. sera divisé en plusieurs parties pour des raisons techniques. Libre à vous de lire les parties que vous désirez. Si vous ne voulez que vous contenter de ce qu'il y a de nouveau par rapport à avant, je vous invite à vous contenter de la dernière partie.

I) Un début commun

Je suis Angstorm, né à Cimetronelle, d'une mère répondant au nom de « Tapis » et d'un père au nom de « Malédira ». Leur prénom n'est pas important contrairement à leur nom. Etrange nom que le mien, n'est-ce pas ? Je ne sais pas ce qui leur est passé par la tête. Au départ, je n'aimais pas. Trop... Exotique, bizarre. Aujourd'hui, ça fait parti de moi, ça contribue à mon unicité.
J'ai vécu une enfance sans grands événements particuliers. Lui, c'est Palut, né dans la même ville, d'une mère différente au nom de « Levase » mais de même père. Concernant son prénom, c'est pareil que pour moi.
Nous sommes donc demi-frère, mais nous nous considérons véritablement comme frère. En fait, peu après ma naissance, mon père a divorcé avec ma mère, et s'est mis avec celle de Palut. Il était cependant partit pour un voyage à Carmin-sur-mer avant cela... Ce qui eut une lourde conséquence : un autre demi-frère répondant au nom d'Anacho Lezteik. Je reviendrais sur lui plus tard. Je laisse la parole à Palut.

Ah bon ? Euh ouais, ok. Donc Angstorm et moi avons toujours vécu ensembles, étant donné que nous étions dans la même ville. Drôle d'idée de mon père d'être resté si proche de son ex, mais ils semblent bien s'entendre malgré tout alors bon. Mon frère et moi, nous avons décidé de conserver notre nom du côté maternel pour nous différencier. On faisait tout ensemble malgré nos deux ans d'écart. Mmm... Je vais plutôt vous parler de nos noms en fait. Ils ont comme vous vous doutez une signification particulière. On a décidé de vivre en adéquation avec un objet dont leur appellation est dans notre nom. Ang a trouvé le moyen de faire divers tours plus marrant les uns que les autres à mes yeux avec des tapis, tandis que moi, je jouais avec des vases. C'est amusant de se voir original avec des objets anodins. En fait, on a fait de ces objets le centre de tours de magie ou de farces et attrapes. Si certains appréciaient ça, ce n'était pas le cas de d'autres.

Je reprends la parole, merci Palut. Oui donc, nos petits tours n'amusaient pas tout le monde. On voulait faire quelque chose de sympa pour détendre un peu les gens autour de nous, en les piégeant de manière amusante. Malheureusement, il y avait tellement de stress, de tentions durant une période... Celle où la team Magma et Aqua commettaient leurs crimes. Et avec le réveil des légendaires, ça s'est empiré. Durant ce moment, on a clairement été mis de côté et rejeté malgré notre jeune âge. Puis ça a continué après, ayant pris leurs habitudes à nous repousser ainsi. Quelle était la véritable raison pour nous repousser ainsi ? On ne voulait faire que des trucs sympa. Mais visiblement, c'était pas du goût de tous. Alors voilà, à force, on a commencé à sévir avec nos pièges. Ils sont devenus plus durs, plus violents en fonction des gens. Ils ne nous aimaient pas, ils le faisaient savoir. On allait pas changer pour eux. Alors nous avions décidé de leur mener la vie dure. Il faut dire qu'on a découvert que c'était vraiment plaisant en réalité de gâcher leurs journées ainsi... Heureusement que nos parents nous défendaient. Ça s'est empiré jusqu'à un point... Terrible pour autrui. Un peu comme si la société du moment avait forgé le duo caractériel que nous sommes.

Tu as oublié un truc important, Ang. Nos pokémons ! Tu avais trouvé un Arcko dans les arbres qui étaient ton reflet en version pokémon. Vous étiez pareils ! Vous vous êtes liés d'amitié, jusqu'à que ta mère accepte que tu le gardes en tant que pokémon à toi. Ce Arcko, il t'aidait à placer tes tapis et à les faire. Moi, ma mère m'avait offert un ptit Rototaupe. Lui aussi me correspondait parfaitement, et il m'aidait à modeler mes vases. Sinon, il creusait des trous sur lesquels Ang plaçait des tapis. Classique, mais efficace. C'était des « vases naturels » si je peux dire comme ça. Sinon, j'en plaçais dans ces trous quand c'était possible.

Tout à fait, Palut. Tout à fait ! Ils ont été notre plus grand soutien. Et nos compagnons de lorsqu'on a quitté la ville pour s'endurcir. On avait pas l'intention de faire la quête des badges. Trop classique. Alors nos périples nous ont conduits jusqu'à l'île de Maïlys, une île qui était en fait une jeune région en pleine expansion. On y a trouvé la team Zodiac d'ailleurs. C'était bien un endroit qui avait accepté volontiers des gars au caractère pareil au notre pour servir leur cause. Pour nous, c'était un très bon moyen de devenir puissant. On nous a offert des pokémons là-bas, d'ailleurs. Et puis le vœu à la clé ! L'occasion parfaite de nous venger d'une société qui nous avait rejeté et d'être de véritables maître stratèges. Cependant, tout ne s'est pas passé comme on l'espérait, puisque nous avions été séparés de manière tout à fait imprévu...


II) Du côté d'Angstorm

Palut avait mystérieusement disparu de la circulation. Même la Zodiac ne savait pourquoi. Alors j'ai dû faire mon chemin seul. J'ai commencé avec une série de tests par les commandants, et j'ai dû supporter durant un moment sur un crétin qui partageait ma chambre à la place de Palut. J'ai donc fais autrement diverses missions en prenant du galon, jusqu'à obtenir un Kadabra après avoir fait face à Genesect. Un pokémon qui est aujourd'hui l'un des piliers de mon équipe et de tout ce que je fais. J'ai pu rapidement le faire devenir un Alakazam d'ailleurs. Puis j'ai gagné un tournois aussi. Un grand tournois à Megapagopolis où j'ai récupéré un Griknot peureux maîtrisant la Nitrocharge. Et puis, il y avait cet événement marquant aussi... Celle où j'ai failli retirer la vie d'un dresseur nommé Anacho Lezteik. Vous devriez comprendre.

Puis au fur et à mesure, je me faisais bien remarquer par les commandants. L'un d'eux m'avait offert un Flingouste chromatique justement. Et puis il y avait elle, la commandante Libra, alias Violeta Virideïla. Une commandante au fort tempérament, désireuse de perfection et voulant à tout prix Shaymin, qui s'est étrangement attachée à moi. J'y reviendrais plus tard sur ce point. Enfin bref, j'ai continué de semer la zizanie, me faisant reconnaître aux yeux de la population comme celui au tapis volant à Avalaville. Là où j'ai récupéré mon Méga-anneau pour faire Méga-évoluer mon Alakazam, devenu encore plus terrifiant grâce à ça. Ses pouvoirs psychiques me permettaient de léviter, d'attaquer sous tous les angles, me téléporter, et tellement de choses ! C'était juste génial. J'ai donc continué mon chemin... Jusqu'à ce moment.

Ce moment où mon père m'avait annoncé la mort de Palut. Et la vérité concernant Anacho. En plus, au moment où Boréas se pointait au loin ! Pas que d'ailleurs. Le glacial aussi était là, étrangement. Je lui ai donc expliqué ça. Et nous nous sommes à nouveau battu pour mieux nous connaître, et mieux accepter notre sort. Ça avait été dur. Parce que je n'avais qu'en tête la mort de mon frère. S'en suivit une période de déprime. Mais finalement, j'ai pu reprendre raison, retrouvant les pokémons de mon frère et les envoyant à mon père. Puis la commandante Libra s'était intéressée à mon affaire. Elle a enquêté sur la disparition de Palut, me révélant qu'on ne savait rien sur les circonstances de sa mort... Mis à part qu'il avait envoyé un œuf à mon père. Un œuf qui me fut ensuite transmit, et qui éclot à l'aide d'une botaniste, Bahia. L'oeuf avait d'ailleurs des marques typiques d'un vase. Il contenait un Sucroquin. C'était un cadeau du vase.

Au final, j'ai continué mon périple, Violeta s'étant mis en contact avec moi grâce à une oreillette. S'en suivit donc le final, où en même temps, elle me révéla que pour l'après Zodiac, elle voulait que mon frère et moi soyons ses « agents ». Deux agents qu'elle engagerait et payerait pour diverses choses, notamment pour l'aider dans sa quête de Shaymin si nous ne récupérerions pas le vœu. Evidemment, dans ce cas-là, ça aurait été juste moi... Enfin, c'est ce que je croyais. Puisque Palut se révélait être en vie.


III) Du côté de Palut

C'est Palut, je prends la parole. Peu de temps après notre entrée dans la team, j'ai été contraint de la quitter d'une manière ou d'une autre... J'étais tombé sur quelque chose de très intéressant. Un groupe de chercheur à Lieucca possédait un étrange œuf dont ils disaient que le pokémon à l'intérieur était une espèce encore très peu connue sur l'île. Un pokémon exotique ! Je me devais de le récupérer. J'ai improvisé un vol, le faisant tomber dans un de mes vases (laissant d'ailleurs une belle trace sur la coquille). Cependant, leur découverte était assez importante pour qu'on me prenne en chasse. Le pire, c'est qu'ils purent avoir mon idée. Il y eut donc de longs jours qui se rythmaient par une chasse à l'homme. Dès qu'ils me voyaient, ils tentaient de me tirer dessus.

J'eus alors un moyen de leur échapper en allant jouer le passager clandestin sur un bateau qui faisait un voyage jusqu'à Kalos. Juste avant de partir, je libérais mes pokémons et leur demandais une faveur : qu'ils restent ici, et qu'ils puissent trouver un moyen de communiquer ma mort. J'ignore comment ils s'y sont pris, mais apparemment, ils ont réussi. Peut-être grâce à un pokémon psy. La nouvelle a dû se répandre etc. Le but était de faire cesser les recherches sur moi pour me faire oublier dans une autre région jusqu'à un moment approprié. Cela me déchirait de devoir quitter ainsi mon frère sans pouvoir lui transmettre un message ainsi que mes compagnons. Je n'avais rien. Pas un vokit ou autre. J'avais tout laissé en plan, avec mes pokémons pour crédibiliser ma mort.

Arrivant à Kalos, j'eus la chance de tomber sur une riche famille assez généreuse pour m'accueillir, alors que je faisais croire que j'avais perdu la mémoire. Mais j'avais encore cet œuf dans les mains... Et là, je savais quoi faire. Je devais l'envoyer à Ang ! Mais ne savant pas trop comment lui envoyer de manière discrète, je préférais plutôt l'envoyer à mon père, qui appris apparemment peu de temps après ma soi-disante mort. J'ignorais cependant encore qu'il s'agissait d'un Sucroquin à l'intérieur.

Enfin voilà, j'ai pu me reconstruire une petite équipe grâce à un Smogo et un Sépiatop dont cette « famille d'accueil » m'avait offert. Rapidement ils devinrent des amis et je pus continuer de constituer une équipe, histoire de préparer mon retour. En même temps, je découvrais la région, les pokémons venant de là, les Méga-évolutions... C'est vachement sympa là-bas n'empêche ! Mais j'aimais pas trop Illumis, sans avoir d'explications particulières. Malgré tout, je continuais mes affaires de vases secrètement, de manière masquée plus précisément (je me faisais passer pour Zodiac en mission ici) et autrement passer pour quelqu'un qui était tout ce qui était de plus adorable... Ma supercherie était parfaite. Je devenais de plus en plus fort, jusqu'à entendre l'accélération des événements à Maïlys concernant les climatiques. Je devais revenir.

C'est donc avec de nouveaux pokémons que je partais à Hoenn, ayant prévenu mes parents que j'étais en vie. Ils avaient mes trois pokémons d'avant et les avait eux-mêmes entraînés. Il est vrai que notre père était un ancien dresseur expérimenté. Je me retrouvais donc avec un Minotaupe, un Braségali et un Noctunoir plus qu'heureux de me revoir. Et ainsi, je pouvais retrouver mon frère durant la bataille finale de la Zodiac contre la ligue. Nos retrouvailles était déjà la plus grande des victoires qu'on pouvait espérer. Peu importe l'issue que présentait ce combat.


IV) La période de l'Aurore-Boréale

C'est à nouveau Angstorm. Après la victoire/défaite de la Zodiac, la commandante Libra vint nous voir, nous félicitant et nous exposant ce qu'elle avait prévue. Comme je l'ai déjà dit, elle voulait engager Palut et moi comme agents dont elle entrerai en contact via l'oreillette justement. Maintenant qu'elle avait Shaymin, elle nous proposait de se joindre à elle pour son éco-terrorisme/Malgré qu'elle n'ait eu Shaymin, elle nous proposa de se joindre à elle pour l'aider à récupérer le légendaire et l'aider dans son éco-terrorisme. Chose que nous ne pouvions pas refuser. Déjà, moi, je lui devais bien ça. Puis, cela nous assurait d'être payé etc. Et surtout, nous pourrons continuer à agir comme je le faisais avant. Même à visage découvert, vu que Violeta nous assurait toute garantie. C'était donc tout bénef, pour nous deux et pour elle.

Ainsi, vu tout l'argent qu'elle possédait via ses actes de commandantes et ses activités externes, elle put payer une villa dans un coin verdoyant des falaises abruptes. Là-bas, c'était divisé en trois parties distinctes, une partie pour chacun de nous. Qu'on puisse vivre ensemble mais séparer quoi. C'était la meilleure des choses pour notre petite affaire. Nous avions donc travailler aux côtés d'une conseillère, dans une organisation secrète dirigée par elle-même. Nous avons pris plaisir à semer le chaos sur l'île comme on le pouvait. La période de tensions était parfaite pour entretenir un climat de terreur qui nous profitait. Mais nous nous étions quand même indirectement rangé du côté de la ligue pour ne pas laisser Deoxys changer la donne.

L'argent que nous récupérions était surtout utile à nos parents qui ne travaillaient plus.


V) L'Eruption

Cette période a changé beaucoup de choses pour nous. Tout d'abord, alors que nous étions dans notre repère, le feu a commencé. Mes pokéballs ont été dispersées là-dedans, et je n'ai pas eu le temps de toutes les récupérer. Une manquait à l'appel : celle d'Ephéméris. Nous avons été obligés de partir, téléporté par mon Alakazam, et ce n'est qu'après que je me suis rendu compte qu'il en manquait une de ball. Fort heureusement, il semblerait que le tout ait désactivé le mécanisme de la pokéball, laissant mon Jungko libre de ses mouvements. Cependant, les gaz nocifs causés par la fumée l'ont rendu très malade, mais Violeta l'a retrouvé sur le chemin de sa villa qui brûlait. Elle a pu s'en occuper, lui ne pouvant dans cet état montrer qui il était. Moi, je pensais que je l'avais vraiment perdu. Surtout que l'ancienne commandante avait démantelé notre réseau. Nos parents l'ont très mal pris, et Palut est revenu auprès d'eux pour pouvoir les aider. Puis il est partit en voyage dans les autres régions pour augmenter nos connaissances. Nous voulions que ces connaissances soient infinies à nous deux !

Nous avons continué à observer Violeta discrètement grâce à mon Alakazam pour comprendre ce qui se passait dans sa tête. Elle semblait tellement perdue. Tellement désespérée. A cause de tout ce qu'elle avait vécu ? Elle ne pouvait pas renier son passé, sa personne ? Je crois que je refusais de voir celle qui m'avait permis de devenir aussi fort de tomber. J'avais cette terrible impression que cela me criait que je serais voué à changer de vie, à chercher le rachat de mes actes et de ma vie passée. C'est pour cela que je me suis mis un objectif : la faire redevenir comme avant. Et pour cela, j'avais un allié de choix. J'ai été rassuré en voyant mon Jungko à ses côtés. Rapidement, j'ai pu le revoir, et nous avions mis un stratagème par le biais de mon Alakazam qui traduisait nos paroles. Il devait jouer le jeu, avoir une autre personnalité. Un véritable comédien. Comme moi. Comme cela, il pouvait suivre et découvrir ce qui tracaissait Violeta. Et effectivement, elle commençait bien à vraiment changer. Devenir « gentille » si je peux dire ça comme ça. Mais il a pu m'informer qu'elle avait eu Shaymin, et que cela lui avait redonné de l'énergie. Tant mieux pour elle. Mais cela ne changeait pas sa transformation. Elle qui pourtant du temps de la Zodiac convoitait le pouvoir de ce fabuleux pokémon pour créer de véritables bombes écologiques ! De faire avancer les progrès de la médecine ! Tant de potentiel gâché par ce qui semblait devenir de nouveaux idéaux...

J'ai pris une décision. J'allais la faire changer. Je savais qu'elle était contre la Némésis. Alors j'ai demandé à Ephéméris de récupérer ses dossiers concernant notre ancienne organisation pour que nous puissions faire passer cela à d'autres et dévoiler le complot. Je souhaitais qu'elle craque pour redevenir comme elle était. Mais je ne m'étais pas arrêter là. Je me suis présenté à Eon. J'ai dit que je voulais faire parti de la Némésis. Pour pleins de raisons. Le souvenir du bon vieux temps de la Zodiac – mis à part le désespoir que j'entretenais lorsque je croyais Palut mort. La chance de survivre si quelque chose se trouvait derrière la porte. Et parce que j'aimais semer la terreur, comme est le but de la Némésis pour pouvoir chercher les clés tranquillement. Je me suis présenté simplement. L'homme qui a évolué au sein de la Zodiac, entraîné par Violeta. L'homme qui était craint par nombre de personnes sur l'île. L'homme qui a su manipuler Diancie et ses Strassies contre une dresseuse. L'homme qui possède comme demi-frère un maître de la ligue. D'ailleurs, sa déclaration de guerre a aussi contribué à me faire rejoindre la Némésis. Je sais qu'il en veut à cette team à cause de leurs desseins et la brûlure qu'il a subi mais cette déclaration m'a tellement amusé ! Une si belle occasion de semer la discorde dans son esprit. Oh non, ce n'est pas parce qu'il avait sauvé ma vie et que je dois l'admettre, je l'apprécie, que je lui ferais des cadeaux. J'ai exposé clairement mes pensées à Eon. Ce que je voulais. Ainsi nous avons trouvé un accord. Nous ne pouvions qu'avoir un accord. Après tout, avec tout ça, en plus du fait que j'ai déjà vaincu Nyssa - son équipe pleine puissance d'autant plus, en entier – on ne pouvait que finir par s'entendre. Et puis, je connaissais bien des choses sur deux membres de la ligue. Enfin, pas tant que ça sur l'un d'eux, mais peu importe.

Et surtout, j'ai promis une chose. Destituer Violeta de son titre de conseillère.

La réalisation de ceci, en plus de toutes mes compétences, ne pouvait que me faire accéder à un poste de Commandant. Ça ne pouvait que me revenir de droit, n'est-ce pas ? Ayant le choix, j'ai donc décidé d'être nommé Commandant Linceul. Le linceul est après tout ce fameux drap que l'on recouvre sur les cadavres... Bien que pour ma part, je les recouvrirai plutôt avec un tapis. Mais l'idée est là.

Oh, et Ephéméris est revenu à mes côtés. Après avoir discuté de ce que je pensais avec Violeta, après l'avoir félicité pour Shaymin et lui expliquer mes choix, je lui ai quand même offert un oeuf, pour la remercier d'avoir soigné Ephéméris de la maladie respiratoire qu'il avait contracté. De plus, c'était une preuve qu'elle était toujours haute de mon estime, bien qu'elle serait une ennemie le temps de la Némésis. Néanmoins, je ne veux pas me faire d'illusions. Je sais qu'elle a les capacités d'être plus forte que moi. Tout comme Anacho. La puissance du Fulmigraine que je me suis pris et qui m'a fait chuter d'une falaise avec Ephéméris – mon Alakazam était en contrebas, maintenant un tapis en l'air, prêt à venir nous secourir – a été un rappel que le jeu allait être beaucoup plus dangereux. Les deux ont réussi à se lier à un légendaire. Mais c'est aussi l'excitation liée à cette idée de leur faire face qui m'a poussait à rejoindre la Némésis...

J'ai envie de faire face à des forces capables d'aller au-delà que le commun des pokémons. Et j'ai envie d'aller au-delà encore.



Caractère :
Moi ? Je suis d'un naturel calme et manipulateur. Quelqu'un de fourbe, sadique, sans pitié. Je n'hésite pas à me débarrasser de ceux qui me gênent. Ou bien je joue avec mes victimes, un peu par torture mentale ou en leur mettant la pression. Je suis dans le genre à me moquer des lois, des forces de police. Je tiens à avoir ma propre liberté, quitte à empiéter sur celle des autres. Néanmoins, après toute mon histoire, je ne pourrai jamais abandonner Palut. Je travaillerai toujours à ses côtés, qu'il soit avec moi ou à l'autre bout du monde. Nous sommes un duo de magiciens, de farceurs, et d'assassins. Nous piégerons tout le monde. Surtout que je n'hésite pas à utiliser mes tapis de diverses manières. Pour étouffer les gens, ou pour voler grâce à mon Alakazam. Sinon, habituellement, j'ai tendance à comparer les combats à une mise en scène, un spectacle. Mais je déteste par-dessus tout perdre le contrôle d'une situation. Ah et jamais de vulgarité, ça décrédibiliserai l'être raffiné que je suis...

J'ai un sentiment de nostalgie pour la Zodiac. En tout cas pour l'idée d'agir au sein d'un groupe, de commettre des crimes avec d'autres, etc. Pas pour la colère que j'ai ressenti lorsque je croyais que Palut avait été tué. La Némésis semble s'en rapprocher. Je ne cache pas que je ne m'attends pas à grand chose derrière la porte de Rodin après le fiasco du contenu de l'étoile de Sydarta. Mais ça m'importe peu. Ici, je suis libre de faire ce que je veux. Je suis libre d'établir un repère où je veux. Je gagne ce qu'il faut d'un point de vue monétaire pour faire passer de l'argent à mes parents. Je suis libre de faire le mal que je veux. De provoquer qui je veux. J'aime me faire respecter, et j'aime en abuser. J'aime le contrôle par la terreur. Et j'aime passer du temps avec des sbires passionnés par la réalisation d'actes criminels de grande envergure. Je leur promet une chose : ils ne s'ennuieront pas avec moi. Ni mes collègues commandants. Je suis intrigué par ceux qui osent me désobéir. Mais je déteste qu'ils me désobéissent quand cela met en péril un de mes plans.

Je n'hésite pas à faire partager ce que je sais sur les membres de la ligue. Je n'hésite pas à aller me mesurer à eux directement. Je prévois toujours le maximum d'issues possibles. J'ai une soif de connaissances, et pendant que je m'amuse, Palut m'aide à étancher ma soif. Notre soif. Son voyage dans le monde me permet de renforcer mes connaissances. Je considère que mon arme la moins utile est mon revolver. De ce fait je tire rarement vers ceux avec qui j'ai envie de m'amuser. En fait, pour moi, ma plus grande arme est mon cerveau. Cela ne m'a jamais trahi.

J'ai plus tendance à considérer Eon comme quelqu'un d'égal à moi ou aux autres commandants. Je le considère comme chef juste parce qu'il a créé cette organisation. Mais je suis prêt à obéir à ce qu'il demande, tant que je peux m'amuser comme je le désire. Je me fiche de savoir ce qu'il y a derrière la porte de Rodin, tant que dans tous les cas, je continue à vivre. Mais je suis parfaitement prêt à réunir les clés et aider la Némésis à parvenir à son but, s'il y a vraiment une possibilité de changer ce monde. En fait, je suis même curieux de savoir comment le monde serait changé.

Oui, je suis égocentrique. J'ai une haute estime de moi-même. Et je considère cela comme une qualité quand on s'assume en tant que criminel tout en étant commandant dans une telle team.


Physique :
J'avoisine les 1m80. J'ai une faible corpulence, mais les tâches physiques ne sont pas mon domaine, alors je m'en fiche. Cheveux courts et bruns, relevés à l'avant. Mes yeux sont verdoyants, telle une vipère. Mon visage à une allure simple de forme, ressemblant fortement à celui de Palut. Je suis généralement vêtu d'une chemise violette, avec un tapis sur mon dos dans le même ton de couleur. En fait non, deux tapis ! L'un est épais. Ce tapis que j'ai avec moi, adapté pour ressembler à une cape, m'est pratique dans nombres d'utilisations tel que le déplacement à l'aide de mon Alakazam. L'autre est bien plus fin, qui reste toujours sur moi. J'y accroche diverses petites choses, comme le badge que Nyssa m'a ironiquement offert à sa défaite. Les deux sont accrochés via de petites attaches assez discrètes sur mes épaulières drapées. Si je veux me donner encore plus d'allure, je peux également les attacher à mes manches et me débrouiller facilement pour n'avoir qu'à retirer que le gros tapis et non les deux.

J'ai une tendance à régulièrement sourire. Il peut exprimer divers choses, mais il est généralement une traduction de mon mauvais caractère, celui qui se joue des autres etc. J'ai aussi l'habitude de claquer des doigts quand je réussis ce que j'entreprends. Ou en faire un signal pour mes pokémons. Cependant, lorsque je perds le contrôle d'une situation, j'ai tendance à m'énerver, grogner, marmonner des paroles incompréhensibles aux autres. Dans ces cas là, je serre beaucoup ma mâchoire, comme-si je voulais retenir un flot de paroles inappropriées.

Concernant ma gestuelle, je dois dire qu'elle correspond à mes manies théâtrales. J'aime accompagner le geste au mot pour donner un élément comique ou dramatique selon la situation. Enfin comique, de l'humour noir surtout. Ça plaît plus aux collègues Némésis, commandants ou sbires – tout dépend de la personne. Bizarre, non ? Héhé.

A côté de ça, pour me détendre lorsque je reste au QG par exemple, j'aime bien pratiquer de l'escrime avec mon Jungko et mon Lakmécygne.


Pokémons possédés :

Je possédais un Carchacrok avant, mais je l'ai confié à Palut le temps de ses voyages à travers le monde. C'est un détail mais je remarque qu'avec ce choix, c'est qu'aucun de mes pokémons, si ce n'est mon Jungko sous forme méga, ne dépasse ma taille.

Equipe Principale :

- Jungko/Ephéméris – Engrais (LvlMax, mâle, méga-évolution possible)
Mon premier pokémon. Je ne l'ai même pas capturé. C'est lui qui est venu à moi parce qu'il a apprécié ce que je faisais. C'est ma représentation en pokémon. Réfléchi, agile, intelligent, cruel, malicieux, fourbe, redoutable. Mon plus puissant combattant, et mon plus fidèle allié. Il aime se jouer du malheur des autres et les faire tomber dans diverses pièges. Il apprécie les mises en scènes digne d'une pièce de théâtre. C'est également un maître d'escrime. Il sait jouer parfaitement le pokémon angélique. Néanmoins, il est aujourd'hui assez fragile à cause d'une maladie respiratoire qu'il a eu. Son système immunitaire a quand même été renforcé grâce à sa période aux côtés de Violeta.

- Noacier/Silicio – Epines de fer (LvlMax, mâle)
Second pokémon, offert par la team Zodiac. Un curieux pokémon qui semble totalement froid aux premiers abords. Mais en réalité, il est très chaleureux, et j'en subis les conséquences avec ses épines... Ainsi que mes autres pokémons. Il n'a aucune hésitation à exécuter mes ordres, même les pires qu'il soit. Sa force colossale lui permet cela après tout. Le genre de pokémon extrêmement résistant qui passe outre les assauts adverses pour s'en prendre directement au dresseur. Il est terrible, un barrage infranchissable ! Je l'adore. Notez qu'il est plus gros que la moyenne des Noaciers.

- Lugulabre/Shandaemon – Torche (LvlMax, mâle)
Je l'ai volé à un dresseur. Il s'appelé autrefois Hantisma. Aujourd'hui, il est devenu un terrifiant sadique. Il combine des tendances de pyromanies à haute dose mêlée à la fourberie d'un spectre. Il rit du mal qu'il cause. Il rit quand il brûle tout. Il rit quand il effraie autrui. Ses flammes s'intensifient dans ce cas. Il peut être véritablement terrifiant, jusqu'à tourmenter les âmes. Son plus grand plaisir est de prendre possession des meubles et en faire ressortir des flammes pour effrayer autrui. En bref, il est gé-nial. Il est un peu plus petit que la moyenne et que ses flammes penchent plus vers un joli bleu que vers le mauve. Petits détails vu que j'aime que les choses soient précises. Pour son nom, le « mon » est similaire à celui de Pokémon.

- Lakmecygne/Blusalka – Hydratation (LvlMax, mâle)
Gracieux ronchon aux tendances assez... Sanglantes. Il est généralement de mauvaise humeur, prêt à ratatiner la face de tout le monde. On l'entend souvent s'enrager quand il hurle "PIOU PIOUUUUU !". … Approximativement. C'est néanmoins un bon combattant en matière d'escrime. A noter que s'il est énervé, ce qui est tout le temps le cas d'ailleurs, il n'hésite pas à me le faire savoir à coup de becs. Même s'il m'apprécie beaucoup. Je suis particulièrement fier de cet oiseau, redoutable combattant malgré certains aspects.

- Alakazam/Kedavra – Garde Magik (LvlMax, mâle, Méga-évolution possible)
Le grand sage du groupe. Un pokémon qui sait nous guider et qui enregistre tout. Il possède un lien particulier avec moi. Il est particulièrement puissant et est une clé dans mes stratégies. Il me traduit ce que disent mes pokémon, permet des téléportations, des vols via tapis volant... Il me voue une loyauté sans faille, étant donné que je l'ai libéré d'un triste sort. Grâce à cela, il peut méga-évoluer. A noter que cet Alakazam est particulièrement redouté, tant il savoure sa liberté et l'immensité de ses pouvoirs psychiques. Je passe souvent pas mal de temps à discuter avec lui.

- Sorbouboul/Diamante – Armurouillée (LvlMax, mâle)
C'est le nouveau venu de mon équipe, récupéré vers Bordeciel. Il est rapidement passé dans mon équipe principale étant donné son côté dément. Il est très agité, ayant tendance à ne pas rester sur place. Il glisse habilement sur la pointe de son cornet, ne cessant de tourbillonner, de sautiller, à laisser ses attaques gelées s'éparpiller sur le terrain... Le pire, enfin le meilleur pour moi, c'est qu'il est capable de sacrifier sa défense au profit de sa vitesse au fur et à mesure des coups physiques qu'il se prend, devenant ainsi de plus en plus intouchable, dangereux, et mobile. L'apparence cristalline de son cornet me fait régulièrement penser à une sorte de diamant. Personnellement, j'ai tendance à le trouver très beau.

Pokémons secondaires :

- Limonde/Microstome – Statik (LvlMax, mâle)
Un autre nouveau venu, assez inattendu pour moi. Mais vous devinerez pourquoi je l'ai gardé. En étant aussi plat, il se camoufle facilement. Il peut facilement jouer le tapis, attaquant par surprise ceux qui s'approchent trop près pour exécuter une violente décharge électrique. Je me demande pourquoi je n'en ai pas pris un avant d'ailleurs. De plus, il adore passer du temps sur mes tapis.

- Lançargot/Adrane – Essaim (LvlMax, mâle)
C'est un insecte dans le genre « Frapper avant de réfléchir, c'est pour les faibles. Réfléchir ne sert à rien ». Mais c'est également le plus sociable du groupe paradoxalement. Malgré ses apparences, ce serait un gros bavard. Mais il est également très fier de sa force et déteste se faire aider ou qu'on fasse les choses à sa place. Il déteste perdre également. Il fait aussi des blagues particulièrement nulles. A tel point que Kedavra refuse de me les traduire.

- Gamblast/Shellfire – Méga-blaster (LvlMax, mâle, chromatique)
Le moins bavard de tous. Faut dire qu'il est plutôt du genre « tu bouges j'te flingue ! ». Vu son énorme pince aux projectiles monstrueusement puissant grâce à son Méga-blaster, je n'en suis vraiment pas étonné. Néanmoins il sait se révéler sympathique, bien que têtu. J'aime bien faire des séances de tir avec lui. Il est chromatique.
Revenir en haut Aller en bas
Lyndia
Justice Aveugle - Papa du forum (つ☯ᗜ☯)つ


Messages : 503
Date d'inscription : 08/03/2016

Equipe Pokemon
Mon Equipe:

MessageSujet: Re: Tapis dans l'ombre [Validé]   Jeu 5 Mai - 12:03

Validé! Je te file tes 3000P$. Garde en tête que seuls tes 6 pokémons principaux ont accès à toutes leurs CT/MC/Repro et que tes 3 secondaires n'ont pour le moment rien.

Bon jeu!
Revenir en haut Aller en bas
http://pa-saison3.forumactif.org/t119-carnet-de-lyndia#342
 
Tapis dans l'ombre [Validé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cinéma : La valse dans l'ombre.
» Dans l'ombre des alcôves [Rôles Privés]
» Dans l'antre de la Dame d'Esgaroth
» Sirion, l'ombre du coeur [ Lhurgoyf, cavalier de Sharna]
» Dans l'ombre d'Odin...

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: